Flash du jour
mercredi 23 mai 2018
Champagne-Ardenne Actualités

Economie régionale - Commerce
Vitrines de Charleville-Mézières – Événement - Tanou créatrice d’œuvres en ballons.
Pour la fête des mères, l’association les Vitrines de Charleville-Mézières veut animer les commerces partenaires et les rues du centre-ville. Elle a ainsi demandé à Tanou le clown de réaliser des structures en ballons gonflables. Aux pieds de la statue de Charles de Gonzague sera aussi installée une borne à selfies avec un décor de ballons roses.
L'ARDENNAIS

du 23/05/2018
en page 11
Les buralistes se préparent à être moins dépendants du tabac.
Le président national de la Confédération des buralistes, Philippe Coy, était dans la Marne, hier 22 mai 2018, pour évoquer avec les décideurs politiques et économiques leur stratégie d’avenir à moyen terme et développer les axes de transformation de la profession d’ici 2021. « Dans la Marne, notre activité a chuté de 10 % en cinq ans », a rappelé Alain Sauvage, le président départemental.
L'UNION

du 23/05/2018
en page 6
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Charleville-Mézières – Restaurant Aux 3 balais, rue du Petit-Bois.
Baptisé Aux 3 balais, en hommage à la célèbre saga Harry Potter, l’établissement a ouvert ses portes le 19 avril dernier au 24 rue du Petit-Bois. La carte est composée de tartines, pains farcis, salades, préparés avec uniquement des produits frais.
LA SEMAINE DES ARDENNES

n° 454 du 23/05/2018
en page 5
Donchery – Loisirs - Le golf-cross, tremplin ludique vers le golf.
Depuis deux ans, le château du Faucon propose une activité originaire de Nouvelle-Zélande. Il s’agit du golf-cross, qui mêle golf et rugby. La balle utilisée a la forme d’un ballon de rugby et la taille d’une balle de golf. Ce sport, qui se joue seul ou en équipe, ne peut être pratiqué que sur trois sites en France, dont celui du château du Faucon. Il faut compter 30 euros par joueur et deux bonnes heures pour réaliser le parcours qui s’étend sur 7 kilomètres.
L'ARDENNAIS

du 23/05/2018
en page 21
Launois-sur-Vence – Loisirs - L’office de tourisme des Crêtes Préardennaises recrute.
L’office de tourisme des Crêtes préardennaises propose des excursions et séjours à la carte pour les groupes. Une création de poste est en cours pour développer la commercialisation de cette offre. La personne recherchée doit avoir un profil commercial mais aussi parler l’anglais et le néerlandais. Le poste est à pourvoir immédiatement. Renseignements au 03.24.35.02.69.
L'ARDENNAIS

du 23/05/2018
en page 13
Charleville-Mézières – Événement -Fête de la bière 2018 : une cuvée d’exception à plus d’un titre.
Portée par une météo idéale, la 14ème édition de la fête de la bière a accueilli une foule record (environ 50.000 visiteurs). Certains stands ont connu la rupture de stock. Selon un des organisateurs, l’événement pourrait commencer dès vendredi soir en 2019.
L'ARDENNAIS

du 23/05/2018
en page 8
Economie régionale - Divers
Ardennes - Gros plan sur l’éolien (2/3) - Un nouveau souffle.
Mardi 22 mai, le rotor avec ses trois pales, soit près d’une soixantaine de tonnes, a été hissé sur la première éolienne du parc du parc d’EnergieTEAM de Chappes-Remaucourt. Le premier aboutissement spectaculaire d’un travail entamé il y a presque dix ans. La mise en service est attendue pour juin.
L'ARDENNAIS

du 23/05/2018
en page 24-25
Ardennes - Gros plan sur l’éolien (1/3) - Des parcs éoliens semés aux quatre vents.
A ce jour, le département compte 9 parcs, pour un total de 132 éoliennes. >6 éoliennes à Chappes et Remaucourt. Montant de l’opération : 294.579 euros. >4 éoliennes à Barby et Sorbon. Le chantier est évalué à 206.205 euros. >10 aérogénérateurs pour la ferme de Ménil-Annelles. Un projet qui pèse 514.913 euros. >23 éoliennes en vue autour d’Hannogne-Saint-Remy, Seraincourt, Sévigny-Waleppe, Renneville, Chaumont-Porcien et Remaucourt. Un projet de 1,2 million d’euros autorisé le 28 février 2018. >7 éoliennes pour le parc du Moulin à Villers-devant-le-Thour et Asfeld pour un coût de 355.745 euros. >Le projet pharaonique du Mont-des-Quatre-Faux comprendra 63 éoliennes. Ce projet à 3,2 millions d’euros, le plus grand d’Europe, s’étale sur les communes de Juniville, La Neuville-en-Tourne-à-Fuy, Cauroy, Hauviné, Mont-Saint-Rémy, Ville-sur-Retourne et Bignicourt. Il est actuellement ralenti par un recours devant le tribunal administratif. >5 éoliennes prévues à Villers-le-Tourneur, Hagnicourt et Vaux-Montreuil. Le coût est de 261.580 euros. >8 éoliennes autour de Rocquigny, Rubigny, Vaux-lès-Rubigny et Fraillicourt pour 412.323 euros. >6 éoliennes pour Rocquigny et Vaux-lès-Rubigny pour 309.603 euros.
L'ARDENNAIS

du 22/05/2018
en page 23
Sainte-Ménehould. Iris veut en voir de toutes les couleurs.
Le projet d’Institut de recherche et d’innovation de Sainte-Ménehould (Iris), centré sur la problématique de la couleur, continue d’avancer avec un financement de la Caisse des dépôts et des contacts avec des entreprises et universités. Explications.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 23/05/2018
en page 18
Suippes. En bonne voie pour la fibre optique.
Un nœud de raccordement optique a été installé dans la commune de Suippes. Une étape importante dans l’installation de la fibre optique pour le secteur.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 23/05/2018
en page 17
Châlons-en-Champagne. Planet A en mal de com’.
Des élus du Conseil départemental de la Marne dénoncent un « défaut de communication » autour du forum international Planet A qui a lieu au Capitole en Champagne les 28 et 29 juin 2018. Précisions.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 23/05/2018
en page 9
Châlons-en-Champagne. La Garantie jeunes, coup de pouce pour l’emploi.
150 jeunes des secteurs de Châlons-en-Champagne et Sainte-Ménehould ont bénéficié du dispositif « Garantie jeunes » de la Mission locale depuis janvier 2017. Précisions.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 23/05/2018
en page 12
Châlons-en-Champagne. Planet A en mal de com’.
Des élus du Conseil départemental de la Marne dénoncent un « défaut de communication » autour du forum international Planet A qui a lieu au Capitole en Champagne les 28 et 29 juin 2018. Précisions.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 23/05/2018
en page 9
Châlons. Les Chinois ne viendront pas.
Panda Guild, branche française de Panda Technologie, avait pour ambition d’installer, sur 13 hectares au Mont-Héry à Châlons-en-Champagne, un grand parc protéiforme, avec un volet économique (sous la forme d’un showroom), un hôtel pour accueillir des touristes asiatiques, un centre culturel franco-chinois… Une interface entre entrepreneurs français et chinois, plusieurs millions d’euros d’investissement et des centaines d’emplois à la clé. Le dossier des investisseurs chinois de Panda Guild semble aujourd’hui s’effondrer. Explications.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 23/05/2018
en page 7
Des projets d'entreprise décollent grâce au design.
La collaboration entre des entreprises régionales et des étudiants troyens de l'école supérieure de design permet de faire émerger de nouvelles activités.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 21/05/2018
en page 10
Reims. Les agents de la fonction publique ont toujours le blues et le font savoir.
La manifestation intersyndicale d’hier 22 mai 2018 a rassemblé à Reims un bon demi-millier de salariés du secteur public, désireux de défendre ou d’améliorer conditions de travail et rémunérations.
L'UNION REIMS

du 23/05/2018
en page 9
Bezannes. Le parc d’affaires poursuit son développement.
La zone d’activités de Bezannes a le vent en poupe après l’ouverture de la polyclinique Courlancy-Bezannes. D’autres immeubles, cette fois des bureaux, devraient être prochainement livrés : Emergence en juin, Terranova à la rentrée, Pentagone en décembre et Zash, dans un an. D’ici l’été 2018, ce sont au total 200 entreprises qui devraient être implantées sur la ZAC, soit près de 4 000 emplois. (Texte intégral)
L'UNION

du 23/05/2018
en page 2
Romilly-sur-Seine. Le pôle d'excellence industrielle sur les bons rails.
Après la signature de l'acte de vente du terrain hier, le projet de nouveau Technicentre SNCF, d'un montant de 25 millions d'euros, va entrer prochainement dans sa phase de travaux. Le futur outil industriel devrait être opérationnel à l'été 2019.
L'EST ECLAIR

du 23/05/2018
en page 24
Aube. Le Département prêt à injecter 150 millions.
La bonne santé financière du conseil départemental de l'Aube, notamment son faible endettement, ouvre des perspectives pour des investissements dans des projets "exceptionnels".
L'EST ECLAIR

du 23/05/2018
en page 2
Sedan - Économie - Des panneaux solaires sur la friche Mory ?
L’entrepreneur Pierre Baillet envisage d’implanter une centrale photovoltaïque sur la friche Mory. Il s’y connaît en la matière car il a déjà recouvert le toit de l’entrepôt situé juste à côté de 3.800 mètres carrés de panneaux solaires pour créer une centrale électrique. Si son projet est similaire, la technologie qu’il envisage d’utiliser est différente. Cette fois, les panneaux solaires seront au sol. Cette centrale photovoltaïque devrait produire l’équivalent de la consommation annuelle en électricité (hors chauffage) de 150 foyers. Pour cela, il projette d’acheter le site, dont il déplore au passage l’état de délabrement. Il tend d’ailleurs la main à la Ville de Sedan, intéressée elle aussi par la réserve foncière que représente le site.
L'ARDENNAIS

du 21/05/2018
en page 22
Grande région Est
Les architectes s'opposent à la loi ELAN.
Le projet de loi ELAN (Evolution du Logement, de l'Aménagement et du Numérique) concerne les bailleurs sociaux, les architectes et les acteurs économiques. Réunie à Reims, la filière architecture du Grand Est s'y oppose vivement.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 21/05/2018
en page 4
Entreprises à la Une
Rethel – Automobile – Les contrôles sont plus précis et « sévères ».
Depuis le 20 mai, les centres de contrôles techniques doivent s’adapter à la nouvelle réglementation. Il faut compter plus de temps par véhicule. C’est un manque à gagner pour ces centres.
L'ARDENNAIS

du 23/05/2018
en page 22
Hautvillers. Une nouvelle boulangerie a ouvert.
Erwan et Caroline Poulain, boulangers à Cumières, ont ouvert un second magasin à Hautvillers.
L'UNION EPERNAY

du 23/05/2018
en page 10
Clémence Wurtz. Le Flair à la française.
Portrait de Clémence Wurtz, jeune Troyenne de 29 ans qui a lancé en octobre dernier Flair, sa marque de bodies entièrement conçus dans l'Aube.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 21/05/2018
en page 40
Epernay. Les salariés de Maison Burtin sont « épuisés ».
Hier 22 mai 2018, les salariés de la maison de champagne Burtin ont à nouveau manifesté pour dénoncer des conditions de travail toujours plus dégradées. Les salariés de Maison Burtin ont été soutenus par des vignerons venus d’autres maisons de champagne comme Moët & Chandon.
L'UNION EPERNAY

du 23/05/2018
en page 9
Vallée de la Marne. Vélos loués et livrés.
Pierre Bonnand lance une nouvelle offre de service : livrer à domicile les vélos qu’on lui loue, dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres autour de son point d’ancrage, Belval-sous-Châtillon. De quoi séduire les touristes ou les locaux. « Il y a un réel engouement pour la région depuis le classement à l’Unesco des Coteaux maisons et caves de champagne, l’ouverture de la véloroute et de manière plus générale le vélo électrique », explique-t-il.
L'UNION EPERNAY

du 20/05/2018
en page 7
Vitry-le-François. La sécurité avant tout chez Mangin-Egly.
Pour la 5e année consécutive, la société Mangin-Egly, située à Vitry-le-François (groupe Vinci Energies), a organisé le 18 mai 2018 une journée dédiée à la sécurité et la santé au travail, appelée « Safety Week ».
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 23/05/2018
en page 9
Vitry-le-François. La résidence seniors ouvrira début 2020.
La première pierre de La Salamandre, une résidence seniors-services de 111 logements du promoteur Domitys, a été posée hier 22 mai 2018 dans le quartier du Vieux-port à Vitry-le-François. Un investissement de 7 M€ HT financé conjointement par le Crédit agricole et la Caisse d’Epargne et un chantier mené par l’entreprise vitryate de travaux publics Moretti.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 23/05/2018
en page 8
Vitry-le-François. Le tabac Le Khédive encore attaqué.
Le tabac-presse Le Khédive, situé rue du Pont à Vitry-le-François, a été victime d’une nouvelle attaque, hier 22 mai 2018 peu après l’ouverture. Ce même commerce avait été braqué en août 2017.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 23/05/2018
en page 7
Reims. GRDF propose 22 postes en alternance.
Pour répondre à ses nouveaux enjeux, GRDF propose 700 postes en alternance, dont 22 dans la région, notamment à Bezannes, Charleville-Mézières, Troyes, Metz, Sainte-Savine, Saint-Dizier… En 2018, GRDF gère les réseaux de distribution de gaz de quelque 200 000 km de canalisations, dont 5 584 km répartis entre 375 communes dans la Marne et les Ardennes (soit l’équivalent de 286 000 clients).
L'UNION REIMS

du 23/05/2018
en page 13
Une imprimante 3D format XXL.
Installé à la Technopole de l'Aube, l'Aubois Alexandre Contat veut révolutionner la fabrication additive en créant des machines capables de produire rapidement des pièces de grande taille (projet Minos).
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 21/05/2018
en page 8
Pont-sur-Seine. L'après-PSI s'avère compliqué pour les salariés.
80 % des salariés de Tonna Access, autrefois salariés de PSI et Elap à Pont-sur-Seine, ont débrayé hier matin. Un avertissement au nouveau dirigeant, alors que les paies ne sont ni totalement versées, ni en temps voulu.
L'EST ECLAIR

du 23/05/2018
en page 26
Givonne - Un dessin de quelques heures sur le ventre
Marine Di Bella Evrard, artiste ongulaire, a ajouté, il y a quatre ans, une nouvelle activité à son salon d’esthétique. Il s’agit de l’art prénatal soit le belly-painting. Elle réalise un dessin éphémère sur le ventre d’une femme enceinte avec de la peinture hypoallergénique qui s’enlève à l’eau et au savon. Ensuite, elle prend des photos qui seront utilisées pour les livres de naissance, les faire-part ou les albums photos. Les prix varient de 40 à 175 euros.
L'ARDENNAIS

du 22/05/2018
en page 2
Monthermé - Patrice Rézende, un entrepreneur au mental d’acier.
Portrait de Patrice Rézende, ancien salarié d’International métal service (IMS), qui a créé une entreprise de négoce des aciers spéciaux en 2002. Au départ, installée au hameau des Vieilles-Forges, sa société prend le nom de Centrale d’Achats de Produits Rares (CAPR). Puis décidé à l’agrandir, il s’est porté acquéreur des locaux de l’ancienne chaudronnerie « Induméca » de Monthermé fin 2005 où il y a transféré ses activités. Achetés dans toute l’Europe, ses stocks d’acier spéciaux s’étoffent considérablement passant de 50 à 350 tonnes. Une centaine de références de toute forme et de toute dimension sont privilégiées par une clientèle nationale allant de la petite à la moyenne entreprise. Les Ardennes ne représentant que 25 % de l’activité globale de l’entreprise. La société a fait appel à 422 fournisseurs pour satisfaire 811 clients.
L'ARDENNAIS

du 21/05/2018
en page 17
Finances
Près de 30 % des clients sont prêts à s’assurer via des géants de la tech.
D’après une enquête de Capgemini, les consommateurs se montrent de plus en plus ouverts à la perspective de prendre une assurance auprès des Gafa.
LES ECHOS

du 23/05/2018
en page 27
International - Marchés
Commerce : l’Union européenne s’ouvre au Pacifique.
La Commission européenne va ouvrir des négociations avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande pour conclure un accord de libre-échange.
> L’accord Mercosur-Union européenne près d’être signé.
> Acier : l’Europe s’attend au rejet de son offre.
LES ECHOS

du 23/05/2018
en page 7
Juridique et fiscal
Création d’entreprise : ce que la loi Pacte va simplifier.
Le projet de loi Pacte comportera plusieurs mesures qui visent à faciliter les démarches des entrepreneurs. Parmi les propositions, la création d’un guichet unique pour la création d’entreprise.
LES ECHOS

du 23/05/2018
en page 5
Produits et marchés
Voiture électrique : l’Etat promet 100 000 bornes en 2022.
La filière automobile a ratifié un nouveau contrat stratégique avec le gouvernement pour la période 2018-2022. Au menu : la voiture électrique, l’emploi et la densification du tissu de PME.
> Luc Chatel, président de la Plate-Forme Automobile (PFA) : « La filière auto jouera sa survie ces prochaines années ».
LES ECHOS

du 23/05/2018
en page 19
« Il fallait cesser cette guerre des prix destructrice de valeur dans l’alimentation ».
Dans un entretien aux « Echos », le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, et la secrétaire d’Etat à l’Economie et aux Finances, Delphine Gény-Stephann estiment que la réforme n’aura qu’un impact modeste sur les prix des produits alimentaires.
> Tous les distributeurs derrière le texte, sauf Leclerc.
LES ECHOS

du 23/05/2018
en page 16
Ressources humaines
Entreprises et services publics face au défi de la longévité.
Les opportunités de croissance autour de la question de longévité sont bien réelles, mais complexes. Le vieillissement de la population contraint les acteurs de la « silver économie », publics et privés, à repenser le parcours de vie des plus âgés, mais aussi à trouver des solutions pour les aidants.
> « Dépendance : le défi n’est pas seulement financier ».
LES ECHOS

du 23/05/2018
en page 34
Tendances économiques
Comment Paris prépare ses entreprises d’insertion aux Jeux Olympiques 2024.
Les organisateurs des Jeux Olympiques 2024 l’ont promis : les futurs JO feront la part belle à l’insertion. Mais pour les entreprises de l’économie sociale et solidaire, les exigences des marchés publics sont élevées.
> La région Ile-de-France signe une charte « d’achats responsables ».
> Structure de l’économie sociale et solidaire cherche acheteur public.
LES ECHOS

du 23/05/2018
en page 25
Banlieues : Macron veut bousculer les entreprises.
Le chef de l’Etat a réuni mardi à l’Elysée plus de 600 acteurs des banlieues. Il a notamment demandé une plus forte implication des grandes entreprises dans sa stratégie en faveur des quartiers populaires.
> Les promesses du chef de l’Etat : testing antidiscrimination, un plan « coeur de quartier », une instance de recours sur l’équité territoriale, 30 000 stages de 3e pour les quartiers, les prépas à l’apprentissage grandes ouvertes, les maires mobilisés sur la sécurité, coups de pouce aux associations.
LES ECHOS

du 23/05/2018
en page 2
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales