Flash du jour
lundi 19 février 2018
Champagne-Ardenne Actualités

Economie régionale - Industrie
Ils rêvent de l’appellation champagne.
Cinq villages du Pays vitryat sont concernés par l’extension de l’appellation champagne. L’espoir est grand dans l’attente de la délimitation précise des parcelles.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 17/02/2018
en page 7
Les expéditions de Champagne en 2017.
Une bonne année 2017 pour les ventes totales de champagne qui s’élèvent à 307,3 millions de bouteilles, soit une hausse de 0,4 % par rapport à l’année 2016.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 19/02/2018
en page
Economie régionale - Commerce
Le dimanche, un jour de courses comme un autre.
Alors qu’une troisième grande surface ouvre désormais le dimanche à Sainte-Ménehould, qu’en est-t-il à Châlons-en-Champagne ? Les magasins sont nombreux à rester ouverts.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 19/02/2018
en page 7
Un village qui ne manque de rien.
La commune d’Avenay-Val-d’Or, qui compte à peine 1 000 habitants, dispose de tous les métiers de bouche. Un luxe au regard de la tendance générale où les petits commerces disparaissent.
L'UNION EPERNAY

du 18/02/2018
en page 8
Les échos du commerce.
> Un nouveau Gifi plus grand va voir le jour près de Décathlon à la Neuvillette à Reims
> Block’out, franchise créée par deux grimpeurs associant escalade, bien-être et restauration, va ouvrir ses portes le 17 mars 2018 à Reims Village.
> La boutique de chaussures Calou, située avenue de Laon, ferme ses portes.
> Record battu : pas moins de 1451 commandes ont été réalisées le samedi 10 février 2018 au drive du centre Leclerc de Saint-Brice Courcelles ce qui place le point de retrait n°1 de France.
> La boulangerie « Aux Délices d’Etoges » vient d’installer un distributeur de baguettes dans la commune d’Etréchy.

L'UNION EPERNAY

du 17/02/2018
en page 12
Economie régionale - Services
Site internet rénové et nouvelle application.
D’ici quelques jours, la commune de Sillery sera dotée d’une nouvelle version de son site internet sillery.fr.
L'UNION REIMS

du 19/02/2018
en page 16
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Rimogne - Métamorphose du parc du puits Saint-Quentin.
La municipalité de Rimogne a pour projet de mettre en valeur le chevalement du puits Saint-Quentin situé au cœur du village. Ce patrimoine unique en Champagne-Ardenne, est le seul ouvrage de ce type encore debout. Créé dans les années 60, il servait jadis à accéder à l’ardoisière via un ascenseur, qui assure une descente à 120 mètres de profondeur. Le projet d’aménagement du parc prévoit entre autres, un boulodrome, des jeux pour enfants, une aire d’accueil, la création d’une forêt de bouleaux, l’implantation de blocs d’ardoise ou encore un parcours didactique. Des vues et des plans ont été réalisés par un paysagiste spécialisé. Le coût du projet avoisine les 130.000 euros.
L'ARDENNAIS

du 17/02/2018
en page 3
Epernay : départ du directeur de l’Office de tourisme.
Pascal Launois, président de l’Office de tourisme d’Epernay Pays de Champagne a annoncé que l’actuel directeur de l’Office de tourisme Frédérick Nebout va quitter ses fonction le 21 mars 2018.
L'UNION EPERNAY

du 18/02/2018
en page 6
Restauration. Les 14 Aubois du Michelin.
Le Guide Michelin ausculte les bonnes tables du département de l'Aube et lui décerne ses récompenses : 2 bibs gourmands et 13 assiettes, mais toujours pas d'étoiles.
> Les restos du Michelin dans l'Aube et en région.
L'EST ECLAIR

du 19/02/2018
en page 2
Economie régionale - Divers
Givet – La com’com a trente ans.
Cette année, la communauté de communes Ardenne Rives de Meuse célèbre son trentième anniversaire. A sa création, le 1er janvier 1988, il s’agissait du premier groupement de communes à fiscalité propre dans les Ardennes. Il aura fallu 8 ans aux élus pour que naisse le District de Basse Meuse. Plusieurs avancées ont été marquantes pour le territoire : la création du CISE de Vireux-Molhain, en 1993, l’aménagement des trois déchetteries de Givet, Haybes et Vireux-Molhain en 2000, l’ouverture du site multi-accueil et du relais d’assistantes maternelles de Vireux-Wallerand et de la crèche de Fumay en 2014, puis; celle de Revin en 2015, l’ouverture de la piscine de Fumay en 2002, suivie l’année suivante de celle de Vireux-Wallerand puis de la construction du centre aqualudique de Givet inauguré en octobre 2006, l’aménagement du parc Terr’Altitude qui a ouvert en 2007, et l’acquisition du bateau de promenade le Charlemagne en 2014.
L'ARDENNAIS

du 19/02/2018
en page 15
Charleville-Mézières – Stationnement - Boris Ravignon met les pieds dans le plat.
De nombreux automobilistes ont réagi à l’annonce faite par la municipalité de passer en stationnement payant l’intégralité de l’avenue et de la place d’Arches, ainsi que les rues Clément-Métézeau et de Clèves. Le maire se défend de « racketter » les automobilistes et rappelle la mise en place de l’heure et demie gratuite, trois fois par semaine depuis le 1er décembre 2014. De plus, les automobilistes pourront dès 11 heures, stationner sur les places de livraison qui deviendront zone bleue (pour une durée limitée à 30 minutes avec un disque bleu européen). Il souhaite ainsi faire la chasse aux voitures ventouses dans l’intérêt des commerces. Enfin, il estime qu’il est tout à fait normal, au nom de l’équité, que les utilisateurs des places participent via leur règlement du stationnement, à l’entretien de la voirie (environ 2 millions sont investis chaque année). Il ne faut pas que ce soit les seuls contribuables carolomacériens qui payent ces investissements.
L'ARDENNAIS

du 19/02/2018
en page 7
Rethel - Le centre aquatique Galéa fête ses 5 ans.
L’espace aquatique célèbre sa 5ème année d’existence. La structure, gérée au départ par la Communauté de communes du Pays rethélois, propriétaire, est exploitée par Prestalis depuis janvier 2016. Elle accueille en moyenne 150.000 visiteurs par an (100.000 particuliers et 50.000 scolaires ou membres d’associations). L’équipe est composée de 6 maîtres nageurs, 3 personnes à l’accueil et 3 agents d’entretien.
L'ARDENNAIS

du 17/02/2018
en page 22
Chantier du Sernam, les fouilles continuent.
Dès ce lundi 19 février 2018, des fouilles seront entreprises boulevard Jules-César à Reims et ce, pour trois mois.
L'UNION REIMS

du 19/02/2018
en page 12
Difficile de comptabiliser les voitures.
Des comptages de véhicules existent sur Reims mais ils ne permettent pas de tirer des conclusions sur une hypothétique priorité accordée à l’automobile.
L'UNION REIMS

du 19/02/2018
en page 7
Il prépare le concours de Meilleur ouvrier de France.
érémy Bauduin est un homme de défi : après voir terminé vice-champion de France d’écaillers, le poissonnier a été sélectionné pour participer au MOF. Il a notamment travaillé pour Placet à Epernay.
L'UNION REIMS

du 18/02/2018
en page 7
Une taxe d’habitation et beaucoup de questions…
Le député Charles de Courson a abordé différents thèmes devant une centaine d’élus du Pays vitryat. En tête des préoccupations du moment… la suppression de la taxe d’habitation.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 18/02/2018
en page 5
En route !
Chaque jour des milliers de véhicules empruntent la RN 51 de Rethel à Reims et vice-versa. Trafic, embouteillages, travaux… Le point sur cet axe stratégique.
L'UNION REIMS

du 17/02/2018
en page 17
Reims : les cordons de la bourse.
Il était question d’argent en mairie : pour la première fois, une réunion publique sur le budget de la Ville de Reims était organisée et chacun pouvait poser ses questions.
L'UNION REIMS

du 17/02/2018
en page 7
Etat de catastrophe naturelle, qu’est-ce que ça change ?
Suite aux inondations, plusieurs communes du Sud-Ouest marnais ont été reconnues en état de catastrophe naturelle. Décryptage de Catherine et Gérard Chaudron, agents généraux d’assurances.
L'UNION EPERNAY

du 17/02/2018
en page 13
L’épopée d’une belle dame du XVIe siècle.
Les Amis du Vieux Châlons sauvent la maison de la Petite Juiverie de la rénovation urbaine.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 17/02/2018
en page 15
Epernay : continuer à investir.
Lors du dernier conseil communautaire de l’Agglo d’Epernay, les élus ont débattu des orientations budgétaires pour 2018 : viser la stabilité fiscale pour 2018, être vigilant sur l’avenir, consolider le fonctionnement de l’Agglo et garder la maîtrise de la dette. Selon Franck Leroy, maire d’Epernay, « Plus de 40 % du parc d’activités Pierry Sud Développement a été vendu et plusieurs demandes de réservation ont été formulées ».
L'UNION EPERNAY

du 17/02/2018
en page 10
De longs débats autour du budget.
La Communauté de communes d’Argonne champenoise devra se pencher sur quatre grands axes afin d’augmenter l’attractivité de son territoire : l’environnement, l’économie et l’emploi, les équipements et les services et les investissements à venir (fibre optique…).
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 17/02/2018
en page 18
Pour une maison en plein centre-ville.
La mairie de Châlons-en-Champagne se lance dans un nouveau projet d’habitat individualisé : Habio. Objectif : avoir une maison à l’architecture singulière dans les rues du centre-ville.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 17/02/2018
en page 13
Un nouvel écrin pour Notre-Dame.
Réintégrer la collégiale dans le centre-ville de Châlons-en-Champagne, c’est l’objectif de l’aménagement de l’îlot Notre-Dame.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 17/02/2018
en page 7
Nos ordis sont des passoires.
Le vol des données à des fins commerciales ou politiques fait désormais partie du quotidien. Des étudiants sont formés pour l’empêcher. Trois questions à David Dubus, président de Unumkey Reims.
L'UNION

du 17/02/2018
en page 4-5
Reims : à vos idées pour « ma ville en vert ».
Depuis 4 ans, la Ville de Reims propose aux habitants, réunis en association, de participer à un appel à projets écologiques. A la clé, un soutien financier pouvant atteindre 5000 € pour permettre aux projets lauréats de devenir réalités. Les candidats ont jusqu’au 12 mars 2018 pour se faire connaître.
L'UNION

du 19/02/2018
en page 2
Communauté de communes. Un fonds d'intervention pour faciliter des projets.
Les élus de la communauté de communes du Barséquanais en Champagne ont approuvé la création d'un fonds d'intervention destiné à assurer le cofinancement de projets qui ont échoué à mobiliser une autre source. L'enveloppe annuelle consacrée à ce fonds est estimée à 8 000 euros.
L'EST ECLAIR

du 17/02/2018
en page 14
L'industrie du futur 4.0 recrute.
Le Pôle formation des industries technologiques de l'Aube a ouvert ses portes pour faire découvrir les quatre grands métiers proposés : la productique, la conception, la chaudronnerie et la maintenance. A noter qu'une licence professionnelle de technico-commercial industriel sera mise en place à la rentrée en partenariat avec l'IUT de Troyes.
L'EST ECLAIR

du 17/02/2018
en page 9
Pays vitryat. L'idée d'élargir le canal refait surface.
Pour relancer l’économie,Jean-Jacques Poignant, secrétaire adjoint de l'union locale de la CGT, veut élargir les canaux. Explications.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 16/02/2018
en page 7
Grande région Est
Ardennes - Orientations budgétaires du Département.
Aujourd’hui, les élus départementaux se réuniront à l’hôtel du Département pour débattre des orientations budgétaires. Et les échanges s’annoncent animés. Soumise à une stricte diète financière, la collectivité doit pouvoir faire des économies. En commission, les conseillers ont déjà passé au crible les dépenses. Le budget n’interviendra qu’au mois de mars prochain. (texte intégral)
L'ARDENNAIS

du 19/02/2018
en page 2
Apprentissage, la réforme au banc d’essai.
La réforme de l’apprentissage présentée par le gouvernement suscite des interrogations. Les acteurs de l’apprentissage (Régions, employeurs, CCI ou syndicats de salariés) saluent les avancées de cette réforme. Des spécialistes régionaux y répondent.
L'UNION

du 19/02/2018
en page 4-5
Entreprises à la Une
Floing - Chez Polymoulages, les projets prennent forme.
Entretien avec Bruno Giannini, gérant de l’entreprise Polymoulages depuis 2014. Sa société qui réalise des pièces en polyester et polyuréthane s’est spécialisée, entre autres, dans la fabrication de nacelles. D’ici la fin du premier semestre, elle doit emménager à Bazeilles dans un nouveau bâtiment d’une superficie totale de plus de 1.300 mètres carrés. Celui-ci comportera neuf lignes de production. L’équipe est passée de 3 à 7 salariés en moins de 6 mois. L’objectif du dirigeant, qui vient de recevoir un trophée des entreprises par Ardenne métropole, dans la catégorie innovation produit et développement technologique, est de développer son entreprise. Le carnet de commandes est passé de 20 à 30 nacelles à 100 à 120 par mois. De plus, il aimerait encore développer deux axes : le e-commerce et la construction d’espaces bien-être, de biking, notamment, pour les hôtels de luxe voire les particuliers. La marque Polymoulages est en cours de dépôt.
L'ARDENNAIS

du 19/02/2018
en page 17
Rumigny - Fermeture de l’unique boulangerie du village.
Fermée pour un week-end prolongé, la boulangerie de Rumigny a depuis cessé toute activité. Dans une information municipale, le maire indique qu’un dépôt de pain a été mis en place en urgence. Un artisan boulanger de Rozoy-sur-Serre sera présent sur la place Saint-Pierre tous les jours à 10 h 45, sauf le mardi.
L'ARDENNAIS

du 19/02/2018
en page 14
Vouziers - Le PMU de la rue Bournizet en travaux.
Le bar-tabac PMU de la rue Bournizet est en travaux jusqu’au 26 février. Dominique Lambert, qui tient ce commerce depuis 2009 va investir 160.000 euros. La gérante, qui avait déjà effectué des travaux en 2012, espère booster encore son commerce. Le tabac représente 40 % de l’activité, les jeux 40 % également, le PMU et le bar 20 %.
L'ARDENNAIS

du 18/02/2018
en page 16
Rethel - Les salariés de Carrefour-SDNH protestent.
En novembre dernier, la direction de Carrefour a décidé de passer les magasins de la filiale SDNH, à Saint-Lô (Manche) et à Flers (Orne), en location-gérance. Ce samedi matin, et durant toute la journée, une manifestation d’envergure nationale a mobilisé les salariés devant les 14 magasins de Carrefour-SDNH. Dans les Ardennes, seul celui de Rethel pourrait être concerné. Une trentaine de salariés ont rejoint le mouvement. D’après la déléguée syndicale, les salariés seraient lésés car le travail serait obligatoire le dimanche, ils toucheraient 20 % de salaire annuel en moins et perdraient d’autres avantages.
L'ARDENNAIS

du 18/02/2018
en page 4
Vouzinois - Un boulanger bio à Cornay.
Jean-Marc Gobert est l’un des rares boulangers bio que l’on peut trouver dans le Vouzinois. Ses pains, tous biologiques, sont commercialisés dans des magasins bio, sur le marché de Vouziers et lors de ses tournées autour de Cornay.
L'ARDENNAIS

du 17/02/2018
en page 2
Reims : un restaurant totalement ravagé par les flammes.
Le restaurant le Consulat, situé dans le quartier Murigny à Reims, a brulé. Le préjudice est énorme.
L'UNION REIMS

du 19/02/2018
en page 8
Le Pass’Millesium est reconduit.
Mis en place en 2016, le Pass’Millesium est remis en service pour six concerts en 2018.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 19/02/2018
en page 9
Le toilettage pour chiens trace sa route.
A Fagnières, Sandrine Kertzinger fourmille de projets pour son centre de formation et son cabinet de toilettage pour chiens.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 19/02/2018
en page 14
Ils sont rouges de colère contre Orange.
Les habitants de Faux-Vésigneuil demandent des comptes à l’opérateur Orange. Le réseau internet est défaillant.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 19/02/2018
en page 8
Des produits bradés mais pas gaspillés.
L’Intermarché de Vitry-le-François a mis en place une initiative pour éviter le gaspillage.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 19/02/2018
en page 7
Une ferme pédagogique pour les petits citadins.
Deux mères de famille vont ouvrir en avril 2018 à Cormontreuil, une mini-ferme sur un terrain public de cinq hectares situé entre la Vesle et l’autoroute. Trente animaux sont annoncés.
L'UNION REIMS

du 18/02/2018
en page 5
Les fleurs de Chantal.
A la tête de l’Art floral à Sézanne pendant 44 ans, la fleuriste Chantal Pliez cède la place à sa sœur.
L'UNION EPERNAY

du 18/02/2018
en page 9
La maison Fossier lance sept nouvelles recettes.
La biscuiterie rémoise Fossier sort une nouvelle gamme de craquants et de sablés au biscuit rose de Reims. Objectif : séduire les jeunes consommateurs.
L'UNION REIMS

du 17/02/2018
en page 13
Au revoir la Fée Nomade.
Christine Tabaka, propriétaire et fondatrice de La Fée Nomade à Epernay, fermera les portes de sa boutique le 23 mars 2018.
L'UNION EPERNAY

du 17/02/2018
en page 12
Déguster ses fruits de mer sur place.
Pascal Ramette, poissonnier à Avenay-Val-d’Or, propose un bar à huitres.
L'UNION EPERNAY

du 17/02/2018
en page 12
La Landolina dit « ciao » aux clients.
Après 7 mois de redressement judiciaire, c’est la liquidation pour la pizzeria La Landolina située à Châlons-en-Champagne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 17/02/2018
en page 14
L’hôpital assure son avenir.
A Châlons-en-Champagne, le groupement hospitalier du territoire vient d’accentuer la coopération avec le CHU de Reims lancée depuis 2014.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 17/02/2018
en page 10-11
Le Castel bradé aux enchères.
La saga du château de Marie-Antoinette à Châlons-en-Champagne connaît un nouvel épisode avec la vente aux enchères du bâtiment. Une procédure qui pourrait compromettre le projet d’hôtel du propriétaire.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 17/02/2018
en page 9
La communication à la sauce vitryate.
Karma conseil & communication œuvre depuis près de dix ans à Vitry-le-François. L’entreprise permet d’offrir des objets et des cadeaux personnalisés.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 17/02/2018
en page 11
Lac du Der : le casino s’offre un bar des sports.
C’est à l’occasion de la Saint-Valentin que le casino Joa, à Giffaumont-Champaubert, s’est doté d’un bar des sports.
L'UNION

du 17/02/2018
en page 2
Revue du commerce aubois. L'épicerie cède la place à un restaurant.
Le magasin Proxi Super du boulevard Blanqui à Troyes a cédé la place au restaurant L'Atlas du Maroc. Avec une salle d'une capacité de 90 couverts, Ahmed Henda propose des spécialités orientales à consommer sur place mais aussi à emporter.
L'EST ECLAIR

du 19/02/2018
en page 7
Pargny-sur-Saulx. Du déstockage dans son épicerie.
Damien Perraudin lance une épicerie attenante à son commerce de produits locaux à Pargny-sur-Saulx. Des produits déstockés vont être récupérés auprès des grossistes avant d'être vendus dans l'épicerie.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 16/02/2018
en page 10
Finances
La Caisse des Dépôts veut mettre en place sa banque des territoires.
L’institution publique veut rassembler ses outils de financement et d’investissement à destination des collectivités sous une même bannière.
> Comment la CDC compte revenir sur le terrain.
> André Laignel, président du Comité des finances locales : « Je souhaite que l’action de la Caisse dans les territoires soit renforcée ».
LES ECHOS

du 19/02/2018
en page 29
International - Divers
Bruxelles prépare un cadre européen pour les acteurs du financement participatif.
La Commission européenne doit présenter en mars un règlement pour faciliter le développement des plates-formes de financement en prêts et en titres dans toute l’Union européenne.
LES ECHOS

du 19/02/2018
en page 30
La Grèce entrevoit le bout du tunnel à Bruxelles.
Les ministres des Finances de la zone euro se réunissent lundi. Ils préparent la sortie cet été de la Grèce du programme d’ajustement et devraient défendre la candidature de l’Espagnol Luis de Guindos au poste de numéro deux de la Banque Centrale Européenne.
> Euclide Tsakalotos, ministre grec des Finances : « A un moment donné, il faut accepter de faire confiance à la Grèce ».
LES ECHOS

du 19/02/2018
en page 6
Juridique et fiscal
Le gouvernement renforce l’arsenal anti-fraude fiscale.
L’administration fiscale va se doter d’une cellule d’enquêtes judiciaires anti-fraudes. Opérationnel d’ici à dix-huit mois, elle disposera d’une compétence nationale. Des tensions sont déjà visibles entre les Finances et l’Intérieur pour se répartir les dossiers.
> Les coulisses d’une négociation sous tension.
> Déjà fragilisé, le « verrou de Bercy » est sur le point de céder.
LES ECHOS

du 19/02/2018
en page 2
Numérique
Les entreprises tardent à se mettre en règle sur les données personnelles.
A moins de cent jours de l’entrée en application du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), seules 26 % des sociétés de l’Union européenne sont totalement conformes. Entre coûts et complexité technique, elles ne s’y retrouvent pas toujours.
> Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la CNIL : « La CNIL fera preuve de souplesse et de pragmatisme ».
> Le texte européen soumis au Parlement français.
LES ECHOS

du 19/02/2018
en page 22
Produits et marchés
La logistique urbaine gagne du terrain dans le Grand Paris.
Hausse de l’e-commerce, demande de livraisons plus rapides, foncier qui se raréfie... Une étude de l’Observatoire régional de l’immobilier d’entreprise en Ile-de-France (Orie) pointe les enjeux pour la filière logistique.
> Quand la logistique se niche dans des lieux inattendus.
> XPO Logistics robotise la préparation de commandes pour Mars.
LES ECHOS

du 19/02/2018
en page 25
Ressources humaines
A l'heure d'embaucher, les métiers de la ville et du BTP pénalisés.
Les trois quarts des dirigeants d'entreprises prévoient d'embaucher dans les trois ans mais anticipent des difficultés de recrutement.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 18/02/2018
en page 3
Ardennes - Le nombre de travailleurs détachés a explosé en 2017.
Le nombre de ces salariés étrangers a progressé de 62 % dans le Grand Est. En 2017, 516.101 salariés détachés (hors transport) ont été enregistrés légalement en France, soit une hausse de 46 % par rapport à 2016. Ils viennent d’Allemagne, d’Espagne, du Portugal et de la Belgique. Dans les Ardennes, près de 3.900 travailleurs détachés ont été recensés l’année dernière, soit 8,05 % des emplois salariés du département. Ils ont principalement été employés dans l’industrie (930) et le BTP (800), l’agriculture arrivant en troisième place (550 salariés).
L'ARDENNAIS

du 19/02/2018
en page 6
Spécial formation. Devenez maître de votre carrière.
La parenthèse d’une formation permet aux cadres et dirigeants d’atteindre une dimension stratégique et de rester dans la course.
> L’Executive MBA, un diplôme pour se transformer.
> Les technologies s’invitent dans la formation des dirigeants.
> Compte personnel de formation : mode d’emploi.
> L’entreprise, business school de demain ?
> Les financiers d’entreprise en quête de certification.
> Gestion des risques : les formations élargissent leur audience.
> La conformité au coeur de la formation des juristes.
> Des « soft skills » à développer d’urgence.
> Protection des données : enfin des formations.
LES ECHOS

du 19/02/2018
en page I
Formation professionnelle : syndicats et patronat pour un accord dans la continuité.
La négociation des partenaires sociaux a de grandes chances d’aboutir à un accord mercredi. Ils proposent de renforcer les droits des salariés, mais sans bouleverser le cadre d’ensemble. Le gouvernement s’en contentera-t-il ?
> La question très sensible de l’ouverture du marché de l’accompagnement.
LES ECHOS

du 19/02/2018
en page 4
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales