Sélection du 28/04/2017 au 04/05/2017
A retenir
> Zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 04/05/2017
> Nominations à Neoma Business School.
A compter du 15 mai 2017, Sylvie Jean sera la nouvelle directrice du programme Grande Ecole. Charles Waldman deviendra directeur académique des programmes MBA et Executive MBA à la rentrée prochaine.

> Après trois mandats, Benoît Deboos laisse le poste de président du Medef Haute-Marne à André Robert-Dehault (Hachette & Driout à Saint-Dizier). L’organisation patronale rassemble 179 entreprises adhérentes en Haute-Marne.

> Christophe Pizzi, sous-préfet de Vitry-le-François, partira le 7 mai 2017 pour Bastia.

en page 1
> Les coworkeurs épaulent les créateurs.
L'UNION ECONOMIE
du 02/05/2017
Durant la Jellyweek, des experts seront réunis du 16 au 19 mai 2017 dans les locaux rémois de la CCI Marne pour aider les porteurs de projets à se lancer.
en page II
> Lancement de la 12e Edition des Assises Recherche & Entreprises.
CHAMP'ECO
du 02/05/2017
ID Champagne-Ardenne et la Région Grand Est organisent les Assises Recherche & Entreprises au Centre des Congrès à Reims, le 11 mai 2017. Cette 12e édition offrira son lot de nouveautés avec notamment les World Cafés, des espaces dédiés au coworking et des rendez-vous d’affaires.
en page
Dans les CCI
> VITeff 2017 : l’accent sur le business et l’innovation.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7705 du 01/05/2017
Doté d’un nouveau logo, le VITeff, le Salon international des Technologies des vins Effervescents, évolue dans sa version 2017. Sa 14e édition se déroulera du 17 au 20 octobre 2017 au Millesium à Epernay et fera une place accrue à l’innovation, au high tech, à la transformation numérique. Mais la CCI de la Marne insiste sur la vocation initiale du salon : « Si la programmation et la prospective sont importantes, il doit rester un rendez-vous business, être toujours plus efficace pour le développement des relations d’affaires ».
en page 3
> Initiative Aube a aidé 65 entreprises en 2016.
L'EST ECLAIR
du 03/05/2017
Compte-rendu de l'assemblée générale d'Initiative Aube. Le montant total des prêts accordés par la plate-forme d'initiative locale de la CCI Troyes et Aube en 2016 est de 689 800 euros. Un vrai coup de pouce pour les créateurs et repreneurs d'entreprise dans l'Aube.
en page IV
Economie régionale
> La Côte des Bar a pris froid.
L'UNION ECONOMIE
du 02/05/2017
Cette année encore, le gel a frappé au moment où la végétation reprenait ses droits. L’interprofession a donné une première évaluation des dégâts sur les vignes de Champagne.
en page VIII-IX
> Une méthode progressive pour réduire les pesticides dans les vignes.
L'UNION ECONOMIE
du 02/05/2017
Le réseau Delphy de la Chambre d’agriculture de la Marne accompagne les vignerons dans leur démarche de viticulture durable, réduisant toujours plus l’usage des produits.
en page VII
> La grande distribution en effervescence.
L'UNION
du 30/04/2017
La grande distribution continue de s’agrandir dans les périphéries des cités. Des projets de surfaces commerciales fleurissent dans la région. Certains sont de nature à modifier sensiblement l’offre de consommation. La commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) a approuvé, dans les Ardennes, les extensions de l’ensemble commercial Carrefour à Rethel, du Market de Gué-d’Hossus, de l’Intermarché de Givet, la création d’un drive Leclerc à Sedan… Dans la Marne, elle a rendu des avis favorables à la création d’un ensemble commercial de 5 343 m² à Pierry, d’un autre de 1 788 m² à Cormontreuil et bien d’autres sont en cours.
> Les villes de l’Aisne tentent de résister à l’attraction de Reims.
> Les grandes surfaces alimentaires dans le vert.
> La bonne taille des supers et des hypers.
> Le trio de tête de la grande distribution.
> Les plus gros hypers sont des Auchan.
> Reims dans l’histoire de succursalisme.

en page 2
> Qui seront les Jeunes talents du champagne ?
L'UNION
du 02/05/2017
L’agence de développement touristique de la Marne et Jeunes talents TV lancent la 6e édition des jeunes talents du champagne. Objet : valoriser de jeunes vignerons.
en page 2
> Sainte-Ménehould. Le projet de parc médiéval se peaufine.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)
n° 398 du 28/04/2017
D’ici juin 2017, le permis de construire et les études qui accompagnent le projet de création d’un parc médiéval à Sainte-Ménehould, porté par Elodie et Thierry Fischesser, entreront dans leur phase d’instruction. Il pourrait sortir de terre à l’horizon 2020 avec à la clé la cration de 500 emplois sur le territoire argonnais. Précisions.
en page 9
> Revin – Début de chantier chez Porcher.
L'ARDENNAIS
du 29/04/2017
La dépollution de la friche Porcher a commencé. Dans son projet, la SEAA, propriétaire du site jusqu’en 2025, entend démolir une partie des locaux trop vétustes afin de changer l’image du site et de le transformer en parc d’activités de 6 hectares désormais rebaptisé Actimeuse. A l’issue de l’opération, il devrait rester environ 15 000 m2 de bâtiments sur les 26 000 m2 actuels.
en page 15
> Saint-Dizier – Projet de licenciement collectif chez Argo France.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8308 du 28/04/2017
Un projet de licenciement collectif pour motif économique serait envisagé par Argo France. Le 2 mai une réunion entre la direction et les délégués du personnel pourrait confirmer la décision. Neuf personnes sur les 26 salariés sont concernées. Cette décision prendrait effet le 24 mai 2017.
en page 2
> Charleville-Mézières – Agriculture – Un prix régional pour le drive fermier.
L'ARDENNAIS
du 28/04/2017
Lancé début 2015, le drive fermier de la chambre d’agriculture des Ardennes fait partie des lauréats du prix régional des solidarités rurales 2016, décerné par le conseil économique, social et environnemental (CESER) Grand Est. L’association Drive Fermier des Ardennes s’est vu octroyer deux prix spéciaux, de 4.000€ chacun, offerts par la caisse des dépôts et consignations et le groupe La Poste. Aujourd’hui, d’après Benoît Dave (président de l’association Drive Fermier), le drive carolo serait le 2e de France, avec 5.000 à 6.000€ de chiffre d’affaires hebdomadaire.
en page 13
Grande région Est
> Vers l’entreprise 4.0
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7705 du 01/05/2017
Le Grand Est veut devenir l’un des leaders européens de l’Industrie du Futur. Le plan régional Grand Est « Usine du Futur » est destiné à permettre aux entreprises industrielles de transformer leurs sites de production en unités plus intelligentes, plus flexibles, plus connectées et respectueuses de leur environnement. Isabelle Héliot-Couronne, Conseillère régionale auboise et présidente de la Commission Innovation est en étroite relation avec la Vice-présidente du Grand Est, Lilla Merabet pour mettre en place ce plan régional, dans le cadre du SRDEII.
en page 5
> Grand Est. Bienvenue au pays des déchets radioactifs.
L'EST ECLAIR
du 03/05/2017
Le Grand Est devient la région d'implantation privilégiée des centres de stockage de déchets radioactifs et de ses satellites industriels. L'Aube est particulièrement concernée avec les centres de l'Andra à Soulaines-Dhuys et à Morvilliers.
> Pourquoi chez nous ? Pourquoi l'Aube est-elle une terre d'accueil privilégiée pour les déchets radioactifs ? Quel est leur volume ? Quels inconvénients et avantages ? Le point.
> Macron, Le Pen : ce qu'ils en pensent.

en page 16
> La Haute-Marne concernée par le pacte pour la ruralité.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8309 du 29/04/2017
La Région Grand Est a mis en place un pacte destiné à aider les territoires ruraux en souffrance. Il prévoit l’aide à l’agriculture, le développement du très haut débit ainsi que le déploiement d’agences territoriales. 70 dispositifs sont mis en œuvre par la Région afin d’aider au développement des territoires les plus fragiles. Joinville, Nogent, Wassy, Langres, Chalindrey et Fayl-Billot sont concernées par ce pacte.
en page 4
> Hanovre, Mecque de l’industrie.
L'UNION ECONOMIE
du 02/05/2017
Quelque 6 500 exposants venus de 70 pays étaient présents sur la 70ème Foire de Hanovre du 24 au 28 avril. La région Grand Est a loué un espace pour soutenir des entreprises innovantes de son territoire. Reportage sur les entreprises régionales qui ont tenté leur chance sur le plus grand salon des technologies industrielles.
en page IV
> Le Grand Est accouche de son schéma.
L'UNION ECONOMIE
du 02/05/2017
Le Grand Est, a adopté son Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) en séance plénière vendredi 28 avril. La région va pouvoir mettre en place les dispositifs visant un financement de 400 M€ pour les entreprises. Six objectifs : accélérer l’innovation et les transitions économiques, créer un choc de financement de l’économie, impulser un souffle d’entrepreneuriat et d’innovation, démultiplier l’action régionale à l’international, organiser la puissance publique en réseau au plus près des territoires, inventer une gouvernance économique partagée et innovante.
en page III
Entreprises à la Une
> Vitry-le-François. Chez Nobel, les syndicats s’apprêtent à négocier.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 04/05/2017
A l’issue de la réunion du comité d’entreprise qui s’est tenue le 2 mai 2017, l’Intersyndicale de l’entreprise Nobel Plastiques à Vitry-le-François a détaillé le projet prévisionnel du plan social annoncé par la direction du groupe qui prévoit la suppression progressive de 120 postes, sur 277 actuellement.
en page 7
> Châlons-en-Champagne. Une avancée majeure dans le dossier Grantil.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 04/05/2017
Après une nouvelle mise en état le 2 mai 2017, les 140 ex-salariés de Grantil seront prochainement convoqués pour une première plaidoirie. Le 25 janvier 2013, suite à un appel téléphonique, les salariés de Grandeco (ex-Grantil) apprennent la décision des actionnaires belges de déposer le bilan. « Nous allons pouvoir défendre nos positions et nos intérêts face à ce dépôt de bilan frauduleux et orchestré », explique l’un d’entre eux.
en page 9
> Succès en vue pour Opta LP.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 01/05/2017
La start-up troyenne Opta LP (bientôt 5 salariés) exposait pour la 2e année à la Foire de Hanovre. C'était l'occasion de poursuivre le développement de son entreprise, spécialisée dans la création et la mise en place de logiciels de diagnostics et analyses de l'activité des entreprises, ainsi que la prévision d'activité.
en page 5
> Innovation. Un copilote pour les exploitants.
L'EST ECLAIR
du 03/05/2017
La start-up de l'Aubois Sylvain Jessionesse, "Piloter sa ferme", se propose d'éclaircir les idées des producteurs à l'heure du marché mondial. Elle développe des outils de diagnostic de compétitivité, en collaboration avec les cabinets d'expertise-comptable, avec des alertes SMS et des envois de mails hebdomadaires sur les tendances du marché. Une quarantaine d'Aubois, sur 450 exploitants en France, sont déjà abonnés.
en page VII
> Plus de 350 000 € d'investissements chez Paton.
L'EST ECLAIR
du 03/05/2017
Depuis 2014, le groupe Morault, propriétaire de l'imprimeur Paton (28 salariés à Saint-André-les-Vergers et 3,5 M€ de chiffre d'affaires), continue le renouvellement de ses machines avec l'achat d'une nouvelle presse Komori, d'une pelliculeuse et une nouvelle machine numérique. Des investissements nécessaires pour durer dans ce secteur en difficulté, face à la numérisation de l'information.
en page VI
> Vrigne-aux-Bois – Nexans est en pleine vague d’embauche.
L'ARDENNAIS
du 30/04/2017
Actuellement, Nexans qui emploie 180 salariés, est en phase de recrutement de 23 salariés supplémentaires en CDI. Cette entreprise spécialisée dans les composants de téléphones a réalisé une très bonne année 2016 et un excellent 1er trimestre 2017.
en page 15
> Le groupe Bernard va racheter Tenedor.
L'UNION ECONOMIE
du 02/05/2017
Déjà présent dans la région avec la marque Citroën, le groupe Bernard, deuxième distributeur de véhicules particuliers français, va entrer dans le capital des concessions Mercedes-Benz de Reims, Châlons-en-Champagne et Epernay.
en page III
> Le groupe Servyr en croissance de 8,3 % en 2016.
L'UNION ECONOMIE
du 02/05/2017
Le groupe de courtage en assurance Servyr (Reims) poursuit son développement et sa croissance avec un CA de 19,5 millions d’euros en 2016 soit une augmentation de 8,3 % par rapport à 2015.
en page II
> Vitry-le-François. Réunis pour Haffner Energy.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 28/04/2017
La société Haffner Energy, installée depuis le début 2017 au Pôle gare à Vitry-le-François a officiellement inauguré ses locaux hier, 27 avril 2017, en présence d’un parterre de clients, collaborateurs et d’élus. L’entreprise, qui cherche à améliorer l’efficacité énergétique, la valorisation de combustibles organiques et d’énergies perdues peut compter sur une vingtaine de brevets internationaux. Dès 2018, le projet Vitrhydrogène, porté par la Communauté de communes Vitry, Champagne et Der, la Société d’économie mixte (SEM) Vitry et l’Ecole centrale Supélec, sera lancé pour mettre en place un démonstrateur dont l’investissement est estimé à 4,5 M€.
en page 7
> Charleville-Mézières – Entrepreneuriat – Voilà ce qui l’a aidé à créer son entreprise.
L'ARDENNAIS
du 28/04/2017
Benjamin Laurent a lancé son entreprise d’animation nature en janvier. Il témoigne de l’intérêt des 4 saisons de la création, organisées chaque année par la chambre économique des Ardennes (CCI, CMA et Chambre d’Agriculture). Ce rendez-vous destiné à aider les aspirants créateurs d’entreprise est reprogrammé ce vendredi 28 janvier à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de 14h à 18h. L’entreprise de Benjamin Laurent, « Benj’anim », propose de porter « un autre regard sur la nature et les paysages ».
en page 11
Produits et marchés
> L’américain Delphi se recentre sur la voiture connectée.
LES ECHOS
du 04/05/2017
L’équipementier Delphi a décidé de séparer la division transmission du reste de ses activités en créant une nouvelle société baptisée « Powertrain ». Delphi élague près d’un tiers de son chiffre d’affaires pour se consacrer entièrement à son nouveau projet : devenir le « cerveau et le système nerveux » des voitures connectées et autonomes.
en page 20
> Charcuterie : la grande panne du marché français.
LES ECHOS
du 04/05/2017
Les ventes en charcuterie ont chuté de 3 % sur un an. Un marché à 7 milliards d’euros stratégique pour la grande distribution. En 2017, sur les quatre premiers mois, la baisse est de 4 %. La fréquence des achats a baissé et les quantités achetées chaque fois aussi. Alertés par les mises en garde de la World Cancer Research Society, les consommateurs délaissent ce qui fut longtemps un best-seller. Confrontés à la méfiance grandissante des consommateurs à l’égard des additifs, les industriels cherchent à s’adapter.
en page 19
> Les plates-formes d’innovation, aides précieuses à la création.
Les Echos sociétés
du 02/05/2017
Le terme de plate-forme d’innovation regroupe aussi bien les « markerspaces » que les Fab Lab, les incubateurs et les « hackerspaces ». Selon une étude récente de l’Apur, entre 200 et 300 structures de ce type existeraient, rien qu’en Ile-de-France. A la frontière du lieu de vie et du lieu de travail, les plates-formes d’innovation rassemblent des communautés hétéroclites autour d’une même envie : travailler autrement. Elles servent de catalyseur pour entreprendre et innover.
en page 1
> Back Market, nouveau hub de la revente de produits reconditionnés.
LES ECHOS
du 02/05/2017
Back Market met en relation des revendeurs qui expertisent un produit et le revend via sa plate-forme avec une garantie minimum de 6 mois. Cette place de marché, qui favorise l’économie circulaire, propose des smartphones et d’autres produits électroniques grand public. Avec 710 millions de ces produits mis sur le marché en France en 2015, selon l’Ademe, le potentiel est gigantesque pour la start-up. Le concept fait ses preuves, Back Market a cumulé 30,5 millions d’euros de volume d’affaires en 2016 et vient de passer la barre des 150 000 clients depuis les débuts de la plate-forme fin 2015.
en page 28
> Logements neufs : les mises en chantier bondissent.
LES ECHOS
du 02/05/2017
Selon les données ministérielles, les mises en chantier de logements neufs ont progressé de 18,5 % au 1er trimestre par rapport à la même période de 2016. Les permis de construire ont augmenté de 15,9 % de janvier à mars sur un an.
en page 20
> Déchets électroniques - La mine française sera urbaine.
L'USINE NOUVELLE
n° 3513 du 27/04/2017
En France, 24 millions de téléphones portables sont vendus chaque année. Et seulement 15 % des portables usagés sont collectés. Le gisement est énorme.
> Convertir les industriels à l’éco-conception.
> Des tonnes de métaux précieux perdues pour la France.

en page 44
Ressources humaines
> Le CDI-intérimaire séduit les constructeurs.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 04/05/2017
Le CDI-intérimaire est un contrat encore peu connu, que les entreprises du travail temporaire (ETT) peuvent proposer à leurs intérimaires. Ces derniers bénéficient entre les missions d’une garantie minimale mensuelle égale au SMIC, payée par l’agence. 52% des signataires de ce type de contrat sont des ouvriers, embauchés à 51% dans l’industrie. Les constructeurs automobiles mettent notamment en avant les fluctuations de la demande commerciale dans leur choix de l’intérim. La spécificité du CDI-intérimaire est d’apporter une sécurisation professionnelle au salarié, portée par l’agence d’intérim et non par les entreprises clientes. Par ailleurs, les missions longues favorisent une meilleure intégration et incite à investir dans la formation. L’avantage commun aux entreprises et aux salariés est d’éviter le délai de carence.
en page 6
Tendances économiques
> Les défaillances d’entreprises en net recul.
LES ECHOS
du 04/05/2017
Le nombre de défaillances d’entreprises a nettement reculé (-3,9 %) au premier trimestre, passant sous la barre des 16 000 jugements. Le nombre d’emplois menacés par ces défaillances recule lui aussi de manière importante. En moyenne, sur les cinq dernières années, chaque premier trimestre menaçait plus de 58 000 emplois directs en lien avec les défaillances ouvertes. Sur les trois premiers mois de 2017, ce chiffre tombe à 44 400. L’industrie et la construction confirment leur redressement.
en page 5
> Présidentielle – Des idées pour relancer l’industrie.
L'USINE NOUVELLE
n° 3513 du 27/04/2017
Le futur gouvernement devra afficher de nouvelles ambitions pour réussir à réindustrialiser la France. Les fédérations professionnelles se sont réunies dans un collectif, La Fabrique de l’avenir, pour interpeller le prochain président de la République.
> Quinze idées pour l’industrie.

en page 27
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous