Flash du jour
mercredi 16 mai 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Entreprendre au féminin… pourquoi pas en franchise ?
La plateforme www.reconversionenfranchise.com dédiée à la reconversion professionnelle des femmes organise deux temps forts dédiés à la franchise au féminin : une web-conférence le mardi 29 mai 2018 et une journée rencontre le lundi 4 juin 2018 à la CCI de la Marne à Reims.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 16/05/2018
en page
Economie régionale - Commerce
Châlons-en-Champagne. Rudy Namur avec les commerçants.
Invités par Rudy Namur, adjoint au maire de Châlons-en-Champagne en charge du centre-ville et du commerce, Jérôme Collard et Baptiste Girard de la start-up Red Wasabi ont un projet pour valoriser les vitrines châlonnaises vacantes.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 16/05/2018
en page 13
Economie régionale - Divers
Ardenne Rives de Meuse – Projets - Tourisme, petite enfance et développement économique dans le viseur cette année.
Tour d’horizon, non exhaustif et en chiffres, des projets qui devraient être menés par la communauté de communes dans le courant de cette année. > 74.840 euros pour la zone d’activités de Vireux-Wallerand. > 2,29 millions d’euros pour la création du site multi-accueil de Givet qui ouvrira en septembre. > 66.848 euros pour une étude de réalisation d’un forage et des essais de pompage sur le secteur Chooz-Aubrives-Foisches. > 1,8 million de travaux pour l’achèvement de la Voie verte aux abords de Chooz. Une fois les subventions déduites, le reste à charge pour Ardenne Rives de Meuse sera d’environ 900.000 euros. > 420.000 euros pour le haut débit. > 760.000 euros pour le versement de la première tranche de fonds de concours qui s’élève à 3,8 millions d’euros pour la revitalisation de la ligne Givet-Charleville. Somme qui s’ajoute aux 456 632 euros reportés de l’an dernier. > 700.000 euros pour effectuer la deuxième tranche de travaux à Charlemont. Elle bénéficie dans ce cadre d’une subvention de l’État au titre des fonds pour la restructuration de la défense de 1,25 million d’euros en contrepartie de la réalisation de 1,8 million de travaux TTC.
L'ARDENNAIS

du 16/05/2018
en page 19
Charleville-Mézières – Urbanisme -Enquête publique lancée pour le boulevard Delautre.
Pour un campus plus sûr et plus cohérent, la partie basse du boulevard Delautre (soit 210 mètres de long) devrait être supprimée, engendrant nombre de changements de circulation dans la zone du Moulin Le Blanc. Une voie reliant le boulevard et la rue Mendès-France devrait ainsi être créée. Une enquête publique a été lancée jusqu’au 1er juin. Deux exemplaires du projet sont consultables à l’hôtel de Ville de Mézières, au service de la police municipale, et à la mairie annexe, place Jacques-Félix. La population peut ainsi faire part de ses remarques sur un registre. Par ailleurs, le dossier peut être consulté sur le site internet de la Ville, où les observations sont également les bienvenues.
L'ARDENNAIS

du 16/05/2018
en page 8
Rethel - Un forum sur l’emploi et la formation.
La mission locale Sud Ardennes organise mercredi 23 mai, de 9h30 à 13 heures son forum emploi, métiers et formations à l’Atmosphère. De nombreuses entreprises seront présentes pour rencontrer et échanger avec des demandeurs d’emploi, des étudiants ou bien des créateurs d’entreprise. Plusieurs postes dans différents secteurs d’activité seront également proposés. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 16/05/2018
en page 2
Bétheny. L’innovation décolle à Terralab.
Le salon Terres Innovation se déroule les 16 et 17 mai 2018 sur le site de Terralab (ex-Ferme 112) à Bétheny. Une quarantaine d’exposants proposant des solutions innovantes aux agriculteurs et viticulteurs seront présents.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3323 du 11/05/2018
en page 12
Bezannes. Un village pour les start-up.
Le Village by CA, situé à Bezannes, est un dispositif d’hébergement permettant aux jeunes entreprises d’être accompagnées dans le développement de leur projet jusqu’à leur entrée sur le marché économique. L’union des sept membres fondateurs du complexe de Bezannes vise à dynamiser l’économie et l’attractivité du territoire rémois en offrant 2,5 M€ pour l’animation et le financement des start-up. 20 start-up ont la chance de faire partie de l’aventure. Aujourd’hui toutes labellisées, 15 d’entre elles sont hébergées au cœur du site.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3323 du 11/05/2018
en page 8
Microville 112 : 24 lauréats pour l’Appel à Manifestation d’Intérêt.
Le 25 avril 2018, la Mairie de Courcy, en partenariat avec Alliance Sens & Economie, a annoncé la liste des 24 lauréats de la première vague des projets qui souhaitent s’implanter sur la Microville 112, sur le site de l’ancienne base aérienne 112 qui dispose de 90 hectares de terrain et 60 000 m2 de bâtiments. Précisions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7759 du 16/05/2018
en page 13
Reims-Nagoya, un jumelage synonyme de business.
Dans le cadre du jumelage entre Reims et la ville japonaise de Nagoya, les deux maires veulent développer un partenariat économique et touristique en plus des traditionnels échanges culturels. Les Japonais ont pu découvrir notamment les atouts de l’agro-industrie rémoise au cours de leur visite. « Nous accueillons chaque année 3,5 millions de visiteurs. Avec 3 millions d’habitants à Nagoya, nous souhaitons attirer des touristes au pouvoir d’achat relativement importants », a expliqué le maire Arnaud Robinet.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7759 du 16/05/2018
en page 5
« Montrer la diversité des métiers des paysagistes concepteurs ».
La Fédération Française du Paysage en Champagne-Ardenne a élu fin avril 2018 un nouveau bureau présidé par Arnaud Bertin.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7759 du 14/05/2018
en page 3
Châlons-en-Champagne. Une sécurité en béton.
La Ville de Châlons-en-Champagne passe une nouvelle étape dans la sécurisation des lieux à risque dans le centre-ville. Des blocs de béton et des barrières ont été installés aux alentours des écoles et des arrêts du bus. L’investissement par la Ville de Châlons-en-Champagne s’élève à 113 000 € en 2018.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 16/05/2018
en page 7
Vers une méthode de filtration plus appropriée pour la station d’épuration.
La Communauté de communes Sézanne Sud-Ouest marnais prévoit de lancer des travaux au second semestre 2018 pour réhabiliter la station d’épuration située à Broussy-le-Petit. Un dispositif de filtres plantés de roseaux est envisagé.
L'UNION EPERNAY

du 16/05/2018
en page 14
Reims. C’est bientôt le printemps… des arts.
A l’initiative de l’association des commerçants Les Vitrines de Reims depuis 21 ans, la manifestation baptisée Le Printemps des Arts, se déclinera au centre-ville de Reims autour de plusieurs temps forts, du 19 mai au 2 juin 2018.
L'UNION REIMS

du 16/05/2018
en page 17
Reims-Cormontreuil. Nomades, l’éternel retour.
Les aires d’accueil des gens du voyage s’avèrent une fois de plus insuffisantes à Reims. La ville compte aujourd’hui deux aires d’accueil et une aire de grand passage. 3 questions à Xavier Albertini, adjoint en charge de la sécurité.
L'UNION REIMS

du 16/05/2018
en page 12-13
Reims. Le gérant de la salle événementielle sera annoncé fin juin.
Le choix du délégataire de la future salle événementielle rémoise pourrait être annoncé lors du prochain conseil municipal, le 25 juin 2018.
L'UNION REIMS

du 16/05/2018
en page 11
Reims, Prunay, Sillery. Ces avions qui gênent les riverains.
Tranquillité, sécurité et projets étaient à l’ordre du jour de la réunion publique hier 15 mai 2018. David Chatillon, en charge du tourisme au Grand Reims, a expliqué que les travaux concernant la piste étaient rendus nécessaires par une évolution de la réglementation. Ces aménagements n'ont pas pour but d’accroître le trafic mais « simplement de maintenir l’activité à son niveau actuel ».
L'UNION REIMS

du 16/05/2018
en page 7
Grande région Est
Région Grand Est - Dynamiser les liens avec la Chine.
Le président de la Région Grand Est, Jean Rottner, est attendu aujourd’hui à Chengdu, capitale du Sichuan, pour signer un accord de coopération. Le Grand Est entend d’abord aider les entreprises régionales, déjà, ou non, en affaires avec des partenaires chinois, à aborder ce marché de 80 millions d’habitants. La délégation régionale doit notamment visiter l’usine PSA-Dongfeng, lancée en 2016. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 16/05/2018
en page 2
Entreprises à la Une
Contreuve – Agriculture - Un outil innovant pour le bio.
La société Steimer, basée à Contreuve près de Vouziers, et spécialisée dans la conception et la fabrication de matériel agricole, vient de sortir une nouvelle machine. Il s’agit d’une herse étrille qui arrache avec ses dents la mauvaise herbe. « Natalia », devrait intéresser les céréaliers qui ont choisi la production bio. Elle a été conçue à Contreuve, mais elle est fabriquée en Pologne. 80.000 machines vont être fabriquées sur cinq ans. Elle est commercialisée dans toute la France, avec un réseau de concessionnaires comme par exemple Claas. D’après Émeric Bonhomme, l’un des deux associés de la société, la dynamique bio donne un potentiel nouveau à leur société. Dans quelque temps, la société ardennaise va sortir une nouvelle charrue du nom de « Magda » qui pourra s’adapter à différentes largeurs de travail.
L'ARDENNAIS

du 16/05/2018
en page 27
Sedan - Pour moi un bar c’est comme une famille.
Entretien avec Jeannine Raviart qui a repris le bar « Les Arcades », il y un an. Elle a dû apprendre les spécificités du métier de cafetier.
L'ARDENNAIS

du 16/05/2018
en page 22
Sapogne-et-Feuchères – Agriculture - La ferme de la Grosse Borne joue la carte de la diversification.
Soucieux de pérenniser leur entreprise, Alexandre et Adrien Lagrive, deux jeunes agriculteurs, associés avec leur père Hubert dans le GAEC de la Grosse Borne, se lancent dans l’élevage et la vente directe de poulets Label rouge, garantis élevés en plein air. Les deux frères ont construit deux bâtiments de 400 mètres carrés chacun pouvant accueillir au total 8.800 poulets. Jusqu’ici, l’exploitation agricole familiale, qui s’étend sur 250 hectares entre le village de Sapogne et le hameau de Feuchères, était axée sur la production de vaches allaitantes charolaises ainsi que sur la culture de produits céréaliers. En 2017, les deux frères ont monté un projet de proximité qui a reçu le trophée des entreprises 2018 attribué par Ardenne Métropole pour récompenser les initiatives innovantes sur le territoire. Le GAEC a signé un contrat avec les Moulins Henry, filière spécialisée dans l’organisation et la mise en marché de production de volailles de chair.
L'ARDENNAIS

du 16/05/2018
en page 13
Charleville-Mézières – Commerce - Ma Poulperie, bar ludique à deux pas du marché couvert, est sur les rails.
D’ici septembre, Élodie Costabelli ouvrira « Ma Poulperie », bar qui mêlera jeux de société et univers geek, rue Baron-Quinart. Elle va travailler en partenariat avec Warmashop, boutique de la rue Bourbon, qui va fournir les jeux. Si ceux-ci plaisent, les clients pourront aller les acheter là-bas, histoire de faire fonctionner le commerce local.
L'ARDENNAIS

du 16/05/2018
en page 9
Charleville-Mézières - Montcy-Saint-Pierre - L’épicerie Marie, un théâtre depuis 30 ans.
Entretien avec Marie et Pascal Brillant gérants de l’épicerie de la place de Montcy-Saint-Pierre depuis 30 ans. Comment expliquer la longévité tout de même exceptionnelle de ce commerce de proximité dans un contexte où les petits commerces peinent à durer dans le temps ? Chez eux, c’est la convivialité, la proximité et la rapidité.
L'ARDENNAIS

du 16/05/2018
en page 2
Muizon. Venez sur le champ !
Depuis sa création en 1991, la Cueillette de Muizon s’est agrandie passant de 6 à 20 hectares. Elle compte aujourd’hui environ 25 salariés lors de la pleine saison. L’exploitation a été récompensée lors du Concours général agricole 2018 pour deux de ses produits.
LA MARNE AGRICOLE

n° 3323 du 11/05/2018
en page 7
Sézanne. Feralco investit 3 M€ dans un nouveau bâtiment.
L’entreprise Feralco, spécialiste des solutions de rayonnage de stockage situé à Sézanne, réalise un chiffre d’affaires de 68 M€, contre 47 M€ il y a trois ans, et compte 125 salariés. « Cette année, nous avons agrandi nos locaux pour créer une nouvelle ligne de production et avoir une plus grande capacité de stockage. Cela représente 3 M€ d’investissement », explique Stéphane Daveau, directeur général de l’entreprise. Une dizaine d’embauches est prévue en 2018.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7759 du 16/05/2018
en page 4
ATS aimerait grandir plus vite à Sézanne.
L’entreprise ATS, spécialiste de la découpe laser et jet d’eau pour réaliser de la sous-traitance industrielle et siège du groupe AGS, poursuit son développement et investit, mais elle se heurte à des difficultés pour recruter et se développer à Sézanne. Explications.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7759 du 16/05/2018
en page 4
Sainte-Ménehould. Ça roule mal pour Weber.
Les camions de Serge Weber faisant office d’épicerie itinérante dans les villages autour de Sainte-Ménehould sont victimes de nombreuses avaries qui pénalisent la livraison de certains produits.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 16/05/2018
en page 20
Châlons-en-Champagne. Le projet d’hôtel menacé.
Le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a décidé d’annuler, hier 15 mai 2018, les permis de construire et de démolir délivrés à la SCI Le Castel en vue de la construction d’un complexe hôtelier Kyriad entre l’allée Paul-Doumer et le boulevard Hippolyte-Faute à Châlons-en-Champagne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 16/05/2018
en page 8-9
Vertus. Des bouteilles qui leur tiennent à cœur.
Une vingtaine d’adhérents de la coopérative vinicole de Vertus ont tiré eux-mêmes 12 000 bouteilles de la future cuvé « Cœur de Vertus ». Elle sera lancée en 2019 pour les 70 ans de la coopérative.
L'UNION EPERNAY

du 16/05/2018
en page 11
Reims. Boulingrin : les halles retrouvent une buvette.
Dominique Bunel, patron du bar à vins « Ma bouteille s’appelle… Reviens ! », situé rue de la Magdeleine à Reims, vient d’ouvrir la buvette « Reviens ! au Boulingrin » sous les halles du Boulingrin.
L'UNION REIMS

du 16/05/2018
en page 15
Les Ambulances Hamelin en liquidation.
Le tribunal de commerce de Troyes a mis en liquidation judiciaire les Ambulances Hamelin (25 salariés à Brienne-le-Château). Seul espoir : le sursis de trois mois pour trouver un repreneur.
L'EST ECLAIR

du 16/05/2018
en page 15
Dominique Jacquemard a été la 3e femme à la tête d'Olympia.
Après Alice et Raymonde, Dominique Jacquemard était la 3e génération à diriger l'entreprise de chaussettes Olympia à Romilly-sur-Seine. Elle est décédée lundi à l'âge de 70 ans.
> "Un digne chef d'entreprise qui a marqué le monde industriel".
L'EST ECLAIR

du 16/05/2018
en page 2
International - Divers
Téhéran et les Européens avancent sur le sauvetage de l’accord JCPoA.
L’Iran et les signataires européens de l’accord sur le nucléaire iranien (JCPoA) ont trouvé un accord de principe. La France, de son côté, martèle sa « détermination » à préserver les entreprises françaises investissant en Iran.
> Les entreprises françaises dans l’expectative.
> Début de tractations compliquées en Irak.
LES ECHOS

du 16/05/2018
en page 6
Le ralentissement de la croissance se confirme en Europe.
Le PIB a progressé de seulement 0,4 % de janvier à mars dans la zone euro, contre 0,7 % les trois précédents trimestres. L’effritement a surtout été net en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, les trois premières économies de l’Union européenne.
> Budget de la zone euro : Paris confiant.
LES ECHOS

du 16/05/2018
en page 5
Tendances économiques
Conjoncture - La croissance française revue à la hausse à 2,3 % en 2017.
L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a revu nettement à la hausse, mardi 15 mai, ses estimations de croissance pour 2017 en France. Tiré par l'investissement des entreprises et des exportations, le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 2,3 %, soit 0,3 point de plus qu'annoncé précédemment. Le déficit public, lui, ne bouge pas, à 2,6 % du PIB fin 2017. (texte intégral)
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 16/05/2018
en page 4
Les créations d’emplois résistent malgré une moindre croissance.
L’Insee évalue à 57 900 le nombre de postes créés au premier trimestre 2018. Le tassement de l’activité en début d’année n’a pas stoppé la dynamique de l’emploi salarié dans le secteur privé.
> La plus forte hausse du PIB depuis dix ans en 2017.
LES ECHOS

du 16/05/2018
en page 2
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales