Sélection du 10/02/2017 au 16/02/2017
A retenir
> Zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 16/02/2017
> Conjoncture économique : des signes encourageants pour 2017.
Pour cette 5e conférence commune, Dominique Lemelle, trésorier de la CCI Grand Est, Jean-Christophe Ehrhardt, directeur régional de la Banque de France et son adjoint Jean-Jacques Joanteguy ont présenté, le 10 février, l'état de la conjoncture économique du 2nd semestre 2016 et ses perspectives pour le 1er semestre 2017.

en page 1
Dans les CCI
> L’excellence en Marne.
REFLETS ACTUELS
n° 81 du 01/02/2017
Les Éditions du Signe, basées à Strasbourg, viennent de faire paraître les premiers tomes d’une nouvelle collection dédiée aux entreprises intitulée « L’Excellence, le savoir-faire des entreprises ». Le livre consacré à la Marne présente 70 portraits d’entreprises qui ont toutes en commun le goût de la performance, le sens de l’innovation, la tradition du savoir-faire et l’audace de la conquête de marchés étrangers. La CCI de la Marne a contribué à sa réalisation.
en page 13
> Numérique : la CCI accompagne les entreprises.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 13/02/2017
Plus de 1 000 entreprises du territoire champardennais ont été sensibilisées avec l’Espace Numérique Entreprises (ENE). Nicolas Magnin, responsable de l’ENE pour la CCI du Grand Est : « Chaque semaines, nous organisons des ateliers de 2 heures sur les réseaux sociaux, le web marketing… Ils nous permettent ensuite d’aller plus loin en rendez-vous individuel pour orienter les entreprises vers les spécialistes réunis dans notre annuaire de prestataires ». À retenir, le prochain atelier rémois (vendredi 3 mars) sur le thème : « Facebook, les fonctions avancées : les réseaux sociaux se dotent de plus en plus de services gratuits et payants pour gagner en efficacité ».
en page 5
> L'homme du jour : Sylvain Convers.
L'EST ECLAIR
du 14/02/2017
C'est fait. Président par intérim de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Troyes et de l'Aube (CCI) depuis l'élection de Dominique Lemelle au poste de trésorier de la chambre régionale Grand Est, Sylvain Convers a été officiellement élu président de la CCI jeudi dernier, juste après la présentation des études de conjoncture régionale et départementale. Très impliqué dans la vie consulaire depuis des années, Sylvain Convers, qui a longtemps été dirigeant chez Calberson, est aujourd'hui consultant en logistique. (Texte intégral)
en page II
Economie régionale
> Saint-Dizier – Fortes inquiétudes pour Etilam.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8237 du 15/02/2017
Cette entreprise employant 70 personnes, spécialisée dans le laminage à froid pour la fabrication de feuillards d’acier, a été reprise en 2013 par les Aciers Coste. Son ancien propriétaire, Arcelor Mittal, s’était engagé à maintenir l’activité pendant quatre ans. Cependant, depuis septembre 2016 ses livraisons de métal, matière première essentielle d’Etilam, auraient fortement diminué. La direction envisagerait soit la réduction de 50 % du personnel, soit la fermeture du site.
en page 2
> L'UTT classé 10e école d'ingénieurs.
L'EST ECLAIR
du 16/02/2017
Le palmarès 2017 de L'Usine Nouvelle place l'Université de Technologie de Troyes en 10e position sur 106 écoles d'ingénieurs françaises.
en page 3
> Le e-commerce n’attend plus !
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 13/02/2017
Une conférence sur le e-commerce, organisée par le Crédit Agricole du Nord-Est, a regroupé des clients issus de presque tous les secteurs d’activité. Une présentation de l’aspect incontournable du digital avec des chiffres et des témoignages de e-commerçants locaux : La Buvette (Charleville-Mézières), Kit Linge France (Bezannes), Cocooncenter (Châlons-en-Champagne), Maxime Blin, récoltant manipulant (Trigny). À noter que le crédit Agricole Nord-est a déjà accompagné 810 clients dans la mise en place d’une solution de vente en ligne.
en page 5
> Faciliter les cessions et reprises d’entreprises.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 13/02/2017
Travaillant déjà de façon transversale en pratique, la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne (CELCA) et le CRA (Cédants et Repreneurs d’Affaires) officialisent leurs missions communes par la signature d’un partenariat. Le président du Directoire de la CELCA, Benoit Mercier, souligne : « Grâce à cette convention, nous pourrons orienter nos clients cédants ou repreneurs potentiels vers le CRA et, de son côté, le CRA pourra nous les envoyer afin qu’ils bénéficient d’un accueil complet, de toute la gamme de services que nous mettons à leur disposition et des études de crédits spécifiques pour les professionnels. Ils pourront aussi s’ils le souhaitent bénéficier d’un accompagnement en matière de Gestion privée afin d’optimiser leur patrimoine privé ou professionnel ». À noter qu’en Champagne-Ardenne, 210 cessions ont été réalisées en 2016 (205 en 2015) pour un impact sur quelque 16 000 employés et que le CRA compte environ 600 entreprises à reprendre sur son site et près de 1 300 repreneurs potentiels.
en page 3
> L’Arabie Saoudite, un marché en or pour la luzerne champardennaise.
L'UNION ECONOMIE
du 14/02/2017
Pour mettre un terme au gâchis de l’eau et préserver les nappes phréatiques, l’Arabie Saoudite a pris la décision d’interdire les cultures fourragères irriguées à partir du 1er janvier 2019 et doit trouver des fournisseurs. Pour les producteurs de luzerne français et notamment les Champardennais qui assurent 80 % du volume national, c’est une vraie opportunité. Le potentiel d’exportation est là, mais les Saoudiens exigent un taux de protéines qui se trouve encore au-dessus de la moyenne champardennaise.
en page V
> Un master en bioraffinerie.
L'UNION ECONOMIE
du 14/02/2017
L’Université de Reims Champagne-Ardenne (Urca) a ouvert cette année le premier cursus Master en ingénierie en Biotechnologies (CMI). Cette formation « Ingénierie en bioraffinerie » accueille 14 étudiants et l’Urca en vise une vingtaine à terme. Elle est adossée à des structures liées à l’Inra et au CNRS.
en page III
> L’usine du futur, c’est aujourd’hui au CESI.
L'UNION ECONOMIE
du 14/02/2017
Impression 3D, réalité augmentée, big data, prototypage rapide… le CESI à Reims contribue avec Cisco à la chaire « Industrie et services de demain ».
en page III
> Saint-Dizier – Naissance d’un Fablab.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8235 du 13/02/2016
Initiée par l’Agglomération, présidée par le PDG de la société Team 3A, cette association est un lieu d’échange de compétences techniques et scientifiques. Elle dispose d’une imprimante 3D, d’une scie circulaire, d’un microscope numérique et d’une machine à découpe laser. Elle est ouverte aux entreprises, porteurs de projet ou simplement passionnés de sciences et de techniques.
en page 6
> Charleville-Mézières – Économie – CitésLab : 18 entreprises créées en 13 mois.
L'ARDENNAIS
du 12/02/2017
Lancé en 2015, le dispositif CitésLab vise à favoriser l’émergence de projets de créations d’entreprises dans les quartiers classés « politique de la ville ». En coopération avec les autres acteurs économiques du territoire, CitésLab permet de repérer et accompagner les porteurs de projets, et de leur apporter tout le soutien nécessaire pour concrétiser leur idée. En 13 mois, CitésLab a permis la création de 18 activités sur le territoire d’Ardenne métropole, dont 9 dans les quartiers prioritaires. Le tout, avec un budget de 65 000 € par an.
en page 5
> Le chiffre – 92.
L'ARDENNAIS
du 11/02/2017
C’est le pourcentage d’autoentrepreneurs inscrits en 2016 en tant que personne physique au registre du commerce et des sociétés auprès du tribunal de commerce de Sedan. Ce chiffre s’explique par l’obligation d’inscription et la gratuité de la démarche.
en page 2
> Revin – Projet – Quel avenir pour le site Porcher ?
L'ARDENNAIS
du 10/02/2017
En 2015, la mairie a chargé la Société d’Équipement et d’Aménagement des Ardennes (SEAA) de réhabiliter la friche industrielle Porcher. Mais rien ne semble avoir été fait depuis, pourtant la ville contribue à hauteur de 100 000 € par an à cette réhabilitation, et la collectivité rémunère également 12 500 € annuels la SEAA qui prend en outre un pourcentage sur les dépenses et recettes. Que va devenir le site ? 3 questions à Patrick Perot, Directeur Général de la SEAA.
en page 15
> Le statut d’auto-entrepreneur ne séduit plus en Haute-Marne.
VOIX DE LA HAUTE-MARNE
n° 8792 du 10/02/2017
Né en 2008, ce statut a connu un engouement jusqu’en 2014. En 2013, 949 auto-entrepreneurs étaient enregistrés. La réforme de 2015 les assujettissant à la taxe pour les frais de chambre de commerce ou de métiers et leur conférant le même statut fiscal que la micro-entreprise, a sans doute contribué à la chute enregistrée du nombre d’inscrits à ce régime maintenant appelé micro-entrepreneur. Ce statut est un premier pas vers la création d’une entreprise individuelle ou d’une SARL mais représente aussi la possibilité de trouver un revenu complémentaire. En Haute-Marne, le commerce de détail hors magasin et le service à la personne sont les deux activités les plus sollicitées par les micro-entrepreneurs.
en page 3
> Reims. Et si Quartier Libre s’installait durablement ?
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 473 du 10/02/2017
A l’initiative de l’association Velours, Quartier Libre a réuni pendant trois mois des acteurs économiques, des artisans et des artistes dans l’ancien siège social de Plurial Novilia à Reims. Face au succès rencontré, Quartier Libre pourrait être pérennisé et s’installer du côté du port Colbert d’ici 2 ou 3 ans. En attendant, l’association Velours pourrait s’associer au Département de la Marne, dans le cadre du projet Marne 2025, pour créer des sortes de Quartier Libre « intermédiaires ».
en page 3
> Châlons-en-Champagne. Un projet colossal pour Vivescia.
L'UNION
du 10/02/2017
Alors que Vivescia réalise le traitement et le conditionnement de 80 000 tonnes de semences dans la Marne, le groupe coopératif agro-industriel doit faire face au vieillissement de certaines de ses stations de semences. Vivescia cherche donc à installer une nouvelle structure sur le territoire châlonnais. Un projet colossal estimé à 20 M€. (Texte intégral)
en page 2
Grande région Est
> Mobilisation générale pour l’emploi.
LA MARNE AGRICOLE
n° 2358 du 10/02/2017
Le 12 janvier 2017, la Commission emploi de la FRSEA Grand Est, la Commission paritaire régionale de l’emploi (CPRE) et la Chambre régionale se sont réunies pour élaborer un plan d’action en faveur du développement de l’emploi agricole en Grand Est.
en page 8
> Une filière pour anticiper l’évolution des pratiques.
LA MARNE AGRICOLE
n° 2358 du 10/02/2017
A l’issue du premier forum international de la robotique agricole, une ébauche de filière de la robotique agricole est née. Ses membres ont décidé de préparer dès aujourd’hui les mutations de l’activité agricole qui vont sans nul doute découler de l’essor de la robotique.
en page 14
> Perspectives mitigées pour 2017 dans le Grand Est.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8236 du 14/02/2017
Le bilan 2016 de la Banque de France a été présenté le 9 février par Fabien Mortier, son directeur départemental, et concernait le Grand Est. 2 000 entreprises ont répondu à l’enquête. Les perspectives sur 2017 sont encourageantes pour l’industrie, la rentabilité devrait s’améliorer. Par contre, l’emploi ne devrait pas connaître d’amélioration cette année.
en page 5
Entreprises à la Une
> Innovation. Le Bon Coin version champenoise, ça marche.
L'UNION EPERNAY
du 16/02/2017
Bazam, la start-up de vente d’objets d’occasion sur téléphone portable créée par Nicolas Vilmart il y a un an à Chavot-Courcourt, se porte bien. Elle veut embaucher prochainement trois personnes, dans le développement numérique et le marketing digital.
en page 7
> Reflets d’actu…
REFLETS ACTUELS
n° 81 du 01/02/2017
> La CCI de la Marne crée un bureau dans le centre d’Epernay au 2 rue du colonel Pierre Servagnat. > Axon’Cable ouvre son « AxoCamp », un campus informatique en milieu rural. > La start-up Hocaro de Châlons-en-Champagne va bénéficier d’un prêt à taux zéro de 70 000 € dans le cadre d’un contrat développement emploi, avec 10 embauches prévues en trois ans et d’une aide à la constitution d’équipe et à la structuration de leur projet innovant de 988 750 €.
en page 17
> Le chiffre – 590.
L'ARDENNAIS
du 16/02/2017
C’est le nombre de salariés d’Hanon-Systems à Charleville-Mézières (Source : CCI 2016). L’entreprise produisant des équipements automobiles se hisse à la 4e place des principaux employeurs industriels du département. (Texte intégral)
en page 2
> Chooz – Une journée « accessible à tous » à la centrale.
L'ARDENNAIS
du 16/02/2017
Le samedi 18 mars, la centrale nucléaire de Chooz organise une journée « accessible à tous » à l’espace découverte du site désormais adapté à tous les publics. L’occasion de découvrir les nouvelles animations autour de l’électricité dans le cadre de cet événement dédié à l’accessibilité et aux sens. Le programme complet sera communiqué par la centrale prochainement. (Texte intégral)
en page 2
> Axon’ Cable a la tête dans les étoiles indiennes.
Les Échos Entreprises & Marchés
du 15/02/2017
Ce mercredi 15 février, Axon’ Cable, l’entreprise marnaise spécialiste de l’interconnectique, pose la 1ère pierre de son établissement de Bangalore (Sud de l’Inde). Cette nouvelle usine de 4 000 m2, pour un investissement de 4 M€ (hors machines), devrait nécessiter l’embauche de quelque 200 personnes sur place (d’ici 2 ans). Pour le groupe, c’est le développement d’un marché stratégique qui se poursuit en Inde, pays spécialiste du lancement de satellites au tarif le plus concurrentiel. Des retombées positives sont aussi annoncées pour l’établissement historique de Montmirail, puisque près de 50 postes supplémentaires devraient être nécessaires pour gérer ces nouveaux projets.
en page 25
> Charleville-Mézières – Le groupe de presse gratuite PMR liquidé.
L'ARDENNAIS
du 15/02/2017
Le jeudi 9 février, le tribunal de commerce de Sedan a prononcé la liquidation judiciaire du groupe de presse gratuite PMR (presse et médias régionaux) avec une autorisation de poursuite d’activité d’un mois, jusqu’au 9 mars. De 2010 à décembre 2015, PMR éditait la version ardennaise de Mag’Info, un hebdomadaire gratuit diffusé à 45 000 exemplaires.
en page 6
> Partenariat entre le Foyer Rémois et la Carsat du Nord-Est.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7694 du 15/02/2017
La Carsat du Nord-Est, organisme de Sécurité sociale, et le bailleur social Le Foyer Rémois ont signé une convention de partenariat le 8 février 2017 pour développer des actions coordonnées dans leurs champs de compétence respectifs dans le but de prévenir la perte d’autonomie des retraités.
en page 11
> Le linge jetable promu par une entreprise rémoise.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7694 du 15/02/2017
L’entreprise Kit Linge France, créée par Sylvie Coupechoux en janvier 2015, commercialise du linge de lit et de toilette jetable pour les locations de vacances des professionnels et des particuliers en vantant des avantages économiques, pratiques et écologiques. Sylvie Coupechoux espère multiplier par dix son chiffre d’affaires en 2017 et décrocher un important contrat auprès d’une structure de location de vacances.
en page 5
> Cocooncenter, le e-commerce en bonne santé.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7694 du 15/02/2017
L’entreprise Cocooncenter est en pleine croissance, essentiellement grâce à son site internet créé il y a douze ans et qui rayonne en France et à l’étranger, mais aussi grâce à sa parapharmacie implantée à Châlons-en-Champagne. Le site Cocooncenter est dans le top 3 de la parapharmacie en ligne avec 900 commandes par jour.
en page 4
> Rethel – L’abattoir repris par ses utilisateurs.
L'ARDENNAIS
du 14/02/2017
L’offre de reprise déposée par un groupe d’éleveurs et de bouchers ardennais, marnais et axonais a été retenue jeudi 9 février par le tribunal de commerce de Sedan. La nouvelle, qui fonctionnera en coopérative, prévoir la reprise de 26 des 39 salariés. Ces derniers mois, les chambres consulaires et les collectivités locales avaient accompagné les éleveurs dans l’élaboration de leur projet.
en page II
> So Fast So Good crée 70 emplois à Romilly-sur-Seine.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 13/02/2017
La future usine de sandwiches surgelés de So Fast So Good est en cours de construction sur le parc Aéromia à Romilly-sur-Seine. La mise en service pourrait se faire cet été, permettant ainsi la création de 70 emplois dans un premier temps.
en page 11
> Axe-environnement met au point des EPI vestimentaires certifiés.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 13/02/2017
La PME auboise Axe-environnement développe des équipements de protection individuelle (EPI) contre les produits phyto plus simples à porter. Elle emploie une trentaine de personnes à Romilly-sur-Seine pour un chiffre d'affaires d'1,5 M€.
en page 8
> Et maintenant de l ’ETBE 100 % vert.
L'UNION ECONOMIE
du 14/02/2017
La start-up Global Bioenergies, qui dispose d’un pilote au sein d’ARD à Pomacle et a parmi ses actionnaires Cristal Union, annonce avoir produit de l’additif ETBE entièrement renouvelable.
en page IV
> Agriconomie recrute et se lance dans le service.
L'UNION ECONOMIE
du 14/02/2017
Agriconomie, place de marché pour agriculteurs dont le siège se trouve à Coolus (Marne), table sur 20 M€ de CA pour l’exercice en cours. Elle compte actuellement 51 collaborateurs en région parisienne et veut recruter 65 personnes en 2017. Le projet d’implantation d’un service à Reims ou à Châlons-en-Champagne est « au point mort ».
en page IV
> L'optique à domicile avec Vincent Pucelle.
L'EST ECLAIR
du 14/02/2017
Vincent Pucelle est le 2nd opticien à domicile dans l'Aube. Il a créé en décembre Aube Optique, avec un magasin rue de la Mission à Troyes ouvert le mardi matin. Les autres jours, il se déplace dans tout le département.
en page IV
> Sailly – Son coup de cœur pour le safran.
L'ARDENNAIS
du 12/02/2017
Ancienne professeur d’histoire-géographie au lycée Mabillon de Sedan, Delphine Liégeois est aujourd’hui safranière. Elle s’est officiellement lancée en 2015, forte de l’avis et de conseils de professionnels tels que le restaurant La Gourmandière à Carignan. Elle s’est attachée à des partenaires de renom (Maison Charbonneaux-Brabant, Salines de Guérande et un apiculteur de Rémilly). Cette année, la « maison Liégeois » va posséder quelque 75 000 bulbes « bio » qui vont lui garantir une production en « or rouge ».
en page 2
> Reims : trois chefs d’entreprise au Club 89.
L'UNION REIMS
du 11/02/2017
Le club de réflexion le Forum Club 89 invite, lundi 27 février 2017, trois chefs d’entreprise du secteur de Reims. Il s’agit de Jean-Paul Pageau, fondateur des hypermarchés Leclerc de Saint-Brice-Courcelles et Champfleury et président de la CCI de la Marne, Eric Toussaint, commerçant rémois et président des Vitrines de Reims et Olivier Stroh.
en page 15
> 200 000 € pour l’incubateur de start-up.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 11/02/2017
Les élus de Châlons Agglo ont validé la création par la Semcha d’une nouvelle entreprise nommée TLC "Thinc Lab Châlons". Objectif : favoriser la création et l’accueil de start-up locales, nationales et internationales notamment en relation avec l’Australie et l’Asie.
en page 10
> Un projet à 20 millions d’euros.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 11/02/2017
Vivescia réalise le traitement et le conditionnement de 80 000 tonnes de semences sur 4 sites : Coolus, Reims, Vitry-le-François et Rethel. Demain, face au vieillissement de certaines de ces stations de semences et aux lourds investissements que cela représenterait de les réhabiliter, cette activité serait concentrée en un seul et même lieu. Du côté de la CCI de la Marne on s’active pour proposer un site digne de ce nom à l’entreprise. Pour Bruno Bourg-Broc, président de Châlons Agglo, ce projet d’implantation d’un montant de 20 M€ sur le territoire, serait une bonne nouvelle.
en page 7
Finances
> Quand les Banques françaises se mettent en mode start-up.
LES ECHOS
du 13/02/2017
Face au désir d’immédiateté de leurs clients, les banques ont mis leurs méthodes de production en mode « agile ». Créée dans les années 2000, la méthode agile plébiscite les individus et leurs interactions plutôt que les processus et les outils. Elle préconise l’adaptation au changement par rapport au suivi d’un plan et revendique la satisfaction du client. Peu à peu les établissements se préparent à adopter un fonctionnement moins hiérarchique.
en page 30
Numérique
> Ils bougent : Ghislain Gagnoux, élu président de l’association NUMICA.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 13/02/2017
Réseau des décideurs informatiques champardennais, NUMICA compte désormais 64 adhérents, sociétés ou organismes publics, et 20 partenaires, porteurs d’offre locaux. Par ailleurs, dans la tradition de présidence tournante, Ghislain Gagnoux, directeur des Systèmes d’Information Plurial Novilia a été élu président de l’association qui s’intéressera en 2017 à l’internet des objets, le cloud, la nouvelle règlementation européenne sur la protection des données, la gestion du cyber-risque, etc. (Texte intégral)
en page 3
> Faurecia est entré dans l’ère de l’usine numérique.
LES ECHOS
du 14/02/2017
La personnalisation des produits est une tendance lourde dans l’automobile. Mais cette évolution exige des industriels une excellente réactivité, tout en maîtrisant les coûts et la qualité de production. Une équation qui n’a pas effrayé l’équipementier Faurecia, fabricant de sièges automobiles, systèmes d’intérieur et de contrôle des émissions, pour conduire sa transformation digitale. La mue touche tous les processus, depuis les RH jusqu’aux métiers de la vente, en passant par l’ingénierie et la R&D, la production et la logistique. L’équipementier vise, grâce à sa mue technologique, à réduire la pénibilité et améliorer la production.
en page 36
> Numérique dans les PME : les acteurs en appellent à un plan d’urgence.
LES ECHOS
du 13/02/2017
Le conseil national du numérique (CNNum) tire la sonnette d’alarme au regard de l’énorme retard pris par les quelque 3 millions de petites et moyennes entreprises françaises en matière de transformation digitale (faible usage de sites Web, d’outils numériques internes, d’e-export…). Le CNNum cible dans un rapport commandé par le gouvernement une série de mesures prioritaires. Il préconise de créer une « marque forte », sur le modèle de la French Tech, en suggérant le label « #croissance connectée » que pourront afficher les PME qui ont passé le cap du digital défini par une charte. Le réseau existant de conseillers, comme celui des CCI, étant trop éclaté, les experts-comptables sont identifiés comme des acteurs clefs car déjà présents dans les entreprises.
>Un millier de PME bénéficieront de prestations de conseil. Le gouvernement lance en mars un appel à projets. A la clef, une aide ciblée pour aider 1 000 PME à se digitaliser.

en page 27
Produits et marchés
> La France compte un trop grand nombre de petits aéroports régionaux déficitaires.
Les Échos Entreprises & Marchés
du 15/02/2017
Présenté la semaine dernière au Conseil supérieur de l’aviation civile, un rapport tente de répondre à une question récurrente : les aéroports sont-ils trop nombreux en France ? En effet, l’hexagone détient le record européen de densité aéroportuaire avec 460 aérodromes en métropole (dont 120 destinés aux passagers commerciaux) et est classé 2nd au niveau international en nombre de pilotes. Pour les collectivités locales, qui sont en charge de la gestion de ces aéroports depuis 2005, il s’avère que la situation est rarement confortable d’un point de vue financier, puisque la plupart de ces aérodromes ne peuvent fonctionner sans argent public. En 2014, sur les 337 structures ouvertes à la « circulation aérienne publique », seuls 57 ont accueilli au moins 3 000 passagers de vols réguliers.
en page 19
> La filière aéronautique s’offre un second plan pour renforcer ses PME.
Les Échos Entreprises & Marchés
du 15/02/2017
Un point positif pour la filière aéronautique : le plan « Performances industrielles » aura bientôt un second volet « Performances 2 ». Un nouveau projet qui vise à renforcer l’efficacité, améliorer les processus internes de production, progresser en compétitivité, aider à maintenir une sous-traitance solide… Mis en place par le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) et les régions, ce plan devrait pouvoir aider près de 300 entreprises d’ici à 2019 (début du programme au 2nd trimestre 2017) avec un budget de 17 M€.
en page 24
> Decathlon a franchi la barre des 10 milliards d’euros en 2016.
LES ECHOS
du 14/02/2017
Le géant du sport a dignement célébré son 40e anniversaire en franchissant la barre des 10 Mrds€ de chiffre d’affaires (hors taxe) en 2016 et n’a rien perdu de sa capacité à séduire les consommateurs. Le groupe mène un développement international à un rythme effréné. Il a planté son drapeau l’an dernier dans pas moins de cinq nouveaux pays et a ouvert 164 nouveaux points de vente.
en page 15
> ArcelorMittal entrevoit le bout du tunnel.
LES ECHOS
du 13/02/2017
Il y a un an, ArcelorMittal publiait une perte record de 7,9 milliards de dollars, un an plus tard, le géant de la sidérurgie affiche un bénéfice net de 1,8 milliard. ArcelorMittal a serré les coûts, avec son plan de compétitivité sur cinq ans qui a contribué pour 900 millions de dollars au résultat opérationnel. Le groupe a également bénéficié de meilleures conditions de marché : les prix de l’acier ont rebondi de 27 % en Europe au quatrième trimestre et de 8 % aux Etats-Unis.
en page 19
> L’équipementier Faurecia veut se faire une place dans le « cockpit du futur ».
LES ECHOS
du 10/02/2017
Tesla est le nouveau client de Faurecia. Après dix-huit mois de prédéveloppement, l’équipementier français a signé en avril dernier un contrat avec le constructeur californien de voitures 100 % électriques pour lui fournir les intérieurs de la future Model 3. Le groupe a affiché, grâce aux performances de sa division sièges, un chiffre d’affaires annuel en hausse de 2,6 % à périmètre constant, à 18,7 Mrds€, doublé d’une marge opérationnelle de 5,2 % des ventes.
en page 16
> Tarkett : les profits ont grimpé de 42 % en 2016.
LES ECHOS
du 10/02/2017
Le groupe français Tarkett (présent dans les Ardennes), fabricant de revêtements de sols, a publié jeudi 9 février un bénéfice net 2016 en hausse de 42 %, à 119 M€.
en page 15
Tendances économiques
> Les innovations technologiques en forte hausse.
LES ECHOS
du 16/02/2017
Une étude de l’Insee fait état que 50 % des entreprises (de plus de 10 salariés et du secteur marchand non agricole) auraient innové entre 2012 et 2014. Et, même si les innovations non technologiques restent les plus fréquentes, elles stagnent légèrement (42 à 43 %)… Alors que les innovations technologiques sont en forte progression (37 à 41 %). Quels sont les facteurs qui facilitent l’innovation ? Le secteur d’activité (À noter : l’information et la communication arrivent en tête devant l’industrie), la capacité à exporter, l’appartenance à un groupe, le partenariat ou la coopération (fournisseurs, entreprises, organismes de recherche).
en page 5
> Les créations d’entreprise ont rebondi en janvier.
LES ECHOS
du 15/02/2017
Le nombre de créations d’entreprise en France a rebondi en janvier, augmentant de 1,5 % après avoir reculé de 2,6 % en décembre, a annoncé mardi l’Insee. Au total, 47 008 entreprises ont été créées le mois dernier. Au cours des 12 derniers mois, les créations d’entreprise sont en forte hausse : +6,2 %. « Cet accroissement est surtout porté par les créations de sociétés (+9,8 %) et celles d’entreprises individuelles hors microentrepreneurs (+9,6 %) », relève l’Insee. (Texte intégral)
en page 2
> Dossier – Génération start-up.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE
du 14/02/2017
De plus en plus de diplômés des grandes écoles préfèrent créer leur société plutôt que de rejoindre un grand groupe.
en page 6-7
> L’économie européenne sur une trajectoire d’accélération, mais Bruxelles met en garde contre la montée des risques.
LES ECHOS
du 14/02/2017
La commission européenne a présenté lundi 13 février ses prévisions économiques. Elle a relevé ses prévisions de croissance avec une expansion économique satisfaisante en 2017 (1,6 %) et même une légère accélération en 2018 (1,8 %). La France devrait afficher un déficit légèrement inférieur à 3 % en 2017.
en page 6
> Les créations d’emplois dans le privé au plus haut depuis 2007.
LES ECHOS
du 13/02/2017
Selon la dernière estimation de l’Insee publiée vendredi 10 février, le secteur marchand non agricole a créé 62 200 postes au 4e trimestre, 10 000 de plus que durant le trimestre précédent. Il s’agit du septième trimestre de hausse continue. En 2016 le secteur marchand a créé plus de 190 000 emplois, près de deux fois plus en un an. L’embellie provient du tertiaire et de l’intérim. Dans l’industrie et la construction l’érosion continue.
en page 2
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous