Entreprises à la Une
> Cauval : "Nous ne voulons pas être pris en otages dans un conflit commercial".
L'EST ECLAIR
du 27/02/2015
Les salariés de Cauval ont manifesté à Bar-sur-Aube, armés de pancartes "Je suis Cauval", pour dénoncer le conflit avec l'enseigne But et le manque de trésorerie du groupe.
- Dans un communiqué, But sort du silence et dément une tentative de rachat.

Localisation : en page 18

> Torvilliers. RER : un contrat qui en appelle d'autres.
L'EST ECLAIR
du 27/02/2015
Une filiale de Veolia, située à Torvilliers, démantèle, désamiante et recycle les voitures qui circulent sur la ligne A du RER. Le contrat de quatre ans devrait en appeler d'autres.

Localisation : en page 7

> Assa Abloy : le site savinien menacé ?
L'EST ECLAIR
du 27/02/2015
Près de 130 salariés d'Assa Abloy (ex-Vachette) ont débrayé à cause des négociations salariales trop faibles et la crainte de voir le site de Sainte-Savine transformé en plate-forme logistique.

Localisation : en page 3

> Bar-sur-Aube. Le groupe Cauval au bord du précipice.
L'EST ECLAIR
du 26/02/2015
Les salariés du fabricant aubois de literie sont descendus dans la rue pour alerter les Pouvoirs publics sur la situation de leur groupe au bord du dépôt de bilan.

Localisation : en page 2

> Nogent-sur-Seine. Renouveler les compétences et anticiper les grands chantiers EDF.
L'EST ECLAIR
du 25/02/2015
Polinorsud, entreprise prestataire d'EDF à Nogent-sur-Seine, vient d'intégrer à ses effectifs 32 personnes, via un contrat de professionnalisation. Les intérimaires ont suivi une formation de quatre mois afin d'acquérir les bases des activités de la centrale nucléaire.

Localisation : en page 19

> Simpa : menuiseries et machines éparpillées aux enchères publiques.
L'EST ECLAIR
du 25/02/2015
7000 menuiseries de l'ancien fabricant de portes et fenêtres Simpa ont été vendues hier aux enchères publiques. Le dernier acte d'un drame social à Vendeuvre-sur-Barse.

Localisation : en page 14

> Nadia Laâtiris. De l'énergie à revendre.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 23/02/2015
Portrait de l'Auboise Nadia Laâtiris, lauréate nationale du concours Talents des Cités pour l'entrepreneuriat. Elle a créé pas à pas son entreprise multi-services d'entretien, Mille et une tâches.

Localisation : en page 40

> AC2L révolutionne le commerce de proximité.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 23/02/2015
La jeune société AC2L, installée à la Technopole de l'Aube, mise sur le web pour proposer des nouveaux outils de vente, notamment le "web to store" (achat dans un commerce de proximité suite à des recherches d'information sur Internet). Après avoir réalisé un portail d'information pour les passionnés de pêche, Loïc Louis va lancer un portail générique adapté à cette nouvelle tendance web to store. AC2L est passée de deux à huit salariés et envisage une dizaine de recrutements cette année.

Localisation : en page 2

> Lacoste veut tricoter le fil de chanvre.
L'EST ECLAIR
du 24/02/2015
Dans son usine troyenne, Lacoste veut tricoter un polo en fil de chanvre d'ici à 2016. Ce projet baptisé "Chamaille", soutenu par les collectivités locales, associerait de nombreux acteurs locaux, dont la Chanvrière de l'Aube et FRD (Fibre recherche et développement, centre de recherche à Bréviandes). Le coût du projet se monte à 832 000 €, dont 124 000 € avancés par la Région Champagne-Ardenne.

Localisation : en page IV

> Les salariés d'Absorba mobilisés contre les suppressions de postes.
L'EST ECLAIR
du 24/02/2015
Les salariés de l'entreprise Absorba se sont mobilisés pour protester contre le projet de plan de sauvegarde de l'emploi envisagé par le propriétaire de la marque Z (171 postes seraient supprimés en France). Le site troyen, qui emploie actuellement 125 salariés, serait touché par 13 suppressions de postes et 3 modifications.

Localisation : en page 4

> Un nouveau service de garde d'enfants à domicile proposé dans l'Aube.
L'EST ECLAIR
du 24/02/2015
Spécialisée dans la garde d'enfants à domicile, l'entreprise Babychou Services, installée à Troyes depuis fin 2014, propose le dépannage en urgence et les gardes avec des horaires atypiques (nuit et week-end).

Localisation : en page 5

> Simpa : l'outil industriel et les stocks mis aux enchères dès demain.
L'EST ECLAIR
du 23/02/2015
Demain débutent trois jours de mise aux enchères des actifs du fabricant de menuiseries Simpa de Vendeuvre-sur-Barse, placé en liquidation judiciaire le 23 octobre dernier. 7 000 menuiseries neuves en bois, PVC ou alu seront mises en vente par lot de 50, ainsi que les machines et l'outillage.

Localisation : en page 13

> Bar-sur-Aube. Gilles Silberman accuse But de vouloir torpiller Cauval.
L'EST ECLAIR
du 21/02/2015
Dans un courrier daté de jeudi et affiché dans les usines du groupe Matress Holding (Ex Cauval), Gilles Silberman, vice-PDG, accuse But de propager des rumeurs et de mettre le groupe en difficulté. Avec Conforama, But est l'un des principaux clients français du groupe.
- 3 questions à Moustapha Mamourri, délégué syndical CGT : "On risque la crise cardiaque".

Localisation : en page 16

> Reims. Commerces en bref.
L'UNION REIMS
du 20/02/2015
Farid Nouna a ouvert une épicerie Alimentation Via, 110 avenue de Laon, ouverte jusqu’à 4 heures du matin.
L’Apparté Coiffure et le studio Mennesson se sont associés pour proposer la réalisation d’un book photos en studio après une mise en beauté.

Localisation : en page 10

> Magiline joue la carte française et régionale.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 16/02/2015
Le fabricant aubois de piscines mise sur l'innovation et l'exportation. En vingt ans, Magiline a pu compter sur des partenaires financiers, tel l'Irpac-IU Gestion. Il est également le seul fabricant de piscines à bénéficier du label Origine France Garantie (OFG). Quelques chiffres : 110 salariés pour 20 M€ de chiffre d'affaires, plus de 40 000 piscines installées, plus de 80 brevets déposés.
- UI Gestion en bref.

Localisation : en page 10