Sélection du 20/05/2016 au 26/05/2016
Dans les CCI
> Economie. Créer son entreprise sur un bon terreau.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS
du 23/05/2016
A l'occasion de la 11ème édition du Printemps de la création, organisée par la CCI de Châlons-en-Champagne en partenariat avec la Chambre de métiers de la Marne, les porteurs de projet pourront se renseigner sur les différentes étapes de la création d'une entreprise. Plusieurs ateliers sont planifiés du 23 au 27 mai 2016. Entretien avec Daniel Stoll, chargé de mission pour l'Association de développement de Vitry et son arrondissement (Adeva).
en page 7
Economie régionale
> Givet – Quel avenir pour le site de Gascogne ?
L'ARDENNAIS
du 21/05/2016
Depuis sa fermeture en 2010, le site industriel de l’usine Gascogne est en friche. En début d’année, un investisseur belge a proposé un projet de création de pôle automobile qui s’articule autour de plusieurs points. Mais à ce jour, le groupe landais, spécialisé dans la production de papier gommé et toujours propriétaire du site, n’a toujours pas donné de réponse.
en page 18
> Le président de la semaine.
L'UNION EPERNAY
du 23/05/2016
Présentation de Marina Trenti, présidente de l’association Les Vitrines d’Epernay. L’association organise entre autres des réunions d’informations avec la CCI sur l’accessibilité des commerces ou pour alerter les adhérents sur les nouveaux types d’escroquerie.
en page 12
> Orange mise sur Châlons pour promouvoir sa nouvelle appli.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)
du 20/05/2016
L’application mobile Orange Cash est une nouvelle solution de paiement sans contact pour smartphone, ultrasécurisée et téléchargeable gratuitement. Pour promouvoir l’appli, l’opérateur noue des partenariats avec les grandes enseignes et les commerçants. C’est le cas jusqu’au 22 mai dans les boutiques de Châlons-en-Champagne.
en page 4
> Le coup de pouce du Sénat à Cigéo.
L'USINE NOUVELLE
n° 3470 du 26/05/2016
Le 17 mai, le Sénat a adopté une proposition de loi précisant les « modalités de création d’une installation de stockage réversible en couche géologique profonde des déchets radioactifs de haute et moyenne activité à vie longue ». Si le calendrier est respecté Cigéo doit entrer en service en 2025 avec une phase pilote d’une dizaine d’années. Un projet estimé à 25 Mrds€.
en page 19
> Fumay – A la rencontre des entrepreneurs.
L'ARDENNAIS
du 26/05/2016
L’association Adie, qui finance la création et le développement des entreprises jusqu’à 10 000 €, ira à la rencontre des habitants de Fumay, le 1er juin de 9h à 12h. Avec la présence de Pôle Emploi, BGE et de la mairie, l’objectif est de sensibiliser la population à la création d’entreprise. Le bus « Créez près de chez vous ! », présent pour l’occasion, permettra avec ses partenaires de répondre aux interrogations de ceux qui veulent se lancer ou développer leur entreprise. À noter que du 30 mai au 3 juin, le bus sillonnera toutes les Ardennes avec des arrêts à Revin, Rethel, Bogny-sur-Meuse, Sedan, Charleville et Vouziers.
en page 18
> Les chercheurs s’inquiètent des coupes budgétaires.
L'UNION
du 26/05/2016
L’annonce du projet du gouvernement d’annuler 256 M€ de crédit pour la recherche inquiète les laboratoires de recherche de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA).
en page 6
> Urbanisme. Il était une fois, le parc d’affaires de Bezannes.
L'UNION REIMS
du 25/05/2016
Le 29 décembre 2004, la ZAC de Bezannes, appelée Parc d’affaires, est créée dans la perspective de l’arrivée du TGV. Aujourd’hui, le Parc d’affaires Reims-Bezannes compte 91 entreprises de tous secteurs (architecture, hôtellerie, commerces, immobilier, informatique, médical ou bancaire) qui emploient plus de 2 000 personnes (8 000 à terme sur 300 000 m2 de bureaux). 3 questions à Olivier Lémont, vice-président de l’association du Parc d’affaires Reims-Bezannes. Retour sur le développement sur cette zone d’activités.
en page 10-11
> Economie. Le Siñal donne le sourire à la coopération franco-finlandaise.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 25/05/2016
Hier, la première journée de la 8e édition du Siñal Exhibition s'est tenue au Capitole à Châlons-en-Champagne. L'association "Des technologies et des hommes", organisateur de ces rencontres consacrées à la valorisation non alimentaire des ressources agricoles, a mis l'accent sur la bioéconomie. La convention continue aujourd'hui avec plusieurs conférences autour notamment des bioraffineries et de la chimie du végétal.
en page 12
> Sauf arrangement, Paris-Vatry pourrait très vite changer de nom.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7656 du 23/05/2016
Le Conseil départemental de la Marne vient de se prononcer en faveur de la nouvelle gouvernance de Vatry. C’est un Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC) qui prendra en charge le fonctionnement et le développement de l’aéroport à partir du 1er juillet. La première conséquence de ce changement : les deux structures APVP (Association Paris Vatry Project) et SEVE (Société d’Exploitation Vatry Europort) vidées de leur objet, n’ont plus raison d’être. Deuxième conséquence : l’aéroport pourrait bien devoir changer de nom. La marque Paris-Vatry étant propriété de la SEVE. Le Plan d’affaires annexé aux nouveaux statuts évoque une rentabilité de Vatry en 2019 grâce aux progressions du fret, du nombre de passagers et au maintien des vols d’entraînement.
en page 12
> Logiciel Seirich : vers le moindre risque en entreprise.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7656 du 23/05/2016
Développé par l’INRS dans le cadre d’une convention nationale, le logiciel Seirich (Système d’évaluation et d’information sur les risques chimiques en milieu professionnel) devrait devenir l’outil de référence pour les entreprises qui souhaitent évaluer leur risque chimique et mettre en œuvre des actions de prévention. Sont également détaillées dans Seirich les obligations légales de l’employeur et une hotline permet de répondre aux questions des utilisateurs. Ce logiciel est mis gratuitement en ligne à la disposition des entreprises, il suffit de le télécharger sur www.seirich.fr.
en page 10
> Tiers-payant, les médecins s’informeront à Reims.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7656 du 23/05/2016
La Caisse nationale d’Assurance Maladie ouvrira, en juillet 2016, un Centre de Service Inter-régimes (CESI) en zone Farman à Reims. Dès septembre 2016, 63 conseillers répondront aux interrogations des médecins sur le tiers-payant.
en page 6
> Quand les start-up s’exposent…
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7656 du 23/05/2016
À l’occasion du « Show de l’innovation » organisé du 18 au 21 mai 2016 dans la galerie marchande du Centre Leclerc de Saint-Brice-Courcelles, 13 jeunes entreprises, accompagnées par Innovact Center et ses partenaires, ont exposé leur savoir-faire. Parmi elles, la société 3D Morphoz, spécialiste de l’impression 3D, qui a fabriqué deux prothèses de main offertes à deux jeunes enfants.
en page 4
> Région – Cinquante projets ardennais financés par le Grand Est.
L'ARDENNAIS
du 23/05/2016
La région Grand Est financera une cinquantaine de grands projets d’investissement local des communes ou intercommunalités des Ardennes avant la fin de l’année. Des collectivités locales ont en effet déjà envoyé leurs dossiers à la Région. Ces initiatives concernent la transition énergétique ou la mise en accessibilité des bâtiments. Elles seront financées dans le cadre du fonds de soutien à l’investissement local mis en place par l’Etat en début d’année. Une enveloppe de 42,3 M€ a été dévolue pour les types de projets précités. Le préfet de région Stéphane Fratacci, en déplacement à Charleville-Mézières vendredi, a informé que 3,6 M€ provenant de cette enveloppe seront consacrés à cette cinquantaine de projets. M. Fratacci a rencontré le préfet des Ardennes, Frédéric Perissat, les acteurs locaux et a visité des entreprises d’énergie verte. (Texte intégral)
en page 2
> Bouchon de Champagne. Le secteur sauvegardé s'étend et entre dans le top 10 national.
L'EST ECLAIR
du 21/05/2016
La Ville de Troyes souhaite que le secteur sauvegardé englobe la totalité du Bouchon de Champagne. Ce qui ferait de Troyes le 10e secteur sauvegardé de France sur 103.
> Les autres outils de protection du Bouchon.

en page 8
> Ecole spéciale des travaux publics : ouverture prévue en septembre 2017.
L'EST ECLAIR
du 21/05/2016
Porté par le conseil départemental de l'Aube, le projet d'implantation de l'Ecole spéciale des travaux publics (ESTP) se précise. L'antenne troyenne devrait ouvrir à la rentrée 2017 avec à terme 300 étudiants. Elle sera installée provisoirement dans les anciens locaux de LDR Médical à la Technopole de l'Aube.
en page 3
> Fonds européens. L'Europe ? Ervy-le-Châtel lui dit merci.
L'EST ECLAIR
du 22/05/2016
L'Europe a servi de levier de développement aux pays d'Othe et d'Armance. Le programme de fonds européens Leader 2007-2013 a injecté 1,6 M€, avec un effet démultiplicateur qui a permis de lever plus de 6 M€. Avec le programme Leader 2016-2020, c'est une enveloppe de 1,4 M€ qui devrait permettre d'injecter 4 M€. Exemple à Ervy-le-Châtel.
> 400 M€ pour "fibrer" le Grand Est d'ici à 7 ans.

en page 4
> La Région valide le nouveau campus rémois.
L'UNION
du 20/05/2016
Invité du Club de la presse Reims Champagne, hier 19 mai 2016, Philippe Richert, président de la région Grand Est, a annoncé une dotation de 50 à 55 M€ dans le financement du nouveau projet de campus proposé par Guillaume Gellé, nouveau président de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA).
en page 6
> Siñal Exhibition : des technologies, du business et des hommes.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)
du 20/05/2016
La convention d’affaires Siñal Exhibition réunit des professionnels, fournisseurs, acteurs économiques et donneurs d’ordres, autour de la valorisation non alimentaire des ressources agricoles (agro-matériaux, bioénergies ou chimie issue du végétal). Cet événement organisé par l’association Des technologies et des hommes, avec le soutien de Cités en Champagne, de la Région et de l’Europe, se déroulera les 24 et 25 mai au Capitole à Châlons-en-Champagne.
en page 7
Entreprises à la Une
> Sault-Saint-Rémi – Piquet’s entre tradition, diversification et modernisation.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7656 du 23/05/2016
Véritable institution ardennaise, la maison Piquet’s, spécialiste du pâté croûte, compte 3 importants projets d’investissements cette année, à savoir l’achat d’un 3ème camion magasin, la création d’une autre société à Roizy, baptisée la Maison de la Nougatine et de l’amande et le lancement de la fabrication du vol-au-vent. Ces investissements vont se traduire par 5 ou 6 emplois supplémentaires.
en page 8
> Gespunsart – Le mouvement de grève se poursuit à l’usine NPL.
L'ARDENNAIS
du 26/05/2016
A l’appel de la CGT, une vingtaine des 140 salariés de l’entreprise NPL débraient depuis mardi 24 mai, en raison d’un désaccord autour des négociations annuelles obligatoires. Ils protestent contre les modalités des augmentations salariales. Par ailleurs, ils s’inquiètent de l’avenir du l’entreprise, qui appartient au groupe Defta depuis 2007.
en page 15
> Charleville-Mézières – L’aviation chinoise chez Wheelabrator.
L'ARDENNAIS
du 24/05/2016
Une délégation de l’industrie aéronautique chinoise a été reçue sur la zone de Mohon par les dirigeants de Wheelabrator. L’entreprise a été sollicitée par l’Avic, Aviation industry corporation of China. > Wheelabrator recherche d’urgence des jeunes cadres, plus particulièrement des automaticiens et ingénieurs en mécanique bilingues. 3 postes sont à pourvoir.
en page 7
> Charleville-Mézières – Saignée à vue chez Deville.
L'ARDENNAIS
du 24/05/2016
Le 7 avril, l’entreprise Deville, qui compte 78 salariés, a été placée en redressement judiciaire, à la suite de difficultés financières. À ce jour, 3 offres de reprises sont à l’étude auprès de l’administrateur judiciaire. L’une est portée en interne par le directeur général et le directeur industriel, la 2e vient de l’entreprise Invicta et la 3e émane d’une société d’investissement industriel "Azimuth". Le Tribunal de commerce de Sedan statuera le 9 juin. Mais dans tous les cas, un réajustement de la masse salariale sera réalisé, dans une fourchette comprise en 30 et 40 salariés.
en page 5
> Bazeilles – Un plan de sauvegarde de l’emploi envisagé à AMCF.
L'ARDENNAIS
du 25/05/2016
Un PSE au sein du site d’Arcelor Mittal Construction France AMCF est envisagé à partir du 15 juin. Une partie de la production du site d’Arcelor Mittal Construction France AMCF disparaitrait et 17 postes sur les 35 existants seraient concernés. Seule l’activité de profilage serait conservée dans son entièreté, soit 18 salariés. Des négociations ont été menées mardi 24 mai entre les syndicats et la direction.
en page 18
> Transports. Des navettes de Reims à Vatry.
L'UNION REIMS
du 25/05/2016
La société Navette de Vatry d’Anouar Kanzari propose des trajets entre Reims, entre autres, et l’aéroport de Vatry. Un pari encouragé par Denis Conus, préfet de la Marne.
en page 12
> Fame, une entreprise qui se porte bien.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7556 du 23/05/2016
L’entreprise marnaise Frame, spécialisée dans la fabrication de portes de garage, a investi 4 M€ pour construire une extension de 5 500 m², ce qui lui permettra de travailler plus confortablement et de réserver un espace à l’innovation. La PME envisage la création d’une nouvelle gamme pour diversifier sa clientèle et souhaite constituer un véritable bureau d’études. Sa croissance s’accompagne d’embauches, dont la dernière a été facilitée par le dispositif Embauche PME.
en page 3
> 10,85 millions de bouteilles vendues par Nicolas Feuillatte.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7656 du 23/05/2016
Le Centre vinicole - Champagne Nicolas Feuillatte a enregistré un nouveau record avec 10,85 millions de bouteilles commercialisées en 2015, soit une progression de 2 % par rapport à 2014. Il conforte ainsi sa position de n° 1 en France et de n° 3 dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 215 M€, soit une augmentation d’1 M€ en un an.
en page 5
> Des start-up chez Leclerc.
L'UNION ECONOMIE
du 24/05/2016
Grâce à Innovact Center et Jean-Paul Pageau, patron de l’hypermarché et président de la CCI Reims-Epernay, le public a pu découvrir dans la galerie commerciale de l’hypermarché Leclerc de Champfleury, des entreprises innovantes rémoises telles que Muséehome, Ecobulles ou 3D Morphoz.
en page III
> Nogent-sur-Seine. Un nouveau dispositif de sécurité en construction à la centrale nucléaire.
L'EST ECLAIR
du 24/05/2016
Le dispositif, demandé par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) suite à l'accident de Fukushima, doit être mis en place avant fin 2018 à la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine. Il s'agit du Diesel d'ultime secours (DUS).
en page 22
> Bar-sur-Aube. Perceva prend les rênes de Cauval, les emplois préservés.
L'EST ECLAIR
du 24/05/2016
Le tribunal de commerce de Meaux a estimé que le fonds de retournement français Perceva était le meilleur repreneur pour le groupe Cauval, notamment sur le plan social et financier. 1 445 contrats de travail vont être repris, dont 420 à Bar-sur-Aube, soit quasiment la totalité.
> Entretien avec Jean-Louis Grevet, président de Perceva : "Toutes les chances de réussir".
> Des délégués syndicaux "satisfaits".

en page 15
> Le Centre national des arts du cirque veut briller sur la scène mondiale.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 21/05/2016
En lançant une chaire d'innovation, le Centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne, en partenariat avec l'Institut international de la marionnette de Charleville-Mézières, veut briller à l'international. Un projet de plus de 456 000 €. Explications.
en page 11
> Châlons-en-Champagne. Des drones pour viser plus haut.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE
du 23/05/2016
Pour les dix ans de la société A3D, le chef d’entreprise a choisi la diversification et se lance dans une nouvelle activité : l’utilisation de drones. Ces aéronefs, sans pilote et équipés d’une caméra thermique, pourront un jour faire le lien avec la sécurité. Vincent Metzger est déjà pilote d’avion depuis 5 ans, il attend maintenant les différents agréments pour pouvoir voler dans le cadre de son travail.
en page 5
> Le centre d'appels 3 Média cherche toujours à recruter soixante personnes.
L'EST ECLAIR
du 21/05/2016
Lancé depuis deux mois dans une vague exceptionnelle de 150 recrutements, le centre d'appels 3 Média à Pont-Sainte-Marie peine à trouver suffisamment de candidats.
en page 7
> Social. Conflit ouvert chez Verallia, les salariés en grève perlée.
L'UNION EPERNAY
du 20/05/2016
Les salariés du fabricant de bouteilles et pots en verre Verallia, dont ceux du site basé à Oiry (154 salariés), sont en grève depuis le 13 avril 2016. Ils dénoncent une diminution de la participation qui leur est versée chaque année. L’entreprise a été rachetée en 2015 par un fonds d’investissement industriel américain Apollo et compte 33 sites de production verrière en Europe, dont six en France. La société, n° 1 en Europe de l’Ouest, affichait un CA de 2,4 Mrds€ en 2014.
en page 7
Numérique
> Le système financier en alerte maximale face aux cyberattaques.
LES ECHOS
du 25/05/2016
Des cyberattaques ont atteint les systèmes financiers au cœur en pénétrant le système de transaction du réseau financier international Swift, que 11 000 banques utilisent pour transférer des fonds et qui traite 25 millions d’ordres de virement par jour pour des milliards de dollars. Les cyberattaques se rangent en trois grandes familles : la cible principale est le système de transaction des banques avec l’objectif de virer de l’argent, l’autre type de fraude est la récupération d’informations confidentielles, enfin les banques sont fréquemment victimes de la saturation de leurs serveurs. Les groupes bancaires français consacrent en moyenne 6 % de leurs investissements informatiques à la cybersécurité. Elles n’hésitent pas à recruter d’anciens « hackers » pour repérer les failles de leurs systèmes.
en page 28
> Jouer pour créer de la ressource.
Les Echos Business
du 23/05/2016
Les « serious games » s’inscrivent dans une démarche d’intelligence collective face aux nouveaux défis de l’entreprise. Formation, recrutement, relation client, techniques de ventes, ces jeux investissent le monde de l’entreprise et salariés et dirigeants s’entraînent à réagir aux défis de l’entreprise. > Stimuler l’innovation. > Soigner les talents. > Favoriser la performance. > Créer des réflexes en cybersécurité.
en page 1
> Pourquoi les femmes peinent à percer dans l’écosystème des start-up.
LES ECHOS
du 20/05/2016
Moins de un startupper sur cinq est une femme, elles représentent 15 à 20 % des créateurs ou co-fondatrice de start-up en France. Selon Syntech numérique, 10 % des jeunes pousses sont dirigées par des femmes et ne représentent que 27 % des salariés du secteur numérique.
en page 25
Produits et marchés
> Le transport de marchandises par train ne se porte pas mieux en Europe qu’en France.
LES ECHOS
du 25/05/2016
Un audit de la Cour des comptes européenne, publié le 24 mai, pointe le recul du rail face à la route. En 2011, la Commission européenne s’est fixée comme objectif de transférer 30 % du fret routier transporté sur des distances supérieures à 300 kilomètres vers le train ou les voies navigables à l’horizon 2030, et à passer à plus de 50 % d’ici 2050. Pourtant la part modale du rail dans le transport ne cesse de décliner, elle est passée en moyenne de 19,7 % en 2000 à 17,8 % en 2013, laissant les trois quarts du marché aux camions. Le constat est le même dans la plupart des pays.
en page 20
> Tabac : le paquet « neutre » débarque chez les buralistes.
LES ECHOS
du 20/05/2016
Après l’Australie, la mesure est mise en place ce vendredi 20 mai en France. Les paquets de cigarettes seront désormais banalisés, sans logo et avec des photos chocs encore plus grosses sur 65 % de la face avant. Les industriels ne sont plus autorisés à produire les anciens paquets et les buralistes ont jusqu’au 1er janvier 2017 pour écouler les stocks.
en page 2
> Les nouveaux outils de la supply chain.
L'USINE NOUVELLE
n° 3469 du 19/05/2016
La chaîne d’approvisionnement comprend les activités en amont de la production (planification, approvisionnement des matières premières) et en aval (stockage, livraison). Optimiser sa supply chain est un énorme gisement de rentabilité. Des logiciels de gestion spécialisés existent, mais leur taux d’adoption dans l’industrie reste faible, en particulier dans les PME. Pourtant ils se sont enrichis pour répondre aux marchés les plus complexes et communiquent avec tous les acteurs de la chaîne, depuis le sous-traitant lointain jusqu’au technicien dans l’entrepôt.
en page 52
Ressources humaines
> Travail – L’Europe réforme, la France pinaille.
L'USINE NOUVELLE
n° 3469 du 19/05/2016
Depuis la crise financière de 2008, l’Europe a initié 400 réformes portant sur le marché du travail. Les deux tiers sont allés dans le sens d’une plus grande flexibilité du droit du travail et des relations employeurs-salariés et un tiers a apporté plus de sécurité aux individus. La France avance lentement, les règles régissant le droit du travail ne bougeront que fin 2016. Chez nos voisins européens, les lois ont évolué depuis longtemps. > Allemagne - La révolution du salaire minimum. > Suisse - Les entreprises chargées de la réforme. > Royaume Uni - Les limites de l’ultra flexibilité. > Italie - Le pari réussi du jobs act. > Danemark - La flexicurité a prouvé son efficacité.
en page 37
Tendances économiques
> L’activité du secteur privé en mai au plus haut en sept mois.
LES ECHOS
du 24/05/2016
L’activité du secteur privé a augmenté en mai en France à son plus haut niveau depuis sept mois, portée par le secteur des services, selon l’indice PMI publié lundi 23 mai par le cabinet Markit. L’indice flash composite de l’ensemble de l’activité s’établit à 51,1 points contre 50,2 points en avril, « le taux d’expansion restant toutefois modéré en mai », indique Markit. Dans le seul secteur des services, l’indice flash de ce secteur s’est redressé à 51,8 points contre 50,6 points en avril, à son plus haut en sept mois. (Texte intégral).
en page 02
> Les centres d’appels sommés de réinventer leur « relation client ».
LES ECHOS
du 23/05/2016
La liste d’opposition au démarchage téléphonique « Bloctel » ne sera plus facultative au 1er juin. Les entreprises du télémarketing vont devoir retirer de leurs fichiers de prospection les numéros y figurant, sinon elles encourront jusqu’à 75 000 € d’amende. Certains professionnels affirment qu’un tiers des sollicitations échapperont au dispositif Bloctel, puisque la majorité des contacts téléphoniques ont lieu entre clients et fournisseurs, la téléprospection pure ne représentant qu’une petite part de l’activité des centres d’appels.
en page 27
> Pourquoi les entreprises sont tentées par les rachats de dette.
LES ECHOS
du 20/05/2016
Les coûts de financement obligataires très bas poussent les entreprises à gérer activement leur dette. Elles émettent de nouveaux titres pour remplacer des obligations existantes portant des intérêts élevés.
en page 31
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Copyright Chambre de Commerce et d'Industrie Champagne-Ardenne - Pour tout renseignement : contactez-nous