Flash du jour
mercredi 28 mars 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Sedan - Vos papilles vont se régaler local jeudi.
Le jeudi 29 mars, de 15 à 20h, la municipalité de Sedan, les restaurateurs, la chambre d’agriculture des Ardennes et l’Union commerciale organisent une vente de produits du terroir sur la place d’Armes. Cet événement, baptisé « Du terroir à l’assiette » sera doublé d’un espace de dégustation et d’une animation musicale. A noter, que ce rendez-vous se produira quatre fois par an, toujours un jeudi.
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 21
Le chiffre – 9.452.
C’est le nombre total de salariés que l’industrie ardennaise emploie (hors intérim). L’industrie reste le premier secteur employeur privé des Ardennes, devant les services, le commerce, la construction et l’agroalimentaire. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 2
Rodolphe Lefèvre, réélu président de la Fédération française du bâtiment de la Marne.
Rodolphe Lefèvre, à la tête de Soprema à Reims et Colin Etanchéité à Troyes, a été réélu président de la FFB Marne, Fédération française du bâtiment (400 entreprises, 5 000 salariés). Il est également membre du bureau de la FFB nationale et Président délégué de la FFB Grand Est.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7752 du 26/06/2018
en page 3
Dans les CCI
La CCI, au cœur de l’économie châlonnaise.
En quittant la rue de Chastillon pour rejoindre le Mess des entrepreneurs rue de la Grande Etape, la CCI de la Marne marque son envie de renforcer encore les synergies avec les autres acteurs du développement économique présents dans le bâtiment.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7752 du 23/03/2018
en page 8
« L’économie numérique crée de la croissance et des emplois ».
Les Rencontres de l’Economie, organisées par la CCI de la Marne à Reims le 21 mars 2018, ont mis en avant la mutation numérique de la société. Morceaux choisis de l’intervention de Rudy Aernoudt, chef économiste à la Commission Européenne.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7752 du 23/03/2018
en page 5
Reims. Michel-Edouard Leclerc veut booster Neoma.
Michel-Edouard Leclerc, élu président de Neoma en janvier 2018 et patron de l’enseigne de grande distribution, entend hisser l’école de commerce dans le top 5 des classements.
L'UNION

du 28/03/2018
en page 6
Economie régionale - Commerce
Commerce. Une aide globale de 5 milliards d'euros pour 222 villes, dont Troyes.
Troyes fait partie des cinq villes de la région à avoir été retenues dans "Action Coeur de ville", un programme d'aide gouvernementale mis en place par le ministère de la Cohésion des territoires. Dans l'Aube, Troyes, qui s'était portée candidate, est la seule ville concernée. "Nous avons présenté notre dossier, c'est un très beau travail qui a été réalisé par l'ensemble des services de la Ville. Faire partie de ce plan était une priorité pour nous. Nous allons désormais pouvoir travailler avec l'Etat pour poursuivre le travail engagé dans notre coeur de ville", a salué le maire, François Baroin. Des projets pourront être menés dans plusieurs domaines tels que le commerce, l'habitat, le cadre de vie... (Texte intégral)
L'EST ECLAIR

du 28/03/2018
en page 4
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Der. Le programme d’une saison « de transition ».
L’Office de tourisme du lac du Der en Champagne a présenté, hier 27 mars 2018, son agenda des animations en 2018. Le premier après la fusion avec un peu moins d’événements mais des nouveautés avec un objectif de « 20 % d’économies de fonctionnement » cette année.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 28/03/2018
en page 7
Châlons-en-Champagne. Ils se ruent sur les Airbnb châlonnais.
Même en plein mois de mars, pas toujours facile de trouver un logement Airbnb à Châlons-en-Champagne. Un service ignoré par l’office de tourisme. Trois types de locataires se distinguent. En moyenne, une nuit en Airbnb à Châlons coûte une trentaine d’euros.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 28/03/2018
en page 8
Marne. Des bus pour touristes entre Reims et Epernay.
L’Office du tourisme de Reims réfléchit en ce moment à une nouvelle offre de mobilité pour les visiteurs. En complément du TER Reims – Epernay rebaptisé « Ligne des bulles », l’idée est de mettre sur pied une ligne de bus entre ces deux mêmes villes, pour un accès facilité au vignoble. L’objectif est de lancer cette nouvelle offre vers la fin du mois de juin 2018. (Texte intégral)
L'UNION

du 28/03/2018
en page 3
Economie régionale - Divers
Vallées et plateau d’Ardenne - L’imposition locale restera stable.
Réunis lundi 26 mars en conseil de communauté de communes, les élus de vallées et Plateau d’Ardenne ont validé le budget communautaire et ont décidé de ne pas augmenter la part intercommunale d’imposition. Mais attention, cette stabilité de la fiscalité voulue par les élus locaux ne se verra pas sur la feuille d’impôts dont le total, lui, va augmenter en raison de la hausse votée par le Département.
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 16
Charleville-Mézières et Sedan - De l’argent pour les centres-villes.
Mardi 27 mars, le gouvernement a révélé les noms des 222 villes retenues pour bénéficier du plan de revitalisation des centres-villes baptisé « Action cœur de ville». Y figurent notamment Charleville-Mézières et Sedan. Le plan, qui mobilisera cinq milliards d’euros sur cinq ans, vise notamment à acquérir et à réhabiliter des logements, à améliorer leur performance énergétique, à « développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville et rééquilibrer les conditions d’implantation avec la périphérie ».
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 6
Conseil départemental des Ardennes - La hausse d’impôt et les routes font débat.
Mardi 27 mars, les conseillers départementaux ont adopté le budget 2018 et ont acté une hausse de 1 % de la fiscalité.
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 6
Sedan - Jean-Paul Bachy à l’Apéro des entrepreneurs.
Le prochain Apéro des entrepreneurs, organisé par l’association Urgences patrimoine, sera animé par Jean-Paul Bachy, ancien président de la région Champagne-Ardenne et directeur de l’agence Talents, Territoires, Développement. Son intervention portera sur le thème « fédérer pour réussir ». Le rendez-vous est prévu le mardi 3 avril au Roy de la Bière, à partir de 19 h 30. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 2
La leçon d’entrepreneuriat d’Hervé Gougeon.
Pour emmener une entreprise vers « Les chemins de la réussite », Hervé Gougeon, entrepreneur créateur du groupe d’événementiel et de formation Edifia (150 salariés à Nantes), a livré sa méthode lors de la soirée du CJD de la Marne le 19 mars 2018 à NEOMA.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7752 du 23/03/2018
en page 10
Vision’R, pour voir loin à Reims.
Innovact et NEOMA innovent en proposant, en partenariat avec la Ville de Reims, Vision’R, un rendez-vous destiné à valoriser le travail des jeunes entrepreneurs locaux. Premier thème traité le 20 mars 2018 : la santé de demain.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7752 du 23/03/2018
en page 10
La Mission Unesco, entre événement festif et devoir de protection.
Déclinant le thème des réconciliations inspiré de l’histoire locale, la Mission Unesco souhaite attirer un maximum de Champenois et de touristes pour le 3e anniversaire de l’inscription des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne au Patrimoine mondial de l’Unesco.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7752 du 23/03/2018
en page 9
Les Noces Félines sont de retour !
Organisée par Velours, producteur rémois de festivals et d’événements, la 7e édition des Noces Félines aura lieu les 20 et 21 avril 2018 au Palais du Tau à Reims. Une programmation musicale riche et éclectique tournée vers les cultures urbaines et actuelles, sera proposée aux spectateurs durant ces deux jours.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 28/03/2018
en page
Sermaize-les-Bains. La communauté de communes veut attirer les entreprises.
Les élus de la Communauté de communes de Côtes de Champagne et Val-de-Saulx (4CVS) souhaitent que le site industriel de Cristal Union, fermé en 2014, reprenne vie. « Nous avons la ferme volonté de faire des efforts importants pour développer le bassin de Pargny et de Sermaize », indique Claude Guichon, président de la 4CVS.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 28/03/2018
en page 10
Saint-Gibrien. « Mes plus belles années ».
Entretien avec Patrick Libera, maire de Saint-Gibrien depuis 2008.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 28/03/2018
en page 12
Jâlons. Un accord pour la carrière.
Un accord entre les maires de Jâlons et des communes des alentours a été trouvé avec les Carrières de l’est-Morgagni, la société qui gère le projet de la future carrière de Jâlons. La carrière, destinée à exploiter la grève pour les routes et le béton, se fera en 2019.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 28/03/2018
en page 8
Witry-les-Reims. Le paysage du Grand Reims se co-construit.
Après un premier rendez-vous en décembre 2017 à Champfleury, un nouveau débat sur le thème « Construisons ensemble le paysage du Grand Reims » se déroulera le 29 mars 2018 à Witry-les-Reims. Cette rencontre a pour but d’identifier les enjeux majeurs de préservation du patrimoine naturel du Grand Reims.
L'UNION REIMS

du 28/03/2018
en page 17
Reims. « Il faut sauver l’orgue de la cathédrale ».
Après la restauration de la Grande Rose de la cathédrale Notre-Dame, la Société des amis de la cathédrale de Reims entend de nouveau faire appel à des mécènes et donateurs pour remettre l’orgue en état.
L'UNION REIMS

du 28/03/2018
en page 17
Dans le quotidien d’un directeur de cabinet.
Entretien avec Alexandre Mora, directeur de cabinet de Reims et du Grand Reims depuis 2014.
L'UNION REIMS

du 28/03/2018
en page 15
Reims. Les hôtels poussent comme des champignons.
Rénovations ou extensions, l’offre hôtelière va considérablement s’accroître à Reims. Une mutation indispensable pour répondre aux nouvelles exigences de la clientèle. Tour d’horizon. 3 questions à Joël Oudin de l’Union des métiers de l’hôtellerie.
L'UNION REIMS

du 28/03/2018
en page 12-13
Reims. Feux, trémies ou déviations : le chantier de l’avenue de Champagne fait débat.
Le 15 janvier 2018, Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims, a annoncé un vaste chantier pour fluidifier le trafic avenue de Champagne à Reims. Coût des travaux : 25 M€. Une concertation sur les travaux est prévue avant l’été 2018.
L'UNION REIMS

du 28/03/2018
en page 10
Reims. La justice de proximité en péril.
Le ministère de la Justice envisage l’absorption des tribunaux d’instance, qui traitent les 1001 litiges du quotidien, par les tribunaux de grande instance. Juges et avocats s’inquiètent.
L'UNION REIMS

du 28/03/2018
en page 7
Aube. Vers un rapprochement des bailleurs sociaux.
Des discussions sont en cours entre Troyes Habitat (9 500 logements) et Aube Immobilier (10 700 logements) pour une adaptation à la future loi ELAN. Deux options sont à l'étude : une fusion des deux bailleurs sociaux ou une mise en commun de services.
L'EST ECLAIR

du 28/03/2018
en page 2
Entreprises à la Une
C&A poursuit ses fermetures de magasins en France.
L'enseigne d'habillement germano-néerlandaise C&A a annoncé, lundi 26 mars, la cession de huit magasins en France à ses concurrents Kiabi et La Halle. La chaîne a aussi dévoilé au personnel le projet de fermeture de son magasin de Blagnac (Haute-Garonne). En novembre 2017, C&A a procédé à la cession de treize points de vente en France, à Stokomani et Chaussea.(texte intégral)
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 28/03/2018
en page 4
Charleville-Mézières – A 25 ans, Pol Bouchex lance sa chocolaterie.
Pol Bouchex, artisan chocolatier confiseur, boulanger pâtissier, traiteur, a ouvert sa boutique au 5 rue du Daga depuis le 17 mars dernier. Les clients peuvent découvrir son travail grâce à une baie vitrée donnant sur son laboratoire et déguster les produits sur place dans un salon de 16 places. Il envisage d’animer des ateliers (enfants et adultes).
LA SEMAINE DES ARDENNES

n° 446 du 28/03/2018
en page 5
Chaumont-Porcien - La boulangerie si attendue ouvre enfin.
Après deux années de fermeture, l’unique boulangerie de la commune rouvre ses portes à partir d’aujourd’hui. C’est Jessy Mohimont et sa conjointe-collaboratrice Léa Lecat qui vont faire revivre ce commerce nouvellement baptisé « Au fournil Chaumontais ».
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 25
Revin – Le nouveau barrage Saint-Nicolas entre en service sur la Meuse.
Après deux ans de travaux, le nouveau barrage automatisé, M17 Saint-Nicolas de son vrai nom, est récemment entré en service. Il fait partie des 8 barrages de ce type qui fonctionnement déjà sur la Meuse. Quinze autres sont encore en cours de construction, dont le barrage d’Orzy qui sera mis en service en mars 2019. Au total, plus de 312 millions d’euros sont investis - via un contrat de partenariat entre Baméo et Voies navigables de France (VNF) - pour la modernisation et la construction de 29 barrages sur l’Aisne et la Meuse.
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 17
Thilay - Un gros chantier pour l’insertion par le bois.
Depuis le mois novembre dernier, 8 des 15 salariés de l’association d’animation des bords de Meuse et Semoy (ABMS) exploitent une vaste parcelle à Nohan-sur-Semoy. Le bois acheté sur pied à un particulier représente un volume de 1.200 mètres cubes. Le bois non exploitable est recyclé sur place en plaquettes de bois et BRF (bois raméal fragmenté) à destination des particuliers et des professionnels des espaces verts. D’ailleurs, la société Brunelet Payage de Vivier-au-Court commande l’essentiel de ses plaquettes à l’ABMS tout comme la commune de Villers-Semeuse. De plus, la directrice souhaiterait faire évoluer le concept en colorant le produit fini avec des ocres du Moulin d’Écordal. Une bonne idée écolo et déco plébiscitée par le grand public. L’association cherche des financements pour développer ce projet.
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 16
Les métiers de la métallurgie chez PSA 3/7 - Le cariste d’aujourd’hui, un métier polyvalent et connecté.
Portrait de Sébastien Gagné, cariste chez PSA. Sur son engin de manutention, connecté au moyen d’une tablette, il livre le métal dans les ateliers. Cette activité demande une attention toute particulière en matière de sécurité car il véhicule de l’alu en fusion.
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 14
Le renouveau du groupe Pingat passe par le Grand Est.
Après Reims, Charenton, Lille, Marseille et Metz (où se situe son siège social), le groupe Pingat ouvre une agence à Strasbourg pour étoffer son réseau d’agences de proximité et densifier sa présence dans le Grand Est. Le groupe Pingat a pour nouvel objectif de « devenir leader français en ingénierie agroalimentaire et industrielle ».
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7752 du 23/03/2018
en page 6
Groupe Caillot : plus qu’un transporteur.
Après avoir repris l’entreprise de transport Szymanski en janvier 2018, le groupe Caillot, première flotte de transport de Champagne-Ardenne, continue à jouer la carte de la proximité dans toutes ses activités complémentaires au transport. L’entreprise est leader du transport, de la logistique et du co-packing en Champagne-Ardenne et sur le quart nord-est de la France (1 000 collaborateurs). Elle traite 60 millions de produits en co-packing chaque année et compte des références clients dans le secteur du luxe, de l’industrie et de l’agro-alimentaire.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7752 du 23/03/2018
en page 4
Sainte-Ménehould. A l’épicerie fine, c’est origine contrôlée.
L’épicerie fine Le Comptoir de Shirley, installée dans les anciens bureaux de l’Office de tourisme de Sainte-Ménehould, ouvre aujourd’hui 28 mars 2018, avec un maximum de produits français.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 28/03/2018
en page 16
Reims. Quarante sachets de biscuits Fossier rappelés.
« Au total, ce sont quarante sachets qui sont concernés et uniquement dans cette boutique (de la Neuvillette à Reims). Il s’agit d’un potentiel, d’un éventuel soupçon de présence de limaille de fer après un nettoyage. Nous les avons retirés par précaution. Cela n’a rien à voir avec l’incendie dont nous avons été victimes le 14 mars 2018 sur l’un de nos fours », précise-t-on chez Fossier.
L'UNION REIMS

du 28/03/2018
en page 8
Vitry-le-François. Une troisième salle de sport va ouvrir.
L’enseigne Fitness Addict, déjà présente dans le Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire, va ouvrir prochainement une nouvelle salle de sport dans le quartier du Hamois à Vitry-le-François. Elle s’ajoutera aux deux autres déjà existantes.
L'UNION

du 28/03/2018
en page 2
Epernay. Des créations originales pour Pâques.
Reconnues par la Confédération des chocolatiers confiseurs de France, la pâtisserie Vincent Dallet à Epernay et la chocolaterie Thibaut à Pierry ont conçu des créations originales pour Pâques.
L'UNION

du 28/03/2018
en page 2
Finances
Epargne salariale : forte baisse de charges en vue dans les PME.
Le rapport du Copiesas, qui réunit les partenaires sociaux, propose la suppression du forfait social pour les entreprises de moins de 50 salariés. Le gouvernement est aussi décidé à le réduire fortement.
LES ECHOS

du 28/03/2018
en page 2
International - Divers
Le Vietnam fait miroiter son dynamisme à Paris.
Le secrétaire général du Parti communiste vietnamien, Nguyen Phú Trong, est en visite à Paris. Objectif : renforcer les liens économiques entre la France et l’un des pays les plus dynamiques d’Asie.
> Julien Marcilly, économiste en chef de Coface : « L’économie vietnamienne a les caractéristiques d’un tigre ».
LES ECHOS

du 28/03/2018
en page 6
Juridique et fiscal
Comment va travailler la nouvelle police fiscale de Bercy.
Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, précise, ce mercredi, les contours d’un nouveau service d’enquêtes judiciaires dévolu aux affaires de fraude fiscale. Le « verrou de Bercy » sera maintenu.
> La discrète montée en puissance de la douane judiciaire.
> La France complète sa liste de paradis fiscaux.
LES ECHOS

du 28/03/2018
en page 3
Produits et marchés
Les questions que pose l’accord entre Monoprix et Amazon.
L’enseigne de centre-ville est le premier distributeur alimentaire à nouer un partenariat avec le géant américain de l’e-commerce. Cette alliance ouvre une brèche dans le paysage de la distribution. De nombreuses incertitudes demeurent. D’un côté comme de l’autre.
> Le groupe Casino protège son leadership à Paris.
> Le géant de Seattle n’a pas encore fait bouger les lignes dans l’alimentaire en Europe.
LES ECHOS

du 28/03/2018
en page 16
Le plan de revitalisation des centres-villes va profiter à 222 communes.
Le ministre de la Cohésion des territoires a listé mardi les bénéficiaires de son plan de 5 milliards d’euros sur cinq ans pour repeupler les centres-villes, les rénover et combattre la vacance commerciale dont ils souffrent.
LES ECHOS

du 28/03/2018
en page 2
Ressources humaines
Emploi - Quand l’offre et la demande se rencontrent.
Afin de dynamiser l’emploi et favoriser l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi bénéficiaires du RSA, le conseil départemental organise des rencontres « Prêt à l’emploi » sur tout le territoire. Le prochain rendez-vous aura lieu ce jeudi 29 mars, de 9 à 12h à la salle l’Atmosphère de Rethel. L’objectif est de mettre en relation directe les entreprises et les demandeurs d’emploi bénéficiaires du RSA.
L'ARDENNAIS

du 28/03/2018
en page 6
Le gouvernement envisage de toucher au cumul chômage-emploi.
Le projet de loi sur les parcours professionnels ouvre la possibilité pour l’Etat « d’adapter » les règles de cumul allocations-revenus des chômeurs.
LES ECHOS

du 28/03/2018
en page 4
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales