Flash du jour
mercredi 06 février 2019
Champagne-Ardenne Actualités

Dans les CCI
CCI 08 – 3.000 visiteurs à la Nuit de l’orientation et de l’étudiant.
Le succès de la nuit de l’orientation organisée conjointement par le Pôle formation de la CCI 08 et la Ville de Charleville-Mézières ne se dément pas.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 10
Petit-déjeuner Starter Entrepreneur.
Le réseau Starter Entrepreneur, mis en place par la CCI et la Chambre de Métiers de la Marne, organise le mardi 26 février 2019 un petit-déjeuner à destination des entreprises de moins de 3 ans, sur le thème de la recherche de financements.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 06/02/2019
en page
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Rémilly-Aillicourt - Le champion ardennais de la galette aux amandes.
Jonathan Courtier, responsable du pôle de fabrication des boulangeries Gout, a récemment terminé à la 3ème place du concours régional Grand-Est de la meilleure galette aux amandes. Prochain rendez-vous, les 24 et 25 mars au CFA de Charleville-Mézières pour un nouveau concours tradition. Les deux premiers représenteront le département pour le concours national qui se déroulera à Paris.
L'ARDENNAIS

du 06/02/2019
en page 17
Economie régionale - Divers
Poix-Terron - Les Crêtes Préardennaises affiliées aux particuliers employeurs.
La CC des Crêtes Préardennaises vient de signer une convention de partenariat avec la fédération des particuliers employeurs, l’organisation socioprofessionnelle qui contribue à structurer le secteur de l’emploi à domicile entre particuliers. Initiée à l’époque du front populaire, cette fédération, a été créée en 1948 sous le vocable de « fédération d’employeurs de gens de maison », elle représente aujourd’hui les 3,4 millions de particuliers qui emploient à domicile plus d’1,4 million de salariés. Cette signature permet à la Maison des services au public de Signy-l'Abbaye d’être labellisée « point relais particulier emploi ». Ouvertes à tous, les MSAP sont 3 sur le territoire des Crêtes (à la Poste d’Attigny et à la Poste de Poix-Terron et à la médiathèque de Signy-L’Abbaye).
L'ARDENNAIS

du 06/02/2019
en page 11
Charleville-Mézières - Aménagement – Vague d’idées pour remplacer la piscine.
En mars 2018, le maire a dévoilé son projet de construire une nouvelle piscine à la Ronde-Couture car l’actuelle, qui date de 1976, est devenue obsolète. La livraison du nouvel équipement est espérée pour 2021. L’ancienne structure sera rasée. Actuellement, la municipalité sollicite les habitants du quartier, comme ce fût le cas lors conseil citoyen de lundi dernier. Il a été demandé aux participants de donner leurs idées concernant l’avenir du terrain. Certains voudraient une supérette, d’autres un parking pour le marché du dimanche, ou encore la construction d’un commissariat.
L'ARDENNAIS

du 06/02/2019
en page 7
Ardennes - Miguel Leroy toujours chez Arcavi.
Miguel Leroy, directeur du développement au sein d’Arcavi, n’a pas été licencié de son poste. Mis à pied à titre conservatoire le 21 décembre dernier par sa direction, son dossier fait l’objet d’un examen par l’inspection du travail. En effet, en tant qu’élu – maire d’Auvillers-les-Forges et président d’Ardennes Thiérache – il bénéficie d’un statut de salarié protégé. Les services saisis ont jusque fin mars pour rendre leur décision. Une mise à pied ne débouchant pas forcément sur un licenciement.
L'ARDENNAIS

du 06/02/2019
en page 6
Châlons-en-Champagne. Le bel avenir prometteur de la Foire.
La Foire de Châlons sera peut-être distinguée par le ministère de l’Agriculture avec l’obtention du haut patronage du ministère qui pourrait être signé le 27 février 2019, au Salon de l’agriculture de Paris. Ce label permettrait à la Foire de Châlons de gagner en visibilité.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 06/02/2019
en page 11
Dormans. Un espace de travail partagé.
Le coworking débarque à Dormans au mois de mars 2019. Le bâtiment disposant du haut débit internet et de plusieurs bureaux pour accueillir des travailleurs indépendants en mal de locaux, du télétravail, ou des créateurs d’entreprises qui veulent pouvoir partager avec d’autres, est situé rue de la Gravière. L’association Dormans initiative partagée (DIP) gère les lieux. Contact 09 63 51 84 35 ou contact.coworking.dormans@gmail.com. (Texte intégral)
L'UNION

du 06/02/2019
en page 2
Reims. As du dessert en compétition.
Hier, 5 février 2019, une des finales régionales de l’épreuve qualificative pour la finale nationale du championnat organisé par le milieu du sucre se déroulait au Lycée Gustave-Eiffel de la rue de Neufchâtel à Reims.
L'UNION REIMS

du 06/02/2019
en page 17
À Reims après le bac.
Petit tour d’horizon, réalisé par le CIO (Centre d’information et d’orientation) des études supérieures proposées aux futurs bacheliers rémois, sans avoir besoin de déménager.
L'UNION REIMS

du 06/02/2019
en page 14-15
Reims. Les abords du parvis Saint-Remi se transforment.
Le chantier de requalification des abords du parvis de la basilique Saint-Remi, démarré en mars 2018, devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2019. « Il s’agit de réaliser un aménagement qui soit à la hauteur de l’édifice, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco », explique Laure Miller, adjointe au maire. Une requalification qui se chiffre à 4,4 M€. La contribution du Grand Reims est de 2,341 M€, la Ville de Reims financera le reste.
L'UNION REIMS

du 06/02/2019
en page 10
Reims. Un millier de manifestants dans les rues.
Retraités, étudiants, salariés, militants politiques, syndicalistes…ont défilé dans le centre-ville de Reims le 5 février 2019.
L'UNION REIMS

du 06/02/2019
en page 9
Grand Est. Des PME à la table des grands patrons.
22 PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI) du Grand Est, parmi 400 de toute la France, sont sélectionnées pour participer, le 9 février 2019, à des rencontres avec une quarantaine de patrons de grandes entreprises. Soit 7 entreprises du Bas-Rhin, 6 de Meurthe-et-Moselle, 2 du Haut-Rhin, 2 de Moselle, 2 des Vosges, 2 de la Marne, 1 des Ardennes, aucune de la Haute-Marne, de l’Aube et de la Meuse.
L'UNION

du 06/02/2019
en page 6
Emploi. Ces entreprises qui recrutent dans la région.
De l’industrie à l’aide à domicile en passant par le jardinage ou la restauration, le journal Le Parisien a dressé une liste non exhaustive d’entreprises qui embauchent dans toute la France. Des centaines de postes sont à pourvoir dans nos régions en 2019, à l’exemple de la société ardennaise Cevital, spécialisée dans la purification de l’eau.
L'UNION

du 06/02/2019
en page 6
Moins de dossiers et de délais au Conseil de Prud’hommes de Reims.
Au titre des nouvelles affaires, le Conseil de Prud’hommes de Reims a enregistré 622 saisines en 2018, soit le même nombre qu’en 2017, avec moins de dossiers pour les sections industrie (-14,6 %), commerce (-2,7 %) et agriculture (-9 %) et plus pour l’encadrement (+15 %) et les activités diverses (+13,4 %).
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 14
Pour la création d’un Tribunal des Affaires Économiques.
« Nous sommes disposés à accueillir des juges du TGI chargés des affaires commerciales pour discuter ensemble de l’intérêt à voir émerger des tribunaux uniques compétents en toute forme économique, qu’elle soit commerciale, associative, libérale ou agricole », explique Jean-Marie Soyer, président du Tribunal de commerce de Reims.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 9
Un double diplôme pour les docteurs de NEOMA et de l’URCA.
L’école de commerce NEOMA apporte sa réputation internationale tandis que l’Université de Reims Champagne-Ardenne est reconnue pour sa formation des docteurs en sciences humaines et sociales.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 9
La Wild Code School répond aux besoins du marché.
Sur les 14 élèves de la première promotion de la Wild Code School, l’école de formation de développeurs informatiques installée dans les locaux de Quartier Libre à Reims, 5 ont déjà été embauchés et 5 autres ont passé un examen d’Etat pour obtenir le titre de développeur logiciel (bac+2), explique le campus manager Clément Béchetoille. Les élèves de la 2ème promotion ont travaillé sur des projets d’applications pour des étudiants de NEOMA. Le campus rémois a reçu le label Grande école du numérique.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 9
Bezannes. Zash dans la dernière ligne droite.
Le projet Zash porté par le promoteur rémois Redeim (400 m2 d’activités de professions libérales, deux niveaux de parking et 5100 m2 de bureaux), l’hôtel 4 étoiles Golden Tulip et la Place gourmande dédiée à la gastronomie sont trois projets en cours ou à venir sur le Parc d’activités de Bezannes. Précisions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 5
Reims. Maxime Valette se livre.
Le Rémois Maxime Valette a publié un recueil de conseils et astuces pour devenir un web entrepreneur à succès, intitulé « En ligne ». « Depuis une dizaine d’années, je fais beaucoup de conférences et d’interventions auprès du public. J’aime bien partager mes expériences et transmettre ». Portrait.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 3
Portes de Romilly-sur-Seine. La "stratégie payante" des bâtiments économiques.
Le président de la communauté de communes des Portes de Romilly-sur-Seine n'a pas caché sa satisfaction devant les bons résultats affichés lors du débat d'orientation budgétaire concernant les loyers.
L'EST ECLAIR

du 06/02/2019
en page 20
Troyes. Nouveau parvis aux Halles.
La Ville de Troyes entame la requalification du parvis du marché des Halles pour un budget de 1,5 million d'euros. Les travaux devraient durer de six à huit mois environ.
L'EST ECLAIR

du 06/02/2019
en page 8
Entreprises à la Une
Ham-lès-Moines – Industrie – La SAE va investir 1,2 million d’euros.
La Société Ardennaise d’Essieux (80 salariés), ayant réalisé un CA de 25,8 millions, soit une progression de 17% par rapport à l’exercice précédent, va pouvoir investir 1,2 million d’euros dans la robotique et l’agrandissement de ses bâtiments en 2020.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 8
Le Châtelet-sur-Retourne – Une nouvelle ère pour les établissements Thiérart.
Stéphane et Valérie Weisse, ont décidé de se lancer dans l’entreprenariat. En décembre 2018, ils ont repris l’entreprise Thiérart du Châtelet-sur-Retourne et sa consœur, la SA Franquet de Guignicourt (Aisne). Réunies dans un même groupe (33 salariés et 5,7 millions d’euros de CA), les deux sociétés ont la même vocation : mettre au point des systèmes performants et novateurs.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 10
Sézanne. Johnson & Johnson : mouvement de grève au sujet de la « prime Macron ».
Seuls 30 % des 190 salariés de la société Johnson & Johnson de Sézanne, spécialisée dans le milieu pharmaceutique, peuvent prétendre à la prime exceptionnelle de fin d’année mise en place par le Président Macron. Les grévistes demandent une meilleure répartition.
L'UNION EPERNAY

du 06/02/2019
en page 14
Epernay. Maison Burtin toujours sous tension.
Depuis 2016, plusieurs conflits opposent la direction et les salariés de Maison Burtin, l’une des sept maisons productrices de champagne du groupe Lanson-BCC.
L'UNION EPERNAY

du 06/02/2019
en page 10
Reims. Hôtelier d’artistes.
Nicolas Pehlivanian, qui dirige l’hôtel Mercure Faman et l’Ibis Reims Centre Gare, prépare l’ouverture d’un Ibis Budget à l’automne 2019 ôtel Mercure Faman et l’Ibis Reims Centre Gare, prépare l’ouverture d’un Ibis Budget, accolé à son hôtel de la zone Farman, à l’automne 2019. Portrait.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 40
Mortimer se diversifie en partenariat avec Telelangue.
Frédéric Falleur, créateur de la société Take the plunge, plus connue à Reims sous l’enseigne Mortimer, étend son offre d’apprentissage de l’anglais à d’autres langues et diversifie leur dimension culturelle grâce à la formation à distance, en partenariat avec Telelangue.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 6
Acquisition bourguignonne pour Duguit Technologies.
Fin décembre 2018, Timothée Duguit, PDG de l’entreprise sparnacienne Duguit Technologies (50 salariés, 7 M€ de chiffre d’affaires), leader mondial des bacs de dégorgement et spécialiste de la manutention de bouteilles et cartons, a annoncé avoir finalisé un rapprochement stratégique avec l’entreprise dijonnaise BEDI (20 salariés, 3 M€ de chiffre d’affaires). Une opération surtout synonyme de complémentarité. Explications.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 6
Bioéconomie. ARD rapproche l’innovation des marchés.
Créé il y a trente ans par le monde agricole, ARD (Agro-Industrie Recherche et Développement) est au cœur des innovations de la bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle. Précisions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 4
Akhal franchit l'obstacle.
La start-up auboise Akhal, qui intègre l'accélérateur régional Scal'E-noc, passe de la phase d'amorçage à celle du développement international. Fondée par Aurélie Martin, elle est spécialisée dans les dispositifs médicaux équins à usage vétérinaire et emploie cinq personnes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7797 du 04/02/2019
en page 11
Juridique et fiscal
Ce que l’exil fiscal coûte aux finances publiques.
Avec 3 990 départs recensés de contribuables déclarant plus de 100 000 euros de revenus, l’exil fiscal s’est maintenu à un niveau élevé en 2016. En dix ans, la France a perdu près de 5 000 redevables de l’ISF.
> La délicate évaluation de la réforme de l’ISF.
> Les « gilets jaunes » ne dissuadent pas les investisseurs américains.
LES ECHOS

du 06/02/2019
en page 2
Produits et marchés
Entre optimisation des chaînes et exposition au hacking : la voie étroite de la logistique digitalisée.
Stratégique pour les entreprises, la chaîne d’approvisionnement – ou supply chain – bénéficie du numérique pour sécuriser certains process. Mais cette digitalisation l’expose au cyber risque.
LES ECHOS

du 06/02/2019
en page 37
Les « gilets jaunes » n’ont pas dopé l’e-commerce en fin d’année 2018.
Les ventes en ligne n’ont pas profité en fin d’année du mouvement social qui a pénalisé les magasins physiques. Le secteur a tout de même enregistré en 2018 une nouvelle croissance à deux chiffres.
LES ECHOS

du 06/02/2019
en page 20
Contrats courts : l’hôtellerie-restauration planche sur un nouveau type de CDI.
Le principal syndicat de la branche hôtellerie-restauration propose de créer un contrat de mobilités à durée indéterminée très flexible. L’Umih accepte de payer une surcotisation pour échapper au bonus-malus sur les CDD.
LES ECHOS

du 06/02/2019
en page 4
Ressources humaines
Au-delà du mode « pompier » , le risque s’inscrit à l’agenda des dirigeants de PME.
Offre de services, cartographies, formations et ouvrages dédiés : les dirigeants de TPE et de PME ne peuvent plus passer à côté de la gestion des risques.
LES ECHOS

du 06/02/2019
en page 36
Face aux réseaux sociaux, les clubs de dirigeants séduisent.
La France compte environ 10 000 réseaux, rassemblant des dirigeants de PME et TPE de tous secteurs. Lieux de formation, d’échanges ou de business, ils ont le vent en poupe malgré le raz-de-marée du virtuel.
> Des cercles locaux, entre pouvoir et goût du secret.
> La French Tech renforce son lobbying.
> Les poids lourds gardent leur influence.
LES ECHOS

du 06/02/2019
en page 24
Tendances économiques
Créer son entreprise : des clefs pour réussir.
> Le régime d’autoentrepreneur séduit toujours autant les créateurs.
> L’idée, c’est l’étincelle... Voici comment allumer le feu !
> Les défis des « quinquapreneurs ».
> Entrepreneurs, ces héros contemporains.
LES ECHOS

du 06/02/2019
en page I
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales