Flash du jour
jeudi 21 juin 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Ardennes - Attention aux démarchages abusifs sur l’accessibilité.
Pascal Joly, préfet des Ardennes, appelle l’attention des propriétaires ou gestionnaires d’établissements recevant du public, sur les pratiques agressives, voire abusives de sociétés commerciales démarchant par téléphone, et qui se présentent comme organismes officiels. Elles proposent aux propriétaires de les aider en quelques minutes à se mettre en conformité vis-à-vis de la réglementation accessibilité, voire les menacent d’amendes administratives importantes. Le préfet rappelle que la préfecture ne mandate aucune société privée pour effectuer ce type de démarches et que les sanctions administratives en cas de non-respect des textes obéissent à une procédure spécifique par écrit, et non par téléphone. Il convient de signaler aux services de police ou de gendarmerie toute tentative d’ingérence économique. Vous trouvez sur le site internet (http://www.ardennes.gouv.fr ) une présentation de la réglementation,
les formulaires et les documents types à utiliser. (texte intégral)

L'ARDENNAIS

du 21/06/2018
en page 3
Siñal exhibe les lauréats de sa dixième édition.
Siñal Exhibition vient de fêter sa 10e édition au Capitole de Châlons-en-Champagne et récompense deux exposants d’un prix « innovation produit » ; Roberts Marts et Lactips.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3328 du 15/06/2018
en page 6
Dans les CCI
Romilly-sur-Seine. Une permanence pour répondre aux questions des commerçants.
La CCI de Troyes et de l'Aube, en collaboration avec le PETR Seine en Plaine Champenoise, a tenu sa première permanence à Romilly-sur-Seine afin de renseigner les commerçants ou futurs commerçants du territoire. Les prochaines permanences auront lieu les 6 septembre et 29 novembre de 8h30 à 13h00. Inscription au 03 25 43 70 04.
> Patrick Bacuet, président de l'association Corail : "On a besoin de dialoguer".
L'EST ECLAIR

du 21/06/2018
en page 22
Economie régionale - Industrie
Produits bio : hausse de la consommation.
Les Français achètent toujours plus de produits bio. Comme en 2016, le CA de 2017 croît de plus de 1,2 milliard d’euros pour atteindre 8 milliards d’euros. Mais la part de produits importés augmente également de deux points sur la même période.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3328 du 15/06/2018
en page 9
Economie régionale - Commerce
Sedan - Deux ouvertures de commerces dans la rue du Ménil.
Alors qu’une boutique de vêtements d’occasion a ouvert ses portes il y a deux semaines, un deuxième commerce vient de s’installer dans la rue du Ménil à Sedan. Le « Restaurant des amoureux », créé par un couple de Sedanais, proposera de la restauration rapide. La rue du Ménil se dote ainsi de deux nouveaux commerces, après la fermeture d’un magasin de vêtements et d’un restaurant de cuisine libanaise. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 21/06/2018
en page 2
Economie régionale - Divers
Nouzonville – Justice - Quatre ans de prison requis en appel contre les ex-patrons de Thomé-Génot.
Ce mardi 19 juin, les ex-patrons des Ateliers Thomé-Génot étaient à nouveau jugés devant la cour d’appel de Reims pour banqueroute par détournement d’actifs et abus de biens sociaux notamment. Le parquet a requis quatre années de prison à l’encontre de Catherine Zickfeld et Gregory Willis, absents à l’audience. Peine identique à celle infligée en novembre 2017 par le tribunal. Les deux Américains sont accusés d’avoir sciemment coulé l’entreprise, qui employait 316 salariés. Ils font l’objet d’un mandat d’arrêt international. Le délibéré sera rendu le 6 septembre prochain.
L'ARDENNAIS

du 21/06/2018
en page 14
Charleville-Mézières – Impasse autour du dossier Delautre.
Mercredi 20 juin, des opposants à la fermeture d’une partie du boulevard Delautre ont été reçus en mairie. Face à la fermeté du maire, ils comptent saisir le tribunal administratif.
L'ARDENNAIS

du 21/06/2018
en page 12
Conseil départemental 08 - Séance annulée.
Les élus du conseil départemental des Ardennes devaient se réunir lundi prochain pour voter des délibérations budgétaires. Un rendez-vous de longue date annulé du fait des investigations en cours de la chambre régionale des comptes. Saisie par le préfet, l’institution financière doit se prononcer dans les prochains jours sur le budget voté par la collectivité en mars. Le représentant de l’État avait tiré la sonnette d’alarme, le jugeant déséquilibré et non sincère. En attendant l’avis de la chambre, le Département ne peut voter « aucune décision modificative du budget ». (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 21/06/2018
en page 2
Reims. Un drone pour inspecter l’état de la cathédrale.
A la demande de la Direction générale des affaires culturelles Grand Est (Drac), une inspection sanitaire de la cathédrale de Reims a été réalisée par drone, hier 20 juin 2018, par l’entreprise du bâtiment Coanus, spécialisée dans la couverture des monuments historiques. Une première.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 21/06/2018
en page 13
Santé. Le Vitryat pris pour exemple.
Depuis une dizaine d’années, de nombreuses initiatives ont vu le jour sur le territoire vitryat pour lutter contre la désertification médicale. Une trentaine d’élus et de professionnels de santé de la région Grand Est sont venus découvrir les innovations mises en place. « Le Vitryat est ce qu’on doit pouvoir mettre en place sur la santé », apprécie Thierry Alibert, délégué territorial de la Marne de l’Agence régionale de santé (ARS).
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 21/06/2018
en page 7
Reims. A vos marques, prêts, guinchez !
La Guinguette rémoise, saison 2, est ouverte jusqu’au 2 septembre 2018 dans le parc de la Roseraie. Programme complet sur la page Facebook de « La Guinguette rémoise » et sur www.velours-prod.com.
L'UNION REIMS

du 21/06/2018
en page 13
Reims. La Wild Code School à l’œuvre.
La première promotion de l’Ecole de code sauvage (Wild Code School) est en plein travail. Composée de quatorze développeurs web âgés de 19 à 47 ans, cette équipe est à pied d’œuvre depuis la mi-mai 2018 et a déjà réalisé deux projets pour des entreprises locales. Ils sont en plein « Hackaton », un marathon de trois jours dédié au code informatique. (Texte intégral)
L'UNION

du 21/06/2018
en page 2
Entreprises à la Une
Bourcq – Commerce - Elle enfile la réussite.
Portrait d’Armelle Duthoit qui a ouvert son atelier de couture « Fil Enfil » à Bourcq, près de Vouziers, il y a 12 ans. Malgré son choix d’installer son activité dans un petit village, elle a réussi à fidéliser sa clientèle. En 2008, elle a engagé Amandine Lemaire pour la seconder. Mais depuis 2014, cette dernière a créé sa propre entreprise de fabrication de sacs dans les mêmes locaux.
L'ARDENNAIS

du 21/06/2018
en page 24
Angecourt – Social - Les salariés de TSC ont repris le travail.
Les salaires du mois de mai ayant été payés, les 8 salariés grévistes de l’entreprise Textiles Synthétiques Cardés (TSC) ont repris le travail mercredi 20 juin dès 8 h.
L'ARDENNAIS

du 21/06/2018
en page 21
Ligne Charleville-Reims - Baisse de fréquentation via la gare de Charleville.
Dernièrement, deux représentants de la SNCF ont fait face avec courage aux usagers et élus en faisant le bilan des lignes TER via la gare de Charleville-Mézières pour l’année 2017 et début 2018. La ligne Charleville-Reims a perdu 3,80 % de passagers en 2017 par rapport à 2016. En effet, un peu plus de 6.200 passagers ont préféré un autre moyen de transport que le train. Les causes de suppression de train sont, en premier lieu, l’absence du personnel. Viennent ensuite la météo, la production et le matériel (panne ou accident). La ligne Charleville-Givet est celle qui enregistre le nombre le plus élevé de suppressions de train. Ces derniers mois, la SNCF a fait face à une pénurie de conducteurs due aux départs en retraite, aux formations et aux arrêts maladie. Et conduire des trains sur cette ligne non électrifiée requiert des compétences spécifiques. Elle enregistre aussi une baisse record de fréquentation de passagers, soit presque 8 %. En revanche, la ligne Charleville-Sedan gagne des passagers. Elle a enregistré une hausse de la fréquentation de presque 7 %.
L'ARDENNAIS

du 21/06/2018
en page 2
Donchery - Les plaintes contre l’ex-PDG d’Invicta classées.
Après le conseil des prud’hommes, c’est au tour du parquet de clore les procédures à l’encontre de l’ex-PDG d’Invicta. Fautes d’éléments suffisants les plaintes ont été classées sans suite. Il était suspecté d’avoir embauché à son service personnel une femme de ménage payée par la société qu’il dirigeait pendant près de quarante ans. Cette accusation était portée par la principale intéressée et la nouvelle direction de l’entreprise. Deux plaintes avaient ainsi été déposées pour abus de biens sociaux et travail dissimulé. Cumulant les supposées prestations, la société chiffrait son préjudice à plus de 700.000 euros.
L'ARDENNAIS

du 21/06/2018
en page 3
Changy. Une loge au milieu des vignes.
Après avoir ouvert des chambres d’hôtes en 2002 à Changy, baptisées La loge vigneronne, Corinne et Jean-Philippe Menu ont ouvert une loge de vigne pour accueillir touristes et visiteurs au cœur du terroir.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 21/06/2018
en page 11
Un rêve d’enfant réalisé.
Au Carillon Gourmand à Châlons-en-Champagne, le chef d’entreprise Philippe Kerman et le chef de cuisine Mathieu Favre forment un duo pour le grand plaisir des papilles. Quand deux passionnés de cuisine unissent leur expérience et leur savoir-faire, la qualité des plats est au rendez-vous.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3328 du 15/06/2018
en page 32
Reims. Le changement de prestataire pour les personnes handicapées inquiète.
La société Lucky Star, située dans l’Oise, a remporté l’appel d’offres lancé par le Grand Reims pour le transport des personnes handicapées pour les quatre prochaines années. Elle succède à l’association Trëma qui assurait ce service depuis plus de dix ans. Catherine Vautrin, la présidente de la communauté urbaine, se veut rassurante quant à l’avenir des 35 salariés de Trëma : « Le nouveau prestataire reprend la totalité du personnel, cette condition figurait de toute façon dans le cahier des charges ».
L'UNION REIMS

du 21/06/2018
en page 9
Désialis prévoit « une année compliquée ».
Le premier opérateur européen de produits déshydratés Désialis tenait sa réunion d’informations le 8 juin 2018 à Châlons-en-Champagne. Les récoltes s’annoncent bonnes mais la commercialisation des produits suscite des interrogations.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3328 du 15/06/2018
en page 7
International - Divers
A quand une Silicon Valley indienne ?
L’Inde s’est fixé comme objectif d’être l’une des premières puissances scientifiques mondiales. Mais le pays manque cruellement de chercheurs et peine à créer un écosystème plus favorable.
LES ECHOS

du 21/06/2018
en page 12
En Chine, les entreprises européennes frappées par une concurrence locale de plus en plus innovante.
Une majorité d’entreprises européennes implantées dans le pays considèrent que les sociétés chinoises sont autant voire plus innovantes qu’elles.
LES ECHOS

du 21/06/2018
en page 7
Produits et marchés
Les recycleurs réclament au gouvernement des mesures concrètes.
La feuille de route économie circulaire (FREC) du gouvernement donne aux industriels jusqu’au 2 juillet pour faire des propositions accroissant le recyclage.
LES ECHOS

du 21/06/2018
en page 18
Eolien en mer : Macron annonce une économie de 15 milliards sur les aides.
La subvention publique des six parcs éoliens marins en projet va baisser de 40 % et le tarif de rachat de l’électricité de 30 %.
LES ECHOS

du 21/06/2018
en page 18
Tendances économiques
Le gouvernement a arrêté sa nouvelle ligne de conduite sur les privatisations.
Une nouvelle vague de cessions a été lancée pour un montant de 10 milliards d’euros, mais ce niveau devrait être dépassé. Après Aéroports de Paris (ADP), la Française des Jeux (FDJ) et Engie, d’autres opérations sont à venir.
> L’alliance d’Air France-KLM avec Accor dans les limbes.
> Comment les actionnaires minoritaires d’Aéroports de Paris vont être indemnisés.
> La voie étroite de l’Etat pour sortir du capital de PSA.
LES ECHOS

du 21/06/2018
en page 2
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales