Entreprises à la Une
> Murtin-et-Bogny - L’ancien chef d’entreprise Dominique Périn n’est plus.
L'ARDENNAIS
du 01/03/2015
Dominique Périn, ancien président directeur général des établissements Périn frères et ancien président du conseil de surveillance de la société financière Périn, est décédé. Il dirigea l’une des branches de l’entreprise créée en 1821 et créa dans les années 90 un département sécurité. Impliqué, tout comme d’autres membres dans sa famille, dans la vie des Ardennes, il fut également membre titulaire de la CCI Ardennes. Une cérémonie religieuse sera célébrée en son honneur mardi 3 mars à 14h30 à l’église de Saint-Rémi de Charleville-Mézières.

Localisation : en page 9

> Asfeld - Pierre le bouilleur de cru, raconte son métier d’autrefois.
L'ARDENNAIS
du 01/02/2015
En 1982, Pierre Cothenet est devenu bouilleur de cru et a créé son entreprise « Au distillateur Ardennais » à Bourg-Fidèle. Depuis, il sillonne les routes de France avec son alambic. Début de semaine dernière, il s’est rendu dans l’Asfeldois. Portrait.

Localisation : en page 18

> Haybes - Deux producteurs au salon de l’agriculture.
L'ARDENNAIS
du 01/03/2015
Originaires d’Haybes, le brasseur Julien Dejente, propriétaire du Saint-Hubert et du Clos belle rose, ainsi que le charcutier Frédéric Loriette, d’Haybes Salaisons, ont exposé leurs produits au salon international de l’agriculture, à Paris.
Produits du terroir

Localisation : en page 13

> Charleville-Mézières – Réparations à cœur ouvert pour le grand marionnettiste.
L'ARDENNAIS
du 01/03/2015
Victime de dysfonctionnement, le grand marionnettiste, automate de la place Winston-Churchill, sera désormais entretenu régulièrement par la société DH Quartz.

Localisation : en page 5

> Sedan - Ancien cadre, il devient restaurateur d’art à 57 ans après un licenciement.
L'ARDENNAIS
du 28/02/2015
Après avoir perdu son emploi il y a 2 ans, Didier Leplang a choisi de suivre une formation professionnelle de restaurateur d’art de niveau BTS. Celle-ci va lui permettre de restaurer toutes sortes d’œuvres, excepté celles du patrimoine réservées aux étudiants des beaux-arts. Il vient d’ouvrir l’atelier AE du chêne, grâce notamment à un prêt d’honneur octroyé par Initiative Ardennes, et va créer un site Internet avec l’aide la CCI Ardennes.

Localisation : en page 19

> Tecsom - La Chine, un marché à conquérir… sous certaines conditions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 23/02/2015
A l’image de l’entreprise Tecsom qui a contracté un partenariat avec le groupe chinois Kaili, le Club Chine de la CCI Champagne-Ardenne encourage les entreprises à pénétrer ce marché très prometteur. Des réunions d’informations, des rendez-vous individuels, des mises en relation avec des experts ou des missions de prospections sont organisées. La prochaine mission aura lieu du 26 au 29 mars au salon Tang Jiu Hui à Chengdu, sous le pavillon France. Renseignements : Nicolas Rodique au 03 25 43 70 25 ou rodique@troyes.cci.fr

Localisation : en page 6

> Charleville-Mézières – Sept licenciements chez Deville.
L'ARDENNAIS
du 27/02/2015
Face à une conjoncture délicate, Deville va devoir se séparer de 7 salariés. La nouvelle a été annoncée lors d’un comité d’entreprise extraordinaire qui s’est tenu mercredi 25 février. L’entreprise spécialisée dans le chauffage domestique, qui a été reprise par le groupe Phœnix en avril 2014, comptera désormais 85 salariés.

Localisation : en page 7

> Signy-L’Abbaye - La tuilerie Monier a investi 600 000 euros en 2014.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 26/02/2015
Le 20 février, la tuilerie Monier de Signy-L'Abbaye a ouvert ses portes aux professionnels de la couverture et aux élus locaux. Cette visite a été organisée en partenariat avec la CCI Ardennes dans le cadre de la première "Rencontre Acteurs Entreprises Ardennes ". Le groupe Monier possède 7 tuileries en France. Le site ardennais s’étend sur 100 hectares et comprend 65 000 m² de bâtiments. Il emploie 80 salariés dont 90 % d’Ardennais. Les tuiles sont vendues à 30 % dans l’Est de la France, à 26 % dans le bassin parisien et le Nord, à 25 % au Benelux, à 8 % au Pays Basque, à 6 % à l’exportation et à 5 % dans les Ardennes. > Interview de Géraud Spire, président de la CCI 08.

Localisation : en page 12

> Monthermé - L’investissement est roi pour l’entreprise Sefac et ça paye !
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 26/02/2015
L’entreprise Sefac surfe avec aisance sur l’activité, en plein essor, du levage. Sa croissance est régulière et a bondi de près de 30 % à l’exportation. Aussi à ce jour, près de 1,5 M€ sont investis sur un bâtiment de 800 m², destiné au stockage. Elle possède un portefeuille de 20 000 clients, un réseau de 30 distributeurs et un CA annuel de 11,5 M€.

Localisation : en page 14

> Charleville-Mézières - Camille troque son camion de cupcake contre une boutique.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 26/02/2015
Camille Goglins, qui depuis deux ans parcours les routes ardennaises à bord du Fabulous truck n’magic cake pour vendre ses pâtisseries, ouvrira une boutique à Charleville-Mézières en avril. Elle sera située rue Irénée-Carré, dans les anciens locaux de la MGEL. Elle va pouvoir étoffer sa carte et mieux répondre à la demande de wedding cake.

Localisation : en page 9

> Dossier - Fin des couverts en plastique - Bazeilles - Sartech, spécialiste du couvert en plastique monte au créneau.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 26/02/2015
Les députés écologistes ont proposé de bannir définitivement les couverts en plastique des trains, avions, cantines, prisons et hôpitaux à partir de 2017. L’Assemblée nationale a voté ce projet de loi en octobre dernier pour une mise en place en 2020. Cette décision suscite un débat au Sénat. Yves Carcenac, dirigeant de l’entreprise ardennaise Sartech, spécialisée dans le domaine, est en colère mais va devoir s’adapter. Il travaille actuellement sur le développement des matières biosourcées. Cette entreprise de 12 salariés, réalise un CA de 2 M€ par an.

Localisation : en page 4

> Revin - Les salariés de Selni (ex-Electrolux) réclament une prime et bloquent l’usine.
L'ARDENNAIS
du 26/02/2015
Ce 25 février, à l’appel des syndicats FO et CGT, une cinquantaine de salariés ont cessé le travail et ont bloqué l’entrée de l’usine. Une seule ligne de production était en activité. Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, les syndicats demandent l’obtention d’une prime de 100 euros par mois et par salarié jusqu’à l’arrêt de production des machines à laver pour Electrolux. De son côté, la direction propose une prime indexée par le taux d’absentéisme des salariés.

Localisation : en page 14

> Charleville-Mézières Boca Chica - Des bénéficiaires des Restos du Cœur invités au restaurant.
L'ARDENNAIS
du 26/02/2015
Pour la deuxième fois, Juan et Delphine Onetti, les patrons du restaurant la Boca Chica, ont offert un repas à 60 bénéficiaires des Restos du Cœur.
En savoir plus...

Localisation : en page 8

> Ardennes - Emploi - Un syndicat s’inquiète des baisses d’effectifs chez PSA.
L'ARDENNAIS
du 26/02/2015
Alors que les salariés de PSA s’apprêtent à recevoir un bonus d’au moins 1 094 euros pour les bons résultats du groupe en 2014, les réductions d’effectifs se poursuivent à la fonderie des Ayvelles. Cette situation inquiète des syndicats du site même s’il s’agit de départs volontaires mis en place par le groupe à l’échelle nationale. Ils regrettent « la perte d’un savoir ».
Automobile et sous-traitance

Localisation : en page 4

> Ardennes - Industrie textile - Tecsom met un pied dans le luxe.
L'ARDENNAIS ECONOMIE
du 24/02/2015
L’entreprise Tecsom, reprise in extremis en mai 2014 à la barre du Tribunal de commerce par Christophe Février, s’appelle désormais la Manufacture française des Ardennes (MFA). Depuis, elle s’est attaquée au marché haut de gamme en approchant de grands architectes et prescripteurs pour leur présenter ses produits personnalisables et de haute qualité. Pour cela, elle s’est dotée d’une nouvelle machine à tisser, a installé des showrooms dans 4 métropoles internationales (Paris, Francfort, Canton et Djakarta). L’entreprise, qui est passée de 63 salariés à la reprise à 75 aujourd’hui, compte embaucher dans les prochaines semaines. En octobre dernier, un contrat de fourniture de 13 M€ de marchandises, sur une durée de 2 ans, a été signé avec le fabricant Chinois Kaili Carpet.

Localisation : en page III