Entreprises à la Une
> Remilly-Aillicourt – Dossier Usine du futur – Fetrot industry réalise 1 million d’euros d’investissement.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 27/11/2014
L’entreprise Fetrot Industry, spécialisée dans la mécano-soudure et l’usinage, a investi 600.000 euros cette année pour permettre en réorganisation de la structure avec la création d’un nouvel espace de stockage. 1.000.000 euros vont être à nouveau investis afin de mettre l’accent sur la qualité et permettre de développer de nouvelles compétences. Elle va bénéficier d’une aide à l’investissement de 100.000 euros allouée par la Région.

Localisation : en page 5

> Charleville-Mézières – Dossier Usine du futur – Le Sanglier, l’imprimerie star des couvertures d’Harry Potter.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 27/11/2014
L’imprimerie le Sanglier, qui emploie 38 salariés, vient d’investir 2,8 millions d’euros dans une nouvelle machine. Elle va bénéficier d’une aide à l’investissement de 200.000 euros allouée par la Région.

Localisation : en page 5

> Nouzonville – Dossier Usine du futur – Ardennes CN s’offre une nouvelle machine.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 27/11/2014
L’entreprise Ardennes CN, qui emploie une trentaine de salariés, va bénéficier d’une aide à l’investissement de 121.500 euros allouée par la Région. Les locaux sont actuellement en travaux d’agrandissement pour un montant de 390.000 euros afin de pouvoir accueillir une nouvelle machine l’année prochaine. Pour l’acquérir, la société a investi 810.000 euros.

Localisation : en page 4

> La vie de château à moindre frais.
LE MONDE
du 26/11/2014
En France, une convention cadre signée en 2009 entre le ministère de la culture et le secrétariat d’Etat au tourisme, a pour objectif de promouvoir une exploitation économique, raisonnable et respectueuse du patrimoine historique national. Toutefois, les initiatives restent encore timides. Le groupe Hôtels et Patrimoine s’est lancé dans l’aventure il y a quelques années, grâce au partenariat public-privé. Ses trois adresses, dont l’hôtel du château fort de Sedan, connaissent un véritable succès. Présentation.

Localisation : en page 22

> Revin - L’ancienne station-service va disparaître.
L'ARDENNAIS
du 27/11/2014
L’ancienne station-service Gambetta, située en centre-ville, va faire place à un opticien. En effet, l’enseigne Krys, dirigée par Céline Rouart, devrait s’y installer au cours du 1er trimestre 2015. La Mairie, les commerçants et les habitants sont ravis de cette décision qui va apporter une image plus positive de la ville.

Localisation : en page 13

> Charleville-Mézières - Economie - Deux offres de reprise déposées pour la librairie Rimbaud.
L'ARDENNAIS
du 27/11/2014
La librairie Rimbaud, dont le groupe a été placé en liquidation judiciaire le 23 septembre dernier, dispose de 3 mois pour trouver un repreneur. Deux offres, dont une émanant vraisemblablement de la Fnac, ont été déposées. Le tribunal de commerce de Bar-le-Duc devrait rendre sa décision le 5 décembre prochain.

Localisation : en page 5

> Ardennes – Boulzicourt – La Guinguette au cœur d’une enquête.
L'ARDENNAIS
du 27/11/2014
Une association d’exploitants de discothèques accuse le patron de La Guinguette à Boulzicourt d’ouvrir son établissement sans autorisation depuis plusieurs mois. Une enquête est en cours.

Localisation : en page 3

> Chooz - Une deuxième fuite dans la Meuse renvoie EDF au tribunal.
L'ARDENNAIS
du 27/11/2014
Le 26 novembre, la société EDF a été convoquée devant le Tribunal de police de Charleville-Mézières. Elle comparaissait suite à la fuite de 80 litres d’acide sulfurique dans la Meuse, le 2 juillet 2013 sur le site de la centrale nucléaire de Chooz. Le jugement de cette affaire sera rendu le 21 janvier.
En savoir plus...

Localisation : en page 2

> Rethel - La parfumerie de Carrefour s’allège.
L'ARDENNAIS
du 26/11/2014
Reprise par un nouveau propriétaire, la parfumerie de l’Etoile, située au sein de la galerie Carrefour de Rethel, a dû se séparer, cette année, de l’une de ses principales marques de cosmétique. Cette tendance est due à la perte de chiffres d’affaires, mais pas seulement. En effet, pour exposer certaines marques, les parfumeries doivent répondre à des codes. Pour être en droit de réintégrer la marque, la parfumerie de l’Etoile devra attendre 2016 ou 2017.

Localisation : en page 21

> Charleville-Mézières - Energie - EDF et le Secours unis pour mieux prévenir.
L'ARDENNAIS
du 26/11/2014
Le 21 novembre dernier, le président de la délégation régionale Châlons/Reims-Ardennes du Secours Catholique et le directeur du développement territorial EDF Région Est ont signé deux conventions. La première, déclinaison de la convention nationale, vise à créer le lien entre bénévoles et équipes solidarité EDF pour mieux approcher les familles en difficulté. La seconde a pour objet de définir les modalités de la mise en œuvre du dispositif d’avance remboursable accompagnée. Celui-ci est constitué d’un premier fonds EDF DCR Est de 5 000 euros pour 2014. D’autres financeurs nourrissent ce fonds, comme le CG08, la C. C. des Portes du Luxembourg, la CAF et la Grande Agglomération Charleville-Mézières-Sedan.
CCI Energie Info

Localisation : en page 9

> Ardennes - Transport - 126 arrêts supplémentaires sur la ligne Charleville-Givet.
L'ARDENNAIS
du 25/11/2014
Le 24 novembre, la SNCF a annoncé des changements pour la ligne Charleville-Givet qui devraient intervenir en 2015. Elle prévoit « une harmonisation des dessertes par la mise en place de deux missions : trains omnibus ou semi-directs » et la création de 126 arrêts supplémentaires (33 dans le sens Charleville-Givet et 93 dans le sens Givet-Charleville) sur les gares intermédiaires. Un trajet supplémentaire va être créé au départ de Charleville (à 8h30) et une correspondance à l’arrivée à Charleville avec un TGV à destination de Paris-Est devrait être mise en place. > La grille 2015 des horaires de la SNCF est officialisée. Principales évolutions annoncées dans la région pour les TGV et TER à compter du 14 décembre.
En savoir plus...

Localisation : en page 4

> Villers-Semeuse - 68 postes en moins chez PSA.
L'ARDENNAIS
du 25/11/2014
Lors du CCE à Paris le 24 novembre, il a été annoncé, qu’en France, 1 500 salariés quitteront PSA. Ce dernier embauchera, dans le même temps, 2 000 apprentis pour des contrats en alternance de 24 mois. Au niveau local, 68 postes seront supprimés en 2015 à la fonderie des Ayvelles. Il devrait s’agir de postes hors production (administration, par exemple). Selon le syndicat FO, 44 salariés partiront en congé senior en 2015. Ils pourront s’arrêter deux ou trois ans avant leur retraite, avec 70 % de leur salaire. Le Dispositif d’adéquation des emplois et des compétences (DAEC) concernera 24 autres salariés.
En savoir plus...
Apprentissage, Automobile et sous-traitance

Localisation : en page 4

> Douzy - La société Avelec France déménage l’année prochaine.
L'ARDENNAIS
du 23/11/2014
Le 19 novembre dernier, le sous-préfet Emmanuel Yborra et le maire de Douzy ont visité l’entreprise Avelec France, installée à Douzy et spécialisée dans la réparation de matériels électroniques et optiques auprès de petites et grandes entreprises. A cette occasion, le dirigeant de l’entreprise a rappelé les difficultés de trouver des techniciens formés. A noter qu’un contrat avec le lycée Bazin a été signé et que 2 contrats professionnels ont été créés. Enfin, l’entreprise déménagera en 2015 pour rejoindre la nouvelle zone sud douzinoise des Portes du Luxembourg.

Localisation : en page 16

> Villers-Semeuse - Les effectifs de la fonderie PSA chutent inexorablement.
L'ARDENNAIS
du 21/11/2014
L’avenir de l’usine ardennaise PSA n’est actuellement pas remis en cause, mais la baisse de ses effectifs inquiète. En effet, selon les syndicats, la plus grosse usine de la région a vu ses effectifs divisés par 2 en 10 ans et actuellement, elle compte 1 700 salariés. Les représentants du personnel, qui attendent désormais le Comité central d’entreprise, le 24 novembre, craignent la suppression d’une soixantaine de postes à Villers-Semeuse.
Automobile et sous-traitance

Localisation : en page 2

> Boult-aux-Bois - Il investit pour maintenir son restaurant.
L'ARDENNAIS
du 21/11/2014
Il y a 3 ans, Lilian Labroche a ouvert, à Boult-aux-Bois, un restaurant baptisé L’Auberge du Saint-Louis, qui propose une cuisine gastronomique « traditionnelle populaire ». Afin de développer son établissement et poursuivre l’activité, il a engagé un nouveau chef. En vue d’améliorer sa carte, il a également investi dans du matériel pour un coût total de 15 000 euros. A noter que Lilian Labroche est également à la tête d’une entreprise de pompes funèbres à Vouziers, activité héritée de son père et qu’il poursuit en parallèle du restaurant.

Localisation : en page 24