Sélection du 10/03/2017 au 16/03/2017
A retenir
> zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 16/03/2017
L'Antenne Champagne-Ardenne de la CCI Grand Est et ses partenaires français, walllons et flamands du projet Interreg V Bâti C² organisent un colloque "Le bois et les éco matériaux font bon ménage !" le vendredi 24 mars 2017 de 10h à 13h.
Cet événement s'inscrit dans le cadre du Salon Bois et Habitat de Namur et officialise le lancement du projet Bâti C² ("Batiment" et "Circuit Court"), qui a pour objectif de stimuler le développement économique des PME du secteur de l'écoconstruction par l'utilisation des circuits courts.
Contact : albane.mercier@ardennes.cci.fr

en page 1
Dans les CCI
> Aux candidats et candidates à l’élection présidentielle - Parce que la France est un pays d’entrepreneurs.
LE MONDE
du 15/03/2017
Parce que les Chambres de Commerce et d’Industrie sont au service de 2,9 millions d’entreprises, elles sont bien placées pour savoir ce dont les entrepreneurs ont besoin.
Retrouvez les 9 propositions du réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie, détecteur et formateur de talents, activateur de croissance, accompagnateur à l’international, aménageur de territoires, développeur de filières sur www.cci.fr.

en page 26
> Portes Ouvertes à l’IPI et à l’ISIACC de Châlons-en-Champagne.
CHAMP'ECO
du 10/03/2017
La mission de l’IPI est de développer et d’améliorer la performance industrielle par la formation de cadres intermédiaires et supérieurs. Celle de l’ISIACC est de former des managers en ingénierie d’affaires. Une journée Portes Ouvertes est organisée le samedi 18 mars 2017 pour faire connaitre leurs formations.
en page
Economie régionale
> Autorisations environnementales : douze procédures en une.
L'UNION ECONOMIE
du 14/03/2017
L’Etat vient de consentir un gros effort pour alléger les formalités exigées pour les projets d’installations classées ou tout projet entrant dans le champ de la loi sur l’eau. Alors qu’il fallait parfois 12 à 15 mois pour obtenir le feu vert de l’administration, cette dernière cible désormais un délai de 9 mois, qui, en outre, sera négociable. Pour s’adapter à de nouvelles méthodes, « une plateforme d’échange collaborative » a été déployée. Dans la Marne, le personnel n’est pas pris au dépourvu car la Préfecture faisait partie des pilotes chargés d’expérimenter durant les 3 dernières années ce régime de simplification.
en page III
> Lavau. Douze enseignes dans le futur pôle commercial.
L'EST ECLAIR
du 10/03/2017
Le parc commercial qui sera implanté sur l'ancien site archéologique de Lavau ouvrira en septembre 2018. Hôtel, restaurant, commerces de proximité et moyennes surfaces sont annoncés sur 6 440 m² de surface plancher répartis entre deux bâtiments. Ce projet devrait permettre de créer une centaine d'emplois.
> Economies d'énergie et architecture moderne.

en page 12
> L’immobilier repart à la hausse.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7698 du 13/03/2017
Après trois ans de baisse et une année de stagnation en 2015, le marché de l’immobilier est à la hausse dans la Marne, mais aussi dans l’Aube. Le dispositif Pinel et les taux bas ne sont pas étrangers à cette reprise.
en page 4
> L’industrie tousse encore.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7698 du 13/03/2017
Selon l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM), la situation des entreprises est meilleure depuis l’an dernier, même si elle reste fragile. Le département de la Marne s’en sort grâce à deux secteurs porteurs, les industries de l’agro-alimentaire et du champagne. Le président Christian Brethon déplore que les centres de décision des entreprises ne sont pas implantés sur le territoire. Il estime que les industriels ont parfois du mal à recruter du personnel qualifié. Autre sujet d’inquiétude pour le président : la progression du nombre de travailleurs détachés qui pèse sur la profession. Dans les Ardennes et la Haute-Marne, le médical et l’aéronautique se portent bien et l’automobile connait aussi une légère croissance.
