Flash du jour
lundi 03 décembre 2018
Champagne-Ardenne Actualités

Economie régionale - Industrie
Bassu : le village aura son pylône.
Le réseau de téléphonie mobile ne passe pas dans cette zone blanche. Un délai de dix-huit mois à deux ans est envisagé pour que la commune de Bassu soit couverte par le réseau de téléphonie mobile.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 03/12/2018
en page 11
Sézanne : début des travaux pour l’arrivée de la fibre optique.
Les travaux qui mèneront au déploiement du très haut débit sont en cours dans plusieurs communes du Sud-Ouest marnais. Zoom sur cette avancée technologique tant convoitée.
L'UNION EPERNAY

du 02/12/2018
en page 12
Economie régionale - Commerce
Epernay : si chère carte bancaire.
Les commerçants sparnaciens le constatent : le paiement en espères se fait de plus en plus rare, même pour des petites sommes.
L'UNION EPERNAY

du 03/12/2018
en page 10
Reims : sacrée foire en ville.
Barrages filtrants, opérations escargot… C’est une autre foire sans les traditionnels manèges, qui a animé la ville. Les forains menacent désormais d’appeler du renfort. Le témoin : Eric Toussaint, président des Vitrines de Reims.
L'UNION REIMS

du 02/12/2018
en page 7
Vitry-le-François : un mois de décembre sous le signe de Noël.
Avec la mise en lumière de la ville, le mois de décembre 2018 sera ponctué d’événements et animations dans le centre-ville.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 02/12/2018
en page 7
Reims : la mairie va diminuer le nombre et la taille des panneaux publicitaires.
La municipalité travaille avec les commerçants et les professionnels à la révision du règlement local de publicité. Le but est de préserver l’aspect esthétique de la ville.
L'UNION REIMS

du 01/12/2018
en page 11
Reims : la foire de Noël n’aura pas lieu… aujourd’hui.
La traditionnelle fête foraine devait débuter samedi 1er décembre 2018. Faute d’accord entre la Ville et les forains sur sa localisation, la voilà d’ores et déjà différée. Reste à voir si elle sera annulée.
L'UNION REIMS

du 01/12/2018
en page 7
Epernay : le commerce voit jaune.
Après deux semaines de manifestations, les commerçants de la zone de Pierry-sud ont vu leur chiffre d’affaires plonger. Malgré leur soutien aux gilets jaunes, il s’inquiètent pour Noël.
L'UNION EPERNAY

du 01/12/2018
en page 9
Châlons-en-Champagne : top départ pour les animations de Noël.
Le centre-ville était bondé pour le lancement des animations de Noël.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 01/12/2018
en page 13
Pargny-sur-Saulx : un marché de Noël artisanal.
Le comité des fêtes prépare activement leur premier marché de Noël artisanal qui se déroulera le dimanche 16 décembre 2018.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 01/12/2018
en page 14
Vitry-le-François : des ateliers gastronomiques dans l’ancien magasin Actuel.
Les locaux vides de l’ancienne boutique de vêtements Actuel vont être aménagés en magasin éphémère avant qu’une autre enseigne de prêt-à-porter ne prenne le relais en 2019.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 01/12/2018
en page 9
Vitry-le-François : l’UCIA offre un dessin d’époque à la Ville.
Alain Léat, bijoutier place de la Halle et président de l’association des commerçants « Cœur de Vitryat » a offert à la Ville un dessin d’architecture datant de 1951, l’époque de la reconstruction de Vitry-le-François.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 01/12/2018
en page 7
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Le chiffre – 206.
C’est le nombre d’emplois liés à l’hébergement touristique sur le territoire d’Ardenne Métropole, soit 34 % du total du département s’élevant à 595 postes. Les hébergements ont généré un chiffre d’affaires de plus de 37 M€ en 2017 dans les Ardennes. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 01/12/2018
en page 2
Economie régionale - Divers
Rethel - Le pays rethélois veut rester ambitieux.
Dernièrement, Les élus communautaires ont discuté des orientations budgétaires pour l’année à venir. Une étape obligatoire avant de passer au vote définitif qui se fera lors du prochain conseil communautaire, fin décembre. Au cœur des grands investissements, un seul mot d’ordre : maintenir la dynamique enclenchée. Sur les 5 prochaines années, le Pays Rethélois va investir environ 30 millions.
L'ARDENNAIS

du 01/12/2018
en page 30
Reims : la Porte de Mars va bientôt se dévoiler.
Cachée depuis 2015 par un échafaudage, la Porte de Mars sera de nouveau visible fin décembre 2018. Mais pour seulement un an car elle doit faire l’objet d’une seconde tranche de travaux.
L'UNION REIMS

du 03/12/2018
en page 7
Chépy : plus douce la vie sans voiture.
La déviation de Chepy, sur la RN44, est totalement ouverte depuis le 21 novembre 2018. Les habitants du village profitent enfin de la tranquillité à laquelle ils aspiraient.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 03/12/2018
en page 7
Epernay : tour d’horizon des bâtiments de la ville.
Sites administratifs, écoles, équipements sportifs ou culturels, religieux… le patrimoine bâti de la Ville compte 80 édifices. Etat des lieux.
L'UNION EPERNAY

du 02/12/2018
en page 7
La ministre du Travail vante la voie de l’apprentissage.
Les nouveaux locaux du Pôle Pasteur à Bétheny ont été inaugurés en présence de la ministre du Travail.
L'UNION REIMS

du 01/12/2018
en page 15
Reims : le trophée Mille s’ouvre au public.
Pour la première fois, le public est invité à venir observer les concurrents du concours gastronomique porté par le chef étoilé Philippe Mille du Domaine des Crayères.
L'UNION REIMS

du 01/12/2018
en page 14
Châlons-en-Champagne : deux ambiances pour la ministre.
Muriel Pénicaux, ministre du Travail, s’est rendue dans la ville préfecture dans un climat tendu. Elle s’est entretenue avec des apprentis de différents pôles du CFA et des jeunes de l’Ecole de la deuxième chance.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 01/12/2018
en page 9
Châlons-en-Champagne : Cabu l’éternel.
« Object culturel non identifié », la Duduchothèque est ouverte : dédiée aux œuvres de Cabu, elle se veut unique et tournée vers l’avenir.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 02/12/2018
en page 7-9
Entreprises à la Une
Vouziers – Commerce - Le magasin Pulsat remonte la pente.
Le magasin Pulsat, privé de ligne téléphonique pendant 37 jours, tente de rattraper sa perte de chiffre d’affaires. Romuald Gruyer a chiffré à 15.000 euros la perte occasionnée entre le déménagement le 9 septembre et la remise en service de sa ligne. Il va essayer d’obtenir auprès de SFR une compensation pour la perte subie.
L'ARDENNAIS

du 03/12/2018
en page 25
Margut - Un laboratoire tout neuf à la Ferme de Champel.
Les exploitants de la ferme de Champel pratiquent de longue date une polyculture à dominante laitière. Les plus anciens se souviennent de la crème et du beurre fabriqués et commercialisés là par la famille Henry. C’est sans doute pour suivre cet exemple familial que Caroline et Dominique Graftiaux, exploitants depuis 1981, se sont tournés vers la transformation de leur lait en yaourts, crème, beurre, faisselle et fromages affinés. Tous ces produits étant écoulés en vente à la ferme et sur les marchés du secteur. En 2009, un laboratoire de 60 mètres carrés a été aménagé dans un bâtiment préfabriqué pour transformer environ 25.000 litres de leur production annuelle. Cette activité s’étant développée au fil des ans, avec des débouchés en grandes et moyennes surfaces et au drive fermier de Charleville-Mézières les gérants se sont tournés vers la chambre d’Agriculture pour en étudier la création d’un laboratoire de 150 mètres carrés dans un bâtiment ancien de la ferme. Les travaux ont été réalisés par la société Frigéclim de La Francheville pour un coût global de 130.000 euros. Ils espèrent pouvoir bénéficier d’une subvention de 25% de la Région et d’une aide la CC des Portes du Luxembourg. Ils ont déjà créé 2 emplois à temps partiel.
L'ARDENNAIS

du 03/12/2018
en page 22
Sedan - Chapeaux et bijoux made in Ardennes.
Rosine Boinel, modiste de Saint-Laurent, et Nadège Renard, polymériste de Ville-sur-Lumes, ont rejoint la boutique de créateurs de la rue de l’Horloge. La boutique Créations des remp’arts fête sa première année d’ouverture du 4 au 9 décembre. Un ticket sera remis à chaque achat et un tirage au sort aura lieu le dimanche 9 décembre à 17h.
L'ARDENNAIS

du 01/12/2018
en page 29
Charleville-Mézières/Douzy - La guerre des bowlings à rejouer à la cour d’appel.
Par deux fois, la justice avait signifié au gérant du bowling de Charleville qu’il n’avait pas à contester la subvention publique de 250.000 euros que son concurrent de Douzy avait reçu du centre national de développement pour le sport à sa création. Finalement, ce jeudi 29 novembre le Conseil d’État a décidé que son recours est légitime. La cour administrative d’appel va réexaminer l’affaire.
L'ARDENNAIS

du 01/12/2018
en page 6
Reims : un coach à la rescousse des restaurants.
Le chef César Petelot est traiteur, assure des cours de cuisine à domicile et… vient en aide aux restaurateurs désireux de relancer leur affaire. Trois questions à François Vieillard, le nouveau patron du restaurant La Bodega.
L'UNION REIMS

du 03/12/2018
en page 13
L’Opéraims prend du retard.
En raison de sa complexité, le chantier du futur multiplexe Opéraims accumule les retards. Son exploitant indépendant, Jean-Fabrice Reynaud, parle d’une ouverture prévue fin février-début mars 2019.
L'UNION REIMS

du 03/12/2018
en page 10-11
Vitry-le-François : Seconde vie s’installe rue du Pont.
Lilou Oudinot a choisi le centre-ville pour délocaliser sa boutique de vêtements et d’accessoires d’occasion et prendre un nouvel élan.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 03/12/2018
en page 9
Saint-Martin-de-Bossenay. Une petite mousse devenue grande.
Créée en 2003, la microbrasserie Le Moulin de Saint-Martin a vendu 70 000 litres de bière l'an dernier. Pour répondre à la demande, elle vient de redimensionner son outil de production.
L'EST ECLAIR

du 03/12/2018
en page 21
Reims : l’enseigne O’Tacos s’installe place d’Erlon.
Pour implanter leur 3e restaurant, les franchisés rémois ont choisi le cœur de la Cité des sacres. Il doit ouvrir à la fin du mois de décembre 2018.
L'UNION REIMS

du 01/12/2018
en page 19
La femme du jour : les soupes de Sylvia.
Sylvia, du food truck Healthy, sera présente à l’espace gourmandise des Fééries de Noël à Epernay.
L'UNION EPERNAY

du 01/12/2018
en page 17
Epernay : acheter sa déco en buvant le thé.
Muriel Billard, propriétaire de la boutique « Boudoir Bohème » située rue du Professeur Langevin, est sur le point de connaitre un gros changement. A compter du 4 décembre 2018, c’est un salon de thé qui sera inauguré au fond de sa boutique.
L'UNION EPERNAY

du 01/12/2018
en page 17
La seconde vie des bateaux durant l’hiver.
L’hivernage est une étape essentielle dans la bonne santé des embarcations. Au lac du Der, l’entreprise Beneteau Service Loisirs s’en charge.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 01/12/2018
en page 7
Accompagnement individuel ou collectif avec 2 CL COACHING.
Passionnée par l’Humain et le développement personnel, la Châlonnaise Carine Lopes a créé sa propre entreprise, 2 CL COACHING, pour accompagner le changement et libérer le potentiel des personnes et des organisations afin de gagner en efficacité et en performance.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 03/12/2018
en page
International - Marchés
Trois ans après l’Accord de Paris, la planète carbure toujours aux énergies fossiles.
La COP24, qui s’ouvre à Katowice, fait figure de réunion de la dernière chance. Concrétiser les engagements de la COP21 sur le climat relèvera de l’exploit, alors que les émissions de CO2 n’ont jamais été aussi élevées l’an dernier.
LES ECHOS

du 03/12/2018
en page 12
Climat : 196 pays en état d’urgence à Katowice.
Réunis en Pologne depuis dimanche, les représentants des 196 Etats faisant partie de l’Accord de Paris ont deux semaines pour lui redonner vie et afficher des ambitions à la hauteur de l’urgence climatique, malgré le pessimisme qui prévaut.
> Energie renouvelable : le G20 en retard d’investissement.
LES ECHOS

du 03/12/2018
en page 6
COP24. Les entreprises sur le pont.
> Prix interne du carbone : de plus en plus d’entreprises prennent le pli.
> Luxembourg. Les promesses de la finance contre le réchauffement.
> Mexique. Les plastiques recyclés donnent matière à construction bon marché.
> Nigéria. Une cuisinière pour entretenir la flamme verte.
> France. Morphosis explore les veines du gisement des déchets électroniques.
> Espagne. L’électrique pour favoriser l’écomobilité.
> Inde. Des prêts porteurs pour des tuk-tuks plus écologiques.
> Suisse. Des vaches qui produisent plus de lait et moins de gaz.
> Des forêts urbaines pour combattre la pollution en Inde.
> Brésil. Des entreprises se mobilisent pour reboiser l’Amazonie.
LES ECHOS

du 03/12/2018
en page I
International - Divers
Pékin et Washington signent une trêve dans leur guerre commerciale.
En marge du G20, Donald Trump et Xi Jinping se sont engagés à ne pas imposer de nouveaux droits de douane pendant trois mois, le temps de négocier un accord sur le commerce. Le président américain avait menacé de taxer la totalité des importations chinoises.
> Réforme de l’OMC : le temps presse.
> Le G20 s’achève sur un bilan mitigé.
LES ECHOS

du 03/12/2018
en page 8
Produits et marchés
Les aéroports cherchent à améliorer leur bilan carbone.
Les plates-formes aéroportuaires ne représentent que 5 % des émissions de CO2 du transport aérien. Cela ne les dispense pas de réduire leur empreinte carbone grâce notamment à la production d’énergies renouvelables et à la réduction du temps d’attente des avions.
LES ECHOS

du 03/12/2018
en page 19
Ressources humaines
Charleville-Mézières – emploi - Une formation pour les métiers de la fibre.
Douze Ardennais qui ont entre 16 et 25 ans et n’étaient ni scolarisés, ni en emploi, ni en formation viennent d’intégrer un nouveau cursus pour apprendre les métiers de la fibre. Cette nouvelle formation, organisée dans les locaux du CFA de Charleville-Mézières, dure 9 semaines. Le programme a pour but de faire découvrir les métiers de la fibre par des mises en situation et un stage en entreprise. Cette formation n’est pas qualifiante mais elle pourra permettre aux jeunes, soit de trouver un emploi dans ce domaine si leur stage s’est bien passé par exemple, soit d’intégrer une autre formation de 9 semaines de câbleur raccordeur pour la fibre optique. Une nouvelle session de formation aura lieu en 2019. Aucune date n’a pour le moment été décidée. Renseignements au 06.50.95.34.44.
L'ARDENNAIS

du 02/12/2018
en page 30
L’ETI, modèle de management.
Pour attirer les talents, s’ancrer dans leurs territoires ou faire en sorte que leurs équipes puissent donner le meilleur d’elles-mêmes, les entreprises de taille intermédiaire (ETI) savent se montrer précurseurs.
> Cinq leviers pour devenir une ETI.
> Une entreprise qui contribue au bien commun.
LES ECHOS

du 03/12/2018
en page 37
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales