Sélection du 07/10/2016 au 13/10/2016
A retenir
> Zoom sur ...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 12/10/2016
CCI Mag dossier spécial "élections consulaire".
Du 20 octobre au 2 novembre se dérouleront les élections consulaires des CCI. Le moment est venu de faire entendre la voix des entreprises. Plus de 4 000 candidats seront élus cette année en France, ils seront 174 sur le territoire champardennais. Retrouvez dans ce dossier toutes les modalités pratique du scrutin.

À découvrir dans CCI Mag n°9>

en page
Economie régionale
> L’usine du futur, une question de survie pour l’industrie.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7676 du 10/10/2016
Même les secteurs traditionnels tels que la forge ou la fonderie doivent innover pour continuer d’exister. Une enveloppe de 400.000€ a déjà été bloquée par le Conseil Régional Grand Est pour financer le recours aux experts chargés de conseiller les TPE et PME dans leur recherche de compétitivité. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de SRDEII qui sera présenté au printemps 2017, après l’organisation en octobre de réunions de concertation pour mieux connaitre les besoins des entreprises.
en page 14
> Les offices de tourisme vont fusionner.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 10/10/2016
A partir du 1er janvier 2017, les offices de tourisme de Vitry, Saint-Dizier et du Der ne feront plus qu'un. Un rapprochement destiné à valoriser plus efficacement le territoire.
en page 7
> Groupe ESC Troyes. Une année de transition pour trouver sa voie.
L'EST ECLAIR
du 13/10/2016
Ils ont entre 17 et 20 ans. Bacheliers et un peu perdus dans leur orientation, William, Younès, Antoine et Colleen ont décidé de suive le dispositif "Stud'up" lancé à la rentrée par l'ESC. Les étudiants sont intégrés aux autres programmes, tout en bénéficiant d'une pédagogie particulière. "Entre l'enseignement académique et la découverte des métiers, grâce à des visites d'entreprise, cela leur permet de construire et d'identifier leur projet professionnel. Ils bénéficieront aussi de séances de coaching et de développement personnel pour mieux se connaître, prendre confiance et choisir le bon parcours.", résume Edwige Robert, chargée de projets au Groupe ESC Troyes.
en page 7
> Le Groupe ESC Troyes fait sa rentrée à Yaoundé.
L'EST ECLAIR
du 13/10/2016
Le Groupe ESC Troyes vient d'ouvrir un Bachelor Business Management à Yaoundé au Cameroun, en créant l'Ecole internationale de l'entrepreneuriat et de l'innovation. Elle a accueilli sa première promotion de 15 étudiants le 3 octobre. (Texte intégral).
en page 7
> Déchets nucléaires. Un "Bison" pour les sites aubois.
L'EST ECLAIR
du 13/10/2016
Une base intermédiaire de services opérationnels nucléaires (Bison) est en projet en Haute-Marne à Gudmont-Villiers. Elle devrait alimenter à l'avenir les sites aubois de Soulaines-Dhuys et de Morvilliers, situés à une quarantaine de kilomètres.
en page 2
> Aube. Le parc éolien du Valbin verra le jour en 2017.
L'EST ECLAIR
du 12/10/2016
Le projet de parc éolien du Valbin était dans les tiroirs des municipalités de Bourguignons, Fralignes et Magnant depuis 2009. Il prendra forme l'année prochaine avec huit éoliennes pour une puissance totale de 19,4 mégawatts.
en page 13
> Trop de formations en panne de candidats.
L'UNION ECONOMIE
du 11/10/2016
Malgré des embauches quasiment assurées à la sortie, de nombreux centres de formation ne font pas le plein, faute de vocation suffisante. Le CFA Interpro Marne peine à remplir sa formation de « fleuristerie », c’est la formation qui attire le moins de candidats à Châlons. L’industrie rencontre également des difficultés à attirer des candidats. Sur les 450 places d’apprentissage disponibles dans les quatre antennes du Pôle Formation des industries technologiques de Champagne-Ardenne, une centaine ne trouvent pas preneurs. Pourtant chaque année les entreprises du secteur recrutent environ un millier de personnes. L’attractivité n’est pas meilleure dans l’hôtellerie-restauration, le BTP ou encore l’univers agricole. > Salaires, aides et avantages multiples des apprentis.
en page IV
> Plus de formations pour dégripper l'offre de travail.
L'EST ECLAIR
du 11/10/2016
Répondant à une annonce du gouvernement, le Grand Est a signé une convention avec l'Etat et Pôle emploi il y a six mois afin de doubler le nombre de formations destinées aux chômeurs. Le problème reste de répondre judicieusement à l'offre. Bilan dans l'Aube au terme du premier semestre du "plan formations".
en page VII
> Les vendanges au plus bas depuis trente ans.
LES ECHOS
du 10/10/2016
Les intempéries devraient faire chuter de 12 % le volume des vendanges françaises, à 42,2 millions d’hectolitres. Soit « l’une des plus faibles productions depuis trente ans », selon les estimations du ministère de l’Agriculture. La production de l’année est prévue en baisse de 32 % pour la Champagne, où le gel a détruit 4 600 hectares, de 30 % pour le Val-de-Loire et de 20 % pour la Bourgogne et le Beaujolais. Au sud, le long du pourtour méditerranéen, la sécheresse a pesé sur la production. (Texte intégral).
en page 16
> Tout savoir avant de monter sa franchise.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)
du 07/10/2016
Dans la région Grand Est, seules les villes de Metz et de Châlons ont décidé d'accueillir une matinée thématique dédiée à la franchise malgré la suppression, cette année, des Rencontres régionales du commerce et de la franchise. En lien avec la Fédération française de la franchise, Châlons Agglo et ses partenaires (les CCI, l'UCIA-Les Vitrines et la Ville) proposent aux porteurs de projets une table-ronde sur cette formule de plus en plus prisée, et les témoignages d'entrepreneurs régionaux. Lundi 17 octobre de 9 h 30 à 12 h à l'Hôtel de Ville (place Foch). Renseignements et inscriptions au 03 26 21 87 31.
en page 5
Entreprises à la Une
> Novae Aerospace emprunte sur une plateforme participative.
L'UNION REIMS
du 13/10/2016
L’entreprise Nova Aerospace, située à Reims-Prunay, a lancé un emprunt de 1,5 million d’euros sur la plateforme de financement participatif Lendix. Novae travaille notamment pour Airbus et Dassault aviation.
en page 8
> Les matelas Dunlopillo et Simmons ont engagé leur rebond.
LES ECHOS
du 13/10/2016
Cinq mois après sa reprise, le fabricant de literie Cauval (Treca, Simmons, Dunlopillo) s’est remise en ordre de marche. Les 7 usines et les 1 474 salariés conservés (sur le 1 660) par le nouveau propriétaire, le fonds Perceva, ont repris le travail fin mai. Le retard accumulé sur 40 % du carnet de commandes a été rattrapé. Côté investissements, les deux plus grands sites, Mantes-la-Jolie-Limay et Bar-sur-Aube (425 salariés) vont être restructurés et modernisés. A Bar-sur-Aube, ce sont les flux entre la production de matelas pour les enseignes, celle de canapés convertibles, de la literie pour Internet et la logistique qui doivent être repensés.
en page 23
> Elle met le nœud papillon au goût du jour.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7676 du 10/10/2016
Dans son atelier rémois, Agathe Lefeuvre a imaginé le nœud papillon interchangeable dont elle a déposé le brevet. La jeune entreprise a été remarquée par le réseau Bleu-Blanc-Rouge qui en a fait une des lauréates marnaises de « Entreprenez Votre Vie ». Agathe Lefeuvre milite pour le « made in… près de chez nous ».
en page 40
> Knorr-Bremse sur la voie de la croissance à Tinqueux.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7676 du 10/10/2016
La filiale française du groupe Knorr-Bremse Systèmes Ferroviaires France (KBSF) a déménagé de la rue Gosset à Reims dans les anciens locaux complètement remis à neuf de l’imprimerie Hebdo Print à Tinqueux (7 M€ d’investissement). « … La rénovation de ce bâtiment nous apporte un outil extraordinaire qui nous apporte la possibilité d’élargir notre métier en dehors du frein ferroviaire », explique Eric Tassilly, PDG de KBSF. La filiale française a développé la commercialisation de portes pour train ou tramway.
en page 12
> Charleville-Mézières – Micado et la modélisation 3D primés.
L'ARDENNAIS ECONOMIE
du 11/10/2016
A l’occasion du salon international de l’optique en septembre à Paris, dix prix ont été décernés. Parmi les gagnants, Netlooks, dans la catégorie « Matériel et Équipement » : l’opticien nancéien a été récompensé pour ses lunettes sur-mesure, dont le logiciel, permettant la modélisation en 3D d’un visage, a été développé à Charleville-Mézières par l’organisme Micado.
en page III
> Une nouvelle usine à Tinqueux.
L'UNION ECONOMIE
du 11/10/2016
Knorr-Bremse, groupe allemand leader mondial des systèmes de freinage pour trains et camions, a déménagé sa filiale rémoise. Elle a quitté ses vieux locaux de la rue Gosset pour une nouvelle usine aménagée à partir des anciens locaux de l’imprimerie Hebdoprint à Tinqueux. Le site rémois, qui compte 150 salariés pour 60 millions de chiffre d’affaires par an, va pouvoir poursuivre son développement et sa diversification. (Texte intégral)
en page III
> La luzerne pour redonner de la vigueur aux vignes.
L'UNION ECONOMIE
du 11/10/2016
La coopérative de luzerne de Puisieulx lance la commercialisation de Nutriluz, des granulés de luzerne permettant de revitaliser les sols. Après trois années d’utilisation dans les vignes bio, Olivier Langlais, viticulteur, est satisfait, « la luzerne est un bon compromis entre un fertilisant pour les vignes et un catalyseur de nourriture biologique ». « La luzerne est la plante qui génère le plus de protéine à l’hectare » explique Régis Clarenne, directeur de la coopérative et « elle vient à 80 %, voire 85 % de la Champagne ».
en page VII
> Le cuivre marque des points dans sa guerre contre les virus.
L'UNION ECONOMIE
du 11/10/2016
Les rampes et poignées de porte en cuivre Steriall, une marque développée par l’entreprise Lebronze alloyes de Suippes, font une entrée dans les cliniques et les Ehpad. Elles sont notamment utilisées dans la nouvelle clinique Arago à Paris, grande référence dans la chirurgie orthopédique. On redécouvre en ce moment les vertus antimicrobiennes du cuivre, « il détruit 95 % des germes dans un délai compris entre trente minutes et deux heures » indique Alexis Pofilet, responsable de Steriall. Les produits de la marque font l’objet actuellement d’une étude scientifique grandeur nature, dans cinq Ehpad de la Marne, leur chiffre d’affaires est faible à l’échelle du groupe industriel « mais le marché potentiel est énorme », estime M. Pofilet. Lebronze alloys embauche 1 300 collaborateurs pour 250 millions d’euros de chiffre d’affaires.
en page II
> VIR 360°, du rêve à la réalité virtuelle.
L'EST ECLAIR
du 11/10/2016
Après une année de projets en tout genre et de partenariats 100 % aubois, Arnaud Rollin est en passe de réussir son pari : montrer des lieux inaccessibles, à distance grâce au drone de Stéphane Drion. Il a créé VIR 360° (Virtual Immersive Reality) et réalise des vidéos et des panoramas aériens sous forme de "package", en combinant le drone, la visite virtuelle et le 360°.
en page VI
> Garçon Français... un test avant Paris.
L'EST ECLAIR
du 11/10/2016
La boutique éphémère de lingerie masculine made in Troyes, Garçon Français, a cédé sa place à une vraie boutique, au coin des rues Pithou et Clémenceau à Troyes. Vicky Caffet, créateur de la marque, ne tient pas à quitter la ville de Troyes, même s'il pense déjà à la capitale.
en page V
> Les bons tuyaux de Fränkische.
L'EST ECLAIR
du 11/10/2016
Arrivé en 2012 à Torcy-le-Grand, l'usine du groupe allemand Fränkische vient de doubler sa capacité de production en investissant 5 millions d'euros et vise des marchés très prometteurs en France et dans les pays francophones. Spécialisé dans les matières plastiques, le groupe emploie 3 000 personnes dans le monde, dont 43 dans l'Aube pour un chiffre d'affaires de 19 M€.
> Un spécialiste des eaux pluviales.

en page II
> Malteries Soufflet veut fermer son usine d'Arcis-sur-Aube.
L'EST ECLAIR
du 11/10/2016
Malteries Soufflet, filiale du groupe Soufflet, assure que la fermeture du site d'Arcis-sur-Aube (22 salariés) n'est pas liée aux mauvaises moissons de cet été, mais correspond à une réorganisation en préparation depuis plusieurs mois du fait de l'obsolescence du site. La production sera transférée sur d'autres sites en France, dont celui de Nogent-sur-Seine.
en page 4
> Chaumont – Aesculap souhaite produire toujours plus.
VOIX DE LA HAUTE-MARNE
n° 8775 du 07/10/2016
Cette entreprise produit des prothèses totales de genou et leur instrumentation de pose. En grande difficulté il y a treize ans, les actionnaires étaient prêts à fermer cette unité. Claude Rauscher, fraîchement arrivé à la tête d’Aesculap, réussit à convaincre les actionnaires et un premier gros investissement est fait en 2006. Depuis, l’entreprise est passée de 12 000 prothèses par an à 50 000 et espère passer à 100 000 d’ici 2020. Un nouveau bâtiment vient d’être inauguré qui permettra d’accueillir de nouvelles unités de production et des embauches sont envisagées à court terme.
en page 9
> Machaon : l'usine de recyclage en service dès janvier.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)
du 07/10/2016
Fin 2014, Air Liquide Welding France fermait les portes de son usine châlonnaise, avenue du 106e RI. La société Machaon, spécialisée dans le recyclage de films plastiques, prévoit de s'implanter sur ce site. Des travaux d'aménagement sont en cours, et les premières machines commandées pour ce projet devraient être livrées en novembre. Avec un démarrage de l'activité fixé à janvier 2017, ainsi que huit nouvelles embauches d'ici la fin de l'année.
en page 5
> Economie. Rien ne semble ralentir Knorr-Bremse.
L'UNION REIMS
du 07/10/2016
La filiale française de Knorr-Bremse, leader mondial des systèmes de freinage pour trains et camions, installée à Reims depuis près de 20 ans, a inauguré hier 6 octobre 2016, son nouveau site rémois. Elle a quitté la rue Gosset pour s’installer à Tinqueux dans des surfaces de bureaux et d’ateliers plus grandes. L’entreprise compte 150 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 60 M€. Elle a diversifié son activité en travaillant en plus sur l’entretien de portes pour les trains et tramways.
en page 12
> Emploi. Une dizaine de postes à pourvoir dans le courtage.
L'UNION REIMS
du 07/10/2016
Pour faire face à son développement, notamment numérique, la société Uni Santé Prévoyance, située à Reims depuis 10 ans, s’apprête à recruter entre 7 et 14 nouveaux collaborateurs pour son centre d’appels. L’entreprise compte aujourd’hui 31 collaborateurs et gère la situation de 80 000 salariés. « Notre chiffre d’affaires a doublé en dix ans et atteindra les 4 M€ à la fin de cette année », indique Philippe Levasseur, son directeur général.
en page 8
Juridique et fiscal
> Sécurité routière : les entreprises sommées de renforcer la prévention.
LES ECHOS
du 11/10/2016
Le comité interministériel lance un appel aux entreprises, dans un contexte «d’une hausse de la mortalité sur les routes », en priorité aux TPE et PME. D’après une enquête Ifop, 75 % des dirigeants d’entreprise de moins de 50 salariés, disent ne pas être conscients des risques routiers de ses salariés et ignorent leur responsabilité (amende et peine de prison). L’enquête montre que 83 % des dirigeants n’ont mené aucune action pour les risques routiers. Cet appel intervient dans le cadre du projet de loi de modernisation de la justice du XXI siècle, avec une polémique, celle de l’obligation pour l’employeur de dénoncer un salarié en cas d’infraction.
en page 25
> Indépendants : RSI et Urssaf vont créer un nouveau service commun.
LES ECHOS
du 10/10/2016
Le projet de loi financement de la Sécurité sociale pour 2017 prévoit de créer un nouveau service en ligne pour remplacer le système de l’interlocuteur unique de RSI qui n’a jamais fonctionné. Plus simple d’utilisation, à l’image du Cesu ou Pajemploi, il serait utilisé pour s’adresser à ses affiliés et recouvrer leurs cotisations. Ce système passe par une association entre le RSI et l’Ursaff, et propose une meilleure répartition des rôles : le RSI calcule le montant des cotisations, encaisse et recouvre jusqu’au 30e jour après l’échéance, l’Ursaff prend le relais et gère les cas litigieux.
en page 05
Numérique
> Facebook part à l’assaut des réseaux sociaux d’entreprise.
Le Monde Économie & Entreprise
du 12/10/2016
Lundi 10 octobre, Facebook a annoncé le lancement officiel de Workplace, une version du réseau social dédié aux entreprises. Ce service payant devrait constituer un nouveau relais de croissance pour Facebook. Testé depuis plus d’un an et demi, il a déjà séduit des milliers d’entreprises. La nouvelle plateforme a été conçue comme la « nouvelle page d’accueil des entreprises, remplaçant les e-mails internes, les mailing lists, les intranet », explique son concepteur.
en page 8
Produits et marchés
> Volkswagen pourrait supprimer 25 000 postes en dix ans.
LES ECHOS
du 13/10/2016
Dans une interview, le président du conseil d’entreprise de Volkswagen a déclaré que le constructeur, aux prises avec le scandale des moteurs truqués, pourrait supprimer jusqu’à 25 000 postes (environ 20 % des effectifs allemands du groupe) sur les dix prochaines années, au travers de départs à la retraite.
en page 18
Ressources humaines
> 1.6 million de français subissent leur temps partiel.
LE MONDE
du 12/10/2016
Selon l’INSEE, 19% de salariés sont à temps partiel. Parmi eux, un tiers voudrait travailler davantage et être mieux rémunérés. La majorité des emplois créés depuis la crise l’a été à temps partiel. Certains secteurs sont plus touchés que d’autres, comme dans le monde des services avec la restauration et la grande distribution.
en page 9
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Copyright Chambre de Commerce et d'Industrie Champagne-Ardenne - Pour tout renseignement : contactez-nous