Flash du jour
lundi 30 avril 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Salon Viti Vini : cap sur la dixième édition.
Le salon Viti Vini prend tout son sens dans l’accompagnement du développement du business des entreprises connexes au champagne. Organisé tous les deux ans par le Club des entrepreneurs champenois, fort de ses quelque 200 membres, le salon reste sur un bilan 2016 plus que positif. Cette année, il met l’accent sur l’œnotourisme du 16 au 19 octobre 2018 au Millesium d’Epernay.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7756 du 23/04/2018
en page 6
Dans les CCI
Découvrez l’avenir du commerce le 14 mai.
Pour apporter toujours plus de service et de satisfaction à leurs clients, les commerçants doivent rester attentifs aux tendances et aux innovations. Pour leur apporter cette valeur ajoutée, la Chambre de commerce et d’industrie de la Marne organise chaque année une journée qui leur est dédiée. L’évènement du lundi 14 mai 2018 au Mess des entrepreneurs de Châlons-en-Champagne va ainsi permettre de prendre de la hauteur sur le thème « Quel avenir pour mon commerce ? ».
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7756 du 23/04/2018
en page 8
Economie régionale - Industrie
La Société nogentaise de blanchisserie est reprise
L’offre du groupe familial Sdez a été retenue par le tribunal de commerce de Troyes.
L’usine restera à Nogent-sur-Seine et quinze salariés seront conservés (sur trente et un)
> 600 000€ d’investissements prévus

L'EST ECLAIR

du 28/04/2018
en page 28
Economie régionale - Commerce
Rocquigny – Une commerçante souhaite vendre dans l’urgence.
Solange Avé, la patronne de l’unique bar-tabac de Rocquigny, cherche désespérément un repreneur. Cela fait trois ans qu’elle souhaite vendre son commerce de proximité qu’elle a tenu pendant près de treize ans. Mais à cause de ses soucis de santé, elle n’a pas d’autres choix que de vendre au plus vite « Le Saint Christophe ». Le fonds de commerce est fixé à 50 000 euros (texte intégral).
L'ARDENNAIS

du 28/04/2018
en page 2
On ne s’improvise pas vendeur de muguet.
C’est une tradition au 1er Mai : les vendeurs de brins de muguet envahissent les rues et parkings de Reims avec leur seau. Mais gare à ceux qui ne respectent pas les règles.
L'UNION REIMS

du 30/04/2018
en page 7
Un salon convivial qui a attiré 900 personnes.
Le premier salon des bières artisanales et whisky à Vitry-le-François a rencontré un vrai succès.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 30/04/2018
en page 10
Citron vert, des soins de beauté sans rendez-vous
Depuis le 15 mars Michelle Mélane a ouvert un institut de beauté au 24 place Jean Jaurès à Troyes (place de la Bourse) où se trouvait anciennement une pharmacie. Le concept du salon, des soins sans rendez-vous où l’attente n’excède pas vingt minutes.
L'EST ECLAIR

du 30/04/2018
en page 10
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Montcornet – Le château rouvre ses portes demain.
Les travaux de sécurisation qui avaient repoussé l’ouverture sont enfin finis, dès le 1er mai, c’est donc en toute sécurité que les amoureux d’histoire vont pouvoir déambuler dans les vestiges du château de Montcornet. Construit au XI e siècle et resté intouché depuis le XVII e et le départ de ses derniers occupants, le site offre un témoignage unique sur l’architecture et la vie médiévales. Pourtant, « Il reste encore beaucoup à faire », explique Marie-Maud Fleury, de l’association des Amis de Montcornet. Après la tour Amboise, c’est maintenant le grand couloir, les voûtes des cuisines, les chambres ou encore le chemin de garde qui réclament des soins. Les recettes des entrées vont donc servir à financer ces travaux. L’association est toujours à la recherche de mécènes et rappelle que les dons sont déductibles des impôts.
L'ARDENNAIS

du 30/04/2018
en page 10
Ardenne-Métropole – Le territoire attire les camping-cars.
Lors de la dernière assemblée générale de l’office de tourisme communautaire, sa présidente, Raymonde Mahut, a précisé que le nombre de camping-caristes a augmenté dans les Ardennes en 2017. Une aubaine pour le territoire, d’autant que « ces touristes ont un bon pouvoir d’achat ». Problème : « Notre département est très en retard dans l’accueil des camping-cars ». L’office de tourisme communautaire va donc devoir travailler sur ce point (texte intégral).
L'ARDENNAIS

du 29/04/2018
en page 12
Montcy Notre Dame – La Noix verte rouvre ses portes.
Après les inondations de cet hiver, le snack la Noix verte, détruit à plus de 80 %, n’était plus qu’un vaste terrain recouvert de planches et de détritus. Les réparations s’élèvent à plus de 700 euros. Un véritable élan de solidarité a vu le jour. Une cagnotte Leetchi, par internet, a été mise en place et le propriétaire, Jean-Marc Collignon, a pu compter sur l’aide de ses clients, voisins et amis pour nettoyer le site et commencer la reconstruction. Il est en cours d’acquisition d’un garage de plus de 30 mètres carrés dans lequel il installera tous ses équipements électriques. Les terrasses sont déjà fixées et ne risquent plus d’être emportées par les eaux. Même s’il reste encore beaucoup à faire, la Noix verte est ouverte, les mercredis, vendredis, samedis et dimanches de 12 à 21 heures et tous les jours sauf le lundi en période estivale.
L'ARDENNAIS

du 29/04/2018
en page 9
Givet et sa région – Le Duel : Quais ou Croisette.
La Croisette de Dinant a été inaugurée le 29 avril en grande pompe. L’occasion de comparer les aménagements avec ceux des quais de Givet, qui ont d’ailleurs été baptisés l’an dernier « Promenade des Belges ». Quelques points de comparaison. > La longueur des quais : 750 m à Givet, près de 900 m à Dînant. > Les aménagements : sièges et bancs, chalet pour réservation des bateaux et ventes de glaces à Givet, bancs, aire de jeux et terrasses à Dînant. > Les activités des quais : Le Charlemagne (bateau de croisières fluviales), des bateaux électriques et un petit train touristique à Givet, bateaux électriques et bateaux de croisière fluviale à Dînant. > Les autres activités en ville : une richesse patrimoniale qui se visite et la voie verte à Givet, des bâtiments à visiter, le casino et des virées en canoë-kayak à Dînant.
L'ARDENNAIS

du 28/04/2018
en page 18
Pour savoir si votre restaurant est propre.
De nombreux restaurants sont désormais répertoriés sur le site Alim’confiance. Une exposition qui n’est pas au goût du syndicat professionnel.
L'UNION REIMS

du 29/04/2018
en page 5
Economie régionale - Divers
Le chiffre : 115.
C’est la durée, en heures, de la formation proposée aux demandeurs d’emploi qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise dans les Ardennes. Ce stage gratuit de trois semaines (de la chambre de métiers) se déroulera du 4 au 25 juin (texte intégral).
L'ARDENNAIS

du 28/04/2018
en page 2
Japan mania dans la ville aimée de Foujita.
Après une signature en octobre 2017 au Japon, le jumelage avec Nagoya sera entériné le 5 mai 2018 à Reims. L’occasion de festivités qui lancent l’année du Japon.
L'UNION REIMS

du 30/04/2018
en page 10-11
« Il y a toujours des imprévus mais tous les dossiers seront fermés à la fin du mandat ».
Le maire de la Cheppe, Marcel Bonnet, qui ne souhaite pas se représenter, estime que tous les projets lancés seront clos d’ici 2020, notamment la conservation de la zone humide.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 30/04/2018
en page 14
La zone de Trois-Fontaines va pouvoir se développer.
A Robert-Espagne, la mise en sécurité incendie de la zone économique située sur la commune meusienne a été réalisée.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 30/04/2018
en page 14
L’Agence régionale de santé incite au regroupement.
L’Agence régionale de santé aimerait que la maison de santé pluridisciplinaire de Saint-Remy-en-Bouzemont soit regroupée avec le cabinet médical de Sermaize-les-Bains.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 29/04/2018
en page 5
Un nouveau son et lumière pour l’automne.
La Ville de Reims a choisi la très cotée société québécoise Moment Factory pour mettre en lumière la cathédrale Notre-Dame. Le groupe rémois The Shoes composera la musique.
L'UNION REIMS

du 28/04/2018
en page 12
Les avocats aident les contribuables.
Des avocats fiscalistes vont se relayer toute la journée du 3 mai 2018 à Reims afin de vous aider à remplir votre déclaration.
L'UNION REIMS

du 28/04/2018
en page 11
Dans un an, on pourra admirer le futur parvis de la mairie.
Les pelleteuses sont entrées en action sur le parvis de la mairie de Reims. Il s’agit de décaper le sol et préparer le terrain pour la future place piétonne qui devrait être achevée en avril 2019.
L'UNION REIMS

du 28/04/2018
en page 10
Le centre-ville de Reims bientôt en zone 30.
C’est une certitude : la vitesse va être réduite en centre-ville de Reims. Mais quand précisément ? Le maire devrait s’exprimer sur ce point avant l’été.
L'UNION REIMS

du 28/04/2018
en page 7
Un an de retard.
Les fouilles archéologiques ont révélé des vestiges des années 300.Une richesse historique qui va entraîner 12 à 14 mois de retard pour la reconstruction du quartier du Verbeau à Châlons-en-Champagne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 28/04/2018
en page 7
Pas facile de redynamiser le centre-ville de Vitry.
Une étude a été réalisée par la Semaest à la demande de la mairie de Vitry-le-François. Le rapport préconise différentes améliorations mais n’a pas convaincu tout le monde. Explications.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 28/04/2018
en page 3
Mai, mois du gruyère.
Entre les vacances, les jours fériés, les ponts, les week-ends et les grèves, il faudra avoir envie de travailler en mai. Trois questions à Ricardo Agnesina, de la CGPME Marne.
L'UNION

du 28/04/2018
en page 4-5
Pays vitryat : une zone économique en développement.
La zone économique de Trois-fontaines cherche à accueillir de nouvelles entreprises depuis l’installation d’une cuve d’eau de 120m3 qui lui permet d’être aux normes sécurité incendie. La zone de vingt hectares se situe dans l’ancien camp militaire américain abandonné dans les années 1960 et appartient à la commune de Robert-Espagne (Meuse) située entre la Marne et la Haute-Marne (Texte intégral)
L'UNION

du 28/04/2018
en page 2
Bar-sur-Aube : Prêtes à ouvrir leur territoire ?
La préfecture a organisé une réunion d’information destinée aux communes de l’arrondissement de Bar-sur-Aube afin de réfléchir à la création ou à l’extension d’une nouvelle commune.
Témoignage d’Etienne Welter maire de Chémery-Chéhéry nouvelle commune née le 1er janvier 2016 dans les Ardennes.

L'EST ECLAIR

du 30/04/2018
en page 19
Nouvelle licence professionnelle à la rentrée
Le lycée Edouard-Herriot et l’URCA (l’Université de Reims Champagne-Ardenne) viennent d’officialiser leur collaboration pour l’ouverture d’une nouvelle licence professionnelle «Management des activités commerciales».
L'EST ECLAIR

du 28/04/2018
en page 7
Grande région Est
Le « geste » de la SNCF fait des mécontents.
Les clients des TER paieront leur abonnement à moitié prix en juin 2018. Un geste insuffisant pour les Régions.
L'UNION

du 28/04/2018
en page 6
Entreprises à la Une
Une station intelligente pour le gaz.
Butagaz vient d’installer un distributeur automatique 24/24 au niveau de la station-service de Cora Nord à La Neuvillette à Reims. Celle-ci permet de payer via son smartphone, internet ou par carte bleue.
L'UNION REIMS

du 30/04/2018
en page 14
40 ans d’expertise dans le métal.
A Saint-Martin-sur-le-Pré, PCH Metals emploie 84 salariés qui transforment l’acier, l’alu, le cuivre, l’inox… Tour d’horizon de leur savoir-faire.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 30/04/2018
en page 10
Le cochon déchaîne les passions.
A Châlons-en-Champagne, le passage de Quick au 100 % halal ne plaît pas à tous les clients.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 30/04/2018
en page 9
Gare en péril.
Propriétaire de la gare de Pargny-sur-Saulx, la SNCF envisage de détruire le bâtiment actuellement désaffecté. Un projet auquel le conseil municipal s’oppose.
L'UNION

du 30/04/2018
en page 7
Son académie à Reims.
Béatrice Le Panse, athlète de haut niveau et rémoise, a fondé une académie de coaches aux métiers de la forme.
L'UNION

du 30/04/2018
en page 2
Une boutique solidaire Ding Fring ouvre au centre commercial Cernay.
Un nouveau magasin Ding Fring ouvrira ses portes dans la galerie Carrefour Cernay à Reims le 5 mai 2018. Dans ses rayons, des vêtements bon marché collectés par le Relais dans la Région.
L'UNION REIMS

du 29/04/2018
en page 7
Plus jamais en manque de pizzas.
Le restaurant Pizza Minutes a installé un distributeur de pizzas (commercialisé par la société Apitech) devant sa boutique au 69 boulevard du Général de Gaulle à Châlons-en-Champagne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 29/04/2018
en page 6
Ils créent le cirque du futur.
A Châlons-en-Champagne, le Centre national des arts du cirque, c’est aussi un pôle de recherche dont les inventions bénéficient à tous. La preuve en 5 exemples : la reine des cordes, des caméras contre les blessures, une base de données des agrès, des costumes anti-brûlures et une participation musicale pour le corps.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 29/04/2018
en page 5
Mission locale : des jardins mobiles pour créer du lien social.
Deux jeunes vitryates créent des jardins dans le cadre d’un projet de mini-entreprise appelée Gaïa.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 29/04/2018
en page 6
La mini-entreprise de Maryse-Bastié au Bouligrin.
Des élèves du collège Maryse-Bastié à Reims ont vanté leur produit créé de toutes pièces dans leur mini-entreprise au Marché du Boulingrin : la Calendriette, un article multifonctions, qui sert à la fois d’ardoise, de mémento et de calendrier perpétuel.
L'UNION REIMS

du 28/04/2018
en page 16
Un engin révolutionnaire pour le travail au sol entre les ceps de vigne.
Anthony Chaudron, spécialisé dans le travail du sol et de la vigne, s’est lancé cette semaine dans un record du monde de désherbage mécanique sous le rang d’une parcelle de 20 hectares entre Mailly-Champagne et Sillery.
L'UNION REIMS

du 28/04/2018
en page 13
PCH Metals libère la remorque.
A Saint-Martin-sur-le-Pré, les salariés de PCH Metals rendent la semi-remorque mais n’entendent pas livrer leur production à leur plus gros client.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 28/04/2018
en page 9
Saint-Martin-sur-le-Pré : appel à la solidarité pour PCH Metals.
Les salariés de PCH Metals appellent les entreprises de la région à la solidarité. « Au lieu de passer commande dans le sud ou l’ouest, ils peuvent le faire chez nous pour continuer à faire vivre une entreprise du territoire » lancent les représentants du comité d’entreprise. PCH Metals a été placé en redressement judiciaire fin mars 2018 par le Tribunal de commerce Châlons-en-Champagne. Les candidats à la reprise du site ont jusqu’au 14 mai 2018 pour se manifester.
L'UNION

du 28/04/2018
en page 2
Black Moon Lab à Viva Technology 2018.
La start-up rémoise Black Moon Lab a été sélectionnée par le PMU pour exposer sa solution Hippolive lors du salon Viva Technology du 24 au 26 mai 2018 à Paris.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 30/04/2018
en page
Le Village by CA, accélérateur de projets.
Le Village by CA de Reims est un écosystème créateur de valeur et surtout un accélérateur de projets autour de start-up à fort potentiel. Il constitue le premier accélérateur local avec 15 structures hébergées dans les domaines du numérique, de l’agriculture, du champagne, de l’immobilier et de la santé. Revue d’effectif avec Christian Boutroux, le directeur du dispositif situé à Bezannes au pied de la gare TGV.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7756 du 23/04/2018
en page 9
PCH se diversifie et cherche un repreneur.
En difficultés depuis l’arrêt du soutien du groupe Zehnder, l’entreprise châlonnaise PCH Metals cherche à proposer bien plus que des radiateurs et espère séduire un repreneur.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7756 du 23/04/2018
en page 8
« Une belle année 2017 » pour Groupama Nord-Est.
Groupama Nord-Est affiche de bonnes performances et, tout en développant le digital, continue d’investir pour sa présence physique sur le territoire.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7756 du 23/04/2018
en page 6
7e site et nouvelles ambitions pour la Case à Pain.
En ouvrant un nouveau lieu de production et un magasin en zone Farman à Reims, Nabil Sbaï, qui a créé la Case à Pain en 2000, fait coup double pour fluidifier et développer son activité.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7756 du 23/04/2018
en page 5
International - Réglementation
Taxe numérique : les inquiétudes de la France.
Ralliée, à l'été 2017, à l'idée de taxer le chiffre d'affaires des géants du Net, l'Allemagne se fait aujourd'hui réticente. L'ambitieux programme de réformes de la zone euro porté par Emmanuel Macron risque d'accoucher d'une souris, pour cause de frilosité allemande. C'est notamment le cas sur la création d'une taxe numérique destinée à mettre fin à court terme " aux excès les plus choquants ", selon les propos du président français le 17 avril devant le Parlement européen. C'est pourquoi Bercy se mobilise pour faire aboutir au plus vite la taxe sur le chiffre d'affaires des géants du Web.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 29/04/2018
en page 4
Juridique et fiscal
Taxation des Gafa : la colère française face aux réticences européennes
> La rencontre informelle des ministres des Finances européens a démontré les fortes résistances à ce projet.
> Paris fait de cette bataille un enjeu important pour son projet européen

LES ECHOS

du 30/04/2018
en page 6
Les entreprises tentent de sauver le régime des brevets
>Inquiets pour le devenir du régime fiscal des brevets, une quinzaine de grands groupes français ont fait une proposition de réforme à l’administration.
> Objectif : limiter l’impact de la réduction de ce régime avantageux.
> Londres dit « oui » au brevet unitaire européen

LES ECHOS

du 30/04/2018
en page 4
Marketing et Stratégie
« Il faut remettre les petits commerçants dans le sens de l’histoire »
Interview de Bernard Morvan Président de la Fédération nationale de l’habillement
> Le représentant des boutiques d’habillement indépendantes participe activement à la relance du centre-ville des villes moyennes.
> Il livre un diagnostic sans fard sur le commerce indépendant

LES ECHOS

du 30/04/2018
en page 18
Instagram, un outil stratégique de communication
Le réseau social devient la carte de visite 2.0 des marques. Un atout puissant qu’il faut savoir apprivoiser.
EXECUTIVES

du 30/04/2018
en page 7
Ressources humaines
« On n’a jamais eu autant de projets de recrutement ».
Pôle emploi a présenté le 25 avril dernier, une enquête statistique très encourageante pour le bassin d’emploi ardennais. Il y a 6 386 projets de recrutement, soit une hausse de 36 % par rapport à l’année dernière. C’est le secteur tertiaire qui concentre la plupart de ces « promesses d’embauche », avec en particulier des besoins en main-d’œuvre médicale (infirmiers, aides-soignants, etc.) ou en auxiliaires de vie. Au total, les métiers de services regroupent près de 60 % des intentions d’embauche. La construction et l’industrie sont également pourvoyeuses de main-d’œuvre, tout comme le commerce et le tourisme. Seule ombre au tableau, certaines branches d’activité sont incapables de pourvoir leurs besoins, faute de main-d’œuvre qualifiée ou correspondante. Il y a, par exemple, une grosse pénurie de chauffeurs routiers », constate Chantal Sire, directrice territoriale des Ardennes à Pôle emploi. Le pourcentage de projets jugés difficiles à réaliser est d’ailleurs plus conséquent dans les Ardennes que dans le reste de la région Grand Est.
L'ARDENNAIS

du 28/04/2018
en page 6
Tendances économiques
SNCF : 5 pistes pour une sortie de crise.
Le mouvement de grève lancé depuis un mois montre des premiers signes d’essoufflement. Malgré tout, les syndicats restent unis et mobilisés. La rencontre des syndicats avec le premier ministre, Edouard Philippe, le 7 mai, sera cruciale pour la suite du conflit. Dans ce contexte, cinq prérequis se dessinent avant d'entrevoir la fin du mouvement. > Concéder un geste, ne serait-ce que symbolique, le 7 mai. > Faire une annonce précise sur la dette de la SNCF. > Associer l'Etat au grand chambardement de la branche ferroviaire. > Amender un peu plus la réforme au Sénat. > Ne pas embourber les négociations à la SNCF.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 29/04/2018
en page 3
Petite croissance en France au premier trimestre.
D'après les estimations de l'Insee, rendues publiques vendredi 27 avril, la croissance a nettement ralenti en France au premier trimestre. Le produit intérieur brut (PIB), qui avait progressé de 0,7 % à la fin de l'année précédente, plafonne à 0,3 % pour les trois premiers mois de 2018. C'est 0,1 point de moins que ce qui était anticipé par l'organisme public. En cause : la contraction de la production manufacturière et une consommation des ménages atone. Les performances enregistrées dans l'industrie au premier trimestre piquent en effet du nez dans presque tous les secteurs. La production manufacturière tombe dans le rouge, à – 1,1 % après + 1,5 % au quatrième trimestre 2017. Seules la construction et l'énergie soutiennent un peu les courbes, de même que les services, qui se maintiennent à un bon niveau (+ 0,5 % après + 0,8 %).
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 28/04/2018
en page 3
Le géant de l’e-commerce Amazon double son bénéfice grâce au cloud
> Le groupe a porté son bénéfice net à 1,629 milliard de dollars au premier trimestre.
> Mais l’activité creuse ses pertes à l’international.

LES ECHOS

du 30/04/2018
en page 23
Les économistes optimistes sur la croissance malgré le ralentissement de début d’année
>Le PIB a augmenté de 0,3 % au premier trimestre, contre +0,7 % fin 2017
LES ECHOS

du 30/04/2018
en page 3
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales