Sélection du 19/05/2017 au 24/05/2017
A retenir
> Un excellent Siñal pour le territoire.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 23/05/2017
Convention d’affaires par excellence, le Siñal organisé à Châlons-en-Champagne permet de rayonner à l’international. 200, c’est l’estimation du nombre de sociétés, centres de recherche ou écoles présents sur l’événement (dont 80 tiendront un stand).
en page 13
> Rendez-vous BtoB avec des importateurs - grossistes en Italie du 10 au 12 septembre 2017.
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 22/05/2017
CCI International - en partenariat avec le Club I3A Champagne-Ardenne, l’ARIA Alsace, l’AGRIA Grand Est - organise une mission de prospection pour les PME du Grand Est, avec organisation de rendez-vous individuels et ciblés avec des importateurs-distributeurs.
Date limite d’inscription le 31 mai 2017
Contact : Dominique PLAUCH - d.plauch@ardennes.cci.fr - Tél. 03 24 27 87 56

en page 1
Dans les CCI
> Neoma change de statut.
L'UNION ECONOMIE
du 23/05/2017
Neoma business School (Campus à Reims, Rouen et Paris) est, depuis sa création sous le statut d’association loi de 1901. Elle passera sous le statut d’Etablissement d’enseignement supérieur consulaire (EECS) à la rentrée 2017. Neoma aura la possibilité d’élargir ses sources de financement et de mener une politique d’investissement plus dynamique pour son développement.
en page III
> Bar-sur-Aube. Un outil pour le territoire.
L'EST ECLAIR
du 22/05/2017
La communauté de communes de Bar-sur-Aube va financer Aube Développement, service de la CCI de Troyes et de l'Aube, qui est en charge de développer le territoire et d'en faire la promotion afin que des entreprises s'y installent.
en page 16
Economie régionale
> Benoît Apparu, nouvelle recrue d’Action Logement.
LES ECHOS
du 24/05/2017
Benoît Apparu, l’ancien ministre du Logement de 2009 à 2012 dans le gouvernement Fillon reprend du service dans le secteur. Il aura en charge, dès la fin juin, une mission de préfiguration sur le logement Intermédiaire auprès du directeur général d’Action Logement. Cet organisme en pleine réorganisation depuis plus d’un an vise l’acquisition de 100 000 logements intermédiaires en 5 ans (Texte intégral)
en page 18
> Conseil départemental de l'Aube. Philippe Pichery, patron du département.
L'EST ECLAIR
du 24/05/2017
Philippe Pichery a été officiellement élu président du conseil départemental de l'Aube. Un passage de relais tout en douceur, comme l'a voulu Philippe Adnot.
en page 2
> Les ventes de champagne progressent grâce à l’export.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7708 du 22/05/2017
Avec 51,8 millions de bouteilles, les expéditions de champagne gagnent 1,7 % au 1er trimestre 2017. Une progression portée par les ventes dans l’Union Européenne (+1,4 %) et dans les pays tiers dont Etats-Unis, Canada et Japon (+14,5 %), alors que le marché français recule de 4,9 %.
en page 11
> SINAL : la bioéconomie prend rendez-vous à Châlons.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7708 du 22/05/2017
La 9e édition du SINAL Exhibition, le rendez-vous professionnel de la bioéconomie et du biosourcé, se tiendra les 30 et 31 mai 2017 au Capitole à Châlons-en-Champagne. Près de 70 exposants et environ 180 entreprises sont attendus pour l’occasion.
en page 6
> L'UTT et CentraleSupélec s'associent autour de la photonique.
L'EST ECLAIR
du 23/05/2017
L'Université de Technologie de Troyes et CentraleSupélec (Metz, Saclay et Rennes) s'associent pour mettre sur pied et développer sur le long terme un rassemblement d'acteurs académiques et industriels de la photonique en région Grand Est.
en page VII
> Les Portes du Luxembourg - Le rêve un peu fou de faire revenir le train entre Mouzon et Stenay.
L'ARDENNAIS
du 20/05/2017
La Communauté de communes des Portes du Luxembourg et la Communauté de communes de Stenay et du Vadunois travaillent sur la création d'une voie verte qui reliera les deux territoires tout en suivant le tracé de l'ancienne voie ferrée, inutilisée depuis de nombreuses années. Par ailleurs, l'ancien président de l'office de tourisme rêve de faire revenir un train touristique sur cette voie ferrée.
en page 20
> Ces filières qui embauchent dans la Marne.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 487 du 19/05/2017
Avec 25 255 projets, les perspectives de recrutement en 2017 sont en hausse de l’ordre de 4 % dans la Marne par rapport à 2016. Les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire concentrent la moitié des intentions d’embauches dans le département. Focus sur les intentions de recrutement des employeurs marnais réalisé par Pôle emploi.
en page 11
Grande région Est
> « Convergences Grand Est » : à la recherche du développement idéal.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7708 du 22/05/2017
Le Conseil régional engage une démarche prospective à la recherche de la construction économique et sociale idéale pour le Grand Est. Il lance la démarche « Convergences Grand Est », une démarche qui s’inscrit dans le long terme et qui prend le relais des démarches Alsace 2030, Champagne-Ardenne 2030 et Lorraine 2020.
en page 14
> Troyes. Le Grand Est s'installe à l'hôtel de Marisy.
L'EST ECLAIR
du 23/05/2017
La Région Grand Est a installé son antenne auboise à l'hôtel de Marisy à Troyes, qui fonctionnera en symbiose avec celle de Chaumont, avec François Obrecht comme directeur commun. Cette antenne gère le service des transports scolaires, le développement territorial, la vie des lycées et la construction-maintenance de l'immobilier régional.
en page 7
> L’Agefos PME travaille avec la fédération de la formation.
L'UNION ECONOMIE
du 23/05/2017
L’Agefos PME Grand Est s’engage aux côtés de la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP) en déclinant ainsi localement le « Pacte de confiance » établi en janvier dernier au niveau national. Il prévoit une « simplification des démarches administratives, des contrôles facilités, de la dématérialisation des échanges » mais aussi, un soutien par l’Agefos PME Grand Est aux organismes de formation eux-mêmes.
en page II
Entreprises à la Une
> Poix-Terron - Aurélien s'exporte au Japon.
LA SEMAINE DES ARDENNES
n° 402 du 25/05/2017
La marque CITNP (Chic is the new punk) cartonne. Aurélien Violet, qui a créé sa propre ligne de vêtement il y a quelques mois, a déjà réussi à être distribué à Paris et est parti au Japon pour s'y faire une place aussi. Il a été l'invité d'une célèbre émission japonaise.
en page 15
> AstraZeneca, une offre de reprise est à l’étude.
L'UNION REIMS
du 24/05/2017
La société Avara Pharmaceutical Services a fait une proposition de reprise du site rémois d’AstraZeneca, entreprise biopharmaceutique aux ramifications internationales. Elle s’engagerait à reprendre 130 des 164 salariés du site créé en 1971 au chemin du Moulin de Vrilly.
en page 8
> Reims. 20 emplois bientôt supprimés chez Primagaz.
L'UNION REIMS
du 24/05/2017
Un plan social national est en cours dans l’entreprise Primagaz. Cinq sites sont touchés : Bordeaux, Vandœuvre-lès-Nancy, La Courneuve, Lavera et Reims. Au total, ce sont 82 emplois qui seront supprimés, dont 20 à Reims.
en page 8
> Romilly-sur-Seine. So Fast So Good : un recrutement innovant.
L'EST ECLAIR
du 24/05/2017
Pour procéder à l'embauche de ses 60 premiers salariés, l'entreprise de snacks surgelés So Fast So Good a fait appel à Pôle emploi, qui a adopté la méthode de recrutement par simulation, basée sur des tests d'habilité.
en page 23
> L’imprimerie Lata débouche le champagne.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7708 du 22/05/2017
L’imprimerie Lata, située à Cernay-les-Reims, emploie 57 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 8,6 M€. Elle produit des étiquettes adhésives autocollantes pour l’industrie pharmaceutique, l’agro-alimentaire et les vins et spiritueux. Elle réalise aussi des produits de marketing direct pour des agences de communication, le secteur de la banque-assurance, des fédérations sportives… Jérôme Chaudré, PDG de l’entreprise, a fait appel à la CCI de la Marne pour l’épauler dans son besoin de recentrer son activité. Pour mettre en valeur son savoir-faire, l’entreprise accueillera prochainement une Rencontre Business co-organisée avec la CCI. Elle participera aussi au VITeff 2017 à Epernay.
en page 11
> Generali investit 1,5 M€ pour s’implanter à Reims-Bezannes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7708 du 22/05/2017
Le projet de plateforme Generali implantée dans la zone d’activités de Bezannes est une première en France. Elle accueillera d’ici cinq ans une centaine de collaborateurs pour gérer quelque 100 000 dossiers de sinistres pour le compte de 350 agents généraux de l’assureur. Generali devient la 218e entreprise implantée avec le concours d’Invest in Reims.
en page 5
> Saint-Dizier - Portes ouvertes chez Yanmar.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8332 du 23/05/2017
Présente depuis plus de 28 ans à Saint-Dizier, Yanmar vient d’installer son nouveau Centre Clients. Avec un effectif de 460 personnes, cette entreprise spécialisée dans la production de pelles compactes hydrauliques, ouvrira ses portes le 17 juin pour faire découvrir ses métiers et productions. Cette visite est possible sur invitation à demander par mail à : ycee-portes-ouvertes@yanmar.com.
en page 5
> La Caisse des dépôts s’engage avec Ostwind.
L'UNION ECONOMIE
du 23/05/2017
La Caisse des Dépôts entre au capital de plusieurs projets éoliens développés par la filiale française de l’entreprise allemande Ostwind, développeur, constructeur et exploitant de parcs éoliens. L’opération concerne cinq parcs éoliens dont celui de la Butte de Soigny (Marne).
en page VI
> Cristal Union. Olivier de Bohan : "Les quotas ont fait notre richesse, maintenant c'est fini".
L'EST ECLAIR
du 23/05/2017
Compte-rendu de l'assemblée générale de Cristal Union à Arcis-sur-Aube. Les réorganisations qui touchent la filière sucre depuis qu'elle prépare la fin des quotas touchent également la filière luzerne, fortement dépendante des pulpes.
en page VIII
> Création d'entreprise. "La Tinou", une maison à emporter.
L'EST ECLAIR
du 23/05/2017
Venue des Etats-Unis, la "Tiny House" se veut toute petite, construite en bois et transportable. Dans l'Aube, "La Tinou" se veut la première d'une longue série de maisons, grâce à Virginie Dangléant et Florian Désobelle. Pour cela, ils ont lancé un appel aux dons sur la plate-forme de financement participatif ulule.com.
en page V
> Le Coq Sportif réenchante le "made in Aube".
L'EST ECLAIR
du 23/05/2017
Conçus et prototypés à Romilly-sur-Seine, où sont également produites les petites séries, les vêtements du Coq Sportif montent sur leurs ergots aubois : 80 % du coton de la marque au triangle est désormais tricoté chez Aube Tricotage à Sainte-Savine et teint chez France Teinture à Troyes. Une plus-value en qualité et en image.
> Retour aux racines sportives.

en page II
> Charleville-Mézières – Une vingtaine de restos cherchent acheteurs.
L'ARDENNAIS
du 20/05/2017
Bon nombre de restaurateurs, à la retraite pour la plupart, cherchent à vendre leurs établissements. C’est le cas à Charleville-Mézières, où une vingtaine de restaurants cherchent preneurs depuis plusieurs mois. Pour François Béguin, président de l’Umih 08, la responsabilité principale incombe à la « frilosité » des banques. De plus, la conjoncture économique et une réglementation de plus en plus contraignante n’incitent pas à entreprendre. Malheureusement, certains restaurateurs ne parvenant pas à trouver de repreneur sont contraints de mettre la clef sous la porte.
en page 9
> Charleville-Mézières – Le projet Leclerc validé malgré la manif de Cora.
L'ARDENNAIS
du 20/05/2017
Vendredi 19 mai, malgré une manifestation emmenée par des syndicats et la direction de Cora, les membres de la CDAC ont voté en faveur de la construction du magasin Leclerc à Warcq. Le projet qui verra le jour en 2019-2020 comprend un hypermarché de 6.000 mètres carrés, un restaurant, une animalerie de 1.000 mètres carrés, un drive, une station-service, une station de lavage, mais pas de galerie marchande.
en page 7
> Charleville-Mézières – Wheelabrator chez Honda.
L'ARDENNAIS
du 22/05/2017
Actuellement, des ingénieurs du groupe Honda réceptionne une machine destinée aux Etats-Unis au sein de l’usine Wheelabrator, située rue Camille-Didier sur la zone d’activité de Mohon. Cette entreprise, spécialisée dans la fabrication d’équipements de grenaillage, emploie 75 salariés, hors sous-traitance et travail temporaire. Elle réalise 60% de son activité dans l’aéronautique, 30% dans l’automobile (incluant poids-lourds et matériel de travaux publics) et 10% en diversification. Son CA est de 33 millions d’euros en 2016.
en page 7
> Reims. Le loueur de matériel fête son demi-siècle.
L'UNION REIMS
du 19/05/2017
Loxam, la société de location de matériel en tout genre, est arrivée à Reims par le biais du rachat de Marne Loc. L’entreprise compte 16 agences dans l’ex-Champagne-Ardenne, dont 4 à Reims et 3 dans les Ardennes. Elle fait travailler environ 120 personnes sur la région champardennaise, dont une trentaine à Reims.
en page 15
> Entic, une nouvelle école pour apprendre les métiers du web.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 487 du 19/05/2017
Basile Colas a créé Entic (Ecole des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) rue Franklin Roosevelt à Reims. 25 élèves composeront la première promotion qui fera sa rentrée en octobre 2017.
en page 12
International
> Le Japon vit sa plus longue période de croissance depuis 2006.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 19/05/2017
Dépassant d'un point celle des trois mois précédents, la hausse du PIB du Japon est la 5e trimestrielle d'affilée. Entre janvier et mars, l'activité à bénéficié d'une consommation des ménages en hausse (+0,4%) pour la première fois depuis le premier trimestre 2016 et de la bonne tenue des exportations (+2,1%). La dynamique devrait se poursuivre selon Barclays.
Dans l'ensemble, les entreprises japonaises, à commencer par celles des services, ont affiché des profits nets en hausse de 15,4% au terme de l'exercice clos fin mars. Mais l'industrie a vu les siens reculer de 0,9%. C'est surtout le cas des constructeurs automobiles dont les gains opérationnels ont chuté de plus de 30% au cours de l'exercice 2016 clos fin mars.

en page 8
> Comment la Douane s’adapte au nouveau cadre européen.
LES ECHOS
du 23/05/2017
La Douane réunit ce mardi 23 mai quelques centaines d’entreprises pour faire le point sur le déploiement du nouveau Code des douanes, entré en vigueur il y a un an. D’ici à 2020, la réglementation européenne permettra aux entreprises de dédouaner leurs marchandises auprès d’un seul bureau au sein de l’UE. Les entreprises s’interrogent encore sur son interprétation juridique.
en page 5
> Attractivité : la France retrouve les faveurs des investisseurs étrangers.
LES ECHOS
du 23/05/2017
Les projets d’investissements étrangers en France ont bondi de 30 % en 2016 par rapport à 2015. La France rattrape en partie son retard sur le Royaume-Uni et l’Allemagne.
> Des projets industriels répartis sur tout le territoire mais peu créateurs d'emplois.

en page 2
Numérique
> Instagram cherche à devenir une référence pour les PME.
LES ECHOS
du 23/05/2017
La plate-forme, propriété de Facebook, veut en finir avec son image people et montrer qu’on peut aussi y faire des affaires. Elle organise le 17 juin, en France, un Salon des Instrapreneurs, dédié à ceux qui veulent utiliser Instagram pour doper leur business. Plus de 8 millions d’entreprises ont une page sur Instagram, qui compte aussi plus de 1 million d’annonceurs actifs. Outre les pages « profil », où les entreprises peuvent interagir avec leur communauté ou indiquer leurs informations de contact, Instagram fournit des données sur l’audience, les images les plus partagées et commentées…
en page 23
> Et si vous testiez la blockchain ?
L'USINE NOUVELLE
n° 3516 du 18/05/2017
La blockchain serait l’une des technologies les plus innovantes de ces dernières années. Son usage s’est élargi : lutte contre la contrefaçon, traçabilité des produits, communication entre objets connectés… Comment s’approprier une technologie à laquelle on ne comprend pas tout ? Réponse en quatre étapes : 1. Se demander si l’on en a vraiment besoin. 2. Expérimenter sur un produit simple. 3. Privé ou public ? Bien choisir son système. 4. Ne pas hésiter à aller vers les start-up.
en page 54
> La chimie à l’heure du numérique.
L'USINE NOUVELLE
n° 3516 du 18/05/2017
Les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique sont régulièrement présentés comme les bons élèves de la transformation numérique de l’industrie. Celui de la chimie vient moins souvent à l’esprit. L’Usine Nouvelle a mesuré la maturité de ce secteur en matière de digitalisation. La transformation numérique s’opère principalement de l’intérieur, puisque 62 % des personnes sondées déclarent se fier aux ressources internes de l’entreprise. Elles sont seulement 20,8 % à confier cette mission à des consultants externes et 10,4 % à recruter des spécialistes.
en page 40
> Cdiscount dessine l’entrepôt du futur.
L'USINE NOUVELLE
n° 3516 du 18/05/2017
Les distributeurs se penchent sur les dernières technologies du numérique pour augmenter la productivité de leurs entrepôts et basculer dans une logistique 4.0. Cdiscount fait partie de ces acteurs et multiplie les preuves de concept et les projets de recherche sur le sujet avec par exemple, l’utilisation de drones capables de réaliser des inventaires de nuit et le recours à des robots pour automatiser certains flux. Dernière piste étudiée : l’exploitation des big data pour faire la prévision des ventes et optimiser la gestion des stocks.
en page 18
> Les ventes en ligne se multiplient, l’Internet mobile monte en puissance.
LES ECHOS
du 19/05/2017
Selon les chiffres de la Fevad, les ventes de l’e-commerce ont progressé de 14,2 % au premier trimestre 2017. Le nombre de commandes a augmenté de 20,5 %, ce qui induit une légère baisse du montant moyen d’achat. Le panier moyen est passé à 69 euros au premier trimestre 2017, contre 73 euros en 2016 et 78 en 2015.
en page 20
Produits et marchés
> Innovation – Demain, l’autonomie.
L'USINE NOUVELLE
n° 3516 du 18/05/2017
La conduite automatisée a quitté le domaine de la science-fiction. La révolution pourrait commencer par les poids lourds. Pour les entreprises c’est l’heure des premières questions et les bouleversements sont majeurs.
en page 40
> Amazon ouvre un centre de R&D en France.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 19/05/2017
L'entreprise américaine Amazon a annoncé qu'elle allait créer à Clichy (son siège en France), son premier centre de recherche et développement, composé d'une douzaine de personnes chargées de travailler sur le projet Prime Air ; ce projet a pour objectif de permettre au géant du commerce en ligne d'assurer la livraison de ses produits dans un délai d'à peine 30 minutes grâce à une flotte de drones volant à basse altitude. L'équipe à Paris aura pour principale mission de travailler spécifiquement sur la création d'un logiciel de gestion du trafic des flottes de drones pour en assurer l'efficacité et la sécurité.
en page 4
Ressources humaines
> La révolution digitale va impacter les métiers de l’industrie.
L'USINE NOUVELLE
n° 3516 du 18/05/2017
Avec le numérique, le marché du travail est confronté à une explosion du travail à distance, aux nouvelles formes de travail hors salariat et aux connections professionnelles. Big data, robotique : toutes ces nouveautés ont un impact sur le secteur industriel et forcément sur les métiers qui y sont attachés. Aujourd’hui, ce sont des emplois qualifiés qui sont en passe d’être automatisés.
en page 65
Tendances économiques
> Patronat et syndicats plutôt rassurés après leurs entretiens à l’Elysée.
LES ECHOS
du 24/05/2017
Côté patronal, Emmanuel Macron a confirmé qu’il y aurait un « moratoire » sur le compte pénibilité. Côté syndical, c’est la reprise d’une forme de dialogue sociale. Le fil du dialogue n’est pas rompu, un point essentiel aux yeux des partenaires sociaux. Outre la réforme du Code du travail, ces rencontres ont été l’occasion pour chacun de venir présenter ses priorités. Hausse du SMIC pour la CGT, priorité à la formation professionnelle et au retour à l’emploi pour la CFDT, baisse du coût du travail pour le Medef.
> Le grand retour de la fusion des instances représentatives : l’exécutif veut fondre le comité d’entreprise, les délégués du personnel et le CHSCT.

en page 4
> Les entreprises débutent le quinquennat avec optimisme.
LES ECHOS
du 24/05/2017
Selon l’Insee, le climat des affaires a gagné un point en mai. Le solde entre les optimistes et pessimistes s’établit à 105 points, cinq points au-dessus de sa moyenne de long terme. Les perspectives d’embauche se redressent. C’est dans l’industrie que l’optimisme est le plus marqué. L’Insee constate que « les industriels sont bien plus optimistes qu’en avril sur les perspectives générales de production du secteur ». Leurs carnets de commandes affichent « des soldes bien au-dessus de leur normale ». Les autres secteurs ont gagné en optimisme depuis un mois. La hausse est particulièrement marquée dans le bâtiment. L’indicateur progresse également dans le commerce de gros et le commerce de détail. Les données d’activité ne traduisent pas encore cette embellie.
en page 2
> L’embellie sur le front de l’emploi se confirme, la précarisation aussi.
LES ECHOS
du 19/05/2017
Selon les statistiques de l’Insee parus le 18 mai, le taux de chômage au sens du BIT est revenu à son niveau de début 2012. Sur les trois premiers mois de 2017, il a baissé de 0,4 point, à 9,6 %. Le taux d’emploi en CDD et intérim a battu des records.
en page 5
> Ces dossiers brûlants sur la table de Nicolas Hulot.
LES ECHOS
du 19/05/2017
Récapitulatif des difficultés de terrain et des conflits plus ou moins déclarés auxquels Nicolas Hulot va devoir très vite trouver une solution (Aéroport Notre-Dame-des-Landes, centre d’enfouissement des déchets nucléaires Cigéo à Bure, Cop 21, Diesel, fermeture de la centrale de Fessenheim, pesticides).
en page 4
> Investissement : les entreprises françaises optimistes pour 2017.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 19/05/2017
En 2017, 2 entreprises sur 3 comptent investir au moins au temps qu'en 2016. Mieux, 53% des PME et ETI sondées privilégient un investissement "offensif" : augmentation des capacités de production, lancement d'une nouvelle activité, dépenses en R&D ou opération de croissance externe. Avec une croissance attendue entre 1,3 et 1,5% cette année, la dynamique d'investissement peine toutefois à se traduire dans l'économie. Selon Vincent Charlet (directeur du laboratoire d'idées La Fabrique de l'industrie) "le problème n'est pas le niveau d'investissement mais son efficacité" ; 3.000 entreprises réalisent 70% des dépenses d'investissement, le taux d'investissement des PME reste nettement en deçà de la moyenne, l'investissement n'est pas suffisamment orienté vers des activités innovantes, 15% des investissements français des entreprises sont des importations... Le déficit d'investissement français n'est donc pas près de se résorber ; à ce rythme, il faudra 15 ans pour le combler.
en page 8
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous