Sélection du 08/04/2016 au 14/04/2016
A retenir
> Zoom sur...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES
du 14/04/2016
> Cybercriminalité - réunions d’information programmées.
Afin d’alerter les chefs d’entreprises, des réunions d’information sont organisées par la CCI Haute-Marne en partenariat avec la Gendarmerie, elles auront lieu le 19 avril à Saint-Dizier, le 21 avril à Chaumont et le 26 avril à Langres. En savoir plus…

> À vos agendas : la Saison 2 des 4 saisons de la création le 22 avril 2016.
Destinée à tous les porteurs de projet, l’édition 2016 des «4 Saisons de la Création» se déroulera le vendredi 22 avril de 14h à 18h dans les locaux de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Ardennes. En savoir plus…

> La Jelly Week revient.
Reims Coworking, l’association qui gère l’espace de travail partagé «La Capsule» à Reims, participe pour la 4e fois à la «Jelly Week» internationale du 19 au 22 avril 2016. En savoir plus…

en page
Dans les CCI
> 638 entreprises à potentiel export.
LES ECHOS
du 11/04/2016
638 entreprises à potentiel export sont aujourd’hui accompagnées via le « Programme des 3 000 » de Business France et des CCI. (Texte intégral)
en page
Economie régionale
> Appel à la matière grise pour le viti-vini.
L'UNION ECONOMIE
du 12/04/2016
Dans le cadre de la 9e édition du salon Viti-Vini au MiIlesium à Epernay, du 11 au 14 octobre 2016, le Club des entrepreneurs champenois lance un appel aux créateurs. Objectif : toutes celles et tous ceux qui portent une idée novatrice autour du champagne peuvent envoyer le projet au club. contact@leclubdesentrepreneurschampenois.fr
en page VII
> Région – Un « plan de bataille » pour l’artisanat.
L'ARDENNAIS
du 14/04/2016
Vendredi 8 avril, les Chambres de métiers et de l’artisanat du Grand Est ont présenté au président de Région, un plan pour soutenir et développer l’artisanat. Elles espèrent que ces propositions, en gestation depuis avril 2015, permettront d’atteindre, à l’horizon 2020, la barre des 100 000 entreprises artisanales et 350 000 emplois. Bernard Detrez revient sur 3 des pistes de réflexion à savoir la création d’un observatoire de l’artisanat afin de disposer de chiffres précis, un renforcement du soutien à la création/reprise d’entreprises, ainsi que le développement des relations transfrontalières.
en page 5
> Vendanges : Xavier Bertrand interpelle la ministre.
L'UNION
du 14/04/2016
Le Président de la Région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, s’inquiète et interpelle la ministre du Travail et de l’Emploi : moins de vendangeurs seront embauchés cette année, du fait de la remise en cause par l’Inspection du travail de la Marne, lors des vendanges 2015, des traditionnelles conditions d’hébergement des saisonniers.
en page 6
> Investissements internationaux en Champagne-Ardenne : 123 projets étrangers depuis 2010 sur le territoire.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
du 12/04/2016
Chaque année, Business France recense l’ensemble des projets d’investissements étrangers qui créent ou maintiennent des emplois, en partenariat avec son correspondant régional ID Champagne-Ardenne. 2015 se révèle être un bon cru pour le territoire champardennais qui a enregistré 23 décisions d’investissements qui permettront la création ou le maintien de 900 emplois, soit une progression de près de 70 % par rapport à 2014. Près d’un projet sur deux concerne des activités de productions (équipements médicaux, énergie, machines…) et provient essentiellement de pays européens, dont le premier est l’Allemagne. (Texte intégral)
en page 3
> BGE Champagne au cœur de la création de TPE.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7650 du 11/04/2016
L’association BGE Champagne a quitté ses locaux situés près du Parc des expositions à Reims pour s’installer à Cormontreuil dans une zone qui comprend de nombreuses petites entreprises qu’elle a accompagnées. Présentation.
en page 6
> Ardennes – Frédéric Cuvillier : « Réunir tous les acteurs du développement économique ».
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7650 du 11/04/2016
Invité par l’agence Ardennes Développement, Frédéric Cuvillier, ancien ministre et actuel président de la Fédération des Agences de développement économique (CNER) milite pour la réunion de tous les acteurs du territoire. Il estime que la collaboration entre les différentes agences est primordiale car il en existe une centaine en France, dont 22 sont régionales, une trentaine sont intercommunautaires et 45 départementales. Avec la réforme territoriale, les différents acteurs doivent, selon ses propos, travailler ensemble. De plus, il estime que le Conseil départemental a son rôle à jouer. Dans les Ardennes, l’Agence de développement économique a justement signé une convention avec ID Champagne-Ardenne dans le but d’accentuer les échanges entre les 2 structures. L’objectif étant notamment de s’appuyer sur l’agence régionale, chef de file du réseau Business France, pour attirer de nouvelles entreprises.
en page 12
> Région – 23 millions pour les petites communes.
L'ARDENNAIS
du 09/04/2016
Dans le cadre de son pacte pour la ruralité, la Région débloque une enveloppe de 23 M€ pour soutenir l’investissement local et le secteur du bâtiment. Ce plan a pour objectif d’aider les communes de moins de 2 500 habitants à investir, à se moderniser mais aussi de soutenir les secteurs du bâtiment et du BTP. > 3 questions à M. Spire, président de la CCI Ardennes, pour qui tout dispositif permettant de soutenir le secteur du bâtiment, particulièrement impacté par la crise, est bon à prendre.
en page 3
> Reims, Châlons, Epernay, l’union impossible ?
L'UNION
du 08/04/2016
Depuis quelques mois, la rivalité s’exacerbe entre Reims, Châlons et Epernay dans des domaines différents (aéroport de Vatry, regroupement des CCI ou salles multifonctions…). Dans le même temps, le nouveau découpage régional redistribue les rôles et les cartes en termes d’influence. Explications. > 3 questions à Patrick Tassin, président du Ceser Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.
en page 4-5
Grande région Est
> Électrification : l’Île-de-France se lance.
L'EST ECLAIR
du 13/04/2016
Dans le cadre du budget 2016, la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse a décidé d’investir en lançant rapidement l’électrification de la section Gretz-Provins. Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, aurait assuré et confirmé que la première tranche de travaux, menant de Gretz à Nogent-sur-Seine, doit être terminée en 2020. Dans la mesure où les deux Régions – Grand Est et Île-de-France – se rejoignent désormais il est urgent d’électrifier la ligne 4.
en page 7
> Bpifrance accélère.
Le Républicain Lorrain
du 11/04/2016
En 2015, Bpifrance a soutenu 6 800 entreprises d'Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, à hauteur de 1,6 Mrd€, autorisant 3,1 Mrds€ de financements publics et privés. La banque a facilité l'accès au crédit bancaire à 4 681 entreprises régionales en couvrant 40 à 60 % du risque financier. Pour 157 d'entre elles, cette garantie a été portée à 70 % grâce à l'intervention des fonds des Régions. L'activité de financement à moyen et long terme a augmenté de 9 %. Bpifrance a aussi été sollicitée pour préfinancer le crédit d'impôt compétitivité emploi (+ 40 % en un an) et accorder des avances de trésorerie (602 M€) . Bpifrance a mobilisé ses outils pour accompagner l'innovation avec le concours des Régions, pour augmenter de 22 % le nombre d'entreprises accompagnées (366) et de 16 % ses soutiens et montants engagés. Précisions.
en page
> Région. Les JA veulent peser dans le Grand Est.
LA MARNE AGRICOLE
du 08/04/2016
Mardi dernier, les Jeunes agriculteurs (JA) de Champagne-Ardenne ont tenu leur dernière assemblée générale, chez Tecnoma à Epernay, après une douzaine d'années d'existence. En effet, les JA Champagne-Ardenne et leurs homologues d'Alsace vont fusionner avec la Lorraine pour former les JA Grand Est.
en page 7
Entreprises à la Une
> Montmirail. L’usine 4.0 est déjà une réalité chez Axon’.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE
n° 7650 du 11/04/2016
L’entreprise Axon’Cable, fabricant de câbles et systèmes d’interconnexions de haute technologie, investit régulièrement (10 M€ en 2016) pour disposer d’équipements de pointe dans son usine de Montmirail. Joseph Puzo, son PDG, affirme son ambition de répondre au défi de l’industrie du futur dans un programme qu’il appelle « Axon’4.0 ». Le fleuron industriel du sud-ouest marnais (1 800 salariés dans le monde dont 700 à Montmirail et 119 M€ de CA) travaille notamment pour l’automobile, l’aéronautique, le spatial, le médical et la recherche scientifique.
en page 3
> Retour gagnant de PSA sur le marché obligataire.
LES ECHOS
du 12/04/2016
Le constructeur PSA (une implantation dans les Ardennes) a levé 500 M€ sur les marchés, ce qui constitue son 1er placement obligataire depuis 2013. Le groupe a emprunté à 7 ans avec un coupon de 2,375 %. Un coût particulièrement attractif pour une entreprise qui appartient encore à l’univers de la dette spéculative. Après avoir frôlé le bilan en 2013-2014, le groupe PSA a enregistré, en 2015, son 1er exercice bénéficiaire depuis 2010.
en page 29
> Les salariés de l’entreprise Valeo craignent pour leur avenir.
L'UNION REIMS
du 09/04/2016
L’annonce d’une baisse d’activité, dès la fin de l’année 2016 au sein du site rémois de l’équipementier automobile Valeo, suscite la crainte parmi les salariés quant à de possibles futurs licenciements. Les syndicats estiment qu’on leur cache des informations importantes sur la stratégie de l’entreprise.
en page 9
> Cauval : « Bar-sur-Aube, un site stratégique à pérenniser » selon Perceva.
L'EST ECLAIR
du 11/04/2016
Le fonds d’investissement français, spécialisé dans le développement ou la relance d’entreprises en difficulté, Perceva envisage de reprendre le groupe Cauval. Entretien avec son président, Jean Louis Grevet : « Bar-sur-Aube est un site stratégique à pérenniser, dans lequel nous voulons investir, sur lequel nous voulons nous appuyer. »
en page 17
> Social. Le site AstraZeneca de Reims pourrait fermer d’ici 2018.
L'UNION REIMS
n° 435 du 08/04/2016
La direction du groupe pharmaceutique projetterait de fermer d’ici moins de trois ans le site rémois situé dans la zone Farman. 185 salariés travaillent chez AstraZeneca Reims à la production notamment du Crestor, un médicament qui représente plus de 60 % de l’activité de l’établissement et dont les brevets arrivent à terme. Le groupe avait déjà fermé en 2012 son centre de recherche de Reims.
en page 7
> Nouveau sursis pour Deville.
L'ARDENNAIS
du 08/04/2016
Jeudi 7 avril, lors de l’audience de l’entreprise Deville, spécialisée dans la fabrication d’appareils de chauffage à bois ou à granulés de bois, le Tribunal de commerce de Sedan a confirmé le redressement judiciaire. La société carolomacérienne, qui emploie 79 salariés, a une période d’observation de douze mois pour se rétablir. Une nouvelle audience aura lieu le 9 juin prochain.
en page 7
International
> Commerce : aucune reprise à court terme.
LES ECHOS
du 08/04/2016
Pour la 5e année consécutive la croissance du commerce international ne dépassera pas les 3 % en 2016. La croissance reste positive mais le rythme est trop lent. Selon Roberto Azévêdo, directeur général de l’OMC « le commerce augmente en volume, pas en valeur » ce qui se justifie par la fluctuation des devises et la chute des cours de matières premières. Le ralentissement du commerce mondial incite les économies à protéger le marché national.
en page 08
Ressources humaines
> La prime à l’embauche créerait 30 000 postes dans les PME, selon Bercy.
LES ECHOS
du 14/04/2016
Après 95 000 emplois créés en 2015 190 000 emplois supplémentaires sont attendus en 2016. Selon Bercy, la prime à l’embauche dans les PME devrait créer de l’ordre de 130 000 postes marchands cette année. Le gouvernement ne fournit pas de prévision concernant le chômage mais estime que ces créations d’emplois seront suffisantes pour inverser la courbe. La Cour des comptes précise que cette prévision serait supérieure aux estimations faites par l’Insee pour le premier semestre.
en page 04
> Les prévisions de recrutement en hausse de 5 % pour 2016.
LES ECHOS
du 13/04/2016
D’après l’enquête annuelle de Pôle emploi sur les besoins en « main-d’œuvre », publiée ce mardi 12 avril et basée sur les réponses de 430 000 entreprises fin 2015, les intentions d’embauches ont bondi de 5,1 % en un an, atteignant 1,83 million (+ 88 000). C’est le total le plus élevé depuis 7 ans. Bien que ces chiffres soient encourageants, ils sont à relativiser : la croissance de la population active et la multiplication des contrats courts qui «gonflent» les embauches sont en grande partie à l’origine de ces résultats.
en page 02
> Licenciement économique : PME et TPE ont été entendues.
LES ECHOS
du 08/04/2016
L’article 30, qui donne des précisions sur le licenciement économique a été voté ce jeudi 7 avril. Selon ce texte, une entreprise de moins de 11 salariés pourra justifier le licenciement économique si son CA baisse durant 3 mois consécutifs. Les organisations patronales sont satisfaites de la déclinaison par taille d’entreprise. La faiblesse du dispositif proviendrait de l’ajout de seuils dans la législation sociale, alors que le gouvernement tente de les réduire depuis plusieurs mois. Par ailleurs, la définition de difficulté économique a été modifiée en ajoutant un indicateur de la dégradation de l’Excédent Brut d’Exploitation.
en page 04
Tendances économiques
> Sept signes qui montrent que votre entreprise ne va pas bien.
Les Échos Sociétés
du 14/04/2016
Diagnostiqués à temps, les signes d’une entreprise en difficultés peuvent être surmontés. On peut dénombrer sept indices pour le dirigeant d’entreprise et son entourage. > Une trésorerie tendue. > Des outils de gestion prévisionnels inexistants.> Le refus de voir la réalité en face. > La perte de vision stratégique. > Une implication personnelle du dirigeant défaillante. > Un entourage qui ne dit plus la vérité. > Dégradation du leadership et du climat social.
en page 1
> L’industrie redémarre.
L'USINE NOUVELLE
n° 3463 du 12/04/2016
Selon l’Insee, la production manufacturière a progressé de 2,6 % entre novembre et janvier 2016. Cela dénote une légère hausse de la croissance pour les industries, mais c’est surtout un probable redressement financier qui pourrait s'annoncer. La baisse du cours du pétrole et le recul de l’euro leurs ont permis de gagner 5 points de marge depuis mi-2014. Même si l’amélioration des marges met du temps à se transformer en investissement, on observe que certaines entreprises ont commencé à réinvestir fin 2015. Ce n’est pourtant pas suffisant pour déclencher la reprise de l’embauche, bien que le nombre d’intérimaires progresse : «On embauchera peut-être fin 2016, lorsque nous serons sûrs d’avoir assez d’activité» confirme Dominique Le Mée, dirigeant d’une PME.
en page 14-15
Abonnez-vous Parlez-en à UN(e) AMI(e) Archives >
Publicité
Copyright Chambre de Commerce et d'Industrie Champagne-Ardenne - Pour tout renseignement : contactez-nous