Sélection du 17/02/2017 au 23/02/2017
A retenir
> Zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 23/02/2017
Comment bien définir sa stratégie en Allemagne et bâtir son business plan, c'est l'objectif de l'atelier organisé par CCI International Champagne-Ardenne le 9 mars de 9h30 à 12h30.

L'occasion de découvrir un outil d’aide à la construction d’un budget prévisionnel, développé spécifiquement pour le marché allemand. Il inclut les dépenses RH, marketing, commerciales, juridiques, comptables, fiscales, et de propriété intellectuelle afin de permettre aux entreprises de bien appréhender tous les aspects liés à leur projet.

Contact : Céline Rosso - celine.rosso@champagne-ardenne.cci.fr

en page 1
> Patron des agriculteurs.
L'UNION
du 18/02/2017
Hervé Lapie, président de la FDSEA de la Marne (depuis février 2014), vient d’être élu président de la Fédération régionale des syndicats des exploitants agricoles du Grand Est.
en page 2
> Sedan – Gérard Longuet aux assises de l’économie.
L'ARDENNAIS
du 20/02/2017
Le sénateur de la Meuse et ancien ministre de la Défense, Gérard Longuet, sera l’invité de la chambre économique des Ardennes à l’occasion des premières assises de l’économie ardennaise, lundi 6 mars au matin, dans les locaux de la CCI Ardennes à Sedan. Il interviendra sur le thème « Le développement économique dans les territoires » et partagera son expérience dans le département de la Meuse. (Texte intégral)
en page 2
Dans les CCI
> Vitry-le-François. L’avenir obscur de l’ancienne faïencerie.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 17/02/2017
« Au départ, la CCI a acquis le site pour permettre de faciliter le projet de reprise de SB Ceramic. Malheureusement, les choses se sont mal terminées avec la liquidation. Depuis, nous lui cherchons une vocation. Nous allons travailler avec les acteurs locaux pour retrouver un projet en phase avec le territoire », explique Philippe Wittwer, directeur général de la CCI Marne.
en page 7
Economie régionale
> Marne : ça va mieux dans le bâtiment.
L'UNION ECONOMIE
du 21/02/2017
Dominique Hautem, président de la Capeb Marne, syndicat qui regroupe les artisans, constate une légère embellie en 2016.
en page II
> Charleville-Mézières – Consommation – Les ventes privées ont tué les soldes.
L'ARDENNAIS
du 22/02/2017
Les soldes d’hiver se sont achevés ce mardi 21 février. Le bilan est demi-teinte d’après des commerçants du centre-ville. Les soldes n’attirent plus autant qu’avant mais les ventes privées ont permis d’écouler une grande partie des stocks. Fabien Thomas, Président des Vitrines de Charleville-Mézières, précise que ces ventes privées concernent surtout les franchises car les commerçants indépendants ne peuvent pas toujours se le permettre. D’ailleurs, elles vont se poursuivre encore quelques semaines.
en page 10
> Chaumont – Des soldes d’hiver satisfaisants mais trop longs.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8244 du 22/02/2017
Alors que la tendance nationale était à une baisse du chiffre d’affaires de 7 % durant la période des soldes d’hiver, l’UCIA et les commerçants chaumontais ont constaté un même niveau d’écoulement des stocks que les années passées. Ils jugent cependant cette période de 6 semaines à laquelle il faut ajouter les 2 semaines de soldes privés beaucoup trop longue.
en page 9
> Chaumont – Le commerce fragilisé en centre-ville.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8240 du 18/02/2017
Un nombre important de cellules vides et un turn-over soutenu témoignent des difficultés traversées par les commerçants actuellement. L’Agglomération leur conseille de créer des liens entre eux, avec l’aide de la Ville, de l’Agglomération, des chambres consulaires et de l’UCIA. L’Agglo travaille également à faire baisser les loyers et étudie la diversité de l’offre commerciale pour déterminer les manques. De nouvelles ouvertures sont prévues avant l’été.
en page 12
> Champagne – Unesco. Le Séjour des Réconciliations prend des couleurs et de la hauteur.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 474 du 17/02/2017
Autour de son président Pierre-Emmanuel Taittinger, la mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne a présenté le programme de la seconde édition du Séjour des Réconciliations qui se déroulera du 22 au 25 juin 2017.
en page 6
> Ardennes – Qu’ont retenu les Britanniques de leur visite ?
L'ARDENNAIS
du 17/02/2017
Début février, des journalistes anglais ont passé quelques jours dans notre département. Et ils ont publié leur premier article ! Sur le site gofrance.about.com, ils retiennent bien sûr la bière, la verdure (« the greenest departement »), le tourisme de mémoire. Rimbaud bien sûr mais aussi la basilique Notre-Dame. Ce qu’ils ont préféré ? La place Ducale, qu’ils comparent à la place des Vosges à Paris. (Texte intégral)
en page 2
> La Capeb alerte sur la concurrence déloyale.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7695 du 20/02/2017
Après sept années d’activité où 107 000 emplois ont été détruits dans le secteur du bâtiment, Dominique Hautem, président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment de la Marne (Capeb), dénonce la concurrence déloyale contre laquelle les entreprises doivent encore lutter aujourd’hui. Il insiste sur la nécessité de baisser les charges des entreprises et de pérenniser les aides fiscales existantes.
en page 9
> Champagne. Malgré des volumes en baisse, le champagne confirme sa bonne valorisation.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7695 du 20/02/2017
Des expéditions en baisse de 2,1 % (avec 6,5 millions de bouteilles en moins) et un chiffre d’affaires qui résiste, l’année 2016 confirme l’avenir du champagne dans la valorisation de ses ventes. Interview de Jean-Marie Barillère, président de l’Union des Maisons de Champagne.
en page 8
> Bioraffinerie : l’URCA forme les ingénieurs de demain.
LA MARNE AGRICOLE
n° 3259 du 17/02/2017
L’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) a ouvert à la rentrée 2016 le 1er Cursus Master en Ingénierie (CMI) en Biotechnologies : « Ingénierie en bioraffinerie ». Il accueille aujourd’hui 14 étudiants et à terme en intégrera chaque année une vingtaine.
en page 2
> On se les arrache sur les chantiers.
L'UNION ECONOMIE
du 21/02/2017
Dans le BTP, seuls 15 à 20 % des étudiants travaillent directement après un BAC +2. En effet, la plupart des étudiants souhaitent continuer avec une Licence professionnelle ou un diplôme d’ingénieur après leur DUT (BAC +2). Philippe Laneau, chef de département à l’IUT Reims-Châlons-Charleville, indique pourtant : « Pour nos 100 étudiants de 2nde année, nous recevront chaque année directement 10 ou 12 offres d’emploi à pourvoir dès leur sortie… » et il rappelle aussi que l’on peut évoluer dans sa carrière au sein des entreprises.
en page XI
> Femmes dans l’agriculture, les mentalités ont changé.
L'UNION ECONOMIE
du 21/02/2017
Sur le territoire français, près de 500 000 femmes travaillent dans l’agriculture. En solo ou en association, elles représentent près d’un quart des chefs d’exploitation ou entreprises agricoles. Six agricultrices champardennaises témoignent sur l’évolution des mentalités et livrent leur point de vue sur la place des femmes dans le milieu agricole.
en page IV et V
> UTT. Un mastère consacré à la transition énergétique.
L'EST ECLAIR
du 21/02/2017
A la rentrée prochaine, l'Université de Technologie de Troyes ouvre un mastère spécialisé "Manager de la transition énergétique des systèmes urbains", pour envisager la ville de demain. Il est lancé en collaboration avec l'EPF-école d'ingénieurs de Troyes.
en page 2
> Ardenne Métropole – Économie – Transports : les entreprises mises à contribution ?
L'ARDENNAIS
du 19/02/2017
Pour équilibrer son budget transports, l’aggo pourrait augmenter le versement transports, taxe visant les employeurs publics ou privés à partir de 11 salariés.
en page 5
> Des vitrines pour la ville.
L'UNION REIMS
du 20/02/2017
L’attractivité de Reims passe par le Centre des congrès et le Parc des expositions. En 2015, ces deux structures ont généré 45 M€ de retombées pour la ville.
en page 7
> L’Université de Reims Champagne-Ardenne forme les ingénieurs de demain dans le domaine de la Bioraffinerie.
CHAMP'ECO
du 20/02/2017
L’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) a ouvert cette année le 1er Cursus Master en Ingénierie en Biotechnologies (CMI) « Ingénierie en Bioraffinerie ». Il accueille aujourd’hui 14 étudiants. A terme, ce cursus intégrera chaque année une vingtaine d’étudiants.
en page
> La Ville de Reims distribue 10 000 sacs réutilisables !
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 474 du 17/02/2017
Dans le cadre du programme « Zéro déchet, zéro gaspillage », les quelque 200 commerçants non sédentaires distribuent des sacs réutilisables à leurs clients.
en page 4
> Un projet à 230 millions d’euros.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 17/02/2017
Vivescia réalise le traitement et le conditionnement de 80 000 tonnes de semences sur les sites de Coolus, Reims, Vitry-le-François et Rethel jugés aujourd’hui vieillissants. Vivescia cherche à implanter une nouvelle station de semences sur le territoire marnais.
en page 12
> Epernay. Main dans la main.
L'UNION
du 17/02/2017
Le 9 mars 2017, Thomas Montagne, président de la Fédération nationale des vignerons indépendants, Yves Couvreur, président de la Fédération régionale, la Chambre d’agriculture de la Marne et la Fédération de champagne signeront une convention de partenariat renforcé dans le but d’aider les vignerons à obtenir les certifications Haute valeur environnementale et Bio pour doubler le nombre de certifiés d’ici 2020.
en page 2
Grande région Est
> Le Grand Est, un marché à conquérir.
LA MARNE AGRICOLE
n° 3259 du 17/02/2017
Les premières assises régionales pour le développement des filières et des marchés alimentaires dans le Grand Est ont été lancées à Strasbourg le 2 février 2017. La première rencontre était consacrée aux fruits et légumes, la prochaine sera axée sur la filière bovine. Le Grand Est compte 1 400 producteurs de légumes et environ 1 000 producteurs de fruits. Ce qui représente 5 000 emplois permanents dans la production et 1 200 emplois dans la transformation, sans compter les saisonniers.
en page 22
> Le Grand Est au rendez-vous du SIA 2017.
LA MARNE AGRICOLE
n° 3259 du 17/02/2017
La Chambre régionale d’agriculture et la Région organisent l’espace dédié au Grand Est au Salon de l’Agriculture, du 25 février au 5 mars 2017 à Paris. D’une surface de 600 m2, il rassemblera 44 producteurs locaux et 3 restaurants qui porteront les couleurs régionales, sous le slogan « Grand Est, Terre d’innovation ».
en page 11
> Université. Le Grand Est financera-t-il nos chercheurs ?
L'UNION
du 22/02/2017
Pour la première fois depuis la création de la région Grand Est, les chercheurs de l’Université de Reims Champagne-Ardenne vont déposer leurs projets de thèses auprès de la nouvelle région. Ils se demandent s’ils auront autant de subventions qu’avant la réforme territoriale. Cette année, 80 projets seront soutenus pour tout le Grand Est.
en page 6
> 100 M€ pour Climaxion.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 13/02/2017
Une aide aux entreprises, pour réaliser des économies d’énergie, a été mise en place par le biais d’un guichet unique baptisé Climaxion. La directrice régionale de l’ADEME Grand Est, Sabine François, explique que « le budget de Climaxion, financé par l’ADEME et la Région est de 100 M€ de 2017 à 2020 ». Le groupe international TI Automotive (450 salariés sur ses sites marnais), spécialiste des systèmes d’alimentation en carburant et additif pour la dépollution des véhicules et présent à Châlons-en-Champagne, s’était déjà lancé dans cette démarche avec l’ancien dispositif « Entreprises économes en énergie » piloté par l’ADEME et la CRCI. Philippe Richert, président du Grand Est, souligne l’intérêt de cette aide nouvelle génération : « Climaxion est une opportunité de croissance et d’emploi. Nous marquons notre volonté de fédérer les acteurs et d’accompagner les territoires… ».
en page 10
> Emploi – Grand Est. Plus de 2 000 emplois à pourvoir dans les transports.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 474 du 17/02/2017
Entre septembre 2015 et septembre 2016, 295 personnes ont été embauchées en Champagne-Ardenne, tandis que l’Association pour le développement de la formation dans le transport (AFT) estime les besoins à 2 000 emplois dans la région Grand Est.
en page 7
Entreprises à la Une
> En grève, les salariés d’ING Direct vont au siège parisien.
L'UNION REIMS
du 23/02/2017
Pour leur deuxième jour de grève, les 54 salariés de l’agence rémoise d’ING Direct sont allés manifester devant le siège de leur entreprise dans le 9e arrondissement de Paris. Le groupe bancaire néerlandais avait annoncé à l’automne 2016 sa volonté de supprimer 7 000 de ses 52 000 emplois tout en expliquant avoir, au cours des dernières années, accueilli trois millions de nouveaux clients et réuni 56 milliards de crédits supplémentaires.
en page 8
> Carignan - Economie – Il crée un espace de coworking.
L'ARDENNAIS
du 22/02/2017
Louis Gobron, créateur d’un site de vente en ligne de produits d’herboristerie, avait acheté un bâtiment industriel à la communauté de communes des Portes du Luxembourg pour entreposer son stock. Finalement, après un an de rénovation, il a décidé de transformer cette surface de 200 m2 en espace de coworking. Il est persuadé que cela peut intéresser les entreprises, même en zones rurales et d’autant plus en zone BER. Il dispose également d’un agrément de la préfecture pour domicilier les entreprises. Pour réaliser son projet, il a pu bénéficier notamment de l’aide communautaire à l’investissement et l’emploi d’un montant de 7 500 €.
en page 17
> Groupama Nord-Est serein malgré la tempête.
LA MARNE AGRICOLE
n° 3259 du 17/02/2017
A l’instar des agriculteurs, Groupama Nord-Est a vécu une année 2016 tumultueuse. L’assemblée générale pour le département de la Marne, le 8 février 2017, a pourtant permis à l’assureur de présenter des données positives. Groupama Nord-Est compte 75 agences commerciales (dont 15 pour la Marne et les Ardennes) et 286 987 sociétaires et clients (dont 77 320 pour la Marne et les Ardennes).
en page 12
> Le chantier de la clinique de Bezannes à mi-parcours.
L'UNION
du 22/02/2017
Commencée fin janvier 2016, la construction de la future polyclinique du groupe Courlancy à Bezannes se terminera en février 2018. Tour d’horizon de ce chantier de 100 M€.
en page 4-5
> ACCIOME 08 spécialiste des produits en béton.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7695 du 20/02/2017
L'entreprise ardennaise ACCIOME 08 (22 salariés et 3 M€ de CA prévu en 2017) vient d'emménager dans de nouveaux locaux à Les Mazures. Elle est spécialisée dans la réalisation d'ouvrages spécifiques en béton destinés aux professionnels du bâtiment.
en page 4
> La route du futur à l’essai.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 21/02/2017
La route du futur sera électrique. La société Colas, implantée dans la Marne, en est persuadée et a développé ces quinze dernières années le projet Wattway : une route solaire constituée de panneaux photovoltaïques à poser sur le bitume existant. Une portion de 20 m2 de ces dalles fournit de quoi alimenter un foyer en électricité pendant un an (hors chauffage). Dans le Grand Est, c’est Châlons-en-Champagne qui a été choisie pour accueillir un tronçon de 50 m2 en plein cœur de la ville.
en page 7
> Acodi donne du relief aux façades.
L'EST ECLAIR
du 21/02/2017
Portrait de l'entreprise Acodi, leader français de la façade en composite. Installée à Torvilliers depuis 2011, elle emploie 49 salariés et a réalisé un chiffre d'affaires de 10 M€ en 2016. > Le bureau d'études à l'heure du BIM (Building Information Modeling).
en page II
> Chooz – Des visites « à la carte » à la centrale.
L'ARDENNAIS
du 20/02/2017
Il est possible pour les groupes (scolaires, associations) de visiter la centrale de Chooz. En 2016, 4 650 personnes ont bénéficié d’informations sur le nucléaire, soit au travers de ces visites, soit par le biais du centre d’information du public. Les visites de la centrale peuvent également être couplées au laboratoire de physique « Double Chooz », sans oublier le sentier nature aux abords de la centrale. (Texte intégral)
en page 2
> Neoma lance un cursus en Chine.
L'UNION
du 20/02/2017
L’école de commerce Neoma Business School, implantée à Reims et Rouen, lance un cursus en Chine en partenariat avec l’Université de Nankaï, la 4e ville du pays. Ce programme « Bachelor en e-business et management de l’innovation » qui durera 4 ans, sera dispensé en Chine et débouchera sur un double diplôme Nankaï – Neoma Business School.
en page 6
> Nouzonville – Social – Les salariés de FECR reprennent le travail.
L'ARDENNAIS
du 18/02/2017
En grève pendant deux jours, les salariés de l’entreprise FECR Production (société ardennaise spécialisée dans la forge, l’estampage et l’outillage) reprennent le travail ce lundi 20 février. S’ils n’ont pas obtenu exactement ce qu’ils souhaitaient (leurs revendications étaient avant tout salariales), un compromis a été trouvé avec la direction.
en page 12
> Charleville-Mézières – Industrie – Deville, clap de fin.
L'ARDENNAIS
du 18/02/2017
Le 7 avril 2016, l’entreprise Deville était placée en redressement judiciaire. Le 16 juin, le tribunal de commerce de Sedan a validé l’offre de reprise de Deville par Invicta qui ne souhaite pas garder le site actuel jugé obsolète. Fin février ou début mars, l’usine sera donc totalement vidée. Les locaux appartiennent au Conseil Départemental qui les louait à l’entreprise. Des études sont en cours pour chiffrer la dépollution du site.
en page 7
> Media : la société PMR liquidée.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 474 du 17/02/2017
Mise en redressement judiciaire le 21 janvier 2016, la SAS Groupe Presse et Médias Régionaux (PMR), éditrice du magazine gratuit Mag’Info, a été mise en liquidation judiciaire le 9 février 2017.
en page 2
> Jean-Paul Bachy, fervent ambassadeur des projets à l’international.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 474 du 17/02/2017
Président de l’ex-région Champagne-Ardenne pendant plus de dix ans, Jean-Paul Bachy a créé en mai 2016 son cabinet Talents / Territoires Développement pour accompagner et booster les projets à l’international des entreprises et des collectivités.
en page 8
> CHU de Reims. 380 millions d’euros pour « l’Hôpital de demain ».
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 474 du 17/02/2017
Le cabinet d’architecture Groupe 6 (avec le bureau d’études EGIS Ingénierie et Richez et Associés Paysage) a été choisi par le CHU de Reims pour la construction de deux nouveaux bâtiments destinés à remplacer les hôpitaux Maison Blanche et Robert Debré. L’investissement pour ce projet baptisé « Hôpital de demain » est de l’ordre de 380 M€, financés principalement par l’Etat. Né il y a 10 ans, ce projet pourrait connaître son épilogue en 2027.
en page 3
> Les locavores débarquent à Reims.
L'UNION REIMS
du 17/02/2017
En novembre 2016, Yoann et Leslie Tiercelet ont lancé la plate-forme de vente et d’achat « local » Locavor.fr près d’Epernay. Elle réunit aujourd’hui 527 clients, 30 commandes par semaine, 39 producteurs et 600 produits proposés à la vente via internet. A compter du 1er mars 2017, et à condition d’avoir au moins 150 inscrits, Locavor.fr proposera deux nouveaux points de distribution : rue du Barbâtre à Reims et au restaurant Le Saint-fiacre à Saint-Brice-Courcelles.
en page 2
Juridique et fiscal
> Quelle période choisir pour clôturer ses comptes ?
Les Echos sociétés
du 23/02/2017
Il est peut être judicieux de modifier la date de clôture des comptes annuels pour valoriser l’image de l’entreprise. L’indépendance financière de l’entreprise apparaîtra sous son meilleur jour quand le besoin en fonds de roulement et l’endettement sont au plus bas. > Tenez compte des cycles d’activité > Adaptez la date au cycle de vie de l’entreprise > Anticipez tout changement.
en page 1
> Mauvaises rentrées d’impôt sur les sociétés.
LES ECHOS
du 17/02/2017
Une question se pose - avec de grosses difficultés de réponse - concernant l’impôt sur les sociétés : où sont passés les 3,5 Mrds€ manquants à l’appel sur les prélèvements prévus sur 2016 ? D’après Christian Eckert, Bercy ne saurait pas bien expliquer pourquoi ces rentrées ont été inférieures aux attentes, mais l’explication pourrait venir des reports de déficits antérieurs, accumulés pendant la crise…
en page 4
Numérique
> Les nouveaux métiers (pérennes ?) du numérique.
Les Échos Business
du 20/02/2017
Présentation des métiers actuels du numérique et point sur leur obsolescence et évolutions possibles. > Chief digital officers. > Développeurs. > Community managers. > Référenceurs SEO. > Traffic managers. > Data Scientists. > Data protection officers. > Analystes cybersécurité. > Pilotes à distance de l’usine 4.0. > Product managers. > UX designer.
en page 1
Produits et marchés
> BTP, autoroute… Eiffage voit ses bénéfices bondir.
LES ECHOS
du 23/02/2017
Le plan de réduction de coûts, conjugué à la baisse des taux d’intérêt et l’embellie dans le BTP, s’est traduit par un bon de 33 % du résultat net. Le carnet de commandes du groupe est en hausse de 5 %. Un quart de l’activité se fait désormais à l’international.
en page 18
> La location touristique entre particuliers a explosé en 2016.
LES ECHOS
du 23/02/2017
La location touristique de logements par des particuliers est en plein boom en France. Selon l’Insee, 76,5 millions de personnes ont été hébergées en 2016, dans des logements de particuliers loués via le Net. Cela représente 11,3 % de la fréquentation dans l’ensemble des hébergements touristiques l’an dernier. Un chiffre en hausse de 30 % par rapport à 2015.
en page 15
> Bio : le marché français a bondi de 20 % en 2016.
Les Échos Entreprises & Marchés
du 22/02/2017
En 2003, 50 % des français déclaraient ne jamais consommer de bio… Et dorénavant, ils sont 70 % à en manger régulièrement. En 2016, ce sont 15 % des français qui ont mangé bio quotidiennement, contre 10 % en 2015. L’an dernier, le marché a fait un bon de 20 %, à 7 Mrds€. La manière de consommer, les surfaces cultivées en bio (+ 16 % en un an) et les 32 300 fermes (+ 12 %) continuent à évoluer. > Les grandes enseignes multiplient les engagements en faveur de la qualité.
en page 15
> Les mesures anti-diesel plongent les équipementiers dans l’incertitude.
Les Échos Entreprises & Marchés
du 21/02/2017
En cinq ans, le marché des ventes de véhicules diesel est passé de 70 % à 52 %, et la baisse ne semble pas s’arrêter là… Un avenir inquiétant pour les fabricants de pièces spécifiquement dédiées aux moteurs diesel.
en page 26
> Essilor boucle une année en demi-teinte avant son mariage avec Luxottica.
Les Échos Entreprises & Marchés
du 20/02/2017
Le PDG d’Essislor (une implantation dans la Marne), Hubert Sagnières, non sans rappeler les perspectives positives de son mariage avec le fabricant italien Luxottia, revient sur son bilan pour l’année 2016 : le leader mondial des verres ophtalmiques n’a pas obtenu les chiffres escomptés sur son marché n°1, les États-Unis. Explications.
en page 23
Ressources humaines
> Social – L’embellie de l’emploi des cadres se poursuivra en 2017.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 23/02/2017
Selon une étude de l’Agence pour l’emploi des cadres publiée mercredi 22 février, les 11.000 entreprises interrogées anticipent d’embaucher quelque 216.500 cadres cette année, soit 6% de plus qu’en 2016, un exercice déjà en progression de 12,7% par rapport à 2015. Le record de 2007, qui était de 208.200 embauches, serait ainsi dépassé. (Texte intégral)
en page 5
> Les embauches de cadres vont retrouver leur niveau d’avant la crise.
LES ECHOS
du 22/02/2017
Le baromètre annuel de l’Association pour l’emploi des cadres (APEC), basé sur une enquête de 11 000 entreprises, annonce une année 2017 encore meilleure que 2016. En effet, l’an dernier, la barre des 200 000 recrutements de personnel encadrant pour un contrat d’au moins un an (en CDD ou CDI) avait été atteinte. Pour 2017, l’étude de l’APEC évalue entre 208 000 et 225 000 futures embauches de cadres.
en page 5
> Chômage : la poursuite du plan 500 000 formations se dessine.
LES ECHOS
du 20/02/2017
Les négociations avec les régions, pour le prolongement du plan 500 000 formations, devraient être bouclées cette semaine. En 2016, 17 régions avaient participé à ce programme et l’État avait contribué financièrement à hauteur de 1 Mrd€. Ce plan 2016 avait permis de mettre en place 330 000 formations qualifiantes, 50 000 contrats de professionnalisation et 10 000 VAE (validations des acquis de l’expérience). > Les partenaires sociaux prêts à mettre 150 millions en plus.
en page 6
Tendances économiques
> Le bilan décevant des soldes d’hiver 2017.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 20/02/2017
Les commerçants sont unanimes, la saison des soldes d’hiver 2017 qui s’achève le 21 février n’est pas un bon cru. Dans l’enquête publiée jeudi 16 février par la CCI de Paris Ile-de-France, 64 % des commerçants interrogés se déclarent déçus. Et 31 % n’ont même pas fait de gain de chiffre d’affaires sur la période. Les soldes ont notamment perdu du poids face à la multiplication d’opérations promotionnelles tout au long de l’année, et notamment aux ventes privées.
en page 3
> Le chômage recule moins vite en France que dans la zone euro.
LES ECHOS
du 17/02/2017
Sur l’hexagone, le taux de chômage a baissé en 2015 et 2016 (- 0,2 point pour chaque année). En pratique, cela représente environ 68 000 chômeurs de moins que l’an dernier à la même période. Actuellement, 2,8 millions de personnes sont au chômage selon l’Insee (en appliquant les critères du Bureau international du travail - BIT), mais avec une vision plus globale incluant le « halo autour du chômage », Pole Emploi déclare 6,24 millions demandeurs d’emploi. Le recul du chômage semble plutôt cohérent avec la nette reprise des embauches et la création de 192 000 emplois dans le secteur privé en 2016. Et d’un point de vue européen, la situation française s’est améliorée… Mais moins que l’ensemble de la zone euro, où la France se classe 13e sur 19 pays concernant son taux de chômage.
en page 2
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous