Sélection du 14/04/2017 au 20/04/2017
A retenir
> Conseil départemental de l’Aube.
L'EST ECLAIR
du 19/04/2017
Elu au sein du conseil départemental de l’Aube depuis trente-cinq ans, Président depuis vingt-sept ans, Philippe Adnot envisage de démissionner avant le 1er septembre. Son actuel assistant parlementaire, Philippe Pichery serait pressenti pour lui succéder.
en page 5
> Aube -Des projets innovants pour le Briennois.
L'EST ECLAIR
du 15/04/2017
L’assemblée générale annuelle de l’association des artisans et commerçants de Brienne le Château fût l’occasion pour la présidente Angélique Guilleminot de rappeler l’importance de cette association créée en 1975 pour la dynamisation de Brienne au travers de nombreuses manifestations. Invités, le directeur général de la CCI, Christophe Pereira a fait un point économique du territoire et la nouvelle chargée de mission commerce de la CCI, Gwénaël Cuisin a rappelé et renseigné les commerçants sur l’homologation de leurs caisses enregistreuses avant le 1er janvier 2018.
en page 19
Economie régionale
> Champagne-Ardenne – Un bon bilan 2016 pour l’hôtellerie.
L'ARDENNAIS
du 15/04/2017
L’observatoire régional du tourisme de Champagne-Ardenne vient de publier le bilan 2016 dans l’hôtellerie. La fréquentation des hôtels de la région a enregistré 2,95 millions de nuitées en 2016 soit une hausse de +1,34% à l’image de la tendance observée dans le Grand Est (+1,99%). La Champagne-Ardenne représente 22% des nuitées du Grand Est et 1,5% de celles de France métropolitaine. A noter que la fréquentation des touristes français, qui représente sept nuitées sur dix en 2016, est en léger retrait (0,63%). L’hôtellerie traditionnelle rapporte à l’économie locale 72,2 millions d’euros de retombées économiques directes. (texte intégral)
en page 6
> Pays Rethélois – 300 offres à pourvoir – Forum de l’emploi le 25 avril de 9h30 à 13h.
LA SEMAINE DES ARDENNES
n° 397 du 20/04/2017
Entreprises, structures d’insertion, centres de formation… Ils seront tous là le mardi 25 avril entre 9h30 et 13h à la salle Atmosphère pour le Forum de l’emploi, des métiers et de la formation, organisé par la Mission locale Sud Ardennes. Explications avec Claire Dupuit. Venir avec un CV, entrée gratuite et libre. Informations complémentaires au 03.24.38.69.69.
en page 16
> Vitry-le-François. Un nouveau réseau professionnel voit le jour.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 20/04/2017
Après le Business International Network (BNI), un second réseau professionnel dénommé Carbao, pour Club d’affaires de recommandation par le bouche à oreille, s’est installé à Vitry-le-François. Il est présidé par l’assureur Mathieu Pottier. Une première rencontre est organisée le jeudi 27 avril 2017.
en page 8
> Ay-Champagne. Une carrière en projet avant « L’île bleue ».
L'UNION EPERNAY
du 20/04/2017
Avant de devenir la base de loisirs « L’île bleue », une carrière de matériaux alluvionnaires pourrait être exploitée sur la plaine inondable d’Ay pendant dix ans par la société CEMEX implantée à Marne-la-Vallée. Une enquête publique a été ouverte jusqu’au 20 mai 2017 dans les mairies d’Ay-Champagne et d’Epernay. Réactions.
en page 14
> Sud-Ouest marnais. Le pétrole broie du noir.
L'UNION
du 20/04/2017
La compagnie pétrolière suédoise Lundin, qui a une antenne à Montmirail, a dressé un sombre bilan de son année 2016 : pas d’investissements pour cause de cours du pétrole au plus bas, pas de nouveaux permis accordés par l’Etat. Mais la société, premier producteur du Bassin parisien, a réalisé en 2016 de nombreuses études pour doper la production de certains de ses puits quand le brent repartira à la hausse. (Texte intégral)
en page 2
> Nogent-sur-Seine : bon taux de remplissage des zones industrielles.
L'EST ECLAIR
du 19/04/2017
Sur les quatre zones industrielles et les deux zones d’activité de la ville de Nogent-sur-Seine, il ne reste à commercialiser que quelques terrains à Fontaine-Baron et Pièce de l’Orme et une cellule de 480 m² équipée de bureaux à Beauregard.
en page 20
> Fiscalité et sécurité, le bilan des douanes en 2016.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7703 du 17/04/2017
Bilan de l’activité et des saisies des douanes champardennaises. En 2016, 15 863 déclarations d’importation (+3,74 %) et 40 767 (+3,81 %) d’exportation ont été enregistrées par les douanes. De nouvelles sociétés de la région ont reçu la certification OEA (Opérateur économique agréé) pour faciliter les démarches douanières. Au total, depuis 2008, 68 entreprises régionales sont certifiées. Les services douaniers ont perçu 134 M€ de droits de douane et autres taxe. La direction régionale emploie 222 agents.
en page 11
> La Ferme 112 passe à l’action.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7703 du 17/04/2017
Cédé en décembre 2016 par l’Etat à Reims Métropole, l’ex-site de la base aérienne 112 a été transmis fin mars 2017 par la collectivité devenue Grand Reims à l’association Agro-Ressources et Bioéconomie Demain (ARBD). Cette prise en main officielle va permettre à ARBD d’accélérer le projet de reconversion de l’ex-base aérienne 112 en ferme expérimentale agronomique et technologique. Si la réhabilitation de l’aérogare en « centre névralgique » accueillant une soixantaine de chercheurs est déjà programmée pour 2018 (4M€), l’aménagement global sera réalisé avec les différents partenaires, dont la CCI de la Marne.
en page 3
> Un doctorant fait rayonner l’antenne nogentaise de l’Université de Technologie de Troyes.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8298 du 18/04/2017
Lors de la 19e conférence internationale sur la mécanique expérimentale et ses applications qui a eu lieu à Madrid, le prix de la meilleure présentation a été remis à Mohamed Fares Slim, doctorant en 2e année de thèse à l’antenne de l’UTT à Nogent. Sa prestation a été jugée exceptionnelle par les chercheurs conférenciers présents. Ses travaux ont déjà été publiés dans deux revues scientifiques internationales.
en page 5
> Les Culturales® s’installent dans le Grand Est pour la première fois.
CHAMP'ECO
du 18/04/2017
La 12e édition des Culturales® se déroulera pour la première fois dans le Grand Est, les 14 et 15 juin 2017 à Bétheny dans la Marne, sur la ferme 112. Des centaines de vitrines végétales, des centaines d’experts, des centaines d’exposants en font un rendez-vous de référence pour les producteurs de grandes cultures.
en page
> La Bpi prospère en régions.
L'UNION ECONOMIE
du 18/04/2017
Forte de 48 implantations en France, dont Reims et Troyes pour la Champagne-Ardenne, Bpifrance a accompagné 5 500 entreprises en 2016 sous différentes formes, y compris l’assurance à l’export depuis cette année. Exemple avec l’entreprise Charbonneaux-Brabant (Reims) qui a approché les marchés du Kazakhstan, de la Mongolie et d’Iran. « Nous sommes entrés dans le capital du Bronze Industriel à Suippes, nous soutenons la Fonte Ardennais à Vivier-au-Court, Haffner Energy à Vitry-le-François, le fabricant de logiciels JVS à Saint-Martin-sur-le-Pré, Exel Industries (Tecnoma) à Epernay ». Bpifrance est au capital de 719 entreprises et multiplie les partenariats de toute sorte.
en page III
> Investissements internationaux.
L'UNION ECONOMIE
du 18/04/2017
Selon l’Agence d’innovation et de développement économique ID Champagne-Ardenne, l’ex-région Champagne-Ardenne a fait l’objet de 27 décisions d’investissements internationaux dont 22 sont génératrices d’emplois directs. Les quatre cinquièmes des décisions d’investissements sont des créations de site, des extensions ou des reprises d’établissements qui « doivent générer à terme plus de 350 emplois créés sur le territoire de Champagne-Ardenne ».
en page II
> Rocketlawyer.com, plateforme juridique pour « rendre le droit accessible à tous ».
L'UNION REIMS
du 15/04/2017
Christophe Bonhomme, avocat rémois, est l’un des cent contributeurs de la plateforme rocketlawyer.com implantée en France pour répondre à toutes les questions posées par les TPE, associations et particuliers.
en page 9
> Une maison de l’innovation végétale à Reims.
L'UNION ECONOMIE
du 18/04/2017
Agrosolution, la filiale du premier groupe coopératif agricole français InVivo, dont le siège est à Châlons-en-Champagne, a annoncé la création d’une maison de l’innovation végétale à Reims dans « Le Village by CA ». Agrosolutions s’inscrit à Reims dans une dynamique agricole vouée à la bioéconomie.
en page X
> Un « cordon sanitaire » en champagne ?
L'UNION ECONOMIE
du 18/04/2017
La Champagne se heurte à un syndicat de vignerons d’Ile-de-France qui veut planter à côté de l’appellation champagne. Depuis le 1er janvier 2016, il est possible de planter des vignes (AOP, IGP et VISG, soit vins sans indication géographique) n’importe où en France (sous certaines restrictions) pour, chaque année, 1 % de la superficie nationale viticole. Le Syndicat Général des Vignerons (SGV) a demandé un « cordon sanitaire » auprès de la Direction régionale de l’agriculture et de la forêt (Draf). « Nous voulons être d’accord sur un périmètre. Nous ne voulons pas laisser faire des effervescents dans un périmètre proche ».
en page VII
> Reims. Un campus pour la bioéconomie.
L'UNION ECONOMIE
du 18/04/2017
Créé à l’initiative de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Urca) et labellisé en février 2017 par l’Etat, le campus « bio-raffinerie végétale et biotechnologies industrielles en région Grand Est » a pour vocation de former de futurs acteurs du secteur et de faire rayonner la spécialité champardennaise en agroressources dans le monde. La création de 193 000 postes est annoncée d’ici 2022.
en page III
Grande région Est
> Aube – le pôle métropolitain autour de Troyes sur de bons rails.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 20/04/2017
Le sénateur-maire de Troyes, François Baroin, Christine Guillemy, maire de Chaumont et Marie Louise Fort, députée-maire de Sens ont tout trois signé un pacte de coopération du futur pôle métropolitain Troyes-Sens-Chaumont pour constituer à terme un ensemble de 400 000 habitants à l’ouest du Grand Est. Au-delà du développement économique, le futur pôle s’attachera à porter les dossiers des grandes infrastructures, telles que la ligne 4, la liaison Troyes-Auxerre-Bourges ainsi que ceux de l’enseignement supérieur, le développement touristique,…
en page II
> L’Usine du futur : un accompagnement des entreprises vers la compétitivité.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8298 du 18/04/2017
Pour aider les entreprises à gagner en compétitivité, la Région Grand Est a mis en place un dispositif permettant aux entreprises de faire réaliser un diagnostic financé par la Région. Après une analyse de deux jours et demi, des pistes de progrès et des propositions concrètes sont délivrées à l’entreprise. Ses besoins sont ensuite étudiés avec la Région afin d'améliorer ses performances en intégrant de nouvelles technologies. Deux entreprises haut-marnaises sont déjà dans cette démarche et une troisième va bientôt les rejoindre.
en page 5
> Aube – Usine du futur, les leaders champenois se regroupent.
L'EST ECLAIR
du 18/04/2017
Avec un objectif à terme de 150 entreprises accompagnées par an, le programme européen de l’usine du futur en enregistre actuellement 90. Repris et développé par la région Grand Est, deuxième région industrielle de France, le plan d’action présenté par la vice-présidente du conseil régional en charge de l’innovation, Lilla Merabet le 13 avril au sein de l’entreprise Norelem à Fontaine-les-Grés, comprend plusieurs volets : une phase de diagnostic gratuit, une « communauté des leaders » représentant les entreprises ayant déjà fait leurs mutations numériques ainsi qu’une propice à accueillir les start-ups et celle des « offreurs de solutions ».L’enveloppe prévue pour ce projet s’élève à plusieurs millions d’euros.
en page V
> Aube – CDC, le banquier des territoires.
L'EST ECLAIR
du 18/04/2017
Avec le passage au Grand Est, la Caisse des dépôts et consignations confirme sa volonté de se rapprocher des territoires pour être à l’écoute de tous les projets via l’ouverture il y a deux ans d’un bureau BPI à Troyes tenu par Cyril Mangin, directeur territorial Aube Haute-Marne accompagnée de Chrystel Sanguinède, directrice déléguée pour la Champagne-Ardenne. De nombreux partenariats ont été signés avec Troyes Champagne Métropole, SEM Energie, Initiative Aube, Plug and Start, ainsi que des suivis de projet tel que l’hôtel 5 étoiles dans les locaux de l’ancienne gendarmerie à Troyes,…
en page IV
Entreprises à la Une
> Reims. Un disque qui brille dans le noir.
L'UNION REIMS
du 20/04/2017
A l’occasion du Disquaire Day le 22 avril 2017, l’entreprise rémoise Résinoplast présentera une innovation : le vinyle photoluminescent. Un vinyle sur 4 dans le monde est pressé grâce aux granules produits dans l’usine Résinoplast, qui a investi en 2016 dans une presse à disques afin de favoriser ses recherches. Résinoplast travaille par ailleurs sur le vinyle qui dégage un parfum et celui qui change de couleur.
en page 10
> Aube – la société Bois déroulés de Champagne arrive à Marigny.
L'EST ECLAIR
du 20/04/2017
La communauté de communes de l’Orvin et de l’Ardusson a vendu hier le bâtiment « Sirc 3 » de Marigny le Châtel à la société Bois déroulés de Champagne pour un montant de 525 000€ et le terrain attenant de deux hectares pour 100 000€. Cette société de déroulage de peuplier fût créée par deux entreprises familiales spécialisées dans le contreplaqué, le groupe Thébault (320 salariés et actionnaire à 70%) et la société Drouin (140 salariés et actionnaire à 30%). Les travaux débuteront en juin et devraient se terminer au 1er trimestre 2018. L’unité de production représente un investissement de 7.5 millions d’euros et devrait employer 25 personnes.
en page 22
> Bollinger, un nouveau site pour accompagner les ambitions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7703 du 17/04/2017
Le Champagne Bollinger investit 10 M€ dans un nouveau bâtiment dédié au stockage en cave et en cuverie sur son site historique d’Ay. « Il s’agit de la troisième phase de notre plan d’investissement initié en 2008 qui représente un investissement de près de 25 M€ sur huit ans. La première étape de ce programme a été marquée par le lancement de notre nouvelle bouteille dont le premier tirage a eu lieu en 2009. La deuxième étape était l’acquisition d’une ligne d’habillage pour accompagner ce lancement et pour laquelle nous avons construit un nouveau site à Oger en 2012 », explique Jérôme Philipon, président du Champagne Bollinger.
en page 4
> Givet – Economie – La petite entreprise ne connaît pas la crise.
L'ARDENNAIS
du 15/04/2017
L’entreprise Maltelpro.com, spécialisée dans la vente par internet de literie et mobilier a été lancée en 2007 par Cédric Vanhaelen à Givet. Aujourd’hui, elle compte une quinzaine de salariés. En 2012, le gérant a créé allotapis.com, entreprise spécialisée comme son nom l’indique dans la vente de tapis. Dans les prochaines semaines, le groupe s’agrandira avec la création d’un nouveau site internet destiné aux luminaires lampea.com. Le gérant envisage de créer un jour un magasin d’usine à Givet.
en page 18
> Rethel – Les utilisateurs de l’abattoir y croient.
L'ARDENNAIS
du 18/04/2017
Cela fait deux mois que les usagers de la filière viande ont repris la gérance de l’abattoir de Rethel. Cette société coopérative d’intérêt collectif par actions simplifiée, regroupe une soixantaine de membres (des éleveurs des Ardennes, de la Marne, et de l’Aisne, des bouchers et un exploitant en bétail, la coopérative Vivescia, ainsi que les principaux organismes professionnels agricoles). C’est Kevin Tinant qui préside le conseil d’administration de la société « Viandes et territoires ». 27 des 39 salariés ont été repris. Aujourd’hui, l’objectif est de pérenniser l’activité et toucher de nouveaux marchés.
en page 22
> Philippe Ravillon : « Nous avons investi pour les quarante prochaines années ».
L'UNION EPERNAY
du 18/04/2017
L’entreprise Ravillon, spécialisée dans la distribution de matériel agricole, viticole et espaces verts, a investi 2,5 M€ dans son nouveau site de 3,5 ha à Esternay. Entretien avec Philippe Ravillon qui codirige l’entreprise créée en 1957.
en page 13
> Aube – Trois projets de Carbonex retenus par l’Etat.
L'EST ECLAIR
du 18/04/2017
Pour développer la filière biomasse, le gouvernement a sélectionné 14 projets en France dont trois de l’entreprise de fabrication de charbon de bois, Carbonex située à Gyé sur Seine. Implantée depuis 1993 par les frères Soler-My, l’unité de fabrication de charbon de bois récupère depuis 2010, les fumées de carbonisation en circuit fermé et les transforme en électricité.
en page II
> Nouzonville – Fonderies Nicolas – Une usine à la pointe.
LA SEMAINE DES ARDENNES
n° 396 du 13/04/2017
Les Fonderies Nicolas ne cessent de se développer et ont investi près d’un million d’euros sur les quatre dernières années. 2014 a notamment été l’année de la rénovation des bâtiments et locaux du personnel pour améliorer les conditions de travail. A la pointe, la société s’intéresse également aux nouvelles technologies et s’est équipée d’une imprimante additive 3D ainsi que d’une cellule robotisée de finition. La force de cette entreprise de 39 salariés : proposer des petites et moyennes séries de pièces de tailles peu courantes en fonction de la demande. Contact : 03.24.53.82.10 // mbenbourane@fonderiesnicolas.fr.
en page 8
> Charleville-Mézières – Commerce – La 3D Carolo, une excellence qui s’exporte.
L'ARDENNAIS
du 14/04/2017
David Dilloux a ouvert sa boutique d’impression 3D rue de Mantoue à Charleville-Mézières le 21 septembre 2015. Son magasin tourne bien, mais son business fonctionne avant tout grâce à sa boutique en ligne. Cette success-story s’exporte déjà, avec l’ouverture de franchises aux quatre coins du pays, qui se fournissent dans sa boutique ou sur son site, sous la même bannière : « La boutique du 3D ». Le développement de cette marque ardennaise devrait aussi se faire à l’étranger : David Gilloux souhaite conquérir la Belgique, l’Allemagne et l’Italie d’ici 2018.
en page 9
> Romilly-sur-Seine. Sandwiches surgelés : 210 emplois sur cinq ans.
L'EST ECLAIR
du 14/04/2017
L'entreprise So Fast So Good devrait être opérationnelle à la mi-juillet sur le parc Aéromia à Romilly-sur-Seine. L'usine de sandwiches surgelés (panini, burger, kebab, bagel, mais aussi plus tard croque-monsieur et pizza) voit grand et envisage 60 emplois de plus que prévu d'ici à cinq ans. Le recrutement a commencé. La société veut également développer ses propres distributeurs automatiques. Le premier a été mis en service à l'ESC Troyes.
en page 21
Finances
> Emploi : les banques françaises s’attendent à des années difficiles.
LES ECHOS
du 14/04/2017
Le BIPE a réalisé des projections sur l’emploi dans la banque à l’horizon 2025 pour l’Association française des banques. Cette étude laisse présager la disparition de certains métiers, le développement de nouvelles fonctions, mais aussi des vagues de suppressions d’emplois. La montée en puissance des Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) auprès des clients particuliers pourrait entraîner l’obsolescence de 25 % des postes.
> Des métiers techniques voués à péricliter.
> L’avenir passe par les entreprises.
> D’importantes vagues de suppressions d’emplois possibles.

en page 23
International
> Racheter une entreprise familiale allemande.
L'USINE NOUVELLE
n° 3511 du 13/04/2017
En Allemagne, avec le vieillissement démographique, le nombre de PME à céder est en hausse. Mais acquérir un fleuron de la « deutsche qualität » est loin d’être évident.
1. Prendre conscience de l’opacité du marché.
2. Démarcher des cibles avant leur mise en vente.
3. Ne pas parler d’argent au premier rendez-vous.
4. Prévoir une stratégie graduée.

en page 52
Juridique et fiscal
> Prélèvement à la source : vers une mise à jour en cours d’année.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7703 du 17/04/2017
Pour les entreprises privées, la mise en œuvre du prélèvement à la source devrait être simplifiée par le déploiement de la déclaration sociale nominative (DSN), généralisée cet été. Pour les indépendants, l’administration fiscale calculera le montant des acomptes qui seront prélevés chaque mois ou chaque trimestre dès janvier 2018, selon les revenus 2016 déclarés au printemps 2017.
en page 2
> L’autorisation unique en pratique.
Environnement et technique
n° 368 du 01/04/2017
La réforme de l’autorisation environnementale unique est entrée en vigueur le 1er mars. Une réforme considérable qui a pour ambition de simplifier les procédures et sécuriser les projets des aménageurs, industriels et énergéticiens.
> Un défi pour l’Administration.
> Nouveaux délais de recours pour les ICPE.
> Les étapes et les acteurs de la procédure.
> Etude d’impact : ce qui change pour les installations classées.
> Une réforme qui devrait conforter la dynamique de la filière éolienne.

en page 44
Numérique
> L’IA entre dans notre quotidien.
LES ECHOS
du 20/04/2017
L’intelligence artificielle (IA) va profondément doper les processus d’automatisation qui sont à la base de la compétitivité des entreprises. Elle pourrait contribuer à augmenter la productivité mondiale de 40 % en vingt ans. L’IA s’immisce partout, apprentissage, reconnaissance d’images, traitement du langage naturel, identification de signaux faibles…
> Petit lexique de l’intelligence artificielle.

en page 36
Produits et marchés
> L’industrie déplore la fin du suramortissement.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 15/04/2014
Lancé il y a 2 ans, ce dispositif prend fin ce 15 avril, sauf pour les industriels ayant commandé du matériel en versant 10% d’acompte. Il a permis aux entreprises de déduire de leur résultat imposable 40% du prix de revient de leurs « investissements productifs ».
en page 4
> Production – Des mondes virtuels pour l’industrie.
INDUSTRIE ET TECHNOLOGIES
n° 997 du 01/04/2017
Les applications industrielles de la réalité virtuelle se multiplient. Aux industriels à présent de s’approprier ces nouveautés, et de les intégrer à la transformation de l’usine traditionnelle vers l’usine du futur.
> Les portes du monde industriel.
> Au-delà du réel…
> Vers la fin des maquettes.
> Le prototype en bois devient virtuel.
> Des casques pour appréhender la dure réalité.
> Adoptez la réalité augmentée pour vos procédés.

en page 25
> La création d’emplois dans l’aéronautique marque le pas.
LES ECHOS
du 14/04/2017
En 2016, la filière a réalisé un chiffre d’affaires total de 60,4 milliards d’euros, en progression de 4,1 % par rapport à 2015. L’internationalisation du secteur se poursuit, les exportations représentant 41,7 milliards (+5,9 %). L’aéronautique reste « le premier solde excédentaire de la balance commerciale » française à hauteur de 16,6 milliards d’euros. Le bilan côté emploi est également optimiste avec 10 000 embauches dont 2 000 créations nettes d’emplois.
en page 14
Tendances économiques
> Un nombre record de projets d’embauches est attendu en 2017.
LES ECHOS
du 20/04/2017
Selon l’enquête annuelle de Pôle emploi réalisée avec le Crédoc sur les besoins de mains-d’œuvre, les entreprises prévoient de recruter. 1,976 million de projets d’embauches sont attendus, 8,2 % de plus qu’en 2016 et 23 % de plus qu’en 2012. Sachant que 8 projets d’embauches sur 10 vont au bout, la projection est de bon augure, malgré une croissance mitigée. Les embauches envisagées sont majoritairement en CDI ou CDD durable. Les TPE se montrent les plus désireuses d’augmenter leurs effectifs, près d’un projet de recrutement sur deux concerne une entreprise de moins de dix salariés. Cette année, les ingénieurs informaticiens, les aides-soignantes ou les ouvriers qualifiés de l’agroalimentaire devraient trouver facilement du travail.
en page 5
> Le FMI un peu plus optimiste pour la croissance mondiale cette année.
LES ECHOS
du 19/04/2017
Le Fonds monétaire international a revu à la hausse (un dixième de point) sa prévision de croissance pour l’année en cours, à 3,5 %. Cet optimisme relatif concerne essentiellement les pays industrialisés. Pour la France le FMI prédit désormais une hausse de la production de 1,4 % en 2017 (et 1,6 % en 2018), derrière l’Allemagne (1,6 %) et les Etats-Unis (2,3 %). L’activité s’est renforcée dans ces pays depuis le second semestre 2016. Néanmoins, le FMI reconnaît que bon nombre d’incertitudes font peser un risque sur ses prévisions, notamment le protectionnisme.
> Une prévision qui reste largement hypothétique.
> Les pays émergents avancent de plus en plus en ordre dispersé.

en page 9
> Plus de rénovations énergétiques pour les artisans du bâtiment.
LES ECHOS
du 18/04/2017
L’activité des artisans du bâtiment a progressé sur les trois premiers mois de l’année, toujours portée par le boom des logements neufs, mais ce n’est plus le seul facteur de croissance. Le segment de la rénovation énergétique du logement existant apparaît plus dynamique que l’an dernier (+2 %) et tire l’ensemble du marché de la rénovation. La profession redoute la concurrence déloyale du travail non déclaré.
en page 20
> Les industriels veulent une alliance pour l’apprentissage.
L'USINE NOUVELLE
n° 3511 du 13/04/2017
Le succès de l’Alliance pour l’industrie du futur, qui a aidé, en dix-huit mois, 4 100 PME à moderniser leur outil de production, inspire le groupe des fédérations industrielles. Il milite pour lancer une alliance pour l’apprentissage, sur le même modèle. L’objectif : réussir à réunir sur des objectifs communs, l’Etat, les régions et les entreprises.
en page 19
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous