Sélection du 13/01/2017 au 19/01/2017
Dans les CCI
> Journée d’information sur la réglementation REACH.
CHAMP'ECO
du 18/01/2017
Les CCI de Champagne-Ardenne, en partenariat avec la DREAL et le réseau Entreprise Europe, vous proposent de participer à une réunion d’information sur la réglementation REACH (enRegistrement, Evaluation, Autorisation des substances CHimiques) et ses dernières évolutions.
en page
> Une journée dédiée aux femmes qui veulent entreprendre en franchise.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7690 du 16/01/2017
Le 31 janvier 2017, la CCI de la Marne organise à Reims, en partenariat avec le site web www.reconversionenfranchise.com, une journée dédiée aux femmes qui souhaitent entreprendre en franchise.
en page 5
Economie régionale
> Vivier-au-Court – Éducation – Deux formations pour les demandeurs d’emploi.
L'ARDENNAIS
du 19/01/2017
A la demande de Pôle Emploi, en réponse aux besoins spécifiques du territoire et dans le cadre des 500.000 demandeurs d’emploi en formation, le Greta des Ardennes a mis en place deux formations : une en perfectionnement maintenance industrielle et une autre pour opérateur sur centre d’usinage, pour 17 demandeurs d’emploi.
en page 13
> Champagne - Volume de bouteilles expédiées en baisse mais le chiffre d’affaires reste stable.
L'UNION
du 15/01/2017
Vincent Perrin, directeur du Comité Champagne, a annoncé le 14 janvier un volume de 306 millions de bouteilles expédiées en 2016 dans le monde. Un chiffre en retrait par rapport à 2015. Les expéditions de champagne retrouvent presque leur niveau de 2014 mais le chiffre d’affaires de 4,75 milliards d’euros serait le deuxième meilleur de la filière. Les coprésidents de l’interprofession avaient souligné lors de l’assemblée générale de l’association viticole champenoise fin 2016 que « l’avenir de la filière n’est pas dans l’accroissement des volumes mais dans la valorisation des bouteilles. »
en page 4
> Les indépendants font leur pub sur Internet.
L'UNION
du 16/01/2017
Les petits commerçants sont de plus en plus présents sur Internet et les Réseaux sociaux pour ne pas être mangés par les grosses franchises et les ventes en ligne amazoniennes. Ils nouent de nouveaux rapports avec leur clientèle, le tout est de ne pas tomber dans le piège du « tout en ligne » jusqu’à fermer boutique. Exemples en région avec les magasins Jeanteur à Charleville-Mézières et Mistral à Reims.
> Les villes et CCI donnent un coup de main. La moitié des petits commerces n’ont pas de sites web propres. Face à cette réalité et la montée en charge des opérateurs spécialistes du web local, les petits commerces réagissent pour profiter du dynamisme du e-commerce. Face à cette bataille les indépendants ne sont pas seuls, ils bénéficient du soutien croissant des villes qui tentent de redynamiser et moderniser le tissu commercial local. Cette aide prend la forme de « plates-formes marchandes locales, fruits d’un partenariat entre les villes, des CCI et des missions locales de commerçants.
> Communication directe avec la clientèle au ptit Loup d’Epernay. > Les unions de commerçants mettent en vitrine leurs adhérents.

en page 4
> Revin – Emploi – 100 Garanties jeunes pour 2017.
L'ARDENNAIS
du 18/01/2017
Le dispositif appelé Garanties jeunes permet à des demandeurs d’emploi âgés de 18 à 25 ans de bénéficier d’une indemnité de 471 euros par mois pendant un an, non renouvelable. En retour, ils s’engagent à être acteur dans leur recherche d’emploi ou de formation et à suivre des ateliers collectifs, des stages et des entretiens individuels. A la Mission Locale Nord Ardennes, 29 jeunes ont pu l’intégrer dès septembre 2015 et 74 autres en 2016. Cette année, la Milo espère en accompagner 100.
en page 12
> Epernay. L’autopartage lancé en 2017.
L'UNION EPERNAY
du 18/01/2017
La Ville d’Epernay et la Communauté de communes Epernay Pays de Champagne ont présenté un plan d’action dans le cadre de l’appel à projets lancé par le ministère de l’Ecologie afin d’encourager les élus locaux à s’engager pour la qualité de l’air. Le 25 septembre 2015, Epernay a été retenue parmi les 20 collectivités pour le programme « Villes respirables en cinq ans ». Parmi les actions de la Ville d’Epernay : la mise en place d’un système d’autopartage dont la réservation s’effectuera par internet.
en page 10
> Châlons veut séduire les investisseurs grâce au CRSD.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7690 du 16/01/2017
Pour promouvoir son territoire et convaincre des entreprises de venir s’implanter, l’agglomération châlonnaise a lancé une campagne de communication « Challenge Priorité Business » avec le slogan « On a tout enlevé, mais on a gardé l’essentiel », conforté par une promesse : « 0 impôt, 0 taxe, 0 charge pendant cinq ans ». « Aucun territoire n’offre autant d’avantages », se réjouit Bruno Bourg-Broc, président de Châlons-en-Champagne Agglo.
en page 9
> ENGIE Green prend soin de la nature autour de ses éoliennes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7690 du 16/01/2017
ENGIE Green, issue de la fusion entre Futures Energies et Maïa Eolis, est un acteur majeur des énergies renouvelables avec 526 MW de puissance éolienne dans le Grand Est. La région représente un tiers de la puissance éolienne d’ENGIE Green en France. Le groupe dispose d’un centre de conduite des énergies renouvelables à Châlons-en-Champagne qui supervise 470 éoliennes et 105 000 panneaux photovoltaïques. En partenariat avec la Fédération régionale des Chasseurs de Champagne-Ardenne, l’entreprise a fait réaliser divers aménagements sur les 11 parcs de la Marne et des Ardennes. 8,7 km d’aménagements de haies, des buissons, des bandes enherbées ont été mis en place. La préservation de la nature bénéficie aussi aux agriculteurs car certaines espèces sont qualifiées d’auxiliaires de culture (polinisateurs, alimentation en rongeurs…).
en page 6
> Sedan – Emploi – La sidérurgie cherche à être plus « sexy ».
L'ARDENNAIS
du 17/01/2017
Malgré des besoins de mains-d’œuvre, des entreprises du Sedanais spécialisées dans la forge ou la fonderie peinent à recruter. Les conditions de travail ont tendance à rebuter les candidats. Julia Capel-Dunn, sous-préfète de Sedan, consciente du déficit d’image de ce secteur d’activité, souhaite mettre en place un dispositif pour attirer les jeunes. Elle a choisi d’orienter les actions du Service public de l’emploi de projet (Spep) en particulier dans la fonderie et la forge. Le comité de pilotage a été installé vendredi 13 janvier. Trois axes de travail ont été définis : les besoins en recrutement, comment construire les formations et comment valoriser ces métiers.
en page 17
> Urbanisme – Zones en mutation.
L'UNION
du 14/01/2017
L’ouverture de la LGV-Est et de la gare de Champagne-Ardenne en 2007 a donné le coup d’envoi d’un processus d’urbanisation qui s’accélère à une vitesse exponentielle. L’agglomération rémoise est en plein renouveau avec Bezannes comme fer de lance. Les programmes immobiliers en tous genres se multiplient. Sur une zone de 172 hectares, les installations d’entreprises, les sièges sociaux, les sociétés de services, les commerces poussent comme des champignons. Mais le principe des trois tiers préside : un tiers pour les logements, un tiers pour l’emploi, un tiers pour les espaces verts.
> Tinqueux repousse ses limites. Les zones commerciales de Thillois et Champigny, l’autoroute et la gare TGV à quelques kilomètres sont des facteurs de développement de la cinquième ville du département.
> A Charleville, un avenir tertiaire pour le quartier de la gare.

en page 4
> Le chiffre – 1.160.
L'ARDENNAIS
du 15/01/2017
C’est le nombre de créations d’entreprises dans les Ardennes en 2015. Parmi ces 1.160 créations, 158 ont concerné la construction, 72 l’industrie et 302 le commerce (source : Répertoire des entreprises et des établissements – INSEE). (Texte intégral)
en page 2
Grande région Est
> Trajets domicile-travail à vélo : le Grand Est en tête.
L'UNION
du 18/01/2017
Grâce en partie à Strasbourg où 16 % des déplacements s’y font à vélo, au Bas-Rhin (6,1 %), et au Haut-Rhin (3,1 %), le Grand Est s’impose comme la première région de France pour les trajets domicile-travail à vélo avec 2,7 % contre 2 % pour la France. L’ancienne région Champagne-Ardenne fait mieux que la Lorraine, l’Aube (2,5 %), ainsi que la Marne et la Haute-Marne (2,1 %) affichant des résultats supérieurs à la moyenne nationale. L’Aisne et les Ardennes se situent de dessous de ce seuil. Résultats qui proviennent d'une enquête réalisée grâce aux données récoltées par l’Insee.
en page 6
> BigUp For Strartup Grand Est.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7690 du 16/01/2017
Le programme BigUp For Startup Grand Est permet à de jeunes entrepreneurs de répondre à un appel à projets lancé par de grands groupes : la Caisse des Dépôts, CISCO, EDF, ENGIE, GRDF, l’ADEME, La Poste et Orange. Le 9 février au Palais des congrès de Nancy, des conférences permettront d’anticiper les tendances du marché. Cet événement se positionne comme le rendez-vous incontournable des synergies entre grands groupes, entrepreneurs, startupers, managers et étudiants. Les startups peuvent déposer leur dossier de candidature pour les appels à projets jusqu’au 26 janvier 2017 à minuit. www.bigup4startup.com
en page 14
> Le Grand Est : une Région phare de l’apprentissage.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7690 du 16/01/2017
Le Grand Est est la troisième région par le nombre d’apprentis et pèse 9,4 % des effectifs métropolitains. La part des 16-25 ans dans l’ensemble des apprentis est supérieure à la moyenne métropolitaine (5,3 % contre 5 %). Gérard Cherpion, Vice-président en charge de l’emploi, la formation et l’apprentissage analyse l’apprentissage dans le Grand Est et présente les objectifs du Conseil régional. « Ce pari de l’apprentissage fait du Grand Est une région pionnière et la première de France sur l’opération nationale 500 000 apprentis ».
en page 14
> SIMA - 40 entreprises du Grand Est à Paris du 26 février au 2 mars.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7690 du 16/01/2017
40 entreprises du Grand Est, dont les sociétés marnaises Agriconomie et SMAG, participeront au SIMA, le rendez-vous indispensable du monde agricole. Avec plus de 1 770 entreprises originaires de 42 pays, et de toutes les régions françaises, il permet de découvrir les dernières innovations, équipements et savoir-faire.
en page 6
Entreprises à la Une
> « AxoCamp » : un campus informatique en milieu rural.
CHAMP'ECO
du 19/01/2017
La société marnaise Axon’Cable va mettre en place début 2017 « AxoCamp ». Un campus informatique en milieu rural pour pallier ses besoins en compétences informatiques.
en page
> Douzy – Jointec a trouvé deux repreneurs.
L'ARDENNAIS
du 19/01/2017
Placée en redressement judiciaire en novembre, l’entreprise Jointec de Douzy, spécialisée notamment dans la fabrication d’aquabikes (vélos de piscine), vient d’être sauvée par deux repreneurs, Urban Hamilton, ancien directeur commercial de la Foulerie à Carignan, et Alain Dervaux, gérant de la société Bourgeois Moteurs, située dans la zone commerciale de la Croisette à Charleville-Mézières. Cinq emplois sur huit sont sauvegardés. (Texte intégral)
en page 2
> ISICS continue à se faire (re)marquer avec Spacefoot.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7690 du 16/01/2017
La société ISICS, créée en 2004, s’est forgé une réputation dans le secteur du développement de sites internet. Elle génère un CA de 260.000 euros et emploie 6 salariés sur le site de Charleville-Mézières. Ses fondateurs, Nicolas Charlot et Sébastien Cas, ont créé une autre société, Spacefoot, spécialisée dans la commercialisation de publicités. Elle emploie une trentaine de salariés à Paris, une dizaine sur la base logistique de Tours, une à Lyon et quatre à Charleville-Mézières. Cependant, Isics et Spacefoot peinent à recruter.
en page 8
> Bouygues déménage pour grandir dans les Ardennes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7690 du 16/01/2017
Afin de se rapprocher de l’axe Reims-Charleville, l’entreprise Bouygues Energies et Services, située à Signy-L’Abbaye, va s’implanter dans un an à Faissault dans de nouveaux locaux. Ne souhaitant pas investir dans la construction, elle a fait appel à la SEAA. Cette délocalisation, nécessaire pour cette société qui emploie aujourd’hui 20 salariés, facilitera le recrutement et lui permettra d’être plus proche de ses clients. De plus, elle espère que sa filiale Axione remporte le marché de la fibre optique.
en page 8
> Châlons-en-Champagne. La Fabrique de tous les possibles.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 18/01/2017
La Fabrique Collective, lieu de création et de partage de connaissances, va ouvrir à Châlons-en-Champagne. Il s’agit de regrouper, en un même lieu, laboratoire de fabrication avec machines professionnelles (fablab), espaces de travail pour autoentrepreneurs, bureau mutualisé, espaces de création et d’exposition. Un Apéro Fab est organisé le 19 janvier 2017 pour présenter le projet.
en page 12
> Lingat Architectes, 50 ans et toujours la même fibre locale.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7690 du 16/01/2017
Le cabinet d’architecture Lingat Architectes, installé à Bezannes depuis 2013, a engagé un processus de certification de ses activités. « En 2017, nous visons l’obtention de l’ISO 9001 et de l’ISO 14001. Ces qualifications sont très importantes vis-à-vis de nos clients et elles deviennent de plus en plus demandées, dans le domaine industriel notamment », explique Olivier Lémont qui dirige le cabinet depuis 2007.
en page 5
> Ventura Socks. Un partenariat avec l'équipe cycliste de l'armée de terre.
L'EST ECLAIR
du 18/01/2017
La petite entreprise de Jean-Paul Ventura continue son bonhomme de chemin avec un nouveau partenariat dans le domaine du sport, en fournissant des chaussettes coton-carbone à l'équipe cycliste de l'armée de terre. Ventura Socks emploie seize salariés à Romilly-sur-Seine.
en page 24
> L’abattoir de Rethel mis en redressement judiciaire.
Usinenouvelle.com
du 02/01/2017
Le tribunal de commerce de Sedan a ouvert une procédure de redressement judiciaire concernant la Société du Bétail et des Viandes du Rethélois (Sobevir). Elle emploie 42 salariés pour l’exploitation de l’abattoir de Rethel (Ardennes) et la transformation, la conservation et le négoce de la viande de cochons, moutons et vaches.
en page
> Nestlé Dolce Gusto va embaucher une trentaine de futurs CDD et CDI à Challerange.
Usinenouvelle.com
du 27/12/2016
Employant actuellement 110 salariés sur un site de 47.000 mètres carrés de superficie, l’usine Nestlé Dolce Gusto de Challerange a le vent en poupe. Son directeur depuis septembre 2016, Fabien Goutal, va embaucher dans les prochaines semaines une trentaine de nouveaux salariés suite à la réalisation en 2015-2016 d’un second évaporateur qui a sérieusement boosté sa production de poudres à base de lait.
en page
> EDF dépense 2 milliards d’euros pour la centrale nucléaire de Chooz.
Usinenouvelle.com
du 19/12/2016
La centrale nucléaire de Chooz fête ses 20 ans. Pour prolonger sa durée de vie à 60 ans, EDF a entrepris un investissement de 2 milliards d’euros. Les aménagements courront jusqu’à 2020.
en page
> Cultura ouvrira fin mai à Cormontreuil.
L'UNION REIMS
du 16/01/2017
L’enseigne Cultura a choisi la région de Reims pour implanter son premier magasins marnais.
en page 9
> 80 000 tonnes d’aliments.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 16/01/2017
L’usine Sander de Merlaut, spécialisée dans la fabrication d’aliments pour animaux de la ferme, présente son savoir-faire et ses méthodes de travail. L’unité de Merlaut fait partie de six sites Sanders Nord-Est chapeautés par le groupe Avril. Elle compte 22 salariés.
en page 11
> Marne : ils conservent leur Bib gourmand.
L'UNION
du 14/01/2017
Michelin vient de dévoiler ses Bib Gourmand 2017 : la sélection de 646 tables au bon rapport qualité-prix. Dans la Marne, si aucune nouvelle table n’accède à cette distinction, les autres restaurants déjà sélectionnés l’an dernier le conservent : le Pavillon CG à Reims, Le Théâtre et Cook’in à Epernay et O’Délices des Papilles à Matignicourt-Goncourt près de Vitry-le-François.
en page 2
> Le chiffre - 290.
L'ARDENNAIS
du 14/01/2017
C’est le nombre de salariés de La Maroquinerie des Ardennes, entreprise située à Bogny-sur-Meuse. 290, c’est également le nombre de salariés de Tarkett, employeur industriel de Sedan, fabriquant des revêtements en matière plastique. (Texte intégral)
en page 2
Finances
> Le FMI prévoit une légère accélération de la croissance mondiale.
LES ECHOS
du 17/01/2017
Publiées lundi 16 janvier, les dernières prévisions économiques du Fonds monétaire international (FMI) sont positives à condition de conserver un climat politico-commercial stable. La croissance mondiale devrait s’établir à 3,4 % en 2017 (3,1 % pour 2016), puis à 3,8 % en 2018.
en page 8
International
> Mariage à 50 milliards dans l’optique.
Les Échos Entreprises et Marchés
du 17/01/2017
Une fusion de la technique (Essilor, spécialiste des verres ophtalmiques), de la mode et du marketing (Luxottica, fabricant italien de lunettes de luxe) baptisée EssilorLuxottica. Deux géants de l’optique, Essilor (présent en région Grand Est) et Luxottica, vont bientôt convoler en juste noce et représenter un capital de plus de 15 mrds€ de CA. Pour ce qui est des effectifs, EssilorLuxottica comptera environ 140 000 employés à travers le monde.
en page 16
> Relance des négociations sur la vente de six EPR à l’Inde.
Le Monde Économie & Entreprise
du 13/01/2017
Enlisées depuis 10 ans, les négociations sur la vente de réacteurs EPR à l’Inde ont repris. Le premier ministre indien a confirmé son intérêt pour l’achat de six réacteurs à eau pressurisés de troisième génération lors d’un entretien avec le ministre français des affaires étrangères le 8 janvier. New Delhi verrait bien EDF démarrer la construction des réacteurs au plus tard en 2019.
en page 3
> La France à la reconquête de l’Afrique.
Le Monde Économie & Entreprise
du 13/01/2017
Le continent noir, investi depuis une décennie par les pays émergents, est redécouvert par les entreprises tricolores. En témoigne l’importante délégation de patrons (une soixantaine dont des grands groupes comme Veolia ou Thales) présente à Bamako pour le sommet Afrique-France les 13 et 14 janvier.
en page 2
> Un incubateur pour dynamiser la coopération France-Afrique du Sud.
LES ECHOS
du 19/01/2017
Pour renforcer les liens avec la France, les membres du Cap40, réseau local d’entrepreneurs français et internationaux, ont obtenu il y a un an le label French Tech pour Cape Town, deuxième ville africaine à obtenir cette reconnaissance après Abidjan. Cette initiative s’est déclinée sous la forme d’un incubateur, le French South African Tech labs. Le lieu devrait accueillir les premiers entrepreneurs français et sud-africains début 2017.
en page 24
> Donald Trump impose sa loi aux entreprises.
LES ECHOS
du 19/01/2017
Mis sous pression par les tweets du futur Président, les grands groupes multiplient les annonces de recrutement et d’investissement aux Etats-Unis. Les grandes entreprises entendent donner des gages de bonne volonté, alors qu’elles seront confrontées à des décisions lourdes de conséquences de la part de l’administration Trump. L’industrie automobile s’inquiète de l’arrivée de taxes douanières avec le Mexique.
en page 16
> Les firmes américaines en France reprennent confiance.
LES ECHOS
du 18/01/2017
Selon le baromètre sur le moral des entreprises américaines installées dans l’Hexagone, publié le 17 janvier par la Chambre de commerce américaine en France et le cabinet de conseil Bain, les entreprises américaines sont en train de reprendre confiance dans la France. Alors qu’en 2015, elles étaient seulement 27 % à estimer que l’évolution du contexte économique sur les deux à trois ans à venir serait positive, en 2016, près de la moitié se montrent optimistes.
en page 5
> La Chine n’a jamais importé autant de matières premières.
LES ECHOS
du 16/01/2017
En 2016, les importations chinoises ont atteint des niveaux record. L’appétit de la Chine pour les matières premières ne faiblit pas. Au contraire. Pour combler le déficit de production locale ou profiter de cours mondiaux encore avantageux, le plus gros consommateur de la planète a importé des quantités record en 2016 et cette tendance pourrait se poursuivre.
en page 28
Juridique et fiscal
> L’effet inattendu de la baisse d’impôt sur les entreprises.
LES ECHOS
du 17/01/2017
La baisse d’impôt sur les sociétés (IS réduit à 28 %, échelonné de 2017 à 2020 suivant le C.A. de l’entreprise) pourrait avoir un impact étonnant sur certains groupes français. Des effets temporaires sur la comptabilité sont attendus et parfois anticipés par les entreprises : des charges supplémentaires liées à la revalorisation de la position nette d’impôts différés (déficits enregistrés et habituellement imputés sur les impôts suivants). Car si le taux de l’impôt baisse, la capacité à imputer des déficits diminue. A contrario, les entreprises bénéficiant d’un sursis d’imposition seraient plutôt favoriser pendant cette transition.
en page 4
> Reprise d’entreprise : calculer la juste valeur d’une PME.
Les Echos sociétés
du 17/01/2017
Selon Gilles Lecointre, économiste, spécialiste du family business, le juste prix pour une entreprise indépendante est un prix « raisonnable », c’est-à-dire un prix « raisonné ». Observation destinées aux acquéreurs : la transmission de PME est un marché où les opportunités qui correspondent exactement aux critères de recherche souhaités sont rares. Quand on tient une « bonne » cible, il faut s’y accrocher… et accepter de rester ouvert dans la discussion sur le prix. Aux vendeurs : il n’y a pas un seul prix pour une entreprise mais il existe, autour d’un montant pivot, autant de prix que de repreneurs. Les expertises financières usuelles sont insuffisantes pour évaluer le prix d’une entreprise indépendante, il convient de les compléter par une investigation approfondie des « qualités » de l’entreprise, c’est ce qu’on appelle le « capital immatériel ».
en page 1
> Fiscalité : la France appelée à baisser son taux d’impôt sur les sociétés.
LES ECHOS
du 13/01/2017
Principale recommandation du Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) dans son dernier rapport publié jeudi 12 janvier : la France doit poursuivre la baisse de son taux d’impôt sur les sociétés (IS) au-delà de ce qui est déjà prévu dans la dernière loi de finances. Ce rapport rappelle que la plupart des pays européens ont baissé leur taux d’IS ou sont sur le point de le faire. Un critère souvent déterminant pour attirer des investissements étrangers. Le CPO prône un taux de 25 %.
en page 4
Marketing et Stratégie
> Les distributeurs accentuent la digitalisation des magasins.
LSA
n° 2443 du 19/01/2017
Selon l’étude de Samsung menée en partenariat avec LSA, les distributeurs se donnent 2,67/5 en digitalisation de leurs magasins. Les enseignes multiplient les équipements, mais il reste encore à faire pour aller au-delà de la simple promotion des produits. Parmi les objectifs clés pour 2017, un distributeur sur deux cite en premier l’amélioration de l’expérience client proposée.
en page 34
> Comment passer de la relation client à l’expérience client.
L'USINE NOUVELLE
n° 3498 du 12/01/2017
Vivre une expérience réussie plutôt qu’un parcours du combattant, voilà ce que veut le consommateur d’aujourd’hui. Les entreprises veulent sonder le ressenti émotionnel de leurs clients. Les services sont à la pointe de ce mouvement et l’industrie devrait suivre de près. 1. Tous concernés. 2. Travailler sur le parcours client. 3. Fédérer tous ses partenaires.
en page 52
Produits et marchés
> Helpling déploie son modèle dans toute la France.
LES ECHOS
du 19/01/2017
La plate-forme de mise en relation entre particuliers et aides ménagères va se lancer dans la plupart des grandes métropoles. La société allemande a atteint l’équilibre dans l’Hexagone et gagne tous les mois plus de 1 000 clients.
en page 24
> Renault passe le cap des 3 millions de voitures vendues dans le monde.
LES ECHOS
du 18/01/2017
Renault dépasse pour la première fois de son histoire le cap des 3 millions de voitures vendues dans le monde. Il atteint ainsi un objectif annoncé en 2006, grâce au renouvellement de l’offre et à l’international. Il dépasse désormais PSA.
en page 16
Ressources humaines
> Savoir s’entourer pour rompre la solitude du chef d’entreprise.
Les Echos sociétés
du 19/01/2017
Selon une étude BPI-Lab réalisée auprès de 2 398 chefs d’entreprise, le sentiment de solitude touche 45 % des dirigeants de PME et d’ETI en France. Trois dirigeants sur quatre déclarent qu’ils ne se sentent pas soutenus par leur entourage, et peu parlent de leurs problèmes à leurs proches. Ce sentiment de solitude toucherait particulièrement les dirigeants de PME. Ce comportement risque d’engendrer un surmenage du chef d’entreprise et même un épuisement physique et psychologique ou burn-out. 4 solutions concrètes : 1. Créer un comité de pilotage. 2. Faire de la stratégie. 3. Faire émerger un second. 4. Ouvrir son capital.
en page 1
> Apprentissage : rebond en novembre.
LES ECHOS
du 17/01/2017
Les entrées en apprentissage ont progressé de 3,6 % en novembre 2016, à hauteur de 44 900 contrats, par rapport au même mois de 2015, confirmant le rebond observé depuis mi-2015, selon des données provisoires du ministère du Travail. Ces chiffres effacent le coup d’arrêt d’octobre (- 3,2 %). Novembre est traditionnellement le 3e plus gros mois en termes d’entrées, derrière octobre et septembre. Sur les 6 premiers mois de la campagne 2016-2017, le nombre de nouveaux apprentis a progressé de 1,8 %, avec 228 300 entrées de juin à novembre. (Texte intégral)
en page 2
> Les salariés prêts au changement s’ils y sont associés.
LES ECHOS
du 13/01/2017
Selon une étude du cabinet de conseil NoCom, les transformations dans l’entreprise ne sont pas bien vécues. Le sondage effectué sur 1 448 salariés montre que les salariés vivent très souvent des plans de transformation dans leur carrière. Ils ne contestent pas leur nécessité mais leur efficacité est critiquée : 54 % estiment que les plans de transformation ne produisent pas les résultats promis et, pour 51 %, ils n’ont pas permis d’améliorer le fonctionnement de l’entreprise. La clef pour les entreprises serait d'associer les salariés et de s'appuyer au maximum sur les managers de proximités, car 63 % des salariés leur font confiance.
en page 3
Tendances économiques
> Le nombre d’enfants par femme recule pour la deuxième année de suite.
LES ECHOS
du 18/01/2017
Selon l’Insee, le taux de fécondité, qui était de 2 enfants par femme en 2014, est tombé à 1,93 en 2016. L’Hexagone comptait 66,991 millions d’habitants au 1er janvier 2017, soit 3,3 millions de plus qu’il y a dix ans. La différence entre naissances et décès a atteint 198 000 l’an passé, son plus bas niveau en quarante ans.
en page 5
> Emploi, croissance : les PME plébiscitées.
LES ECHOS
du 18/01/2017
Selon le baromètre annuel de la confiance politique du Cevipof réalisé par Opinion Way, 81 % des personnes sondées déclarent avoir confiance dans les PME. Un score qui tombe à 43 % pour les grands groupes. Les entreprises sont vues comme des acteurs importants pour la croissance économique du pays et 63 % des Français estiment que l’Etat devrait leur faire plus confiance et leur donner davantage de liberté.
en page 2
> La France sur le chemin de la déconsommation.
LES ECHOS
du 13/01/2017
Les ventes de produits de grande consommation (PGC) en 2016 montrent que la consommation de masse entre dans une spirale négative. La consommation en volume des PGC et des produits frais a légèrement baissé en 2016 de -0,1 %, un chiffre susceptible d’évoluer. Les experts commencent à évoquer la déconsommation, au moins pour certaines catégories de produits. Moins d’alcool, moins de pain, moins de lait… le repli se confirme aussi pour les colas, les jus de fruits ambiants, les anisés. Un changement des modes de consommation s’opère, les gens consomment moins, mais consomment mieux.
en page 16
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Est - Antenne Champagne-Ardenne
Pour tout renseignement : contactez-nous