Sélection du 17/06/2016 au 26/06/2016
A retenir
> Zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 23/06/2016
Save the date :
> Expert’in, le rendez-vous annuel de l’expertise au service des entreprises, se déroulera le mardi 4 octobre 2016 au Kabaret de Reims de 10 h à 19 h. Pour sa 4e édition, Expert’in réserve une place de choix à l’industrie du Futur et au développement des entreprises sur les marchés internationaux.
> « La Start’up est dans le pré » fait son retour les 25 et 26 juin à Saint-Dizier. Cette 2e édition du concours de la création d’entreprise est organisée par la Communauté d’agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise, en partenariat avec la CCI Haute-Marne. Elle permet, le temps d’un week-end dans une ambiance conviviale mais professionnelle, de tester la faisabilité de son projet et de poser les 1ers jalons de sa concrétisation, grâce aux différentes activités mises en place et à l’accompagnement des différents acteurs économiques et institutionnels locaux.

en page 1
> Un nouveau directeur au SGV.
L'UNION ECONOMIE
du 21/06/2016
Raphaël Orban, qui a dirigé pendant 20 ans les Cartonneries de l’Espérance et Cartonnage Champenois, a été nommé directeur général par intérim du Syndicat général des vignerons. Par ailleurs, il a également siégé au bureau de la CCI Reims-Epernay de 2005 à 2012.
en page IX
> Fougeroux au syndicat du biscuit.
L'UNION ECONOMIE
du 21/06/2016
Le directeur général des biscuits Fossier, célèbre entreprise familiale spécialisée dans le biscuit rose de Reims, Charles-Antoine de Fougeroux, est le nouveau président du Syndicat des fabricants de biscuits et de gâteaux de France. Cette organisation représente 55 entreprises, 12 500 emplois directs et 85 % d’un marché de 2,5 Mrds€ de CA cumulés. (Texte intégral)
en page III
Dans les CCI
> Saison 3 des 4 Saisons de la création, le 24 juin 2016.
L'ARDENNAIS
du 23/06/2016
Entreprendre à plusieurs ou en solo est plus que jamais d’actualité en France... C’est pourquoi les chambres consulaires, unies dans le cadre de la Chambre Économique des Ardennes, et partageant un objectif commun au service du développement économique de notre territoire, lancent la saison 3 des 4 saisons de la création. Rendez-vous le 24 juin 2016 de 14 à 18 h, dans les locaux de la Chambre d’Agriculture des Ardennes, 1 rue du Petit Bois à Charleville-Mézières.
en page 4
> François Cravoisier candidat à la présidence de la CCI.
L'UNION
du 23/06/2016
François Cravoisier, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Champagne-Ardenne, a annoncé son intention de se porter candidat à la présidence de la CCI Grand Est. Cette dernière va naître de la fusion de la CCI champardennaise avec ses homologues d’Alsace et de Lorraine.
en page 4
> Optimiser l'entretien professionnel.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 23/06/2016
La CCI de Châlons-en-Champagne organise une formation dédiée aux directeurs et responsables Ressources Humaines de la Marne pour les accompagner dans la réussite des entretiens professionnels, le mardi 28 juin.
en page 11
> Challenge Accueil Qualité à Troyes. Qui veut un commerce plus attractif ?
L'EST ECLAIR
du 21/06/2016
Les services Commerce de la CCI et de la Ville de Troyes lancent une nouvelle opération "Challenge Accueil Qualité". Tous les commerces peuvent y participer, ils bénéficieront d'un diagnostic complet de leur accueil commercial. Pour s'inscrire, il suffit de contacter la CCI au 03 25 43 70 04 ou commerce@troyes.cci.fr.
en page IV
Economie régionale
> Economie. L'art de sublimer les bouquets.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 23/06/2016
Implantée dans la zone artisanale des Accrues à Sainte-Menehould, la Sodif (Société de diffusion florale) a accueilli durant deux jours une vingtaine de fleuristes venant de plusieurs départements pour suivre un stage de perfectionnement. Ce grossiste en fleurs accueille, en moyenne, quatre sessions de stages par an. Explications.
en page 15
> Les chalonnais sont invités à (ré)inventer le centre ville.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)
du 17/06/2016
Le cabinet Citadia mène, depuis quelques mois, une enquête sur l’avenir du centre-ville de Châlons-en-Champagne et la municipalité a souhaité associer les habitants à cette initiative. Ce mardi 14 juin, les préconisations ont été présentées à une centaine de commerçants. D’ici le 1er juillet, un plan d’action précis sera acté. « Nous avons rapporté cette analyse au prisme du réel », a précisé Julien Meyrignac, le fondateur de Citadia. « C'est-à-dire aux réalités de la vie locale, aux habitudes des usagers, etc. Notre réflexion porte sur du court, du moyen et du long terme. »
en page
> Commerce - Croix-Blandin. Reims Village devrait ouvrir en 2017.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 445 du 17/06/2016
La construction du centre commercial Reims Village a commencé sur la ZAC de la Croix-Blandin à Reims, l’ouverture est prévue en septembre 2017. Reims Village comprendra un Hyper U et une quarantaine de boutiques. Alors que deux millions de visiteurs sont attendus par an, en termes d’emploi, Reims Village devrait faire travailler 400 personnes.
en page 11
> La Champagne, carrefour de l’œnotourisme.
Régions magazine
n° 131 du 01/06/2016
Reims accueillera l’édition 2016 de Destination Vignobles. Cet événement majeur de l’œnotourisme rassemble, tous les deux ans, des centaines d’acteurs du tourisme viti-vinicole. « Cet événement s’inscrit dans le Contrat de Destination La Champagne et a pour objectif de faire savoir au monde entier que le vignoble de Champagne est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial par l’UNESCO », souligne Laurence Prévot, directrice du Comité régional de tourisme de Champagne-Ardenne.
en page 56
> Le tourisme pèse 530 M€ dans la Marne.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7660 du 21/06/2016
Avec 1,6 million de nuitées (+11% en 5 ans), 2,8 millions de visiteurs et 17 000 emplois salariés, le tourisme dans la Marne représente 530 M€ de retombées économiques. Entretien avec Christian Bruyen, président de l’Agence de Développement Touristique de la Marne : « Priorité à la destination Champagne ».
en page 14
> Les Gîtes ruraux montent au front.
L'EST ECLAIR
du 21/06/2016
Pour contrer des "pure players" comme Airbnb, les Gîtes de France vont s'associer à Bienvenue à la ferme et aux hôteliers de l'Umih pour créer un syndicat des hébergeurs. Le point dans l'Aube avec Yannick Fassaert.
en page V
> Charleville-Mézières - Un an avant le prochain festival mondial.
L'ARDENNAIS
du 17/06/2016
La 4e édition de J-365, le week-end marionnettes, aura lieu du 22 au 25 septembre. La programmation proposera 6 spectacles, le « Saturday night puppet », des expositions, une installation dans une vitrine de la rue de l’Arquebuse, ainsi que des ateliers de manipulation. À noter que les places sont déjà disponibles à la vente.
en page 8
> Le Grand Reims adopté à l’unanimité.
L'UNION REIMS
du 22/06/2016
Le 20 juin 2016, l’ensemble des conseillers municipaux a voté la création de la communauté urbaine regroupant 140 communes. Avec 300 000 habitants, le Grand Reims devient la seconde plus grande agglomération du Grand Est, derrière Strasbourg (4 750 000 habitants).
en page 10
> Charleville-Mézières - Les jeunes sensibilisés à la création d’entreprise.
L'ARDENNAIS
du 21/06/2016
Jeudi 16 juin, une cinquantaine d’apprentis du CFA de Saint-Laurent et du CFAI de Charleville-Mézières ont participé à la journée Innov’EPA, organisée à la pépinière d’entreprises par Entreprendre pour Apprendre. Créée en 2008, cette association, fondée par le rectorat, la chambre régionale de commerce et d’industrie, la chambre régionale des métiers et de l’artisanat, le Medef, la CGPME et l’Union professionnelle artisanale, a pour but d’initier les publics scolaires au monde économique, à la découverte des métiers et de l’entrepreneuriat. A cette occasion, les apprentis ont travaillé sur les stratégies commerciales et de communication, et ont réalisé une fiche concept du projet, qu’ils ont présenté devant un jury.
en page 12
> « Colère froide » d’Arcadipane.
L'UNION ECONOMIE
du 21/06/2016
Bruno Arcadipane, président du Medef Marne, dénonce les « voyous » qui ont saccagé le siège parisien et agressé son personnel. Par ailleurs, il regrette que le grand rendez-vous « Marne 2025 » du Conseil départemental, ait été programmé au même moment que l’AG du Medef Marne, obligeant des invités communs à faire un choix.
en page II
> X, Y et Z: le choc des générations.
L'EST ECLAIR
du 21/06/2016
Jeudi 16 juin, Simona Grama, docteur en management et professeur au Groupe ESC Troyes, a rencontré une trentaine de chefs d'entreprise aubois autour d'une table ronde, organisée par le club Perspectives numériques 10, sur le thème du Management à l'ère du numérique : un échange sur la nécessaire adaptation de l'entreprise aux nouvelles générations adeptes des technologies numériques.
en page IV
> Les acteurs du bois se serrent les coudes.
L'EST ECLAIR
du 21/06/2016
Avec la mise en place de ventes labellisées UE, les acteurs français de la filière bois ont remis la main sur la matière première et la Chine a perdu de son attrait. Dans l'Aube, toutes les scieries sont labellisées.
> Le marché du chêne et celui des forêts.

en page II
> Ligne 4 : l'ardoise du Grand Troyes réévaluée à 18 millions.
L'EST ECLAIR
du 21/06/2016
Les élus du Grand Troyes ont voté le protocole de financement relatif aux travaux de la ligne ferroviaire Paris-Troyes.
en page 8
> Ardennes - L’année marquée par la réforme territoriale dans l’artisanat.
L'ARDENNAIS
du 18/06/2016
Jeudi 16 juin, la chambre de métiers et de l’artisanat des Ardennes a tenu son assemblée générale. À cette occasion, un bilan d’une année marquée par la loi NOTRe a été dressé. En effet, l’établissement consulaire enregistre 100 000 € de recettes en moins, l’obligeant à mutualiser. Concernant l’apprentissage, une hausse du nombre de contrats signés a été observée, soit 559 contrats au 31 décembre 2015 contre 528 sur l’exercice précédent. Lors de l’AG, les 4 lauréats du concours Stars et métiers ont été récompensés, à savoir l’entreprise TSC d’Angecourt, les cheminées Herraiz de Boulzicourt, le couple Piette gérants de la boucherie charcuterie de Renwez et enfin Ali Benbekkou, patron des boulangeries Chocolat Pistache.
en page 4
> Ardennes - Début de saison pour l’apprentissage.
L'ARDENNAIS
du 20/06/2016
En 2015-2016, 559 contrats d’apprentissage ont été signés dans les Ardennes, soit une trentaine de plus que sur l’exercice précédent, et ce notamment grâce au dispositif « zéro charge sur les apprentis mineurs ». Pour 2016-2017, la chambre de métiers et de l’artisanat espère faire aussi bien, voire mieux. Elle vient d’ailleurs de lancer « sa campagne d’apprentissage » qui s’adresse aux collégiens et lycéens. Claudie Jason, à la tête d’un salon d’esthétisme, témoigne des atouts de l’apprentissage.
en page 7
> L’armée part, mais le dépôt pourrait accueillir une entreprise.
L'UNION EPERNAY
du 18/06/2016
Le dépôt de munitions de Connantray ferme ses portes le 30 juin 2016 mais la Communauté de communes du Sud marnais a décidé de l’acheter. Une entreprise pourrait s’y installer.
en page 19
> Saint-Hilaire-Le-Petit. Des colosses au pied d’acier.
L'UNION REIMS
du 17/06/2016
Les neuf éoliennes du Mont Heudelan ont été inaugurées hier 17 juin 2016. Initié en 2003, ce projet pourra approvisionner 30 000 personnes en électricité.
en page 19
> Marne. Le numérique indispensable au développement du département.
L'UNION
du 17/06/2016
La table ronde organisée hier, 16 juin 2016, en présence de René-Paul Savary, président du Conseil départemental de la Marne, a permis d’exposer les enjeux de la démarche « Marne 2025 », initiée par le conseil départemental.
en page 6
Grande région Est
> Engie a déjà installé 526 MW d’éolien dans le Grand Est.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7660 du 20/06/2016
Le parc éolien du Mont-Heudelan à Saint-Hilaire-le-Petit (Marne) et Saint-Clément-à-Arnes (Ardennes) compte 9 éoliennes avec une puissance de 29,7 MW (une production équivalente à la consommation électrique de 30 000 personnes). Les installations du territoire Grand Est représentent un tiers de la puissance éolienne installée du groupe Engie en France. Cet investissement, dans la Marne et les Ardennes, s’inscrit dans le projet du groupe Engie d’être le leader de la transition énergétique dans le monde. Les retombées fiscales sont estimées à 6,6 M€ sur vingt ans, partagées entre les communautés de communes, les départements de la Marne et des Ardennes et la Région.
en page 11
> Grand Est : une économie pas très sport.
L'UNION ECONOMIE
du 21/06/2016
L’économie du Grand Est n’est guère portée sur le sport. Selon une enquête de l’Insee, les 10 350 emplois des activités liées au sport représentent seulement 0,58 % de l’ensemble des salariés de la région Grand Est.
en page II
Entreprises à la Une
> Donchery - Dans les coulisses du château du Faucon.
LA SEMAINE DES ARDENNES
n° 354 du 23/06/2016
Décorateur, soigneur de chevaux, gouvernante, jardinier, lingère : près de 20 personnes travaillent au château du Faucon. Son propriétaire, Jean-François Robin, ouvre les portes de cet hôtel-restaurant 4 étoiles. Présentation.
en page 8-9
> Charleville-Mézières - Hacquart-Renault, la fin d’une époque.
L'ARDENNAIS
du 23/06/2016
A la tête du groupe créé en 1926, Emmanuel Hacquart va céder le 1er juillet ses concessions Renault et Dacia. En effet, la partie « Nord » des concessions, composée de Charleville, Sedan, Rethel et de la Marne, est vendue à Antoine Guillou, un ancien du groupe PGA, premier groupe distributeur de France. La partie « Sud », composée de la Haute-Marne et de Bar-sur-Aube, est rachetée par Thierry Ducreux, concessionnaire à Sens dans l’Yonne. Emmanuel Hacquart conserve Nissan, Kia, Opel, Hertz et le garage Auto Concept spécialisé dans les voitures classiques et dirigé par son fils Pierre-Antoine. Il va également ouvrir à l’automne une concession Volvo à Charleville-Mézières. Retour sur son parcours.
en page 5
> Reprise du travail en vue chez le transporteur Lor.
L'UNION REIMS
du 23/06/2016
Un accord a été finalement trouvé chez le transporteur Lor à Reims après trois jours de conflit. L’entreprise rémoise emploie actuellement 13 personnes, qui redoutent que leur patron ne cherche à mettre la clef sous la porte.
en page 7
> Un géant américain met 1 milliard de dollars pour racheter LDR Médical.
L'EST ECLAIR
du 23/06/2016
Le fabricant américain d'équipements médicaux Zimmer Biomet est prêt à racheter la pépite de la Technopole de l'Aube pour 1 milliard de dollars, soit 881 M€. Le rachat des actions devrait se terminer au 3e trimestre. Les américains devraient maintenir une "présence significative" dans les pôles technologiques d'Austin (Texas) et de Troyes (nouveau siège situé sur le parc du Grand Troyes). Plus de 200 salariés sont sous contrat avec le siège social de LDR Médical.
en page 3
> Novae Aerospace pérennise ses partenariats avec Airbus et Dassault.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7660 du 21/06/2016
Le groupe rémois Novae Aerospace Industry vient de signer deux partenariats d’envergure avec Airbus et Dassault. L’entreprise, qui enregistre un chiffre d’affaires de 35,3 M€, espère atteindre 100 M€ de CA en 2025.
en page 5
> Faurecia, usine digitale à l’échelle mondiale.
L'USINE NOUVELLE
n° 3473 du 16/06/2016
Début 2016, Faurecia (implantation dans les Ardennes) a commencé le déploiement de son programme « Digital Entreprise ». L’entreprise s’est donnée 5 années pour diffuser douze nouvelles technologies : robotique collaborative, big data, traçabilité sans fil… Il s’agit d’un projet mené dans trois directions afin d’augmenter la compétitivité, de renforcer l’attractivité et d’apporter un bénéfice aux clients. Au-delà de l’effet de mode, plusieurs arguments ont convaincu les dirigeants du groupe à la transformation numérique de l’entreprise et de ses 300 usines. Ces nouvelles technologies sont de plus en plus abordables, les opérateurs sont moins réfractaires à l’emploi du numérique, et l’appréhension des outils informatiques disparaît avec l’arrivée des Digital Natives. > À chaque métier son tableau de bord. > De nouveaux échanges avec les clients. > Interview de David Degrange, directeur du projet Digital Entreprise de Faurecia.
en page 11
> Charleville-Mézières - Reprise - Deville dans le giron d’Invicta.
L'ARDENNAIS ECONOMIE
du 21/06/2016
C’est finalement Invicta, le fabricant ardennais de poêles, qui va reprendre son homologue Deville. Le tribunal de commerce, qui a rendu sa décision jeudi 16 juin, n’avait guère le choix puisque les 2 autres candidats avaient jeté l’éponge. (Texte intégral)
en page III
> Tereos, en nette reprise.
LA MARNE AGRICOLE
du 17/06/2016
Le groupe coopératif Tereos a souligné le 7 juin dernier "une nette reprise depuis septembre", après une perte sur son exercice 2015-2016 dans un environnement difficile. Explications.
en page 15
> Charleville-Mézières - La reprise de Deville par Invicta validée.
L'ARDENNAIS
du 17/06/2016
Jeudi 16 juin, le tribunal de commerce de Sedan a validé l’offre de reprise de l’entreprise carolomacérienne par Invicta, seul dossier encore en lice. Une première rencontre entre le repreneur et les salariés de Deville est prévue ce vendredi 17 juin.
en page 7
Marketing et Stratégie
> Trois pistes pour développer son entreprise sans dépérir.
Les Echos sociétés
du 21/06/2016
Si deux tiers des entreprises souhaitent, dans un premier temps, consolider et stabiliser la situation financière de leur société plutôt que d’engager des investissements, seuls 47 % des dirigeants jugent leur entreprise en phase de croissance. Selon les chefs d’entreprise, la croissance est associée à une prise de risque vitale pour l’entreprise. > Adopter la croissance qualitative. > Serrez-vous les coudes. > Dépasser l’innovation en R&D.
en page 1
> Les centres-villes de demain, réseaux sociaux du réel ?
LSA
n° 2417 du 16/06/2016
Selon le 1er Baromètre du centre-ville et des commerces, lancé par Clear Channel, l’association Centre-ville en Mouvement et l’institut CSA, 48 % des Français préfèrent désormais vivre en ville plutôt qu’à la campagne. Ce chiffre atteint même 57 % pour les 18-24 ans. Le centre-ville s’avère à 60 % plus séduisant que la périphérie. Enfin, les jeunes ouvrent des pistes pour imaginer les cœurs urbains du futur plus que jamais conviviaux et enfin connectés.
en page 26-27
Produits et marchés
> Les industriels de l’Est se frottent au secteur de l’aéronautique.
LES ECHOS
du 23/06/2016
Absente de la carte publiée par le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas), les entreprises du Grand Est et de Bourgogne-Franche-Comté ont décidé de profiter de l’embellie du secteur. L’industrie du Grand-Est remplit ses carnets de commandes et les investissements augmentent à grande vitesse. À titre d’exemple, Lisi Aerospace, acteur majeur du secteur, investit 110 M€ en Champagne-Ardenne dans une usine de production pour les Forges de Bologne. L’entreprise de Haute-Marne, qui emploie 730 salariés, produit des pièces de haute précision pour Airbus, Safran, Dassault et Pratt & Whitney. Il existe donc une filière dans l’aéronautique en dehors de Toulouse, de l’Ile-de-France et de l’Aquitaine, même si ces régions comptabilisent 70% des emplois.
en page 27
> Enquête - Consommation : rendez-vous dans 10 ans.
POINTS DE VENTE
n° 1196 du 20/06/2016
Retour sur les 3e Assises de la consommation, qui se sont tenues en avril 2016, et qui ont pour but d’ouvrir la voie à la réflexion et aux propositions. Selon Christian Le Bret, gérant associé de CLB Finance et fondateur des Assises, « Nous ne consommons plus par besoin mais par envie. La consommation comme finalité conduit à une impasse. Nous assistons à une révolution tant au plan économique que social. » > Pourquoi et comment consommons-nous ? > Consommer autrement. > Les fondamentaux toujours en place > Une ville avec des casiers et des showrooms ? > Alliance du meilleur des 2 mondes. > Un enchantement de papier ? > Pervertir la différence entre besoin et désir pour créer l’addiction.
en page 14-27
Ressources humaines
> Emploi : les ETI optimistes pour 2016.
LES ECHOS
du 23/06/2016
Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) affichent de plus en plus leur optimisme sur leur activité et sur leurs perspectives d’embauches, « au plus haut depuis 2012 », selon une étude conjointe de Bpifrance et de la Direction générale des entreprises (DGE) publiée mercredi 22 juin. Au total, 47 % des ETI anticipent une augmentation en 2016 de leur chiffre d’affaires, contre 11 % qui prévoient une diminution. En particulier, « les perspectives se redressent vivement dans les secteurs liés à la consommation des ménages », c’est-à-dire le commerce, les transports et l’hébergement-restauration. (Texte intégral).
en page 2
> La prévention, pilier de la santé et du bien-être au travail.
Les Echos spécial
du 21/06/2016
En 2014, plus de 620 000 accidents suivis d’un arrêt de travail ont été déclarés. Santé et bien-être au travail sont des préoccupations qui prennent de l’ampleur au sein des organisations et qui s’anticipent dans le cadre d'une politique globale de prévention. Une tendance qui se dégage aussi bien dans les grandes organisations que dans les petites structures.
en page 1
> Formation : le secteur veut remplacer les contrats aidés par un « CPF jeune ».
LES ECHOS
du 21/06/2016
La Fédération de la formation professionnelle (FFP) vient de publier un livre blanc, elle souhaite revenir sur la réforme de 2014 en poussant plus loin la logique de responsabilisation des salariés et l’individualisation des droits. Le président de la FFP préconise de rendre le compte personnel de formation « universel » en l’ouvrant aux agents publics et aux indépendants. Elle propose aussi un « déplafonnement » des heures cumulables et une liberté d’utilisation, incluant donc les formations courtes et transversales, très demandées mais pour le moment exclues par les partenaires sociaux. Pour les jeunes de 15 à 25 ans, la FFP propose de supprimer les contrats aidés et de créer un « CPF jeune » afin de financer une formation en alternance. La Fédération souhaite tendre vers le « zéro charges » et propose d’instaurer, « comme de nombreux pays étrangers », un « crédit d’impôt formation ».
en page 4
> L’irrésistible ascension des autoentrepreneurs chez les travailleurs indépendants.
LES ECHOS
du 20/06/2016
Selon une projection interne du régime social des indépendants (RSI), dès 2020 les travailleurs bénéficiant d’une gestion simplifiée de leurs charges seront majoritaires parmi les 2,8 millions de cotisants. Le RSI s’attend à une progression de 7 % par an du nombre de cotisants autoentrepreneurs, avec une dominance pour les professions libérales, les artisans et les commerçants, contre une régression de 2,5 % pour les autres indépendants. Leurs revenus sont néanmoins souvent inférieurs au SMIC pour 90 % d’entre eux et conduisent à une paupérisation du RSI.
en page 03
Tendances économiques
> Les PME aiment la prime à l'embauche.
L'USINE NOUVELLE
n° 3473 du 16/06/2016
Annoncée en janvier, la prime à l’embauche a été demandée par 160 000 entreprises pour le recrutement de 363 600 salariés. 10 % des emplois concernés s’exerceront principalement dans trois secteurs d’activités : l’industrie, l’hôtellerie-restaurant et le commerce. Cette prime, d’un montant de 500 € par trimestre pendant deux ans, est destinée aux entreprises de moins de 250 salariés embauchant un salarié payé moins d’1,3 smic. Réservée au CDI ou CDD de plus de six mois, la prime à l’embauche a débouché sur un CDI dans 60 % des cas. En lançant l’opération, la ministre Myriam El Khomri n’attendait que 50 000 créations d’emplois nettes sur le million de primes prévu. Plus aucune demande ne sera satisfaite après le 31 décembre.
en page 25
> La courbe du chômage va enfin s’inverser cette année, anticipe l’Insee.
LES ECHOS
du 17/06/2016
L’Insee a présenté, ce jeudi 16 juin, la dernière prévision du taux de chômage. L’institut prévoit un taux de chômage de 9,5 % d’ici la fin de l’année contre 9,9 % l’an passé, le plus bas niveau depuis le 4e trimestre 2012. L’économie créerait 210 000 emplois en 2016, grâce notamment à la reprise de l’activité et aux baisses des charges. Le secteur de l’industrie continuera à détruire environ 30 000 emplois en 2016.
en page 4
> La révolution silencieuse des « interco ».
LE MONDE
du 17/06/2016
Mercredi 15 juin, les nouveaux schémas départementaux de coopération intercommunale ont été arrêtés, dans le cadre de la nouvelle carte des intercommunalités, qui doit entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2017. Les communes membres disposent de 65 jours pour les approuver ou non et les communautés de communes, du même délai, mais pour donner un avis simple. Pour rappel, cette nouvelle carte prévoit de faire passer le nombre d’intercommunalités de 2 062 à 1 265.
en page 11
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Copyright Chambre de Commerce et d'Industrie Champagne-Ardenne - Pour tout renseignement : contactez-nous