Flash du jour
mercredi 07 novembre 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Dossier spécial visite présidentielle - Du concret Monsieur le président !
>Le conseil des ministres à Charleville-Mézières
>Ce qu’attendent les Ardennais du chef de l ’État
>Emmanuel Macron, ce matin aux Ayvelles pour l’annonce de la création de 1.000 emplois.

L'ARDENNAIS

du 07/11/2018
en page 1-9
Dans les CCI
Charleville-Mézières – Transports - Suppression d’un TGV, “un mauvais signe”.
La suppression, annoncée pour le 9 décembre prochain, du TGV partant de la gare de Paris-Est à 7h58 pour les Ardennes, continue de provoquer des réactions. Pour Géraud Spire, le président de la CCI 08, c’est même un mauvais signe envoyé au département, alors que l’on parle du plan stratégique 2022, destiné à redynamiser le territoire. De plus au-delà de la liaison en elle-même, il y a la qualité du service qui est en cause. « En termes d’image, un TER n’est pas un TGV. » Son inquiétude ne se limite pas au seul train du matin. Dans le sens inverse, le TGV partant de Sedan à 10h20 pour rallier la capitale directement avec arrêt à Charleville-Mézières et Rethel, sera retardé. Il partira dorénavant à 12h53 pour arriver à 15h01. Géraud Spire poursuit : « Ce train permettait d’arriver à Paris à 12h30 et de bénéficier de tout l’après-midi dans la capitale, avant de revenir par le TGV, direct lui aussi, de 18h28, au départ de la gare de l’Est. Ce ne sera plus possible ». Et d’ajouter : « Je crains qu’on nous dise un jour qu’il est de moins en moins fréquenté et qu’il soit aussi purement et simplement supprimé. »
L'ARDENNAIS

du 07/11/2018
en page 10
WIT récolte les bénéfices de Performance PME.
Co-financé par le Grand Reims pour les entreprises de la communauté urbaine, Performance PME est un dispositif proposé depuis 2016 par la CCI de la Marne. Il consiste en l’évaluation de la situation et des attentes de l’entreprise et la sélection d’experts pour la mise en place d’un plan d’actions. La société de négoce de grains et d’engrais, WIT, située à Saint-Hilaire-le-Petit, a vu son activité augmenter de 15 % en 2018 et a déjà recruté son assistante administrative et logistique.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7784 du 05/11/2018
en page 8
Economie régionale - Commerce
Sault-lès-Rethel – Commerce - Des cellules flambant neuves mais toujours vides.
Les cinq cellules commerciales de Paul et Charline Patoureaux, situées avenue Bourgoin, à l’entrée de Sault-lès-Rethel, sont toujours disponibles. Les places de parking représentent une force selon les propriétaires qui s’activent pour trouver rapidement des locataires.
L'ARDENNAIS

du 07/11/2018
en page 21
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Reims. Philippe Verger : un tourisme de conquête.
Directeur de l’Office de tourisme du Grand Reims depuis 2015, Philippe Verger a pour objectif de faire entrer le tourisme local dans une approche vivante, moderne et conquérante.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3348 du 02/11/2018
en page 32
Economie régionale - Divers
Mouzon - Une secrétaire d’État à la maison de santé.
Ce mardi 6 novembre, Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, a visité la maison de santé de Mouzon qui a ouvert ses portes en avril 2015. Pendant plus d’une heure, elle a eu comme guide le docteur Pascal Menguy, président de la Sisa (société interprofessionnelle de soins ambulatoires) qui gère la structure. Cette dernière comprend 8 infirmières, 2 kinés, une dentiste et 4 médecins généralistes. A cette occasion, le praticien lui a également présenté l’appareil d’échographie flambant neuf « financé intégralement » par l’ARS (agence régionale de santé).
L'ARDENNAIS

du 07/11/2018
en page 20
Ardennes - Quatre communes pour une fusion.
Depuis plusieurs mois, les communes de Flize, Boutancourt, Élan et Balaives-et-Butz ont entamé une réflexion afin de fusionner et ne former qu’une seule entité qui compterait alors quelque 1.800 habitants pour une superficie de plus de 25 km carrés. Pour l’heure, rien n’est encore acté officiellement. Une première tentative a eu lieu à cinq, incluant le village d’Étrépigny (reprenant ainsi les communes parties intégrantes du pôle scolaire qui doit ouvrir, à Flize, en 2020) mais le conseil municipal a finalement voté contre. Les conseils municipaux des 4 communes concernées sont amenés à se prononcer de nouveau. Restera ensuite la validation par le préfet pour que cette fusion soit effective.
L'ARDENNAIS

du 07/11/2018
en page 14
Ardennes - Le Président attendu au tournant.
Les élus et acteurs locaux, qui ont pour la plupart planché sur le Pacte Ardennes 2022 (qui ne sera que le troisième plan dédié au département en 20 ans) ont entendu le chef de l’État dire qu’il voulait faire des Ardennes un futur centre d’excellence métallurgique. Mais ils en attendent plus. Des annonces sonnantes et trébuchantes qui doivent accompagner les bonnes intentions. Seuls une poignée d’entre eux, « les grands élus » – à savoir maires des grandes villes, parlementaires et président du Département – sont invités à partager sa table ce mercredi à 13h30 lors d’un repas républicain au musée de l’Ardenne. >Géraud Spire, le président de la CCI 08, regrette « le peu de contacts avec le milieu économique » durant la visite : « Les présidents des chambres consulaires ne sont pas impliqués alors que ce voyage a un impact économique évident. Il vaut mieux positiver sur l’importance d’un tel déplacement. »
L'ARDENNAIS

du 07/11/2018
en page 9
Vrigne-aux-Bois - Une ministre en visite pour la fibre optique.
La ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, s’est rendue à Vrigne-aux-Bois, où lui a été présenté le dispositif de déploiement de la fibre optique qui remplacera le réseau téléphonique existant d’ici les prochaines années. Une action réalisée par les opérateurs dans certaines villes, puis complétée par le secteur public, pour couvrir à terme la totalité du pays. Un dispositif que la ministre a tenu à féliciter, en soulignant les réalisations concrètes opérées sur d’autres territoires grâce à la fibre.
L'ARDENNAIS

du 07/11/2018
en page 6
Ensemble pour un Noël féérique à Epernay.
L’association des commerçants d’Epernay, « Les Vitrines d’Epernay » a choisi d’organiser sur la période de Noël une animation fédératrice en installant en centre-ville un espace magique et féérique dédié à la famille. Elle est actuellement en recherche de financement et lance une campagne de financement participatif pour son Marché de Noël 2018.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 07/11/2018
en page
Chepy. La déviation leur donne le sourire.
L’ouverture de la déviation de Chepy le 30 octobre 2018 dans le sens Vitry-Châlons (RN 44) est accueilli avec satisfaction par les habitants et les professionnels du secteur. Chaque jour, 20 000 véhicules empruntent cet axe, dont 40 % de poids lourds.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 07/11/2018
en page 10
Un nouveau Sous-préfet nommé à Reims.
Jacques Lucbéreilh succède à Valérie Hatsch au poste de Sous-préfet de Reims. Il aura sous son autorité un des plus gros arrondissements de France. Selon l’Insee, la circonscription administrative rémoise compte 298 000 habitants, soit 75 000 de plus qu’il y a 50 ans. L’arrondissement de Reims compte 143 communes, dont la 12e de France (184 000 habitants).
L'UNION REIMS

du 07/11/2018
en page 13
Atome à toute vitesse.
Portrait du Rémois Sébastien Léger qui a créé Atome Automobile, regroupant un site d’actualité et la plateforme Atome Auto d’annonces de véhicules d’occasion.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7784 du 05/11/2018
en page 32
Viti-Vini. Bilan positif après la dixième édition du salon sparnacien.
Pour sa 10e édition, le salon Viti Vini a annoncé avoir « réussi son pari tant pour la fréquentation que pour l’attractivité de ses différents espaces ». 15 800 entrées ont été enregistrées.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7784 du 05/11/2018
en page 9
Reims-Châlons, le circuit court de la prévention aux entreprises.
Les Tribunaux de commerce de Reims et de Châlons-en-Champagne travaillent conjointement sur les thématiques de la prévention et de la conciliation auprès des entreprises en difficulté.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7784 du 05/11/2018
en page 6
Châlons-en-Champagne. CRSD : près d’1,5 M€ pour Planet A.
Le 15 octobre 2018, ont été actées des aides par le Comité de pilotage du Contrat de Redynamisation du Site de Défense (CRSD) de Châlons-en-Champagne, notamment dans le cadre de l’Institut et de la 2e édition du Forum Planet A en juin 2019. Liste des aides attribuées.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7784 du 05/11/2018
en page 3
Troyes croit toujours en son destin industriel.
La capitale des comtes de Champagne entend réaffirmer sa vocation industrielle et mise sur son écosystème d'innovation, ainsi que sur une nouvelle agence de développement économique, Business Sud Champagne.
> Garnica, le géant espagnol du contreplaqué, mise sur les atouts de la région.
> La trame historique du textile résiste sur le marché du haut de gamme.
> Le nouveau port d’attache de Petit Bateau.
> Faire travailler en symbiose universités et entreprises.
> ED Troyes dynamise l’enseignement supérieur.
> Michelin noue des partenariats pour mieux recruter dans l’Aube.
> Faire de l’innovation ouverte une marque de fabrique du territoire.
> Grâce à la Technopole, LevelS3D est passé au niveau supérieur.
> Francis Bécard, directeur général de la Technopole de l’Aube : « La stabilité politique locale a fait émerger un écosystème unique ».
LES ECHOS

du 07/11/2018
en page 35
Aube. Où sont allés les 14 millions d'euros d'aides du Département ?
En un an, près de 14 millions d'euros ont été débloqués par le Département de l'Aube afin d'engager 62 chantiers. Sept nouveaux dossiers viennent d'être ajoutés à ce plan de soutien aux projets structurants.
L'EST ECLAIR

du 07/11/2018
en page 7
Les visites médicales posent un problème aux entreprises.
Le Gisma (Groupement interprofessionnel social et médical aubois) constate que le nombre de médecins du travail exerçant dans le département de l'Aube a considérablement chuté ces dernières années. Certains salariés sont même bloqués pour travailler.
> Des suivis différents selon les risques.
> Le médecin du travail n'est pas celui qui a raté ses études.
L'EST ECLAIR

du 07/11/2018
en page 2
Grande région Est
François Bouchard succède à Philippe Colson comme directeur général de CCI Grand Est.
Après douze années passées au sein des Chambres de Commerce et d'Industrie, Philippe Colson prendra sa retraite fin 2018. Il avait rejoint la CCI de Strasbourg en 2006 avant de prendre la direction de la CCI Alsace en 2011. En 2016, Philippe Colson accompagne le président de la CCI de région Grand Est, Gilbert Stimpflin, dans la création de la nouvelle CCI régionale, en qualité de directeur général. C'est François Bouchard, ancien directeur général des services de la Région Grand Est, qui lui succèdera début 2019. (Texte intégral)
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 05/11/2018
en page 2
Entreprises à la Une
Les Ayvelles - Cevital veut créer plus de 1.000 emplois.
Ce mercredi 7 novembre, le président de la République et Issad Rebrab, le PDG du groupe algérien Cevital, se rendront sur le site de PSA pour lancer en grande pompe le projet de création de trois unités industrielles liées au traitement de l’eau dans des bâtiments inutilisés. À la clef, plusieurs millions d’euros et « à terme plus de mille emplois directs » assure l’investisseur. Le groupe prévoit 5 projets sur ce site unique : 3 dans l’immédiat, 2 extras à venir. » Le groupe « veut aller vite » : « Nous travaillons avec la Région sur la formation et les dispositifs d’accompagnement. » Du côté des acteurs locaux, on se montre beaucoup plus prudents préférant parler « d’une centaine d’emplois dans un premier temps ».
L'ARDENNAIS

du 07/11/2018
en page 6
Igny-Comblizy. Pas de coupe pour la scierie.
La scierie des frères Buisson, ouverte en 1977 à Igny-Comblizy, a été reprise cet été 2018 par Pierre-Emmanuel Flaniel, jeune entrepreneur, qui compte la développer.
L'UNION EPERNAY

du 07/11/2018
en page 12
Châlons-en-Champagne. Le Four à bois renaît de ses cendres.
La boulangerie le Four à bois de l’avenue du Général-Sarrail, fermée depuis un an à la suite de difficultés économiques et un incendie, a été reprise par les frères Majoulet.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 07/11/2018
en page 12
Perthois, Bocage et Der. A quoi ressemblera le futur crématorium ?
Signé au terme de deux ans de débats, le projet de crématorium situé à la sortie de Thiéblemont est lancé. La Communauté de communes Perthois, Bocage et Der a signé un contrat de concession avec l’entreprise vitryate de pompes funèbres Ceotto (membre du réseau Funéris) en juillet 2018.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 07/11/2018
en page 7
Reims. Le travail et les négociations ont repris à l’usine Itron appelée à fermer.
Même si le projet de fermeture en 2020 du site rémois spécialisé dans la fabrication de compteurs à gaz communicants n’est pas abandonné, la proposition de compensation financière de la direction a été acceptée par une majorité de salariés de la société Itron.
L'UNION REIMS

du 07/11/2018
en page 15
Bezannes. Citlali, un projet d’école internationale et innovante.
Fabienne Alamilla prévoit d’ouvrir à la rentrée 2019 une école maternelle privée hors contrat à Bezannes. Depuis septembre 2018, elle propose déjà de la garderie et un centre de loisirs.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7784 du 05/11/2018
en page 6
Mosolf investit 18 M€ à Vatry pour stocker et préparer des véhicules.
L’entreprise Mosolf, leader des prestations d’entreposage et de préparation de véhicules en Allemagne, aménage 37 hectares dans la zone de Vatry pour être en capacité à terme de stocker plus de 10 000 véhicules. Avec 100 emplois à l’horizon 2022, l’entreprise entend répondre aux besoins d’importations de constructeurs allemands, mais compte aussi travailler avec d’autres constructeurs français et européens.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7784 du 05/11/2018
en page 3
La Louve Rémoise : des créations made in Reims.
Le collectif des Ephémarts vient d’ouvrir dans le centre-ville de Reims, au 39 rue Thiers, la boutique La Louve Rémoise réunissant les créations de 21 de ses membres.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7784 du 05/11/2018
en page 2
Champagne Devaux, porte-drapeau de la Côte des Bar.
Aujourd'hui synonyme d'excellence, le champagne Devaux, propriété de l'Union Auboise, a l'ambition d'être un porte-drapeau du sud de l'appellation champagne. Laurent Gillet en a patiemment (re)construit la notoriété depuis trente ans. Pascal Dubois lui succédera en février 2019.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 05/11/2018
en page 11
La Renaissance fait toujours bonne impression.
L'imprimerie auboise, née en 1872, continue d'investir pour suivre les évolutions technologiques. Elle emploie actuellement une trentaine de salariés à Pont-Sainte-Marie et réalise un chiffre d'affaires d'environ 2,3 millions d'euros.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 05/11/2018
en page 10
Plus de 2 000 travailleurs supplémentaires attendus à la centrale EDF de Nogent.
En vue de prolonger la durée d'exploitation au-delà de 40 années, un vaste programme de travaux, appelé "Grand carénage", est lancé jusqu'en 2025 dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 05/11/2018
en page 5
International - Divers
Taxe Gafa : Paris lâche du lest pour convaincre Berlin.
Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, joue son va-tout pour sauver le projet de taxe européenne sur l’activité numérique. Il se dit prêt à un report de son application fin 2020.
> L’Allemagne sourde aux appels de la France à une Europe souveraine.
LES ECHOS

du 07/11/2018
en page 8
Ressources humaines
Santé au travail : le casse-tête des PME.
Les entreprises envisagent majoritairement la santé au travail et les questions de prévention comme une contrainte et un coût. Certaines parviennent pourtant à en faire un atout.
> Charlotte Lecocq, députée du Nord : « L’enjeu est d’instaurer un guichet unique pour une offre homogène sur l’ensemble du territoire ».
LES ECHOS

du 07/11/2018
en page 28
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales