Sélection du 02/06/2017 au 08/06/2017
A retenir
> Zoom sur... les actions de CCI International Grand Est.
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 08/06/2017
> Pollutec Maroc du 24 au 27 octobre 2017 - Casablanca
CCI International Grand Est organise un espace dédié aux entreprises du Grand Est, au sein du Pavillon France de Business France lors du salon Pollutec Maroc, le salon des Equipements, des Technologies et des Services de l’Environnement. Réservez votre stand avant le 24 juillet 2017.

> Mission de prospection Grand Est en Iran du 22 au 26 octobre 2017.
CCI International Grand Est vous propose de participer à la troisième mission de prospection en IRAN depuis 2015, en collaboration avec Business France Téhéran, et le consultant Cyrus MOBASHER. Objectifs de la mission : mieux appréhender le marché et son environnement des affaires, identifier des partenaires commerciaux à potentiel, partager des expériences avec des entreprises localement implantées.
Date limite d'inscription le 16 juin 2017.

Renseignements : Leila Difallah, Tél. + 33 (0)3 25 43 70 16 – difallah@troyes.cci.fr

en page 1
Dans les CCI
> Rencontres de l’Economie : Zoom sur les enjeux de l’Industrie du Futur.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7710 du 05/06/2017
La CCI de la Marne organise le 26 juin 2017 à la Maison de l’ingénieur à Châlons-en-Champagne la première édition des Rencontres de l’Economie, sur le thème « Industrie du futur (ou Industrie 4.0) : quelles transformations pour booster la compétitivité des entreprises ? ». Cette première édition s’inscrit dans le souhait de la CCI de la Marne d’organiser deux fois par an des événements économiques d’envergure départementale et de portée régionale afin de mettre en œuvre de façon très opérationnelle la mission qu’elle s’est donnée : être l’acteur fédérateur et structurant du développement économique du territoire.
en page 8
Economie régionale
> A l’aube de la fin des quotas pour les betteraviers.
L'UNION ECONOMIE
du 06/06/2017
Lors des assemblées générales du Syndicat betteravier Nord-Est la fin des quotas a été évoquée. La Marne et les Ardennes comptent 3 570 planteurs de betteraves.
en page VI
> Une appli mobile contre le gaspillage.
L'UNION REIMS
du 06/06/2017
« Too Good To Go » tel et le nom de l’application pour téléphone portable qui propose désormais à Reims des bons plans. L’application permet aux commerçants d’écouler leurs invendus à petits prix à la fin de la journée. Ainsi on réduit le gâchis. Une dizaine de commerçants rémois ont intégré le dispositif.
en page 12
> Gudmont - La base de traitement de déchets radioactifs ne verra pas le jour.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8347 du 08/06/2017
La société Derichebourg avait l’intention d’installer une base intermédiaire de traitement des déchets radioactifs à faible activité à Gudmont. La création d’une quarantaine d’emplois était prévue. Le projet, baptisé "Bison", était soutenu par la majorité des élus de la communauté de communes du bassin de Joinville mais avait également ses opposants qui ont organisé régulièrement des manifestations visant à sensibiliser la population. Derichebourg vient d’annoncer l’abandon de ce projet.
en page 7
> Coups de chaud avant l’été.
L'UNION
du 08/06/2017
Plusieurs entreprises de la région voient leurs effectifs menacés : 52 emplois de moins chez Hanon Systems sur 548 à Charleville-Mézières, 120 suppressions d’emplois annoncées chez Nobel Plastiques qui compte 380 salariés à Vitry-le-François. La réforme du travail changera-t-elle la donne ?
en page 4-5
> Des participants aubois et ardennais au premier salon Industries du Futur de Mulhouse.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7710 du 05/06/2017
Plus de 1 200 visiteurs professionnels français, allemands et suisses sont attendus les 14 et 15 juin à Mulhouse pour le salon Industries du Futur. Environ 140 exposants viendront proposer des solutions technologiques afin d’accompagner les entreprises de toutes tailles vers leur transformation numérique. Des entreprises de Champagne-Ardenne, la start-up Namkin et Opta LP de l’Aube, et Platinium 3D des Ardennes, seront présentes ainsi que d’autres acteurs, comme l’UTT.
en page 13
> Innovact Awards. L’incubateur recrute sa troisième promotion.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7710 du 05/06/2017
Après deux promotions accompagnées en 2015 et 2016, dont les derniers lauréats quitteront l’incubateur fin juin 2017, Innovact relance les Innovact Awards : un concours national à destination de jeunes start-up et projets innovants. Les start-up attendues en septembre bénéficieront d’un programme gratuit d’incubation et de coaching de 9 mois, d’une valeur potentielle estimée à 30 000 € par équipe. Inscriptions jusqu’au 9 juillet 23h59 sur http://awards.innovact.com. (Texte intégral)
en page 11
> La filière miscanthus fait bloc dans la construction.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7710 du 05/06/2017
Des agriculteurs, des industriels (Ciments Calcia et Alkern) et les collectivités dont Châlons-en-Champagne Agglo, sont réunis dans l’association Biomis G3 dont l’objectif est de développer le marché du bloc porteur en béton de miscanthus. « Nous avons décidé de positionner notre territoire comme site pilote pour le lancement de cette filière », explique Jérôme Mât, vice-président de Châlons-en-Champagne Agglo. Précisions.
en page 4
> Industrie – 60 ans de renouvellement.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 05/06/2017
L’entreprise Duguit Technologies a su diversifier son activité en misant sur la robotique, l’innovation et la 3D. Aujourd’hui, deux marques y sont représentées : Champagel et Allians Robotics. Champagel est leader mondial dans le secteur du champagne. Les demandes sont en hausse pour bénéficier d’une interface numérique.
en page 8
> Technologie – Une académie pour développer l’usage professionnel du drone.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 05/06/2017
Arnaud Gilotin, créateur d’Artech Drone, développe son activité en créant un centre de formation, Drone Volt Academy, en s’associant avec le fabricant Drone Volt. L’objectif est de former les particuliers mais également les professionnels. Ces derniers peuvent utiliser les drones pour l’agriculture ou le bâtiment afin de pulvériser un produit ou bien pour les forces de l’ordre.
en page 6
> La Francheville – Économie – Entreprises cherchent salariés désespérément.
L'ARDENNAIS
du 05/06/2017
La reprise économique arrive sur le département et les embauches aussi. Cependant, certaines entreprises, comme Les Fermetures Ponsardin, peinent à trouver des candidats. De nombreuses annonces ont été publiées mais aucune candidature n’a été déposée. Les commandes sont de plus en plus importantes mais le manque de salariés se fait ressentir.
en page 6
> L'industrie du futur à Mulhouse.
L'EST ECLAIR
du 06/06/2017
140 exposants, dont deux start-up auboises (Namkin et Opta-LP), seront présents au 1er Salon des industries du futur les 14 et 15 juin à Mulhouse.
> Usine du futur. Vers la création d'une agence franco-allemande.

en page IV
Grande région Est
> L’apprentissage soutenu par la région Grand Est.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8345 du 06/06/2017
La campagne de promotion de l’Apprentissage vient d’être lancée par la région Grand Est. Depuis le 1er janvier le relèvement de l’âge limite d’entrée en apprentissage à 30 ans au lieu de 26 ans y est expérimenté. Une aide de 1 000 euros est proposée par la Région aux employeurs de moins de 250 salariés. Le Grand Est compte 105 CFA et 1 730 formations y sont dispensées.
en page 5
Entreprises à la Une
> Vert-Toulon. Ravillon fête son 60e anniversaire.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 08/06/2017
Retour en chiffres sur six décennies d’expérience de l’entreprise Ravillon spécialisée dans le matériel agricole et viticole. Au programme de l’événement organisé les 9 et 10 juin 2017 à Vert-Toulon : une ferme digitale sur l’agriculture et la viticulture du futur, des animations, des démonstrations de solutions connectées dans les vignes
en page 12
> Fumay – Industrie – Les ex-salariés de Fab21 toujours dans l’attente.
L'ARDENNAIS
du 08/06/2017
Le 21 juillet, l’entreprise Fab21 a été reprise par Bourguignon-Barre, usine de Hautes-Rivières. Au total, plus de 40 salariés ont été licenciés. Depuis, ils se battent pour percevoir leurs indemnités de l’ancien actionnaire, la société WTX. Deux actions ont été mise en place, l’une mi-mars et l’autre hier en empêchant les camions chargés de matériel de partir de WTX Roubaix, dont Fab21 est sous-traitant.
en page 15
> AS Entreprises poursuit son développement dans un contexte marqué par la crise agricole.
LA MARNE AGRICOLE
n° 3274 du 02/06/2017
AS Entreprises, le centre de gestion du groupe FDSEA de la Marne, affiche ses ambitions dans un contexte économique marqué par la crise agricole de 2016. L’offre viticole se déploie et une nouvelle antenne sera bientôt créée à Epernay. AS Entreprises poursuit sa croissance en s’appuyant sur ses nouveaux outils informatiques et des services inédits rendus à ses clients.
en page 6
> Le groupe AGS exemple actuel de l’industrie du futur.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7710 du 05/06/2017
Le groupe dirigé par Marcel Ferreira depuis 1989 compte trois sites de production (Sézanne, Colombes et Toulouse) et compte 160 salariés, dont une centaine à Sézanne. Marcel Ferreira a toujours misé sur le numérique et la technologie pour répondre aux demandes de grands industriels tels que Airbus, Renault, Peugeot, Alstom ou Bombardier.
en page 11
> Siñal récompense Chanvria et la chaire ABI d’AgroParisTech.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7710 du 05/06/2017
L’entreprise auboise Chanvria a été récompensée lors de la 9e édition du Siñal, le rendez-vous de la bioéconomie, organisée au Capitole de Châlons-en-Champagne. L’entreprise valorise l’huile de chanvre pour produire une gamme de dermo-cosmétiques naturelle et bio à partir de matières premières produites sur le territoire champardennais. La chaire ABI d’AgroParisTech située à Bazancourt-Pomacle a été distinguée dans la catégorie « procédé » pour son procédé breveté de synthèse de « dairy lactone » biosourcée, une molécule à fort pouvoir aromatique produite à partir de la sciure de bois.
en page 4
> Charleville-Mézières – Industrie – L’usine Amada de Charleville transformée.
L'ARDENNAIS ECONOMIE
du 06/06/2017
En 2013, l’usine du groupe japonais annonce un important dispositif de modernisation, d’automatisation et d’extension. Elle dispose aujourd’hui d’une plateforme logistique destinée à alimenter l’Europe. Le savoir-faire, la qualité des hommes et le travail de conception réalisé attirent Mitsuo Okamoto en France.
en page 2
> Nogent – Un nouveau bâtiment pour Lasserteux.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8345 du 06/06/2017
Afin de répondre aux contraintes des certificateurs et de favoriser ses performances, une nouvelle usine sera construite par la société Lasserteux. Un nouveau bâtiment de près de 10 000 m² permettra à ce spécialiste de l’instrumentation médicale d’affronter une concurrence mondiale grâce à cette nouvelle vitrine physique. L’investissement atteint les 2,5 millions d’euros et ce nouveau site devrait ouvrir ses portes en septembre 2018.
en page 4
> Champagne Bollinger poursuit ses investissements de capacité.
LES ECHOS
du 06/06/2017
La marque ouvre le second volet de son plan de modernisation industrielle en affirmant sa différence, tout en préservant l'image haut de gamme de la marque. Cette volonté s'est traduite par le lancement d'un chantier de modernisation du site, dit des "Chaudes terres", à Ay, avec la création d'un bâtiment de 7 000 m² sur deux niveaux. Un chantier estimé à 10 millions d'euros. En cinq ans, le groupe aura investi plus de 26 millions d'euros dans la Marne.
en page 29
> Comment le champagne Thiénot a bâti son univers.
LES ECHOS
du 06/06/2017
L’entreprise rémoise estime qu’elle est désormais assez installée pour revenir sur ses origines et raconter ce qu’elle est. Sur les bouteilles la mention « Maison fondée en 1985 » fait progressivement son apparition. La maison familiale veut désormais développer aussi ses ventes auprès du public.
1. Miser sur la gastronomie.
2. Se développer chez les cavistes.
3. Créer l’événement.

en page 23
> Les sept recettes d’A2A, qui est passée de zéro à 160 salariés en douze ans.
L'UNION ECONOMIE
du 06/06/2017
Fondée en 2005, la société rémoise d’entretien d’ascenseurs A2A a connu une croissance spectaculaire pour atteindre 22 millions d’euros en 2016. Son PDG Pascal Quenardel explique.
en page III
> Fère-Champenoise. L’usine ferme, 57 salariés au chômage.
L'UNION REIMS
du 03/06/2017
L’entreprise de la SEM (Société des emballages moulés), spécialisée dans la fabrication de carton pour fruits, légumes ou œufs, a fermé définitivement à Fère-Champenoise. Implantée depuis longtemps dans la commune, l’entreprise cumulait des dettes et des retards technologiques. Par ailleurs, de bonnes perspectives d’emploi s’ouvrent pour tout le secteur de Fère-Champenoise. Explications.
en page 7
> Une opération escargot pour sauver 120 emplois.
L'UNION
du 04/06/2017
Les salariés de Nobel Plastiques à Vitry-le-François manifesteront mardi 6 juin 2017 et appellent la population à se joindre à eux. En cause : le transfert de multiples commandes vers d’autres usines du groupe notamment en Roumanie. La suppression de 120 emplois sur le site de Marolles a déclenché la colère des salariés.
en page 4
> Charleville-Mézières – Économie – Un investissement de 20 millions d’euros et 20 emplois nouveaux pour Amada.
L'ARDENNAIS
du 03/06/2017
Mitsuo Okamoto, PDG du groupe, vient d’inaugurer le nouveau site industriel qui a subi une modernisation, une automatisation et une extension. 20 emplois ont également été créés au cours des trois dernières années. L’investissement en France est important pour le PDG qui explique que le « savoir-faire, la qualité des hommes et le travail de conception réalisé ici ne sont pas facilement transposables ailleurs ».
en page 9
> Roland-Garros 2017. Le duel Le Coq Sportif - Lacoste.
L'EST ECLAIR
du 06/06/2017
Les deux entreprises aux racines auboises (Le Coq Sportif et Lacoste) profitent du tournoi international de tennis de Roland-Garros pour asseoir leur notoriété. Lacoste avec Novak Djokovic et Le Coq Sportif avec Richard Gasquet.
> Les champions de tennis.
> Les autres sports.
> Les entreprises.
> Les usines de l'Aube.

en page II
> Romilly-sur-Seine. Le Coq Sportif renoue avec le XV de France.
L'EST ECLAIR
du 05/06/2017
La marque textile romillonne a été retenue par la Fédération française de rugby pour habiller l'équipe nationale sur la période 2018-2024 au détriment d'Adidas.
> Le Coq sportif, une centaine d'emplois à Romilly.

en page 17
International
> OCDE : la croissance mondiale est au plus haut depuis six ans.
LES ECHOS
du 08/06/2017
Selon les dernières prévisions de croissance de l’OCDE, la croissance du PIB mondial reste fragile mais devrait atteindre 3,5 %, un demi-point de plus qu’en 2016. Parmi les pays riches, la croissance américaine est attendue à 2,1 % pour cette année. La zone euro est créditée de 1,8 % pour l’année en cours et l’an prochain. L’OCDE salue la reprise des échanges commerciaux internationaux, dont la croissance sera bien plus forte cette année après le point bas de 2015-2016. Un dynamisme retrouvé grâce à la Chine et aux pays asiatiques. Pour continuer sur cette lancée, les réformes sur le marché du travail sont nécessaires pour assurer la poursuite de la hausse de l’activité.
en page 6
Juridique et fiscal
> Les entrepreneurs obligés de s’équiper d’un logiciel antifraude.
LES ECHOS
du 08/06/2017
Le gouvernement avait décidé, dans la loi de finances pour 2016, d’imposer le recours à des logiciels certifiés pour permettre la traçabilité de tous les paiements et donc d’utiliser un logiciel antifraude à la TVA à partir de janvier 2018. Les autoentrepreneurs critiquent une « énième complication de gestion », le ministère de l’Economie va les recevoir prochainement.
en page 15
> Travailler avec des free-lances : gare aux contrôles de l’Urssaf !
Les Echos sociétés
du 06/06/2017
Pour prémunir son entreprise contre les conséquences potentiellement désastreuses d’un contrôle Urssaf, mieux vaut être très formaliste vis-à-vis de ses prestataires. En cas de redressement, le donneur d’ordre est solidaire du travailleur indépendant.
en page 1
Numérique
> Protection des données : un défi pour les entreprises.
LE MONDE
du 07/06/2017
Un nouveau règlement européen va encadrer la protection des données détenues par les entreprises et les administrations. Le règlement général sur la protection des données (RGPD) introduit des changements importants. Chaque donnée devra être répertoriée en indiquant l’objectif d’exploitation et la durée de stockage. Ce document doit pouvoir être présenté à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).
en page 8
Produits et marchés
> Industrie - Les enjeux du secteur industriel de la mécanique.
L'USINE NOUVELLE
n° 3518 du 01/06/2017
Ce secteur est le premier employeur industriel français : 21 % des emplois industriels, 43 % des emplois de la métallurgie. La moitié de la production mécanique est à l’international, essentiellement pour l’Union européenne. La France se positionnait au 6ème rang mondial en 2016, derrière la Chine, les Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne et l’Italie. On compte en France près de 30 100 entreprises et 608 000 salariés pour un CA de 114,8 milliards d’euros.
en page 65
> Vaisselle jetable : l’interdiction du plastique vire au casse-tête pour les industriels.
LES ECHOS
du 07/06/2017
Dans la foulée de la fin des sacs plastique, décidée par la loi sur la transition énergétique de juillet 2015, la vente de gobelets, verres et assiettes en plastique sera interdite en 2020. Ils devront aussi être fabriqués à 50 % au moins avec des matières bio-sourcées en 2020 et à 60 % en 2025 (bambou, fibre de maïs…). Les entreprises dénoncent une mesure impossible à appliquer en raison de « l’absence de matières de substitution ».
en page 26
Tendances économiques
> Le nombre de cessions de PME et de TPE déçoit par rapport au fort potentiel existant.
LES ECHOS
du 02/06/2017
En 2017, selon l’observatoire de la BPCE, 15 364 PME et ETI ont été cédées ou transmises, et 45 751 TPE. Les transmissions d’entreprise sont en recul, alors que le nombre de dirigeants prêts à céder leurs activités va croissant. Pour les auteurs de l’étude, ce déficit vient notamment d’une orientation des politiques publiques en faveur de la création d’entreprise, qui détourne certains entrepreneurs de la reprise.
en page 27
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous