Sélection du 22/07/2016 au 28/07/2016
A retenir
> Zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 28/07/2016
> Trophée Marne Numérique : l'association de prestataires du numérique, avec le soutien de la CCI Châlons-en-Champagne, organise un Trophée du e-commerce accessible aux sites marchands marnais. L'objectif du Trophée est de mettre en avant les sites marchands du département. Renseignements : echerrier@chalonsenchampagne.cci.fr

> Le Challenge Qualité Commerce est organisé par la CCI Reims-Épernay, afin d'aider les commerçants : « De l’accueil téléphonique à la visite mystère en passant par l’aspect extérieur et la décoration, nous avons défini 86 critères pour délivrer ce challenge. C’est un outil de progrès qui doit les aider à identifier et à corriger leurs manques ».
Renseignements : catherine.huguet@reims.cci.fr

en page 1
Dans les CCI
> La Foire de Châlons, "Terre d'effervescences" pour la Ville et l'Agglo.
L'UNION REIMS
du 26/07/2016
Arnaud Robinet, maire de Reims, et Catherine Vautrin, présidente de Reims Métropole, souhaitent faire de la Foire de Châlons un temps fort de leur communication. La liste des personnes attendues sur le stand est aussi longue que variée. Parmi eux : 50 chefs d’entreprise invités par la CCI Reims-Epernay.
en page 9
Economie régionale
> La French Tech accueille Nogentech dans son réseau.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8037 du 27/07/2016
Nogentech est devenu officiellement membre de "French Tech", le 25 juillet, lors de l’annonce de la confirmation des treize labels "Métropoles French Tech" et du lancement des réseaux thématiques "French Tech". Le cluster Nogentech a donc intégré la branche santé de ce réseau, ayant pour objectif la croissance des start-up françaises. Il regroupe près de 50 entreprises spécialisées dans le secteur de la métallurgie et de la transformation du métal. "Prosthesis Valley", département de ce cluster, regroupe lui les entreprises du médical.
en page 5
> Commerce. « Le consommateur a besoin de vérité et d’authenticité ».
L'UNION
du 22/07/2016
Plusieurs maraîchers locaux viennent de se regrouper pour acheter 6 700 caisses, aux couleurs jaune et verte de la région Champagne-Ardenne, que l’on retrouvera dans les grandes surfaces et sur les marchés. Leur objectif étant d’attirer l’œil des consommateurs sur leur production locale. Le coût d’achat de ces caisses s’élève à 45 000 €, subventionné à hauteur de 40 % par la Région.
en page 3
> Le Der planche pour le label Pavillon Bleu.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8037 du 27/07/2016
Cet écolabel attribué par la Fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe (FEEE) récompense les communes et les ports de plaisance pour leur politique de développement touristique durable. Affichée depuis plus de dix ans par le lac du Der, cette récompense lui a été à nouveau décernée en mai, après un contrôle fait par un représentant de la FEEE.
en page 5
> Sécurité. La Garde républicaine de retour au Der.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 27/07/2016
Après dix ans d'absence, les gendarmes à cheval font leur retour sur les rives du lac du Der avec une mission de surveillance générale et une capacité certaine de séduction. Ce dispositif fait partie des 18 postes que le régiment de cavalerie de la Garde républicaine déploie cet été sur les zones touristiques du territoire national.
en page 9
> Charleville-Mézières - Le festival des confréries en Ardenne récompensé par un prix européen.
L'ARDENNAIS
du 23/07/2016
Le Conseil Européen des Confrérie Oenogastronomiques remettra, au mois de novembre, le prix Aurum, au festival annuel des confréries en Ardenne. Ce festival, créé en 2004, réunit chaque année, place Ducale, une quarantaine de confréries pour faire découvrir les produits régionaux, français et belges.
en page 9
> Économie. Le Pavillon du futur, nouveauté de la foire de Châlons.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 25/07/2016
Pour le 70e anniversaire de la foire de Châlons, qui aura lieu du 26 août au 5 septembre, les innovations et les créateurs seront mis en avant avec "Le Pavillon du futur". Ce nouvel espace accueillera des expositions permanentes sur des créations diverses, des thématiques renouvelées chaque jour telles que l'agro-industrie, les jeux vidéo, l'usine 4.0, les incubateurs, l'éducation, la santé ou encore les robots connectés.
en page 6
> Fagnières en lice pour les Victoires du Paysage.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)
du 22/07/2016
Les communes de Fagnières et Cormontreuil font partie des 81 villes sélectionnées pour la suite du concours. La ville de Fagnières présente sa place des Collines. La délibération est prévue à l’automne.
en page 5
> La foire de Châlons et le département se disent oui.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)
du 22/07/2016
La Foire de Châlons multiplie les partenariats avec les acteurs locaux et régionaux. Cette année, le département soutiendra l’évènement, en particulier sur le "Pari du végétal" en présentant le projet "Marne 2025".
en page 8
> Des étrangers dans leurs lits.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 22/07/2016
Lancé en 2008 aux États-Unis, Airbnb est un site de location de logement entre particuliers qui souhaitent disposer/proposer (d')un logement pour les vacances ou pour des déplacements professionnels. Des annonces sont disponibles pour 192 pays différents. Pas moins de deux cent trente annonces sont en ligne pour la ville de Châlons, de la petite chambre au gîte. Détails.
en page 5
> Les coteaux sézannais à la Foire.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 22/07/2016
L'association de valorisation des coteaux du Sézannais sera présente sur la Foire de Châlons afin de promouvoir son action dans le Sud-Ouest marnais. Explications du président, Vincent Léglantier.
en page 14
Grande région Est
> Ardennes - L’artisanat recrute… 900 apprentis par an.
LA SEMAINE DES ARDENNES
n° 359 du 28/07/2016
L’Institut supérieur des métiers publie pour la 1ère fois le baromètre de l’artisanat. Ainsi, avec près de 15 000 apprentis formés dans la région Grand Est, l’artisanat embauche. Dans les Ardennes, 895 apprentis sont formés par an, dont 81 % sont dans des entreprises de 1 à 19 salariés contre 19 % dans les sociétés sans salariés. Concernant les débouchés, sur un plan national, la part des diplômés de niveau IV est passée de 12 % en 1995 à 29 % aujourd’hui. Les TPE artisanales forment désormais de plus en plus d’apprentis à des diplômes de l’enseignement supérieur. Et c’est le Grand Est qui en forme le plus avec 9 % d’élèves par an soit 11 700 apprentis.
en page 21
> Le Grand Est investit pour les aéroports régionaux.
Les Affiches d'Alsace et de Lorraine
du 19/07/2016
Lors de la Commission permanente du 1er juillet 2016, les élus ont approuvé l'attribution de 3 M€ pour le financement de l'aéroport de Vatry (51) et du programme d'investissement de l'année 2016 de Lorraine Airport (57) afin d'améliorer la compétitivité, la complémentarité et la diversité de l'offre de transport sur le territoire du Grand Est.
en page
> « Dans le Grand Est, nous avons un réseau SNCF particulièrement abîmé ».
L'UNION EPERNAY
du 23/07/2016
Lors de la table ronde organisée avec le directeur SNCF Réseau sur la situation de la ligne TER Vallée de la Marne, Christine Guillemy représentait la région Grand Est. Entretien.
en page 7
> Richert répond à Bertrand.
L'UNION
du 23/07/2016
La Région Hauts-de-France a décidé de quitter l’Association des Régions de France pour protester contre l’introduction d’une nouvelle taxe sur les ménages et les entreprises entérinée le 27 juin 2016 par l’État et l’ARF et censée rapporter aux Régions quelque 600 M€. Le Président du Grand Est, Philippe Richert, rappelle que si la loi NOTre a confié la compétence exclusive aux Régions en matière d’accompagnement des PME et ETI, aucune ressource ne leur a été attribuée en compensation, le 1,6 Mrd€ restant à la disposition des Départements.
en page 6
Entreprises à la Une
> Hexanet prend une nouvelle dimension.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7665 du 25/07/2016
La société rémoise Hexanet, l’opérateur télécom voix et données, vient d’acquérir Oceanet, une société située au Mans et à Angers, lui permettant ainsi de conquérir de nouveaux territoires. Grâce à l’arrivée d’Oceanet dans son giron, Hexanet compte plus de 65 collaborateurs et réalise un CA de plus de 11 M€.
en page 5
> La Région Grand Est à la découverte des entreprises haut-marnaises.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 8033 du 23/07/2016
Dans le cadre du dispositif "Stratégie régionale de développement économique, d’innovation et d’internationalisation" (SRDEII), 3 élus de la Région Grand Est ont pu découvrir, le 20 juillet dernier, quatre entreprises du sud haut-marnais : les Ateliers langrois d’usinage et de chaudronnerie (ALUC), la boulangerie-pâtisserie Gallien, l’Atelier de réparation automobile Jérôme Bollet ainsi que la menuiserie Frison.
en page 6
> Bar-sur-Aube : les grands défis de France Bedding Group.
L'EST ECLAIR
du 25/07/2016
Le repreneur de Cauval, France Bedding Group relève aujourd’hui d’importants défis pour redresser le fabricant de literie... Un défi financier mais il doit également rassurer les fournisseurs, restaurer la confiance des clients, faire face à la concurrence et enfin relever le défi social.
en page 14
> Sidérurgie - Vallourec va céder le contrôle de Saint-Saulve au groupe Ascometal.
LE MONDE
du 22/07/2016
Vallourec a annoncé, jeudi 21 juillet, être entré en négociations exclusives avec le groupe Ascometal en vue de lui céder une participation majoritaire de 60 % dans l’aciérie de Saint-Saulve (Nord). L’offre prévoit la reprise des 320 salariés du site. (Texte intégral)
en page 11
> Fumay - Fab21 est repris.
L'ARDENNAIS
du 22/07/2016
La liquidation de l’entreprise Fab21 a été prononcée, jeudi 21 juillet, par le tribunal de commerce de Sedan. Un plan de sauvegarde de l’emploi va suivre. Le sous-traitant automobile de la Pointe, qui accusait un passif de 2 M€ était en cessation de paiement. Une procédure de redressement judiciaire avait été lancée le 25 février et les candidats à la reprise avaient jusqu’au 2 mai pour déposer leur dossier. Deux offres ont finalement été présentées jeudi 21 juillet, devant le tribunal et c’est celle de Bourguignon-Barre, usine de Hautes-Rivières, qui a été retenue. 36 emplois sur les 81 actuels ont été conservés.
en page 2
> Sedan - Michaux toujours sous observation.
L'ARDENNAIS
du 22/07/2016
Le tribunal de commerce de Sedan a décidé, jeudi 21 juillet, de prolonger jusqu’au 13 octobre 2016, la période d’observation de l’entreprise Michaux, laquelle a été placée en procédure de sauvegarde en février 2016. Cette mesure devrait permettre d’engager le plan de sauvegarde de l’emploi de cette société familiale créée en 1984 et spécialisée dans le transport. Ce plan passera obligatoirement par la fermeture du site de Reims et par une restructuration. Pour rappel, l’entreprise compte 211 salariés.
en page 2
> Deville - 31 salariés licenciés aux fonderies Collignon malgré un repreneur.
L'ARDENNAIS
du 22/07/2016
Jeudi 21 juillet, le tribunal de commerce de Sedan a mis en liquidation avec poursuite d’activité les fonderies Collignon, et a validé l’unique offre de reprise, effectuée par la société Fabrication Ferronnerie Fixation (FFF) de Bogny-sur-Meuse et par la société Mafome installée à Saint-Etienne. L’offre conserve 48 des 79 postes que comptent actuellement les fonderies Collignon. De plus, les dirigeants ne souhaitant poursuivre que l’activité « acier moulé », comptent donc se séparer du site de Saint Eloi, spécialisé dans la « fonte GS ». Enfin, l’ancien patron, Vincent Collignon, deviendra commercial salarié. Les fonderies Collignon, bâtiments et machines ont été rachetés pour 1 € symbolique et deviendront la SAS nouvelle Collignon. La reprise sera effective le 1er septembre.
en page 2
> Emploi à Reims. Nouvelle menace sur Valéo.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 450 du 22/07/2016
Des salariés de l’entreprise Valéo étaient en grève pour protester contre les conditions du plan de restructuration qui prévoit la suppression de 85 emplois sur le site rémois d'ici septembre 2018.
en page 8
International
> Libramont - Plus de 195 000 visiteurs enregistrés à la foire.
L'ARDENNAIS
du 26/07/2016
Cette année, 195 177 visiteurs ont fréquenté la Foire agricole de Libramont, soit une baisse de 8 % par rapport à l’édition 2015. Selon les organisateurs, si les résultats ne sont pas à la hauteur de l’année record de 2012 avec 219 328 visiteurs, cette édition est à nouveau une réussite, au vu des chutes de fréquentation des événements similaires. En 2017, la Foire se tiendra du 28 au 31 juillet et les 1er et 2 août se dérouleront en forêt. Le thème sera l’importance du changement climatique sur les populations sylvicoles.
en page 3
Juridique et fiscal
> Le Conseil constitutionnel saisi sur les franchisés.
LES ECHOS
du 25/07/2016
La loi Travail a été adoptée la semaine dernière, mais le Conseil Constitutionnel vient d'être saisi concernant l'article 64, relatif aux réseaux de franchises, qui remet en cause le statut d'indépendance. L'obligation de création d'une instance de dialogue social, auprès du franchiseur dans les réseaux, et de reclassement dans le réseau des licenciés économiques d'un franchisé "remettrait en cause la liberté d'entreprise et le modèle économique des réseaux de franchises".
en page 5
> Le « verrou de Bercy » confirmé par le Conseil constitutionnel.
LES ECHOS
du 25/07/2016
Le Conseil constitutionnel a confirmé, vendredi 22 juillet, que les poursuites pénales en matière de fraude fiscale ne pouvaient avoir lieu qu’avec l’aval de l’administration française, un principe contesté du droit appelé le « verrou de Bercy ». Pour qu’une plainte soit recevable, elle doit être validée par la commission des infractions fiscales, rattachée au ministère des Finances. Dans un communiqué, le Conseil a justifié le maintien de cette disposition de la procédure fiscale, introduite en 1977 : « La mise en mouvement de l’action publique pour la répression de certaines infractions fiscales » est subordonnée « au dépôt d’une plainte préalable par l’administration ». (Texte intégral)
en page 02
Marketing et Stratégie
> Quatre clefs pour réussir son parcours boursier.
LES ECHOS
du 25/07/2016
> La qualité indispensable en bourse est de réussir à "faire rêver le marché" : pouvoir exposer les perspectives de croissance, expliquer les leviers de rentabilité aux investisseurs. > Savoir rester raisonnable et ne pas maximiser le prix lors de l'introduction. > Il ne faut pas hésiter à dialoguer avec les investisseurs et les informer de l'évolution financière de l'entreprise. > Pouvoir "garantir un minimum de liquidité" aux investisseurs.
en page 31
Produits et marchés
> Le gouvernement va tenter de soulager les céréaliers confrontés à une récolte en chute.
LES ECHOS
du 28/07/2016
Le ministre de l’Agriculture a annoncé, mercredi 27 juillet, un plan d’aide aux céréaliers en vue d’une baisse de la production estimée à 10 % par rapport à l’an passé. Selon la FNSEA, premier syndicat agricole, la baisse de la récole est prévue d’environ 1/4 de la production par rapport à la moisson précédente, soit 30 millions de tonnes. Le montant du plan sera détaillé en septembre. Le plan dans ses grandes lignes : soutient à la trésorerie des céréaliers, allègement ou report des prêts, année blanche sur le remboursement de crédit... Les céréaliers français souffrent aussi des bonnes récoltes dans les autres pays, qui ont tendance à tirer les prix vers le bas.
en page 18
Ressources humaines
> Les pouvoirs de l’inspection du travail sont renforcés.
Les Echos sociétés
du 28/07/2016
Les agents de contrôle de l’inspection du travail sont en charge de vérifier l’application du droit du travail et les conditions d’hygiène et de sécurité en entreprise. Depuis le 1er juillet 2016, ils détiennent de nouveaux pouvoirs d’intervention : par exemple, un chef d’entreprise qui fait obstacle à un contrôle est dorénavant passible d’une amende de 37 500 €. > Arrêter temporairement l’activité. > Imposer des amendes. > Signer une transaction.
en page 1
> 700 000 emplois saisonniers en France.
LES ECHOS
du 27/07/2016
France stratégie a mené, pour la première fois, une étude sur le nombre d’emplois saisonniers en France. De nombreux statuts sont utilisés par les entreprises : CDD saisonniers, intérim, CDI intermittents, contrats de vendange, et aucun recensement exhaustif n’existe réellement. Selon l’étude, il y aurait 500 000 emplois saisonniers en France, 600 000 avec les contrats de vendanges et 700 000 si les contrats de la fonction publique territoriale sont ajoutés. Il ne s’agit néanmoins que d’estimation. L’étude montre aussi qu’il s’agit de métiers précaires, peu qualifiés, rémunérés au SMIC, à temps partiel. La loi Travail prévoit des mesures pour lutter contre la précarité de ces emplois.
en page 4
> Moins d’un emploi sur dix pourrait être occupé par un robot.
LES ECHOS
du 26/07/2016
Selon une étude menée par France Stratégie, 15 % des emplois en France sont automatisables, c’est-à-dire « soumis à un rythme de travail qui n’est pas imposé par la satisfaction immédiate de la demande des clients » et basés sur « l’application de consignes ». Une précédente étude, datant de 2014, évoquait une part de 42 % des emplois automatisables, un pourcentage en net recul. Pour France Stratégie : « la révolution numérique détruit des métiers, mais surtout elle transforme les métiers ».
en page 03
Tendances économiques
> Auto-entrepreneurs : après un fort engouement, le régime marque le pas.
LES ECHOS
du 22/07/2016
En 2015, le nombre d’auto-entrepreneurs a augmenté moins vite que les années précédentes. Selon l’Acoss (Agence centrale des organismes de sécurité sociale), seules 40 000 créations de comptes ont été enregistrées en 2015, le niveau le plus bas depuis la mise en place du statut en 2009. L’Acoss montre un chiffre d’affaires trimestriel des auto-entrepreneurs en progression de 10,4 % contre 7,6 % un an plus tôt. > Une activité très fluctuante.
en page 13
> Les chefs d’entreprise gardent le moral malgré le Brexit.
LES ECHOS
du 22/07/2016
Selon l’Insee, après une baisse en juin, l’indicateur du climat des affaires a gagné 2 points au mois de juillet 2016. Sur une base de 100, l’indicateur des affaires se trouve à 102, il a retrouvé son niveau de mai 2016. Tous les secteurs d’activité semblent avoir confiance et l’impact du Brexit est finalement minime. Néanmoins les commandes venues de l’étranger diminuent. > Seul le bâtiment reste sous l’indice moyen de confiance.
en page 03
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Copyright Chambre de Commerce et d'Industrie Champagne-Ardenne - Pour tout renseignement : contactez-nous