Flash du jour
mercredi 04 avril 2018
Champagne-Ardenne Actualités

Dans les CCI
CCI 08 – « Atteindre l’équilibre en 2020 ».
Lundi 26 mars, lors de son assemblée générale, la CCI 08 a présenté sa stratégie pour faire face à la baisse de ses ressources fiscales.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 02/04/2018
en page 9
Nouveau siège social pour la CCI à Châlons-en-Champagne.
Depuis le 26 mars 2018, la CCI de la Marne a intégré ses nouveaux locaux châlonnais situés au Mess des Entrepreneurs. D’autres structures et organismes vont rejoindre également ce site pour améliorer le service rendu aux entrepreneurs.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 04/04/2018
en page
CCI Des Ardennes - Nouveau : Club Qualité Industrie – Chez FABER à Bazeilles - Vendredi 13 avril 2018 de 8h30 – 12h00
Dans le cadre de sa mission d’accompagnement des entreprises industrielles, la CCI des Ardennes met en place une nouvelle action dédiée à la qualité.
Thématique de cette première matinée : « Contexte et enjeux de l’entreprise : Identifiez vos forces et faiblesses et définissez vos enjeux internes et externes ». 40 € par participant et par ½ journée. Contact et inscription : Fanny Gutewiez, Chargée de Mission Industrie Ardennes Expansion, fanny.gutewiez@ardennes.cci.fr

En savoir plus...
CHAMPAGNE-ARDENNE ACTUALITES

du 03/04/2018
en page
Economie régionale - Commerce
Le centre de Charleville dans les « petits plans » du gouvernement.
Mardi 27 mars, Charleville-Mézières, comme Sedan et 220 autres villes de taille moyenne, a été retenue pour bénéficier du plan gouvernemental de revitalisation des centres-villes, baptisé « Action cœur de ville ». Au total, ce plan prévoit 5 milliards d’euros d’aides sur cinq ans. Pour l’instant, aucune annonce n’a été faite sur le montant de l’enveloppe reversée à la ville. La dotation devrait se chiffrer en millions d’euros mais la ville devra investir pour pouvoir en bénéficier. De quoi redonner des couleurs à l’hypercentre. La priorité sera de lutter contre la vacance commerciale, qui a atteint 12 % du total des surfaces commerciales.
L'ARDENNAIS

du 04/04/2018
en page 7
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Bazeilles – Ils vont cuisiner avec des imprimantes 3D.
Le lycée Bazeilles innove et lance le premier gastronomy food lab proposé au sein d’un établissement scolaire. Ce concept a été récemment présenté par le proviseur lors des portes ouvertes du lycée. Grâce à une imprimante 3D, les élèves pourront réaliser des structures alimentaires au design parfait. Par ailleurs, ils réaliseront aussi leur propre bière. A noter, que le campus des métiers porté par le lycée Bazin a été consulté comme expert sur ce projet. Le lycée Bazin et l’IFTS ont apporté leur savoir-faire pour la réalisation de cette imprimante 3D alimentaire.
LA SEMAINE DES ARDENNES

n° 447 du 04/04/2018
en page 11
Economie régionale - Divers
Sedan – politique - Comme un avant-goût de campagne municipale.
Le conseil municipal de mardi 3 avril, consacré notamment au vote du budget primitif et de la fiscalité 2018, a donné lieu à un débat tendu entre l’opposition et la majorité. Le ton est monté après que le maire a montré du doigt la politique de subvention du conseil départemental des Ardennes. Il a rappelé que plus de 350.000 euros n’ont pas été reversés à la ville alors que le conseil départemental s’y était engagé.
L'ARDENNAIS

du 04/04/2018
en page 18
Charleville-Mézières – ANTS – Cartes grises, ça bouchonne encore.
Malgré le recrutement de plus de 100 téléopérateurs, le centre d’appels de l’ANTS est toujours surchargé. Avec des bugs à répétition du site internet et un centre d’appels trop sollicité, particuliers et professionnels de l’automobile se retrouvent complètement désarmés.
L'ARDENNAIS

du 04/04/2018
en page 7
Douzy - La maison de santé sur les rails.
Les élus du la communauté de communes des Portes du Luxembourg ont validé la semaine dernière le budget de la future maison de santé pluridisciplinaire de Douzy. L’équipement coûtera 1,3 million d’euros. Il regroupera jusqu’à cinq médecins, quatre infirmières et trois orthophonistes. Le permis de construire devrait être déposé prochainement. Le début des travaux est prévu à l’automne. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 04/04/2018
en page 2
Sport et bien-être au travail : les outils ne manquent pas.
Dans le cycle des Conférences de Bezannes, la commune, associée à l’association du Parc d’Affaires Reims Bezannes et au cabinet Terre Happy, a proposé le 22 mars 2018 une rencontre sur le thème « Sport et bien-être au travail ». Précisions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 11
Reims Rayonnement International : l’association qui exporte la ville.
Créée fin 2017, l’association Reims Rayonnement International a vocation à porter et matérialiser l’intérêt du territoire rémois pour les échanges internationaux, notamment dans le cadre des relations avec les villes jumelées.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 11
Reims. Les avocats contre une justice déshumanisée.
Les avocats étaient en grève, le 30 mars 2018, pour protester contre ce qu’ils estiment être une régression des droits et protections accordés aux justiciables.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 5
Benjamin Busson, élu président du Club de la presse Reims Champagne-Ardenne.
Rédacteur en chef des Petites Affiches Matot Braine, Benjamin Busson succède à Etienne Le Du (Reflets Actuels) à la présidence du Club de la presse Reims Champagne-Ardenne.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 2
Fagnières. La nature dans tous ses états.
La 17e édition du salon Fagnières Nature aura lieu les 7 et 8 avril 2018, avec une place particulière accordée au rucher de la mairie et à l’éducation.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 04/04/2018
en page 13
Châlons-en-Champagne. Friche cherche projet.
Les reconversions pour les friches urbaines s’avèrent complexes. Châlons-en-Champagne dispose de 130 hectares de friches militaires depuis le départ des militaires en octobre 2014. Tour d’horizon des projets de reconversion.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 04/04/2018
en page 7
Reims ne roule pas pour les vélos.
Selon une enquête de la Fédération française des usagers de bicyclette réalisée à l’automne 2017, Reims se classe 26e sur 29 pour les villes de 100 000 à 200 000 habitants. Antoine Prieur, le président de l’association Vel’Oxygène, nuance : « Des choses ont été faites par la municipalité actuelle telles que le stationnement pour les vélos, la signalétique… Mais leur action reste mal perçue car cela reste souvent difficile de faire du vélo à Reims, et la situation n’évolue pas assez vite ».
L'UNION REIMS

du 04/04/2018
en page 12
Reims. Quatre ans de mandat mais pas l’heure du bilan.
Quatre ans après son élection à la mairie de Reims, Arnaud Robinet indique que l’heure du bilan n’est pas venue, mais que plus de 90 % des engagements pris pendant la campagne électorale sont réalisés. Tour d’horizon.
L'UNION REIMS

du 04/04/2018
en page 10-11
Le site de L’union cloné ce week-end.
De fausses informations ont été diffusées ce week-end de Pâques 2018 sur un site internet cloné à partir de celui du journal L’union grâce à la plateforme Clonezone, une pratique dont d’autres médias ont été aussi victimes.
L'UNION

du 04/04/2018
en page 6
Valaubia se tourne aussi vers les entreprises.
La future unité de valorisation des déchets Valaubia, dont l'enquête publique recommence, va fournir de la chaleur aux entreprises du territoire aubois. La réalisation de l'installation a été confiée au SDEDA (Syndicat départemental d'élimination des déchets de l'Aube) et à Véolia.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 02/04/2018
en page 10
Grande région Est
Tourisme : un Schéma Régional cohérent mais jugé modeste par l'opposition.
Le Grand Est consacre près de 26 M€ de son budget au tourisme, un secteur qui génère chaque année plus de 6 Mds€ de retombées économiques et va désormais appuyer son développement sur un schéma régional qui se veut à la fois vecteur de croissance et modèle d'organisation. Pourtant, le CESER et l'opposition pointent le manque d'ambition en la matière du Conseil régional.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 02/04/2018
en page 14
Entreprises à la Une
Espace Bleu utilise les outils numériques pour encore mieux intégrer les piscines.
Concepteur et installateur de piscines, Joël Benchimol, à la tête de l’entreprise Espace Bleu depuis 2005, a emménagé dans de nouveaux locaux à Gueux (Marne). Il s’appuie sur les outils numériques pour séduire ses clients. L’entreprise compte 4 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 1 M€.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 12
MuséeHom : une start-up pour rendre l’art accessible.
Florian Corbier a créé en 2016 à Reims la société MuséeHom, spécialisée dans la location d’œuvres d’art. Initialement tournée vers les particuliers, la start-up, incubée par Innovact depuis septembre 2017, se recentre sur un public d’entreprises et propose des prestations complémentaires à la location.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 12
Ormes. La menuiserie Kieffer investit 700 000 € pour s’agrandir.
L’entreprise familiale Kieffer, installée à Ormes, a une activité très diversifiée entre la menuiserie intérieure et extérieure et l’agencement pour les particuliers et les professionnels. Elle est passée de 17 à 32 salariés en atteignant 3,5 M€ de chiffre d’affaires. L’entreprise se prépare à une réorganisation qui passera par la construction d’un nouveau bâtiment de 600 m2 et l’acquisition d’autres machines plus performantes. L’entreprise est soutenue dans son projet par la mairie d’Ormes, le Grand Reims et la CCI de la Marne par l’intermédiaire de son dispositif « Performance PME ».
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 6
Le PassCare au cœur de la transformation numérique.
La start-up rémoise InnovSanté (7 salariés), créée par Adnan El Bakri, accélère son développement en annonçant de nombreux partenariats. S’appuyant sur sa solution de e-santé (passeport de santé numérique), elle a présenté de nombreux nouveaux projets lors de son Take Care Show, organisé le 29 mars 2018 au Village by CA à Bezannes.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 4
Id verde : le cousu main des espaces verts.
L’agence rémoise du groupe id verde réalise des travaux d’espaces verts pour les collectivités et les entreprises privées. Dirigée par Arnaud Denis depuis septembre 2016, l’agence rémoise emploie pas moins de 100 personnes et réalise un chiffre d’affaires annuel de 14 M€.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 3
Hucais : le haut de gamme du packaging made in China.
Spécialiste chinois de l’imprimerie et du conditionnement (5 usines, 5 500 salariés), le siège de Hucais Packing Arts Europe s’est implanté à Reims en septembre 2017 pour conquérir le marché des étuis et coffrets pour le champagne. L’entreprise s’adresse aux grandes maisons de champagne qui ont d’importantes quantités (au moins 5 000 pièces) à produire et peuvent anticiper leurs besoins. « Nous sommes une entreprise moderne et responsable qui dispose d’usines où nous investissons beaucoup et où nous respectons l’humain », explique la directrice générale Ting Sun.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7753 du 02/04/2018
en page 2
Reims. Déjà impactés par la grève.
La grève à la SNCF a déjà des conséquences sur les commerces installés dans l’enceinte de la gare de Reims. Témoignages des professionnels.
L'UNION REIMS

du 04/04/2018
en page 7
Champillon. Biologique Recherche entre au Royal Champagne.
Un partenariat a été conclu entre le Royal Champagne et Biologique Recherche, une maison de cosmétiques spécialisée dans les soins personnalisés, pour gérer le spa de l’établissement, qui ouvrira ses portes le 1er juillet 2018. Le spa abritera sur une surface de 1 500 m2 neuf cabines de soin, un sauna, un hammam, une salle de fitness, une salle de yoga, un bar à jus ainsi que deux piscines.
L'UNION

du 04/04/2018
en page 6
Albert Richard. L'esprit d'entreprendre sort du bois.
Portrait d'Albert Richard, un aubois qui a laissé parler sa fibre écologique en créant son entreprise de fabrication de meubles à partir de palettes recyclées, ARM Palette à La Chapelle-Saint-Luc.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 02/04/2018
en page 40
Didier Barbe donne des couleurs régionales au whisky et à la vodka.
L'artisan-distillateur aubois développe son activité en élargissant la gamme de ses productions, avec notamment de la vodka à base de raisins issus de la zone d'appellation et du whisky élaboré à partir d'orge et de malt régional.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 02/04/2018
en page 8
PSI et Elap : le jour d'après...
Un nouveau chapitre s'ouvre pour les salariés de PSI et Elap à Pont-sur-Seine, qui viennent d'être rachetés par la société Biolog. Le personnel a rencontré le nouveau patron, François Serbource.
L'EST ECLAIR

du 04/04/2018
en page 27
International - Secteurs
Le Luxembourg se dote d'un campus futuriste.
La jeune université du Grand-Duché vient d'emménager à Belval, sur une ancienne friche sidérurgique. Le pays a investi 950 millions d'euros pour aménager le site, qui accueille aussi des centres de recherche, des start-up et des entreprises. L'objectif est que Belval devienne une sorte de Silicon Valley de l'Europe.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 04/04/2018
en page 5
Produits et marchés
Les métiers de la métallurgie chez PSA 7/7 - Recruter au cœur de la semaine de l’industrie.
Former et recruter : la question vient clore notre série sur les métiers de la métallurgie. Au cours des vingt dernières années, les pays développés se sont orientés vers les services et ils ont désinvesti le terrain de l’industrie. Avec la reprise, encore fragile, le recrutement est d’autant plus difficile que les compétences s’accroissent. De plus, les métiers de la métallurgie nécessitent une longue formation. Pour ce faire, les industriels jouent sur le volet de la formation professionnelle, en particulier avec l’UIMM qui communique davantage dans les collèges et les lycées, et explique les métiers. Un autre challenge est celui de la féminisation. Aujourd’hui, seuls 15 % des effectifs de la métallurgie sont féminins.
L'ARDENNAIS

du 04/04/2018
en page 10
Paris, plaque tournante des ventes de design.
Le design est devenu un secteur clé en France. Le Salon français des arts décoratifs, PAD, se tient aux Tuileries du 4 au 8 avril.
LES ECHOS

du 04/04/2018
en page 21
Année exceptionnelle pour la chimie française.
La filière a connu une excellente année 2017, avec une croissance proche de 5 %. A contre-courant d’autres secteurs, elle n’a pas souffert de la désindustrialisation ces dix dernières années.
> Minafin, la pépite française de la chimie fine.
LES ECHOS

du 04/04/2018
en page 20
L’exécutif veut donner un nouvel élan à la politique du logement.
La nouvelle loi Elan sur le logement, présentée ce mercredi en Conseil des ministres, reprend le leitmotiv du gouvernement « libérer et protéger ». Le texte vise surtout à rationaliser l’acte de construire pour en baisser les coûts.
> Une loi qui devra encore faire ses preuves.
LES ECHOS

du 04/04/2018
en page 18
Ressources humaines
Emploi : l’industrie française en manque de candidats.
Les offres d’embauche dans l’industrie ont bondi de 17 % sur les six derniers mois. Mais près d'un industriel français sur deux estime avoir des difficultés pour recruter.
> Hubert Mongon, délégué général de l’UIMM et Jean Bassères, directeur de Pôle emploi : « Les embauches sont devenues notre premier défi ».
> La filière textile crée à nouveau des emplois pour la première fois depuis quarante ans.
> La pharmacie manque de profils spécialisés.
> Aéronautique : les difficultés de recrutement dopent les salaires.
> Dans le Valenciennois, tous les industriels connaissent une reprise d’activité.
LES ECHOS

du 04/04/2018
en page 16
Tendances économiques
Net rebond de l’investissement étranger dans l’Hexagone.
Selon Business France, le nombre de projets d’investissement lancés par des étrangers a atteint 1 298 en 2017, un chiffre en hausse de 16 % sur un an. Les Américains redeviennent les premiers investisseurs étrangers en France.
LES ECHOS

du 04/04/2018
en page 4
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales