Entreprises à la Une
> Glaire - Ultime espoir pour Tecsom.
L'ARDENNAIS
du 18/04/2014
Nouveau rebondissement le 17 avril devant le Tribunal de commerce de Sedan. Alors que le liquidateur judiciaire du fabricant de moquettes Tecsom devait demander la mise en liquidation de l’entreprise, il a finalement réclamé une prolongation du placement en redressement judiciaire. Le chinois Kaïli, avec l’aide du G Groupe X, a transmis un dossier de reprise réitérant son projet de conserver 74 emplois. De plus, le groupe saoudien Trolley carriage & Iron works factory, soutenu par le Conseil général des Ardennes, pourrait prochainement apporter une garantie bancaire. Dans leur lettre d’intention, les Saoudiens prévoient de reprendre l’intégralité des 120 emplois et d’injecter 2,5 M€ dans Tecsom. Un délai de 12 jours a été accordé pour que les éventuels repreneurs peaufinent leur offre. Un réexamen des offres aura lieu le 29 avril prochain.
En savoir plus...

Localisation : en page 16

> Deville - Collignon retrouve un moral d’acier.
L'ARDENNAIS
du 18/04/2014
Le Tribunal de commerce a examiné le 17 avril les comptes de l’entreprise Collignon. Placée en procédure de sauvegarde le 14 février 2013, la société a connu deux périodes d’observation consécutives de 6 mois. En avril 2013, un plan de sauvegarde pour l’emploi (PSE) a abouti à la suppression de 44 postes. Actuellement, les fonderies comptent 110 salariés. Ce PSE a permis de retrouver des marges de manœuvre et un équilibre financier. Selon l’avocat de la PME, un plan de sauvegarde serait en phase de finalisation. Il a donc sollicité un renvoi. Le tribunal examinera, le 19 juin prochain, ce plan qui prévoit entre autre le remboursement du passif de la société sur 10 ans, soit 4 M€.

Localisation : en page 4

> Chooz - Rapport de la Sûreté nucléaire, un guide plutôt qu’un tacle.
L'ARDENNAIS
du 18/04/2014
Le dernier rapport de l’Autorité pour la sûreté nucléaire (ASN) met en évidence des points négatifs pour la centrale nucléaire de Chooz. Le rapport pointe du doigt des « performances en matière de protection de l’environnement légèrement en retrait par rapport à l’appréciation qu’elle porte sur EDF ». A la centrale, on insiste sur le mot « légèrement ». En effet, l’ASN aurait un niveau d’évaluation pointilleux, logique lorsque l’on touche au nucléaire. Un rapport qui serait donc plutôt à prendre comme une feuille de route avec les points à améliorer. L’ASN a également relevé de nombreux points positifs comme le suivi des équipements sous pression ou encore le chantier de démantèlement de Chooz A.
CCI Energie Info, Performance et dev durable

Localisation : en page 4

> Vrigne-aux-Bois - BigMat en difficulté.
L'ARDENNAIS
du 18/04/2014
Le Tribunal de commerce de Sedan a placé le 17 avril la société Euro Matériaux, qui gère l’enseigne BigMat de Vrigne-au-Bois, en procédure de sauvegarde. Le magasin qui emploie 13 personnes est spécialisée dans le commerce de matériaux de construction auprès d’une clientèle d’artisans et d’entreprises du bâtiment. L’enseigne souffre de la crise touchant le secteur du bâtiment depuis plusieurs années. La société n’est cependant pas en cessation de paiement et il s’agit de lui donner « une bouffée d’oxygène pour qu’elle puisse repartir sur de bonnes bases » selon son avocat.

Localisation : en page 4

> Revin - Cession d’Electrolux : le projet est en bonne voie.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 17/04/2014
Une issue est peut-être en train de se dessiner pour le site d’Electrolux à Revin. La cession du site au groupe Selni devrait être actée, sans licenciement sec. Dans une interview, la directrice de l’usine revinoise, Agnès Llovera, revient sur ces 2 ans de période instables et ses techniques de management pour des salariés inquiets. Elle détaille également les grandes lignes du projet de cession avec l’avenir pour les 384 salariés et pour la production du site. Enfin, elle rappelle que ce projet n’est pas encore signé et qu’il faut encore rechercher les meilleures garanties pour présenter un projet complet et digne de confiance aux salariés.

Localisation : en page 23

> Rethel - Mazarinade.
L'ARDENNAIS
du 17/04/2014
Lors du conseil municipal du 14 avril, Jean-Daniel Mouchet, maire-adjoint aux travaux, a annoncé que l’enseigne Point P avait racheté Big Mat. Le magasin de matériaux et bricolage quittera donc la zone de la gare fin août. Du coup, la Ville lorgne sur cet emplacement. Et elle compte bien racheter Point P. Sans soute pour y créer un nouvel ensemble, tel que des logements pour les séniors.

Localisation : en page 24

> CCI Ardennes - Dossier - 2014, année de l’innovation pour les CCI.
ARDENNE ECONOMIQUE
du 17/04/2014
Les CCI font de 2014 l’année de l’innovation. Dans les Ardennes, les exemples de réussites ne manquent pas. Des entreprises, telles que La Buvette et Rotoplus, Assystel, Fège, EJ Ardennes, AMA, Vel’Ardennes, Kinetec, ont été retenues pour témoigner de l’innovation dans le département. D’autres entreprises, telles que Amphenol, Air LB, La Fonte ardennaise, Invicta, Innovation métal Bois, ATT, Ardennes Végétal, et d’autres encore, inventent au quotidien leur métier de demain.
Innovation

Localisation : en page 10-13

> Tournes-Cliron - 1Telcom s’installe sur la zone d’activités de Tournes-Cliron.
ARDENNE ECONOMIQUE
du 17/04/2014
Née en mai 2013, l’entreprise « 1Telcom » vient de s’installer au sein du Pôle Ingénierie, situé sur la ZA de Tournes-Cliron, et propriété de la CCI 08. Elle souhaite y développer son activité de télécommunication, ainsi qu’une seconde société complémentaire, la « Société des Ateliers des Nouvelles Technologies ». Proposant des solutions d’accès par la téléphonie, des données (Internet) et éventuellement des images, elle emploie actuellement 3 salariés.

Localisation : en page 3

> Rethel - L’abattoir reprend du poil de la bête.
L'ARDENNAIS
du 17/04/2014
Dans une interview, le PDG des abattoirs de Rethel, Pascal Himmesoete, gérant de la société financière éponyme Sobevir, revient sur la situation de l’entreprise depuis la reprise en septembre 2013, et sur la politique commerciale mise en place. Il envisage des travaux de mise aux normes, ainsi que la création d’un bâtiment neuf pour une chaîne automatisée de porcs. Enfin, il fait un point sur la conjoncture actuelle.

Localisation : en page 24

> Monthermé - 1,5 M€ investis sur site : la Sefac va bien.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 17/04/2014
La Sefac, spécialisée dans la création de systèmes permettant la maintenance des engins de transports routier et ferroviaire, a décidé d’investir 1,5 M€ sur le site de Monthermé, afin de poursuivre le développement de l’entreprise, rachetée en 2004. Ce montant va permettre de remettre à niveau un bâtiment. Par ailleurs, une nouvelle activité de rénovation ferroviaire permettant de gérer l’obsolescence de l’électronique va être créée. L’entreprise (62 salariés à Monthermé sur un total de 82) devrait embaucher 6 nouveaux salariés. > Interview de Ludovic Talon, chef de produit : la stratégie à l’export passe forcément par le web.

Localisation : en page 12

> Glaire - Tecsom au bord de la mise en liquidation judiciaire.
L'ARDENNAIS
du 17/04/2014
L’administrateur de Tecsom, situé à Glaire, va demander la mise en liquidation de l’entreprise ce 17 avril devant le Tribunal de commerce de Sedan, car aucune offre de reprise concrète n’a été déposée. En effet, le fonds d’investissement « G Groupe », partenaire français du groupe chinois Kaïli carpet, n’a pas convaincu l’administrateur judiciaire de Tecsom. A noter qu’une lettre d’intention a été déposée par un groupe saoudien, présenté par le Conseil général des Ardennes. D’après les acteurs du dossier, cette structure n’aurait rien à voir avec l’autre société saoudienne qui s’était déjà rapprochée du fabricant de moquettes. Mais là encore, pas d’engagement ferme. L’avocat de Tecsom veut garder l’espoir d’un rebondissement.
En savoir plus...

Localisation : en page 22

> Chooz - Carton jaune pour la centrale nucléaire.
L'ARDENNAIS
du 17/04/2014
L’autorité de sûreté nucléaire (ASN) cible la centrale nucléaire de Chooz dans son rapport sur les centrales françaises. En cause, des erreurs de lignage des circuits ou de consignation des matériels ou encore des lacunes dans la préparation des activités. De plus, l’ASN estime que le site de Chooz devra s’assurer d’avoir les compétences nécessaires concernant la mise en œuvre de la réglementation des équipements sous pression nucléaire. Enfin, des efforts restent à faire sur les performances du site en matière de protection de l’environnement.
CCI Energie Info

Localisation : en page 4

> Ardennes - Acquisition « au poêle » pour Invicta.
L'ARDENNAIS
du 17/04/2014
L’entreprise ardennaise Invicta a racheté la société italienne Caminetti Montegrappa, spécialisée dans le poêle à granulés. En 2013, l’entreprise italienne a réalisé un chiffre d’affaires de près de 35 M€ et emploie 100 salariés. Une acquisition stratégique pour Invicta qui devient ainsi le leader européen des appareils de chauffage à bois avec près de 400 salariés et un chiffre d’affaires attendu de 116 M€ en 2014. Jusque-là, Invicta employait plus de 280 salariés, principalement sur ses sites de Donchery et de Vivier-au-Court pour un CA de plus de 75 M€.

Localisation : en page 4

> Charleville-Mézières - La terrine Rimbaud revisitée.
L'ARDENNAIS
du 16/04/2014
Michel Collin, maître charcutier à Prix-les-Mézières et inventeur en 1999 de la « terrine Rimbaud», espère participer, en octobre 2014, à la finale du Prix Goût et Santé des Artisans, à Paris. Pour cette occasion, il a revisité la recette de sa spécialité, version baptisée « pâté Rimbaud ». Il l’a récemment présentée aux secrétaires généraux du réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat de Champagne-Ardenne.
En savoir plus...
Produits du terroir

Localisation : en page 5

> Invicta rachète CMG et devient un leader européen des poêles à bois.
LES ECHOS
du 16/04/2014
Invicta, le numéro 1 français des poêles à bois, a racheté le 15 avril l’italien Caminetti Montegrappa (ou CMG) un constructeur de poêles à granulés. Cette acquisition va permettre à l'industriel ardennais d'étoffer son catalogue. "La nouvelle réglementation thermique du bâtiment promeut aussi les poêles à granulés. En 2013, 25 à 30 % des permis de construire déposés comportaient cette solution" explique Christian Guillou, président d'Invicta.

Localisation : en page 24