Sélection du 21/10/2016 au 27/10/2016
A retenir
> Zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 26/10/2016
> Vous avez jusqu'au 2 novembre, minuit, pour faire entendre votre voix et participer aux élections consulaires. Par courrier ou Internet, voter c'est simple, rapide et efficace : jevote.cci.fr

Retrouvez dans CCI Mag, le dossier spécial "élections consulaires", le rôle de la CCI et les modalités de pratique du scrutin. En savoir plus...

en page 1
Dans les CCI
> Chaumont – La création plus forte que la reprise.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8126 du 25/10/2016
Le 19 octobre, le forum de la création reprise a permis à 35 porteurs de projet de rencontrer les conseillers des chambres consulaires ainsi que leurs partenaires incontournables tels que les banques, experts-comptables, organismes fiscaux... Les projets évoqués étaient déjà bien réfléchis et la tendance est à la prudence. Malgré cela, c’est la création qui était privilégiée par les visiteurs alors que la reprise d’une activité existante parait plus sûre.
en page 6
Economie régionale
> A Châlons-en-Champagne, 30 emplois créés grâce à Machaon.
L'UNION
du 26/10/2016
Ce renouveau était attendu de pied ferme dans la ville préfecture de la Marne. Après la fermeture d'Air Liquide Welding fin 2014, provoquant le licenciement de 70 personnes, le projet Machaon, une usine de recyclage des emballages plastiques, avait pris ses quartiers. L'activité va être enfin lancée. La ligne de production prend actuellement forme. Elle sera mise en route en janvier prochain. Une trentaine de postes seront créés. (Texte intégral)
en page 4
> Vingt ans au service de l'insertion.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 24/10/2016
Créée en 1996, l'association Vitry Synergic est devenue l'un des piliers locaux dans le domaine de l'insertion professionnelle des personnes éloignées de l'emploi. Trente ouvriers y sont employés chaque année et encadrés par six formateurs permanents. Son action se concentre dans trois secteurs : bâtiment, environnement, peinture et décoration. 500 personnes, au travers des chantiers menés avec l'association Vitry Synergic, ont pu retrouver un emploi en vingt ans d'activité.
en page 7
> L’association d’insertion Jobs’51, un employeur à part.
L'UNION EPERNAY
du 24/10/2016
L’association Jobs’51 insère par l’activité économique des personnes éloignées de l’emploi. Elles bénéficient d’un suivi socioprofessionnel, mené par une chargée d’insertion professionnelle. En 2015, Jobs’51 a accueilli 151 personnes à Reims et à Epernay, ce qui représente 20 personnes en équivalent temps plein dont 6 à Epernay.
en page 7
> Chaumont – Les restaurateurs face aux difficultés de leur profession.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8124 du 23/10/2016
L’implantation de nombreuses franchises, la crise qui se poursuit, les charges sociales qui accentuent les difficultés, tout ceci serait à l’origine des changements qui se produisent actuellement parmi les restaurants chaumontais. Six établissements sont soit en vente soit fermés. Cependant, une nouvelle enseigne nationale est annoncée pour novembre. Les restaurateurs livrent leur analyse.
en page 13
> Romeo peut faire décoller Reims.
L'UNION
du 26/10/2016
Les chercheurs de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) qui accueille Romeo, le supercalculateur le plus puissant de France et l’un des plus performants au monde, travaillent sur un projet d’utilisation d’un drone sur le vignoble champenois. Explications.
en page 44
> Logistique. Les raisons de croire au transport fluvial.
L'UNION ECONOMIE
du 25/10/2016
S’il n’accepte que le gabarit Freycinet, le réseau local du transport fluvial défend ses coûts plus bas, sa régularité et ses faibles émissions de CO2. Explications. La CCI Reims-Epernay a organisé récemment une rencontre afin de mettre en réseau acteurs et utilisateurs actuels ou potentiels.
en page IV-V
> Economie. « Quartier libre », un shaker à idées.
L'UNION REIMS
du 22/10/2016
A compter du 31 octobre 2016, une cinquantaine d’entrepreneurs, acteurs de l’économie solidaire, coworkers, artistes, artisans, sportifs… seront réunis pour trois mois dans les anciens locaux du siège social de Plurial Novilia, rue Marie-Stuart à Reims, pour insuffler une forme nouvelle de vivre et travailler ensemble sur le territoire. Interview de Arnaud Bassery, codirecteur avec Thibaud Rolland, de l’association de développement culturel Velours, à l’initiative du projet « Quartier libre ».
en page 11
> La Champagne Viticole remporte le premier prix Alfred-Gérard.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 459 du 21/10/2016
Alain Julien du Syndicat général des vignerons (SGV) a remporté le 1er prix Alfred-Gérard pour le dossier « Quels cépages pour le champagne de demain ? », publié dans la Champagne Viticole en juin 2016.
en page 2
Grande région Est
> Grand Est. Le THD numérique toujours à petits pas.
L'UNION
du 26/10/2016
3 425 communes et 7 départements de la région Grand Est sont concernés par le très haut débit (THD) numérique, ce qui représente un marché de 1,3 Mrd€. Les 1ers travaux devraient commencer en 2018. « Mais les zones avec les débits les plus lents actuellement, seront les premières branchées », assure Franck Leroy, vice-président en charge du dossier à la Région Grand Est et maire d'Épernay.
en page 4
> Des orientations budgétaires 2017 du Grand Est sans grande surprise.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7678 du 25/10/2016
Il s’agit du budget primitif 2017 du Grand Est, qui sera voté les 15 et 16 décembre 2016. Le budget 2017 (en recette) est prévu à hauteur de 2,8 Mrds€, soit une hausse de 12 % par rapport au budget 2016 de 2,5 Mrds€. > Un budget gonflé par les transferts. > 30 % du budget pour les transports. > Des emplois supprimés dans l’administration.
en page 13
> Un avant-goût de Champagne-Ardenne au SIAL.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7678 du 25/10/2016
Une seule entreprise champardennaise était présente sur le stand Grand Est du salon SIAL : la société Parmentine, n°1 de la pomme de terre fraiche. La société présentait son nouveau produit, la Parmentine’s Cup, qui permet de réchauffer les aliments, prêts à consommer, au micro-onde. Absentes du stand Grand Est : les entreprises Fossier, Clovis et AT France ont préféré être installées suivant leur secteur d’activité. La présidente du Club I3A explique que participer à un tel salon est un gros investissement pour les PME. Elle souhaiterait plus de souplesse pour 2018 et pouvoir faire participer les PME du Grand Est sur le stand régional pour une seule journée.
en page 5
> Conjoncture : des "petits mieux" mais pas d'euphorie.
Le Républicain Lorrain
du 23/10/2016
Selon la Banque de France, l'Insee et la Direccte, l'industrie, le commerce et même le bâtiment repartent à la hausse dans le Grand Est, mais rien de spectaculaire. Les défaillances d'entreprises sont en régression de 4,6 %, la demande de crédits est dynamique, pour des investissements en hausse, notamment dans le secteur des biens d'équipement. Le secteur automobile a fortement progressé dans le courant de l'année, mais il se stabilise déjà. Concernant l'emploi, même si le taux de chômage est en régression (-0,2 % pour le 2e trimestre, -0,5 % sur l'année glissante), cette baisse n'a rien de spectaculaire. > Carte présentant le taux de chômage par zone d'emploi sur le Grand Est.
en page
> Le Grand Est va rester à quatre vitesses.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 22/10/2016
La région Grand Est va vivre une année 2017 à plusieurs vitesses et l’harmonisation des trois anciennes régions est encore en formation. C’est ce que confirment les orientations budgétaires votées en séance plénière à Metz, le vendredi 21 octobre. Alors que le budget, qui sera voté mi-décembre, mettrait l’Alsace en avant, Philippe Richert explique que « les subventions votées en 2016 correspondent à la répartition de la population ».
en page 6
> Région Grand Est. François Aubrecht à la tête de l'agence Aube - Haute-Marne.
L'EST ECLAIR
du 22/10/2016
Lorrain d'origine, François Aubrecht vient d'être nommé directeur de l'agence régionale Aube - Haute-Marne. Il s'installera dans des locaux à Troyes, acquis par la région Grand Est, qui seront connus d'ici quelques jours.
en page 6
Entreprises à la Une
> Nogent-sur-Seine. DHL fait tranquillement ses cartons, Soufflet s'installe petit à petit.
L'EST ECLAIR
du 27/10/2016
Dans cinq semaines, l'entreprise DHL rendra les clés à l'entreprise Soufflet, qui a racheté les bâtiments de la zone des Guignons en début d'année. Le groupe céréalier pourra y développer de nouveaux projets et y installer ses ateliers mécaniques et du stockage des semences.
en page 27
> Economie. Machaon va prendre son envol.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 27/10/2016
Machaon installe son usine de recyclage des emballages plastiques, avenue du 106e Régiment-d'Infanterie à Châlons-en-Champagne, sur l'ancien site de la société Air Liquide Welding. Après avoir obtenu les validations de la préfecture pour les Installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE), les travaux viennent de débuter. L'activité de l'entreprise sera lancée dès janvier 2017 avec l'appui d'une vingtaine de salariés.
en page 5
> DP Construction lauréate des Trophées CRA 2016.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7678 du 25/10/2016
DP Construction, implantée à Saint-Memmie (Marne), est spécialisée dans les travaux de maçonnerie générale et de gros œuvre en bâtiment et compte 21 salariés. Les « Trophées CRA de la reprise » visent à récompenser les reprises d’entreprises, encourager l’esprit entrepreneurial et valoriser la réussite des repreneurs. C’est le cas de DP Construction, vendue en 2009 par Francis Dufour à Didier Devise : ce dernier prépare déjà la transmission avec l’un de ses salariés, Maxime Santerre, formé en alternance dans l’entreprise.
en page 10
> Alliance Prévention Sécurité s’implante dans les Ardennes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7678 du 24/10/2016
La société Alliance Prévention Sécurité, créée en 2012 à Epernay, ambitionne de développer la télésurveillance et d’ouvrir à Charleville-Mézières un centre pour recueillir les appels 24h/24 pour l’ensemble du groupe. « Cela devrait déboucher sur la création de 6 emplois dans les Ardennes... », annonce Nicolas Crinon, directeur de groupe.
en page 4
> L’œil de Périn Sécurité protège les PME du Grand Est.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7678 du 24/10/2016
L’entreprise rémoise Périn Sécurité propose ses solutions en matière d’alarmes et de télésurveillance dans le Grand Est, tout en renforçant, grâce à un partenariat avec le Crédit Agricole, sa démarche commerciale dans la Marne et les Ardennes. L’entreprise réalisait un chiffre d’affaires de près 6 M€ et employait 65 personnes avant son rachat du groupe alsacien OMNI en mai 2016.
en page 4
> Chaumont – Le secteur de la sécurité en bonne santé.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8126 du 25/10/2016
La société AB Sécurité Privée a été créée en 2013 par Mounia DAHABI. Elle emploie actuellement 7 personnes en CDI et environ 20 personnes en CDD et elle intervient dans un rayon de 50 km autour de Chaumont. Ses clients sont aussi bien des sites industriels que des sites publics. L’insécurité ambiante a stimulé son chiffre d’affaires qui a doublé en six mois. L’entreprise envisage la transformation de CDD en CDI avant la fin de l’année.
en page 5
> La Villeneuve-au-Chêne. Les salariés d'Allia ont manifesté devant le siège du groupe Geberit en Suisse.
L'EST ECLAIR
du 25/10/2016
Quatre cents personnes ont manifesté, vendredi, devant le siège du groupe suisse Geberit afin de sauver les sites de La Villeneuve-au-Chêne (Aube) et Digoin (Saône-et-Loire).
en page 16
> Economie. Les établissements Collard grandissent encore et recrutent.
L'UNION EPERNAY
du 21/10/2016
L’entreprise familiale Collard, située à Bouzy, vient d’inaugurer son nouvel atelier de réparation d’engins viticoles de 1 000 m2 dans la zone de la Côte des Noirs à Tours-sur-Marne. Le transfert de cet atelier, à l’étroit dans les locaux du siège social à Bouzy, s’accompagne de la création de deux postes en CDI. La société emploie 48 salariés sur cinq sites différents dans la Marne et a enregistré en 2015 un chiffre d’affaires de 14 M€, dont 30 % à l’export.
en page 5
> Charleville-Mézières – Emploi – 50 licenciements de plus chez Visteon.
L'ARDENNAIS
du 21/10/2016
Un nouveau plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) pour 2017 a été annoncé le jeudi 20 octobre en comité d’entreprise, par la Direction d’Hanon systems (ex-Visteon). Le plus gros employeur privé de la ville, spécialisé dans la fabrication de pièces pour la climatisation automobile, entend avoir un effectif compris entre 400 et 350 salariés d’ici 2020 (effectif actuel : 596). Ce PSE se traduira dès le premier trimestre 2017 par une cinquantaine de départs forcés.
en page 5
Finances
> Budget : ces gisements d’économies qui restent inexploités.
LES ECHOS
du 25/10/2016
La « revue des dépenses » a pour objectif d’alimenter les propositions d’économie du gouvernement et des parlementaires. Concernant le budget 2017, 400 000 M€ d’économie ont été présentés. Un résultat faible, qui peut être lié au calendrier électoral, peu favorable à la mise en place de réformes structurelles. Pour l’année prochaine, les gisements d’économies à l’étude porteront sur la politique de petite enfance, les aides à la rénovation énergétique, les dépenses de voiries des collectivités, ou le carburant de l’armée.
en page 4
International
> Pourquoi l’agroalimentaire français cale à l’export.
L'USINE NOUVELLE
n° 3489 du 27/10/2016
Après des années de croissance, l’excédent commercial de l’agroalimentaire devrait connaître un recul brutal. L’Association nationale des industries agroalimentaires (Ania) prévoit une chute de 1 milliard en 2016. Les crises de la filière laitière et agricole expliquent en partie cette baisse. Le président de l’Ania précise aussi que la concurrence intra-européenne est forte et que la lourde fiscalité française condamne la compétitivité des entreprises du secteur. Le ministère de l’Agriculture avance des arguments concernant la difficulté des filières à travailler ensemble.
en page 10
> Une fusion-indigestion pour les chefs.
LE MONDE
du 21/10/2016
La prise de contrôle de l’américain Monsanto (spécialiste des semences OGM) par l’allemand Bayer (inventeur de l’aspirine et fabricant de pesticides néonicotinoïdes) a mis le feu aux fourneaux : la liberté de choisir leurs produits pour les cuisiniers et la liberté de choisir leurs semences pour les paysans sont directement menacées. La fusion de ces deux groupes, pour un montant de 59 milliards de dollars, donne naissance à un « mastodonte de l’agrochimie » aux conséquences imprévisibles sur notre alimentation. Des chefs français se mobilisent pour lutter « contre l’invasion de l’agrochimie dans nos assiettes ».
en page 18
Juridique et fiscal
> La Cour des comptes épingle le train de vie de bpifrance.
LES ECHOS
du 21/10/2016
Dans un rapport qui sera publié mi-novembre, la Cour des comptes souligne les frais de fonctionnement de la banque et les coûts potentiels de son modèle économique pour l’Etat. Les magistrats considèrent qu'elle joue bien son rôle auprès des PME et ETI françaises mais remettent en cause la grille salariale.
en page 28
> Impôts sur les sociétés : les projets de Bruxelles pour arrêter la cacophonie.
LES ECHOS
du 21/10/2016
Bruxelles a pour projet de taxer les entreprises d’Europe selon les mêmes principes, à des taux définis souverainement par chaque pays. L’objectif est d’homogénéiser l’assiette fiscale. En 2011, le projet avait été refusé par les Etats membres, gardant leurs avantages fiscaux respectifs. Après les différents scandales d’évasions fiscales, la Commission voit l’occasion de relancer le débat. Les impôts d’une société en Europe seraient calculés par l’administration fiscale du pays où se situe le siège social.
en page 6
Marketing et Stratégie
> La Banque Postale se lance dans le « crowdlending » au PME.
LES ECHOS
du 25/10/2016
La banque a pris une participation de 10 % au capital de la plate-forme WeShareBonds. C’est une plate-forme spécialisée dans le prêt participatif aux PME via des emprunts obligataires, dotée du statut de conseiller en investissement participatif (CIP). Elle veut mettre à profit l’offre de la Fintech pour étoffer ses services de financement aux PME. La plate-forme pourra investir dans les entreprises que la banque ne peut financer et elle pourra aussi, à l’inverse, orienter des clients vers la banque... De plus, des offres communes plate-forme/banque pourront être proposées.
en page 27
Numérique
> Quand la French Tech se tourne vers le pays du Soleil-Levant.
LES ECHOS
du 21/10/2016
Le Japon s’ouvre aux technologies étrangères pour relancer sa croissance en berne. Présentation de trois startuppers français sur le marché japonais. > Des comportements difficiles à décrypter.
en page 24
Produits et marchés
> L’aéronautique n’est plus épargnée par les plans de restructuration.
LES ECHOS
du 27/10/2016
Malgré des carnets de commandes pleins et des perspectives de croissance, la réduction des effectifs se succède dans le secteur, y compris chez Airbus et Boeing dont les bénéfices ont plongé. Airbus Helicopters a présenté, mercredi 26 octobre, des résultats décevants et a annoncé une réduction de 582 postes. Pour les compagnies, équipementiers, etc. il s’agit de s’adapter à la baisse des prix. Pour ces entreprises, les mesures d’"adaptabilité" ne sont pas les mêmes mais l’objectif est commun : produire mieux et moins cher.
en page 16 et 17
Ressources humaines
> Chômeurs-entrepreneurs : les aides sociales vont devenir dégressives.
LES ECHOS
du 27/10/2016
Mercredi 26 octobre, était présenté le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2017. Les débats ont été houleux entre le gouvernement et le député sur le thème des aides sociales aux chômeurs-entrepreneurs. Le texte initial prévoyait de rendre dégressive l’aide Accre à partir de 19 308 € de revenus annuels. Le gouvernement souhaite réduire progressivement l’aide entre 19 308 et 38 612 €, ce qui permettrait d’économiser 30 M€. Un compromis a été voté, mercredi 26 octobre : la « dégressivité » ne commencera plus qu’à partir de 0,75 PASS, soit 28 962 € et donc au lieu de concerner 13 % des bénéficiaires, la baisse des aides touchera 8 % d’entre eux.
en page 4
> Mobilité géographique : peut-on refuser ?
Le Monde Économie & Entreprise
du 25/10/2016
S’agit-il d’un « simple changement des conditions de travail » devant être accepté sous peine de licenciement pour faute, ou d’une « modification du contrat » pouvant être refusée au nom de l’intangibilité contractuelle ?
en page 8
> Le numérique réinvente le quotidien du DRH.
Le Monde Économie & Entreprise
du 25/10/2016
L’étude « Pratiques numériques 2016 » du cabinet Eleas a été publiée le lundi 24 octobre. Elle révèle que les deux tiers des salariés souhaitent un accompagnement pour comprendre l’évolution numérique des métiers et que plus d’un tiers des cadres souhaitent un accompagnement pour adapter l’organisation des process aux nouvelles tâches numériques. La transformation numérique a ainsi donné de nouveaux rôles aux DRH : définir les métiers utiles de demain et accorder plus de place au collaboratif.
en page 8
> Chômeurs : le délicat bouclage du plan 500 000 formations.
LES ECHOS
du 25/10/2016
L’État doit trouver 350 M€ pour financer le reliquat des 500 000 formations supplémentaires qui déborderont sur 2017. Deux options sont avancées par l’exécutif : un appel à contribution auprès des organismes qui financent la formation professionnelle ou un détournement d’une partie du 1 % formation obligatoire pour les entreprises. La première piste, une ponction sur la trésorerie des OPCA, n’a pas été retenue. Aucune décision n’a pour le moment été prise. L’État est en cours de discussion avec les partenaires sociaux pour trouver une solution.
en page 3
> Les embauches au plus haut depuis mi-2011.
LES ECHOS
du 21/10/2016
Selon le barème Acoss, les déclarations d’embauche de plus d’un mois (hors intérim) sont en hausse pour le septième trimestre consécutif, + 3,3 % pour les contrats CDD de plus d’un mois et + 2,4 pour les CDI. Tous les secteurs sont touchés par ce dynamisme : + 6,4 % dans la construction, + 2,7 % dans l’industrie et + 3,5 % dans le tertiaire.
en page 5
Tendances économiques
> Les innovations alimentaires boudent la viande.
L'USINE NOUVELLE
n° 3489 du 27/10/2016
Au Salon international de l’alimentation, les protéines végétales ont raflé la majorité des prix de l’innovation. Les industriels cherchent à toucher un nouveau segment de consommateurs : les « flexitariens », ceux qui réduisent leurs achats de viande au profit des protéines végétales. Un mode de consommation adopté par 25 % de la population, alors que la consommation de viande a diminué de 5 % en 2015.
en page 12
> Saint-Gobain lance le TripAdvisor des artisans du bâtiment.
LES ECHOS
du 26/10/2016
Saint-Gobain a créé « Homly You », un site de mise en relation de particuliers et professionnels du bâtiment. Pour Point P, PUM Plastiques et la douzaine d’enseignes de distribution de Saint-Gobain-Distribution-Bâtiment, Homly You aurait pour objectif de procurer des clients aux professionnels qui achètent des matériaux dans leurs dépôts. Le principe de la plate-forme : proposer au particulier, qui réalise des travaux, une liste de professionnels en fonction des caractéristiques du chantier afin de les contacter et obtenir des devis.
en page 18
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Copyright Chambre de Commerce et d'Industrie Champagne-Ardenne - Pour tout renseignement : contactez-nous