Flash du jour
mardi 10 avril 2018
Champagne-Ardenne Actualités

Dans les CCI
Initiative Aube. Trois entreprises financées.
La plate-forme d'initiative locale de la CCI Troyes et Aube, Initiative Aube, a octroyé un prêt d'honneur à trois porteurs de projet : Grégory Beudot (Le Moulin de Dosches - 5 000 €), Thomas Grigis (Brasserie La Roof à Fouchères - 15 000 €) et Michelle Melane-François (Citron vert, esthétique à Troyes - 15 000 €).
L'EST ECLAIR

du 10/04/2018
en page IV
Comment composer avec les ordonnances Macron ?
Compte-rendu de la matinale de l'actu juridique, organisée par la CCI de Troyes, consacrée à la gestion des contrats de travail après les ordonnances Macron. Elle était animée par Maître Mauclair, avocat spécialisé dans le droit social et la protection sociale au Cabinet IFAC.
L'EST ECLAIR

du 10/04/2018
en page V
Economie régionale - Industrie
Charleville-Mézières – Innovation - Cette turbine va faire revivre les friches.
Après près de cinq ans, de recherches et de travail, Renaud Mignolet, ingénieur métallurgiste, industriel et chercheur à l’IFTS de Charleville-Mézières et son équipe arrivent au bout de leurs efforts. Ils s’apprêtent à installer le prototype de leur première turbine hydroélectrique breveté dans l’ancienne Socotep à Signy-l’Abbaye. Cet appareil produira de l’électricité verte en se servant des chutes d’eau qui fournissaient de l’énergie aux usines du XIXème siècle. Et ces dénivelés d’eau ruissellent un peu partout dans les Ardennes à proximité d’anciennes friches. Il y aurait une cinquantaine de sites potentiels. L’énergie produite pourrait servir au chauffage, alimenter le réseau électrique ou encore intéresser des particuliers. L’objectif à terme est d’aboutir à une société commerciale, qui développera ce produit pour faire travailler les fonderies ardennaises.
L'ARDENNAIS

du 10/04/2018
en page 12
Economie régionale - Commerce
Reims. Les commerçants du Boulingrin haussent le ton.
Hier 9 avril 2018, lors de l’assemblé générale de l’Association des commerçants et producteurs du Boulingrin, le président Patrick Cogniard n’a pas caché son exaspération face à certains dysfonctionnements récurrents dans la gestion générale des Halles du Boulingrin et de ses marchés. L’Association des commerçants et producteurs du Boulingrin souhaiterait un gestionnaire unique pour les Halles du Boulingrin.
L'UNION REIMS

du 10/04/2018
en page 11
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Pays vitryat. Ils se mobilisent pour promouvoir le territoire.
Le label Vignobles et Découvertes, décerné en 2014 aux Coteaux vitryats, a été renouvelé début 2018. 65 communes composent la zone labellisée Vignobles et Découvertes dans les Coteaux vitryats, dont 15 classées dans l’AOC Champagne et dont 18 pourraient l’être prochainement.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 10/04/2018
en page 9
L'Aube emboîte le pas du slow tourisme.
Après une année 2017 faste, l'Aube en Champagne mise sur un tourisme d'authenticité. Son slogan : une destination innovante et durable.
> L'Aube extra-muros.
> Un Slow Tourisme Lab soutient l'innovation locale.
L'EST ECLAIR

du 10/04/2018
en page 2
Economie régionale - Divers
Sedan - L’énorme gâchis de la friche Mory.
Depuis 2016, la Ville souhaite acquérir le site de l’ex-société de transport express qui a fermé en 2015, mais depuis quelques temps le liquidateur, propriétaire du terrain de près d’1,7 hectare, a bloqué les transactions. A l’époque, le site était encore en bon état, mais depuis, il a subi de nombreuses dégradations tels que des vols et incendies.
L'ARDENNAIS

du 10/04/2018
en page 19
Les biointrants : un axe majeur des recherches pour ARD.
Entretien avec Yvon Le Hénaff, directeur général de la société de recherche et développement ARD (Agro-industries Recherche et Développement), filiale de Vivescia Industries créée en 1989 : "Notre territoire a une opportunité extraordinaire de positionnement dans la bioéconomie".
LA MARNE AGRICOLE

n° 3318 du 06/04/2018
en page 9
Châlons-en-Champagne. Du central à la maison, la fibre file sous les pavés.
« Aujourd’hui, 45 % des foyers de Châlons sont déjà éligibles à la fibre. Les travaux vont se poursuivre jusqu’en 2021, grand maximum 2022 », explique Nicolas Château, chargé d’affaires fibre optique chez Orange pour la Champagne-Ardenne. Le déploiement de la fibre optique dans les 13 communes historiques de l’agglomération châlonnaise (zone AMI) est également assuré par Orange. Pour les autres communes de l’agglomération, la région Grand Est a confié le déploiement de la fibre (de 2018 à 2024) à la société Losange qui a remporté l’appel d’offres.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 10/04/2018
en page 12-13
Reims. La Champagne fête le printemps.
Dans le cadre du Printemps des champagnes, l’association Les mains du terroir de Champagne, qui regroupe 17 vignerons, offrira une dégustation aux professionnels le 15 avril 2018 à l’Hôtel de ville de Reims.
L'UNION REIMS

du 10/04/2018
en page 17
Reims. Un forum local pour mieux se porter.
La Ville de Reims et l’Agence régionale de santé co-organisent le 12 avril 2018 la première édition d’un forum local de santé au stade Auguste-Delaune. 44 stands attendent les visiteurs, avec 20 animations et ateliers autour du sport, de la nutrition ou de la prévention en tous genres.
L'UNION REIMS

du 10/04/2018
en page 13
Invest in Reims crée un assistant virtuel qui guide les investisseurs.
Invest in Reims, l’agence de développement économique du Grand Reims, vient de lancer son assistant virtuel conçu pour répondre aux questions de potentiels investisseurs. Complétant les outils numériques existants : site Internet, blog, vidéo... ce chatbot a été développé à partir de l’interface Dialogflow de Google.
LES ECHOS

du 10/04/2018
en page 26
Université. L’épicerie qui dérange.
Inauguration houleuse, interdiction, pétition : l’épicerie étudiante, située dans la résidence universitaire Teilhard de Chardin près de la faculté de sciences à Reims, ferme, un mois après avoir ouvert.
L'UNION REIMS

du 10/04/2018
en page 9
Œnologie. La Champagne, terre d’assemblage.
Terroirs, cépages, années. En Champagne, la règle, c’est l’assemblage, qui est à l’origine de la complexité des grandes cuvées champenoises. Certaines cuvées vont même jusqu’à assembler plus d’une centaine de vins différents.
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page I
Viticulture. De l’intérêt de l’effeuillage précoce.
Viti Concept, le cabinet de conseil spécialisé en viticulture raisonnée situé à Epernay, a mené un focus sur le sujet de l’effeuillage du vignoble champenois, lors de sa journée du Printemps de la vigne en février 2018. Mais de quoi parle-t-on exactement ? Explications.
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page F
Les outils de demain, de la vigne à la cuverie.
Tracteur électrique, enjambeur autonome, logiciels embarqués… Tour d’horizon des outils et de leur utilisation.
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page E
Qu’est-ce que la viticulture organique ?
Timothy Bolander, ingénieur agronome et consultant indépendant en Champagne, décrypte une pratique qui s’appuie uniquement sur la biologie des sols. Entretien.
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page D
Protection du vignoble. En avril, ne te découvre pas…
En 2016 et 2017, le gel a ravagé le vignoble champenois au printemps. Certains vignerons ont choisi de se protéger. Fils chauffants, chaufferettes, bougies, aspersion, éoliennes, ventilateurs ou même hélicoptère, les moyens de lutte contre le gel de printemps sont nombreux. Sont-ils tous efficaces ? Tour d’horizon.
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page B-C
Les métiers de l’accueil font leur révolution.
Désormais en charge de nombreuses missions, les professionnels de la relation client doivent faire preuve d’une grande exigence et flexibilité. Explication de Frédérique Morvan, directrice déléguée aux formations techniques et professionnelles du lycée professionnel Jeanne-d’Arc à Reims.
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page VI
Sale temps pour les scieurs champenois.
Selon la Fédération nationale du bois, les volumes de chêne brut disponibles pour les scieries françaises ont baissé de moitié en dix ans, passant de 2,45 millions de mètres cubes en 2007 à 1,25 en 2017. En parallèle, l’export, qui pesait 5 % des volumes de chêne brut en 2007, atteint désormais 25 %. Situation et réactions en Champagne-Ardenne.
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page IV-V
Les commissaires aux comptes craignent de perdre 82 % de leurs mandats.
Les spécialistes du contrôle de la sincérité et de la régularité des comptes s’opposent au projet de loi PACTE qui pourrait les dessaisir de leurs missions dans les petites entreprises. Dans l’Aube, la Marne et les Ardennes, 115 collaborateurs pourraient être licenciés et 45 commissaires aux comptes pourraient cesser leur activité.
L'EST ECLAIR

du 10/04/2018
en page VI
Une intelligence artificielle au service de l’humain, c’est possible ?
Une conférence dédiée au monde digital de demain était organisée jeudi dernier au Centre des congrès de l'Aube par le Labo du Web, avec Patrick Constant et Olivier Babeau.
> Un showroom d'entreprises.
L'EST ECLAIR

du 10/04/2018
en page VII
Grande région Est
Charleville-Mézières – Développer les activités nouvelles avec Ardan.
Jeudi 5 avril, la Directrice de la pépinière d’entreprises de Charleville-Mézières est venue présenter le dispositif Ardan (action régionale pour le développement d’activités nouvelles) à l’occasion de l’Apéro entrepreneurs. Ce dispositif porté par Ardenne Métropole et cofinancé par la région Grand-Est, est destiné aux entreprises et associations de moins de 50 salariés indépendantes de groupes nationaux ou internationaux et financièrement et économiquement saines, pour des projets de développement. Pour pouvoir en bénéficier, l’entreprise doit intégrer un demandeur d’emploi pendant six mois. Le pilote du projet est formé via la préparation du titre Entrepreneur de petite entreprise et la mise à disposition d’un chéquier formation de 1.500 euros. Renseignements au 03.24.59.19.61.
L'ARDENNAIS

du 10/04/2018
en page 10
Région. Les étrangers investissent.
Avec 1 298 projets recensés, les investissements étrangers ont augmenté de 16 % en France en 2017. La Grand Est fait partie du groupe des quatre régions (dont l’Ile-de-France) qui accueillent plus de la moitié des projets d’investissements. La région marque des points dans l’automobile (22 % des projets) et le secteur machines et équipements mécaniques (23 %).
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page II
Entreprises à la Une
Eric Tavernier – Jeu, set et marbre.
Portrait d’Eric Tavernier, qui s’est spécialisé dans la décoration en pierre pour développer l’entreprise familiale de pompes funèbres située dans le quartier de Mohon à Charleville-Mézières. Aujourd’hui, l’entreprise qui a investi dans des nouvelles machines, fabrique des éléments de décoration et de bâtiment en marbre, granit mais aussi en composite.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7754 du 09/04/2018
en page 32
Charleville-Mézières – Service aux entreprises -Des forts en maths pour les industriels.
La société CADSIM 3D, qui vient de s’implanter dans des locaux tertaires loués par l’AAPH à Charleville-Mézières, propose aux industriels des services de conception assistée par ordinateur (CAO) de produits, ou de systèmes mécaniques, et des prestations de simulation numérique. Forte d’une équipe de 5 ingénieurs, elle est le recoupement de deux trajectoires. D’un côté, il y a Elvis Kwassi, ingénieur mécanique et docteur en mathématique et informatique, qui après avoir travaillé au centre R&D de Faurecia à Mouzon, a voulu créer sa propre entreprise. De l’autre, il y a une partie de l’association Micado de Charleville, dont Elvis Kwassi a repris les activités de service.
L'ARDENNAIS

du 10/04/2018
en page II
Mouzon - Arden Plast, la petite société devenue grande.
L’entreprise Arden Plast, installée sur la ZAC du Jard à Mouzon, spécialisée dans la fabrication d’emballages et d’objets en plastique depuis 30 ans, va s’agrandir et va recevoir une quatrième ligne d’extrusion. Les bâtiments industriels et l’espace de stockage vont être étendus sur 1.400 mètres carrés supplémentaires, en plus des 7.000 existants. La PME s’apprête à investir en tout 3 millions d’euros pour améliorer ses capacités de production et conquérir de nouveaux marchés en Europe. La particularité de l’entreprise, c’est sa société sœur Ardenca (17 employés), prestataire de découpe, qui lui permet de maîtriser toutes les étapes industrielles et ainsi se montrer très réactive.
L'ARDENNAIS

du 10/04/2018
en page 22
Hierges – Industrie - L’avenir des salariés de Pousseur tranché jeudi.
L’audience au tribunal de commerce de Sedan de jeudi 12 avril après-midi sera déterminante pour les 44 salariés de l’usine Pousseur de Hierges. Malgré l’attente, ils continuent à répondre aux commandes avec la motivation dont ils ont toujours fait preuve jusqu’à présent. Hors de question pour eux de baisser les bras. A ce jour, un seul repreneur s’est manifesté. Malheureusement, il s’agit de l’actuel actionnaire, ce qui est interdit par le code du commerce. A l’issue de l’audience, les salariés seront licenciés ou poursuivront l’activité.
L'ARDENNAIS

du 10/04/2018
en page 18
Le champagne Canard-Duchêne revisite son image.
La marque du groupe Thiénot Bordeaux-Champagnes, installée à Ludes, au coeur de la Montagne de Reims, a revu son identité visuelle et son territoire de marque pour s’adresser à un public plus jeune et plus urbain.
LES ECHOS

du 10/04/2018
en page 21
Pierry. MEV développe le conseil.
L’entreprise MEV, spécialisée dans la vente, la réparation et la conception de matériel viticole installée à Epernay, va construire un nouveau bâtiment à Pierry pour développer son activité et répondre aux besoins des vignerons.
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page G
Biocarburants. Après les premiers tours de piste, Global Bioenergies vise l’usine.
La start-up Global Bioenergies d’Evry a fait une démonstration publique de l’efficacité de son nouveau biocarburant, une essence composée à 34 % d’additifs issus d’isobutène d’origine végétale. Elle confirme son projet de construction d’une première usine d’isobutène en Champagne qui serait implantée près d’un site de Cristal Union, soit à Pomacle, soit à Arcis-sur-Aube. (Décision espérée fin 2018)
L'UNION ECONOMIE

du 10/04/2018
en page III
SupAirVision prête au décollage.
La start-up de Sébastien Arnould, installée à la Technopole de l'Aube et soutenue par Engie, met au point des drones spécialisés dans l'inspection technique des pales d'éoliennes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 09/04/2018
en page 10
La galaxie "FSE" en pleine déroute.
Société de sécurité incontournable sur les matches de l'Estac et les plus grands événements aubois, FSE (FSE Sécurité et FSE Event) est dans la tourmente et ne peut plus payer ses salariés.
L'EST ECLAIR

du 10/04/2018
en page 7
Téléconsultation : une oasis pour nos déserts médicaux ?
Télémédical Solutions, start-up lancée par deux médecins urgentistes troyens à la Technopole de l'Aube, veut permettre à la télémédecine de décoller grâce à des solutions innovantes. L'objectif est de soigner les habitants de déserts médicaux aubois.
> Pourquoi ça plaît au gouvernement ?
L'EST ECLAIR

du 10/04/2018
en page II
Un virage à 360º avec Ouistiz’it.
Fin 2017, Julien Le Roch a lancé son agence Ouistiz’it spécialisée dans la création de visites virtuelles. Un outil innovant, au service de la communication d’entreprise, intégrable sur un site web ou une fiche Google.
L'EST ECLAIR

du 10/04/2018
en page V
Champ-sur-Barse. Un palais pour le fromage.
La fromagerie de Champ-sur-Barse (6 salariés) vient d’investir plusieurs centaines de milliers d’euros dans son nouvel outil de production. Elle envisage d’augmenter sa production de 30 % à moyen terme.
L'EST ECLAIR

du 10/04/2018
en page VIII
Hermès entend profiter de l'essor de l'e-commerce.
La marque de luxe inaugure sa seizième maroquinerie en France et lance un nouveau site de ventes en ligne. cette nouvelle unité est la troisième en Franche-Comté. La marque parisienne s'est dotée d'un bâtiment flambant neuf, au sein du parc d'activité d'Allenjoie dans le Doubs, où elle emploiera 250 à 300 artisans. A terme, environ 780 salariés travailleront pour Hermèsen Franche-Comté. L'année sera aussi celle du lancement d'une plate-forme de vente en ligne. Hermès tente de rattraper son retard sur ses concurrents, Kering et LVMH, alors que l'e-commerce a représenté environ 9 % des ventes de produits de luxe en 2017, un bond de 24 % par rapport à 2016, selon l'étude annuelle du cabinet Bain & Company.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 07/04/2018
en page 4
International - Divers
Aide au développement : la France redevient un acteur majeur.
L’aide publique au développement française a progressé de 15 % en 2017, selon les statistiques de l’OCDE.
LES ECHOS

du 10/04/2018
en page 7
Juridique et fiscal
Vers une rationalisation de la collecte des impôts.
Le comité d’experts Action publique 2022 travaille à une simplification du recouvrement. L’idée serait de faire converger les prélèvements sur deux réseaux, les Urssaf et le fisc.
LES ECHOS

du 10/04/2018
en page 2
Produits et marchés
Le vegan, une niche qui attire les industriels.
Le marché des produits vegan ne totalise que 30 millions d’euros en France mais attire les majors de l’alimentation.
> Une tendance encore loin d’avoir conquis les cosmétiques.
LES ECHOS

du 10/04/2018
en page 16
Quand les entreprises se donnent une mission.
La loi Pacte sera présentée en Conseil des ministres le 23 mai. Elle est le fruit d’une lente évolution des mentalités en matière de développement durable. Retour sur près de vingt ans de petits pas où les entreprises se sont souvent montrées pionnières.
LES ECHOS

du 10/04/2018
en page 13
Des agences immobilières se spécialisent dans le viager.
Le viager a si mauvaise réputation, en France, que le nombre de transactions ne dépasse guère 4.000 à 5.000 par an, dans un déséquilibre patent d'un acheteur pour dix vendeurs. Il existe donc des dizaines de milliers de biens à vendre en viager qui ne trouvent pas preneur. Au Royaume-Uni, avec la même population et une proportion comparable de retraités, 25.000 viagers sont signés chaque année.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 08/04/2018
en page 4
Ressources humaines
Coût du travail : l’effort de rattrapage de la France sur l’Allemagne touche à sa fin.
L’écart du coût horaire de la main-d’oeuvre s’est fortement réduit avec l’Allemagne sous l’effet des baisses de charges. 2018 pourrait marquer un coup d’arrêt à ce mouvement.
LES ECHOS

du 10/04/2018
en page 2
Tendances économiques
Comment la loi va changer le rôle de l’entreprise.
Bruno Le Maire dévoile ses arbitrages sur le projet de loi Pacte sur la gouvernance des entreprises. Le Code civil sera
bien réécrit afin que les entreprises tiennent compte des conséquences sociales et environnementales de leur activité. Elles auront aussi la faculté de définir une « raison d’être ».
> Incertitudes sur le plan de privatisations.
LES ECHOS

du 10/04/2018
en page 3
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales