Sélection du 24/02/2017 au 02/03/2017
A retenir
> zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 02/03/2017
Lancement du programme INTERREG RE C² : Réemploi Réutilisation Recyclage Circuits Courts en transfrontalier.
Neuf partenaires Français et Belges, avec comme chef de file l'antenne Champagne-Ardenne de la CCI Grand Est, sont réunis autour du projet RE C² avec pour ambition de structurer une filière transfrontalière de réutilisation des matériaux par le recours aux circuits courts (selon les définitions européennes), afin de valoriser les ressources et savoir-faire locaux et de stimuler le développement économique des territoires transfrontaliers.
Ils organisent une journée de sensibilisation le 21 mars avec à l'ordre du jour : la visite de l'entreprise Pocheco, la présentation d'entreprises exemplaires intégrant les principes de réemploi dans leur process industriel, les objectifs du programme RE C² soutenu par Interreg et un débat dynamique avec les entreprises.
Réservation obligatoire auprès de Albane MERCIER 03 24 27 87 55 - albane.mercier@ardennes.cci.fr

en page 1
Dans les CCI
> Un pas de plus vers un commerce performant.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7696 du 27/02/2017
Depuis 2016, la CCI de la Marne a décliné son offre de services pour aider les commerces de proximité à « booster » leur activité. Explications et témoignages.
en page 8
> Comment protéger son invention par le brevet.
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 28/02/2017
L’antenne Champagne-Ardenne de la CCI Grand Est, en partenariat avec l’INPI et le cabinet Bleger-Rhein-Poupon, organise une réunion d’information sur les modalités du dépôt de brevet en France et à l’étranger, le vendredi 24 mars 2017 de 9h30 à 12 h à la CCI de la Marne à Châlons-en-Champagne. Renseignement et inscription auprès de Odile Poncelet odile.poncelet@champagne-ardenne.cci.fr
en page
> International - Nouveau programme de formation de la CCI.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7695 du 20/02/2017
CCI International Champagne-Ardenne propose son nouveau programme de formations pour accompagner les entrepreneurs de la région dans leurs démarches export/import. CCI International organise dans les CCI départementales de Champagne-Ardenne des formations courtes adaptées aux besoins des entreprises. Programme et inscription en ligne sur le site de la CCI Grand Est, Antenne Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.cci.fr
en page 4
Economie régionale
> Portes ouvertes en série.
L'EST ECLAIR
du 02/03/2017
Groupe ESC Troyes : après le succès de la première journée portes ouvertes le 28 janvier dernier, l'établissement d'enseignement supérieur remet ça le samedi 4 mars, de 10h à 17h. Personnels, enseignants et étudiants seront sur le pont pour faire découvrir aux visiteurs l'ensemble des programmes et des services ainsi que le campus. Il sera possible d'assister à des conférences sur le programme Grande Ecole, BBA ESC Troyes, Ecole Supérieure de Tourisme, Stud'up et l'Ecole supérieure de design. Par ailleurs, il sera proposé une journée de préparation et d'entraînement au concours Sésame ainsi qu'une session de préparation au concours Passerelle. (Texte intégral).
en page 6
> Givet / Cliron – Visite ministérielle.
L'ARDENNAIS
du 01/03/2017
Christophe Sirugue, secrétaire d’État chargé du Numérique et de l’Innovation (nommé lundi 27 février par le 1er ministre) et également secrétaire d’État à l’Industrie, effectuera le lundi 6 mars un déplacement dans les Ardennes. Il répond ainsi à une invitation du député de la 2e circonscription, Christophe Léonard. Il visitera l’entreprise familiale Atom Sodery de Cliron et KME Tréfimétaux à Givet.
en page 6
> La Veuve : un centre de tri à 11 millions d’euros.
L'UNION
du 28/02/2017
L’usine de valorisation énergétique et agronomique des déchets du Syvalom (Syndicat de valorisation des ordures ménagères) s’est dotée d’un centre de tri des emballages recyclables flambant neuf. Conçue pour réceptionner 30 000 tonnes de déchets ménagers par an, l’installation sera inaugurée le vendredi 3 mars 2017.
en page 2
> Marketing territorial – Le « résautage » des Ardennes à Paris.
L'ARDENNAIS ECONOMIE
du 28/02/2017
Pour attirer des entreprises, convaincre des investisseurs de ses atouts géographiques ou fiscaux, les collectivités ardennaises ont créé, il y a deux ans, Ardennes Développement. Avec cinq collaborateurs et près 700.000€ de budget, cette agence de développement économique publie des plaquettes, anime un site internet, prend contact avec les entreprises et se fait connaitre dans les grands rendez-vous professionnels, mais cela ne suffit pas, il faut des rencontres plus personnelles. Ainsi, en plus des déjeuners thématiques proposés l’an passé sur la logistique ou les femmes dirigeantes, l’agence organisait ce 21 février son premier cocktail annuel parisien, intitulé « Ardennes Connect », au sein du restaurant Chez Françoise. Retour sur cet événement.
en page V
> Carignan – En image.
L'ARDENNAIS ECONOMIE
du 28/02/2017
Louis Goberon (par ailleurs herboriste en ligne) a ouvert « La Brique », nouvel espace de coworking à Carignan et propose un bureau, un accès à internet haut débit, un espace détente et une cuisine pour 16€ par jour, 70€ par semaine ou 250€ par mois. Il est possible de domicilier son entreprise sur place pour bénéficier des avantages sociaux et fiscaux du BER (Bassin d’Emploi à Revitaliser) ardennais.
en page II
> Evaluation des risques. Document unique : obligatoire mais oublié.
L'EST ECLAIR
du 28/02/2017
Compte-rendu de la réunion d'information sur le document unique, organisée par le Club des créateurs et repreneurs d'entreprise de l'Aube (CCREA). Les ingénieurs-conseil Audrey Serranito et Patrice Delatour ont mis en garde les entrepreneurs sur le non-respect de la réglementation.
en page IV
> Saint-Dizier – L’intérim se porte bien.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8249 du 27/02/2017
Selon Sup’Interim, l’emploi intérimaire serait en hausse de 12,5 % dans le secteur de Saint-Dizier. La région Grand-Est connait elle une augmentation de 4,3 %. Cette hausse d’activité de l’intérim annoncerait la reprise de l’activité économique. L’industrie est plus concernée du fait que l’aéronautique est une activité porteuse actuellement, les industries métallurgiques qui ont leur clientèle dans ce domaine sont donc directement impactées. Cependant, le personnel recherché étant plus qualifié, les sociétés d’intérim ont parfois des difficultés à présenter des candidats.
en page 5
> Châlons-en-Champagne. Feu vert pour la prison.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 24/02/2017
Le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, a confirmé la construction d’une nouvelle maison d’arrêt sur la friche militaire du quartier Corbineau à Châlons-en-Champagne (une quinzaine d’hectares sur les 33). Elle accueillera 200 détenus. Un investissement conséquent « qui doit profiter à l’économie locale », escompte Bruno Bourg-Broc, président de l’Agglomération châlonnaise.
en page 7
> Enseignement supérieur. "Inventer les modèles de demain".
L'EST ECLAIR
du 27/02/2017
L'UTT et le Groupe ESC Troyes unissent leurs forces pour lancer le mastère "Manager de la performance et de la transformation industrielle" à la rentrée. Ce mastère entend revisiter cinq domaines d'activités essentiels : stratégie, contrôle de gestion, management des organisations, pilotage industriel et commercial, technologie numérique. Soit 350 heures sur un an, mêlant cours et stages en entreprise. Les candidatures sont ouvertes, dossier en ligne sur : candidature.utt.fr
en page 5
> Transporteurs recherchent chauffeurs.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 20/02/2017
Selon Bernard Liébart, vice-président de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique (OPTL), le besoin en effectifs concernant les chauffeurs dans le transport routier de marchandises va connaître une croissance dans les années à venir. Les personnels vieillissent et les heures supplémentaires coûtent cher. Les métiers du transport comptent 3 220 entreprises dans la région Grand-Est dont 922 en Champagne-Ardenne et 58 633 salariés.
en page 4
> La reprise oui, les embauches et les investissements non.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7695 du 10/02/2017
Présentation de la conjoncture économique par la Banque de France et l’Observatoire économique régional de l’antenne Champagne-Ardenne de la CCI du Grand Est. La reprise d’activité, annoncée dans la majorité des secteurs et branches de l’économie du Grand Est, ne devrait profiter ni à l’emploi, ni à l’investissement. En Champagne-Ardenne, c’est le commerce, et particulièrement celui de détail, qui souffre le plus. > Du mieux dans l’industrie et le BTP. > Progression soutenue des services marchands. > Pas de bouleversement en Champagne-Ardenne. > 13 % des entrepreneurs croient en une reprise.
en page 6
> L’aéroport de Vatry bouge encore.
L'UNION
du 24/02/2017
Des parkings supplémentaires, de nouvelles lignes envisagées : l’aéroport de Vatry, propriété du Conseil départemental de la Marne, ne reste pas inactif. Explications.
en page 6
> Neoma BS se développe en Chine.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 475 du 24/02/2017
Neoma Business School s’est associée à l’Université de Nankai pour lancer à la rentrée prochaine un programme Bachelor en E-Business et Management de l’innovation. Co-construit et co-animé par les professeurs des deux établissements partenaires, ce programme permettra aux étudiants d’obtenir un double-diplôme Nankai University – Neoma Business School.
en page 5
> Salon international de l'agriculture. Le ratafia aubois monte à Paris.
L'EST ECLAIR
du 24/02/2017
Didier Barbe et son fils seront une nouvelle fois présents au Salon international de l'agriculture à Paris. Un rendez-vous important pour la visibilité de leur marque hors de l'Aube (ratafia, fine, marc et Magra Bendi).
> Les Aubois qui seront Porte de Versailles cette année.

en page 2
Grande région Est
> Le chiffre – 45%.
L'ARDENNAIS
du 01/03/2017
C’est le taux des travailleurs frontaliers de France, vivant dans le Grand Est. Ainsi notre Grande Région se place en haut du podium. Toujours en termes de relations transfrontalières, le Grand Est développe des frontières avec 4 pays.
en page 2
> Chômage encore haut et espoirs de rebonds d’activité.
L'UNION ECONOMIE
du 28/02/2017
La Banque de France, l’Insee et la Direccte ont fait part de leurs analyses conjoncturelles pour le Grand Est. La Banque de France voit une amélioration des indicateurs dans l’industrie pour 2017. Les chiffres d’affaires progresseraient de 2,7 %, les investissements de 11,2 % et l’effectif serait presque stable (-0,6 %). Le taux de chômage reste élevé dans le Grand Est à 9,9 % au troisième trimestre.
en page XII
> L’emploi des cadres à la hausse dans le Grand Est.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7696 du 27/02/2017
Selon Didier Tichkiewitch, consultant Apec, l’année 2016 est une très bonne année pour l’emploi des cadres dans le Grand Est avec 2 020 créations nettes d’emplois, et les trois prochaines années devraient être soutenues. Le territoire champardennais est moins porteur et les perspectives sont les seules à être pessimistes avec 4 % des entreprises qui prévoient d’augmenter leur effectif cadre et même 7 % qui anticipent une diminution. En comparaison, 10 % des entreprises du Grand Est estiment qu’elles vont embaucher et 5 % redoutent de diminuer leur effectif cadre.
en page 4
> Méline Manteau, élue présidente de la FFP en région Grand Est.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7696 du 27/02/2017
Méline Manteau, directrice régional du centre AFTRAL (Apprendre et se Former en TRAnsport et Logistique) de Lorraine, a été élue présidente de la FFP Grand Est (Fédération de la Formation Professionnelle).
en page 2
Entreprises à la Une
> Bussy-Lettrée. Les salariés d’Air Liquide Welding en grève.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 02/03/2017
Les salariés de l’entreprise de logistique Air Liquide Welding, située aux abords de l’aéroport de Vatry, contestent les négociations annuelles obligatoires salariales.
en page 12
> Dossier SIMA : les exposants.
LA MARNE AGRICOLE
n° 3260 du 24/02/2017
> Le constructeur Perrein de Dampierre-au-Temple y lancera officiellement son déchaumeur à dents Cultipass.
> Une des citations des Sima Innovation Awards a été remise à la Smac, une société dont le siège social est à Châlons-en-Champagne.
> Avec une gamme de références particulièrement étoffée, Ital Express de Châlons-en-Champagne assure la distribution de pièces de rechange notamment pour les tracteurs agricoles.
> Tecnoma, dont le siège est situé à Epernay, présentera des nouveautés notamment des évolutions notables sur les automoteurs.
> Dans le cadre d’un projet de licence, des étudiants de l’Université de Reims à Châlons-en-Champagne ont travaillé sur un outil permettant de semer les bordures extérieures des chemins pour y restaurer la biodiversité. Le prototype, construit dans les murs de l’école de Somme-Suippes, a été livré en mars 2016.

en page 18-21
> Glaire – Économie – Tecsom mise sur le business de l’économie d’énergie.
L'ARDENNAIS
du 02/03/2017
G Groupe X, la holding propriétaire de l’ex-entreprise Tecsom, continue de réorganiser les activités du fabricant de moquette de Glaire. La société qui vient d’être créée (EP – Énergie et prospectives) rejoint les trois autres entités mises en place à l’automne dernier sur le site. Le conditionnement d’ampoules basse consommation était assuré jusqu’à présent par MFS (Moquettes et sol de France) ; cette activité est désormais assurée par EP. Christophe Février (PDG) estime le potentiel d’emploi de sa nouvelle société entre 20 et 50 personnes. Pour lui, la diversification des activités n’a pas pour but de compenser une production de moquette en dent de scie mais de contribuer à « la réindustrialisation du site ».
en page 16
> Michel Gobillot. « J’entame une nouvelle vie ».
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 01/03/2017
Officiellement retraité depuis le 1er février 2017, Michel Gobillot, ex-patron de Leclerc Fagnières et ancien président de la CCI de Châlons, Vitry et Sainte-Ménehould, reste très investi dans ses affaires.
en page 12
> Poix-Terron – Économie – Keller père et fils, l’entreprise qui marque.
L'ARDENNAIS
du 01/03/2017
Créée en 1988 par Benoît Keller, l’entreprise familiale était d’abord spécialisée dans la vente d’objets publicitaires, d’autocollants et de panneaux. Elle s’est par la suite diversifiée en proposant du marquage au sol en 2000, puis en rachetant la société Abscisse de Sedan en 2015. Rebaptisée Abscisse Keller, cette dernière a rejoint fin 2016 Marquage Keller à Poix-Terron, avec un nouveau logo symbolisant toutes les activités des deux entreprises qui comptent aujourd’hui 10 salariés. Renaud, le fils de Benoît, a repris l’entreprise en 2013, avant la retraite de son père en 2015.
en page 11
> Quand l’entreprise est centre de formation.
L'UNION ECONOMIE
du 28/02/2017
Les formations ne se font pas toujours dans les CFA ou les universités. Parfois, les entreprises elles-mêmes y trouvent aussi leur compte. C’est le cas avec l’entreprise Campa dans la Marne, spécialisée dans la fabrication de chauffages électriques. L’entreprise, qui compte 151 salariés, s’est lancée il y a trois ans dans la formation.
en page XIII
> Benoît Seguin. Il redonne des couleurs à la chaussette française.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 27/02/2017
Portrait de Benoît Seguin, qui dirige le dernier grand fabricant de chaussettes troyen, Tismail, après avoir créé la marque de vêtements pour seniors Facil'en Fil en 2005 et la marque LCF, La Chaussette de France, en 2013.
en page 32
> Okénite révolutionne l'imagerie médicale.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 27/02/2017
L'entreprise auboise Okénite (17 salariés et un chiffre d'affaires de 1,2 M€)) développe des outils de formation et de communication en réalité augmentée. Elle s'est associée avec LDR Médical, spécialiste aubois des prothèses rachidiennes, pour investir dans le domaine de l'imagerie médicale.
en page 6
> Industrie – Petit robot pour grande ambition.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7696 du 27/02/2017
Ardennes CN (Nouzonville) se lance dans la fabrication et la commercialisation de robots industriels dont le produit phare est une cellule robotisée et mobile. Elle permet de produire des pièces de moins de 10kg en petites séries. Explications avec Jérôme Prévost, Responsable R&D d’Ardennes CN.
en page 7
> Chanvrière de l'Aube. Le cannabis aubois tient ses promesses.
L'EST ECLAIR
du 28/02/2017
Le cannabis de la Chanvrière de l'Aube, premier producteur européen de chanvre, sert à tout : isolation pour les maisons, vêtements, papier, cordes, litières, graines pour les oiseaux... Installée à Bar-sur-Aube, elle a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 18 M€, dont 75 % à l'export dans 22 pays.
en page IX
> Formation par alternance. Qui veut débuter avec 24 000 € par an ?
L'EST ECLAIR
du 28/02/2017
L'entreprise Distrame (spécialisée dans les appareils de mesures électroniques à Sainte-Savine) cherche à recruter six technico-commerciaux. Pour cela, elle propose une formation sur mesure en alternance avec le Pôle formation des industries technologiques (ex-AFPI), mais elle cherche toujours des candidats.
en page IV
> La Gerbe d'Or multiplie les pains.
L'EST ECLAIR
du 28/02/2017
Installé à Troyes en 2000, Dominique Simon voit les choses en grand depuis six ans. La Gerbe d'Or, c'est désormais six boulangeries dans l'agglomération troyenne, 47 salariés et un chiffre d'affaires annuel de 3 M€. Une vraie success story qui conjugue artisanat et business.
> Qualité, prix, accueil.
> Des emplacements de premier choix.
> Un seul centre de production.
> Des espaces pour se restaurer.

en page II
> Chooz – Économie – 2.000 personnes attendues pour l’arrêt de tranche.
L'ARDENNAIS
du 25/02/2017
Les visites partielles de la tranche 1 de la centrale de Chooz commencent le lundi 27 février pour une durée approximative de 70 jours. Ces visites ont été préparées depuis de nombreux mois par les agents de la centrale, à l’occasion des deux importants arrêts de tranche qui sont prévus cette année. Outre le simple rechargement de combustibles, ces visites dites partielles permettent toutes une série de travaux de maintenance conséquentes. Les principaux chantiers programmés concernent la modernisation de la machine qui sert au déchargement du combustible, la réalisation d’épreuves hydrauliques ; et plusieurs séries de modifications qui visent à augmenter un peu plus encore le niveau de sureté. Pour effectuer ces travaux, près de 2.000 personnes seront accueillies sur le site en plus du millier d’agents EDF et de prestataires déjà présents habituellement.
en page 13
> Les Mazures – L’Elfy Park séduit jusqu’aux Etats-Unis.
L'ARDENNAIS
du 25/02/2017
Benoît Devaux et sa compagne Valérie Jodart ont créé en 2014 l’Elfy Park, un site vert et ludique de 5 hectares sur les hauteurs des Vieilles Forges. Pour développer ailleurs leur concept, Benoît Devaux et Rémy Talarico ont créé la société Yauque Company. Un premier contrat vient d’être signé en Isère et le chantier devrait débuter dans un mois. Une piste américaine devrait également se confirmer, et transporterait le parc au nord de New-York dans une station de ski.
en page 2
> Le coworking rural avec Sézanne Coworking.
CHAMP'ECO
du 24/02/2017
Ouvert début février 2017 à l’initiative de l’association “Ma Dynamique Locale”, Sézanne Coworking est un espace de travail partagé à destination des travailleurs indépendants, des salariés itinérants, des porteurs de projets… Une première dans le Sud-Ouest Marnais.
en page
> Chez ING Direct, des salariés « dégoûtés ».
L'UNION REIMS
du 24/02/2017
Les salariés de l’entreprise ING Direct poursuivaient hier, 23 février 2017, leur mouvement de grève pour protester contre la prochaine mise en œuvre d’un plan social visant à supprimer l’agence de Reims, la plus importante en France de la 2ème banque d’épargne au monde.
en page 9
Juridique et fiscal
> SCOP : deux ans après la loi, les nouvelles mesures entrent timidement en vigueur.
LES ECHOS
du 01/03/2017
La loi sur l’économie sociale et solidaire (ESS) de juillet 2014, offre désormais la création de « SCOP de SCOP » et de coopératives d’amorçage. Le nouveau régime de « SCOP de SCOP » permet à une SCOP (société coopérative et participative) mère de détenir jusqu’à 51 % du capital et des droits de vote d’une ou plusieurs SCOP filiales. Si le mouvement coopératif reste dynamique, ces dispositifs sont peu utilisés.
en page 23
> Responsabilité du comptable public : attention à la caducité des marchés.
localtis.info
du 01/03/2017
Dans un arrêt du 22 février 2017, le Conseil d’Etat a eu à se prononcer sur la responsabilité d’un comptable public pour les paiements effectués dans le cadre de marchés publics. Cet arrêt est donc l’occasion de revenir sur les conditions de mise en œuvre ainsi que sur le régime de responsabilité personnelle et pécuniaire des comptables publics.
> Rappel du régime de responsabilité des comptables publics.
> Attention au paiement de marchés publics terminés.

en page
> Entreprendre à la campagne : les exonérations liées à la ZRR.
Les Echos sociétés
du 28/02/2017
Le choix d’une zone de revitalisation rurale (ZRR) pour créer son entreprise peut s’avérer judicieux. Parmi les 2 000 aides dédiées à l’entrepreneuriat en France, ce dispositif créé il y a plus de vingt ans vise à favoriser le développement local et les embauches dans les territoires ruraux en proie à des difficultés économiques et sociales. 13 600 communes françaises sont concernées par cette mesure.
>Exonération d’impôts sur les bénéfices : un atout incontestable.
>Exonération de charges sociales patronales : comparez les dispositifs.

en page 1
Produits et marchés
> Ces dix ans qui ont chamboulé les entreprises françaises.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 28/02/2017
Arrivée massive d’investisseurs étrangers, perte de poids sur les places boursières, fleurons qui vacillent : depuis la crise de 2007, les sociétés tricolores connaissent un destin agité.
> Au cœur du capitalisme français ; actionnariat plus fragmenté et perte d’influence.
> La « veuve de Carpentras » a déserté la Bourse. Le nombre de petits porteurs a été divisé par 2 depuis 2009, pour tomber à 3 millions.
> « La France taxe plus les revenus du capital que ceux du travail ». Entretien avec Patrick Artus, économiste chez Natixis.

en page 2-3
> Certification : Bureau Veritas dopé par la digitalisation et la cybersécurité.
LES ECHOS
du 27/02/2017
Le géant de l’inspection, de la certification et des essais en laboratoire va présenter ses nouveaux services de cybersécurité, développés en collaboration avec le CEA, au Mobile World Congress de Barcelone qui se tient du 27 février au 2 mars. Les perspectives de croissance sont vastes pour la société française, qui a résisté en 2016 à des marchés dépressifs dans le pétrole, les métaux et minéraux et le maritime.
en page 20
> Valéo devant Faurecia.
L'USINE NOUVELLE
n° 3504 du 23/02/2017
Classement des 100 meilleurs équipementiers automobiles mondiaux réalisé par le cabinet Roland Berger et « L’Usine Nouvelle ». Trois français sont dans le top 40, Valeo (9ème rang), Faurecia (10ème) et Michelin (17ème). L’entreprise Plastic Omnium est à la 52ème place.
en page 44
> Le bio, salut de la filière ?
L'USINE NOUVELLE
n° 3504 du 23/02/2017
Face à la morosité du marché et à la guerre des prix dans la grande distribution, les acteurs de l’agroalimentaire cherchent leur salut dans le bio, une filière en pleine croissance.
> La ruée vers l’or. L’engouement des consommateurs pour les produits bio ne cesse de progresser, les acteurs traditionnels et les pure players de l’agroalimentaire se convertissent donc à l’alimentation biologique.
> Entretien avec Daniel Tirat, directeur général de Bjorg, Bonneterre et Compagnie, leader français de l’alimentation bio.
> A la recherche d’un nouvel équilibre.
> La R&D goûte la recette bio. Les industriels voulant produire bio s’exposent à de nombreuses contraintes. Reportage.
> Le paradoxe Allemand. Le marché bio augmente de 10 % par an, pourtant le pays fait de plus en plus appel à l’importation.

en page 31
> L’agriculture française en quête de nouveaux modèles.
LES ECHOS
du 24/02/2017
Riche de terres à blé exceptionnelles et de races de viande enviées dans le monde entier, la France s’est fait successivement doubler par le Brésil, l’Allemagne et les Pays-Bas, perdant son deuxième rang. Soumis à des pressions économiques et sociales multiples, les agriculteurs français tentent de trouver des pistes alternatives au modèle traditionnel pour échapper à la volatilité des marchés et dégager un revenu.
en page 14
Ressources humaines
> Les avantages sociaux profitent surtout aux cadres.
LES ECHOS
du 01/03/2017
Intéressement, participation, prévoyance, retraites complémentaires, selon le courtier en assurances Aon, les avantages sociaux représentent pour les salariés concernés un surplus moyen de 30 % de leur rémunération nette. Un salarié non-cadre dont le salaire annuel brut est de 35 000 euros verra sa rémunération grimper en moyenne de 27 % grâce au panel des avantages mis en place par son employeur. Pour un cadre gagnant 80 000 euros, les avantages sociaux bonifient sa rémunération de 35 %.
en page 4
> Snapchat, la nouvelle appli pour recruter.
L'USINE NOUVELLE
n° 3504 du 23/02/2017
Le secteur de l’audit et du conseil utilise le réseau social Snapchat pour recruter des stagiaires et de jeunes diplômés. Les cabinets vont là où se trouvent ces jeunes tant convoités. Ils ne mettent pas d’offres d’emploi sur Snapchat, mais des informations sur l’entreprise et sur ses métiers, ils créent un lien avec les candidats.
en page 18
Tendances économiques
> Les familles font de la résistance.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 02/03/2017
Des grands groupes aux PME, les entreprises familiales ont fait preuve de résilience pendant la crise. Elles contribuent à la stabilité du tissu économique français. 143 d’entre elles sont cotées à Paris et représentent 22% de la Bourse.
en page 2
> Les conséquences douloureuses d’un retour au Franc.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 01/03/2017
Contrairement à ce que laisse entendre le Front National, quitter l’euro ne serait pas bénéfique pour l’économie.
> Quels impacts aurait une sortie de l’euro ?
> Cela relancerait-il notre compétitivité ?
> Les ménages seraient-ils gagnants ou perdants ?
> Que se passerait-il pour notre dette publique ?
> Quelles sont les alternatives ?
> L’amer souvenir de la dévaluation de 1982.

en page 4
> Présidentielle 2017 : l'attentisme gagne les chefs d'entreprises.
latribune.fr
du 27/02/2017
Avant l'élection présidentielle, l'attentisme prévaut chez les chefs d'entreprises interrogés dans le cadre de la Grande Consultation de CCI France.
en page
> Les autoentreprises arrivent à maturité.
LES ECHOS
du 28/02/2017
En juin 2016, la France comptait 1,1 million d’autoentrepreneurs. Leur profil est légèrement différent des autres indépendants : plus féminisé et plus jeune. Ils sont très présents dans le commerce de détail par correspondance ou par Internet, ainsi que dans les secteurs de la photographie, du design et de la traduction. Leur chiffre d’affaires trimestriel moyen ne dépasse pas les 3 500 euros.
en page 4
> Le profil du travailleur indépendant a profondément évolué.
LES ECHOS
du 28/02/2017
En 1970, deux emplois sur dix (20,8 %) étaient non-salariés, contre un sur dix en 2014 (10,6 %). Aujourd’hui la France compte 2,8 millions de travailleurs indépendants. Les autoentrepreneurs et l’émergence des plates-formes collaboratives ont fait naître une nouvelle génération. Le portrait-robot d’un travailleur indépendant est un homme âgé de 46 ans, diplômé, dans le secteur des services.
en page 4
> Malgré les incertitudes politiques, les patrons gardent le moral.
LES ECHOS
du 24/02/2017
Le climat des affaires reste bien orienté, selon l’Insee. L'indicateur de la confiance des industriels français a grimpé d'un point, à 107 points et se situe à son plus haut niveau depuis juin 2011. Les chefs d'entreprises se montrent très positifs en l'avenir. Petit à petit, la France et la zone euro retrouvent une santé économique.
en page 5
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous