CCI Infos
CCI Infos
Dans le luxe, la tendance est au vert.
Les marques haut de gamme parlent encore peu de développement durable, mais les grands groupes qui les abritent, comme LVMH et Kering, commencent à expliquer leurs actions et à avancer des résultats.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE  du 17/02/2017   En page : 2
L’inflation des normes antipollution fait les affaires des équipementiers auto.
Les équipementiers européens vont profiter, dès septembre prochain, d’un net durcissement des réglementations antipollution, avec l’arrivée de la norme Euro 6.2, qui va limiter davantage les émissions des oxydes d’azote et consacrer l’arrivée de nouveaux tests d’homologation plus réalistes. Généralisation du SCR, filtre à particules pour l’essence… des marchés clefs, notamment pour Plastic Omnium et Faurecia.
LES ECHOS  du 07/02/2017   En page : 15
100 millions à saisir pour économiser.
La région Grand Est et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) viennent de lancer Climaxion. Ce programme aide entreprises, collectivités, bailleurs ou copropriétés à améliorer leur efficacité énergétique, développer les énergies renouvelables, se lancer dans l’économie circulaire et faire émerger des « territoires durables ». Ce programme qui est un volet du Contrat de plan Etat-Région 2015-2020 est doté de 25 millions d’euros par an dans le Grand Est, soit un total de 100 millions d’euros sur quatre ans.
>TI automotive à Châlons-en-Champagne, a réduit drastiquement sa facture énergétique.

L'UNION ECONOMIE  du 07/02/2017   En page : II
Energies vertes : le boom du financement participatif.
Il y a encore trois ans, les projets dans l’éolien, le solaire, la biomasse ou l’hydroélectricité étaient rares. Début 2015, l’Ademe en a recensé plus de 150, représentant 3 % de la puissance installée en France dans l’éolien et 0,7 % dans le photovoltaïque. Les pouvoirs publics ont largement soutenu et favorisé ce développement, qui devrait s’amplifier dans les années à venir.
LES ECHOS  du 26/01/2017   En page : 19
La collecte des déchets électriques a bondi en 2016.
La France a nettement amélioré sa collecte de déchets électriques et électroniques et dépasse l’objectif européen. En 2016, la collecte d’Eco-système, l’éco organisme qui représente 80 % de la filière, a augmenté de 12 %.
LES ECHOS  du 25/01/2017   En page : 18
Les énergies vertes de plus en plus compétitives.
Selon l’Ademe, les énergies renouvelables sont de plus en plus compétitives en France, aussi bien pour la production électrique que pour la production de chaleur. Parmi les énergies électriques, l’éolien terrestre est l’énergie verte la plus compétitive et rivalise désormais avec les centrales à gaz.
LES ECHOS  du 25/01/2017   En page : 18
Le vent en poupe pour l’éolien.
L’exploitation de l’énergie cinétique du vent connaît une vraie dynamique et cela n’est pas près de s’arrêter. Décryptage des nombreuses professions qui gravitent autour de l’éolien, dans le développement, la construction, l’ingénierie et la conception, l’exploitation et la maintenance.
>Les formations dans la région.
L'UNION ECONOMIE  du 24/01/2017   En page : X
Bâtiment : la reprise des déchets pose problème.
Les distributeurs de matériaux de construction appellent les pouvoirs publics à « accompagner les entreprises » du secteur, contraints depuis le 1er janvier, de reprendre les déchets issus des matériaux qu’ils vendent. Mardi, le Conseil constitutionnel a rejeté un recours de la Confédération du commerce de gros (CGI) contre cette nouvelle obligation. (Texte intégral)
LES ECHOS  du 20/01/2017   En page : 16
Environnement. La sécheresse est bien là.
Selon la DREAL (Direction régionale de l’environnement) du Grand Est, « Depuis l’été 2016, le niveau d’eau des nappes phréatiques de la Marne et des Ardennes sont en baisse continue. Dans le Nord de la Marne et le Sud des Ardennes, les niveaux d’eau sont, à ce jour et depuis plusieurs mois, inférieurs à la normale ».
L'UNION  du 18/01/2017   En page : 6
ENGIE Green prend soin de la nature autour de ses éoliennes.
ENGIE Green, issue de la fusion entre Futures Energies et Maïa Eolis, est un acteur majeur des énergies renouvelables avec 526 MW de puissance éolienne dans le Grand Est. La région représente un tiers de la puissance éolienne d’ENGIE Green en France. Le groupe dispose d’un centre de conduite des énergies renouvelables à Châlons-en-Champagne qui supervise 470 éoliennes et 105 000 panneaux photovoltaïques. En partenariat avec la Fédération régionale des Chasseurs de Champagne-Ardenne, l’entreprise a fait réaliser divers aménagements sur les 11 parcs de la Marne et des Ardennes. 8,7 km d’aménagements de haies, des buissons, des bandes enherbées ont été mis en place. La préservation de la nature bénéficie aussi aux agriculteurs car certaines espèces sont qualifiées d’auxiliaires de culture (polinisateurs, alimentation en rongeurs…).
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE  n° 7690  du 16/01/2017   En page : 6