Flash du jour
mercredi 10 octobre 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Ardennes - Peste porcine africaine : la forêt interdite.
Les mesures de sécurité viennent de monter d’un cran. Face au risque d’introduction de la peste porcine africaine, l’État vient d’interdire toute activité en forêt dans la zone dite d’observation renforcée, en frontière avec la Belgique. Cette « sanctuarisation » a pour objectif d’éviter la dispersion de sangliers potentiellement infectés dans ce périmètre de 43 communes du Sedanais, allant de Daigny à Margny. Même si aucun cas n’a été détecté en France, la maladie peut décimer toute la filière porcine.
L'ARDENNAIS

du 10/10/2018
en page 13
Dans les CCI
Charleville-Mézières - l’Ecole de commerce fête l’Erasmus day.
Ce vendredi 12 octobre, l’école de gestion et de commerce (EGC) de Charleville-Mézières s’associe à l’Erasmus day. Pour l’occasion, le réseau EGC organisera un peu partout en France des événements en tous genres : sketches, stands de dégustation, tables rondes avec témoignages d’étudiants ayant voyagé avec Erasmus. Les étudiants de l’EGC font obligatoirement, en deuxième année, un stage de 3 à 5 mois dans une entreprise située hors de l’Hexagone. Ils peuvent aussi effectuer un semestre d’études dans une des huit universités partenaires en Pologne, Italie, Espagne, Belgique, Portugal, Allemagne ou Irlande. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 10/10/2018
en page 6
Simplifiez vos démarches avec le Service + de la CCI.
Le Centre de Formalités des Entreprises de la CCI de la Marne propose le Service + aux chefs d’entreprise et aux créateurs d’entreprises. « Il s’agit de simplifier toutes les démarches en proposant d’accompagner le demandeur par le biais d’un rendez-vous. Cela va au-delà du remplissage d’un formulaire en sécurisant la procédure et en faisant gagner du temps. L’entretien physique permet de répondre aux interrogations et de rassurer le demandeur. Quand ils ont le nez dans le guidon, les chefs d’entreprise ne peuvent pas penser à toutes les démarches », explique Isabelle Boulhaut, responsable de l’Espace Formalités à la CCI de la Marne.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7780 du 08/10/2018
en page 8
Chaourçois - Val d'Armance. Une main tendue vers les entreprises.
La communauté de communes Chaourçois - Val d'Armance a invité la CCI de Troyes, des élus et des entrepreneurs du secteur à se retrouver à la scierie Collignon d'Ervy-le-Châtel afin d'échanger sur le développement du tissu local.
L'EST ECLAIR

du 10/10/2018
en page 15
Economie régionale - Commerce
Charleville-Mézières – Ouverture de RB jardins.
Benjamin Ribeiro, vient d’installer sa pépinière-fleuristerie « RB Jardins » à la place de Bernadette Fleurs dans la Rue d’Etion. Cette activité s’ajoutera pour son gérant à celle de paysagiste qu’il exerce déjà depuis 5 ans.
L'ARDENNAIS

du 10/10/2018
en page 13
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Charleville-Mézières – La crêperie ferme.
Après dix ans d’activité, la crêperie Le Triskell située Rue Bourbon vient de fermer ses portes pour cause de retraite de son gérant M. Pire. Petit coin de Bretagne à Charleville-Mézières, Le Triskell proposait à ses clients des galettes et crêpes de froment à l’ancienne et organisait régulièrement des concerts. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 10/10/2018
en page 13
Economie régionale - Divers
Charleville-Mézières - 600 participants au plus fort de La manifestation.
Le rassemblement de mardi 9 octobre après-midi a été le plus fructueux depuis plusieurs mois sous l’ère Macron. Personnel des hôpitaux de Manchester et Sedan, retraités, salariés, pompiers… le défilé s’est rendu place Ducale en dénonçant le trop-plein de taxes et d’impôts, les inégalités croissantes et l’abandon du service public.
L'ARDENNAIS

du 10/10/2018
en page 6
Pays d’Epernay. Vingt ans déjà qu’Initiative Marne aide à la création d’entreprise et à la reprise.
Depuis 1998, 240 entreprises du Pays d’Epernay ont été accompagnées par le biais d’un prêt d’honneur réalisé par l’association Initiative Marne Pays de Champagne. 1,9 M€ est le montant de prêts d’honneur versés à taux zéro depuis 1998 pour 524 000 € de fonds collectés auprès de membres fondateurs (une quarantaine à ce jour).
L'UNION EPERNAY

du 10/10/2018
en page 13
Epernay. Le Mont Bernon en mode tonte par des moutons.
Jusqu’au 11 octobre 2018, des moutons vont débroussailler une partie du Mont Bernon à Epernay. Une démarche écologique et économique.
L'UNION EPERNAY

du 10/10/2018
en page 7
Châlons-en-Champagne. La métamorphose.
A un an et demi de la première échéance de 2020, les grands chantiers de réaménagement du centre-ville vont s’accélérer dans les prochains mois. Le cœur de Châlons-en-Champagne va connaître une véritable mutation. Précisions sur ce chantier à 66 M€.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 10/10/2018
en page 7
Vitry-le-François. Le plan de la mairie pour revitaliser le centre-ville de la cité rose.
La Ville de Vitry-le-François a été retenue le 1er août 2018 pour bénéficier du dispositif gouvernemental de revitalisation des centres-villes des petites et moyennes communes. Quelques points prévus dans la convention.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 10/10/2018
en page 10
Vitry-le-François. 53 000 euros pour les animations de Noël.
La Ville de Vitry-le-François a dévoilé le programme des festivités du mois de décembre 2018. Les commerçants de la ville avec l’Union commerciale industrielle artisanale (UCIA) s’associeront à l’opération avec la mise en œuvre de prestations complémentaires.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 10/10/2018
en page 7
Patrimoine Reims. La Ville a de quoi faire.
Ecoles, églises, stades, salles de spectacle, maisons de vacances, bureaux… le patrimoine immobilier de la Ville de Reims est riche (plus de 360 immeubles bâtis). Le produit des ventes patrimoniales immobilières de la Ville de Reims s’est élevé à 10 M€ sur la période 2014-2017.
L'UNION REIMS

du 10/10/2018
en page 12-13
Grand Reims. On se dirige vers une zone de circulation restreinte en 2020.
Le Grand Reims vient de signer, avec 14 autres territoires français, un engagement sur des Zones à Faibles Emissions (ZFE) en 2020. Il s’agit de zones dont l’accès est réservé aux véhicules les moins polluants. A Reims, cela pourrait se traduire par une zone de circulation restreinte, en hyper centre ou au niveau de la voie urbaine. Au-delà de ces futures zones, « nous travaillons globalement à la qualité de l’air, nous avons une stratégie volontariste », insiste Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims. Précisions.
L'UNION REIMS

du 10/10/2018
en page 10
Reims. Ça tourne à Reims et sa région !
« En 2018, nous allons, grâce aux projets de la société Making Prod, comptabiliser au moins 120 jours de tournage, contre 42 jours en 2017. Pour information, au niveau de toute la région, nous allons passer de près de 411 jours de tournage en 2017 à près de 600 jours en 2018 », explique Léo Pignaud, chargé de l’antenne de Reims du Bureau d’accueil des tournages de l’Agence culturelle Grand Est. En plus de gagner en visibilité, les retombées économiques sont conséquentes pour Reims et ses environs. « Sur septembre et octobre, ce sont 1 500 nuitées qui vont avoir été réalisées, juste dans les établissements du Grand Reims », a indiqué Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims. Précisions.
L'UNION REIMS

du 10/10/2018
en page 7
Population : la projection qui donne des frissons.
L’évolution de la population depuis 50 ans rend l’Insee alarmiste sur le futur des Ardennes. Le département a perdu 22 500 habitants (-0,15 % par an) entre 1962 et 2015. C’est mieux pour la Marne, qui résiste comme une vingtaine d’autres départements français depuis 1962, avec une variation annuelle de sa population comprise entre 0 et 0,5 %. Depuis 1962, la population marnaise s’est accrue de près de 30 % avec des périodes contrastées. Pour l’avenir, l’Insee évoque un vieillissement de la population, donc une hausse des décès qui pourrait ne pas être compensée par une augmentation des naissances.
L'UNION

du 10/10/2018
en page 6
Reims. Le président du Grand Est en visite.
Ce mercredi 10 octobre 2018, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, sera à Reims pour la pose de la première pierre d’une maison de quartier. Surtout, jeudi, il découvrira sur site les différents aspects de Reims Grand Centre, avant de se rendre aux quartiers Europe et Châtillons pour parler rénovation urbaine. Sa visite se terminera par la signature de la convention avec l’Agence culturelle régionale sur l’accueil des tournages. (Texte intégral)
L'UNION

du 10/10/2018
en page 2
Cœur de ville : Epernay passe à l’action.
La convention Action cœur de ville a été signée le 1er octobre 2018 pour Epernay. Ce dispositif cible 222 villes moyennes sur le territoire national, dont 24 dans le Grand Est, pour les accompagner dans des actions de renforcement de leur attractivité.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7780 du 08/10/2018
en page 13
Grande salle rémoise : la DSP officialisée.
Arnaud Robinet, maire de Reims, a signé la délégation de service public (DSP) avec Marc Legrand, directeur général des concessions Eiffage, pour livrer en octobre 2021 la grande salle événementielle de Reims, qui sera exploitée par GL Events. Interview d’Olivier Roux, vice-président de GL Events.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7780 du 08/10/2018
en page 13
Lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail.
Dans le cadre de la Semaine de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, le Préfet de la Marne a réuni des spécialistes le 2 octobre 2018 lors d’une conférence sur la prévention et la lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail. Précisions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7780 du 08/10/2018
en page 5
« Les entreprises doivent dédier un budget à leur cybersécurité ».
Dans le cadre du mois européen de la cybersécurité, l’entreprise rémoise UnumKey sensibilise les entreprises. Si tout doit commencer par un audit de l’entreprise pour identifier ses vulnérabilités, David Dubus, le créateur d’UnumKey, insiste sur la nécessité d’intégrer cette problématique de manière plus globale en sensibilisant et en formant les collaborateurs.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7780 du 08/10/2018
en page 5
Opération séduction du nouveau ROMEO.
6,5 M€ ont été investis dans la nouvelle version du supercalculateur rémois ROMEO, piloté par l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Il est utilisé pour effectuer de la recherche mais aussi pour répondre aux besoins d’entreprises. Quatre fois plus puissant que la précédente version, il se classe en 249e position dans le top 500 des ordinateurs les plus puissants au monde. Invité d’honneur de l’inauguration du nouveau ROMEO, Cédric Villani, mathématicien, député, lauréat de la Médaille Fields, a présenté son ambition pour l’intelligence artificielle en France.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7780 du 08/10/2018
en page 4
Entreprises à la Une
Les jouets de Toys'R'Us repris par la société Jellej associée à Picwic.
Lundi 8 octobre, le tribunal de commerce d'Evry a scellé le sort de la filiale française de Toys'R'Us, en redressement judiciaire depuis le mois de juillet, en retenant, l'offre de Jellej Jouets, associé à l'enseigne de jouets Picwic, parmi les trois dossiers déposés. L'offre prévoit de reprendre 44 magasins sur 53 et 1.036 des 1.167 salariés, de conserver le siège et l'entrepôt de Toys'R'Us, et de maintenir les emplois du siège et des magasins pendant vingt-quatre mois. A cela s'ajoute « une enveloppe de plus de 120 millions d'euros pour la totalité de la reprise, dont une ligne de crédit de plus de 70 millions d'euros en plus du prix de cession afin de sécuriser les stocks pour la période de Noël et d'assurer la rénovation des magasins, la modernisation des systèmes informatiques et l'investissement dans le digital », ont commenté les repreneurs.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 10/10/2018
en page 5
Prix-lès-Mézières – Logement - Le projet d’habitat 08 validé.
Finalement, les membres du conseil d’administration d’Habitat 08 ont décidé de ne pas remettre au vote le projet des Balcons du Marbay. L’achat d’une parcelle de 11 hectares à Prix-lès-Mézières pour 1,185 million d’euros, avait été validé par deux fois en 2017, mais plusieurs administrateurs voulaient mettre un frein à cette transaction car le président de l’office était à la fois accusé de conflit d’intérêts et de dissimulation de données. La justice ayant même été saisie avait conclu à l’absence de toute irrégularité. Rappelons que ce projet immobilier prévoit la construction de 70 logements en résidence seniors, 50 logements sociaux et deux cellules commerciales de 1.000 et 500 mètres carrés.
L'ARDENNAIS

du 10/10/2018
en page 13
Sézanne. Le transfert du magasin Aldi se fera début décembre.
Le 12 décembre 2018, l’enseigne allemande Aldi ouvrira son nouveau magasin dans l’avenue Jean-Jaurès à Sézanne, après avoir quitté la zone industrielle du Petit Etang le 8 décembre 2018. « Désormais, nous serons situés dans un endroit stratégique en termes de visibilité, mais aussi, d’accessibilité », explique Hélène Dewynter, gérante de la centrale Aldi de Reims.
L'UNION EPERNAY

du 10/10/2018
en page 16
Reims. Le Grand Bazar ouvre aujourd’hui.
Le Grand Bazar, version « centre-ville » de l’enseigne Maxi Bazar, ouvre ses portes aujourd’hui 10 octobre 2018 à Reims, à la place du magasin Go Sport à l’angle des rues de Talleyrand et de l’Etape, soit 2 400 m2 de vente implantés sur trois niveaux.
L'UNION REIMS

du 10/10/2018
en page 17
Booxt, constructeur aubois en pole position.
Booxt, constructeur de buggys hauts de gamme à La Chapelle-Saint-Luc, est présent au Mondial de l'auto de Paris, sur un stand de 100 m².
L'EST ECLAIR

du 10/10/2018
en page 5
International - Divers
Pour le FMI, la croissance s’essouffle.
A Bali, le Fonds monétaire international a revu à la baisse ses prévisions de croissance mondiale à 3,7 % pour cette année et l’an prochain. Outre les turbulences monétaires, il s’inquiète de l’incapacité des Etats à réagir en cas de nouvelle crise.
> Le protectionnisme a des effets indirects non négligeables.
LES ECHOS

du 10/10/2018
en page 7
Juridique et fiscal
La loi Pacte renforcera le secours aux entreprises en difficulté.
Entre juin 2017 et juin 2018, le nombre des entreprises en difficulté dépassait encore les 52 000. La loi votée en première lecture mardi soir veut limiter le nombre de défaillances.
LES ECHOS

du 10/10/2018
en page 28
Produits et marchés
La route 100 % recyclée avance.
La route entre dans l’ère de l’économie circulaire. Eurovia a testé avec succès la réfection d’un tronçon d’autoroute avec un revêtement issu du recyclage de l’ancienne chaussée.
> Des capteurs pour rendre la chaussée intelligente.
> L’Italie va lancer la première autoroute électrique zéro impact en Europe.
LES ECHOS

du 10/10/2018
en page 22
Ressources humaines
Bien choisir sa formation pour renforcer son profil d’entrepreneur.
De quelques jours à deux ans, en formation initiale ou continue, les cursus sont nombreux en entrepreneuriat à l’université, en écoles ou dans des organismes privés. Une analyse de ses besoins s’impose avant de choisir.
> Sans diplôme ou jusqu’à Bac + 5 : 10 formations à l’entrepreneuriat.
> The Choice débusque les talents entrepreneuriaux des cités.
LES ECHOS

du 09/10/2018
en page 35
Tendances économiques
Ardennes – Démographie - Population : la projection qui donne des frissons.
L’évolution depuis 50 ans rend l’Insee alarmiste sur le futur des Ardennes. Sa dernière analyse révèle qu’« En l’absence de choc exogène, les Ardennes pourraient ainsi devenir le département de France métropolitaine où le rythme de la déprise serait le plus élevé sur la période 2015-2050. » Traduction : si l’extérieur ne fait rien pour les Ardennes, la baisse de sa population sera la plus importante en France d’ici la moitié du XXIe siècle… Sur ces cinq décennies, le département a perdu 22.500 habitants (-0,15 % par an), dont un quart (5.500, -0,39 % par an) uniquement entre 2010 et 2015. Les Ardennes se singularisent par des échanges migratoires déficitaires chez les jeunes, mais aussi chez les seniors ! Dès lors, « en supposant que les tendances récentes se prolongent, le nombre d’habitants pourrait diminuer de 1 150 par an d’ici à 2050, soit -0,44 %, rythme proche de celui de 2010-2015 ». Plus que les Vosges et la Meuse (-0,39 % chacun), les deux autres départements locaux en perdition. Devant se matérialiser dans les prochains mois, le « pacte stratégique pour les Ardennes », et ses suivants, ne seront pas de trop pour tordre les prédictions de l’Insee.
L'ARDENNAIS

du 10/10/2018
en page 6
Accompagnement : les nouvelles attentes des entrepreneurs.
Face aux réformes induites par la nouvelle donne fiscale et législative, les entrepreneurs sollicitent divers experts, un moyen d’appréhender les évolutions de normes et d’identifier les risques et mesures correctives.
> Trois nouveaux rendez-vous décisifs pour la gestion d’entreprise : Prélèvement à la source, des réticences face à la réforme ; La loi Pacte, un texte fourre-tout ; La dématérialisation des factures pour réduire les délais.
> Bien se préparer au prélèvement à la source.
LES ECHOS

du 10/10/2018
en page 36
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales