Sélection du 16/06/2017 au 22/06/2017
A retenir
> Instrument PME et Eurostars, dispositifs de soutien à l’innovation et à la compétitivité des PME.
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 20/06/2017
La Cellule Europe d’ID Champagne-Ardenne organise une réunion d’information sur les dispositifs européens de soutien à l’innovation et à la compétitivité des PME, Instrument PME et Eurostars, le jeudi 6 juillet 2017 à Bezannes. Toute la matinée des experts présenteront ces deux dispositifs. Deux entreprises régionales, NAPA Technologies et Syndivia, feront part de leur retour d’expérience et Entreprise Europe expliquera les dispositifs du réseau sur les programmes UE d’innovation : base de données POD et coaching Instrument PME. Inscription gratuite mais obligatoire avant le 26 juin 2017.
en page 1
Dans les CCI
> Industrie 4.0 : Comment booster la compétitivité des entreprises ?
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7712 du 19/06/2017
Dans le cadre de sa volonté de fédérer les acteurs du développement économique du territoire autour d’événements économiques d’envergure départementale et de portée régionale, la CCI de la Marne organise la première édition des Rencontres de l’Economie, lundi 26 juin 2017, de 14h à 17h, à la Maison de l’Ingénieur à Châlons-en-Champagne, sur la thématique « L’industrie du futur : Quelles transformations pour booster la compétitivité des entreprises ». Programme.
en page 8
Economie régionale
> Charleville-Mézières - Commerce - Une nouvelle pétition contre l'arrivée de Leclerc.
L'ARDENNAIS
du 21/06/2017
Un mois après la première qui avait réuni près de 450 signatures, une nouvelle pétition en ligne a fait son apparition pour contester l'implantation d'un hypermarché Leclerc à Warcq. Le collectif à l'initiative de cette pétition entend la remettre à la commission nationale d'aménagement commercial qui se réunira au mois de septembre pour entériner ou invalider la décision de la CDAC. Pour signer : https://www.change.org/p/non-a-l-implantation-d-un-hypermarche-leclerc-a-warcq
en page 12
> Saint-Dizier – Naissance d’une nouvelle licence.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8361 du 22/06/2017
L’Estic proposera à la rentrée une nouvelle offre de formation initiée avec le Centre national des arts et métiers (Cnam). Il s’agit d’une licence centrée sur les métiers du commerce, de la vente et du marketing. La possibilité sera offerte aux étudiants de suivre cette formation en alternance.
en page 7
> Record battu pour les 12e Culturales®.
CHAMP'ECO
du 21/06/2017
30 partenaires. 280 exposants. Près de 18 000 visiteurs. Les 12e Culturales® qui se sont déroulées les 14 et 15 juin 2017 sur la Ferme 112, devenue TERRALAB, à Bétheny dans la Marne, ont battu à nouveau tous les records et sont devenues le salon technique de référence des grandes cultures.
en page
> Environnement. Deux projets éoliens discutés.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 22/06/2017
Trois projets d’installation d’éoliennes sont à l’étude sur le territoire situé dans le triangle Fère-Champenoise, Vertus et Châlons, dont deux dans la commune de Val-des-Marais. Roman Shonieczny, président de l’association Pays d’Epernay et son patrimoine, s’inquiète des conséquences pour le patrimoine local. Pour Georges Gentil, maire de Val-des-Marais : « A l’heure où les dotations de l’Etat sont en baisse, l’argent de l’éolien est bienvenu ».
en page 18
> Environnement. Ex-BA 112 et la pollution ?
L'UNION
du 22/06/2017
Des cultures poussent désormais sur l’ex-base aérienne112 près de Reims. Insensé en raison du risque de pollution des sols ? L’association Agroressources et bioéconomie demain (ARBD), le nouvel exploitant s’en défend. L’ARBD, acquéreur des 349 hectares situés sur la commune de Bétheny, y développe le pôle de recherche agronomique Ferme 112, désormais appelé Terralab. Le montant de la dépollution (amiante, hydrocarbures…) lors de la vente des 349 des 542 hectares de l’ancienne base aérienne est estimé à 3 471 500 €.
en page 9
> Terralab, la vitrine de Terrasolis.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7712 du 19/06/2017
Terralab, la nouvelle identité pour la ferme expérimentale située sur l’ancienne base aérienne 112 au nord de Reims, marque officiellement la naissance d’un site destiné à devenir une référence en Europe en matière d’innovation agricole. L’association AgroRessources et Bioéconomie Demain change également de nom pour devenir Terrasolis. Explications.
en page 5
> Une main tendue vers les entrepreneurs en détresse.
L'UNION REIMS
du 20/06/2017
Un soutien psychologique sera proposé aux chefs d’entreprise convoqués au Tribunal de commerce de Reims. Objectif : rompre la règle des trois « D » « Dépôt de bilan, dépression, divorce ».
en page 7
> Châlons-en-Champagne : du théâtre pour trouver un emploi.
L'UNION
du 20/06/2017
Pendant trois mois, douze demandeurs d’emploi du bassin châlonnais ont expérimenté des techniques théâtrales dans le but de mieux pouvoir se présenter et se familiariser face à des recruteurs. Jeudi 27 juin 2017, ils proposeront le rendu de leur travail et essayeront de convaincre les employeurs présents de leur potentiel lors d’une rencontre organisée salle Pelloutier. (Texte intégral)
en page 2
> Petit à petit, le chanvre s'invite dans les maisons... et sur la peau.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 19/06/2017
Compte-rendu de l'assemblée générale du collectif Construire en Chanvre, organisé à Troyes. Le recours aux matériaux à base de chanvre continue de progresser lentement mais sûrement dans le secteur de la construction. Egalement en cosmétique avec la société Chanvria qui vient de lancer une gamme de cinq crèmes hydratantes et réparatrices pour la peau, à base d'huile de chanvre.
en page 11
> 3Media rejoint la Fondation UTT.
L'EST ECLAIR
du 20/06/2017
Le centre d'appels de Pont-Sainte-Marie, 3Media, vient de rejoindre le cercle des mécènes de la Fondation UTT. L'entreprise va prendre part à un partenariat pédagogique original autour du DataLab, outil développé par Babiga Birregah, enseignant-chercheur à l'Université de Technologie de Troyes.
en page IV
> La Chapelle-Saint-Luc. Les créateurs d'entreprise attendus à l'espace Hugo.
L'EST ECLAIR
du 19/06/2017
Jeudi 22 juin, à l'espace Victor-Hugo, 14 rue Bernard-Palissy de 9h à 12h30, Rés'Aube Compétences, dans son rôle d'animateur de la charte entreprises et quartiers, portée par la préfecture de l'Aube, organise, en lien avec l'ensemble des acteurs de la création d'entreprise, tels que Cités Lab, l'Adie, Champagne Ardenne Active, Pôle emploi, les chambres consulaires, les structures de l'insertion, les réseaux mais également les organismes de formation et les associations, une demi-journée d'information pour accompagner les créateurs d'entreprise originaires des quartiers prioritaires. Ouvert à tous. (Texte intégral)
en page 15
Grande région Est
> La Région s’installe à Chaumont.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8359 du 20/06/2017
Philippe Richert, président de la Région Grand Est, avait fait le déplacement pour l’inauguration de l’agence territoriale. Achetée par la région 400 000 € environ à la collectivité territoriale, la Villa Marleix abritera donc cette nouvelle agence territoriale destinée essentiellement à la gestion des transports scolaires et des lycées. Une dizaine d’agents y seront employés.
en page 2
> L’Alsace lance Simral, plate-forme de partage d’imagerie médicale.
LES ECHOS
du 20/06/2017
Le groupement de coopération sanitaire Alsace e-Santé a lancé, à Strasbourg, sa plate-forme de partage d’imagerie médicale régionale Simral, au terme de cinq ans de développement. « Il s’agit d’offrir aux producteurs d’images, réunis en un groupement de commande, un outil d’archivage et de partage de l’imagerie médicale sur abonnement ».
en page 27
> Foncier – L’équilibre au menu de la Safer Grand Est.
Réussir Agri Ardennes
du 16/06/2017
Le 11 mai les Safer d’Alsace, Lorraine et de Champagne-Ardenne ont officialisé leur fusion. Cette nouvelle entité régionale chargée de l’aménagement du territoire rural veut se renforcer. La Safer Grand Est pourra mener à bien ses objectifs d’aménagement des territoires ruraux grâce à des capitaux propres de 13.2 M€. De plus, des recrutements seront organisés afin de renforcer les effectifs de certains départements.
en page 7
Entreprises à la Une
> Kalizea se développe en Europe.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 19/06/2017
« Si nous écrasons plus de 130 000 tonnes de maïs sur notre site de Pringy (Marne) et 50 000 tonnes en Pologne, nous nous positionnons aussi en Roumanie et nous sommes désormais présents sur toute l’Europe », explique Vincent Jacquot, directeur général de Kalizea, filiale de Vivescia qui compte 45 salariés.
en page 8
> Sainte-Ménehould. Forêt royale, l’activité des salariés suspendue.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 21/06/2017
Le 20 juin 2017, le président du Tribunal de grande instance de Châlons-en-Champagne a ordonné la mise aux normes des installations de l’entreprise Forêt royale. L’entreprise, détenue par des Chinois, est installée depuis le premier semestre 2016 dans la zone industrielle de La Sucrerie à Sainte-Ménehould. Elle est spécialisée dans le traitement du bois.
en page 20
> Condé-sur-Marne. Des « pastas » fabriquées dans la Marne.
L'UNION
du 21/06/2017
Avec leurs Nominettes, Christophe et Odile Nominé ont plongé dans l’inconnu. Le couple d’Aigny a lancé la première marque de pâtes made in Champagne-Ardenne. Ils cultivent le blé utilisé dans la farine, fabriquent eux-mêmes les féculents, ont fait appel à des étudiants rémois pour le packaging… « Nous voulons du 100 % local ». Rendez-vous en épicerie fine pour dénicher les seules et uniques coquillettes marnaises. (Texte intégral)
en page 2
> Mefro Wheels racheté par un groupe américain.
L'EST ECLAIR
du 21/06/2017
L'entreprise de La Chapelle-Saint Luc va être rachetée par le groupe américain Accuride Corporation, avec sa maison mère allemande Mefro Wheels GmbH. Une bonne nouvelle pour le site aubois de fabrication de roues acier, qui emploie 340 salariés et réalise un chiffre d'affaires de plus de 116 M€.
en page 4
> Amélie Halais - Une créatrice à cheval sur la qualité.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7712 du 19/06/2017
Portrait d'Amélie Halais, qui fait partie de la vingtaine de selliers-harnacheurs à préserver ce savoir-faire français. Elle a obtenu son CAP en 2015 et a créé sa sellerie en 2015 à Damouzy. Elle vient d'être lauréate du concours Ateliers d'art de France dans le Grand Est.
en page 32
> Le tonnelier Jérôme Viard veut développer l’export… et déménager en 2018.
L'UNION ECONOMIE
du 20/06/2017
Jérôme Viard, tonnelier à Cauroy-lès-Hermonville, unique artisan du genre dans la région, multiplie les projets pour diversifier et intensifier son activité à l’export en particulier. Il déplacera son site de production en 2018 entre Cauroy et Hermonville sur un terrain d’un hectare.
en page X
> Chaumont – Cap2Call veut se faire mieux connaître.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8359 du 20/06/2017
Le 14 juin avait lieu leurs portes ouvertes qui visaient à se faire connaître de tous mais surtout de futurs salariés. Ce centre de relation clients ayant pour client principal Engie, emploie actuellement 200 personnes réparties sur deux plateaux. Les différents métiers de cette entreprise en expansion ont pu être expliqués aux visiteurs.
en page 2
> Vecqueville – Un nouveau tour pour Ferry-Capitain.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8359 du 20/06/2017
Ce tour vertical Bost de 4 m de haut, 5 m de diamètre et 60 t de masse, constitue un investissement de 2,5 millions d’euros, subventionné pour 8 % par la Région. Il permettra à l’entreprise d’aborder d’autres marchés tels que celui du médical. C’est grâce au retour fait par FAD (Fonderie et aciérie de Denain) sur leur achat d’un tour vertical Bost que Ferry-Capitain a pu décider très rapidement d’un tel investissement.
en page 2
> Dix « pitches » pour séduire et convaincre.
L'UNION ECONOMIE
du 20/06/2017
Pour entraîner les créateurs de start-up innovantes à l’exercice de la présentation claire et synthétique de leur projet, L’union et ses partenaires ont créé le concours Start-Up Live, le dont la 2e édition vient de se dérouler.
Dix start-uppers sont montés sur scène pour « pitcher » pendant 180 secondes afin de livrer la quintessence de leur projet, tenter de convaincre et de séduire. La start-up rémoise VisualApp.io a remporté le prix du public pour sa solution de partage de contenu événementiel. Le prix du jury a été attribué à la société châlonnaise Vitibot pour son robot Hector. Trois questions à Jean-Paul Pageau, président d’Innovact.

en page II-V
> Logivin Champagne se développe.
L'UNION EPERNAY
du 20/06/2017
Depuis un an, la société Logivin Champagne, spécialisée dans le transport du vin à Epernay, ne cesse de gagner des marchés. Cette entreprise, qui fait partie depuis 2008 de la SAS HBL Logistique dont le siège social se trouve à Lyon, ramasse les colis chez tous les acteurs qui expédient du champagne, puis les livrent.
en page 9
> Rethel - Les noces de caoutchouc.
L'ARDENNAIS
du 20/06/2017
L'entreprise Carbody (125 salariés, une dizaine d'intérimaires), spécialisée dans la fabrication de pièces en caoutchouc dans la zone de Pargny-Resson à Rethel vient de fêter son 40ème anniversaire. Chaque année, elle transforme 1.700 tonnes de mélanges de caoutchouc en pièces destinées à parfaire l'isolation thermique et acoustique ou l'étanchéité des voitures. Elles lui permettent d'honorer des contrats avec Renault-Nissan, Peugeot-Citroën, Jaguar-Land Rover et Daimler, ou avec leurs sous-traitants. L'entreprise a réalisé un CA de 55 millions d'euros en 2016.
en page 19
> Namkin au décollage au Salon du Bourget.
L'EST ECLAIR
du 20/06/2017
La start-up Namkin, installée à la Technopole de l'Aube, revient pour la deuxième fois au Salon du Bourget afin de présenter ses compétences en marketing, internet et réalité augmentée (grâce à un studio 2D et 3D intégré).
en page IV
> Deux fleurons au Bourget.
L'UNION EPERNAY
du 17/06/2017
Axon’Cable de Montmirail, spécialisée dans la conception de connectique, et ATS de Sézanne, spécialisée dans la fabrication de pièces, comptent vendre et recruter lors du salon du Bourget. Axon présente une nouveauté : une connexion qui se branche et se débranche, rapidement et sans outil.
en page 19
> Sézanne : une PME présente au Bourget.
L'UNION
du 17/06/2017
ATS, entreprise de 100 salariés de Sézanne, fabrique des pièces mécaniques. L’aéronautique représente 60 % de son CA. L’entreprise va exposer la semaine prochaine au Salon international de l’aéronautique du Bourget sur le stand de la région Grand Est. Elle compte rencontrer ses clients, les sous-traitants d’Airbus ou de Dassault, mais aussi nouer des contacts avec d’autres entreprises. (Texte intégral)
en page 2
> Un salon de coiffure bio et naturel à Epernay.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Epernay)
n° 405 du 16/06/2017
Depuis mardi dernier, la rue Porte-Lucas à Epernay accueille un nouveau salon de coiffure, baptisé Biocoiff’. Une licence née il y a quelques années à Paris, qui compte trois commerces, et depuis peu, donc, un quatrième, à Epernay. Le concept est simple et se déduit facilement au nom de l’enseigne. « On utilise uniquement des colorations végétales, des produits bio, naturels, non testés sur des animaux et fabriqués en France », explique Charlotte Foissy, la petite nouvelle de la marque, coiffeuse et gérante de l’établissement sparnacien.
en page 5
> Innovation chez Sagrera & Cie.
L'UNION
du 16/06/2017
Le bouchonnier centenaire Sagrera & Cie vient de s’équiper de deux machines laser haute définition pour gagner en productivité et répondre aux nouveaux enjeux de la communication des vignerons. Ce nouvel équipement, qui vient étoffer l’offre de marquage au feu, va permettre toutes les fantaisies avec une précision chirurgicale sur les trois parties du bouchon tout en gardant un produit sécure. (Texte intégral)
en page 2
> EGAC 51 : Des services de secrétariat en freelance.
CHAMP'ECO
du 16/06/2017
Depuis mars 2017, l’entreprise Espace Gestion Administrative et Commerciale 51 (EGAC 51) basée à Bétheny et créée par Marie-Jeanne GINER, propose des prestations de secrétariat à destination des entreprises, des associations, des étudiants et des particuliers.
en page
> Sedan – Économie – Les transports Michaux coupent le contact.
L'ARDENNAIS
du 16/06/2017
Le tribunal de commerce a prononcé, hier, la liquidation judiciaire de l’entreprise sedanaise Michaux. Au total, 84 salariés vont être licenciés. La société avait une dette de 6 millions d’euros et aucun repreneur ne s’est manifesté. Les salariés ont entrepris une grève afin de bloquer le dépôt pour mettre la pression à la direction, « voire les clients », dans l’objectif d’obtenir un geste de leur part.
en page 22
Juridique et fiscal
> Indépendants : le RSI dissous dans six mois.
LES ECHOS
du 22/06/2017
Au 1er janvier 2018, le régime social des indépendants (RSI) sera fondu dans le régime général, qui assure les salariés du secteur privé. Artisans, commerçants et professions libérales y bénéficieront d’un guichet spécifique, mais l’opérateur actuel de leur régime disparaîtra en tant qu’entité juridique.
en page 6
> Données personnelles comment se protéger ?
INDUSTRIE ET TECHNOLOGIES
n° 1000 du 01/06/2017
Le règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) prévoit que plus aucune fuite de données personnelles ne sera désormais permise, sous peine d’amende. Ce règlement entrera en vigueur en Europe en mai 2018 mais les entreprises sont-elles prêtes ? Elles auront la responsabilité de protéger les données personnelles qui transitent par leur système d’information. Les étapes de la chaîne de défenses sont clairement calquées de la Défense nationale : la défense en profondeur, la surveillance, le renseignement et la reconnaissance.
en page 6
> TVA : les autoentrepreneurs échapperont à la nouvelle obligation.
LES ECHOS
du 16/06/2017
Le ministre du Budget a précisé jeudi 15 juin que le logiciel de lutte contre la fraude à la TVA, qui sera obligatoire à partir de janvier 2018, ne serait finalement applicable qu’aux utilisateurs de caisses-enregistreuses. Seuls les commerçants se verront imposer l’utilisation du logiciel, dont l’adoption date de la loi de finances 2016. Cette précision est bienvenue, car un vent de panique avait commencé de souffler chez les autoentrepreneurs, qui sont, de par leur statut, autorisés à ne pas facturer la TVA en dessous d’un certain seuil de chiffre d’affaires.
en page 4
Numérique
> L’IA entre dans l’arsenal de la cybersécurité.
LES ECHOS
du 20/06/2017
L’intelligence artificielle assiste de plus en plus les humains face à l’explosion des cyberattaques. Des spécialistes apprennent à de nouveaux systèmes d’IA non seulement à déceler les attaques en cours à partir de signaux faibles, mais aussi à prédire les véritables objectifs des hackeurs. La décision de débrancher un ordinateur à un certain niveau d’alerte appartient à un humain mais, dans 5 ans, l’IA pourrait être autorisée à le faire.
en page 12
Produits et marchés
> Faurecia met le cap sur le futur.
L'USINE NOUVELLE
n° 3521 du 22/06/2017
Le premier équipementier français se lance dans les révolutions de l’automobile et veut se faire une place dans le véhicule connecté. Dans sa nouvelle feuille de route, Faurecia met le cap sur ses trois activités les plus rentables et promises à un bel avenir : le « cockpit du futur », les sièges et les solutions de mobilité propre. Des nouvelles ambitions rendues possibles par la cession, fin 2015, de la division Extérieurs à un autre acteur français, Plastic Omnium.
en page 46
> Le champagne, un succès industriel.
L'USINE NOUVELLE
n° 3521 du 22/06/2017
Depuis trois ans, la filière s’est lancée dans la viticulture durable. Préservation de l’environnement, des paysages, meilleures conditions de travail… avec par exemple des pulvérisateurs confinés qui ont fait leur apparition dans le paysage champenois. Dotés de panneaux récupérateurs, ces appareils sont chargés de récolter 30 à 40 % des doses de pesticides pulvérisées sur les vignes. La plus grande fierté vinicole française, la boisson des rois, se joue sur un minuscule vignoble de 34 000 hectares de cépages dont les ventes à l’étranger représentaient l’an passé 6 % des volumes des exportations de tous nos vins et spiritueux, mais 22 % de sa valeur. Spécificité du champagne : ses exportations sont réalisées à 87 % par 300 maisons, pour beaucoup propriété de cinq grands groupes français. Mais derrière les prestigieuses cuvées, se trouvent aussi des outils industriels de pointe.
en page 40
> Opération reconquête pour le vin.
L'USINE NOUVELLE
n° 3521 du 22/06/2017
Concurrencée par les vins du Nouveau Monde, la filière française de vins et spiritueux achève sa mutation pour rester championne de l’export, derrière l’aéronautique. Pour reprendre des parts de marché perdues à l’international, les vins français se structurent et utilisent leurs outils de production comme bras armé. Dans l’ombre des grandes maisons, nombre de sous-traitants français exportent dans le monde entier et de grands groupes orchestrent le succès du champagne, qui inspire les fabricants de vins.
> L’industrie viticole à l’offensive.
> Export et bio, cocktail gagnant.
> Le champagne, un succès industriel.
> Ébullition autour du vin.

en page 33
> Renault-Nissan, futur numéro un.
L'USINE NOUVELLE
n° 3521 du 22/06/2017
L’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi dépasserait le groupe Volkswagen, qui a lui-même ravi en 2016 la première place en termes de ventes au japonais Toyota, leader sans conteste depuis 2008, et l’américain General Motors. En intégrant pour la première fois dans ses comptes les ventes du constructeur japonais Mitsubishi, l’Alliance s’est rapprochée l’an passé du cap des 10 millions d’unités. Carlos Ghosn a insisté lors de leur assemblée générale, sur la très bonne santé de la marque au losange. Il s’est également félicité que les « usines françaises soient occupées à 100 % de leurs capacités ». Une évolution rendue possible par le changement de visage de Renault, désormais « profitable dans tous les segments et toutes les régions du monde ».
en page 14
> La France n’investit pas assez dans les biomédicaments.
LES ECHOS
du 21/06/2017
En France peu de biomédicaments sont produits, et la production des laboratoires reste majoritairement d’origine chimique. En 2020 environ 30 % des médicaments seront biologiques. Ne pas s’intéresser à la production des biomédicaments, c’est hypothéquer l’avenir de la production pharmaceutique dans l’Hexagone.
en page 17
> Sucre : Cristal Union s’inquiète de l’impact de la sécheresse.
LES ECHOS
du 20/06/2017
Avec la suppression des quotas européens, Cristal Union a augmenté ses investissements de 50 % en 2016 et multiplié les prises de participations. Le groupe a augmenté de 25 % ses surfaces cultivées. L’Union européenne n’a en stock que l’équivalent de 10 % de la consommation. La situation est de ce fait déjà « tendue » et en cas d’été très sec, les prévisions pourraient être remises en cause. Cristal Union affirme être « le deuxième groupe sucrier le plus rentable en Europe derrière le leader allemand Südzucker ».
en page 20
> Bosch investit 1 milliard dans une usine de puces pour l’automobile.
LES ECHOS
du 20/06/2017
Le groupe a annoncé lundi 19 juin la construction d’une usine à Dresde en Allemagne. Un investissement de 1 milliard d’euros qui renforcera ses capacités sur ce segment des semi-conducteurs, composants clefs de l’Internet des objets et de la voiture autonome. Bosch est loin d’être le seul acteur à miser sur le marché des composants électroniques pour l’automobile, tiré par l’électrification des voitures autonomes. Avec plus de 25 milliards de dollars de revenus, le secteur affiche une croissance autour de 6 % par an.
en page 19
> Valéo et Cisco scellent leur union sur la voiture du futur.
LES ECHOS
du 16/06/2017
Depuis ce jeudi 15 juin, le géant informatique américain et l’équipementier automobile français ont signé un « accord de coopération pour le développement d’innovations au service de la mobilité digitale ». Pour Valeo, c’est un bon moyen de disposer d’un savoir-faire informatique, qui sera bientôt crucial dans son métier. Pour Cisco, c’est une porte d’entrée vers l’industrie automobile. Ils collaborent déjà depuis environ un an et ont présenté leur première réalisation commune au Salon Viva Technology.
en page 20
> Vin : comment les Français contre-attaquent à l’export.
LES ECHOS
du 16/06/2017
Le salon Vinexpo, qui s’ouvre ce dimanche 18 juin, sera-t-il pour les vins français le début d’une reconquête ? En début d’année, la Fédération des exportateurs des vins et spiritueux (FEVS) tirait la sonnette d’alarme. Si, avec 11,9 milliards d’euros, la filière progresse de 1,2 %, c’est grâce aux spiritueux qui ne cessent de progresser en valeur comme en volume. Le vin est moins bien loti, avec des ventes à l’étranger de 7,87 milliards d’euros, en recul de 0,8 %. L’impact du champagne, qui représente un tiers des ventes et baisse de 2,5 %, est notable.
> Vinexpo, ProWein… : la guerre des Salons fait rage.

en page 18
Ressources humaines
> Dossier – Les champions du bonheur au travail.
Les Echos Start
du 21/06/2017
Seuls 56 % des salariés français se disent heureux au travail. Certains groupes, PME ou start-up parviennent à créer les conditions du bien-être au travail.
> Les secrets des boîtes qui rendent leurs salariés heureux.
> La rémunération fait-elle le bonheur des salariés ?
> 5 recettes pour rendre vos N-1 heureux.
> Etre heureux au travail, ça veut dire…
> L’entreprise libérée, stade ultime du bonheur au travail ?
> Ces start-up qui ont flairé le bon filon du bonheur au travail.
> Chief happiness officier : poste stratégique ou poudre aux yeux ?
> La génération Y et le travail, loin des clichés ?
> Initiatives qui font bouger les lignes dans l’enseignement supérieur.

en page 1
> Santé au travail : les lacunes des entreprises.
LES ECHOS
du 21/06/2017
Selon le dernier baromètre sur la sécurité au travail, 91 % des entreprises interrogées, disent avoir formalisé une politique spécifique en la matière. Mais dans le détail, les progrès à accomplir restent importants. Seules 50 % des entreprises interrogées ont un responsable dédié à la sécurité au travail et un tiers n’impliquent pas leur CHSCT dans l’évaluation des risques professionnels.
en page 5
> Dossier – Le bien-être au travail incite les salariés à s’engager.
LES ECHOS
du 20/06/2017
Accroître l’harmonie, la cohésion, l’agilité des équipes, attirer et fidéliser les talents. Pour relever ces défis, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à miser sur les dispositifs favorisant le bien-être au travail.
> Mutations du travail : les défis liés à la santé pour les salariés et les employeurs.
> Les nouveaux métiers du bien-être en entreprise.
> Mobilisation pour mieux prévenir du burn-out.
> Santé au travail : les indépendants aspirent au même traitement que les salariés.

en page 36
Tendances économiques
> L’année 2017 s’annonce florissante pour les entreprises de taille intermédiaire.
LES ECHOS
du 22/06/2017
L’activité des entreprises de taille intermédiaire (ETI) s’accélère. Selon le baromètre de bpifrance et de la Direction générale des entreprises sur les ETI, tous les voyants sont au vert. Les perspectives d’embauches et d’investissement sont en nette augmentation. A ce tableau positif s’ajoutent deux ombres. Les exportations restent une nouvelle fois inférieures aux attentes et l’investissement progresse fortement dans la construction et les services aux entreprises, mais ralentit dans l’industrie.
en page 6
> L’assurance-chômage entrevoit l’équilibre.
LES ECHOS
du 22/06/2017
Conséquences de l’amélioration du marché du travail et des effets de la convention conclue fin mars par tous les partenaires sociaux, CGT exceptée, les comptes de l’assurance-chômage devraient s’approcher du vert à moyen terme. Le déficit devrait se réduire de 4,2 milliards en 2016 à 760 millions en 2020. Reste l’épineux problème de la dette. A 39 milliards, elle représenterait encore une année de recettes. Même si l’amélioration du marché du travail se confirmait, il faudrait de nombreuses années pour l’effacer.
en page 4
> La croissance au plus haut depuis six ans.
LES ECHOS
du 21/06/2017
Les économistes de l’Insee sont persuadés que la croissance dans la zone euro en général, et en France est « solide ». La reprise est là. L’Insee table sur une hausse du PIB de 1,6 % cette année, la plus forte depuis 2011. La consommation perd un peu de vigueur mais l’investissement des ménages gagne en dynamisme. L’investissement des entreprises grimpe, tout comme les créations d’emplois. L’économie française devrait ainsi se rapprocher de la moyenne de la zone euro. Le chômage devrait de nouveau reculer et toucher 9,4 % de la population active à la fin de l’année. Avec la reprise du commerce mondial, tiré par les Etats-Unis et les pays émergents, la demande adressée à la France est appelée à progresser. Cela ne sera pas suffisant pour réduire le déficit commercial, mais le commerce extérieur devrait moins peser sur l’activité en 2017.
en page 4
> Le secteur privé gagne du terrain sur les bancs de l’Assemblée.
LES ECHOS
du 20/06/2017
L’Assemblée nationale a connu un profond renouvellement. L’âge moyen des députés est passé à 49 ans, soit cinq ans de moins. Un rajeunissement qui s’ajoute à une forte féminisation. Le secteur privé progresse également sur les bancs de l’hémicycle. Près de la moitié des députés viennent du privé (48 %, 279 députés) tandis que le nombre d’agriculteurs a fortement baissé. 180 sont des cadres et 1 députée est étudiante.
en page 5
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous