Flash du jour
mercredi 05 septembre 2018
Champagne-Ardenne Actualités

Dans les CCI
Foire de Châlons. Un bar contre les coups de barre.
Cette année, la CCI de la Marne propose, chaque jour de 13h à 17h, aux exposants de la Foire de Châlons de pouvoir se reposer dans un lieu dédié à la sieste, le bar à sieste. Inscription sur le stand de la CCI (hall 2, allée F, n° 241).
L'UNION

du 05/09/2018
en page X
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Revin – Tourisme – Absente cet été, le Charlemagne se rattrape.
Le bateau de croisière Le Charlemagne, appartenant à la communauté de communes Ardenne Rives de Meuse, qui n’a pas navigué cet été, accostera pendant une semaine à Revin.
L'ARDENNAIS

du 05/09/2018
en page 15
Châlons-en-Champagne. En temps de Foire, les hôtels font le plein.
Alors que la Foire de Châlons bat son plein, quelques lits sont encore disponibles pour dépanner dans les hôtels et sur la plateforme en ligne Airbnb.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 05/09/2018
en page 14
Châlons-en-Champagne. Un été mitigé pour le relais nautique.
Impacté par la fermeture de deux canaux, le Relais de l’Anse du Jard a connu une baisse de fréquentation pour cette saison estivale 2018 : 333 bateaux accueillis cet été contre 415 en 2017. Ce qui se traduit par une diminution des nuits vendues : 1 018 cette saison contre 1 152 en 2017.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 05/09/2018
en page 11
Pierre le Thies « Nous ne sommes pas encore identifiables ».
Entretien avec Pierre le Thies, président de l’Office de tourisme du Lac du Der en Champagne. Il souhaite impulser une nouvelle dynamique au territoire et lui trouver une identité.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 05/09/2018
en page 11
Foire de Châlons. Ils font toujours du… fait maison.
Thierry Landragin, du restaurant de l’Abbaye à Hautvillers, a reçu Francis Attrazic, président de l’Association française des Maîtres Restaurateurs, sur le stand de la profession sur la Foire de Châlons pour défendre encore et toujours l’art du fait maison.
L'UNION

du 05/09/2018
en page XI
Economie régionale - Divers
Charleville-Mézières - Le chantier H&M toujours dans les clous.
Le point avec Patrick Fostier, vice-président d’Ardenne Métropole au développement économique et président de Protéame (ex-SEAA), concernant l’état d’avancement du chantier du futur magasin H&M et du parking qui se trouvera à l’arrière, côté rue de Sévigné. Il confirme que les délais sont respectés. Le magasin de prêt-à-porter pourrait ouvrir au printemps prochain. Le bâtiment devrait également accueillir à l’étage la salle de sport Basic Fit. Côté rue Bourbon, « la dent creuse » laissera la place à des réserves d’H&M et à une surface commerciale de 150 mètres carrés. Pour l’instant, pas de piste concernant l’enseigne qui pourrait s’y installer.
L'ARDENNAIS

du 05/09/2018
en page 7
Consommation - Le premier lait ardennais arrive dans les supermarchés cette semaine.
A partir de jeudi 6 septembre, des briques de lait 100% locales, baptisées « Mon lait ardennais », seront commercialisées dans les centres commerciaux de Cora, Carrefour, Leclerc et Intermarché du département. Elles seront vendues 0,88 et 0,99 centime le litre. Cette initiative de la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA 08) et des Jeunes agriculteurs vise à valoriser le terroir et le savoir-faire local. L’aventure s’ouvre à tous les éleveurs-laitiers du territoire qui le désirent. Aux candidats de se faire connaître du 7 septembre au 7 novembre, avec à la clef une entrée au capital au prorata du volume fourni. Les éleveurs-laitiers espèrent écouler 3 millions de litres la première année. À terme, la gamme pourrait s’étoffer : crème fraîche, beurre et pourquoi pas du fromage made in Ardennes. Pour l’instant, la collecte est effectuée par la coopérative ULM située dans la Meuse et la mise en bouteille est effectuée dans le centre de la France. Pour lancer le produit, trois des producteurs n’ont pas hésité à se dénuder sur les publicités.
L'ARDENNAIS

du 05/09/2018
en page 6
L’agriculture veut séduire les jeunes et les chômeurs.
Consciente de son manque d’attractivité, la filière agricole profite de la Foire de Châlons pour communiquer sur ses besoins de recrutement : mise en avant des différentes formations, des métiers, des témoignages et présentation d’offres d’emploi.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7775 du 03/09/2018
en page 5
Sécurité de la Foire : la plus grande vigilance de l’UCIA, de la Ville et des autorités.
Les services de l’Etat, les agents de la Ville de Châlons-en-Champagne et les effectifs de l’UCIA travaillent en concertation pour sécuriser au maximum l’événement châlonnais et assurer son bon déroulement. Précisions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7775 du 03/09/2018
en page 4
Les artisans tournés vers la formation.
C’est au village des Métiers et des Formations sur la Foire de Châlons que les discours inauguraux ont eu lieu, marquant tout l’intérêt porté par les régions Ile-de-France, Hauts-de-France et Grand Est à l’artisanat. « Nous pourrions être encore plus forts, mais il y a aujourd’hui 700 000 emplois non pourvus en France dans le secteur artisanal faute de candidats », déplore Bernard Stalter, président de la Chambre de métiers et de l’artisanat Grand Est.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7775 du 03/09/2018
en page 3
L’Union des trois régions fait la force.
Valérie Pécresse, Xavier Bertrand et Jean Rottner, respectivement président des régions Ile-de-France, Hauts-de-France et Grand Est, ont inauguré ensemble la 72e Foire de Châlons-en-Champagne. Les trois collectivités ont conclu, à Châlons-en-Champagne, un pacte exemplaire autour de la bio-économie. Le « bio-pacte » permettra une mise en commun en matière de recherche et d’innovation.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7775 du 03/09/2018
en page 3
Châlons-en-Champagne. Le ThincLab a pris ses marques.
Le ThincLab, l’incubateur châlonnais de start-up, accompagné par l’Université d’Adélaïde (Australie), veut faire émerger la nouvelle économie sur le territoire. Aujourd’hui, le ThincLab a déjà suivi une vingtaine de porteurs de projets dont 8 start-up australiennes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7775 du 03/09/2018
en page 2
Bassuet. La vigne haute en expérimentation chez Bernard Lonclas depuis onze ans.
Face au changement climatique, le Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC) expérimente depuis 11 ans la vigne haute. Une dizaine de parcelles de vigne sont concernées sur toute la zone de production de vin de champagne. L’une d’elles se situe à Bassuet, chez Bernard Lonclas. Explications.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 05/09/2018
en page 17
Lac du Der. Champagne. Un premier test jugé non satisfaisant.
« Le test de notre boutique éphémère au lac du Der n’a pas été satisfaisant. Au niveau économique, on ne s’y retrouve pas », indique Bertrand Trepo, président de l’Association de Promotion des Coteaux vitryats (APPCV).
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 05/09/2018
en page 15
Foire de Châlons. La crème de la crème (pâtissière).
Les apprentis du Centre de formation de Châlons-en-Champagne ont démontré sur la Foire de Châlons leurs talents en pâtisserie, hier 4 septembre 2018.
L'UNION

du 05/09/2018
en page X
Jean Rottner à Dizy et Avize.
A l’occasion des vendanges, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, visitera aujourd’hui 5 septembre 2018 deux exploitations viticoles (le champagne Jacquesson à Dizy et le champagne Sanger à Avize Viti Campus). Avec 16 000 exploitations dans le Grand Est et près de 5,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, la filière viti-vinicole est « vectrice d’une image forte à l’international, ancrée sur des terroirs protégés. Elle est également créatrice d’emplois non délocalisables », indique-t-on à la Région.
L'UNION

du 05/09/2018
en page 10
Chavot-Courcourt. La Garde Républicaine de retour dans les vignes.
Douze cavaliers de la Garde Républicaine se mobilisent pour surveiller le vignoble pendant les vendanges.
L'UNION

du 05/09/2018
en page 10
Les courtiers, maillons fiables entre acheteurs et vendeurs de raisins.
Au sein de l’appellation Champagne, près de 80 % des transactions passent par les courtiers qui assurent le lien et le respect du contrat entre l’acheteur de raisins, de vins sur latte et/ou de de vins clairs et le vendeur. Tournée avec Reynald Leclaire, à la tête de la SARL Leclaire-Clignet, une des trois composantes du cabinet de courtage H2LCA (Hagard Leclaire Lhopital courtiers & associés).
L'UNION

du 05/09/2018
en page 9
Grand Est. Aux frontières du chômage.
Selon le BIT (Bureau International du Travail), entre 2015 et 2017, 134 000 personnes de 15 à 64 ans du Grand Est souhaitent travailler mais ne sont pas comptabilisées comme chômeuses car elles ne recherchent pas activement d’emploi ou ne sont pas disponibles rapidement pour travailler. Par ailleurs, 135 000 actifs occupés sont en sous-emploi.
L'UNION

du 05/09/2018
en page 2
Aÿ-Champagne. Le ratafia, dans l’ombre du champagne.
On compte environ 170 producteurs de ratafia champenois, pour une production qui avoisine les 800 000 bouteilles.
L'UNION

du 05/09/2018
en page 8
Le mille-feuille administratif des vendanges.
Le vignoble n’en peut plus des formalités administratives à accomplir pour recruter des saisonniers pour une dizaine de jours à l’occasion des vendanges. « … Il existe 14 démarches administratives à l’embauche d’un saisonnier. Des prestataires qui emploient 600 à 1 000 vendangeurs ont des personnes qui s’occupent de ça. Pas les petits exploitants… », explique Maxime Toubart, président du SGV (Syndicat général des vignerons). Témoignages.
L'UNION

du 05/09/2018
en page 7
La Foire de Châlons sur Public-Sénat.
La chaîne Public-Sénat consacre aujourd’hui, 5 septembre 2018, la première partie de sa matinale Territoire d’infos à la Foire de Châlons. L’union-l’Ardennais sera sur le plateau à Paris en compagnie de Sébastien Lacroix, rédacteur en chef. Jean Rottner, président de la Région Grand Est, et Bruno Forget, commissaire général de la Foire, en duplex depuis la Foire de Châlons.
L'UNION

du 05/09/2018
en page 6
Président des patrons. Christian Brethon, nouveau président du Medef Marne.
Christian Brethon succède à Bruno Arcadipane au poste de président du Medef de la Marne.
L'UNION

du 05/09/2018
en page 2
Troyes. Ça commerce à Brossolette.
Le quartier Brossolette ne cesse de se réinventer. Très attractif et commercial depuis toujours, le lieu se dote de 24 logements neufs et devrait accueillir trois nouveaux commerces.
L'EST ECLAIR

du 05/09/2018
en page 6
Entreprises à la Une
Les Ayvelles – EGI, reprise et diversification prometteuses.
Après avoir craint la disparition, EGI, fabricant de nacelles de levage, a trouvé un repreneur qui lui assure pérennité et développement. L’entreprise Klubb, filiale du groupe Gelev, lui évite la liquidation et lui permet de conserver ses 36 salariés. Gelev, spécialisé depuis 15 ans dans les nacelles élévatrices, est le leader sur le marché français des nacelles élévatrices montées sur fourgon, allant jusqu’à 25 mètres. L’entreprise oriente désormais sa production dans trois directions. Elle poursuit la production de ses engins élévateurs pour les véhicules de lutte contre les incendies et d’intervention sur des lignes électriques sous tension. Pour réguler la production, Klubb rapatrie aux Ayvelles une partie de la fabrication des élévateurs sur les véhicules plus légers, avec une ligne de production spécifique. Enfin, une deuxième ligne commence à être mise en place pour fabriquer un nouveau produit. Le Klubber est un camper van aménagé dans un fourgon compact.
L'ARDENNAIS

du 05/09/2018
en page 13
Un monument de la Foire.
Portrait de William Pigny, natif de Châlons-en-Champagne et spécialiste du machinisme agricole de père en fils. Il vit sa 72e Foire de Châlons.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7775 du 03/09/2018
en page 32
Ingénierie financière : Kivaldi connaît la musique.
Dirigée par Clément Brochon, la société Kivaldi, située à Bezannes, propose une offre d’ingénierie financière globale aux entreprises du futur. Précisions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7775 du 03/09/2018
en page 8
Avec Citopia, JVS-Mairistem facilite la relation entre les citoyens et leurs collectivités.
Le groupe châlonnais JVS a créé la start-up Citopia pour proposer aux collectivités de nouveaux services connectés. « L’objectif est de faciliter la vie du citoyen mais aussi des agents des collectivités… », explique le dirigeant Jean-Marc Poncelet. Précisions. 200 des 300 salariés du groupe JVS sont basés à Châlons-en-Champagne, le siège du groupe qui réalise un chiffre d’affaires de 30 M€.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7775 du 03/09/2018
en page 6
La Banque des Territoires s’installe en région.
La Banque des Territoires, la nouvelle entité de la Caisse des Dépôts dévolue au financement des collectivités et du logement social, compte une délégation à Châlons-en-Champagne. Explications.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7775 du 03/09/2018
en page 4
Bière et miel font bon ménage.
La journée de l’Argonne, hier 4 septembre 2018 sur la Foire de Châlons, a été l’occasion de lancer une bière 100 % argonnaise, à l’initiative de l’apiculture Chambron, située à Givry-en-Argonne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 05/09/2018
en page 19
Les Ateliers de Janves en difficulté.
Le tribunal de commerce de Paris a placé en redressement judiciaire en fin de semaine dernière un des fleurons de l’industrie ardennaise, Les Ateliers de Janves. La forge qui emploie 320 salariés sur ses deux sites de Bogny-sur-Meuse et Vouziers, fournit les grands constructeurs automobiles en bielles. L’entreprise, qui sera sous observation pendant six mois le temps de retrouver un repreneur, souffre de problèmes de trésorerie mais aussi des difficultés actuelles d’approvisionnement en acier. L’industriel, créé en 1925 et toujours contrôlé par la famille des fondateurs, avait été pris en exemple par Nicolas Sarkozy pendant sa campagne présidentielle fin 2016, étrennant devant les ouvriers de Bogny son slogan « Travailler plus pour gagner plus ». (Texte intégral)
LES ECHOS

du 05/09/2018
en page 27
Saint-Parres-aux-Tertres. La Gerbe d'or ouvre une 7e boutique.
La boulangerie troyenne tisse sa toile dans l'agglomération en ouvrant un 7e point de vente avenue Général-de-Gaulle à Saint-Parres-aux-Tertres le 1er octobre. La Gerbe d'or emploie au total 47 salariés et réalise un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros.
L'EST ECLAIR

du 05/09/2018
en page 8
International - Divers
Bruxelles de plus en plus dubitative devant le déficit structurel français.
Après être sortie de la procédure pour déficit excessif, la France doit s’attaquer à son effort structurel. A ce stade, la Commission ne voit pas une mobilisation suffisante à Paris.
LES ECHOS

du 05/09/2018
en page 8
Juridique et fiscal
La loi avenir professionnel validée pour l’essentiel par les Sages.
Le Conseil constitutionnel a validé les principales dispositions du projet de loi « avenir professionnel » qui comprend la réforme de l’apprentissage, de la formation professionnelle et de l’assurance chômage, dans sa décision rendue mardi. Mais il a censuré plusieurs cavaliers législatifs comme l’adoption d’une charte pour les plateformes collaboratives (telles que Deliveroo) ou en matière de fonction publique, la possibilité d’ouvrir les emplois de direction aux contractuels. (Texte intégral)
LES ECHOS

du 05/09/2018
en page 2
Impôt à la source : feu vert de l’exécutif à la réforme.
Emmanuel Macron a finalement décidé de maintenir l’entrée en vigueur du dispositif au 1er janvier 2019. Les bénéficiaires de crédits d’impôts auront une avance de 60 % dès janvier.
> Des entreprises très diversement préparées à cette évolution.
> Ce qui va changer pour les contribuables en 2019.
> Les dix jours qui ont failli sonner le glas de la réforme.
LES ECHOS

du 05/09/2018
en page 2
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales