Sélection du 29/07/2016 au 04/08/2016
A retenir
> Zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 04/08/2016
Toute l'équipe de Champagne-Ardenne Actualités vous souhaite de bonnes vacances et vous donne rendez-vous le 1er septembre 2016.
en page 1
> Ils bougent.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7666 du 01/08/2016
Nicolas Otton nommé Directeur régional Réseau Nord Europe BNP Paribas. Il représentera BNP Paribas pour les régions du Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, la Haute Normandie, la Champagne-Ardenne, la Lorraine, l’Alsace et le territoire de Belfort. Ces régions comptent plus d’un million de clients particuliers, professionnels, entreprises et banques privées, 320 agences, 10 centres de banques privées, 3 Pôles Innovation, 5 Centres d’Affaires Entreprises et 18 Maisons des Entrepreneurs.
en page 2
> Bénédicte Hernu, nouvelle directrice des musées historiques de Reims.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 02/08/2016
La responsable de l’animation du patrimoine de Châlons-en-Champagne pendant plusieurs années dans le cadre du label Ville d’art et d’histoire, Bénédicte Hernu, devient la nouvelle directrice des musées de Reims : le musée Saint-Rémi, le musée de la Rédemption et le musée du Fort de la Pompelle.
en page 11
Economie régionale
> Saint-Dizier - Miko ouvre ses portes.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8044 du 03/08/2016
À l’initiative de son fournisseur de compresseurs, Atlas Copco, l’usine bragarde de glace a ouvert ses portes à la visite de ces installations. Le secret industriel est toujours de mise, mais c’est surtout la sûreté alimentaire qui reste une priorité. Miko emploie 200 personnes à Saint-Dizier, fabrique environ 90 millions de litres de crème glacée par an et son chiffre d’affaires est estimé à 180 M€. Le plus gros frigo d’Europe appartient à l’usine bragarde et dès le mois de septembre, celle-ci fabriquera les esquimaux Magnum.
en page 6
> Doulevant-le-Château - Mise en redressement judiciaire de Perimeter.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8039 du 29/07/2016
Une baisse d’activité et de son chiffre d’affaires en 2015 avaient déjà obligé Perimeter (Eurofence) à envisager des mesures économiques. Le 25 juillet, le tribunal de commerce de Chaumont a décidé l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire pour cette entreprise qui emploie environ 90 personnes.
en page 3
> Sedan - L’Union commerciale promet plus d’animations pour la foire.
L'ARDENNAIS
du 29/07/2016
La Foire de Sedan, organisée par l’UCIA du Pays Sedanais, se tiendra du 9 au 14 septembre 2016. Pour sa 81e édition, les organisateurs ont décidé de renforcer le côté festif de l’évènement, et de la partie « camelots », avec des animations déambulatoires dans les travées. À noter, que des changements ont été apportés sur la partie « pôles thématiques » avec la suppression du salon mode et beauté et du pôle industriel. En revanche, sont maintenus le pôle automobile qui va s’agrandir, tout comme le village des artisans d’art et la partie dédiée aux antiquaires.
en page 17
> Emploi. « Nous organisons un marché aux vendanges le 5 septembre ».
L'UNION EPERNAY
du 04/08/2016
Entretien avec Christian Verheyden, directeur de l’agence locale de Sézanne, sur les dispositifs mis en place par Pôle emploi pour les vendanges 2016.
en page 15
> Sedan - Événement - La foire agricole aura bien lieu.
L'ARDENNAIS
du 03/08/2016
L’association Ardennes Génétique, organisateur de la foire agricole de Sedan, a décidé de maintenir la manifestation, malgré la demande de renforcement du dispositif de sécurité par l’État. L’édition 2016 aura lieu du 9 au 11 septembre sur la Prairie de Torcy.

en page 17
> Agriculture. Les pires moissons depuis des dizaines d’années.
L'UNION
du 03/08/2016
En raison des mauvaises conditions climatiques du printemps dernier, la récolte de blé 2016 ne serait que de 28,2 millions de tonnes en France contre 40,9 en 2015. Selon la FDSEA de la Marne, les premières estimations « font état d’un revenu négatif moyen de 150 € par hectare et d’un besoin de trésorerie énorme par exploitation avec une moyenne marnaise variant de 60 000 € à 100 000 € ».
en page 2-3
> Joinville mise en lumière.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8042 du 01/08/2016
Vendredi 29 et samedi 30 juillet, Joinville organisait sa 3e édition de la fête des lumières. Mise en place grâce à un partenariat avec la communauté de communes, la Ville et la CCI Haute-Marne, mais également avec l’aide d’autres partenaires comme l’association de commerçants, cette animation 2016 a connu un franc succès.
en page 5
> Charleville-Mézières - Enseignement - Les nouveaux diplômes carolos.
L'ARDENNAIS
du 30/07/2016
Pour la rentrée 2016, 4 nouvelles formations sont mises en place à Charleville-Mézières. L’ESNAM, l’École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette a reçu son habilitation à délivrer un diplôme de niveau BAC +3. L’École accueillera prochainement une seconde promotion de 13 étudiants. Une nouvelle filière dans la section Hygiène, Sécurité et Environnement (HSE), concernant la prévention des risques en milieu nucléaire ouvrira à l’IUT carolo (BAC +2). Pour la rentrée 2017, l’IUT devrait créer une licence pro en sûreté nucléaire, ouverte à tous les BAC +2. L’Institut de Formation aux Affaires et à la Gestion (IFAG) va ouvrir ses portes dans la cité carolomacérienne en proposant deux parcours. Ces formations permettront aux étudiants ardennais ayant un BAC +3 de continuer des études en niveau master dans les Ardennes. L’habilitation de l’IFTS (Institut de Formation Technique Supérieur) dans la filière "ingénieur" a été réitérée par la commission des titres d’ingénieur.
en page 7
> Charleville-Mézières - Le CRITT rejoint le cercle fermé des instituts de référence.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7665 du 25/07/2016
Le Centre Régional d’Innovation et de Transfert de Technologie de Charleville-Mézières, CRITT-MDTS, le Laboratoire d’Ingénierie et Sciences des Matériaux (LISM) accueilli au sein de l’IFTS, et le BIOS de l’URCA à Reims, sont désormais intégrés dans l’Institut Carnot MICA, Material Institute Carnot Alsace. Créés il y a une dizaine d’années, par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, ces instituts Carnot ont pour but d’inciter les laboratoires de recherche à travailler davantage avec les industriels. À noter, que l’institut Carnot MICA compte 550 collaborateurs, 800 entreprises partenaires, 30 M€ de CA de recherche (en 2014), 254 licences et 20 brevets déposés par an.
en page 8
> French Tech : Reims labellisée « Réseau thématique #Sports ».
CHAMP'ECO
du 28/07/2016
Le 25 juillet 2016, grâce au travail de l’association « Fabrik du Sport » et au soutien de ses partenaires, dont Innovact Center, Reims a officiellement rejoint le club French Tech. La métropole rémoise est désormais membre du réseau thématique #Sports.
en page
Grande région Est
> Laure Miller intègre Atmo Grand Est.
L'UNION REIMS
du 02/08/2016
Laure Miller, à la tête d’Atmo Champagne-Ardenne, a été nommée vice-présidente de la nouvelle entité Atmo Grand Est, l’association chargée de surveiller la qualité de l’air et de contribuer à évaluer les risques liés à la pollution.
en page 10
> Le Grand Est veut mobiliser de nouvelles ressources.
NPI - Navigation, Ports & Intermodalité
du 27/07/2016
Présentation de la politique d'investissement dans les transports de la région Grand Est et notamment des investissements fluviaux, menés dans la Région, qui est positionnée sur quatre des plus importantes voies navigables d'Europe. La Région s'est engagée pour 2016 à poursuivre l'aménagement des ports de Nogent-sur-Marne et de Givet et à la mise à grand gabarit de la Petite-Seine entre Bray-sur-Seine et Beaulieu. La Région restera mobilisée avec ses partenaires pour préparer la nouvelle dynamique portuaire à impulser, dans le contexte du renouvellement des concessions portuaires sur le Rhin (2017) et sur la Moselle (2018). Lors de la révision du document de programmation de la Région (CPER), les engagements des trois anciennes régions ont été maintenus, notamment l'accessibilité et le renforcement de l'offre multimodale des ports de Strasbourg, Colmar et Mulhouse. L'ensemble des actions dans le domaine des transports n'a pas encore été précisément défini sur le long terme, faute de visibilité en matière de financement. À cet égard, le Président Philippe Richert souhaite que la réflexion sur la possibilité d'expérimentation d'une contribution régionale sur le trafic de transit des poids lourds se poursuive.
en page
Entreprises à la Une
> Emploi. Les emplois à Valéo toujours en sursis.
L'UNION REIMS
du 04/08/2016
Une intersyndicale se démène pour sauvegarder 57 emplois menacés par un plan de départ volontaire, auxquels s’ajoutent 28 départs à la retraite non remplacés. Une expertise est actuellement menée par le cabinet Lillois "Secafi" pour savoir s’il y a sureffectif ou non sur le site rémois de l’équipementier automobile Valéo. Les résultats tomberont le 4 septembre 2016.
en page 12
> Commerce. Une application pour appâter le client.
L'UNION REIMS
du 03/08/2016
Depuis mars 2016, l’application gratuite Pick-in, développée par Nicolas Bessin via son entreprise Caltha Tech, permet de recevoir des messages promotionnels, personnalisés par le commerçant, directement sur smartphone. L’enseigne Decathlon à Cormontreuil a déjà signé un partenariat avec l’entreprise. Les commerçants du centre-ville de Reims vont être à leur tour démarchés.
en page 7
> Energie / Champagne. La Smart Flower, nouvelle fée électricité sur le Viti-Vini.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7666 du 01/08/2016
La « Smart Flower » sera présentée par EDF pour la première fois en Champagne-Ardenne à l’occasion du salon Viti-Vini qui se déroulera à Epernay du 11 au 14 octobre 2016. « Nous présenterons la Smart Flower sur le pôle environnement du Viti-Vini pour sensibiliser l’ensemble de la filière », explique Jérémie Baudou, directeur de Développement territorial Champagne-Ardenne d’EDF.
en page 6
> Dans le cœur du four de Verallia.
L'UNION EPERNAY
du 02/08/2016
Verallia, située à Oiry près d’Épernay et fabricant majeur de bouteilles de champagne, réalise d’importants travaux. Son nouveau four de 100 m2, représentant un investissement de 22 M€, sera opérationnel début octobre 2016.
en page 7
> Charleville-Mézières - Justice - Les licenciements et le travail dissimulé coûtent cher à Huart Pain.
L'ARDENNAIS
du 30/07/2016
Vendredi 29 juillet, le conseil de prud’hommes a condamné l’entreprise Huart Pain à verser 526 000 € à des ex-salariés pour licenciement sans motifs réel et sérieux, le non-paiement d’heures supplémentaires, le non-paiement des dimanches travaillés et le travail dissimulé. Pierre Huart affirme : « Si mon avocat le veut, je ferai appel ».
en page 2
> ArcelorMittal confiant pour 2016.
LES ECHOS
du 01/08/2016
Le géant mondial de la sidérurgie ArcelorMittal s’est dit, vendredi 29 juillet, « prudemment optimiste » pour le reste de l’année, grâce à de meilleures conditions de marché après un 2e trimestre soutenu par des prix de l’acier plus élevés et des livraisons en hausse ? À l’issue des six premiers mois de l’année, l’Ebitda s’élève à 2,7 Mrds$ et ArcelorMittal a maintenu ses prévisions d’Ebitda de 4,5 Mrds$ pour l’ensemble de l’année. (Texte intégral)
en page 18
> Neufmanil - L’insertion économique booste Arthur France Coussin.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7665 du 25/07/2016
Créée en 1989, la société ardennaise Arthur France Coussin, spécialisée dans le cardage de fibres et la fabrication de coussins, poursuit sa croissance grâce notamment à la création d’un magasin d’usine il y a 1 an et demi, et à de nouveaux investissements réalisés dans le cadre du Plan Usine du Futur. Afin de poursuivre son développement, l’entreprise s’appuie sur le Plan Local pour l’Insertion à l’Emploi, association financée par le Conseil départemental des Ardennes et les Fonds Sociaux Européens. Ainsi elle est intervenue dans le recrutement de plusieurs salariés et va mettre en place avec l’entreprise un projet concernant la communication.
en page 6
Juridique et fiscal
> Ce qu’il faut savoir sur les réclamations fiscales.
Les Echos Sociétés
du 04/08/2016
Qu’importe la nature de l’impôt, les entreprises qui veulent réparer une erreur ou bénéficier d’une disposition fiscale doivent adresser une réclamation à l’administration fiscale avant de saisir les tribunaux. > Un formalisme à suivre. > Un délai à respecter. > Les suites de la réclamation.
en page 1
Numérique
> Les banques accélèrent leurs efforts pour développer leurs applis mobiles.
LES ECHOS
du 03/08/2016
Le mobile est devenu l’outil incontournable dans la relation bancaire, nombreuses sont les applications qui permettent de consulter ses comptes et de les gérer : la banque mobile dépasse petit à petit la banque en ligne. Certaines banques sont très avancées technologiquement comme c’est le cas pour la banque australienne Westpas qui permet de modifier un virement en attente, ou la banque chinoise CCB qui permet de prévoir un virement futur. Actuellement, les dispositifs en place visent à faciliter les moyens de paiement des utilisateurs, mais certaines banques commencent à utiliser le mobile comme canal de vente. > Contrer l'offensive des fintech. > Retard de la France.
en page 18
> Numérique, les PME incitées à accélérer.
LES ECHOS
du 29/07/2016
Le Conseil national du numérique a présenté des pistes visant à sensibiliser les PME à la vente en ligne. Alors que les PME représentent 99 % des entreprises en France, elles n’étaient que 15,8 % en 2015 à être déjà positionnée sur le web, plaçant la France au 13e rang européen. Le gouvernement a chargé le CNNum (Conseil National du Numérique) de délivrer un plan d’action pour la transformation des PME d’ici octobre 2016. Le premier diagnostic est constitué de cinq phases : le développement d’une aide financière régionale, la constitution d’un réseau d’ambassadeurs du numérique, la création d’une plateforme de ressources personnalisable, la mutualisation pour faciliter l’accès aux PME à des compétences numériques, le développement de l’«e-internalisation» (vente en ligne à l'international).
en page 02
Produits et marchés
> Les agriculteurs sont peu informés des effets nocifs des pesticides.
LES ECHOS
du 02/08/2016
Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), qui a rendu récemment un rapport, les agriculteurs ne sont pas suffisamment informés, sur les risques auxquels ils sont exposés lors de l’usage de pesticides. Le rapport démontre que les informations qui permettent d’appréhender le niveau d’exposition des produits, ne sont pas accessibles aux principaux utilisateurs. Ainsi, les experts de l’Anses ont indiqué une corrélation entre les expositions et certaines pathologies chroniques. > Pas de mesure de prévention collective.
en page 02
Ressources humaines
> L’apprentissage repart à la hausse après de multiples aides.
LES ECHOS
du 02/08/2016
De juin 2015 à mai 2016, le nombre de contrats d'apprentissage a augmenté de 5 % sur un an, alors que depuis 2012 les entrées en apprentissage n’avaient cessé de baisser. L’envolée des contrats de professionnalisation a freiné l’apprentissage, qui ne jouit pas d’une bonne image en France. Le redémarrage des entrées en apprentissage coïncide avec la mise en place d’une aide de 4 400 €, pour toute embauche d’un apprenti mineur par une entreprise de moins de 11 salariés, à laquelle s’ajoute des aides déjà présentes.
en page 02
> Dix territoires « zéro chômage longue durée » seront expérimentés fin 2016.
LES ECHOS
du 29/07/2016
Officialisé jeudi 28 juillet, le décret « zéro chômage longue durée » a été publié et l’expérience débutera dès la fin de l’année 2016. Cette expérimentation vise à montrer : que les chômeurs longue durée sont tout à fait capable et désireux de travailler; qu’il existe de nombreux besoins sur le territoire; que l’emploi de ces personnes sera plus rentable pour les financeurs publics des aides au chômage. Dès aujourd’hui, vendredi 29 juillet, les candidatures des territoires voulant mener cette expérience sont recevables jusqu’en octobre et dix lauréats seront sélectionnés en novembre.
en page 04
> Le RSI invité à amplifier ses efforts de remise en ordre.
LES ECHOS
du 29/07/2016
Le Régime Social des Indépendants (RSI) est le plus important régime, après celui des salariés, avec près de 3 millions de cotisants et plus de 6 millions de bénéficiaires. Un rapport qui vient d’être publié par l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), montre qu’il y a encore de nombreux problèmes dus à l’échec de la fusion, en 2006, des trois caisses de protection sociale des chefs d’entreprise. > L’Igas fait des propositions de réforme.
en page 04
Tendances économiques
> Société Générale et Crédit Agricole résistent face aux taux bas.
LES ECHOS
du 04/08/2016
Les deux banques françaises ont affiché des résultats nets en hausse, portés par la vente de Visa en Europe. La solidité financière de ces établissements s’est renforcée. Si la banque de détail en France est pénalisée par les taux d’intérêt, d’autres métiers amortissent le choc. > La Banque de Défense portée par l’international. > LCL toujours fragilisé par les taux bas.
en page 18
> Conjoncture.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 03/08/2016
Au cours des trois derniers mois, la production baisse dans l’industrie manufacturière (-0,9 %) et, plus faiblement, dans l’ensemble de l’industrie (-0,3 %). Sur cette période, la production diminue dans les autres produits industriels (-1,3 %) ainsi que dans les industries agro-alimentaires (-1,5 %) et dans les biens d’équipement (-1,3 %). Elle se contracte fortement dans la cokéfaction et raffinage (-5 %). En Revanche, elle progresse nettement dans les industries extractives, énergie, eau (+3,7 %) et les matériels de transport (+2,9 %). Source Insee. (Texte intégral)
en page 9
> Les achats de services par les professionnels.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 03/08/2016
Les achats de services des entreprises et des administrations augmentent de 2,6 % en volume en 2015. Les activités spécialisées, scientifiques et techniques constituent le premier poste de ces achats intermédiaires (38 %) et leur consommation fait un bon en 2015, du fait notamment d’une demande accrue en services d’ingénierie et d’analyses techniques. En second lieu, viennent les services administratifs et de soutien (29 %), en particulier pour la location d’équipement et l’intérim. Pour les services d’information et de communication (15 %), la consommation reste très dynamique. (Texte intégral)
en page 2
> Quatre nouvelles villes obtiennent le statut de métropole.
LES ECHOS
du 03/08/2016
Le texte, présenté ce mercredi 3 août, assouplit les conditions d’accès au statut de métropole. Ainsi, les communes de Dijon, Orléans, Saint-Etienne et Toulon entrent dans le cercle des métropoles françaises. Elles sont dorénavant 14 en France : « Le statut de métropole fait rêver les grandes villes car c’est un atout pour leur image et leur attractivité » explique le directeur du Grand Nancy. Les effets ne sont pas immédiats, mais dès l’an prochain la réforme territoriale offrira aux métropoles une plus grande autonomie au niveau des décisions devant l’émergence des grandes régions.
en page 03
> Les créateurs d’entreprises en hausse de 8 % début 2016.
Les Echos sociétés
du 02/08/2016
Après une baisse de 5 % des créations d’entreprises (2015), l’année 2016 connaît une nette reprise, avec une hausse de 8 % par rapport à la même période en 2015. L’étude de l’Insee révèle quelques changements notables comme le choix du régime et du statut juridique. Le régime de l’auto-entrepreneur attire moins que les années précédentes. L’Insee constate une hausse de la création de sociétés unipersonnelles ou "à plusieurs" : elles représentent un tiers des créations. Le "boom" le plus frappant concerne l’économie collaborative notamment dans le transport, les chauffeurs de VTC et la livraison de repas à domicile. La création d’entreprise attire de plus en plus les jeunes : l’âge moyen du créateur d’entreprises est de 38 ans, mais la part des 18-24 ans connaît une hausse de 80 % et celle des 24-35 ans, une hausse de 26 %.
en page 1
> Les banques françaises à l’offensive sur le crédit aux PME.
LES ECHOS
du 02/08/2016
Si les banques françaises lèvent le pied sur le crédit immobilier, elles continuent leur offensive vis-à-vis des PME. BNP Paribas qui avait débloqué une enveloppe de 10 M€ assure avoir déjà engagé 6 Mrds€ de prêts. Au 1er semestre, la Banque Populaire et la Caisse d’Épargne revendiquent une hausse de 29 % de leur production de crédits aux entreprises. Selon la Banque de France, 24 % des PME ont demandé un nouveau crédit d’investissement au 2e trimestre. Malgré leurs craintes, 12 % des TPE se sont également résolues à investir, une tendance légèrement à la hausse. Cependant, l’accès au crédit de trésorerie pour les TPE se durcit : 64 % voient leurs demandes de trésorerie acceptées, contre 68 % fin mars, et 79 % des demandes de prêts d’investissement sont obtenues, contre 82 % fin mars.
en page 20
> Impôt à la source : Sapin veut aller au bout de la réforme.
LES ECHOS
du 01/08/2016
Le prélèvement à la source sera mis en place en janvier 2018, Michel Sapin veut aller au bout de la réforme. C’est le message qu’a tenu à faire passer le ministre des Finances et le secrétaire d’État au Budget. Les textes n’ont pas été donnés au Parlement, mais ces derniers semblent rassurés sur le calendrier. Le prélèvement à la source est déjà pratiqué dans la plupart des pays développés et serait la dernière réforme du quinquennat. Selon un sondage « Odoxa », deux tiers des Français y sont favorables.
en page 3
> Croissance : un à-coup malvenu pour l’exécutif.
LES ECHOS
du 01/08/2016
Publiés vendredi 29 juillet par l’Insee, les chiffres stagnants de la croissance du 2e trimestre annoncent une rentrée difficile pour l’exécutif qui attendait une croissance à 0,3 %. Cette croissance décevante, complique le projet de baisse de l’impôt, annoncé mi-juillet par le chef de l’État, si la croissance atteignait 1,7 %. Un taux ambitieux, puisque le FMI et l’OCDE annoncent, eux, une croissance à 1,3 % en 2016 et 1,5 % en 2017. Cette baisse de la croissance est-elle due à une accélération trop forte en début d’année, aux blocages dans les raffineries et aux premiers effets du Brexit ? > Quatre indicateurs clés : consommations des ménages, dépenses d’investissement, taux d’inflation et solde du commerce extérieur.
en page 3-4
> La baisse du tourisme étranger pèse un peu.
LES ECHOS
du 01/08/2016
En France, depuis les attentats de novembre 2015, le secteur du tourisme connait un réel frein. Selon les économistes, cela ne créé pas d’impact majeur sur la croissance, car il s’agit des touristes lointains qui boudent la France. Les Français continuent à partir en vacances et privilégient l'hexagone à l’étranger. Les européens sont aussi beaucoup présents sur les territoires pendant la période estivale et représentent 70 % de la consommation intérieure par les touristes étrangers. La chute de la fréquentation des touristes chinois, japonais et russes est néanmoins impressionnante avec respectivement une baisse de 13,9 %, 56 % et 35 %.
en page 04
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Copyright Chambre de Commerce et d'Industrie Champagne-Ardenne - Pour tout renseignement : contactez-nous