en page 10
> Vitry positive grâce aux énergies vertes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7698 du 13/03/2017
En s’appuyant sur les entreprises Haffner Energy et MK Energies, la Communauté de communes Vitry, Champagne et Der a créé le pôle technologique VitryTech avec l’ambition d’apporter un nouveau souffle à son économie locale. Vitrhydrogène, une unité pilote de production d’hydrogène à partir de biomasse, sera également créée en 2018. La communauté de communes a été labellisée « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » en 2015 et a obtenu le label « Territoires Hydrogène » par le ministère de l’Ecologie fin 2016.
en page 12
> Langres – Les retombées d’un chantier éphémère.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8264 du 14/03/2017
La zone d’activité de Langres-Sud est actuellement occupée par la base vie pour les travaux de construction du gazoduc Val-de-Saône. C’est le tronçon entre Voisines et Veronnes (Côte d’Or) qui concerne la Haute-Marne. Actuellement, une centaine de personnes y sont employées mais l’effectif pourrait monter à presque 400 personnes dès le mois de mai. Outre l’impact sur l’emploi, les retombées financières seront importantes du fait des achats faits sur place. Une estimation récente prévoit des retombées sur le territoire de l’ordre de 12 millions d’euros.
en page 5
> Attractivité – Pleinement opérationnelle, l’agence ardennaise obtient ses premiers résultats.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7698 du 13/03/2017
Après l’élaboration des statuts en 2014 et la constitution d’une équipe (cinq collaborateurs) en 2015, l’agence a vécu « sa première année opérationnelle en 2016 » selon son président Philippe Matot. Ardennes Développement se félicite d’avoir participé activement à la création de 5 activités sur son territoire, avec en tout 46 emplois prévus : Méthabe (développement d’unités de méthanisation, Signy L’Abbaye), Escalator (conception d’escaliers, Donchery), Protection (agence de sécurité, Charleville-Mézières), Gomi II (traitement de terres polluées, Chalandry-Élaire) et Watreat (traitement de l’eau, Quatre-Champs). L’agence ajoute à ce bilan la croissance d’Exploseo (référencement internet) qui a déjà créé 12 emplois. Président de la CCI des Ardennes, Géraud Spire souligne que ce qui compte, c’est « l’action commune des différents acteurs pour inverser les courbes démographiques et de l’emploi ».
en page 13
> Chômage : le bassin sparnacien s’en sort bien.
L'UNION EPERNAY
du 13/03/2017
L’emploi se porte plutôt mieux dans le secteur sparnacien que dans le reste de l’Hexagone. En janvier 2017, le chômage a baissé sur Epernay de 1 % alors que la France enregistrait une hausse de 0,5 %.
en page 7
> Mouzon – Économie – Vaste chantier sur la voie ferrée.
L'ARDENNAIS
du 11/03/2017
Les travaux de remise à niveau de la « ligne capillaire fret » Pot-Maugis Mouzon avancent à bon train et devraient se terminer à la fin du mois. 500 mètres de voies sont à renouveler totalement en début de ligne, 3.200 traverses sont à remplacer et deux passages à niveau à rénover, pour un budget total de 1,2 millions d’euros. Cette portion fait partie de la ligne de chemin de fer qui relie l’usine Arcelor Mittal de Florange au site de Mouzon. Le recours au transport ferroviaire a permis de diviser par deux le nombre de camions, limitant donc leur dégradation mais également les émissions de CO2 et de polluants.
en page 23
> Cigéo temporairement paralysé.
L'USINE NOUVELLE
n° 3506 du 09/03/2017
Les opposants au projet Cigéo (Centre industriel de stockage géologique) ont obtenu une victoire judiciaire qui risque de retarder les travaux de l’Andra. Ils ont saisi le tribunal administratif de Nancy, qui a annulé, pour vice de procédure, la délibération de la commune de Mandres-en-Barrois (Meuse), concernant la cession du bois de Lejuc. C’est sous ce domaine que doit être construit un centre d’enfouissement. Il devrait accueillir les combustibles usés, les déchets les plus radioactifs et à la plus longue durée de vie du parc nucléaire.
en page 15
> Manger local, c’est possible.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 477 du 10/03/2017
Marchés, AMAP, cueillettes, magasins de producteurs, points de distribution hebdomadaires gérés via des plateformes internet…, zoom sur les offres rapprochant producteurs et consommateurs dans l’agglomération de Reims.
en page 3
Grande région Est
> L’industrie métallurgique se redresse.
L'UNION ECONOMIE
du 14/03/2017
Selon l’UIMM, la reprise semble enclenchée dans l’industrie métallurgique notamment champardennaise. Six entreprises sur dix ont augmenté leur chiffre d’affaires en 2016. La baisse du pétrole, de l’euro et les aides gouvernementales ont aidé à la reprise. Les exportations ont crû de 0,5 % dans la région Grand Est dont la balance commerciale excédentaire s’élève à 4 milliards d’euros en 2016. La progression des stocks s’est stabilisée.
en page II
> Bordeaux Olympiade des Métiers – Reportage – Un passeport pour l’avenir.
L'ARDENNAIS
du 12/03/2017
Avec leur participation aux finales nationales des Olympiades des Métiers, les jeunes artisans symbolisent l’excellence dans leur branche. Si les Olympiades peuvent assurer le futur des candidats, elles servent aussi à faire naître des vocations puisque 270 bus scolaires ont défilé au parc des expositions de Bordeaux. 57 candidats faisaient partie de la délégation Grand Est. Les deux ardennais et les deux marnais n’ont pas réussi à faire de podium, mais le Grand Est a récolté 16 médailles dont 7 en or.
en page 3
Entreprises à la Une
> Fumay – Social – Fab21 : « On ne fait pas l’aumône, ce qu’on veut c’est ce qui nous est dû ».
L'ARDENNAIS
du 16/03/2017
Le 25 février 2016, une procédure de mise en redressement judiciaire était ouverte par le tribunal de commerce de Sedan à l’encontre de la société Fab21. La reprise par la société Bourguignon-Barre, usine de Hautes-Rivières, prévoyait le maintien de 36 emplois sur 80. Depuis l’été dernier, les 44 personnes licenciées se battent pour percevoir leurs indemnités, notamment une prime extralégale de 12.500€ par personne, négociée en 2013. Ils attendent depuis 9 mois et chaque fois l’affaire est reportée au tribunal. Alors le 15 mars, ils ont bloqué le départ d’un camion pour marquer leur inquiétude.
en page 15
> Charleville-Mézières – Social – Plan social à Visteon, le maire monte au front.
L'ARDENNAIS
du 16/03/2017
Alors que 200 emplois sont menacés, Boris Ravignon a rencontré le DRH de l’usine Visteon (en l’absence du Directeur, M. Khelladi), Jean-Rémy Courbière. Ce dernier lui a confirmé que l’usine passerait de 550 à « 350 ou 400 salariés d’ici 2019 ou 2020 ». Du côté des syndicats, ce serait plutôt 350. Le DRH de l’usine a également appris à Boris Ravignon la nouvelle stratégie de l’usine, qui va se spécialiser dans la fabrication de composants de climatiseurs automobiles en aluminium et abandonner les pièces en plastique. Soit des produits plus rentables mais nécessitant moins de main d’œuvre. Boris Ravignon fait une proposition concrète : « on est prêts à soutenir l’usine. Son usine n°2 sera bientôt inoccupée. J’ai proposé que nos services les aident à trouver un nouveau locataire, pour qu’Hanon Systems ait le plus d’atouts possibles dans les années à venir ».
en page 6
> Allia : "Le plan social est mort !"
L'EST ECLAIR
du 16/03/2017
Selon les représentants des salariés, le plan social qui accompagnait la fermeture de l'usine auboise Allia voulue par la direction est "mort". Le plan de sauvegarde de l'emploi qui prévoyait le licenciement de 257 personnes serait caduc, en raison de nombreuses erreurs de procédure.
en page 3
> Hanon Systems supprime 54 emplois dans les Ardennes et envisage d’autres plans sociaux d’ici à 2020.
Usinenouvelle.com
du 13/03/2017
L'usine Hanon Sytems, premier employeur privé à Charleville-Mézières (Ardennes) avec 548 salariés et 130 intérimaires, vient d'ouvrir le plan de sauvegarde de l'emploi annoncé en fin d'année 2016. 54 emplois sont appelés à disparaître.
en page
> Bezannes. Cap Ingelec, l’engagement au service de la technicité.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7698 du 13/03/2017
Cap Ingelec assure des prestations d’ingénierie technique en maîtrise d’œuvre et des réalisations clé en main. Son agence de Bezannes est plus particulièrement spécialisée dans les métiers du bâtiment. Précisions.
en page 9
> Sedan – Économie – Le marché international est crucial pour Vauché.
L'ARDENNAIS
du 14/03/2017
L’entreprise de construction d’usines de traitement des déchets réalise près de la moitié de son chiffre d’affaires à l’international avec ses usines en Belgique, en Italie, en Pologne et au Brésil. Son PDG continue de chercher de nouveaux marchés. Pour augmenter son chiffre d’affaires de 10% d’ici 2018, il cherche actuellement 10 personnes aux profils très variés (chaudronnier soudeur, chef de chantier, dessinateur projecteur, chef de projet, commercial ou encore automaticien). Plus d’infos : 03.24.29.03.50 ou svauche@vauche.com.
en page 18
> Cerene Services signe un contrat de 10 M€ avec la République du Congo.
L'EST ECLAIR
du 14/03/2017
Cerene Services a signé un gros contrat avec le ministre de l'Environnement de la République démocratique du Congo. La société de La chapelle-Saint-Luc va réaliser le cadastre forestier du pays africain. Cerene Services emploie 80 salariés, dont la moitié à son siège aubois, et affiche un chiffre d'affaires de 5 M€.
en page VII
> Chanvria exploite les vertus cosmétiques du chanvre.
L'EST ECLAIR
du 14/03/2017
Basée à la Technopole de l'Aube, Chanvria s'apprête à lancer une première gamme de produits dermocosmétiques à base d'huile de chanvre, en provenance de La Chanvrière de l'Aube. Le lancement commercial est prévu le 15 mai en pharmacie.
en page V
> Lacoste forme ses bonnetiers de demain.
L'EST ECLAIR
du 14/03/2017
Lacoste (1 000 salariés à Troyes) est bien décidé à assurer l'avenir de ses usines troyennes. Il vient d'y fonder une "Manufacturing Academy", chargée de former ses salariés de demain. Cette école de formation interne devrait permettre d'embaucher 100 personnes à l'horizon 2018. 30 stagiaires sont déjà en cours de formation dans les métiers du tricotage, de la confection, de la bonneterie...
en page II
> Vitry-le-François : une centaine d’emplois menacés chez Nobel Plastiques.
L'UNION
du 11/03/2017
Les syndicats de l’équipementier automobile Nobel Plastiques craignent la suppression d’une centaine d’emplois au sein de leur atelier de finition. Ils ont demandé au Président de la République lors de sa visite d’intercéder auprès des clients français (PSA et Renault) du groupe afin d’exiger que la production reste française. (Texte intégral)
en page 2
> Les vignes se recyclent.
L'UNION REIMS
du 10/03/2017
Depuis 7 ans, Alexandre Hénin, gérant d’Ecocep (la seule éco-entreprise de la région située à Verzenay) recycle ceps, sarments et charpentes de vignes pour les transformer en bois pour chaudières biomasses ou en caisses à vendanges.
en page 7
International
> Guide de la logistique & des transports à l’international.
LE MOCI
n° 2030-2031 du 09/03/2017
Dans le contexte actuel d’incertitude qui pèse sur le commerce international, le Guide de la logistique & des transports à l’international fournit aux entrepreneurs une boîte à outils afin de les aider à optimiser leur organisation et à rester compétitif à l’export, malgré les risques.
> Focus sur le trafic portuaire 2016.
> Etape 1 / Par où commercer.
> Etape 2 / Choisir un transporteur ou un commissionnaire de transport.
> Etape 3 / Expédier hors de France.
> Etape 4 / Première importation.
> Etape 6 / Les formalités douanières.
> Annexes : les Incoterms ICC 2010, le crédoc, bibliographie, source d’informations et contacts.

en page
> Ce projet de taxe américain qui affole les groupes français.
LES ECHOS
du 15/03/2017
Les Etats-Unis envisagent de taxer les importations pour relancer la production américaine. Cette réforme fiscale en préparation suscite de vives inquiétudes chez les entreprises françaises. Luxe, vins et spiritueux, aéronautique, pharmacie… de nombreux secteurs industriels pourrait être affectés. Le principe consiste à intégrer les importations dans l’assiette de l’impôt sur les sociétés, ce qui reviendrait à les taxer à 20 % et à exonérer les exportations. Une nouvelle forme de fiscalité sur les flux sanctionnant les entreprises qui exportent aux Etats-Unis sans produire localement.
en page 2
Juridique et fiscal
> Contrat, DIP, rupture… 5 conseils aux futurs franchisés.
Les Echos sociétés
du 16/03/2017
La franchise implique de se signer un contrat avec une enseigne sur une période plus ou moins longue. Beaucoup de franchisés reconnaissent ne pas avoir lu suffisamment ce document, pourtant, en cas de litiges, c’est dans le contrat signé que le législateur ira chercher des réponses.
1. Lire le DIP avec attention.
2. Vérifier les informations fournies.
3. Faire sa propre étude de marché.
4. Décrypter le contrat de franchise.
5. Envisager la fin de contrat.

en page 1
Marketing et Stratégie
> Financer sa reprise en quatre étapes.
L'USINE NOUVELLE
n° 3507 du 16/03/2017
Pour les repreneurs d’entreprise, une fois la cible identifiée et la négociation aboutie, l’étape cruciale est le montage du dossier de financement. Retours d’expérience et avis d’experts pour y parvenir.
1. Gonfler ses apports personnels.
2. Bien cibler ses partenaires bancaires.
3. Compter sur son vendeur.
4. Savoir s’associer.

en page 50
> Groupe PSA-Opel : un deal audacieux analysé par nos experts.
Les Echos business
du 13/03/2017
Le rachat d’Opel par PSA contribuera-t-il à assurer l’avenir du groupe français ? L’opération à 1,8 milliard d’euros va-t-elle permettre de résister sur un marché en passe d’être révolutionné par les technologies de rupture, les nouveaux hybrides, l’hydrogène, les habitacles connectés et autres véhicules autonomes ? Analyse d’experts.
en page 1
Numérique
> Mon voisin de bureau est un objet connecté.
L'USINE NOUVELLE
n° 3507 du 16/03/2017
Des balises au plafond équipées de détecteurs de mouvement, des cubes qui mesurent le bruit, la température, l’humidité, la luminosité… des objets connectés censés facilité la vie des salariés commencent à apparaître sur les lieux de travail. Pour l’entreprise il ne s’agit pas d’espionner ses équipes, mais de comprendre l’utilisation « réelle » du bâtiment.
en page 40
> La blockchain sur les traces de la supply chain.
L'USINE NOUVELLE
n° 3506 du 09/03/2017
Les acteurs de la chaîne d’approvisionnement s’intéressent à la blockchain pour rendre les échanges plus transparents et pour en assurer la traçabilité. Née en 2008 avec la monnaie virtuelle bitcoin, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’information. Elle possède trois caractéristiques majeures : elle est transparente, sécurisée et fonctionne sans organe de contrôle.
> Un outil sécurisé parfait pour la logistique.
> Un moyen efficace pour lutter contre la contrefaçon.
> L’homme, responsable de la véracité des informations.

en page 42
Produits et marchés
> Un label pour promouvoir à l’exportation la filière santé française.
LES ECHOS
du 16/03/2017
Le ministère des Affaires étrangères vient d’annoncer le lancement d’un nouveau label baptisé « French Healthcare », pour mieux valoriser à l’international le savoir-faire français dans la santé, à l’instar de la French Tech pour le numérique.
en page 5
> Avec Opel, un PSA rugissant.
L'USINE NOUVELLE
n° 3507 du 16/03/2017
En rachetant Opel, le constructeur français devient le numéro deux européen et part à la conquête du monde. Le groupe multiplie les partenariats et les projets de nouvelles usines. Alors que les salariés des sites allemands d’Opel s’interrogent sur leur avenir, les usines PSA opèrent une mue industrielle. Revue de détail des ambitions du groupe.
> Le nouveau PSA selon Carlos Tavares.
> La seconde vie d’Opel commence.
> A Mulhouse, le futur c’est aujourd’hui.

en page 26
> Véolia renforce son nucléaire.
L'USINE NOUVELLE
n° 3506 du 09/03/2017
Le géant mondial des déchets vient de créer Nuclear Solutions, une branche regroupant ses trois filiales du secteur dans un seul pôle dédié à l’assainissement nucléaire. L’entité bénéficie de deux importants contrats signés avec EDF. Le premier pour rendre plus performante l’unité de recyclage des déchets métalliques du site Centraco, dans le sud de la France, le second pour réaliser des analyses chimiques et radiologiques de sites et de sols.
en page
Ressources humaines
> Industrie mécanique : 115 000 à 128 000 recrutements d’ici à 2020.
L'USINE NOUVELLE
n° 3507 du 16/03/2017
L’industrie mécanique est le premier employeur industriel français et le sixième mondial. Elle compte 600 000 salariés en France et ses besoins en recrutement sont élevés dans les domaines de la mécanique, machines et équipements. Les industries mécaniques françaises regroupent 30 000 entreprises.
en page 63
> Formation : le CPF monte en puissance auprès des salariés.
LES ECHOS
du 14/03/2017
Selon le dernier tableau de bord établi par la Caisse des Dépôts, le compte personnel de formation gagne du terrain auprès des personnes en emplois. Depuis le 1er janvier, 39 % des dossiers de CPF validés ou clos l’ont été par les salariés, contre 61 % pour les demandeurs d’emploi. Le ratio était d’un tiers contre deux tiers en 2016, et de 22 % contre 78 % l’année précédente. Attaché à la personne tout au long de son parcours professionnel, qu’elle soit ou non en activité, le CPF repose sur un mécanisme d’heures créditées chaque année et remplace le DIF.
en page 5
Tendances économiques
> Le déficit de la Sécurité sociale s’est réduit un peu plus lentement que prévu en 2016.
LES ECHOS
du 16/03/2017
Le déficit du régime général et du Fonds de solidarité vieillesse devrait être de 7,8 milliards en 2016. Les dépenses ont été plutôt bien tenues, ce sont les recettes qui ont été un peu moins importantes que prévu. Les rentrées de cotisations sociales ont souffert de la moindre progression de la masse salariale, à 2,4 %, contre 2,6 anticipées. Les résultats en amélioration de la Sécurité sociale devraient permettre de diminuer très légèrement le niveau du déficit public.
en page 4
> Les incubateurs, des pépites pour redynamiser les territoires.
Les Echos immobilier
du 14/03/2017
Les lieux où sont hébergés les start-up et où elles peuvent trouver la logistique immobilière, juridique et commerciale, qu’elles ont souvent du mal à financer elles-mêmes, se multiplient. En favorisant l’éclosion d’incubateurs, les métropoles jouent un rôle stratégique dans le développement de l’économie numérique. En quête de lieux atypiques, les start-up font revivre les friches industrielles.
en page 6
> Championne dans les services, la France pourrait créer beaucoup plus d’emplois.
LES ECHOS
du 14/03/2017
Sur la base des données de l’OCDE et des instituts statistiques nationaux, la part des services (hors finances) dans la valeur ajoutée du SIMA (secteur marchand non agricole) est de 57,9 % en France, soit la part à valeur ajoutée dans le PIB la plus élevée des grands pays européens. L’évolution des emplois reste en revanche très en deçà, avec un potentiel de plus de 250 000 créations de poste.
en page 19
> Des perspectives 2017 favorables aux entreprises européennes.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 13/03/2017
Opérations du fusions-acquisitions qui se multiplient (110 milliards de dollars d’opérations annoncées depuis janvier), indices qui s’envolent : les marchés ont le moral au zénith. Les meilleurs résultats ne viennent plus seulement d’une baisse des coûts, mais aussi d’une hausse de l’activité.
en page 6
> 58.057.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 13/02/2017
C’est le nombre d’entreprises ayant fait l’objet d’une procédure de sauvegarde, de mise en liquidation ou de placement en redressement judiciaire, en France, en 2016, selon les chiffres publiés vendredi 10 mars par la Banque de France. Les défaillances reculent ainsi de 8% par rapport à 2015, année des attentats de Paris, durant laquelle elles avaient bondi dans le secteur de l’hébergement-restauration. L’an dernier, ceux de la construction (-13,5%) et de l’industrie (-11,2%) ont enregistré les plus fortes baisses. (Texte intégral)
en page 4
> La BCE se montre plus optimiste sur la reprise.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 11/03/2017
Chômage au plus bas depuis 2009, baisse du coût du crédit aux PME, disparition du risque de déflation… les clignotants passent au vert en Europe. La Banque Centrale Européenne a revu à la hausse ses prévisions : elle table sur une croissance de 1,8% en 2017 et de 1,7% en 2018 dans la zone euro. L’inflation s’est aussi redressée, sous l’effet de la hausse du pétrole. Mais face à l’atonie des salaires et l’inflation sous-jacente (qui exclue les prix de l’énergie et de l’alimentaire) qui n’évolue guère, la BCE a jugé nécessaire de maintenir ses soutiens à l’économie. En revanche elle ne relancera pas de troisième Targeted Longer-Term Refinancing Operations, ces mégaprêts aux banques de la zone euro.
en page 3
> Comment l’Allemagne forme à l’industrie 4.0.
L'USINE NOUVELLE
n° 3506 du 09/03/2017
La digitalisation de l’industrie entraîne l’évolution de nombreux métiers et en crée de nouveaux, principalement dans le numérique. En Allemagne, entreprises, écoles professionnelles et chambres de commerce et d’industrie travaillent main dans la main pour adapter la formation initiale et continue aux nouveaux besoins de la digitalisation.
1. Intégrer les ressources humaines dès le début.
2. Des Chambres de commerce proactives.
3. Des industriels impliqués dans la formation initiale.
4. La force de l’alternance.

en page 54
> Un modèle énergétique à reconstruire.
L'USINE NOUVELLE
n° 3506 du 09/03/2017
Redéfinition de la politique nucléaire, développement des renouvelables, sortie du diesel, transformation d’un modèle centralisé… autant de défis qui attendent le prochain président de la République.
> Les cinq défis du nouveau président.
> Entretien avec Christine Goubet-Milhaud, présidente de l’Union française de l’électricité.
> Les trois vœux des industriels.
> Unis sur les ENR, divisés sur le nucléaire.

en page 29
> 187.200.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 10/03/2017
C’est le nombre d’emplois créés en France, en net, dans le secteur marchand en 2016, selon les chiffres définitifs publiés jeudi 9 mars par l’INSEE. Soit 1,2% de plus qu’en 2015. Il s’agit de la meilleure performance de l’économie française sur ce front depuis 2007. Le 11 février, l’institut avait donné une estimation provisoire, évaluant à 191.700 le nombre d’emplois créés. Au dernier trimestre de 2016, 64.400 créations nettes dans le secteur marchand non agricole (+0,4%) ont été répertoriées, soit le septième trimestre d’affilée de hausse, précise l’INSEE. (Texte intégral)
en page 5
> Chômage frontalier : le changement de règle qui peut rapporter gros à la France.
LES ECHOS
du 10/03/2017
Bruxelles veut transférer à l’Etat d’accueil la couverture chômage des frontaliers. Aujourd’hui, quand un Français résidant par exemple à Strasbourg et travaillant outre-Rhin est licencié, c’est la France qui lui verse ses allocations, aux mêmes conditions que s’il y avait travaillé. Le système actuel a coûté 600 millions à la France en 2016. La Suisse et le Luxembourg sont vent debout contre le projet de la Commission.
en page 7
> La reprise de l’emploi bénéficie à la Sécurité sociale.
LES ECHOS
du 10/03/2017
Selon les données de l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss), la masse salariale, qui avait augmenté de 1,7 % en 2015, a progressé au rythme de 2,4 % l’an dernier. La différence entre ces deux taux de croissance a représenté 1,4 milliard d’euros en plus pour financer les retraites, la santé, ou les allocations familiales. La croissance de la masse salariale résulte de deux facteurs de poids équivalent : les augmentations de salaires et de nombreux emplois salariés créés durant l’année.
en page 4
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous