Flash du jour
jeudi 07 février 2019
Champagne-Ardenne Actualités

Economie régionale - Commerce
Bar-sur-Seine. Gaël Dixneuf, nouveau président d'Au Pied de la tour.
L'association de commerçants de Bar-sur-Seine a renouvelé son bureau. Ce début d'année 2019 doit permettre d'instaurer une nouvelle dynamique, de pérenniser les animations en centre-ville, voire d'en créer de nouvelles.
L'EST ECLAIR

du 07/02/2019
en page 13
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Bogny-sur-Meuse – Bienvenue au château RM.
La maison de maître attenante à la célèbre Grosse boutique, a été racheté par Ruud Nome, venu des Pays-Bas, et s’apprête à reprendre vie avec des chambres d’hôtes.
LA SEMAINE DES ARDENNES

n° 491 du 07/02/2019
en page 6
Sedan- Le projet de musée transféré à l’agglo.
Le maire de Sedan envisage l’installation du futur musée sur l’histoire de la ville dans l’ancien garage Renault, près du jardin botanique. Mardi 5 février, lors du conseil communautaire, les élus ont été amenés à se prononcer sur la « déclaration d’intérêt communautaire » de cette structure. Avec trois votes contre et deux abstentions, le projet sera donc placé sous maîtrise d’ouvrage d’Ardenne Métropole. Didier Herbillon, a présenté sa vision du futur musée : « Il ne s’agit pas de faire un Guerre et Paix bis, mais d’exploiter l’histoire de Sedan et ses collections variées de plus de 4 000 pièces. Ses peintures militaires du XIX e siècle seront ainsi mises en valeur. »
L'ARDENNAIS

du 07/02/2019
en page 17
Economie régionale - Divers
Sedan - Le métier de soudeur a vraiment la cote.
Depuis le 3 décembre, 9 stagiaires adultes se retrouvent chaque jour au lycée Jean-Baptiste Clément pour acquérir des techniques de soudage dans le cadre d’une formation proposée par le Greta, en partenariat avec Pôle Emploi et la Mission locale. Les profils peuvent varier avec des agents polyvalents qui souhaitent ajouter la soudure en plus-value de leurs connaissances et d’autres qui recherchent ici une reconversion totale. Bruno Dardenne, artisan dans la quincaillerie, souhaite relancer mon entreprise en baisse d’activité en diversifiant mon offre avec de la ferronnerie et proposer des réalisations de portails. Les perspectives professionnelles sont réelles. Le métier de soudeur est très recherché par les entreprises qui sollicitent d’ailleurs régulièrement le lycée professionnel pour sonder les éventuels futurs employables. Les plus motivés pouvant alors poursuivre dans cette voie par une qualification avec diplôme. La fin de stage donnera lieu à des rencontres avec des agences d’intérim et à une sensibilisation aux techniques de recherche d’emploi.
L'ARDENNAIS

du 07/02/2019
en page 19
Plurial Novilia va imprimer en 3D des logements en béton.
Plurial Novilia (groupe Action Logement) innove pour le logement social. A la tête d’un parc de 35 000 logements en Ile-de-France et dans le Grand Est, il vient de présenter Viliaprint, un programme de construction basé sur l’impression 3D du béton. Sur une parcelle de 1 000 mètres carrés, située au coeur de Rema’Vert, le premier écoquartier de Reims, 5 maisons de plain-pied verront le jour à l’horizon 2020.
LES ECHOS

du 07/02/2019
en page 26
Givet - Des paysagistes s’installent au pied de Charlemont.
La SARL Crespin père et fils, entreprise d’horticulture familiale basée à Dinant, compte implanter une activité d’aménagement paysager sur le site de l’ancienne ferme Jusnot, au 21, route de Philippeville. L’annonce a été faite durant le récent conseil communautaire d’Ardenne Rives de Meuse. La CC ayant acquis le terrain de la Safer en décembre 2017 dans le but de redonner une activité au lieu. La CC a fait appel au bureau d’études Dumay afin que le site soit découpé en 4 lots distincts, dont le lot n°3 composé d’un bâtiment de 750 mètres carrés, un bâtiment de 800 mètres carrés, plusieurs parcelles pour environ 9.150 mètres carrés, deux silos horizontaux. Les deux bâtiments sont mis en vente au prix de 110.000 euros HT selon l’estimation des domaines. Quand les terrains seront cédés pour un montant d’environ 5.032,50 euros HT. Soit un ensemble estimé à 115.032,50 euros HT.
L'ARDENNAIS

du 07/02/2019
en page 16
Charleville-Mézières - Inquiétude au lycée des métiers Simone-Veil.
Mercredi 6 février au matin, des professeurs du lycée Simone-Veil (ancien lycée d’Etion) se sont mobilisés contre la suppression d’une demi-section de bac pro commerce, soit 18 élèves, à la rentrée de 2019. Ils dénoncent une mesure, qui entre dans le cadre de la réforme des lycées, et qui touche « une filière de référence, un vivier pour notre BTS management d’unités commerciales, une spécificité de notre lycée et une belle réussite, alimentée à 80 % par des élèves issus du bac professionnel. ». Par ailleurs, il a été annoncé que l’établissement allait perdre 3 postes d’enseignants, à la rentrée prochaine.
L'ARDENNAIS

du 07/02/2019
en page 8
Ardennes - Sedan apparaît dans le rapport annuel de la Cour des comptes.
Ce mercredi 6 février, la Cour des comptes a dévoilé son « rapport public annuel » d’une centaine de pages. Si ce rapport ne s’attarde pas vraiment sur nos territoires de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, il y est tout de même cité le nom de Sedan. Et c’est en positif. Dans son chapitre sur « le suivi des recommandations des chambres régionales et territoriales des comptes », la Cour des comptes note avec satisfaction la suite donnée par la ville de Sedan aux recommandations de la chambre régionale des comptes du Grand Est. « La commune a envoyé ses données relatives à l’absentéisme du personnel communal, dont la chambre recommandait d’améliorer le suivi, ou bien encore ses délibérations de mise en œuvre du régime indemnitaire tenant compte des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel ».
L'ARDENNAIS

du 07/02/2019
en page 6
Châlons – Mourmelon. Matériel d’entreprises liquidées cherche acquéreur.
47 liquidations judiciaires ont été prononcées par le Tribunal de commerce de Châlons en 2018. Certains actifs ont été repris, d’autres seront vendus aux enchères.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 07/02/2019
en page 13
Les tarifs de la redevance incitative votés.
Les élus du Symsem (Syndicat mixte du sud-est de la Marne), en charge du ramassage des ordures ménagères pour quatre communautés de communes (de la Moivre à la Coole, Argonne champenoise, Côtes de Champagne et Val-de-Saulx ainsi que Perthois, Bocage et Der) ont voté les tarifs de la redevance incitative d’enlèvement des ordures. Elle entrera en vigueur au 1er janvier 2020.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 07/02/2019
en page 10
Reims. Le Planétarium a fêté son millionième visiteur.
Depuis sa création en 1980, le Planétarium a accueilli un million de visiteurs. Plus de 35 000 séances et ateliers y ont été organisés en près de 40 ans.
L'UNION REIMS

du 07/02/2019
en page 14
Reims. Mille étudiants à la pêche aux stages.
Pour la seconde année consécutive, le Grand Reims a organisé le Carrefour de stages qui a vu cette année la participation de 40 entreprises, contre 26 en 2018.
L'UNION REIMS

du 07/02/2019
en page 10
Reims. Les premiers arbres plantés aux Promenades.
272 arbres seront plantés au total sur le chantier des Hautes-Promenades, sans compter les 255 000 plantes vivaces et les 7 400 arbustes. Outre les arbres, le mobilier urbain va être installer dans quelques semaines, dont les trois kiosques destinés à accueillir des commerces de proximité.
L'UNION REIMS

du 07/02/2019
en page 7
Pont-Sainte-Marie. Deux nouvelles licences pro en septembre.
Pour répondre aux attentes des entreprises, le CFA BTP de Pont-Sainte-Marie va ouvrir en septembre deux nouvelles formations : un BTS autonomie sur le site du CFA et un BTS patrimoine bâti avec l'IUMP.
L'EST ECLAIR

du 07/02/2019
en page 9
Entreprises à la Une
Eteignières-Chalandry – L’avenir d’Arcavi – Les projets futurs de la société.
Après une année 2018 mouvementée, Arcavi veut continuer à se développer avec des projets innovants. Elle souhaite se tourner davantage vers la revalorisation des déchets, avec sa station de traitements des eaux usées, la création d’une chaîne de tri pour les déchets industriels ou encore, son projet de méthanisation en partenariat avec une vingtaine d’agriculteurs pour fabriquer du biogaz. >Entretien avec Marc Wathy, directeur depuis mars 2018.
LA SEMAINE DES ARDENNES

n° 491 du 07/02/2019
en page 4
Les Mazures - Pour Acciome 08, le rêve de s’agrandir pourrait devenir béton.
L’entreprise Acciome 08 (34 salariés), qui a été créée il y a 3 ans, est spécialisée dans la production de moules métalliques et de produits en béton. C’est dans ses ateliers de 3.000 mètres carrés, situés sur la zone d’activités La Bellevue, que sont fabriqués des ouvrages qui peuvent facilement peser des dizaines de tonnes et atteindre des dizaines de mètres de long. Un espace qui, bien que spacieux, devient étroit pour son directeur Laurent Velin. Depuis quelques mois, il a émis le souhait de s’agrandir. La CC Vallées et plateau d’Ardenne, propriétaire des locaux, a décidé de l‘accompagner pour la construction d’un bâtiment de 1.200 mètres carrés. Le projet, estimé à 1.600.000 euros, serait financé par la communauté de communes, la région Grand Est et l’État. Surtout qu’il y a la promesse de la création d’une « dizaine d’emplois supplémentaires ». L’entreprise n’en est pas à son premier développement, car elle a récemment racheté la société Frezzato fabrication qui est devenue une cousine appelée aujourd’hui Acciome 08 fabrication.
L'ARDENNAIS

du 07/02/2019
en page 14
Romilly-sur-Seine. La Pataterie change de direction.
Cécilia Castagné et Xavier Bique reprennent le restaurant La Pataterie de La Belle-Idée à Romilly-sur-Seine, suite au départ en retraite de son propriétaire depuis presque six ans, Thierry Najduch.
L'EST ECLAIR

du 07/02/2019
en page 21
Finances
La Cour des comptes critique « l’insuffisance » du bilan budgétaire de Macron.
Le rapport annuel de la Cour juge le nouvel objectif d’un déficit à 3,2 % en 2019 très incertain compte tenu du ralentissement de la croissance. Le pays serait démuni en cas de nouvelle crise, jugent les magistrats financiers.
LES ECHOS

du 07/02/2019
en page 2
Produits et marchés
Le projet de loi sur les invendus textiles se fait attendre.
Les acteurs de l’économie circulaire s’inquiètent du manque d’ambition du futur projet de loi qui doit interdire la destruction des invendus textiles. Il s’agit de pousser les enseignes de mode à davantage recycler et faire des dons aux associations.
> Les marques de mode et de luxe estiment les destructions marginales.
LES ECHOS

du 07/02/2019
en page 25
Le prêt-à-porter féminin sauvé par les exportations.
Le marché de la mode féminine a reculé de 2 % en 2018, après un léger rebond en 2017.
LES ECHOS

du 07/02/2019
en page 21
Le CDI de l’hôtellerie-restauration ne fait pas recette.
Les organisations syndicales n’y sont pas très favorables. La négociation sur l’assurance-chômage pourrait traîner jusqu’aux élections européennes. La principale fédération patronale des cafés, hôtels et restaurants, l’Umih, milite pour qu’une plate-forme Internet emploie les travailleurs et serve d’intermédiaire vis-à-vis des employeurs.
> Les contrats courts concernent toutes les classes d’âge.
LES ECHOS

du 07/02/2019
en page 4
Tendances économiques
L’Etat prêt à régionaliser les pôles de compétitivité.
Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, étudie avec les présidents de région le transfert de l’animation des pôles de compétitivité. La question du financement et l’opposition des pôles eux-mêmes hypothèquent néanmoins le projet.
LES ECHOS

du 07/02/2019
en page 5
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales