Flash du jour
jeudi 25 octobre 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Chooz – Réunion publique d’information sur la centrale nucléaire.
La Commission Locale d’Information de Chooz organise une réunion publique d’information sur le thème : « A quoi sert un arrêt de tranche à la Centrale de Chooz ? ». La réunion, ouverte à tous, se tiendra le jeudi 8 novembre de 18h à 20h salle du Richat à Fromelennes.
LA SEMAINE DES ARDENNES

du 25/10/2018
en page 4
Ardennes – Cherche apprentis… 80 offres non pourvues.
80 offres de contrats d’apprentissage, proposées par les entreprises ardennaises, sont encore non pourvues. Il n’est pas trop tard pour postuler, puisque l’entrée en formation est possible jusqu’au 31 décembre, pour des apprentis âgés de 15 à 30 ans. Ces offres concernent les métiers de l’alimentaire (boucherie, charcuterie traiteur principalement), les métiers de l’hôtellerie-restauration (cuisine, service en salle), et les métiers de services (vente-commerce). Renseignements auprès du centre Alméa Formation Interpro 08 : 03 24 33 02 24 – contact@almea-formations-08.fr
LA SEMAINE DES ARDENNES

du 25/10/2018
en page 4
Epernay. Ce qui vous attend aux Habits de lumière.
La Ville d’Epernay a dévoilé la programmation des Habits de Lumière, qui se dérouleront du 14 au 16 décembre 2018 sur l’avenue de Champagne. 50 000 personnes sont attendues pour cette édition placée sous le signe du fantastique.
L'UNION EPERNAY

du 25/10/2018
en page 7
Reims. Rétro-Pièces passe la vitesse supérieure.
La 7e édition de Rétro-Pièces se déroulera les 27 et 28 octobre 2018 au Parc des expositions de Reims. 300 exposants seront présents et près de 7 000 visiteurs attendus.
L'UNION REIMS

du 25/10/2018
en page 14
Reims. Des pontes de la chirurgie.
Le site rémois de Neoma Business School accueille les 25 et 26 octobre 2018 le Mediterranean & Middle Eastern Endoscopic Surgery Association (MMESA), un congrès international de chirurgie digestive, viscérale et endocrinienne coorganisé par le CHU de Reims, l’université et la faculté de médecine de Reims.
L'UNION

du 25/10/2018
en page 2
Economie régionale - Industrie
La betterave en voit de toutes les couleurs.
Orages, stress hydriques, maladie, ravageurs… rien n’aura été épargné en 2018 pour la betterave champenoise. Les rendements seront inférieurs à la moyenne quinquennale.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3346 du 19/10/2018
en page 8
Des JRI tournées vers les enjeux de la filière méthanisation.
Les Journées de la Recherche et Innovation Biogaz et Méthanisation (JRI) constituent un rendez-vous incontournable pour les acteurs de la méthanisation. Elles permettent de faire un état des lieux de la filière et de voir ce que pourraient être les outils et les méthaniseurs de demain.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3346 du 19/10/2018
en page 6
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Charleville-Mézières – Planète Wok se fait une beauté.
Depuis sa création, le restaurant connaît un succès certain et pour satisfaire encore davantage la clientèle, le gérant Weirong Lin a décidé d’effectuer des travaux d’aménagement et d’embellissement du décor qui ont nécessité en août dernier la fermeture de l’établissement pendant une semaine. La décoration et le mobilier ont été repensés, avec notamment l’installation de nouvelles chaises et de deux gros lustres scintillants au plafond. Les clients peuvent désormais bénéficier d’un choix plus élargi de plats chinois, japonais et européens présentés comme un banquet, puisque le principe du restaurant est de proposer un tarif forfaitaire pour se servir à volonté, de l’entrée au dessert, ou également en plats à emporter. Son restaurant fonctionnant bien, Weirong Lin vient de faire un don de 20 000 € au centre communal d’action sociale, pour aider les plus nécessiteux. Et un panneau à l’entrée de son établissement indique : « Il y a des gens qui meurent de faim dans le monde, merci de ne pas gaspiller ».
L'ARDENNAIS

du 25/10/2018
en page 10
Economie régionale - Divers
Givet – La ligne Givet-Dinant remise sur les rails.
« Nous n’avons jamais été dans un climat aussi favorable », se réjouit Bernard Dekens, président de la communauté de communes Ardenne Rives de Meuse, qui se félicite d’avoir réussi à mettre autour de la table tous les acteurs français du Grand Est. Maires de Charleville, Givet et Reims, président de Reims métropole, de la communauté de communes Ardenne Rives de Meuse, du conseil départemental des Ardennes et du conseil régional Grand Est et le préfet de Région, tous sont cosignataires d’un courrier pour solliciter leurs homologues belges sur ce dossier. Après la première phase de rénovation de la ligne Charleville-Givet, qui devrait se terminer en 2021, les élus souhaitent maintenant que la réouverture de la ligne Givet-Dinant (22 km, dont 19 du côté belge) soit intégrée dans la phase 2 de ces travaux.
L'ARDENNAIS

du 25/10/2018
en page 13
Peste porcine africaine – La forêt rouverte au public sous conditions.
Dans un arrêté préfectoral publié ce mardi 23 octobre, l’État autorise de nouveau les activités de loisirs et de sport dans les huit communes du Sedanais concernées (Auflance, Herbeuval, Margny, Mogues, Puilly-et-Charbeaux, Sapogne-sur-Marche, Signy-Montlibert et Williers) sous réserve de respecter des mesures de biosécurité. À savoir : stationner les véhicules sur les parkings ou sur des aires empierrées en lisière de forêt et nettoyer ses bottes et autres chaussures, les pneus des vélos à l’entrée et en sortie d’activité. En effet, la transmission du virus – sans danger pour l’homme – peut se faire par la terre et la poussière. Il est par ailleurs interdit de laisser ses chiens divaguer. L’arrêté confirme également le retour de la chasse dans cette zone (elle avait été interdite afin de ne pas disperser les animaux), mais pas sous n’importe quelle forme. Seules sont autorisées la chasse à l’affût et à l’approche ainsi que les battues sans chien. L’objectif est de réguler la population de sangliers potentiellement infectés ou qui peuvent être contaminés.
L'ARDENNAIS

du 25/10/2018
en page 6
Reims. « Il n’y a pas, à Reims, de territoires à reconquérir ou de zones de non-droit ».
Matthieu Bourrette, le procureur de Reims, et Joseph Merrien, le directeur départemental de la sécurité publique, dressent un tableau de la délinquance à Reims, démentant, malgré la hausse sensible de l’utilisation des armes à feu, toute aggravation de la situation. Entretien.
L'UNION REIMS

du 25/10/2018
en page 14
Reims. Une ville pauvre et riche à la fois.
D’après l’adjoint aux finances de Reims, Jean-Marc Roze, le taux de pauvreté de la ville (pourcentage de personnes vivant sous le seuil officiel de pauvreté) se monte à 20 % contre 14 % pour l’ensemble de la France. Ce qui n’empêche pas que le patrimoine moyen des foyers qui payent l’ISF (ou son successeur) y soit supérieur à la moyenne nationale (2,5 millions contre 2,4). « Nous sommes à la fois pauvres et riches », conclut-il. (Texte intégral)
L'UNION

du 25/10/2018
en page 2
Le Viti Vini de l’optimisme.
Christophe Labruyère, président du Club des Entrepreneurs champenois a inauguré le 10e Viti Vini au Millesium de Pierry. Dans un discours empreint de positivisme, le PDG de Gallorema s’est montré fier du travail du club dans l’organisation de cette nouvelle édition tout en rappelant les atouts de ce rendez-vous.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3346 du 19/10/2018
en page 5
Marketing territorial. La ville de Troyes vantée à coups de "hashtag".
Cinq personnalités troyennes ont été invitées à participer à la campagne promotionnelle de la Ville de Troyes, dont l'objectif est de renforcer l'attractivité nationale du territoire. Le hashtag #FierdeTroyes peut être partagé par les internautes sur les réseaux sociaux.
L'EST ECLAIR

du 25/10/2018
en page 13
Quelle qualité pour l'eau dans l'Aube ?
Le syndicat de l'eau (SDDEA) vient de publier son rapport sur le prix et la qualité de l'eau potable dans l'Aube. Elle est globalement bonne, voire très bonne. En revanche sur quelques réseaux, pesticides et nitrates viennent ternir la performance d'ensemble.
L'EST ECLAIR

du 25/10/2018
en page 2
Grande région Est
La fonction publique du Grand Est n’attire pas.
Selon l’Insee, « Dans la région, la fonction publique civile peine à se renouveler par le biais des mobilités géographiques. Les agents entrant dans le Grand Est en 2015 ne représentent que 9,4 % de l’ensemble des nouveaux agents contre 11,8 % en moyenne en province. En miroir, les agents quittant le Grand Est pour une autre région occupent une place plus importante dans le flux sortant, soit 10,6 % sans pour autant atteindre les 11,4 % observés en moyenne en province ».
L'UNION

du 25/10/2018
en page 6
L’Alsace deviendra en 2021 un seul département à pouvoirs renforcés.
La ministre de la Cohésion des territoires s’est prononcée en faveur d’une fusion des deux départements alsaciens. La collectivité unique sera dotée de « compétences particulières ».
LES ECHOS

du 25/10/2018
en page 4
Entreprises à la Une
Tournes – La société Store Décor change de mains.
Créée en 1997 par Luc et Isabelle Albert, la société Store Décor est spécialisée dans la fabrication et l’installation dans tout le département de stores, bannes extérieures et intérieures, ainsi que dans la pose de menuiseries sur mesure en PVC, bois, aluminium ou matériaux mixtes, mais également de portes et portails. Elle est désormais certifiée RGE Qualibat, c’est-à-dire reconnu « garant de l’environnement ». Elle vient d’être reprise par Corentine et Geoffroy Gillard. Ce dernier reste dans son domaine de prédilection puisqu’il a été, à partir, de 2003, poseur de menuiseries pendant dix années, puis commercial dans ce même secteur.
L'ARDENNAIS

du 25/10/2018
en page 11
Charleville-Mézières - Les échos du commerce.
> Nouveau local siglé « Trouver mon immo Pro » : il s’agit de l’ancien magasin Euro Bengale, place de Nevers. Ce local est désormais inscrit dans la base de données des biens immobiliers professionnels disponibles sur les Ardennes « Trouver mon immo Pro », développée (avec d’autres partenaires) par la Chambre de Commerce et d’Industrie des Ardennes.
> Bureaux à louer à Cora : Cora propose 700 m² de bureaux divisibles à louer. Renseignements au 03 24 59 83 83.
> Ouverture du Bazar des Marques : situé rue de l’Arquebuse, ce magasin propose un déstockage multimarque de vêtements pour hommes, femmes et enfants, ainsi que des accessoires et chaussures à bas prix.
> Un cabinet de réflexologie cours Briand : précédemment installé à Prix les Mézières, ce cabinet vient de s’installer cours Briand dans les anciens locaux de l’auto-école Duperray.
> Ouverture de l’institut Qipao dans la galerie Cora : un institut de beauté qui fonctionne sans rendez-vous, avec des soins personnalisés pour hommes et femmes.

L'ARDENNAIS

du 25/10/2018
en page 10
Nicolas Jaeger, chef de cave de père en fils.
Le 19 octobre 2018, Nicolas Jaeger, chef de cave de la maison de champagne Alfred Gratien à Epernay, a reçu le Trophée champenois. Une distinction qui honore quatre générations de Jaeger. « Ça ne m’est pas seulement destiné. C’est une reconnaissance du travail de ma famille », explique-t-il.
L'UNION EPERNAY

du 25/10/2018
en page 9
Vitry-le-François. Le mercato des restaurateurs vitryats.
Le restaurant L’Ardoise, situé avenue de Paris, vient d’ouvrir alors que Le Carnot est à vendre. Quant aux hôtels-restaurants la Poste et la Cloche, ils cherchent toujours preneurs.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 25/10/2018
en page 7
Argonne. Elle lave toutou chez vous.
Avec sa Dog’Mobile, Sandra Malycha s’est fait en huit ans une belle réputation dans les Ardennes et la Marne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 25/10/2018
en page 15
Châlons-en-Champagne. Au supermarché sans bouger de son canapé.
Qolibri est une plate-forme de livraison à domicile lancée par Raphaël Boulos, qui travaille avec des commerçants châlonnais et le supermarché Carrefour Croix-Dampierre. Qolibri propose aux seniors de les accompagner pour leurs courses en ligne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 25/10/2018
en page 11
Saint-Martin-sur-le-Pré. La Scop sur de bons rails.
Depuis un mois, les 17 salariés de Marne Métal Concept font preuve de polyvalence pour honorer les commandes. A terme, la Scop, qui s’est spécialisée dans la tôlerie, entend « reprendre un service commercial ». De quoi lui permettre de « grossir » et d’envisager des embauches.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 25/10/2018
en page 9
International - Divers
L’Europe lance la chasse aux plastiques à usage unique.
Le Parlement de Strasbourg a adopté un texte bannissant les pailles et les couverts en plastique de l’Union européenne. Les producteurs d’emballages alimentaires devront en financer la collecte sur le littoral.
> Un effort réclamé sur la collecte des bouteilles.
> La France teste la consigne à l’allemande.
> Les cigarettiers devront ramasser les mégots.
LES ECHOS

du 25/10/2018
en page 17
La BCE devrait maintenir son cap malgré un horizon qui s’assombrit.
Les analystes s’attendent à ce que la Banque centrale européenne ne modifie pas sa politique, en dépit des menaces croissantes qui pèsent sur l’économie en zone euro.
> La croissance européenne donne des signes de faiblesse.
LES ECHOS

du 25/10/2018
en page 6
Numérique
Ces start-up qui veulent rapprocher les Français des cryptomonnaies.
Seulement un peu plus d’un tiers des Français estiment être familiers des cryptomonnaies. Les start-up jouent un rôle crucial dans « l’évangélisation » du marché.
LES ECHOS

du 25/10/2018
en page 24
Produits et marchés
Alimentation : les industriels lorgnent les protéines végétales.
Alors que le Salon de l’alimentation (SIAL) se tient à Paris jusqu’au 25 octobre, les experts mondiaux des protéines végétales ont rendez-vous à Lille. Le potentiel de ce marché est évalué à 11 milliards d’euros en 2020.
> Lille veut drainer les pépites mondiales.
LES ECHOS

du 25/10/2018
en page 25
Les grandes entreprises dans la boucle de l’économie circulaire.
Plus d’un an après leur lancement, l’Afep tire un premier bilan, positif, des 100 actions menées par 33 grands groupes français. Le gouvernement est convié à en tenir compte avant de légiférer.
> Les « engagements pour la croissance verte » font leurs preuves.
LES ECHOS

du 25/10/2018
en page 16
Ressources humaines
Travailleurs saisonniers : un compromis trouvé in extremis.
La majorité a obtenu que l’exécutif modifie cette disposition du budget de la Sécurité sociale. Le travail saisonnier bénéficiera encore d’exonérations de charges patronales spécifiques pendant deux ans, avec un allégement maximum jusqu’à 1,15 SMIC.
> Nouveau pic des déclarations d’embauche.
> Assurance-chômage : huit séances pour une négociation explosive.
LES ECHOS

du 25/10/2018
en page 5
Tendances économiques
L’industrie manufacturière française, pas assez compétitive, est loin d’être tirée d’affaire.
Après un rebond en 2017, la situation des entreprises redevient inquiétante en 2018. On peut citer, à titre d’exemples, l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord) qui est dans l'impasse, la fabrique de glaces Nestlé de Beauvais, dans l'Oise, vouée à une fermeture rapide par son nouveau propriétaire Froneri, avec la suppression de 317 postes, le grand site Ford de Blanquefort (Gironde) menacé lui aussi. Sans oublier l'usine de compteurs à gaz Itron de Reims, dans la Marne, en passe d'être délocalisée en Pologne… L'industrie tricolore se heurte de nouveau à son problème structurel numéro un, sa trop faible compétitivité.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 25/10/2018
en page 3
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales