Flash du jour
mardi 11 décembre 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Trophée : sept pépites récompensées.
Organisées par CCI international Grand Est et les CCI de Champagne-Ardenne, les Trophées international & Industrie ont récompensé sept entreprises champenoises hors normes : le champagne Laurent Lequart de Passy-Grigny, Argonne Production de Vienne-le-Château, Arts et Forges et Gravotech de Troyes, Pok de Nogent-sur-Seine, Novae Aéronautique de Prunay et Fränkische France à Torcy-le-Grand.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page VI
Marne - Ardennes : un syndicat pour les TPE.
L’avocat rémois Pierre Ramage est le représentant d’un syndicat patronal né il y a un an : la CNTPE pour Confédération nationale des très petites entreprises. Le syndicat va proposer un service de fiche de paie clé en main pour 4,99 euros par mois ainsi qu’un service d’assistance juridique.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page IV
Dans les CCI
CCI 08 – Transmission – Savoir transmettre son entreprise à ses salariés.
La CCI 08 et la CMA 08 éclairent les entrepreneurs sur la possibilité de cession aux salariés. Fin novembre, 16 chefs d’entreprises se sont rendus au premier rendez-vous animé par un expert-comptable et deux conseillers entreprises des chambres consulaires.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7789 du 10/12/2018
en page 10
Performance PME : booster son entreprise.
Depuis 2016, le dispositif Performance PME, mis en place par la CCI de la Marne, accompagne les entrepreneurs. Il a pour objectif de les aider à développer leur activité, améliorer leur performance et les guider dans leurs choix stratégiques.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page VI
Initiative Aube. Deux charpentiers financés.
La plate-forme d'initiative locale de la CCI Troyes et Aube, Initiative Aube, a octroyé un prêt d'honneur à deux porteurs de projet : Maxime Perrault à Poligny et Dimitri Martin à Verrières, deux couvreurs-charpentiers qui ont reçu chacun 10 000 €.
L'EST ECLAIR

du 11/12/2018
en page IV
Economie régionale - Industrie
En quinze ans, la Champagne a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 14 %.
Le bilan carbone 2018 de la Champagne et la question des pesticides ont retenu l’attention de la 120e assemblée viticole. Les efforts sont payants mais doivent être intensifiés.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page XVI
Climat morose pour le champagne.
L’achat de champagne, synonyme de célébration, est lié au moral des acheteurs et à la situation économique. Et ni l’un ni l’autre ne sont actuellement très positifs. Trois questions à Eric Fèvre, de Millésimes et saveurs à Tinqueux.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page XII
Economie régionale - Commerce
Rocquigny – Commerce - Des Nordistes à la tête du Saint Christophe.
Depuis le 1er décembre, Le Saint Christophe, bar de Rocquigny, a changé d’exploitante. Le café, tabac, Française des jeux, dépôt de pain et dépositaire du journal a été repris par Magali Meurkens, originaire du Nord. Elle projette de développer les services, en commençant par la création d’un petit rayon épicerie. Début 2019, avec l’aide de son compagnon, qui va conserver son emploi dans la restauration à Reims, elle fabriquera des pizzas à consommer, sur place ou à emporter le vendredi soir, et proposera de la cuisine du terroir les samedis midi, soir et dimanche midi sur réservation uniquement.
L'ARDENNAIS

du 11/12/2018
en page 23
Charleville-Mézières - La Machine à pédales a accosté quai Rimbaud.
Après avoir lancé son atelier de cycles ambulant la « Machine à pédales », Jérémi Tanski a ouvert sa boutique quai Rimbaud. Il a sauté le pas, motivé par le succès qu’il a rencontré l’été dernier en se rendant jusque dans la vallée de la Meuse. Dans sa boutique, l’essentiel de l’activité réside dans la réparation classique de vélos, mais aussi la rénovation de bicyclettes plus ou moins anciennes, qu’il remet en vente ou retape à la demande de leurs propriétaires. Il propose également toutes sortes d’accessoires, des essentiels pour assurer sa sécurité à des objets plus décalés.
L'ARDENNAIS

du 11/12/2018
en page 10
Charleville-Mézières – Commerce - Attirer des grandes enseignes en centre-ville.
Ardenne Métropole crée de nouveaux outils pour soutenir le commerce de centre-ville, notamment grâce au dispositif cœur de ville de l’État. Pour pallier les difficultés d’implantation de commerçants indépendants en cœur de ville , l’agglo a créé le concept "Ma première boutique". Elle se charge de négocier des loyers attractifs auprès des propriétaires et de réaliser les travaux de rénovation et de mise aux normes indispensables. Par ailleurs, l’agglo attribue des subventions (10.000 euros maximum) pour la rénovation, la modernisation, la sécurisation, la création ou l’embellissement de commerces. Au total, depuis 2016, 54 commerces ont bénéficié de près de 294.000 euros de subventions. Ardenne Métropole propose également des prêts à taux zéro pour le développement ou la reprise d’entreprises. De nouveaux dispositifs vont également être mis en place dans le cadre du dispositif cœur de ville signé pour cinq ans avec l’État. Cette convention bénéficie à Charleville-Mézières et Sedan. Ardenne Métropole va recruter un manager de centre-ville, chargé de faire le lien entre les commerçants et les services de l’agglo, d’animer les centres avec les associations commerciales et de démarcher les grandes enseignes « pour ramener des locomotives commerciales en centre-ville ».
L'ARDENNAIS

du 11/12/2018
en page 7
Economie régionale - Services
Reims : une solution pour les usagers du 7h58.
Des usagers du TGV Paris-Reims de 7h58 s’opposaient à sa suppression. Une nouvelle alternative leur est proposée.
L'UNION REIMS

du 11/12/2018
en page 11
Bazancourt : accidents mortels à répétition, les cordistes se structurent en association.
Alors que trois accidents mortels ont eu lieu en moins de 7 ans sur les sites de la sucrerie et la distillerie, les cordistes ont choisi de se restructurer afin de peser sur « leur » sécurité.
L'UNION REIMS

du 11/12/2018
en page 9
Economie régionale - Divers
« Les métiers de bouche sont des professions honorifiques ».
S’il y a bien des secteurs qui recrutent, ce sont les métiers de bouche où l’on manque très clairement de personnels. Il y a de véritables opportunités à saisir pour les jeunes.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page XII
Reims : conférence « On refait l’éco » spécial retraites.
Une nouvelle édition du cycle des conférences « On refait l’éco » se déroulera le mercredi 12 décembre 2018 autour du thème : « Le retraités sont-ils mieux traités dans les autres pays ? ». Au Café des Artistes, 9 rue Gambetta de 18h30 à 19h15.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page II
Bezannes : l’art fait son entrée dans le parc d’activité de Bezannes.
Sur le rond-point Jules-Méline, près de la gare TGV, trône désormais « La raison », une imposante sculpture que Jérôme Leclere a façonnée dans son atelier de Caurel.
L'UNION REIMS

du 11/12/2018
en page 15
Epernay : festivités riment avec sécurité.
Pour les Habits de lumière, un important dispositif de sécurité est mis en place autour de l’avenue de Champagne.
L'UNION EPERNAY

du 11/12/2018
en page 10
Epernay : les gilets jaunes à la rencontre du maire.
Manifestant leur colère depuis trois semaines sur le rond-point de Pierry, une frange des gilets jaunes est reçue aujourd’hui, 11 décembre 2018, pour la première fois à l’Hôtel de ville.
L'UNION EPERNAY

du 11/12/2018
en page 7
Et si vous partiez étudier au Canada ?
En organisant une grande tournée dans les villes moyennes, dont Châlons-en-Champagne, une délégation canadienne veut promouvoir le potentiel éducatif et économique de l’Ontario.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 11/12/2018
en page 11
La ruralité à l’épreuve des nouvelles technologies.
La création d’un site internet peut être un parcours du combattant pour les communes rurales. Des mairies racontent leurs succès et leurs difficultés.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 11/12/2018
en page 10
Châlons-en-Champagne : « La politique c’est fini ».
Personnage important de la campagne de Benoist Apparu, maire de Châlons-en-Champagne, et conseiller municipal depuis deux ans, Jérôme Gorgeot a démissionné.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 11/12/2018
en page 7
Gilets jaunes : contraint de lâcher du lest.
Emmanuel Macron a tenté de calmer la colère des gilets jaunes en annonçant des mesures sociales. Les commerçants reprennent espoir.
L'UNION

du 11/12/2018
en page 2-6
Lycée des Lombards. Deux formations sur mesure pour l'industrie.
Le Greta Sud-Champagne dispense deux formations sur mesure au lycée des Lombards de Troyes (usinage et conduite des systèmes de production automatisée) et souhaite ainsi répondre aux besoins immédiats des industriels.
L'EST ECLAIR

du 11/12/2018
en page IV
Trophées de la PME performante. Des entreprises impressionnantes en lice.
Organisé ce mardi 18 décembre par la CPME de l’Aube et l’Est Eclair, les trophées de l’entreprise performante vont récompenser les plus belles entreprises de l’Aube, avec un palmarès qui s’annonce très riche avec sept prix remis pour cette 15e édition.
L'EST ECLAIR

du 11/12/2018
en page V
Lycéens-dirigeants, le TREC qui rapproche.
Organisé par le club d'affaires Carbao de Troyes, le 1er TREC (Transmission Rencontre Elèves Carbao) a mis en face à face 21 chefs d'entreprise et près de 300 élèves de terminale du lycée Herriot de Sainte-Savine. L'objectif était d'échanger et de répondre aux questions des jeunes sur les entrepreneurs.
L'EST ECLAIR

du 11/12/2018
en page III
Conseil départemental de l'Aube. Coup d'accélérateur sur les investissements.
Compte-rendu de la réunion du conseil départemental de l'Aube sur les orientations budgétaires 2019. 100 millions d'euros sont inscrits au budget pour les investissements, le double de la dépense habituelle.
L'EST ECLAIR

du 11/12/2018
en page 7
Entreprises à la Une
Forgex - Dominique Lemaire - Au four et au moulin.
Portait de Dominique Lemaire. Cet industriel, à la tête de 6 entreprises, a sauvé de la liquidation l'ex-entreprise Raguet à Monthermé. Il a fait de Forgex un acteur majeur de son secteur d'activité. En 8 ans, l'entreprise a créé 53 emplois supplémentaires, passant à un effectif total de 103 salariés.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7789 du 10/12/2018
en page 40
Industrie – ELB, l’esprit de famille.
Les établissements Emile et Léon Barré, créés en 1904 à Hautes-Rivières, perdurent au cœur de la Vallée de la Semoy. Aujourd’hui, l’entreprise, spécialisée dans la forge à chaud, l’estampage, l’usinage le traitement thermique et le pliage, est gérée par Pascal, l’arrière-petit-fils. L’effectif est de 6 salariés dont le gérant, son épouse et leur fils.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7789 du 10/12/2018
en page 10
Château-Porcien – Agriculture - Notre travail, c’est la terre.
Entretien avec Thierry Vaireaux, ancien conseiller dans une coopérative, et Geoffroy Bruneau, qui ont créé la société « EAT European Agro Technology », dans la zone d’activité de Château-Porcien. Cette entreprise, spécialisée dans le conseil agronomique pour les grandes cultures et les cultures légumières, travaille à l’international avec actuellement 9 conseillers. L’activité a démarré en 2014 et les gérants comptent près de 350 clients pour 60.000 hectares en France, dans une dizaine de départements différents.
L'ARDENNAIS

du 11/12/2018
en page 22
Mouzon - Noyers-Pont-Maugis - SNCF et ArcelorMittal sur de bons rails.
Le bon état de la ligne de chemin de fer entre Noyers-Pont-Maugis et Mouzon est stratégique pour l’entreprise ArcelorMittal de Mouzon. La ligne ferroviaire qui fait 7 kilomètres, voit passer chaque année 350.000 tonnes de fret par an. Les trains de marchandises sont uniquement à destination de cette usine. Les élus et les acteurs économiques concernés ont d’ailleurs créé un partenariat. Un comité de ligne s’est d’ailleurs tenu dernièrement à Mouzon. L’entretien de la ligne est assuré à un tiers par l’État, à 22% par la SNCF, à 29,5 % par la Région, à 12,5 % par le Département et à 4% par les Portes du Luxembourg. ArcelorMittal intervient aussi dans le financement de la maintenance, à hauteur de 60.000 euros par an, avec un engagement sur 10 ans. L’an dernier, il a fallu procéder à des travaux pour un montant d’environ 1,25 million d’euros.
L'ARDENNAIS

du 11/12/2018
en page 21
Comment Vivescia s’accroche dans un climat et des marchés instables.
Le groupe coopératif a amélioré sa collecte de grains en 2017-2018, a accéléré dans le malt en Australie mais a été pénalisé, en boulangerie, par l’envolée du prix du beurre.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page V
Biocarburant : la 2e génération prête pour l’usine.
Le programme Futurol de Pomacle a débouché sur un procédé fiable qui permet de faire du carburant à partir de biomasse non alimentaire. Il ne reste qu’à convaincre les industriels.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page III
Un « Smac » pour recharger intelligent.
Enedis est à l’initiative d’un consortium appelé « Smart Charging » (recharge intelligente). Ce consortium en cours de finalisation, doit réunir Ardennes Métropole, Troyes Champagne Métropole et la Ville de Chaumont. Par ailleurs, l’entreprise s’est rapprochée de Neoma Business School pour réfléchir à l’organisation interne et aux façons de s’adapter de manière plus rapide aux nouveaux enjeux.
L'UNION ECONOMIE

du 11/12/2018
en page II
Reims : 72 postes en moins à Boehringer.
Acteur majeur de l’industrie du médicament dans le monde, l’annonce par Boehringer d’une réorganisation sur le plan national se traduit à Reims par le transfert de 37 postes et la suppression de 35. La présence rémoise est maintenue.
L'UNION REIMS

du 11/12/2018
en page 7
Sézanne : le cinéma Séz’Art souffle ses 20 bougies.
Jusqu’au 14 décembre 2018, le Séz’Art réserve un large choix d’animations à son public fidèle.
L'UNION EPERNAY

du 11/12/2018
en page 13
Vitry-le-François : les cours d’anglais sont renouvelés.
Les cours proposés par AS Learning ont remporté l’adhésion. L’entreprise voit plus loin en souhaitant proposer des cours aux débutants et aux collégiens et lycéens.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 11/12/2018
en page 10
Tismail tout schuss !
En misant sur sa marque La Chaussette de France et en l'imposant petit à petit, le dernier fabricant de chaussettes troyen s'offre un relais de croissance. Tismail est en train d'imposer sa marque dans le monde du ski et de la course à pied et se prépare à explorer d'autres univers.
L'EST ECLAIR

du 11/12/2018
en page II
International - Marchés
Les exportations françaises stagnent vers le monde arabe.
La Chambre de commerce franco-arabe prône l’instauration d’un conseil pour fédérer les efforts de promotion des entreprises françaises.
LES ECHOS

du 11/12/2018
en page 9
International - Divers
Climat : l’Europe peine à montrer l’exemple.
Selon l’indice de performance publié mardi à la COP24, aucun des 28 Etats membres de l’Union européenne ne s’est mis en ligne avec l’Accord de Paris. Les résultats diffèrent fortement selon les pays.
LES ECHOS

du 11/12/2018
en page 8
Produits et marchés
L’Ademe ouvre le débat sur la compétitivité des futurs EPR.
L’optimum économique du système électrique serait assuré avec une électricité à 85 % renouvelable en 2050, selon l’Ademe.
LES ECHOS

du 11/12/2018
en page 21
Grandes manoeuvres sur le marché de l’auto-partage.
Les opérateurs sont trop nombreux sur un créneau encore embryonnaire. Un vaste mouvement de consolidation se prépare.
> La Suisse, seul territoire rentable du car-sharing.
LES ECHOS

du 11/12/2018
en page 18
Ressources humaines
Entreprises, start-up, écoles. Le défi de la diversité.
> Repérer les employeurs qui jouent le jeu.
> Les programmes d’accompagnement de la French Tech.
> Les grandes écoles qui misent sur l’égalité des chances.
> Fiction : les séries qui dénoncent la discrimination ordinaire.
LES ECHOS

du 11/12/2018
en page I
Les inégalités d’accès à la formation continue passées au crible.
Les premiers résultats de l’enquête Defis sur la formation continue et les parcours invitent à aller au-delà des stéréotypes.
> Trois configurations de TPE.
LES ECHOS

du 11/12/2018
en page 5
Tendances économiques
« Gilets jaunes » : les banques se préparent aux difficultés des entreprises.
Les banques se disent prêtent à examiner « au cas par cas » les difficultés de remboursement des commerçants et artisans touchés par la crise des « gilets jaunes ». Mais l’ampleur des difficultés reste difficile à appréhender.
> Perte d’activité : difficile d’être bien assurées pour les PME.
LES ECHOS

du 11/12/2018
en page 29
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales