Si ce message ne s'affiche pas correctement cliquez ici
Sélection du 23/06/2017 au 29/06/2017
A retenir
> Instrument PME et Eurostars, dispositifs de soutien à l’innovation et à la compétitivité des PME.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7713 du 26/06/2017
La Cellule Europe d’ID Champagne-Ardenne organise une réunion d’information sur les dispositifs européens de soutien à l’innovation et à la compétitivité des PME, Instrument PME et Eurostars, le jeudi 6 juillet 2017 à Bezannes. Toute la matinée des experts présenteront ces deux dispositifs. Deux entreprises régionales, NAPA Technologies et Syndivia, feront part de leur retour d’expérience et Entreprise Europe expliquera les dispositifs du réseau sur les programmes UE d’innovation : base de données POD et coaching Instrument PME. Inscription gratuite mais obligatoire avant le 26 juin 2017.
en page 6
> Réunion d’information et d’échanges pour une meilleure gestion des déchets des entreprises.
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 26/06/2017
Dans le cadre du projet INTERREG RE C2, la CCI et ses partenaires organisent une réunion d’information et d’échanges pour une meilleure gestion des déchets par les entreprises le : jeudi 6 juillet 2017 de 10h à 12h30 à la Chambre de Commerce et d’Industrie des Ardennes 18A, avenue George Corneau à Charleville-Mézières.
Contacts :
Julie TESSIAUT - Tél. 03 26 69 02 55 - julie.tessiaut@champagne-ardenne.cci.fr
Albane MERCIER - Tél. 03 24 27 87 55 - albane.mercier@ardennes.cci.fr

en page
Economie régionale
> Marie Brizard va distribuer les champagnes Duval-Leroy.
LES ECHOS
du 27/06/2017
Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a signé un contrat de distribution en grande distribution avec les champagnes Duval-Leroy. Il sera effectif au 1er septembre prochain. L’accord porte sur la distribution des cuvées permanentes et spécifiques dévoilées à l’occasion d’opérations spéciales ou de foires aux vins. Le groupe enrichit ainsi son offre d’une catégorie de vins qu’il n’avait pas jusqu’à présent. (Texte intégral)
en page 16
> Des milliers d’embauches à saisir dans la robotique.
L'UNION ECONOMIE
du 27/06/2017
Parfaitement intégrés dans les différents milieux, les robots représentent une véritable évolution. De plus en plus d’engins automatiques apparaissent dans les entreprises. « C’est un levier de compétitivité sans supprimer de l’emploi. Surtout, c’est un moyen de faire disparaître la pénibilité en entreprise », explique Jean-Pierre Payer, concepteur en ingénierie pédagogique technique au Pôle formation des industries technologiques. La perspective d’embauches est énorme dans la robotisation en région et les métiers sont extrêmement variés.
en page X
> Union des industries et des métiers de la métallurgie. Qui veut un "job" en acier trempé ?
L'EST ECLAIR
du 27/06/2017
A l'occasion de l'assemblée générale de l'UIMM Champagne-Ardenne qui s'est tenue à Troyes, une visite du pôle formation des industries technologiques (ex-CFAI) a été organisée. Il vient d'être entièrement rénové et agrandi, avec le soutien de la région Grand Est. Une opération portes ouvertes aura lieu du 10 au 12 juillet pour les jeunes et leurs familles.
en page V
> Epernay : l’Avenue de Champagne à 360°.
L'UNION
du 27/06/2017
L’application « Avenue de Champagne » sera disponible gratuitement sur Apple Store et Google Play à compter du mercredi 28 juin 2017. Grâce à cet outil, ses utilisateurs pourront découvrir l’Avenue de Champagne sous un nouvel angle. Une véritable immersion à 360° dans les entrailles de la célèbre artère. Une belle occasion d’en savoir plus sur l’histoire des lieux et même d’y entrer virtuellement. (Texte intégral)
en page 2
> 150 postes sont à pourvoir dès maintenant dans le Sud-Ouest marnais.
L'UNION EPERNAY
du 29/06/2017
C’est une aubaine : le nombre d’offres d’emploi a fortement augmenté ces dernières semaines sur Sézanne. Au point que les postes peinent à trouver preneurs. Un entretien avec Armelle Caqueret du Pôle emploi de Sézanne.
en page 16
> Ce si cher TGV qui fait rêver.
L'USINE NOUVELLE
n° 3522 du 29/06/2017
Les nouvelles lignes à grande vitesse obligent les industriels à se réorganiser. L’arrivée du TGV peut-être un atout pour les grandes villes, à condition qu’elles déploient des infrastructures attractives pour les entreprises. A Reims, le directeur général de l’agence de développement économique Invest in Reims, Jean-Yves Heyer, se félicite des effets de l’arrivée du TGV en 2007. En dix ans, l’agence a accompagné 219 implantations, représentant 8 000 emplois et injectant 663 millions d’euros dans l’économie locale. Dans quelques semaines, il pourra officialiser l’arrivée d’un grand groupe de l’énergie, qui rassemblera à Reims ses sites de Lille et Strasbourg. L’arrivée du TGV produit des effets différencié selon le dynamisme. Pour l’économiste Yves Crozet, « le TVG accompagne la croissance, il ne la crée pas ». A Reims, Jean-Yves Heyer est persuadé que les retombées ont été importantes parce que les collectivités territoriales ont massivement investi : nouvel hôpital, tramway, implantation d’une antenne de Sciences Po Paris…
> L’Est qui rit, l’Ouest qui pleure.
> Bordeaux rêve de 100 000 emplois.
> Interview de Yves Crozet.
> Deux TGV entrent en gare.

en page 29
> Sud Ardennes – Énergie – Mont-des-Quatre-Faux : le projet est validé.
L'ARDENNAIS
du 29/06/2017
Un arrêté préfectoral vient d’autoriser la réalisation d’un parc éolien d’envergure dans le Sud Ardennes. Il sera le premier parc de cette dimension en France voire en Europe. Au total, 63 éoliennes de 200m de haut seront installées dans sept communes du Sud-Ardennes. Ce projet est porté par EDF Énergies Nouvelles et WindVision.
en page 6
> Joyeux anniversaire Créez comme Elles.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8366 du 27/06/2017
Cette association destinée à entrepreneuriat au féminin dont la CCI Haute-Marne se fait le relais, a pour vocation de permettre aux femmes de rompre l’isolement. Cette année, elle fêtera ses dix ans d’existence en organisant un évènement qui aura lieu le 3 juillet à Troyes.
en page 7
> Le vignoble de Montgueux affiche ses ambitions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 26/06/2017
Situé aux portes de l'agglomération troyenne, le vignoble de Montgueux mise sur le chardonnay et la future extension de la zone d'appellation. Explications avec Didier Doué, président du Syndicat Général des Vignerons de Montgueux.
en page 10
> ID Champagne-Ardenne annonce 7 implantations à son bilan 2016.
L'UNION ECONOMIE
du 27/06/2017
L’agence pour l’innovation et le développement annonce sept projets d’implantation d’entreprise décidés sur son territoire en 2016 : Tesmec à Vitry-le-François, Deutscher Windtechnik à Châlons-en-Champagne, le centre d’appel de la CPAM à Reims, le siège France de MS Mode à Reims, Cesbron à Châlons, le groupe Thebault à Marigny-le-Châtel et Oenowood à Froncles. ID Champagne-Ardenne a identifié 83 projets et 85 pré-projets en 2016. L’agence, financée en majorité par le Grand Est et le fonds européen Feder a un budget annuel de 3,375 millions d’euros et compte 23 collaborateurs.
en page II
> Le Cobaty mise sur l'écologie.
L'EST ECLAIR
du 27/06/2017
Le Cobaty réunit les acteurs de 250 professions intervenant dans l'acte de bâtir (entreprise du BTP, architectes, notaires...). La réunion annuelle du District n°1 du Cobaty (Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté) avait pour thème l'écologie industrielle et l'écologie circulaire. Le Club d'écologie industrielle de l'Aube est intervenu, ainsi que les entreprises auboises Artemise et Carbonex.
en page VI
> Créez comme vous êtes !
L'EST ECLAIR
du 27/06/2017
Organisé par Rés'Aube Compétences, en partenariat avec la Ville de La Chapelle-Saint-Luc, l'événement "Créez comme vous êtes !" a permis aux personnes en recherche d'emploi de s'informer sur la création d'entreprise. De nombreux partenaires étaient présents pour cette 1ère édition : la CCI, Initiative Aube, l'Adie, le CCREA, Pôle emploi, BGE, CGET, CitésLab, Nercoop, Champagne-Ardenne Active, Créez comme elles...
en page V
> Les stupéfiantes vertus du chanvre.
L'EST ECLAIR
du 27/06/2017
A l'heure de la transition énergétique, les professionnels du chanvre sont convaincus qu'il a tous les atouts pour conquérir le bâtiment. Ils étaient réunis à Troyes (l'Aube est le premier producteur français avec La Chanvrière à Bar-sur-Aube) afin de faire le point sur cette plante. Interview de Frédéric Sailly, directeur de l'agence régionale de la construction et de l'aménagement durable (Arcad) et de Jean-Marc Naumovic, président fondateur de l'association Construire en chanvre.
en page III
> Bar-sur-Seine. Le développement a besoin de temps.
L'EST ECLAIR
du 27/06/2017
Désormais compétente en matière de développement économique, la communauté de communes du Barséquanais en Champagne veut avancer sur les bases de son action d'ici à 2020. Le partenariat avec Aube Développement, l'entrée dans le capital de la Semtac et la mise en place de permanences de la CCI de Troyes et de l'Aube participent à cette volonté de maintenir et de développer l'existant.
> Un travail de définition et de recensement des zones d'activité.
> Le maintien et le développement des activités existantes.
> Les filières bois et oenotourisme sortent du lot.

en page 16
> Les investisseurs chinois de passage.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 26/06/2017
Bruno Bourg-Broc, président de Châlons Agglo et Gérard Lebas, premier adjoint de Châlons-en-Champagne, ont accueilli le groupe d’investisseurs chinois impliqués dans le projet Panda Guild France. Les négociations sont toujours en cours. Il y a un an, Bing Guo, président de Panda Guild France, avait signé un compromis de vente d’un terrain d’un hectare situé au Mont-Héry. Douze autres hectares devraient être achetés.
en page 8
> Vaux-Montreuil - Le parc éolien de Haute Charmoie sera repensé.
L'ARDENNAIS
du 24/06/2017
Les études ont commencé en 2012 pour le projet de parc éolien qui concerne Vaux-Montreuil, Puiseux, Saulces-Monclin et Chesnois-Auboncourt. Mais Valeco s'est vu refuser l'implantation des 12 éoliennes en mars 2016. Le nouveau projet, qui devrait être déposé fin 2017, n'en comprend plus que 8. Elles seraient à 850 m des premières habitations de Vaux-Montreuil, contre 550 auparavant. (texte intégral)
en page 2
> Bar-sur-Aube. Contrat de ruralité : un outil pour de futurs projets.
L'EST ECLAIR
du 26/06/2017
Les grands axes retenus dans le contrat de ruralité 2017-2020 ont été évoqués par les élus de la Communauté de communes de la région de Bar-sur-Aube. Il vise à enrayer le déclin démographique et à redynamiser l'économie locale. Six grands axes de réflexion ont été définis : l'accès aux services et aux soins, la revitalisation des bourgs-centres, l'attractivité du territoire, les mobilités locales et l'accessibilité au territoire, la transition écologique et énergétique, la cohésion sociale.
en page 18
> Charleville – Social – Contrat entre jeunes et PME.
L'ARDENNAIS
du 24/06/2017
Plusieurs entreprises, dont Cora, La Poste et Derichebourg, ont signé une charte ayant pour objectif de recruter des jeunes des quartiers prioritaires. Ce projet est piloté par le ministère de la Ville et le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET). Manpower, Randstad, Nestlé et AG2R la Mondiale signeront cette charte dans les prochains mois.
en page 12
> Reims. Des cours en 3D à Neoma Business School.
L'UNION
du 23/06/2017
Neoma Business School, l’école de commerce de Reims, offre la réalité virtuelle immersive à ses étudiants. Grâce à un casque 3D, ils se retrouvent à l’intérieur d’un magasin où le propriétaire leur présente l’agencement de sa boutique. L’objectif étant d’observer les façons de faire pour rédiger un diagnostic marketing et proposer des pistes d’amélioration.
en page 6
> Un nouveau directeur pour booster le développement économique de Châlons.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)
n° 406 du 23/06/2017
Bruno Rousselet a pris ses fonctions de directeur général adjoint en charge de l’attractivité et du développement économique du territoire, un poste spécialement créé par l’Agglomération et la Ville de Châlons pour coordonner les services déjà opérationnels. « Je travaillerai également avec la Semcha sur les dossiers économiques que nous suivons en commun. Et nous allons mener une vaste réflexion avec les futurs occupants du Mess des entrepreneurs, notamment l’UCIA et la CCI, d’ici son ouverture en janvier. De sorte à proposer un véritable parcours client aux acteurs économiques et aux porteurs de projets que nous accueillerons via ce guichet unique » précise-t-il.
en page 8
> Des prévisions alarmistes pour la Haute-Marne.
VOIX DE LA HAUTE-MARNE
n° 8811 du 23/06/2017
Une récente étude de l’Insee indique que la région Grand Est pourrait atteindre 5 705 800 habitants d’ici 2050, soit 153 400 de plus qu’en 2013. Elle enregistrerait le plus faible taux de croissance démographique du territoire national et le vieillissement de sa population y serait plus marqué. De fortes baisses de population pourraient être enregistrées dans la Meuse, les Ardennes, les Vosges et la Haute-Marne qui perdrait 18 100 habitants d’ici 2050.
en page 5
> Reims accueille le congrès « Plant BioproTech ».
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 492 du 23/06/2017
Le premier congrès international autour de la protection des plantes par le biocontrôle, « Plant BioproTech », se tiendra au Centre des congrès de Reims, du 27 au 30 juin 2017. Il réunira 150 chercheurs et industriels venus de 21 pays.
en page 8
> Charleville-Mézières – Énergie – La chaleur de l’usine PSA alimentera Charleville.
L'ARDENNAIS
du 23/06/2017
À l’horizon 2019, la chaleur de l’usine PSA sera utilisée pour chauffer une partie de Charleville. Le prestataire en charge de ce projet est Dalkia. Ce projet vise à « récupérer une source de chaleur existante, à l’usine PSA, pour récupérer du chauffage, complété par de la biomasse ». En plus des habitations, l’hôpital Manchester pourra bénéficier de ce système. Un projet économique et écologique.
en page 9
> Troyes. Première rentrée en vue pour l'Ecole supérieure des travaux publics.
L'EST ECLAIR
du 23/06/2017
L'Ecole supérieure des travaux publics (ESTP Paris) ouvrira ses portes le 11 septembre prochain à sa première promotion en région à la Technopole de l'Aube. Elle proposera notamment un double diplôme avec l'Ecole supérieure de design. Rencontre avec son directeur, Hervé Guillermet.
en page 6
Grande région Est
> Grand Est. Les finances de la Région vont déjà mieux.
L'EST ECLAIR
du 29/06/2017
Selon Marc Sebeyran, vice-président du conseil régional chargé des finances, le compte administratif 2016 du Grand Est révèle plusieurs signes positifs d'amélioration. Une partie importante des investissements vont être orientés vers le développement du très haut débit d'ici à 2022.
en page 4
> Spécialisation industrielle et faiblesse démographique expliquent l’atonie de l’emploi.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7713 du 26/06/2017
L’Insee pointe deux handicaps au développement de l’emploi dans le Grand Est : la destruction de postes dans l’industrie et la stagnation démographique. Dans l’ensemble de la région, il a fallu attendre 2016 pour enregistrer une réelle augmentation de l’emploi de 0,7 %, correspondant à 8 300 créations nettes.
en page 12
> Démographie. De moins en moins nombreux.
L'UNION
du 23/06/2017
Selon les « projections de population » à l’horizon 2050, présentée par l’Insee, la population du Grand Est augmenterait de 2,8 %, contre 12,5 % au plan national. La Marne s’en sort plutôt bien puisque le département compterait en 2050 634 700 habitants, soit 64 700 de plus (+11,35 %). Dans les Ardennes, la situation serait plus inquiétante avec 43 200 habitants en moins pour 237 000 habitants en 2050 (-15,38 %).
en page 4-5
Entreprises à la Une
> Verallia cible d’une cyberattaque.
L'UNION EPERNAY
du 29/06/2017
Le groupe Verallia, qui compte une usine de fabrication de bouteilles à Oiry, a été victime de l’attaque informatique Patya qui a ciblé plusieurs grandes entreprises et organisations en France et à l’étranger.
en page 10
> Nobel Plastiques au Ministère du travail.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 29/06/2017
Les revendications ont été posées sur la table : reçus au ministère du Travail, les représentants de l’intersyndicale de l’usine Nobel Plastiques de Vitry-le-François ont dénoncé le plan social annoncé par la direction du groupe qui prévoit la suppression de 120 postes sur le site en deux ans.
en page 7
> En toute franchise.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7713 du 26/06/2017
Portrait du Sparnacien Eric Dujourd’hui, qui a construit en quelques années un impressionnant réseau de restaurants indépendants ou franchisés. Il envisage de se lancer aujourd’hui dans l’hôtellerie.
en page 32
> Global Habitat intègre le groupe Arcade et vise le Grand Est.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7713 du 26/06/2017
Le groupe Global Habitat (43 000 logements dont ceux du Foyer Rémois) fait entrer Arcade (acteur de premier plan du logement en France, implanté dans 40 départements) dans son capital. « L’intérêt d’être au sein d’un groupe comme Arcade, c’est d’accéder à un savoir-faire de plus de 120 000 logements dans toute la France », explique Christophe Villers, président du directoire du Foyer Rémois, nommé directeur général de Global Habitat à compter du 1er juillet 2017.
en page 9
> Les ambitions américaines de Toosla.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7713 du 26/06/2017
La start-up rémoise Toosla dirigée par Eric Poncin veut révolutionner le secteur de la location de voiture en proposant un modèle de location de véhicules premium via une application smartphone à des tarifs ultra-concurrentiels. Elle vient de lever 700 000 € supplémentaires auprès d’investisseurs et d’inaugurer sa première station rémoise dans la zone de la Croix Blandin. « Notre objectif est d’atteindre le millier de véhicules disponibles en location d’ici 2018. Et nous réfléchissons aussi à comment dupliquer le business-model aux Etats-Unis », explique Eric Poncin.
en page 6
> Warcq – Nancy Turquin est chevalier – Une médaille pour toute sa carrière.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 28/06/2017
Vendredi dernier, Nancy Turquin s’est vu remettre la médaille de Chevalier de l’Ordre national du mérite. Dirigeante de Turquin impression, ce sont ses 36 ans de services qui sont aujourd’hui récompensés. Mais elle ne compte pas en rester là. Elle souhaite voir son entreprise monter en puissance dans les mois à venir.
en page 7
> Cliron-Ham-les-Moines – Industrie – L’Ardennaise d’essieux, 70 ans et un avenir italien.
L'ARDENNAIS
du 27/06/2017
Vendredi 23 juin, la SAE (société ardennaise d’essieux) a fêté son 70ème anniversaire. Le site dirigé par Denis Disy, emploie 72 salariés et 15 intérimaires pour plus de 23 millions d’euros de CA. En 2006, elle a fusionné avec la SMB, fournisseur d’essieux et de suspensions pour remorques routières. Elle produira jusqu’à 50.000 essieux en 2008. Confrontée à la chute des ventes, elle est reprise, et sauvée, par le groupe italien ADR, en 2013. Ce dernier a déjà investi plus de 8 millions d’euros sur le site, développant de nouveaux produits et étendant ses marchés.
en page 11
> Sedan – Les Michaux bloquent un nouveau site.
L'ARDENNAIS
du 27/06/2017
Malgré la liquidation de leur entreprise, les salariés de l’entreprise Michaux bloquent depuis le 11 juin le siège de leur entreprise de transport à Sedan afin de réclamer une supra légale de 10.000 euros. Depuis lundi 26 juin au matin, ils bloquent également l’accès à un deuxième dépôt loué sur le site de la Marfée à Donchery, chez qui les camions de Michaux transports venaient chercher des marchandises. Essentiellement du papier en provenance de la papeterie de Stenay que les routiers redistribuaient ensuite ailleurs. Ils reprochent à leur patron d’avoir fait basculer les contrats de Michaux transports directement chez Michaux logistique et MBS, des autres sociétés de sa famille. Ces faits sont inacceptables pour les salariés qui ont prévenu l’inspection du travail pour savoir si cette reprise de contrat est légale ou non.
en page 21
> Joinville – Nouvelle spécialisation pour Electrifil
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8366 du 27/06/2017
La filiale du groupe Thollin, a inauguré le 20 juin un nouveau bâtiment de 2 200 m² qui va lui permettre de favoriser sa reconversion. En effet, sa division "Rechange" est spécialisée dans la production de petites séries et plus spécialement de pièces de rechange automobile. Cette nouvelle organisation a également rendu les tâches moins pénibles pour le personnel.
en page 6
> Industrie sucrière : le duel Tereos ou Cristal.
L'UNION ECONOMIE
du 27/06/2017
A trois mois de la fin des quotas sucriers, qui va libérer la production, les deux groupes coopératifs dont les sièges sont situés à Origny-Sainte-Benoîte (Aisne) et Reims mettent en avant leur bonne santé et leurs ambitions.
en page XVI
> Sainte-Savine - diStudio 3D. Un bras imprimé en 3D pour Jaira.
L'EST ECLAIR
du 27/06/2017
La société diStudio3D d'Alexandre Contat, spécialisée dans l'impression 3D, vient d'offrir un bras imprimé à une étudiante espagnole de l'école de design du Groupe ESC Troyes, victime d'une agénésie (malformation d'un membre).
en page VI
> Le vinaigre rémois se renforce dans le Sud.
L'UNION ECONOMIE
du 27/06/2017
Le Rémois Charbonneaux-Brabant a investi 20 millions d’euros dans une nouvelle usine située à Vauvert en Camargue. L’entreprise est leader en France de la production de vinaigre et le numéro 2 en Europe en volume.
en page II
> Wepa : 50 000 tonnes de papier par an.
L'EST ECLAIR
du 27/06/2017
Rachetée par l'allemand Wepa en 2015, l'ex-usine Lucart, spécialisée dans les mouchoirs et le papier toilette, est montée en puissance : 15 millions d'euros d'investissement, 50 embauches, 2 nouvelles lignes de production et 2 nouveaux bâtiments de stockage. Elle emploie 250 salariés à Torvilliers.
en page II
> Nogent-sur-Seine. Des sapeurs vietnamiens chez POK.
L'EST ECLAIR
du 25/06/2017
Une délégation de sapeurs-pompiers vietnamiens est venue découvrir le made in France au sein de la société POK à Nogent-sur-Seine. Les démonstrations en eau ont été l'occasion de tester directement le matériel de lutte contre les incendies. POK exporte 60 % de sa production dans le monde et est reconnue pour la qualité et la haute technicité de son matériel.
en page 23
> Pont-Sainte-Marie. La Maripontaine s'installe à Debussy.
L'EST ECLAIR
du 25/06/2017
Grâce à un partenariat avec le centre d'appels 3 Media, l'entreprise d'insertion La Maripontaine s'installe dans le quartier Debussy. Ce partenariat vise à former les personnes en marge du travail afin de réussir les entretiens d'embauche du centre d'appels, formation axée sur le secteur des télécommunications.
en page 11
International
> Belgique - Wallonie - La moitié des emplois menacés par la robotisation.
L'ARDENNAIS
du 28/06/2017
Près de la moitié de l'emploi existant dans le sud du pays "serait menacée" d'ici "une à deux décennies" par la digitalisation et la robotisation de l'économie selon une estimation de l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique, qui a réalisé une étude sur le sujet à la demande du gouvernement régional. La somme des emplois "menacés" correspond à quelque 564.000 postes.(texte intégral)
en page 2
> En 2017, les pays émergents vont dynamiser les investissements.
LES ECHOS
du 23/06/2017
Les investissements dans le monde vont progresser cette année de 5 %. En vedette, l’Asie émergente (+15 %) loin devant l’Afrique. Ces deux continents font face à l’Amérique latine, qui enregistre un solde négatif du fait de désinvestissements conséquents.
> Les entreprises de Thaïlande se développent fortement à l’étranger.
> Seulement 50 dollars d’investissements étrangers par habitant l’an dernier en Afrique.

en page 7
Juridique et fiscal
> Loi travail : l’exécutif clarifie les libertés des entreprises.
LES ECHOS
du 29/06/2017
La ministre du Travail a dévoilé mercredi 28 juin des propositions concrètes sur la réforme du Code du travail. La place accordée à la négociation d’entreprise sera moins importante que ce qu’avait pu laisser imaginer le programme du candidat Macron. Sous l’influence des syndicats, le rôle des branches professionnelles a été maintenu, voire renforcé dans certains domaines, comme la régulation des CDD ou les conditions de recours aux contrats de chantier. L’autre nouveauté porte sur la pénibilité, dont les modalités d’application pourraient être négociées dans l’entreprise.
en page 2
> La hausse des valeurs locatives effraie le commerce.
LES ECHOS
du 26/06/2017
La révision des valeurs locatives en chantier depuis des années va être mise en œuvre et elle inquiète les commerçants. La valeur locative cadastrale est le loyer annuel théorique que pourrait produire un immeuble s’il était loué dans des conditions normales. Cette valeur sert de base au calcul des taxes perçues par les collectivités locales. Pour les commerçants, les taxes locales représentent environ 5 % de leur chiffre d’affaires. L’Alliance du commerce prédit une augmentation « de l’ordre de 50 % » notamment pour les commerces de centre-ville, les grandes surfaces périphériques payant des loyers plus bas.
en page 5
Marketing et Stratégie
> Stratégie de développement : osez le mix interne externe !
LES ECHOS
du 29/06/2017
Après les trois à cinq premières années d’une croissance souvent effrénée, la source de l’énergie créatrice initiale se tarit un peu, la clientèle atteint un palier, les charges augmentent, la rentabilité diminue et il faut « relancer la mécanique ». Pour initier une nouvelle étape, il existe deux manières de faire. Soit l’entrepreneur mise sur la croissance interne ou organique, soit il a recourt à une stratégie de conquête à l’extérieur de la société. Pour mieux grandir, il est préférable d’alterner croissance interne et acquisitions.
en page 1
> Dynamiser votre productivité.
L'USINE NOUVELLE
n° 3522 du 29/06/2017
Le graal de tout industriel est d’améliorer sa productivité. Quatre méthodes pour y parvenir : fabriquez vos propres outils, formez vos opérateurs au lean, automatisez en douceur, diminuez vos stock finis.
en page 52
Numérique
> Cookies : le bras de fer s’intensifie entre Bruxelles et l’industrie du Net.
LES ECHOS
du 26/06/2017
L’inquiétude monte, dans l’industrie numérique, au fur et à mesure que le projet de révision de la directive ePrivacy sur la collecte et l’exploitation des données personnelles suit son chemin à Bruxelles. Le Parlement pousse au blocage des cookies par défaut. La Commission européenne veut redonner corps au « consentement préalable obligatoire » de l’utilisateur, instauré en 2009, mais peu efficace.
en page 23
Produits et marchés
> Véhicule électrique : PSA veut monter en puissance dans le logiciel.
LES ECHOS
du 29/06/2017
PSA s’organise pour fabriquer sa nouvelle génération de voitures électriques. Le constructeur français réfléchit à internaliser davantage d’étapes dans la fabrication d’un moteur électrique. Le plan de PSA prévoit de produire 70 000 motorisations électriques en 2020. Mais les moteurs électriques, plus simples à produire, nécessitent moins de mains-d’œuvre que les propulsions thermiques.
en page 18
> Les entreprises à l’heure de l’Internet industriel des objets.
LES ECHOS
du 28/06/2017
L’Internet des objets connectés passe du secteur grand public à celui de l’industrie. Un accélérateur pour les « usines du futur » et déjà un marché colossal.
> Au cœur d’une usine 4.0 pilote.
> La mutation est déjà une réalité.
> Airbus digitalise la fabrication et la logistique.

en page 34
> Médicament : état d’alerte pour la filière sous-traitance.
LES ECHOS
du 27/06/2017
Avec 150 usines, 3,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 17 000 emplois, la sous-traitance occupe une position clef dans la filière française du médicament. La profession est dans une situation précaire. Si les fabricants de principes actifs ont bénéficié depuis 2010 des problèmes de qualité rencontrés dans les pays émergents, les façonniers restent trop dépendants de médicaments matures.
en page 19
> Gifi sauve Tati en conservant huit emplois sur dix.
LES ECHOS
du 27/06/2017
La proposition du patron de Gifi pour la reprise de Tati et des enseignes d’Agora, filiale du groupe Eram a été acceptée. Gifi reprend 1 428 salariés sur les 1 700 du groupe, soit près de 85 % des effectifs. Gifi s’est engagé à reprendre 109 des 140 magasins. Plus de 70 millions d’euros seront investis en termes opérationnels.
en page
> Optic 2000 multiplie les services pour soutenir ses ventes dans un marché tendu par la réglementation.
LES ECHOS
du 23/06/2017
Les professionnels attendent de voir en quoi consistera le nouveau dispositif Macron de remboursement et le devis normalisé, bientôt effectif. Faut-il y distinguer la prestation de service de l’opticien ou un prix global ? « Je suis pour la prestation indissociable, car sinon le danger est que la Sécu et les mutuelles ne remboursent plus que les montures et les verres stricto sensu », explique Didier Papaz, président d’Optic 2000. Le premier réseau de points de vente en France, veut aller chercher des clients hors les murs de ses magasins. D’abord avec Otiko, un service en pharmacie. La marque a aussi lancé un service à domicile et décidé de généraliser des espaces enfants dans ses points de vente. Le but est de contrer les sites Internet spécialisés.
en page 19
> Michelin va supprimer 1 500 postes en France d’ici à 2021.
LES ECHOS
du 23/06/2017
Michelin veut alléger ses effectifs et gagner en réactivité. Le fabricant de pneumatiques a donné, jeudi 22 juin, les détails d’une vaste réorganisation interne qui se traduira par la suppression d’ici à 2021 d’environ 2 000 postes dans le monde, dont 1 500 en France.
en page 15
Ressources humaines
> Charleville-Mézières – Éducation – Le pôle nucléaire prend Forme.
L'ARDENNAIS
du 28/06/2017
Mardi 27 juin, le campus universitaire a organisé une journée rencontre-entreprises pour mettre en avant sa nouvelle formation. Il s’agit d’une licence professionnelle de prévention des risques et sûreté nucléaire qui vient d’obtenir l’accréditation du ministère. Elle accueillera ses premiers étudiants en 2018. D’après le directeur de l’IFTS « Avoir sur le territoire, des études du niveau bac à bac+5 dans le domaine nucléaire fera des Ardennes un département fléché en sécurité nucléaire ». D’autant plus que l’IUT propose déjà un DUT Hygiène Sécurité Environnement et le lycée Vauban de Givet propose un bac pro Techniques d’intervention sur installation nucléaire.
en page 10
Tendances économiques
> La simplification de la carte des départements sera lancée en juillet.
LES ECHOS
du 29/06/2017
C’est l’un des nombreux sujets que le gouvernement veut aborder mi-juillet. Mais la réforme risque de semer la zizanie entre les présidents de département et les patrons de métropole. Ces derniers défendent désormais l’intérêt du modèle lyonnais promu par l’actuel ministre de l’Intérieur et des Collectivités, Gérard Collomb. Emmanuel Macron est revenu sur son objectif initial de 25 % des départements à supprimer, mais les fusions volontaires de départements, notamment outre-mer, pourraient permettre de simplifier la carte départementale.
en page 4
> Pourquoi la croissance est sous-estimée.
LES ECHOS
du 23/06/2017
Pour Philippe Aghion, professeur d’économie au Collège de France, la comptabilité nationale, créée après la Seconde Guerre Mondiale, qui permet de calculer le PIB, prend mal en compte le progrès technique. Il estime que la croissance française est sous-évaluée de moitié et la croissance américaine d’un quart entre 2006 et 2013. Lorsqu’un produit innovant arrive sur le marché, les instituts de statistiques ont du mal à évaluer l’amélioration de la qualité en termes de prix.
en page 4
Désabonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous