Flash du jour
mardi 19 juin 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Start up live : concours de « pitchs » pour convaincre.
Onze porteurs de projets innovants se sont affrontés en 180 secondes à Reims lors de la 3e édition du concours de l’Union. L’Artelier, basé à Warmeriville, près de Reims, a remporté le prix du jury. Le prix du public est revenu à l’application Connecto et le prix coup de cœur a été remis à la start up rémoise « City in my bag ». Pour Cécile Oudiette d’Innovact, ces prix « sont une belle reconnaissance de notre travail ». Trois questions à Sébastien Moucheron de Grabd E-Nov, nouvelle agence d’innovation régionale, créée par la Région et la CCI Grand Est.
L'UNION ECONOMIE

du 19/06/2018
en page II-V
Pierre Arditi, parrain des réconciliations.
Le comédien Pierre Arditi a ouvert, sur l’invitation de Pierre-Emmanuel Taittinger, la 3e édition du Séjour des réconciliations, dont le gala a eu lieu le lundi 19 juin 2018 au Millesium à Epernay.
L'UNION

du 19/06/2018
en page 2
Dans les CCI
Les chambres de commerce d’Ile-de-France pourraient fusionner.
Le regroupement de la chambre régionale de Paris Ile-de-France avec les six chambres départementales et les deux chambres territoriales sera soumis au vote le 5 juillet lors d'une assemblée générale extraordinaire.
LES ECHOS

du 19/06/2018
en page 3
Economie régionale - Divers
Ardennes - Transport - 68 millions d’euros de travaux pour la ligne SNCF Charleville-Reims.
Dès cet été, SNCF Réseau va procéder au changement des 60 kilomètres de voies sur la ligne Charleville-Reims. C’est le plus gros chantier ferroviaire dans la région Grand Est. Son coût global de 68 millions d’euros, est pris en charge à 100 % par le gestionnaire du réseau ferré. Les travaux auront lieu de nuit (entre 20h40 et 5h40 précisément) afin de ne pas perturber le trafic des voyageurs. En revanche, des perturbations interviennent sur le réseau routier en raison de la fermeture de passages à niveau. Ce gigantesque programme devrait mobiliser environ 500 personnes.
L'ARDENNAIS

du 19/06/2018
en page 6
Le conseiller en gestion de patrimoine, banquier et juriste.
Le conseiller en gestion de patrimoine aide ses clients à allouer au mieux leurs ressources pour arriver à leurs objectifs. Un profil très recherché. Comptant une vingtaine de salariés, l’organisme de formation Evoicime est spécialisé dans la banque et les assurances. Il proposera une nouvelle formation le 15 octobre 2018 pour devenir conseiller de gestion de patrimoine, en partenariat avec Pôle emploi, le conseil régional et les OPCA.
L'UNION ECONOMIE

du 19/06/2018
en page X
Les gendarmes refoulent les poids lourds aux portes de Fismes.
Les travaux de rénovation de la N31 obligent les camions à éviter Fismes et à passer par Laon ou à prendre l’autoroute.
L'UNION REIMS

du 19/06/2018
en page 19
Un drone pour inspecter l’état de la cathédrale.
C’est une première : un drone de l’entreprise Coanus, spécialisée dans la couverture des monuments historiques, va fait une inspection des statues de la cathédrale de Reims. Une méthode qui permet d’accéder à des zones difficiles voire impossibles à étudier.
L'UNION REIMS

du 19/06/2018
en page 7
Le parking sort de terre.
Après avoir pris deux mois de retard en début d’année 2018, la première phase du chantier de la gare de Châlons-en-Champagne suit son cours. Le nouveau parking de 413 places devrait être livré en septembre 2018.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 19/06/2018
en page 7
IT Days. Toujours des interrogations après l'entrée en vigueur du RGPD.
Avocats et spécialistes de la sécurité informatique ont délivré leurs conseils pour aider les entreprises à se mettre en conformité avec le nouveau Règlement général sur la protection des données, lors des IT Days d'Alpix à Troyes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 18/06/2018
en page 8
Carbao Troyes multiplie les tickets-biz.
Présidé par Clément Laberthonnière, le club d'affaires Carbao de Troyes décroche le trophée national des tickets-biz (250 en 2017). Ce sont des recommandations entre professionnels du club, transformées à 90 % en affaires.
L'EST ECLAIR

du 19/06/2018
en page IV
Demain dès l'Aube vise le Grand Est.
Première association à devenir partenaire de la fondation UTT, Demain dès l'Aube multiplie les projets avec notamment une grande soirée de promotion de l'enseignement supérieur à destination des lycéens aubois et un stand au prochain "Salon à l'envers" de Thionville.
L'EST ECLAIR

du 19/06/2018
en page III
Troyes. Finances publiques. "L'Etat manie la carotte et le bâton".
La Ville de Troyes a signé en faveur de la contractualisation avec l'Etat qui fixe l'évolution des dépenses de fonctionnement de la commune à 1,35 % par an. Mais avec plusieurs conditions, dont le respect de l'engagement de l'Etat concernant l'électrification de la ligne 4.
L'EST ECLAIR

du 19/06/2018
en page 7
Grande région Est
L’aide à domicile, un secteur qui recrute.
Les métiers de l’aide à domicile ont le vent en poupe dans le Grand Est où l’UNA (Union nationale de l’aide, des soins et des services à domicile) recrute.
L'UNION REIMS

du 19/06/2018
en page 18
Emploi : le Grand Est fait plus rêver que la Côte d’Azur !
Révélée par le Parisien, l’enquête de Régionsjob montre que les régions qui font le plus rêver les Français, en termes de mobilité professionnelle, ne sont pas forcément celles que l’on croit. Les salariés du Grand Est semblent plutôt bien chez eux puisque c’est la région où les gens veulent le moins bouger (31 %).
L'UNION

du 19/06/2018
en page 6
Le Grand Est veut devenir la Silicon Valley européenne de la bioéconomie.
Le Conseil régional lance un plan dédié : synergie des acteurs de l'amont à l'aval, compétitivité et complémentarité des filières agricoles et forestières et attractivité du territoire.
> Les richesses en amont de la bioéconomie.
> Jean Rottner, président du Conseil régional, présente la stratégie du Grand Est : "Nous avons besoin d'une communauté de la bioéconomie".
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 18/06/2018
en page 14
Entreprises à la Une
Renault va investir 1 milliard d'euros dans les véhicules électriques.
Le constructeur a annoncé, jeudi 14 juin, vouloir investir plus de 1 milliard d'euros dans quatre sites industriels de l'Hexagone, afin de développer son offre de véhicules électriques sur le continent européen. Il s'agit des usines de Douai (Nord), de Flins (Yvelines),de Cléon (Seine-Maritime) et de Maubeuge.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 16/06/2018
en page 4
Entreprise Gedimat Spire – Géraud Spire passe le témoin.
Dernièrement, les établissements Gedimat Spire ont organisé une réception pour fêter les 155 ans de la société, les 50 ans de l’enseigne Gedimat et le premier anniversaire du magasin de Charleville-Mézières, situé 2 rue des Hautes-Chaussées. A cette occasion, Géraud Spire a annoncé qu’il passait le témoin à ses associés, Christian et Claude Lambert.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7764 du 18/06/2018
en page 5
Angecourt – Social - Ils réclament le paiement des salaires.
Lundi 18 juin, 8 salariés de l’entreprise TSC, spécialisée dans la confection de linge de maison, ont cessé le travail pour réclamer le versement de leurs salaires du mois de mai. Ce n’est pas la première fois que les salaires ne sont pas versés en temps et en heure. Depuis un an, la situation économique de l’entreprise de fabrication de rideaux, couettes, couvre-lits et oreillers, se dégrade. Pourtant, il y a eu des années fastes. L’entreprise compte aujourd’hui 16 salariés alors qu’ils étaient 25 en 2015. L’entreprise travaillait pour des grandes chaines d’hôtels et son site internet Douceur de France permettait de rapporter un certain nombre de commandes auprès des particuliers. Ils regrettent une absence de dialogue avec la direction.
L'ARDENNAIS

du 19/06/2018
en page 21
Sedan - La nouvelle vie des ex-salariés de Michaux.
Cela fait un an que la société de transports Michaux a été liquidée. Entre nouvel horizon professionnel ou chômage, chacun des 82 salariés licenciés a vu son quotidien chamboulé. Si un certain nombre d’anciens chauffeurs ont retrouvé du travail dans le transport routier, d’autres ont complètement changé de métier. Plus de la moitié a retrouvé du travail, dont une trentaine en CDI. Mais une vingtaine d’anciens salariés, notamment les employés administratifs, sont encore en recherche d’emploi. Une demi-douzaine est actuellement en formation.
L'ARDENNAIS

du 19/06/2018
en page 18
3 millions d’euros pour Bakus.
La viticulture du futur s’impose en Champagne. La start-up rémoise VitiBot vient de lever des fonds pour poursuivre le développement et la commercialisation de son robot, premier enjambeur électrique et autonome à 100%. L‘entreprise compte 25 salariés.
L'UNION ECONOMIE

du 19/06/2018
en page XVI
50% du vignoble Roederer en conversion bio.
La prestigieuse maison de champagne Roederer a finalement décidé de sauter le pas, après la vendange 2017. Elle devient le domaine viticole le plus important en cours de conversion bio en Champagne.
L'UNION ECONOMIE

du 19/06/2018
en page VIII
Tereos accuse le coup mais devient numéro 2 mondial.
Touché par la chute des cours, le groupe coopératif sucrier Tereos entre dans le rouge et cherche des partenaires. Sa production record lui permet toutefois de progresser à l’échelle mondiale.
L'UNION ECONOMIE

du 19/06/2018
en page VI
II fige les émotions sur papier glacé.
Dans son studio rémois, le photographe Jacques Dieppedalle mêle photos et psychologie de part l’expérience vécue en studio avec ses modèles.
L'UNION REIMS

du 19/06/2018
en page 14
La pizzeria de Joe fait un carton.
Joe avait toujours rêvé de reprendre une pizzeria. C’est chose faite : il a installé sa boutique Joe Pizza au 40 avenue du Président Roosevelt à Châlons-en-Champagne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 19/06/2018
en page 14
Le master en finances de Neoma gagne seize places.
Le classement des masters en finance, publié par le quotidien économique britannique the Financial Times, a placé le master de Neoma au 25e rang (au 8e rang en France). Cela représente une progression de 16 places. Le classement valorise aussi le service Carrière de l’école classé au 8e rang à l’international : il s’agit du département dédié à l’accompagnement des étudiants vers leur premier emploi, par l’intermédiaire des ateliers de développement personnel et de coaching, des forums entreprises ou encore du networking (réseautage d’affaires) avec les anciens élèves.
L'UNION

du 19/06/2018
en page 6
Champagne. Beerens se distingue à Bruxelles.
L'Eternel rosé de la maison Albert Beerens d'Arrentières dans l'Aube revient du concours mondial de Bruxelles avec l'or.
L'EST ECLAIR

du 19/06/2018
en page IX
Cristal Union met de l'eau dans ses vinasses.
Fin du prix minimum, excédents mondiaux exceptionnels, le menu de l'assemblée générale plénière de Cristal Union à Troyes différait peu de celui des assemblées de sections.
> Tereos et Cristal Union : deux visions du marché s'opposent.
L'EST ECLAIR

du 19/06/2018
en page VII
De Troyes à Paris.
> Garçon Français et Orijns investissent la rue du Made in France.
> Beau succès pour la boutique éphémère de Flair.
L'EST ECLAIR

du 19/06/2018
en page VI
L'usine Mefro devient l'usine Accuride.
Un an après le rachat de Mefro Wheels par l'Américain Accuride Corporation, l'usine de La Chapelle-Saint-Luc affiche sa nouvelle enseigne.
L'EST ECLAIR

du 19/06/2018
en page VI
3 et +, l'intérim tout en proximité.
Dernière agence intérim totalement indépendante, 3 & PLUS vient de fêter ses 25 ans d'existence et lance une application qui permet de visualiser les missions disponibles et d'être alerté. L'équipe de Troyes compte trois personnes, Sens une personne et Malesherbes dans le Loiret deux personnes.
L'EST ECLAIR

du 19/06/2018
en page V
Les fans de Facebook sous la loupe de Grytics.
De Hillary Clinton aux Jeux Olympiques de Rio, en passant par Greenpeace, les analyses des groupes Facebook réalisées par la start-up Grytics sont très recherchées. Elle a touché une niche qui se révèle géante. Installée à la Technopole de l'Aube, elle emploie 12 salariés.
> Fondateurs. Histoire d'un duo gagnant.
L'EST ECLAIR

du 19/06/2018
en page II
International - Divers
Les succès du couple franco-allemand masqués par la crise européenne.
Emmanuel Macron et Angela Merkel devraient annoncer ce mardi une série de projets sur la fiscalité et l’avenir de la zone euro. La crise politique en Allemagne et l’agitation autour des migrants ternissent toutefois ces avancées.
> Les sujets en débat : Un défi migratoire à régler dans l’urgence ; Des avancées sur l’harmonisation fiscale ; Zone euro : Paris espère un accord décisif avec Berlin.
> Comment Le Maire et Scholz ont négocié l’avenir de la zone euro.
> Trump attise la crise en Allemagne alors que Merkel obtient un sursis.
LES ECHOS

du 19/06/2018
en page 6
Juridique et fiscal
Loi « avenir professionnel » : ce que les députés ont retouché.
L’Assemblée nationale va adopter ce mardi en première lecture la réforme de la formation professionnelle et de l’assurance-chômage. Les députés ont apporté quelques modifications au texte.
LES ECHOS

du 19/06/2018
en page 4
Le Maire promet de « relancer la croissance » avec sa loi Pacte.
Le projet de loi Pacte a été présenté lundi en Conseil des ministres. Selon une étude du Trésor, il pourrait faire gagner 1 point de PIB d’ici à dix ans.
> L’opinion bien disposée à l’égard du projet de loi.
> La suppression du forfait social contesté juridiquement.
LES ECHOS

du 19/06/2018
en page 3
Marketing et Stratégie
Protection sociale - Malakoff-Médéric et Humanis officialisent leur rapprochement.
Malakoff-Médéric et Humanis, deuxième et cinquième groupes paritaires de protection sociale en France ont annoncé jeudi 14 juin un rapprochement à l'horizon du 1er janvier 2019. Le nouvel ensemble deviendra le leader en assurance collective.(texte intégral)
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 16/06/2018
en page 4
Produits et marchés
Produits bio, gestion des déchets, les restaurateurs verdissent leurs démarches.
Le premier Salon Sirha Green, consacré à la restauration et à l’environnement, se tient à Lyon jusqu’au 19 juin. Il fédère les initiatives dans et autour de l’assiette pour faire rentrer les pratiques vertueuses au menu.
LES ECHOS

du 19/06/2018
en page 26
Tendances économiques
Emploi - Le Grand Est attire plus que la Côte d’Azur.
Une nouvelle étude réalisée par Régionsjob, montre en effet que les régions qui font le plus rêver les Français, en termes de mobilité professionnelle, ne sont pas forcément celles que l’on croit. Les utilisateurs du site du Grand Est semblent plutôt bien chez eux puisque c’est la région où les gens veulent le moins bouger (31 %). Les régions qui font le plus rêver sont celles d’Auvergne-Rhône-Alpes (11,1 %), de la Nouvelle-Aquitaine (10,2 %) et de Bretagne (10 %). La région Grand Est n’arrive qu’en huitième position avec 8,3 % mais elle est mieux placée que la région Provence- Alpes- Côte d’Azur (8 %) !
L'ARDENNAIS

du 19/06/2018
en page 6
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales