CCI Infos
CCI Infos
La Région Grand Est veut créer un choc de financement.
Le Grand Est consacre 1,4 % du PIB à l’innovation, ce qui est très en-deçà de l’objectif national fixé à 3 %. Philippe Richert a profité des Assises Recherche & Développement le 11 mai à Reims pour divulguer son plan de bataille en faveur de l’innovation. Adopté le 28 avril dernier le Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation vise à combler ce différentiel à travers un arsenal de mesures. En 2017, la Région dégage davantage de moyens en mettant le paquet sur le déploiement du très haut débit qui est un prérequis pour les entreprises innovantes. Au programme du SRDEII également, une adaptation des dispositifs de financement. Après un premier dispositif de 50 M€, amorcé en Alsace et géré par Capital Grand Est, un fonds souverain régional d’un montant de 200 M€ est en train d’être constitué avec bpifrance pour un lancement en fin d’année.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE  n° 7707  du 15/05/2017   En page : 4
Reims. Assises Recherche & Entreprises.
La 12e édition des Assises Recherche & Entreprises aura lieu le 11 mai 2017 au Centre des congrès à Reims. Chaque année, cet événement réunit un public de 500 à 600 participants composé d’acteurs économiques, d’institutionnels, de chercheurs et d’étudiants, autour de l’actualité de la recherche et de l’innovation.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE  n° 7705  du 01/05/2017   En page : 11
Déposer sa marque : ne faites pas l’économie d’un expert !
Après avoir passé des années à bâtir leur marque et à la faire monter en notoriété, certains entrepreneurs se retrouvent à devoir payer des dommages et intérêts se chiffrant à plusieurs centaines de milliers d’euros à des concurrents, et même à ne plus avoir le droit de l’exploiter. C’est un risque auquel s’exposent les créateurs d’entreprise qui ne déposent pas correctement leur marque et ceux qui omettent de la déposer. Moins d’un entrepreneur français sur dix pense à déposer sa marque.
Les Echos sociétés  du 27/04/2017   En page : 1
Valéo, champion des brevets.
Avec 994 demandes de brevet déposées en 2016, Valéo devient le champion français de l’innovation. Il signe l’une des plus fortes progressions, avec 49 % de demandes en plus par rapport à 2015, notamment « dans le domaine de la réduction des émissions de CO2 et de la conduite intuitive ».
L'USINE NOUVELLE  n° 3510  du 06/04/2017   En page : 10
Définir un nom de marque : les cinq critères à concilier.
La marque constitue le premier signe de reconnaissance d’un produit, c’est la porte d’entrée par laquelle passe tout prospect. C’est également le premier véhicule de communication de l’entreprise. Au moment de choisir un nom et une signature, il faut donc être attentif à la manière dont une marque est perçue et comprise, faute de quoi, on court le risque de passer à côté de son marché. Les cinq composantes essentielles : le caractère singulier, l’unicité, le côté juridique, le long terme, les signes distinctif et attractif.
LES ECHOS  du 07/04/2017   En page : 1
Pack and spirit fête l’innovation.
La coiffe intelligente Cloé et un “innovation lab” ont reçu le prix de l’innovation lors du salon du packaging de luxe pour les vins et spiritueux Pack and Spirit, qui s’est tenu à Reims.
L'UNION ECONOMIE  du 04/04/2017   En page : VII
Brevets : Valéo ravit à PSA la première place du palmarès des grands déposants.
L’équipementier automobile détrône le groupe PSA, qui avait occupé pendant dix ans la pole position de ce classement des déposants de brevets en France. Depuis quatre ans, PSA a cherché à rationaliser son portefeuille de brevets en France, passé de 1 378 en 2013 à 930 l’an dernier. Lancé sur une trajectoire inverse, Valéo a amplifié sa dynamique l’an dernier. Après un bond de 41 %, à 668 brevets en 2015, il accélère encore de 49 % jusqu’à frôler la ligne de 1 000 en 2016. Cette politique offensive de dépôts vise à protéger à la fois les solutions technologiques développées par le groupe mais aussi leurs alternatives, en priorité dans la réduction des émissions de CO2 et la conduite intuitive.
LES ECHOS  du 27/03/2017   En page : 17
Aiglemont – Les schistes de Jacques Sené marque déposée.
Ancien boulanger-pâtissier chocolatier (en retraite depuis 2011), Jacques Sené a décidé de protéger une spécialité chocolatière à la nougatine qu’il a créée en 2002 : la schiste. Il a déposé sa marque auprès de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle. La SARL ABP chocolat située à Aiglemont fabrique aussi d’autres types de bonbons, de une à deux tonnes par an.
L'ARDENNAIS  du 10/03/2017   En page : 2
Les innovations technologiques en forte hausse.
Une étude de l’Insee fait état que 50 % des entreprises (de plus de 10 salariés et du secteur marchand non agricole) auraient innové entre 2012 et 2014. Et, même si les innovations non technologiques restent les plus fréquentes, elles stagnent légèrement (42 à 43 %)… Alors que les innovations technologiques sont en forte progression (37 à 41 %). Quels sont les facteurs qui facilitent l’innovation ? Le secteur d’activité (À noter : l’information et la communication arrivent en tête devant l’industrie), la capacité à exporter, l’appartenance à un groupe, le partenariat ou la coopération (fournisseurs, entreprises, organismes de recherche).
LES ECHOS  du 16/02/2017   En page : 5
Consultez l’atlas des brevets.
Qui invente ? Où ? Dans quel domaine ? Pour le savoir, consultez l’atlas des brevets ! Un site internet, lancé par le ministère de la Recherche et l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi), met à disposition du grand public des informations sur l’activité des inventeurs français grâce à une analyse territoriale du nombre de demandes de brevet, publiées par la voie nationale ou par la voie européenne. Il couvre une période allant de 2003 à 2015 et sera actualisé chaque année.
[En savoir plus]
L'USINE NOUVELLE  n° 3502  du 09/02/2017   En page : 22