Sélection du 27/05/2016 au 02/06/2016
A retenir
> Zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 02/06/2016
> La Journée Technique de l’Automobile, organisée par les CCI de Champagne-Ardenne et de Lorraine, l’ARIA, les pôles de compétitivité Materalia, l’IAR et Véhicule du Futur, a permis de mettre en évidence les avancées en matière d’intégration de produits biosourcés et de recyclage dans l’industrie automobile.
ARIA Champagne-Ardenne

> Espace Numérique Entreprises (ENE) : les ateliers reprennent en juin sur le territoire de la CCI Châlons-en-Champagne, avec l’intervention de Marne Numérique. Ces ateliers ENE sont gratuits pour les TPE/PME.
En savoir plus...

> Initiative Aube : la plate-forme d'initiative locale de la CCI Troyes-Aube organise son concours de la création et de la reprise d'entreprise. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 30 juin.
En savoir plus...

> Le concours "Start-up live", organisé par le journal L’union avec la Caisse d’Epargne Lorraine - Champagne-Ardenne en partenariat avec ID Champagne-Ardenne, Innovact et le Syndicat général des vignerons, propose aux créateurs de start-up de Champagne-Ardenne de présenter leur entreprise en 180 secondes de la façon la plus attractive et originale possible. Inscriptions avant le 10 juin 2016.
En savoir plus...

en page 1
> Ardennes – Benoît Huré recrute une juge pour diriger ses services.
L'ARDENNAIS
du 28/05/2016
Brigitte Raynaud, premier vice-procureur au Tribunal de grande instance de Paris, va prendre la direction générale du Conseil départemental, qui compte 1 750 agents. Elle prendra ses fonctions d’ici l’été. Portrait.
en page 4
Dans les CCI
> L’accompagnement, la clé de la réussite.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7657 du 30/05/2016
« Les entreprises accompagnées ont deux fois plus de chance de succès. En lui-même, l’accompagnement illustre déjà une dynamique entrepreneuriale et l’importance du réseau », explique Christelle Labeste, responsable de l’Espace Entreprendre de la CCI Reims-Epernay. En 2015, cet espace a comptabilisé 4 000 contacts sur la thématique de la création/reprise, 800 participants aux réunions collectives, 230 aux ateliers thématiques et 550 rendez-vous réalisés auprès des conseillers création/reprise de la CCI Reims-Epernay.
en page 8
Economie régionale
> Sedan – Formation dédiée à l’entretien des véhicules électriques à Sedan.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7657 du 30/05/2016
Après l’ouverture d’une chaîne de fabrication industrielle de bornes de recharge électrique chez Nexans, à Donchery, une formation de techniciens pour l’entretien de ce type de véhicules est créée dans le département. Elle est proposée par le lycée des Métiers de l’Automobile Jean Baptiste Clément. Plus globalement, il y a des opportunités de marché et un facteur de croissance.
en page 5
> Nogentech candidat au label French Tech.
LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE
n° 7980 du 31/05/2016
Encouragé par la Direccte, Nogentech a présenté sa candidature au label French Tech. Avec un budget de 200 M€, ce label est destiné aux start-ups et a pour but de favoriser leur croissance. Le 27 mai, le dossier Nogentech a été présenté à Bercy par David Biguet, son président, et Christophe Juppin de la CCI. La décision sera connue à la mi-juin.
en page 5
> L’UCIA veut « inventer un Châlons nouveau ».
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7657 du 30/05/2016
Il y a beaucoup d’inquiétudes sur l’avenir économique de Châlons après le départ de l’armée et la perte du statut de capitale régionale. Le président de L’UCIA est optimiste, il compte s’appuyer sur la Foire et sur les jeunes commerçants dynamiques pour « réussir à inventer un nouveau Châlons ». Les acteurs économiques de la ville présenteront le 1er juillet leurs décisions pour les quinze années à venir.
en page 10
> Ils apprennent l’anglais pour mieux accueillir les touristes.
L'UNION EPERNAY
du 28/05/2016
Des professionnels du tourisme ont suivi des cours d’anglais dispensés par des professeurs d’Avize Viti Campus avec pour objectif d’améliorer la réception de leur clientèle étrangère.
en page 5
> L’estimation pour vendre au bon prix.
L'UNION
du 28/05/2016
Faire estimer son bien immobilier est une étape cruciale pour réussir sa vente. Il s’agit d’une évaluation objective à partir d’une série de critères qui permet de fixer le bon prix.
en page III
> Charleville-Mézières - L’agglomération fait les yeux doux aux start-up.
LA SEMAINE DES ARDENNES
n° 351 du 02/06/2016
Après la pépinière, le campus universitaire, Ardenne Métropole se lance dans la création d’un incubateur d’entreprises, qui sera installé au sein du centre d’affaires Terciarys. Le coût de ce projet, initié en janvier 2016 avec la Caisse d’Epargne, est de 217 880 € par an. Patrick Fostier, vice-président en charge du développement économique, explique le bien-fondé de cette initiative.
en page 6
> "Je crée ma boîte" fait un carton.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 02/06/2016
Hier, le forum "Je crée ma boîte", organisé en partenariat avec le réseau Créa Châlons et la CCI de Châlons, dans les locaux de Pôle Emploi, a accueilli près de 70 porteurs de projet. "L'idée est de permettre aux demandeurs d'emploi de trouver les renseignements sur place" déclare Marjorie Bobin, conseillère à Pôle Emploi.
en page 11
> Charleville-Mézières - Spécial Foire Exposition - Quatre jours de démonstrations et de fête.
L'ARDENNAIS
du 01/06/2016
La Foire Exposition de Charleville-Mézières se tiendra du jeudi 2 au dimanche 5 juin au Parc des Expositions. Dans une interview, Jean-Philippe Simono, qui œuvre pour Prestige Prod à l’organisation de cette 2ème édition, détaille le programme de 2016 et précise ses ambitions. En 2015, elle avait accueilli 50 000 visiteurs. > Le bon endroit pour faire des affaires et valoriser son image. > Animations et concerts. > Une ferme et ses animaux en intérieur à la Foire Expo. > Un premier Salon de l’automobile au cœur même de la Foire, avec la présence de 10 marques.
en page I-XII
> Charleville-Mézières – Un incubateur pour la rentrée.
L'ARDENNAIS
du 01/06/2016
Mardi 31 mai, lors du conseil communautaire, les élus ont voté la création d’un incubateur d’entreprises, baptisé « Rimbaud’Tec », sur le site de Terciarys. En complément de l’offre des pépinières d’entreprises du territoire, il doit permettre d’accompagner un porteur de projet jusqu’à son aboutissement. L’agglomération mettra à leur disposition une équipe d’animation et développera des partenariats avec des experts pour les accompagner. A noter qu’avec la création de cet incubateur, opérationnel à la rentrée de septembre, Ardenne Métropole devient propriétaire de 600 m2 de Terciarys.
en page 5
> ThincLab : Les Australiens s’installent à Châlons.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7657 du 30/05/2016
L’université d’Adélaïde a choisi la ville de Châlons-en-Champagne pour installer, cet automne, un incubateur : ThincLab. Le partenariat a déjà commencé puisque des étudiants champardennais ont participé à l’Australian e-challenge, dont la demi-finale a eu lieu à Châlons et la finale à l’ambassade d’Australie à Paris.
en page 10
> Environnement. Dans la zone Farman, le covoiturage passe la vitesse supérieure.
L'UNION REIMS
du 01/06/2016
Hier, 31 mai 2016, a été lancée par la société IDvroom, à la demande d’Ecores, l’association des entreprises de l’Ecoparc Reims-Sud, une plateforme de covoiturage destinée aux salariés de la zone. « 13 000 salariés travaillent sur l’Ecoparc. Nous en touchons près de 2 000 », indique Charles Bai, membre d’Ecores.
en page 5
> Ardennes – Dominique Bussereau : « Les départements ne peuvent plus aider les entreprises ».
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7657 du 30/05/2016
Lors de sa visite dans les Ardennes, Dominique Bussereau, président de l’Assemblée des départements de France, a fustigé la loi NOTRe. Il cible plus particulièrement le soutien à l’économie, ainsi que les investissements contraints aux côtés de l’Etat. Par ailleurs, il s’inquiète de l’incapacité d’un grand nombre de départements à payer les allocations du RSA.
en page 14
> Rethel – L’agriculture recrute plus qu’on ne le croit.
L'ARDENNAIS
du 28/05/2016
Souffrant d’un manque d’attractivité et de connaissance, les métiers de l’agriculture sont source d’emploi. Un forum fut organisé en ce sens, jeudi 26 et vendredi 27 mai, par la FDSEA et la Chambre d’agriculture, dans les locaux du Lycée agricole de Rethel. A cette occasion, 70 offres d’emploi étaient à pourvoir. Furent organisés de nombreux ateliers improvisés, dans le but de présenter les différents secteurs de l’agriculture. Une conférence a permis de renseigner sur le nombre de débouchés existant dans le département et en Champagne-Ardenne. Ainsi 900 postes seront à pourvoir d’ici 2025 dans le département, 8 000 postes dans la région.
en page 25
> Economie. La plaque tournante des start-up.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 28/05/2016
L'université d'Adélaïde choisit Châlons-en-Champagne pour y implanter "ThincLab", l'incubateur et accélérateur à entreprises innovantes. 520 m2 seront aménagés dans l'espace de bureaux de la Galerie de l'Hôtel-de-Ville pour réunir les étudiants start-upers et les chefs d'entreprise. Explications.
en page 5
> Charleville-Mézières – Le projet de campus a failli caler.
L'ARDENNAIS
du 28/05/2016
L’agglomération veut créer un campus universitaire sur le site du Moulin-Leblanc de Charleville-Mézières, projet porté par un syndicat mixte. La livraison du campus est prévue pour juin 2019, en vue de la rentrée de septembre 2019. Le montant du chantier s’élève à 15 M€, financés par Ardenne Métropole, la CCI Ardennes, le Département, la Région, l’État, et sans doute l’Europe. Après s’être engagée oralement en février, la CCI Ardennes vient de confirmer son soutien financier à l’extension du campus universitaire. Le tour de table financier est désormais en bonne voie de finalisation. Cinq cabinets d’architecture ont été retenus pour ce projet qui comprend 3 volets, à savoir l’extension de l’IUT et construction d’une Maison des étudiants, la construction du pôle de formation de la CCI Ardennes et la réalisation des aménagements urbains. Le cabinet d’architecture retenu sera connu le 30 août.
en page 7
> Les départements et régions se disputent les compétences économiques.
LES ECHOS
du 30/05/2016
La région Aquitaine réclame un aménagement de la réforme territoriale, demandant à Manuel Valls le droit pour les conseils départementaux de continuer à exercer les compétences économiques perdues au 1er janvier 2016. La loi Notre donne aux collectivités jusqu’au 31 décembre pour gérer les transferts aux Régions. Les Agences de développement économique sont en périls. Benoît Huré, président "Les Républicains" des Ardennes compte bien financer l’Agence économique départementale par l'intermédiaire de la compétence touristique qui reste légale.
en page 06
> Emploi. Les entreprises châlonnaises ont du mal à recruter.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 28/05/2016
Mercredi soir, le directeur de l'agence locale de Pôle Emploi, Frédéric Serniclay, a échangé avec les chefs d'entreprise sur leurs difficultés de recrutement et les différentes solutions proposées par sa structure. Le territoire Châlonnais compte 21 % de projets de recrutement classés comme difficiles, contre 29 % dans la grande région. Entretien.
en page 7
> Semaine du développement durable. 60 initiatives à tester et à partager.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 442 du 27/05/2016
La Semaine européenne du développement durable se déroule du 27 mai au 5 juin 2016 sur l’agglomération rémoise. C’est l’occasion de découvrir de manière ludique les projets et actions menés en faveur de la protection de l’environnement.
en page 2
Grande région Est
> Conseil régional Grand Est.
L'UNION
du 01/06/2016
Le budget de la région Grand Est a été voté le 31 mai 2016 à Metz à hauteur de 2,541 Mrds€. Détail des dispositifs par départements.
en page 4
> Conseil régional du Grand Est : incompréhensions autour du budget.
L'UNION
du 31/05/2016
La Région s'est enfin dotée de son budget mais il ne fait pas l'unanimité. La prédominance de l'Alsace sur les autres entités du Grand Est est revenue plusieurs fois dans les débats.
en page 4
> Le Grand Est à la pointe de l'innovation.
Les Affiches - Moniteur
du 24/05/2016
Focus sur les projets accompagnés par la région Grand Est en matière d'innovation. Hopicamp, développé par la société Utilis (Ennery) développe des solutions pour optimiser les structures de soins d'urgence et proposer des solutions intégrées à l'hôpital de campagne nouvelle génération. Hopicamp, retenu dans le cadre de l'appel à projet du FUI, a été labellisé par deux pôles de compétitivité dont Materalia. Il réunit un consortium d'industriels (3 PME) et de scientifiques. Leach International Europe a développé le projet Aerocots, labellisé par le pôle Materalia, qui va révolutionner les services de distribution électrique dans l'aéronautique. Le site de Sarralbe de l'entreprise devient ainsi le centre de compétences R&D de la société. La société vosgienne VT2i, implantée à Ramonchamps, en partenariat avec le Lemta (Université de Lorraine), développe un projet de nouvelles générations de rotules intelligentes à destination du marché automobile. L'objectif est d'améliorer le comportement des pièces rotules et leur résistance grâce à des matériaux innovants. Précisions et explications.
en page
Entreprises à la Une
> Economie. MK Energies embauche et se dote de nouveaux locaux.
L'UNION REIMS
du 02/06/2016
Créée en 2013, MK Energies, spécialisée dans l’ingénierie et l’électricité industrielle, inaugure aujourd’hui, 2 juin 2016, son nouveau siège social zone Farman à Reims. En trois ans, les effectifs de l’entreprise sont passés de 6 à 85 salariés et d’autres embauches sont prévues.
en page 11
> Emploi. Valeo veut investir 4 millions d’euros.
L'UNION REIMS
du 02/06/2016
La direction de Valéo souhaite investir 4 M€ pour moderniser son site rémois. Cela passe par la mise en place d’une « nouvelle haute technologie ». Le site rémois va connaître par ailleurs des licenciements : 57 et quelques départs en retraite non remplacés selon la direction.
en page 10
> Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine. Des lacunes sont pointées du doigt.
L'EST ECLAIR
du 02/06/2016
Dans son bilan annuel pour 2015, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pointe des lacunes à la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, notamment la contamination d'un ouvrier et un certain manque de rigueur.
en page 4
> Vatry en route pour le décollage.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7657 du 30/05/2016
La connectivité terrestre est le point négatif majeur de l’aéroport de Vatry. Pour les compagnies aériennes, il s’agit pourtant d’un critère de sélection important. Avec un trafic passager en progression de 50 % depuis le début de l’année, ces problèmes de connectivité terrestre ne favorisent pas le développement de l’aéroport. La création de la société Sas Navette, qui reliera Vatry aux gares de Châlons-en-Champagne et Reims (dans un premier temps), devrait répondre à cette problématique. À terme, la société annonce pouvoir couvrir 16 départements.
en page 9
> Le plan de sauvegarde de Wayne Dalton validé par le Conseil d’Etat.
L'UNION REIMS
du 01/06/2016
Le Conseil d’État, en annulant hier 31 mai 2016 un arrêt de la Cour administrative d’appel de Nancy, a validé le plan de sauvegarde de l’emploi mis en place suite à la liquidation judiciaire de l’entreprise ODCF Wayne Dalton de Reims. Jusqu’en 2013, l’entreprise fabriquait et commercialisait des portes de garage.
en page 7
> Reims. 88 postes condamnés chez Valeo.
L'UNION REIMS
du 01/06/2016
La direction de Valéo vient de confirmer la mise en place d’un dispositif de départ volontaire sur le site de Reims. 88 des 463 salariés sont concernés. Réactions des salariés.
en page 13
> Beccue : un atelier du poids lourd moderne à Bétheny.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7657 du 30/05/2016
Depuis janvier 2016, l’entreprise Beccue a installé son atelier poids lourds (plus grand et plus moderne) dans la nouvelle zone de la Husselle à Bétheny, aménagée par Reims Métropole. « Nous avons investi 4 M€ (terrain, bâtiment et matériel) dans ce projet. Nous disposons désormais d’un site de 15 600 m2 dont 3 000 m2 de parking, ce qui est très important dans notre activité », explique le dirigeant Eric Beccue.
en page 8
> Un concours très connecté.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7657 du 30/05/2016
Le Groupe La Poste a présenté à Reims, dans le cadre de la région Grand Est, la 2ème édition du concours French IoT destiné aux start-ups qui développent un concept ou un prototype d’objet ou de service connecté innovant. Candidatures à déposer jusqu’au 17 juin 2016.
en page 3
> Châlons-en-Champagne. Le Crédit Agricole quitte le Mont-Bernard.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 27/05/2016
Annoncé pour 2017 aux employés, le déménagement va se faire plus vite que prévu, 36 des 71 salariés vont partir à Reims au siège Nord-Est. Une entreprise pourrait s’installer dès le début de l’année prochaine dans les locaux. Cette annonce ne satisfait pas l’ensemble des salariés, pas pressés de partir à Reims.
en page 9
> Innovation – Siñal Exhibition. Un vélo en bambou et une molécule à base de champignons primés.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)
n° 442 du 27/05/2016
Spécialisée dans les biotechnologies blanches, la start-up rémoise Neweaver a été primée lors de la convention d’affaires Siñal Exhibition qui a réuni, à Châlons-en-Champagne, une centaine de professionnels autour de la valorisation non alimentaire des ressources agricoles. L’entreprise Neweaver a conçu le « chitosane » d’origine fongique (ou comment créer une nouvelle molécule à partir du champignon).
en page 8
Finances
> Budget : le coût des mesures sectorielles du gouvernement va bondir en 2017.
LES ECHOS
du 01/06/2016
Le gouvernement prévoit de nouvelles dépenses de l’ordre de 4 Mrds€ pour 2016. La conjoncture sociale actuelle aurait poussé les négociations dans le bon sens pour les secteurs de l’enseignement, de la recherche et pour les intermittents et les cheminots. Les divers accords conclus auront pour effet une montée en charge progressive et seront ainsi répercutés sur les budgets des prochaines années. > Pour Hollande, la baisse de l’investissement local «ne doit pas durer».
en page 4
Juridique et fiscal
> Rescrit social : mieux vaut prévenir que guérir !
Les Echos Sociétés
du 02/06/2016
Mise en place en 2005, la procédure de rescrit social permet à un employeur d’interroger officiellement l’Urssaf sur l’application, selon sa situation, de certains aspects de la réglementation. Cette pratique permet de se préserver d’un redressement sur les points examinés, puisque la réponse vient de l’organisme de recouvrement. Des mesures de simplification du dispositif viennent de s’appliquer afin d’encourager les entreprises à y avoir recours, seuls 500 dossiers ont été déposés en 2015. > Un champ d’application élargi. > Des demandeurs plus nombreux. > Des conditions de recevabilité plus souples.
en page 01
Marketing et Stratégie
> Dirigeants, préparez dès maintenant votre départ.
Les Echos sociétés
du 31/05/2016
Ne pas avoir de plan d’urgence peut mettre en péril l’entreprise, 60 % des chefs d’entreprises estiment que la relève managériale ne constitue pas un enjeu pour l’avenir de la société dans les trois ans à venir.
en page 01
> Brevets : apaiser les négociations.
Les Echos Business
du 30/05/2016
La directrice juridique d’Armines, qui gère la recherche de l’Ecole des Mines, a mis au point trois outils simples pour faciliter les débats entre industriels et organismes de recherche, « la méthode d’objectivation ». Des outils simples et applicables dans tous les secteurs d’activité. > La mise en place d’un tableau des innovations majeures liées à des connaissances nouvelles ou antérieures au projet. > Un arbre généalogique pour retracer les technologies utilisées auxquelles sont associés des droits de propriété intellectuelle. > Un schéma interactif traçant les voies de développement ouvertes pour le progrès scientifique.
en page 04
> La RSE, nouveau gisement de productivité industrielle.
LES ECHOS
du 27/05/2016
La responsabilité sociale et environnementale (RSE) fait son entrée dans les stratégies de croissance des entreprises. Nouveaux marchés, économies d’énergie et de matières premières, attractivité à l’embauche, renforcement de la marque… Plutôt que de subir la pression post-COP21, de plus en plus d’industriels saisissent l’opportunité d’engager une nouvelle dynamique. La réglementation est de plus en plus pressante : par exemple, les entreprises de plus de 250 salariés ont jusqu’au 30 juin pour transmettre les résultats des audits énergétiques aux autorités. Les nouveaux comportements d’achat, plus regardants sur la provenance des produits et leur fabrication, achèvent de transformer l’image contraignante portée sur la RSE. Elle devient un levier de compétitivité, protège l’entreprise des risques d’image et offre une nouvelle vision marketing.
en page 45
Produits et marchés
> Nucléaire : le bilan décevant de la refondation de la filière.
LES ECHOS
du 02/06/2016
Il y a un an, l’Etat proposait un projet de refonte de la filière nucléaire en recentrant Areva sur le cycle combustible et en transférant EDF à la fabrication des équipements nucléaires et l’ingénierie. Ainsi, EDF devient le chef de file de la filière pour construire, exploiter et vendre à l’étranger. Un an après, de nouvelles difficultés se sont accumulées. > Une aide d’Etat à négocier avec Bruxelles. > Une cession d’Areva NP à EDF dans l’expectative. > Un EDF désormais fragilisé. > Un plan social à l’œuvre.
en page 18
> Beau temps sur le marché des logements neufs.
LES ECHOS
du 01/06/2016
Selon les chiffres du ministère du Logement, le nombre de permis de construire accordés a bondi de 10 % sur la période février-avril 2016 (comparativement à la même période en 2015). > Les loyers en légère hausse.
en page 21
> Les producteurs de lait au bord de la faillite.
L'UNION
du 30/05/2016
Le prix du lait tourne autour de 250 à 270 euros les 1 000 litres alors qu’un tarif de 330 euros serait nécessaire pour que les agriculteurs rentrent dans leurs frais.
en page 4-5
> Le chiffre d’affaire de l’e-commerce en progression de 16 % au 1er trimestre.
LSA
n° 2414 du 26/05/2016
Avec près de 18 Mrds€ de chiffre d’affaires au 1er trimestre 2016, l’e-commerce a encore augmenté de 16 % par rapport au 1er trimestre 2015. Selon la Fevad, cette croissance est liée à une forte progression du nombre de transactions, + 21 % sur la période pour un total estimé à 237 millions de transactions sur le trimestre, soit 30 transactions par seconde. Les ventes suivent la courbe de la consommation des ménages en reprise de 0,2 point, ce qui signifie « que l’e-commerce est devenu une méthode de consommation banale ». Le commerce mobile poursuit sa hausse avec une croissance de 31 % comparable à celle de 2015. Avec 187 000 sites marchands actifs au 1er trimestre (+ 14 % par rapport à 2015), la barre des 200 000 devrait être franchie dès le 3e trimestre.
en page 20
> Les entreprises agissent sur tous les maillons de la « supply chain ».
LES ECHOS
du 27/05/2016
Optimisation des tournées de livraison, raccourcissement des circuits d'approvisionnement, recours au transport multimodal, utilisation des véhicules propres, formation à l'écoconduite... Les industriels agissent sur l'ensemble de leur chaîne logistique pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.
en page 46
Ressources humaines
> Chômage des séniors : la durée sur la sellette.
LES ECHOS
du 01/06/2016
En France, 20 % des 60-64 ans sont en cumul emploi-retraite. De façon générale, le taux d’emploi des 55-64 ans a progressé pour atteindre 48,9 % (fin 2015) dans l’hexagone. Cependant, la moyenne des autres pays de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques) reste de 10 points supérieure à la France. Afin d’améliorer cette situation, le Conseil d’analyse économique (CAE) propose 6 recommandations dont celle de ramener la durée d’indemnisation pour les plus de 50 ans à 2 ans maximum (contre 3 actuellement).
en page 3
> « Bore-out », un terme récent pour une pratique vieille comme le monde.
Les Echos Business
du 30/05/2016
Le « bore-out » est une situation d’ « ennui ayant conduit à l’épuisement au travail », une définition moderne de la placardisation. Le 1er procès pour « bore-out » s’est tenu aux Prud’hommes. Selon la dernière enquête Sumer, un salarié sur cinq serait victime de « comportements hostiles » : humiliation, objectif inatteignable et mise au placard. > Fusion, restructuration et réorganisation. > Échec de processus d’entretiens. > Cafouillages managériaux. > Méthodes pour sortir des oubliettes. > Harcèlement, mise au placard, des situations difficiles à gérer. > Analyse méthodique pour s’en extraire. > Absorber le sentiment d’injustice. > Éviter de s’accrocher à tout prix. > Soigner le réseau. > Trouver un sens. > Apporter une valeur ajoutée. > Médiatiser l’affaire.
en page 01
> Le nombre de salariés détachés légaux en France a bondi de 25 % en 2015.
LES ECHOS
du 30/05/2016
Le plan de lutte contre le travail illégal 2016-2018 est lancé (lundi 30 mai 2016). L’objectif est de traiter les dérives qui entourent la pratique du travail détaché. Le recours à la main d’œuvre détachée a été multiplié par dix en dix ans. Les donneurs d’ordre profitent de la directive européenne de 1996, qui permet de faire travailler provisoirement leurs employés dans un pays étranger en payant les cotisations sociales du pays d’origine. Le 1er secteur impacté est le BTP, suivi par l’intérim et l’industrie. Les fraudes vont au-delà des non-déclarations de contrat ou d’une rémunération basse. Les entreprises font appel à de nombreux sous-traitants, à des agences d’intérim étrangères ou encore à des sociétés écrans. L’État assure mettre en place de nouveaux dispositifs de contrôle et prévoit de durcir la directive de 1996.
en page 06
Tendances économiques
> Le déficit commercial devrait augmenter en 2016.
LES ECHOS
du 01/06/2016
Dans l’hexagone, la consommation et l’investissement progressent. L’assureur-crédit Euler-Hermès est plutôt positif concernant l’économie française, même si il annonce un déficit de 55 Mrds€ pour 2016 (contre 45 Mrds€ en 2015). Une partie du retard français sur l’Allemagne serait même rattrapée, grâce au crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi et aussi au pacte de responsabilité. Actuellement, le point noir de la France serait le commerce extérieur.
en page 4
> La croissance a été plus forte que prévu au premier trimestre grâce à l’investissement.
LES ECHOS
du 31/05/2016
La hausse du PIB a été revue par l’Insee à 0,6 % au 1er trimestre 2016, soit au-dessus de celle de la zone euro. L’objectif du gouvernement d’atteindre une croissance de 1,5 % en 2016 reste envisageable, avec une croissance trimestrielle de 0,25 %. Les ménages et les entreprises ont investi plus que prévu. L’investissement des entreprises a augmenté de 2,4 %, contre 1,6 % estimé il y a un mois. La reconduction de la mesure de suramortissement a aussi incité les industriels à investir.
en page 05
> 3,7 milliards d’euros.
LES ECHOS
du 27/05/2016
C’est le montant des marchés attribués par les entreprises publiques locales (EPL) auprès de 35 000 entreprises, dont 17 000 du secteur du BTP en 2015, selon les chiffres publiés par la fédération des EPL. Quant aux marchés obtenus par les EPL, ils proviennent en majorité du bloc communal (2,6 Mrds€) et des régions (2,5 Mrds€). Les EPL d’Ile-de-France nouent, avec 22 marchés en moyenne, 1,5 fois plus de contrats que celles des autres régions. (Texte intégral)
en page 27
> La mobilisation contre la loi travail ne décolle pas.
LES ECHOS
du 27/05/2016
La participation aux manifestations contre la réforme du Code du travail reste en deçà du pic du 31 mars. Le gouvernement se dit prêt à des « améliorations » à la marge. > L’exception consentie aux routiers sur les heures sup' fait des envieux. Les chauffeurs routiers ont eu l’assurance que le tarif de leurs heures supplémentaires ne pourra pas être modifié par accord d’entreprise. > La reprise, encore fragile, est mise à l’épreuve par les grèves et les blocages. Dans un communiqué publié le 26 mai, la CCI Ile-de-France s’inquiète des répercussions des mouvements sociaux "alors que de bonnes nouvelles sont enregistrées en matière de reprise d’activité".
en page 2
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Copyright Chambre de Commerce et d'Industrie Champagne-Ardenne - Pour tout renseignement : contactez-nous