Flash du jour
mardi 05 février 2019
Champagne-Ardenne Actualités

Dans les CCI
Charleville-Mézières - La chambre de commerce présente ses nouvelles formations.
En plus des formations qu’il propose déjà, le pôle formation de la CCI (chambre de commerce et d’industrie) a présenté samedi lors de ses portes ouvertes les cinq nouvelles formations aux métiers commerciaux de niveau 2 à 5, appelées Negoventis et qu’elle proposera à partir d’avril prochain : responsable de développement commercial, employé polyvalent du commerce et de la distribution, gestionnaire d’unité commerciale, vendeur conseiller commercial et manager du développement d’affaires à l’international. Contact pôle formation : 03.24.56.62.66. ou 03.24.56.62.63. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 05/02/2019
en page 9
Economie régionale - Industrie
Objectif zéro herbicide en champagne.
La filière champagne se préoccupe de plus en plus de l’environnement en s’imposant de nouveaux objectifs ambitieux. L’occasion, aussi, de lever quelques doutes. La Champagne, c’est 34 000 hectares et 280 000 parcelles et depuis 2000, la filière a réduit de 20 % son empreinte carbone.
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page VI-VII
Enseignement supérieur : un campus bioraffinerie.
Les ambitions de l’Université de Reims et du territoire champardennais, de devenir leader en bioraffinerie végétale et biotechnologies industrielles, ont fait un pas de plus avec l’inauguration du Campus des métiers et des qualifications dédié à la filière.
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page III
Le carburant vert à bien poussé l’an passé.
Grâce à des prix à la pompe peu élevés et à l’homologation des boitiers flexfuel, les ventes de Superéthanol-E85 ont progressé de 55 % en un an.
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page III
Economie régionale - Commerce
Flize - La nouvelle boucherie a ouvert ses portes.
Vendredi 1er février, Christophe Jacquet a ouvert une boucherie à Flize. Il travaille avec des producteurs ardennais uniquement et fabrique presque toute sa charcuterie. Le magasin compte aussi un rayon épicerie et crémerie-fromagerie. Il élargira bientôt l’offre avec des produits locaux. Il loue le local de 90 m 2, situé rue de Sedan, a la municipalité. Un emplacement qui jouit d’un important passage. Ce commerce devrait répondre aux besoins de la population car il n’y avait plus de boucherie dans la commune depuis 2 ans, mis à part le rayon viande de la supérette voisine.
L'ARDENNAIS

du 05/02/2019
en page 11
McArthurGlen ouvrira chaque dimanche dès cet été.
Le préfet de Région a donné son autorisation pour que le centre de marques McArthurGlen de Pont-Sainte-Marie soit ouvert tous les dimanches à partir du début de l'été. Certains salariés des enseignes n'y sont pas favorables. Toutefois, cette décision permettra la création de 120 nouveaux emplois équivalents temps plein.
L'EST ECLAIR

du 05/02/2019
en page 7
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Pour ou contre - Revin, prête pour la saison touristique.
La prochaine saison estivale arrive à grand pas. Revin est-elle prête pour accueillir les touristes. Les pour : un camping 3 étoiles, une halte fluviale qui a du succès, des festival pour redorer l’image, des quais bientôt attrayants, pas beaucoup de points de restauration mais des établissements de qualité, des sites incontournables. Les contre : une offre d’hébergement limitée, une ville qui ne
L'ARDENNAIS

du 05/02/2019
en page 13
Givonne - Le restaurant Ma Campagne entre au Petit Futé.
Virginie et Daniel Filippelli, qui ont repris le restaurant « Ma Campagne » en 2016, ont eu la bonne surprise de retrouver leur établissement dans les pages du guide touristique Le Petit Futé Champagne–Ardenne 2019. Ils sont heureux de voir que travail et patience ont payé. Car « Ma Campagne » n’est pas qu’un restaurant, c’est un lieu de vie dans la commune. Situé sur la place du village et au bord de la Givonne, le bar est ouvert du matin au soir et accueille aussi bien les visiteurs de passage que les habitués. Avec leurs deux filles qui travaillent avec eux, ils proposent de nombreux services, de la presse à la petite restauration, ou encore le PMU ou les produits de la FDJ. Contact : 03.24.53.37.46.
L'ARDENNAIS

du 05/02/2019
en page 18
Economie régionale - Divers
Sedan - Un million de dette en moins.
Lundi 4 février, le conseil municipal de Sedan était réuni pour débattre des orientations budgétaires. Au 31 décembre dernier, la Ville était endettée à hauteur de 28,9 millions d’euros environ. Elle est ramenée à 25,8 millions grâce au fonds de soutien prévu par l’État pour gérer les emprunts toxiques. Mais son ratio reste bien au-dessus de la moyenne nationale pour les villes de taille équivalente. L’un des projets proposés par le maire et son équipe pour 2019, c’est donc le désendettement de la commune. Le rapport présente 4 axes principaux : rachat de la dette, ne pas augmenter les impôts, maintenir le niveau de l’investissement et maîtrise de ses dépenses de fonctionnement.
L'ARDENNAIS

du 05/02/2019
en page 16
Val de bar - Le projet d’éoliennes retoqué par l’État.
Le 11 janvier dernier, le préfet Pascal Joly a refusé l’installation d’éoliennes, à cheval sur le territoire des communes de Dom-le-Mesnil, Sapogne-et-Feuchères et Hannogne-Saint-Martin, sur le site dit des « Monts Jumeaux ». Ce projet, porté par les sociétés Quadran et Nordex, prévoyait l’installation de six mâts (sur deux sites en vis-à-vis). L’impact sur le paysage serait la cause principale de ce refus. Pour rappel, le projet avait été retiré une première fois en 2015, puis relancé en 2017. Sans plus de succès, donc. Du côté des opposants, l’heure est naturellement au soulagement.
L'ARDENNAIS

du 05/02/2019
en page 10
Charleville-Mézières - Le recrutement des apprentis est lancé.
Samedi 2 février, les élèves du CFA Interpro 08 Alméa ont accueilli les familles venues à l’occasion des portes ouvertes de l’établissement situé avenue De-Gaulle à Charleville-Mézières. Ils ont effectué des démonstrations dans différents domaines Certaines de ces filières peinent à trouver des candidats : boulangerie, boucherie, cuisine, service en salle, coiffure, esthétique ou vente. De nouvelles portes ouvertes se dérouleront le 16 mars de 10 heures à 17 heures. Contact : 03.24.33.02.24.
L'ARDENNAIS

du 05/02/2019
en page 8
Charleville-Mézières - Un nouveau bureau à la Jeune chambre économique.
La Jeune chambre économique en Ardenne (JCEA) a élu son nouveau bureau pour 2019, baptisé JeunEst’Ardenne et composé du président François Kosmowski, de Zana Belkheir et Nora Migne. La JCEA regroupe des membres âgés de 18 à 40 ans qui ont envie de porter des initiatives d’intérêt général et dévoilera prochainement les actions concrètes qu’elle mettra en œuvre pour faire avancer son département. Contact : ardenne@jcef.asso.fr (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 05/02/2019
en page 8
L'Estac lance ses "24 heures de l'emploi".
L'opération aura lieu les 7 et 8 février au Stade de l'Aube. Une cinquantaine d'entreprises, institutions et écoles seront présentes pour les demandeurs d'emploi, les porteurs de projet de création d'entreprise et les étudiants.
L'EST ECLAIR

du 05/02/2019
en page IV
Demain dès l'Aube. Comment mettre de l'ordre dans le chaos des données.
Compte-rendu de la conférence de l'association Demain dès l'Aube sur la datavisualisation donnée à l'EPF Troyes.
L'EST ECLAIR

du 05/02/2019
en page IV
Champagne. Des valeurs à l'Union.
Après cinq mois de tuilage, Pascal Dubois a pris la succession de Laurent Gillet à la direction générale de l'Union auboise. Issu d'une famille de vignerons, il a connu les vignobles alsaciens chez Wolfberger, puis bourguignons chez Veuve Ambal et ensuite le négoce international (maison Halley) avant d'arriver en Champagne.
L'EST ECLAIR

du 05/02/2019
en page V
Prix : Vitalie Taittinger, femme de l’année.
L’école internationale de tourisme Tunon à Reims a remis différents prix lors d’une soirée. Parmi les récipiendaires du monde économique local, à noter : le Prix du jeune entrepreneur a été remis à Maxime Valette pour le site 5euros.com, le Prix de l‘entreprise innovante au docteur Adnan El Bakri pour la société InnovHealth et le Prix de la femme de l’année a été remis à Vitalie Taittinger. (Texte intégral)
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page IX
Un double diplôme Neoma – Urca.
L’école de commerce Neoma et l’Université de Champagne-Ardenne renforcent leur collaboration. Les étudiants des écoles doctorales des deux établissements vont pouvoir obtenir un double diplôme. Ceux de l’Urca pourront préparer le PhD de Neoma en plus de leur titre universitaire tandis que les élèves de Neoma pourront préparer une thèse à l’université en plus de leur PhD.
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page III
Reims. Y a-t-il trop de logements sociaux ?
Le choix de réduire la part des logements sociaux a fait débat lors du conseil municipal.
L'UNION REIMS

du 05/02/2019
en page 10
Reims : tout n’est pas rose au chemin-Vert.
Bouteilles cassées, rodéos, feux de palettes… Les « Foyes », habitants du Chemin-Vert, en ont « ras le bol » : ils ont décidé de prendre les choses en main. La prochaine journée de nettoyage du quartier aura lieu dimanche 10 février 2019 de 10 h à 12 h.
L'UNION REIMS

du 05/02/2019
en page 7
Châlons-en-Champagne : trois sièges à pourvoir aux Prud’hommes.
Le Conseil de Prud’hommes de Châlons n’affiche pas complet : il manque plusieurs conseillers pour compléter son effectif, à savoir deux pour la section agriculture et un pour l’industrie.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 05/02/2019
en page 8
Châlons-en-Champagne : pas de ravalement avant d’éloigner les bus.
La collégiale ne subira pas de réhabilitation avant que la circulation ne soit déviée de son pied, soit après la requalification de l’îlot dont l’enveloppe a été revue à la hausse.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 05/02/2019
en page 7
Vitry-le-François : un surcoût pour le centre aquatique.
Le conseil communautaire a approuvé la hausse de 1,15 million d’euros du budget alloué à la maîtrise d’œuvre. Le tout pour faire face à de nouvelles contraintes techniques.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 05/02/2019
en page 7
Le rouge se mêle au jaune.
La journée d’action sociale prévue aujourd’hui, 5 février 2019, servira de test pour savoir si les
Gilets jaunes et les syndicats traditionnels sont capables d’unir leurs forces.
L'UNION

du 05/02/2019
en page 4-5
Aÿ-Champagne : la communauté de communes de l’honneur.
Le projet de covoiturage et d’éco mobilité porté par la Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne, intitulé « La maison des mobilités en Champagne », a séduit le jury de sélection de France mobilité.
L'UNION

du 05/02/2019
en page 2
L'Observatoire sonde 11 000 entreprises.
Chaque département a désormais son observatoire du dialogue social, qui réunit des représentants des salariés, des employeurs et la Direccte. Dans l'Aube, il va sonder près de 11 000 PME de moins de 50 salariés afin de dresser un état des lieux.
L'EST ECLAIR

du 05/02/2019
en page III
Grande région Est
Emploi. L'Aube, département le plus dynamique du Grand Est.
Selon le baromètre de l'emploi par région de la société HelloWork (ex-RégionsJob), la région Grand Est serait la 5e région la plus pourvoyeuse d'emplois avec + 14 % d'offres en 2018. Quant à elle, l'Aube affiche la croissance la plus dynamique au sein de la région avec + 24 %, devant les Ardennes (+ 19 %) et la Moselle (+ 16 %).
L'EST ECLAIR

du 05/02/2019
en page III
Grand Est : les départements alsaciens se prononcent pour leur fusion.
Les conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont adopté une délibération similaire demandant « au gouvernement (…) la création d’une collectivité européenne d’Alsace, par regroupement des Départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, à compter du 1er janvier 2021 ».
L'UNION

du 05/02/2019
en page 7
Accélérateur du Grand Est. Objectif un million d'euros.
Avec son programme Scal'E-nov, le Grand Est va mobilier plus de six millions d'euros pour aider 24 start-up, dont sept à Troyes, à atteindre au plus vite le million d'euros de chiffre d'affaires.
L'EST ECLAIR

du 05/02/2019
en page II
Entreprises à la Une
Thilay – Thévenin - Un boulonnier séculaire.
Les établissements Thévenin et Cie (20 salariés) forgent des boulons depuis plus d’un siècle entretenant une tradition de la commune de Thilay dans la Vallée de la Semoy. L’entreprise, dirigée aujourd’hui par Nicolas Thévenin, réalise un CA de 4 millions d’euros et investit tous les ans 150.000 euros dans de nouvelles machines. En 2013, elle s’est dotée d’un laboratoire d’essai mécanique pour assurer un suivi qualité et une traçabilité pour ses clients fidèles tels que EDF, Vinci ou SNCF.
L'ARDENNAIS ECONOMIE

du 05/02/2019
en page V
Des formations à la carte pour retrouver le chemin de l’emploi.
L’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) propose plusieurs solutions aux demandeurs d’emploi afin de rejoindre les filières qui recrutent.
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page XI
Moët Hennessy progresse grâce à la hausse des prix.
Approvisionnement limité mais stratégie de valeur : la branche « Vins et spiritueux » de LVMH réalise de bons résultats en 2018. Le groupe a pour ambition d’augmenter ses ventes dans le champagne et a besoin de près de 150 à 200 hectares d’approvisionnements par an.
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page IX
Nouveau directeur commercial France chez Castelnau.
Après Olivier Legrand, directeur marketing et communication depuis le 3 janvier 2019, le champagne Castelnau accueille Pascal Lecavalier en tant que directeur commercial France.
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page VIII
Concours : le champagne Guy-Charlemagne primé.
Le champagne Guy-Charlemagne du Mesnil-sur-Oger, a reçu un trophée du Prix d’excellence 2019 au Concours général agricole.
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page VIII
La Banque de France compte ses euros.
La centralisation de services à Reims et Châlons-en-Champagne va participer à l’effort budgétaire de l’institution. Par ailleurs la Banque de France vient de lancer un jeu « #Aventure entrepreneur » afin d’initier à la gestion financière les étudiants ou les candidats à la création d'entreprise ».
L'UNION ECONOMIE

du 05/02/2019
en page II
Warmeriville : « Nos efforts pour sauver cet hôtel-restaurant n’auront pas suffi ».
Fin mars 2019, Marie Capitaine fermera à contrecœur l’auberge du Val des Bois, un hôtel-restaurant créé en 1920. « Personne ne nous a aidés » lâche-t-elle avec amertume.
L'UNION REIMS

du 05/02/2019
en page 15
Ville-en-Tardenois : une nouvelle fleuriste.
Ville-en-Tardenois compte un nouveau commerce : il s’agit de l’Atelier de Christine, fleuriste, qui a ouvert ses portes jeudi 31 janvier 2019 dans un ancien local appartenant au Crédit Agricole.
L'UNION REIMS

du 05/02/2019
en page 13
Reims : Le Tablier rêve déjà de s’agrandir.
En deux mois, la brasserie Le Tablier, située place d’Erlon, a pris ses marques. Place désormais à de belles animations avant de voir encore plus grand.
L'UNION REIMS

du 05/02/2019
en page 13
Economie : Groupama sur la 2e marche.
Quelque 200 personnes ont participé à l’assemblée générale départementale de l’assureur Groupama. Pour la première fois, Groupama s’est hissé en 2018 dans le top 3 des assureurs préférés des Français pour la qualité de ses services.
L'UNION REIMS

du 05/02/2019
en page 12
Dormans : l’espace de travail ouvre en mars.
Le coworking dormaniste est sur de bon rails : l’endroit devrait ouvrir rue de la Gravière début mars 2019.
L'UNION EPERNAY

du 05/02/2019
en page 12
Givry-en-Argonne : le boucher rend son tablier.
Faute d’activité, la boucherie fermera ses portes le 24 février 2019. La fin de trois ans et demi d’aventures pour Hugues Lamblot.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 05/02/2019
en page 15
Préavis de grève chez Veolia Propreté.
Un préavis de grève pour le quart nord-est de la France, pourrait impacter le grand public et le monde économique à partir de vendredi 8 février 2019 : la déchetterie départementale de Beine-Nauroy ainsi que 5 déchetteries du Grand Reims mais aussi les clients de Veolia (industriels, commerçants et établissements de santé…) pourraient être impactés.
L'UNION

du 05/02/2019
en page 6
Après la viticulture, Cavi s'attaque au maraîchage.
Philippe Gautherot a créé l'entreprise GNP, spécialisée dans l'agrafe à vigne à Buxières-sur-Arce. Trente ans après, la Compagnie des agrafes à vigne (Cavi) a pris le relais, mais il n'en finit pas d'innover et de développer sa gamme en créant le porte-bouquet à tomates biodégradable, le CarryBunch.
L'EST ECLAIR

du 05/02/2019
en page 13
Juridique et fiscal
Le plafonnement des niches fiscales à nouveau en débat.
Le ministre de l’Action et Comptes publics, Gérald Darmanin, propose de baisser le plafond global des niches à 10 000 euros. A l’heure actuelle, seuls 13 700 foyers sont concernés.
> Avertissement des employeurs à domicile.
LES ECHOS

du 05/02/2019
en page 2
Produits et marchés
Economies d’énergie : le débat monte sur le financement.
Utilisé notamment pour le plan de conversion des chaudières, le dispositif des certificats d’économies d’énergie pèse sur les factures. Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, soutient les certificats d’économies d’énergie et leur effet sur la baisse de la consommation énergétique.
LES ECHOS

du 05/02/2019
en page 19
Bientôt l’âge d’or des low-tech ?
Complexes, énergivores, consommatrices de ressources rares, les high-tech pourraient se voir concurrencées par des technologies plus sobres. Mais la transition prendra du temps.
> Un tour du monde des solutions sobres.
LES ECHOS

du 05/02/2019
en page 12
Ressources humaines
Vols en entreprise : PME cherchent solutions désespérément.
Le vol est le deuxième risque auquel les entreprises doivent faire face. Face au fléau, elles naviguent entre système D et parades technologiques.
> Trois idées pour se protéger. Contrôle du carburant, sécurisation des chantiers, détection des contrefaçons, la technologie permet de mieux tracer les objets.
> Dans le bâtiment, un fléau à 1 milliard d’euros.
LES ECHOS

du 05/02/2019
en page 24
Tendances économiques
Légère hausse du nombre de « scale-up » en France.
Les start-up à très forte croissance (scale-up) sont de plus en plus nombreuses en France, selon l’étude Tech Tour Growth. Les pays germanophones bénéficient cependant d’une dynamique plus forte.
LES ECHOS

du 05/02/2019
en page 23
Les créations d’usines marquent le pas en France.
Le solde des ouvertures et fermetures de sites industriels est resté positif en 2018 pour la deuxième année d’affilée. Mais les derniers mois ont marqué un net ralentissement d’activité.
> Les industriels du CAC 40 ferment moins de sites que la moyenne.
LES ECHOS

du 05/02/2019
en page 16
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales