Sélection du 09/06/2017 au 15/06/2017
A retenir
> Réunion d’information et d’échanges pour une meilleure gestion des déchets des entreprises.
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 15/06/2017
Dans le cadre du projet INTERREG RE C2, la CCI et ses partenaires organisent une réunion d’information et d’échanges pour une meilleure gestion des déchets par les entreprises le : jeudi 6 juillet 2017 de 10h à 12h30 à la Chambre de Commerce et d’Industrie des Ardennes
18A, avenue George Corneau à Charleville-Mézières.

L’inscription est gratuite et obligatoire, en remplissant le formulaire suivant avant le 23 juin 2017.

Contacts :
Julie TESSIAUT - Tél. 03 26 69 02 55 - julie.tessiaut@champagne-ardenne.cci.fr
Albane MERCIER - Tél. 03 24 27 87 55 - albane.mercier@ardennes.cci.fr

en page
Dans les CCI
> Initiative Aube. Deux nouveaux créateurs financés.
L'EST ECLAIR
du 13/06/2017
La plate-forme d'initiative locale de la CCI Troyes et Aube a octroyé des prêts d'honneur à deux porteurs de projet : Jérémy Haxaire (JVH fermetures, société de pose de fenêtres) et Anne-Charlotte Léonard (Optique Jules-Guesde à Troyes).
en page III
Economie régionale
> Joël Robuchon « Le champagne, un vin de soif ».
L'UNION ECONOMIE
du 13/06/2017
Le chef le plus étoilé au monde, Joël Robuchon, était présent à Reims pour proposer un repas saluant la dernière création de la maison Veuve Clicquot. L’occasion de l’interroger sur sa vision du champagne.
en page XX
> Sedan – Six mois du drive fermier – Débuts prometteurs pour le point de retrait sedanais.
LA SEMAINE DES ARDENNES
du 15/06/2017
Le 8 juin, une dégustation était proposée au sein des locaux de la Chambre de commerce et d’industrie de Sedan pour faire découvrir le drive fermier. Encore en phase de test, le drive compte tout de même une trentaine de commandes par semaine.
> Question à Benoit Dave, élu de la chambre d'agriculture et président du drive fermier des Ardennes.
> Le choix des producteurs - Pourquoi sont-ils venus sur le drive fermier ?

en page 8
> Ardennes – L’épreuve de force des ex-Ardennes Forge.
L'ARDENNAIS
du 14/06/2017
47 anciens salariés de l’entreprise Ardennes Forge sont toujours sommés de rembourser des « trop-perçus » aux AGS. En l’occurrence plus de 400.000 euros, soit entre 6.000 et 24.000 euros par personne. La semaine dernière, ces ex-salariés, qui sont peu à avoir retrouvé un emploi, ont reçu un courrier de mise en demeure alors que la Cour de cassation de Paris se penchait sur ce dossier mardi 13 juin. Le jugement devrait être connu d’ici la rentrée. En attendant, ils ont sollicité les élus. Tous, ou presque, ont signé un courrier adressé à la nouvelle ministre du Travail.
en page 6
> Nogent – Rencontres entre étudiants et entreprises
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8352 du 13/06/2017
Vendredi 16 juin aura lieu le premier Forum Étudiants en alternance / Entreprises. Ces rencontres ont pour but de présenter des candidats sélectionnés aux entreprises de Haute-Marne. Les étudiants retenus seront en apprentissage pendant trois ans, en alternance à l’antenne UTT de Nogent et au sein de l’entreprise qui les aura engagés.
en page 10
> Saint-Dizier – Un club pour développer son activité.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8349 du 10/06/2017
Le Club d’affaires de recommandation par le bouche-à-oreille (Carbao) a été lancé en mars 2016. Il facilite la mise en relation et a pour but le développement des activités de ses membres. Actuellement, il compte une quinzaine de membres et a permis l’échange de 162 recommandations qui ont permis de générer un chiffre d’affaires d’environ 150 000 €.
en page 7
> Joinville – Constitution d’une Cigales.
VOIX DE LA HAUTE-MARNE
n° 8809 du 09/06/2017
Le Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative de l’Épargne Solidaire est un outil de financement, à la fois épargne et investissement de proximité, destiné à accompagner les projets économiques. La responsable Grand Est des Cigales était présente à Joinville le 11 avril pour présenter ce dispositif et le 30 mai a eu lieu une première réunion visant à la création d’un club sur Joinville.
en page 12
> Comment le TGV a permis à Reims de passer à la vitesse supérieure.
LES ECHOS
du 09/06/2017
Reims célèbre les dix ans de la LGV Est qui a placé la capitale de la Champagne à 45 minutes seulement de Paris. 1 500 personnes empruntent la ligne quotidiennement. 218 sociétés se sont installées à Reims, générant quelque 8 000 emplois. Sur le plan local, les retombées économiques sont estimées à 670 millions d’euros, dont 400 millions d’euros de taxes diverses et 40 millions d’euros de loyers. « Reims pourrait devenir le 21e arrondissement parisien, en accédant au statut de métropole, ce sur quoi non travaillons » précise Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims.
en page 28
> Innovact Awards 2017 : l’incubateur rémois lance le recrutement de sa 3e promo.
CHAMP'ECO
du 09/06/2017
Après deux promotions accompagnées en 2015 et 2016, Innovact relance les Innovact Awards, un concours national à destination de jeunes start-up et projets innovants. Les start-up retenues bénéficieront d’un programme gratuit d’incubation et de coaching de 9 mois, d’une valeur potentielle estimée à 30 000 euros par équipe.
en page
> Barséquanais. Des projets pour favoriser le dynamisme.
L'EST ECLAIR
du 09/06/2017
La communauté de communes du Barséquanais en Champagne a signé un contrat de ruralité avec l'Etat. Il favorise les territoires dynamiques et permet de recenser les projets à venir et les moyens à mettre en oeuvre pour les faire aboutir. Six volets sont prioritaires : l'accès aux services et aux soins pour la population ; la revitalisation des bourgs centres ; l'attractivité du territoire ; les mobilités ; la transition écologique et la cohésion sociale.
en page 17
Grande région Est
> Saint-Dizier – Une agence de la Région Grand-Est officiellement ouverte.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8354 du 15/06/2017
Elle est ouverte depuis le début de l’année et a été inaugurée le 14 juin en présence de Philippe Richert, Président de la nouvelle grande région. Dans ses locaux d’une surface de 1 700 m², cette agence territoriale gérera la vie des lycées, la construction et la maintenance du patrimoine régional, le développement territorial et les transports. Une trentaine de personnes y travaillent déjà.
en page 7
> La Safer passe au Grand Est tout en renforçant sa proximité.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7711 du 12/06/2017
La Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural Champagne-Ardenne a fusionné avec ses homologues d’Alsace et de Lorraine pour former une nouvelle entité de 75 collaborateurs, basée à Reims.
en page 4
> L’automobile lorraine en pole position.
L'USINE NOUVELLE
n° 3519 du 08/06/2017
Ces derniers mois, les bons chiffres de plusieurs constructeurs et fournisseurs automobiles dans la région témoignent de la dynamique de la filière automobile lorraine. L’usine Renault de Batilly a par exemple battu son record en 2016 en produisant 132 825 utilitaires Master. Des niveaux historiques de production ont été atteints. Fortement exportatrice, la filière profite d’indicateurs macroéconomiques au vert en Europe, mais aussi de stratégies plus offensives à l’international. Mais la filière doit redorer son image pour attirer les profils dont elle a besoin. Pour cela, les professionnels se mobilisent à travers l’Association régionale de l’industrie automobile de Lorraine ou l’Union des industriels de la métallurgie de Lorraine. On compte 85 000 emplois directs dans la filière automobile dans le Grand Est.
en page 44
> Innovation – Le Grand Est lance le Pacte pour la ruralité.
Réussir Agri Ardennes
du 09/06/2017
« Le Pacte pour la ruralité » a pour objectif de créer un fonds d’initiatives rurales, la mise en place du très haut débit sur le territoire et le versement d’aides spécifiques aux zones rurales et agricoles. Chaque village doit trouver sa place dans la nouvelle région.
en page 10
Entreprises à la Une
> Axon’Cable au Bourget.
L'UNION
du 15/06/2017
La société montmiraillaise Axon’Cable sera présente au 52e Salon international de l’aéronautique et de l’espace du 19 au 25 juin 2017. L’occasion de mettre en avant son savoir-faire dans la transmission des données, les câbles, coupleurs, connecteurs… sans oublier la possibilité de découvrir des métiers comme celui de câbleur.
en page 2
> Rencontre Business à l’Imprimerie LATA.
CHAMP'ECO
du 15/06/2017
Le 8 juin 2017, l’Imprimerie Michel LATA à Cernay-lès-Reims a accueilli des chefs d’entreprise pour une rencontre business organisée avec la CCI de la Marne. L’occasion de découvrir de nouvelles technologies d’impression numérique ou comment la technologie du digital révolutionne l’imprimerie !
en page
> Virax sur Youtube.
L'UNION EPERNAY
du 14/06/2017
La société Virax d’Epernay, spécialisée dans la fabrication d’outillage de précision pour les plombiers, vient de diffuser une vidéo décalée sur Youtube où le directeur mouille le maillot. L’entreprise, créée en 1920 et implantée à Épernay depuis 1964, compte 130 salariés.
en page 7
> Charleville-Mézières - Amada double sa production.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7711 du 12/06/2017
La dernière tranche de travaux de 13 millions d'euros vient de s'achever sur le site ardennais d'Amada. Grâce à ses investissements, l'unité ardennaise est passée de 100 à 120 salariés. Le groupe Japonais (1.500 salariés en Europe et 8.000 au total) a investit 40 millions d'euros depuis 2013 en France.
en page 8
> Piper-Heidsieck veut séduire les moins de 40 ans.
L'UNION ECONOMIE
du 13/06/2017
Depuis plusieurs mois, la maison de champagne Piper- Heidsieck a revu son positionnement et s’adresse directement à une clientèle plus jeune.
en page IX
> Villac s'impose sur un marché de niche.
L'EST ECLAIR
du 13/06/2017
A Estissac, la petite entreprise de Cosme Ragot (près d'1 M€ de chiffre d'affaires) parie sur la qualité, la fiabilité et le service. Un credo qui lui permet de s'imposer sur un petit marché de niche, celui de la peinture sur métal. Parmi les réalisations de son entreprise Villac : Le Cube, le Coeur de Troyes, l'UTT, la RATP.
> Deux nouvelles activités. Décapage et métallisation.

en page II
> Sedan – Transports – Michaux vers la liquidation.
L'ARDENNAIS
du 12/06/2017
En mars, la société a été placée en redressement judiciaire. Il a été ensuite prolongé en mai dans l’attente d’un repreneur. Ce dernier, la société Simon située à Rethel, s’est retiré. Le tribunal de commerce de Sedan devrait prononcer la mise en liquidation judiciaire des transports Michaux jeudi. Les 84 salariés ont donc décidé de passer à l’action dès hier en manifestant devant l’entreprise.
en page 25
> Comment rendre utile la médecine du travail.
L'UNION
du 10/06/2017
Les instruments connectés au service de la santé des salariés : c’est l’idée défendue par Joseph Puzo, le patron de l’entreprise Axon Câble de Montmirail.
en page 6
> Generali conforte le pôle banque-assurance rémois.
LES ECHOS
du 09/06/2017
Generali vient de lancer sur la zone TGV de Reims-Bezannes une plate-forme de gestion, dédiée aux accidents automobiles, aux dommages aux biens et à la responsabilité civile. Le centre déchargera les agents généraux des dossiers complexes. Generali a investi la somme de 1,5 million d’euros dans son nouveau centre où 16 000 sinistres seront générés la première année. Si l’activité démarre avec une quinzaine de salariés seulement, les effectifs devraient rapidement croître et passer à 50 collaborateurs dès la fin de l’année, le double d’ici à cinq ans.
en page 28
> Forbo Sarlino, presque centenaire et en pleine forme.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 490 du 09/06/2017
Forbo Sarlino, entreprise rémoise située rue Gosset et spécialisée dans la fabrication de revêtements de sol, fêtera ses 100 ans en 2024. Le groupe Forbo est numéro 1 mondial sur le marché du linoléum et des sols textiles floqués. Il compte 5 346 salariés, dont 3 882 en Europe, répartis dans 36 pays. Son chiffre d’affaires en 2016 s’élève à 1,1 milliard d’euros, dont 177 millions réalisés par le site rémois qui compte 364 personnes.
en page 8
International
> Outre-Rhin, le sur-mesure se vend en ligne.
L'USINE NOUVELLE
n° 3519 du 08/06/2017
L’industrie 4.0 ne modifie pas seulement la configuration de la production. Elle bouleverse également la chaîne de valeur entre les producteurs et leurs clients. Il s’agit pour les fabricants de repenser leur rôle et d’offrir aux consommateurs un meilleur service, plus individualisé. Outre-Rhin, les fabricants se livrent une guerre autour des plates-formes online de commande, qui permettent aux clients de réaliser eux-mêmes leurs achats et de les suivre en temps réel.
> Réduire les erreurs.
> Délester le service commercial.
> Favoriser toutes les tailles de lots.
> Prendre la main sur la « plate-formisation » du secteur.

en page 56
> Brexit : le pouvoir d’achat des Britanniques sous pression.
LES ECHOS
du 15/06/2017
Un an après le référendum sur l’UE les Britanniques commencent à ressentir les effets de la chute de la livre sterling qu’il a provoqué. Les salaires augmentent moins vite que l’inflation pour la première fois depuis 2014. Les statistiques sur les salaires sont inférieures aux prévisions des économistes. La pression devrait encore s’accroître au cours des prochains mois, car la hausse des prix poursuit son accélération. Presque tous les secteurs sont concernés, à l’exception de l’énergie.
en page 8
> De plus en plus d’entreprises allemandes emploient des réfugiés.
LES ECHOS
du 12/06/2017
L’intégration des réfugiés au marché du travail progresse en Allemagne. Une entreprise sur cinq a employé au moins un réfugié au cours des vingt-quatre derniers mois. Une proportion qui a triplé entre le dernier trimestre 2015 et le premier trimestre 2017. Seules 8 % des entreprises employant des migrants le font à des postes de travailleurs qualifiés, contre 40 % comme travailleurs non qualifiés et 33 % comme stagiaires. Le manque et la maîtrise de la langue et les contraintes administratives freinent l’intégration.
en page 8
> Les tribulations d’un entrepreneur en Chine.
Les Echos sociétés
du 08/06/2017
Comment mettre un pied sur le marché chinois sans être une entreprise puissante ou très innovante ? Récapitulatif des pièges culturels et juridiques.
> L’indispensable maîtrise du Guanxi.

en page 1
Juridique et fiscal
> Partage du profit : les PME et les ETI s’y mettent pour attirer et garder les talents.
LES ECHOS
du 15/06/2017
300 000 grosses PME et ETI ont adopté les outils d’épargne salariale. La fidélisation des salariés et l’attraction des talents arrivent en tête des motivations d’un partage du profit. L’intéressement est le plus utilisé pour sa souplesse, mais l’actionnariat salarié fait une percée.
en page 26
> Tous concernés par la loi contre la fraude à la TVA !
Les Echos sociétés
du 13/06/2017
L’obligation d’un logiciel de caisse certifié s’applique à toutes les entreprises. Tous les logiciels comptables, de caisse et les progiciels de gestion, bref tous les systèmes impliqués dans la facturation devront « présenter des conditions d’inaltérabilité, de sécurisation de conservation et d’archivage des données » permettant d’empêcher toute dissimulation de recettes. Et il faudra le prouver, soit au moyen d’une attestation individuelle obtenue auprès de son éditeur de logiciel, soit par la certification de ses logiciel et progiciel par un organisme accrédité, au plus tard le 1er janvier 2018.
en page 1
Marketing et Stratégie
> Propriété industrielle – Comment les brevets accélèrent la croissance.
Les Echos innovation
du 15/06/2017
En cette période de transformation généralisée et incessante des entreprises, dans tous les métiers, l’innovation est sur toutes les lèvres, dans toutes les têtes, tous les plans stratégiques. Mais inventer c’est encore mieux ! N’est-ce pas le vrai Graal, pour celles et ceux qui doivent continuer de créer de la valeur et des emplois dans un environnement hyper-compétitif. La propriété industrielle devient un si grand enjeu stratégique et le brevet s’avère un accélérateur de croissance.
> La propriété industrielle accélère la croissance.
> Le brevet facilite le financement et le développement des start-up.
> Les inventeurs et chercheurs européens dynamisent l’activité économique.
> La recherche partenariale et le transfert de technologies favorisent l’innovation.
> Le brevet européen à effet unitaire suspendu aux calendes britanniques.

en page 1
> Ne vous laissez pas griser par votre croissance !
L'USINE NOUVELLE
n° 3519 du 08/06/2017
Les PME françaises sont reparties en conquête, elles exportent, rachètent des concurrents et remplissent leur carnet de commandes, au risque de se laisser griser par ces vents porteurs. La croissance, lorsqu’elle est très mal maîtrisée, peut s’avérer dangereuse pour l’entreprise. Conseils.
1.N’hésitez pas à vous faire aider.
2.Fixez-vous un cap.
3.Choisissez les bons profils.
4.Mettez en place des process internes.

en page 54
Produits et marchés
> Renault à la veille de grands virages stratégiques.
LES ECHOS
du 15/06/2017
Renault réunit ses actionnaires en assemblée générale ce jeudi 15 juin. De grands virages stratégiques s’annoncent dans les mois à venir. > La convergence Renault-Nissan s’accélère. > Les relations avec l’Etat à un tournant. > L’après Carlos Ghosn se dessine peu à peu.
en page 16
> « Conforama va créer et tester trois nouvelles enseignes ».
LES ECHOS
du 13/06/2017
Interview de Alexandre Nodale, PDG de Conforama. Le deuxième distributeur de meubles en France, derrière Ikea, va ouvrir de nouveaux magasins, sous l’enseigne créée en 1967 dans la banlieue de Lyon, mais aussi avec de nouveaux formats. Son PDG annonce le lancement de trois enseignes : Maison Dépôt, une formule low cost ; Confo !, un petit Conforama destiné aux zones de chalandises plus réduites ; et Il était une nuit, un test sur le marché de la literie haut de gamme en centre-ville.
en page 19
> L’industrie du futur planche sur les filières.
L'USINE NOUVELLE
n° 3519 du 08/06/2017
L’Alliance industrie du futur engage un travail sur les filières. Les premières études portent notamment sur l’aéronautique, le ferroviaire, l’agroalimentaire, le naval, la construction automobile. Des cabinets de conseils ont été missionnés pour identifier leurs enjeux et conseiller des technologies adaptées.
en page 21
> L’impression 3D à la conquête des usines.
L'USINE NOUVELLE
n° 3519 du 08/06/2017
Le médical et l’aéronautique sont les premiers à s’emparer de la fabrication additive. Les fabricants d’imprimantes 3D arrivent en masse sur le marché de la production ou les imprimantes 3D, plus rapides et plus robustes, sont de plus en plus utilisées. L’arrivée du géant HD accélère le mouvement.
> Imprimer pour produire.
> La filière bouillonne.
> « Des machines robustes pour la production »

en page 31
Ressources humaines
> Jeunes peu qualifiés : l’avantage des contrats aidés associés à une formation.
LES ECHOS
du 15/06/2017
Ce n’est pas tant le secteur dans lequel s’est déroulé le contrat aidé qui compte que le fait qu’une formation certifiante soit accrochée au dispositif. C’est ce qui ressort d’une étude, menée via la chaire Sécurisation des parcours professionnels hébergée par l’Institut Louis Bachelier. La France ne brille pas par l’évaluation coût/efficacité de ses politiques publiques de soutien à l’emploi, pourtant abondamment utilisées depuis des années.
en page 2
Tendances économiques
> Le rebond des créations d’entreprises en mai.
LES ECHOS
du 15/06/2017
Les créations d’entreprises ont rebondi en mai, enregistrant une hausse de 1,6 % après avoir reculé de 1,9 % le mois précédent, en raison notamment d’un regain d’immatriculations chez les autoentrepreneurs, a annoncé mercredi 14 juin l’Insee. Au total, 47 164 entreprises ont été créées le mois dernier contre 46 405 en avril, selon les données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables, précise l’institut national de statistiques. (Texte intégral)
en page 5
> Budget : les collectivités locales se préparent à de nouveaux efforts financiers.
LES ECHOS
du 15/06/2017
Les dépenses locales ont été inférieures de 4,3 milliards d’euros à l’objectif de Bercy en 2016. Si les collectivités ont réussi à dégager des économies depuis le début de la baisse des dotations de l’Etat en 2014, elles vont devoir redoubler d’imagination dans les années qui viennent. Objectif du Président : réduire pendant le quinquennat les dépenses annuelles de fonctionnement des collectivités de 10 milliards d’euros. Le local devra se serrer la ceinture de plus de 7 milliards d’euros. En contrepartie, le chef de l’Etat a promis de desserrer l’étau de la gestion locale, comme les normes ou le statut de la fonction publique territoriale.
en page 5
> L’embellie se confirme pour l’emploi des diplômés des grandes écoles.
LES ECHOS
du 14/06/2017
Selon les conclusions de l’enquête annuelle de la Conférence des grandes écoles (CGE), le taux net d’emploi est « au plus haut depuis 2010 ». Il s’élève à 86,5 % six mois après l’obtention du diplôme. C’est 3, 4 points de plus que l’an dernier. Huit jeunes sur dix ont été recrutés soit avant leur sortie de l’école, soit moins de deux mois après leur sortie. De moins en moins de jeunes diplômés partent tenter leur chance à l’étranger.
en page 4
> Les créations d’emplois accélèrent encore.
LES ECHOS
du 14/06/2017
Selon les chiffres définitifs de l’Insee publiés le 13 juin 2017, l’économie française a créé au premier trimestre près de 90 000 emplois, soit une hausse de 0,4 % sur trois mois. Sur un an, le solde net frôle les 285 000. Le secteur privé a porté l’essentiel de l’embellie, avec 80 300 emplois supplémentaires. L’industrie continue de détruire des emplois plus qu’elle n’en crée. A l’inverse, les effectifs dans la construction ont repris des couleurs tandis que ceux des services marchands restent très dynamiques malgré le ralentissement observé dans l’intérim.
> Philippe vante sa méthode dans les entreprises.
> « L’accord d’entreprise ne peut pas être la règle pour les TPE », interview de Alain Griset, président de l’U2P.
> Pénibilité : vers un recalibrage de certains critères.

en page 2
> Vers une lente accélération de la croissance.
LES ECHOS
du 12/06/2017
Les nouvelles prévisions de la Banque de France prouvent que la conjoncture économique s’est améliorée depuis le début de l’année. La prévision de croissance pour 2017 a été revue à la hausse. La Banque de France table sur une croissance de 1,4 % cette année et de 1,6 % l’an prochain. En matière de commerce extérieur, les choses devraient aussi aller mieux, même si le déficit commercial s’est creusé en avril. Avec la fin de la baisse du prix de pétrole, le pouvoir d’achat grimpera moins que l’an dernier (1,1 % contre 1,9 %).
en page 5
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous