Flash du jour
vendredi 02 février 2018
Champagne-Ardenne Actualités

A retenir
Michel-Edouard Leclerc, président de Neoma.
Elu pour un mandat de quatre ans, Michel-Edouard Leclerc succède à Yves Bénard à la présidence de Neoma Business School.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 2
La lagune de Venise recouvre les pavés.
La ville de Châlons-en-Champagne revêt des Habits de Venise pétillante pour contrer la grisaille de février. Le 3e jardin éphémère colore 300 m2 des pavés de la place Foch.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 02/02/2018
en page 11
Dans les CCI
Vœux interconsulaires 2018. La Marne, ça vous gagne !
Pour la première fois, les Chambres de commerce, d’agriculture et de métiers ont fait cérémonie de vœux commune au Capitole à Châlons-en-Champagne. Une soirée estampillée du slogan « Fier de mon territoire ».
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 10
Agriculture - La chambre sans président.
Lors du bureau de la chambre d’agriculture des Ardennes hier, Sébastien Loriette a annoncé son départ. Il met alors fin à son mandat de président, dont il était détenteur depuis 2013. Son choix se justifie par des motivations personnelles et professionnelles. Il souhaite aujourd’hui se concentrer sur son exploitation et sa vie personnelle.
L'ARDENNAIS

du 02/02/2018
en page 6
Nuit de l'orientation. Plus de 2 800 visiteurs.
Succès de la 5e édition de la nuit de l'orientation, organisée par la CCI de Troyes et de l'Aube. 2 870 collégiens, lycéens, parents et adultes en reconversion sont venus mercredi à l'espace Argence pour rencontrer 139 exposants répartis en 21 filières.
L'EST ECLAIR

du 02/02/2018
en page 4
Economie régionale - Industrie
Le champagne recrute des jeunes.
Les métiers du champagne sont un bon filon pour les jeunes de la région. Un diplôme d’œnotourisme vient renforcer une palette de formations qui conduisent toutes à un emploi. Trois questions à Pierre-Emmanuel Taittinger, patron de la maison de champagne éponyme.
L'UNION

du 02/02/2018
en page 4-5
Economie régionale - Commerce
Les caisses automatiques font recette à Reims.
Les caisses automatiques renforcent l’hygiène, suppriment les erreurs, détectent les faux billets, rebutent les braqueurs : elles séduisent de plus en plus de commerces. Leur coût : 15 000 euros en moyenne.
L'UNION REIMS

du 02/02/2018
en page 7
Des commerçants entre colère et déception.
A Epernay, la deuxième phase des travaux de l’avenue Jean-Jaurès a débuté il y a trois semaines et plusieurs commerçants sont déjà impactés. Ils regrettent le manque de soutien de la mairie.
L'UNION EPERNAY

du 02/02/2018
en page 7
Troyes. La rue Turenne a-t-elle encore un avenir ?
Alors que les travaux ont repris rue Turenne à Troyes, les fermetures de magasins se multiplient. Avec la requalification du quartier, les commerçants redoutent que l'activité ne reparte pas.
> Circulation et stationnement.
L'EST ECLAIR

du 02/02/2018
en page 8
Economie régionale - Divers
Jeune Chambre Economique de Reims 2018 : s’épanouir par l’action.
La soirée des vœux de la Jeune Chambre Economique (JCE) de Reims s’est déroulée le 16 janvier 2018, sous un format inédit. Elan 2018, le nouveau bureau de la JCE, va proposer tout au long de l’année une multitude d’opportunités pour agir.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 02/02/2018
en page
Un air de Venise à Châlons.
Le jardin éphémère ouvre ses portes place Foch à Châlons-en-Champagne et invite le public à l’évasion sur la thématique « Venise et son romantisme légendaire ».
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)

n° 432 du 02/02/2018
en page 7
Un site pilote pour le démantèlement éolien se dessine à Châlons.
Le démantèlement éolien figure parmi les filières de croissance sur lesquelles mise Châlons-en-Champagne pour rebondir. La rénovation d’un bâtiment en friche sur le parc d’activité de Saint-Martin-sur-le-Pré par l’entreprise AMO Logistique est à l’étude dans le cadre du Contrat de redynamisation de site de défense (CRSD).
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)

n° 432 du 02/02/2018
en page 6
Urbanisme - Portes du Luxembourg - Davantage d’aides pour améliorer l’habitat.
La communauté de communes des Portes du Luxembourg aide les propriétaires à embellir leur maison et à améliorer leur habitat. Cela entre dans l’objectif d’inciter les habitants à rester et d’en attirer de nouveaux. Pour se faire, de nouveaux dispositifs vont voir le jour et les subventions existantes vont être augmentées.
1. Rénover sa toiture
2. Des subventions à la hausse
3. L’isolation par l’extérieur
L'ARDENNAIS

du 02/02/2018
en page 25
Châlons-en-Champagne. Aides du CRSD : les règles du jeu ont changé.
En septembre 2017, les partenaires du Contrat de redynamisation de site de défense (CRSD) ont dressé le bilan de ce dispositif mis en place pour booster le territoire châlonnais suite au départ de l’armée. Initialement établie à 300 000 €, l’enveloppe consacrée au volet « commerce, services et artisanat » a été augmentée de 600 000 € pour répondre aux nombreuses demandes des entreprises. Explications sur ces aides accordées qu’à certaines conditions.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)

n° 432 du 02/02/2018
en page 6
Inondations. Châlons se tient prête en cas d’urgence.
Après un épisode critique le week-end dernier, le niveau de l’eau est redescendu sur le bassin châlonnais en début de semaine. Mais les services municipaux se tiennent prêts à intervenir si besoin.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)

n° 432 du 02/02/2018
en page 4
Le pôle santé de Mareuil-sur-Ay se précise.
Trois professionnels de santé s’installeront prochainement sur la zone d’activité les Arpents à Mareuil-sur-Ay, en attendant la construction d’une maison pluridisciplinaire.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Epernay)

n° 432 du 02/02/2018
en page 8
Grande Vallée de la Marne. Ay bientôt au centre d’une nouvelle commune ?
Le regroupement des 14 communes déjà intégrées à la Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne (CCGVM) en une seule « super-commune » est à l’étude, pour des raisons essentiellement financière. Explications.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Epernay)

n° 432 du 02/02/2018
en page 8
Inondations. Grandes causes, grandes conséquences.
Point sur les inondations dans la Marne et ses répercussions sur différents secteurs. Entretien avec Jacques Caplat, agronome expert en agriculture biologique et secrétaire général de l’association Agir pour l’environnement, « Il faut réaménager plutôt que bétonner ».
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Epernay)

n° 432 du 02/02/2018
en page 4-5
Délinquance. Le bilan s’améliore en 2017.
Les forces de l’ordre et la Préfecture de la Marne ont dressé le bilan de la délinquance dans la Marne en 2017 et présenté son évolution sur un an.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 11
Studyrama : le salon 2 en 1.
Studyrama organise le 3 février 2018 au Parc des expositions de Reims deux salons dédiés aux formations post-Bac : Poursuite d’Etudes & Masters et Sup’Alternance. Plus de 500 formations en continu et en alternance seront à découvrir.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 9
La campagne « Je suis #Rémois » joue les prolongations.
Initialement prévue pour le 31 janvier 2018, la fin de la campagne de communication mise en place par la Ville de Reims autour de 6 symboles de la cité des sacres est reportée jusqu’au 15 février 2018.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 9
Le CHU de Reims va vous redonner le sourire.
Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Reims vient d’inaugurer son nouveau pôle de médecine buccodentaire équipé de 80 fauteuils. Une nouvelle étape dans le cadre du projet immobilier consistant à métamorphoser le CHU d’ici à 2025 pour un investissement de 400 M€.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 8
Urbanisme - Charleville-Mézières - Le nouveau siège du BTP, sûr en 2019.
Le projet de construction du nouveau siège du BTP avait été freiné par un surcoût du terrain. Aujourd’hui, Christophe Jacquemard, le président de la fédération du bâtiment et des travaux publics des Ardennes, affirme la construction de ce bâtiment, disponible pour 2019. Chose rendue possible grâce à un prêt sans intérêt de la fédération nationale. La consultation des entreprises débutera en mars.
L'ARDENNAIS

du 02/02/2018
en page 8
Un nouveau giratoire sur l’axe Reims – Epernay ?
Trois projets sont étudiés par le Département concernant la RD951 entre Reims et Epernay, empruntée quotidiennement par 17 000 véhicules. Un rond-point pourrait voir le jour à l’endroit où elle croise la RD71.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 6
Reims. La Ville mise gros sur la voirie.
La rénovation de la voirie est une des priorités de la Ville de Reims qui consacre un budget de 1,7 M€ en 2018 pour la réfection de 38 rues et places. Liste non exhaustive des plus importants chantiers programmés cette année.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 6
Le champagne fait son cinéma.
Le Comité Champagne a récemment publié sur internet un nouveau film pédagogique de 11 minutes, dans lequel figurent les différentes étapes qui rythment la vie des vins de notre région. Ce film éducatif est destiné « aux écoles et centres de formation au vin, aux professeurs, cavistes, organismes de tourisme et à tous les amateurs de champagne, partout dans le monde », précise le Comité Champagne. A consulter sur www.champagne.fr.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 2
L’année de tous les défis pour Bazancourt.
Rencontre avec Yannick Kerharo, le maire de Bazancourt, qui rappelle les grandes lignes de 2018 : travaux divers, développement du pôle agro-industriel, l’année s’annonce chargée.
L'UNION REIMS

du 02/02/2018
en page 19
La fibre optique s’étire vers l’ex-base 112.
Le réseau de télécommunications à très haut débit pourra servir l’agriculture innovante.
L'UNION REIMS

du 02/02/2018
en page 15
Économie - Charleville-Mézières - La Banque de France en pleine mutation.
La Banque de France est en pleine mutation et réorganisation, au niveau national et régional. L’agence de Charleville-Mézières est donc concernée mais cela n’aura aucun impact sur les emplois. Le changement s’opèrera en 2020 puisque les départs à la retraite ne seront pas remplacés. Concernant la gestion des dossiers, certains seront mutualisés. Les agents seront professionnalisés pour l’accueil du public.
L'ARDENNAIS

du 02/02/2018
en page 11
Adopte un parrain avec la Jeune chambre économique.
La Jeune chambre économique de Châlons-en-Champagne, baptisée Châlons’Y, a mis en place l’action « Adopte un Parrain », un système de parrainage afin d’accompagner les jeunes notamment dans leurs démarches d’accès à l’emploi.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 02/02/2018
en page 13
Fiscalité – Ardennes - 85 % des foyers exonérés de taxe d’habitation.
85% des foyers Ardennais, soit 77 500 ménages, vont bénéficier de la diminution de la taxe d’habitation. Celle-ci va diminuer de 30 % cette année, puis de 65% en 2019, avant d’être supprimée en 2020. L’État s’engage à compenser la totalité – « à l’euro près » – du manque à gagner. En effet, les villes vont y perdre beaucoup : À Charleville-Mézières 7,4 millions d’euros en moins, à Rethel, 1,25 million d’euros et 2,75 millions d’euros pour Sedan…
L'ARDENNAIS

du 02/02/2018
en page 6
Portes ouvertes. L'Ecole de Design fait sa mue.
Depuis dix jours, les étudiants de l'Ecole Supérieure de Design de Troyes sont à pied d'oeuvre pour métamorphoser l'établissement à l'occasion des deux journées "portes ouvertes". Avec humour et originalité, les étudiants vont inviter les visiteurs à plonger à l'intérieur de la vie de l'école. La déambulation promet de surprendre.
L'EST ECLAIR

du 02/02/2017
en page 10
Ligne 4. Le projet d'électrification est remis en cause.
Les préconisations de l'influent Conseil d'orientation des infrastructures suggèrent d'électrifier la ligne 4 jusqu'à Longueville, voire Nogent-sur-Seine, mais pas jusqu'à Troyes.
> Les réactions des élus aubois : "Une trahison", "Une catastrophe", "Une déclaration de guerre".
L'EST ECLAIR

du 02/02/2018
en page 2
Entreprises à la Une
Delta Dore candidat numéro un à la reprise de la S.A.I. à Revin.
Mise en redressement judiciaire le 3 janvier 2018 et menacée d'une liquidation imminente, la Société Ardennaise Industrielle à Revin va probablement passer dans le giron de l'entreprise bretonne Delta Dore qui prévoit de reprendre 32 des 181 salariés actuels. Il s'agit de la seule candidature en réponse à l'appel d'offres lancée par les administrateurs judiciaires associés, Daniel Valdman et Stéphane Vermue, qui souhaitent trouver un repreneur afin de pérenniser une activité industrielle sur l'ancien site Electrolux, repris depuis 2004 par le groupe Nivernais Selni, lequel aura échoué dans son projet de reconversion.

L'USINE NOUVELLE

du 31/01/2018
en page
La société ardennaise Euro Bengale a investi 4,5 millions d'Euros dans la Marne pour y créer une plateforme logistique d'explosifs.
La SA Euro Bengale basée à Sauville vient de créer à Connantray (Marne) une vaste plateforme de 4 kilomètres de long et 800 mètres de large destinée à accueillir, stocker et surveiller les produits des principaux fabricants français et étrangers d'explosifs civils. Ce dépôt, le premier aussi important à être créé sur le territoire français et classé Seveso Seuil Haut, a nécessité un investissement de 4,5 millions d'euros. Bernard Deom, le directeur général d'Euro Bengale, a déjà embauché sur place 22 salariés diplômés et habilités par la Préfecture. Treize autres postes pourraient être créés au fur et à mesure du développement.
L'USINE NOUVELLE

du 26/01/2018
en page
Colas remporte l’appel à projets de l’Ademe.
L’entreprise Colas est le seul lauréat marnais (parmi 7 au total) retenu suite à l’appel à projets « prévention, valorisation et recyclage des déchets du BTP 2017 » de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). L’entreprise Colas, spécialisée dans la construction de routes, inaugurait en 2014 sa plate-forme de valorisation des matériaux, à Recy près de la Société des enrobés de la Marne (Sem).
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons)

n° 432 du 02/02/2018
en page 9
Social – Revin - Redressement prolongé à la SAI.
Le tribunal de commerce de Compiègne, devait se prononcer sur la liquidation ou non de la SAI ce mercredi. Cvette décision avait été reportée à jeudi en attente de garanties financières, afin notamment d’être certain qu’Electrolux (l’ancien employeur) et Selni (l’employeur actuel) versent bien les sommes annoncées lors de l’audience de lundi (environ 300 000 € à eux deux). Aujourd’hui, la somme a bien été versée mais aucune décision n’a été prise, le redressement judiciaire devrait donc être prolongé, donnant la possibilité aux repreneurs potentiels de se faire connaître avant le 09 février.
L'ARDENNAIS

du 02/02/2018
en page 18
Du changement à la tête d’Orange.
Marc Ogiez succède à Jean-Marc Vigneron au poste de directeur des relations avec les collectivités territoriales pour la délégation régionale Champagne-Ardenne.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 10
Trèves devient Tesca.
Le groupe Trèves TSC, expert textiles et composants de sièges automobiles, prend le nom de Tesca. Le groupe compte 2 800 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires supérieur à 200 M€ par an. Le centre rémois de recherche et développement (50 personnes) est installé dans la ZAC de Bezannes depuis octobre 2017.
En savoir plus...
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims)

n° 518 du 02/02/2018
en page 10
Environnement - Bourg-Fidèle – Métal blanc inquiète toujours
L’entreprise Métal Blanc, située à Bourg-Fidèle, est spécialisée dans le recyclage de batteries. Une activité dénoncée par depuis de nombreuses années par l’association Protection et défense de l’environnement de Bourg-Fidèle. Plusieurs craintes sont mises en avant :
- la situation de la société qui est en plein centre du village – les riverains se plaignent de n’être au courant de rien
- l’accroissement de l’activité de l’usine qui a augmenté sa production et tourne désormais 24 heures sur 24 ce qui implique une pollution en hausse pour le sol et l’eau.
L'ARDENNAIS

du 02/02/2018
en page 17
Les échos du commerce.
> La boutique le Comptoir des cotonniers, situé au 7 rue de l’Etape se refait une beauté.
> Pour la 2e année, Procos, fédération du commerce spécialisée, vient de mettre à l’honneur les centres villes de France les plus dynamiques commercialement. Dans la catégorie Grandes villes moyennes. Sur 62 répertoriées, Reims arrive en 2e position.
> Un nouveau salon de tatouage Santa Skin Art va ouvrir ses portes au 9 rue des Capucins.
> Une nouvelle enseigne indépendante Rose Glamour doit voir le jour au 17 rue Carnot.
> Jean Taibi quitte Géovisions.
> Le restaurant Mister Poulet va ouvrir 21 avenue de Laon.

L'UNION REIMS

du 02/02/2018
en page 13
L’homme du jour : Roger Bézard.
Roger Bézard vient d’ouvrir à Witry-lès-Reims, le 6e magasin de la société Huguier Frères, qui propose des viandes du terroir pré-emballées pour le libre-service.
L'UNION REIMS

du 02/02/2018
en page 13
Ouverture : des crêpes bio et des croques à gogo.
C’est le mardi 6 février 2018 que Super Crêpes régalera ses premiers clients au 1 place d’Erlon à Reims.
L'UNION REIMS

du 02/02/2018
en page 13
Cinquante CDI intérimaires à pourvoir.
Le pôle de compétences partagées Adecco de Bezannes propose des CDI pour des missions sur Reims, Châlons et Epernay. Les postes recherchés : agents logistiques polyvalents de caristes, d’agents de quai et de magasiniers.
L'UNION REIMS

du 02/02/2018
en page 10
Le déménagement c’est maintenant.
A Sainte-Ménehould, L’union a dit au revoir à ses vieux bureaux argonnais et s’installe dans un nouveau local situé au numéro 60 de la rue Chanzy.A Sainte-Ménehould, L’union a dit au revoir à ses vieux bureaux argonnais et s’installe dans un nouveau local situé au numéro 60 de la rue Chanzy.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 02/02/2018
en page 18
Une cagnotte pour le Coco Jungle.
A Châlons-en-Champagne, Alysson Lecuyer a lancé une cagnotte sur Kiss-Kiss-Bank-Bank. Objectif : 3 000 euros à récolter en 45 jours afin de financer le matériel et le système de caisse tactile du Coco Jungle à l’emplacement de l’ancien restaurant L’Heure H.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 02/02/2018
en page 13
Les syndicats sans marge à Mannesmann.
Le plan de restructuration de l’entreprise Mannesmann de Vitry-Marolles, qui prévoit 86 départs volontaires, est en cours de négociation depuis lundi 29 janvier 2018. Il laisse peu de possibilités aux syndicats.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 02/02/2018
en page 7
Éteignières et Chalandry-Élaire - L’ex-président d’Arcavi brise le silence.
Un audit a lieu, au sein de l’entreprise Arcavi, en marge d’une enquête menée par la police judiciaire de Reims sur des détournements présumés. Les trois directeurs adjoints seront assistés d’un avocat et Arcavi sera conseillé par un juriste parisien. Connu pour sa pondération, Patrick Demorgny – ex-président et ex-vice-président d’Arcavi, ancien vice-président du conseil départemental - sort de sa réserve, en expliquant pourquoi il a quitté la présidence d’Arcavi.
L'ARDENNAIS

du 02/02/2018
en page 3
Romilly-sur-Seine. Le bio arrive dans la zone du Parc de l'aérodrome.
L'Epicerie bio a ouvert jeudi et complète l'offre dans la zone commerciale du Parc de l'aérodrome et de La Belle-Idée, qui affiche désormais complet.
> Encore des projets de développement.
L'EST ECLAIR

du 02/02/2018
en page 21
International - Divers
Consultations citoyennes : 16 pays européens participeront au débat.
Emmanuel Macron a convaincu une majorité de ses partenaires d’organiser des débats démocratiques sur l’avenir de l’Europe.
LES ECHOS

du 02/02/2018
en page 6
Brexit : Londres et Bruxelles s’affrontent sur les droits des Européens pendant la transition.
Pour Theresa May, pas question de continuer de traiter de la même manière les Européens qui franchissent la Manche, selon qu’ils arrivent avant ou après le 29 mars 2019. Les Européens arrivant pourraient devoir s’inscrire sur un registre, avoir des permis de travail ou encore un accès restreint aux allocations.
LES ECHOS

du 02/02/2018
en page 6
Juridique et fiscal
Participation, seuils sociaux : Bercy vise un plan de 2 à 3 milliards.
Bercy cherche à financer les mesures sur le forfait social et le franchissement des seuils sociaux de la future loi Pacte. Les aides aux entreprises pourraient en souffrir.
LES ECHOS

du 02/02/2018
en page 5
Produits et marchés
La voiture électrique met les marges des constructeurs sous pression.
Les énormes investissements de Daimler dans l’électrique vont peser sur ses bénéfices en 2018. Une problématique commune à tous les groupes automobiles, alors que le marché du véhicule électrique reste marginal.
> Une progression disparate en Europe.
> La Norvège à l’avant-garde.
LES ECHOS

du 02/02/2018
en page 17
TGV, autoroutes... Vers un nouveau calendrier de travaux.
Le rapport du Conseil d’orientation des infrastructures, remis ce jeudi, donne la priorité à la rénovation des réseaux existants. La construction des grands projets serait étalée dans le temps.
> L’exécutif ralentit le métro du Grand Paris.
LES ECHOS

du 02/02/2018
en page 16
Ressources humaines
Les difficultés de recrutement émergent en Europe
Selon les chiffres -publiés mercredi 31 janvier par Eurostat, le taux de chômage de la zone euro s'est établi à 8,7 % en décembre 2017. Il s'agit du plus bas niveau enregistré depuis janvier 2009. Sur l'ensemble de 2017, le taux de demandeurs d'emploi est ainsi ressorti à 9,1 % dans la zone euro, et à 7,7 % dans l'Union européenne. Si l'Allemagne (3,6 % en décembre) et les Pays-Bas (4,4 %) frôlent le plein-emploi, la Grèce (20,7 % et l'Espagne (16,4%) se débattent toujours avec un chômage élevé. La France (9,2%) et l'Italie (10,8 %) sont encore au-dessus de la moyenne de la zone euro tandis que le Portugal, où les créations de postes surprennent par leur dynamisme, est passé en dessous (7,8 %).
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 02/02/2018
en page 5
Le gouvernement annonce un « big bang » de la fonction publique.
Edouard Philippe a dit jeudi vouloir « assouplir » le statut des agents publics, à travers la rémunération au mérite ou le recours accru aux contractuels. Un plan de départs volontaires est également annoncé.
> Des indicateurs de qualité de service pour les usagers.
> Comment l’exécutif veut faciliter l’emploi de contractuels.
LES ECHOS

du 02/02/2018
en page 3
Tendances économiques
La construction de logements neufs ralentit.
En 2018, le marché immobilier de l'ancien devrait conserver son dynamisme de 2017, contrairement à celui du neuf. L’an dernier, 970.000 transactions ont été actées en France. Un record absolu. Mercredi 31 janvier, lors d’une conférence de presse, Benoît Catel, directeur général du Crédit foncier a rappelé que « Ce niveau d'activité est supérieur de 30 % à la moyenne des dix dernières années ». D’après lui, les taux d'intérêt des prêts immobiliers vont rester stables au 1er semestre, autour de 1,55 %, voir 1,65 % au second semestre. En revanche, la production de logements neufs montre des signes de faiblesse. Seulement 418.900 logements ont été mis en chantier en 2017. Un bon chiffre, mais loin du record de 2006 (494.000). Le secteur de la maison individuelle, très sensible aux aides publiques, souffrira du resserrement du prêt à taux zéro et perdra quelque 20.000 maisons par rapport aux 130 000 de 2017.
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 02/02/2018
en page 4
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales