Flash du jour
mercredi 31 janvier 2018
Champagne-Ardenne Actualités

Dans les CCI
L’accompagnement « haut de gamme » de la CCI de la Marne.
Témoignage de Hugues Dupont, le patron de l’entreprise ECR1, spécialiste du cartonnage recouvert et labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant depuis 2014. « J’ai été aidé dans notre projet d’augmenter notre capacité de production. La CCI a su comprendre les besoins et les contraintes de mon entreprise », explique-t-il. Hugues Dupont s’est montré intéressé par les rencontres du réseau Connecting Entrepreneurs de la CCI au point d’accepter l’organisation d’un atelier pour faire découvrir son savoir-faire à quelques entrepreneurs.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 8
Solidarité d’agriculteur à agriculteur.
Solidarité d’agriculteur à agriculteur.
La CCI Marne en Champagne et la FDSEA de la Marne, en partenariat avec Cristal Union et Acolyance, ont remis un chèque aux ACCIR et REAGIR. Explications.

PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 4
CCI de la Marne : arrivé d’un conseiller en développement pour les secteurs de Vitry-le-François et Sainte-Ménehould.
Auparavant chargé de mission ORAC (Opérations de Restructuration de l’Artisanat et du Commerce) et guichet création-reprise d’entreprises au Syndicat Mixte ADEVA à Vitry-le-François, Daniel STOLL a intégré la CCI de la Marne en octobre 2017 en qualité de conseiller en développement du service « Appui aux entreprises & territoires » pour les territoires de Vitry-le-François, Givry en Argonne et Sainte-Ménehould.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 31/01/2018
en page
Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Commerce – Charleville-Mézières – Boulevard amputé, inquiétudes justifiées.
L’Agglo souhaite supprimer une section de 210 mètres du boulevard Delautre pour éviter de couper le futur campus en deux. Un grand parc sera alors créé. Cependant, certains commerces, comme Aldi, voient d’un très mauvais œil le blocage de cette rue. En effet, de nombreux clients se rendent à l’enseigne par le sud, via la route de La Francheville. Pour d’autres, il n’y a pas d’inquiétude, comme pour le patron du Fleuritel, qui cherche à vendre son hôtel.
L'ARDENNAIS

du 31/01/2018
en page 7
Economie régionale - Divers
Jean-Marie Soyer, un nouveau président au Tribunal de commerce de Reims.
Jean-Marie Soyer a pris ses fonctions le 26 janvier 2018.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 12
Cour d’Appel de Reims : une situation très saine.
Pour le Procureur général Jean-François Bohnert et le Premier Président Jean Seither, la situation de la Cour d’Appel est très saine, au vu du bilan 2017 (stock d’affaires en cours de 82 dossiers sur 341 traités et 386 nouveaux).
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 29/01/2018
en page 12
Hackathon à l’Université de Reims du 9 au 10 février 2018.
Dans le cadre du Master Informatique Administration et Sécurité des Réseaux, la seule formation de niveau Master en informatique labellisée SecNumedu dans la région Grand Est, l’Université de Reims Champagne-Ardenne organise dans la nuit du 9 au 10 février 2018 un hackathon, au cours duquel chaque équipe de 3 personnes doit résoudre un maximum de défis.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 6
Reims. Marché de Noël 2017 : les raisons d’un modeste millésime.
A l’occasion des vœux de l’association de commerçants les Vitrines de Reims, le 22 janvier 2018, le point a été fait sur l’édition 2017 du Marché de Noël qui n’a pas tenu ses promesses, et sur les résultats de l’enquête menée à cette occasion et présentés par le socio-économiste Eric Lemaître. Des idées se font déjà jour pour donner un nouveau souffle à cet événement, comme celle d’une « Ville de Noël ». Précisions.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 5
Christophe Richard, président du Comité des Banques de Champagne-Ardenne.
Directeur de la Banque Populaire Région Champagne depuis 2016, Christophe Richard succède à Jean-René Pichon (BNP Paribas) à la présidence du Comité des Banques de Champagne-Ardenne.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 31/01/2018
en page 2
Châlons-en-Champagne. « On donne de la crédibilité à l’entreprise ».
Entretien avec Christian Dupire, président de l’antenne châlonnaise de l’association Initiative, depuis décembre 2017.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 31/01/2018
en page 10
Châlons-en-Champagne. Tout savoir sur le bassin en eaux vives.
La transformation de l’ancien bras de contournement de la Marne en rivière en eaux vives se précise à Châlons-en-Champagne. Longue de 250 mètres, la rivière en eaux vives prendra place entre les anciens bains municipaux et le Jard anglais. Elle sera aménagée avec des obstacles semi ou entièrement mobiles. Une microcentrale hydroélectrique sera installée sur la rive droite du barrage.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 31/01/2018
en page 7
Dormans / Troissy. De l’eau, mais pas potable.
Conséquence du débordement de la Marne, la station de captage de Try est inondée et son eau impropre à la consommation. Près de 4 000 personnes sont impactées.
L'UNION EPERNAY

du 31/01/2018
en page 7
Cernay-lès-Reims. La commune tournée vers l’avenir.
Tour d’horizon des projets de la commune de Cernay-lès-Reims : un débit internet renforcé, un nouveau commerce, l’arrivée d’entreprises…
L'UNION REIMS

du 31/01/2018
en page 16
Reims. 38 rues ou places vont être rénovées cette année.
Un budget de 11,7 M€ sera consacré en 2018 pour des travaux de voirie à Reims. 38 rues et places sont concernées, dont 77 % hors centre-ville. Cela représente 7,7 kilomètres de voirie, soit une surface de 91 000 m2. 5 kilomètres d’aménagements en faveur des deux-roues sont aussi prévus, pistes ou bandes cyclables, zones 30 ou zones de rencontre.
L'UNION REIMS

du 31/01/2018
en page 10-11
Reims. 15 jours de plus pour voter pour votre symbole préféré.
Les Rémois ont jusqu’au 15 février 2018 pour voter pour leur symbole rémo-rémois préféré parmi les six proposés par la Ville de Reims dans sa campagne de communication mise en place le 14 décembre 2017.
L'UNION REIMS

du 31/01/2018
en page 9
Enseignement supérieur. Michel-Edouard Leclerc devient président de Neoma.
Michel-Edouard Leclerc, patron de l’enseigne de grande distribution, succède à Yves Bénard à la présidence de Neoma Business School.
L'UNION

du 31/01/2018
en page 6
Epernay. Les vignerons à Paris.
La seconde édition du salon Vino-Vision se tiendra du 12 au 14 février 2018, porte de Versailles à Paris. Le Syndicat général des vignerons est partie prenante dans l’événement aux côtés des interprofessions viticoles du Val-de-Loire, de Bourgogne, du Beaujolais et de l’Alsace. Près de cinquante producteurs champenois seront présents.
L'UNION

du 31/01/2018
en page 2
Grande région Est
Le programme « Be Est » est lancé.
La Région Grand Est débloque 7 millions d’euros pour le démarrage, le financement, la formation et l’appui personnalisé des jeunes entreprises.
L'UNION ECONOMIE

du 30/01/2018
en page VI
Entreprises à la Une
Legras-Industries investit pour conforter sa place de leader.
N°1 en France pour la production de semi-remorques à déchargement par fond mouvant, l’entreprise Legras-Industries a investi 9 M€ pour moderniser ses trois sites de production d’Epernay et a créé 30 nouveaux emplois.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 9
La digitalisation au cœur des formations d’Evocime.
L’entreprise Evocime, spécialiste des formations banque et assurance (20 salariés à Reims), met son savoir-faire à disposition des apprenants qui souhaitent pouvoir utiliser les différents outils numériques.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 9
Manurégion développe son réseau d’agences.
Spécialiste des portes industrielles et des équipements de quai, l’entreprise rémoise Manurégion a déménagé deux agences en Lorraine et en région parisienne, ce qui l’a amenée à en ouvrir une nouvelle à Troyes pour renforcer sa proximité auprès de ses clients. L’entreprise va également investir 600 000 € pour agrandir les locaux de la « maison-mère » située dans la zone industrielle du Port Sec depuis l’été 2016.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 8
Fin du RSI : quelles conséquences ?
Depuis le 1er janvier 2018, les travailleurs indépendants sont affiliés à la Sécurité Sociale et non plus au RSI qui a été supprimé. En attendant la prise en main complète par le régime général en 2020, les 80 agents rémois du RSI continuent d’être au service des quelque 90 000 ressortissants de Champagne-Ardenne.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 6
Croissance record pour EXEL Industries.
Le groupe EXEL, spécialisé dans la fabrication et le commerce de pulvérisateurs et issu de l’entreprise sparnacienne Tecnoma, enregistre année après année une progression dans toutes ses activités et vise le milliard d’euros de chiffre d’affaires. « Notre chiffre d’affaires avoisinait les 400 M€ dont environ 50 % était réalisé en France. Nous l’avons plus que doublé en 6 ans et près de 80 % de notre chiffre d’affaires est désormais réalisé hors de France », explique Guerric Ballu, le directeur général d’EXEL Industries, qui compte 56 % de son personnel (3 745 personnes) dans 28 autres pays.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 3
Reims. La cybersécurité accessible à tous les professionnels.
Créée par David Dubus, la jeune entreprise rémoise UnumKey est spécialisée dans la cybersécurité des entreprises. « Quand une infrastructure est mal conçue au départ, toute sa viabilité est compromise. De plus, tous les logiciels sont potentiellement faillibles. Notre idée n’est pas de faire peur aux entreprises mais simplement de leur faire prendre conscience des risques, en toute transparence », explique David Dubus.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7744 du 29/01/2018
en page 2
Fère-Champenoise. « L’événementiel » ou la cave à plus de 200 variétés de bières.
La cave à bières « L’événementiel », qui a ouvert en été 2017 dans le centre-ville de Fère-Champenoise, va s’agrandir prochainement avec la création d’un espace dégustation. « Mon but est de travailler avec les brasseries artisanales pour qu’il y ait le moins d’intermédiaires possible », explique Dominique Prud’homme, l’un des deux associés.
L'UNION EPERNAY

du 31/01/2018
en page 15
Châlons-en-Champagne. Un restaurant solidaire en projet.
Le projet de restaurant solidaire, porté par l’association « Cantine cent onze », pourrait voir le jour à l’automne 2018 à Châlons-en-Champagne. Les bénéfices dégagés devraient permettre de faire fonctionner une salle sociale et culturelle. Une réunion publique est organisée le 20 février 2018 à 19h30 au Comptoir de la Licorne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 31/01/2018
en page 2
Reims. 50 CDI dans les métiers de la logistique.
Dans le Grand Est, à Metz et à Reims, Adecco s’attaque aux métiers en tension en créant deux pôles de compétences partagées dédiés aux métiers de la logistique. Adecco recrute cent collaborateurs en CDI intérimaire, dont cinquante sur le pôle de Reims, sur des postes d’agents logistiques polyvalents, de caristes, d’agents de quai… Pour postuler, adecco.bka@adecco.fr. (Texte intégral)
L'UNION

du 31/01/2018
en page 2
Informatique – Virtus, le site vitrine des développeurs informatiques.
Après dix années à développer son entreprise digitale au Maroc et en Indonésie, Vincent Bransiecq est finalement revenu dans les Ardennes. Sa nouvelle société, Virtus, a pour objectif de mettre en contact les développeurs indépendants avec les entreprises ayant besoin de recruter une personne pour un besoin bien précis. Il envisage, par la suite, de développer divers services.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

du 29/01/2018
en page 4
Social – Revin – 300 000 euros à l’arraché pour financer les paies des 181 salariés de la SAI.
Les salariés doivent encore faire preuve de patience puisque le tribunal de Compiègne n’a toujours pas délibéré sur l’avenir de la SAI. Ils étaient une centaine à être réuni devant le tribunal contre une quinzaine devant l’usine dans les Ardennes. Leur avenir n’a pas été fixé mais une somme, à hauteur de 300 000 euros, a été débloquée afin de verser les salaires de janvier. La séance au tribunal s’est déroulée autour de cinq actes :
1. L’offre de Delta Dore
2. « C’est des marchands de tapis »
3. 25 000 euros pour les besoins en matière premières
4. « Trente emplois essentiels pour la ville de Revin »
5. Le jugement attendu aujourd’hui
Une nouvelle audience sera certainement fixée le mercredi 14 février.
L'ARDENNAIS

du 31/01/2018
en page 6 et 13
Crancey. Crue : environ 80 salariés au chômage technique.
Les salariés d'ICOA (65) et de Mateflex (une trentaine) ne pouvaient toujours pas rejoindre les usines de la zone industrielle de Crancey mardi, entourées par les eaux. Une cellule de crise a été mise en place pour surveiller l'évolution de la situation.
L'EST ECLAIR

du 31/01/2018
en page 26
Finances
Les banques pourront jouer un rôle central dans la « ville intelligente ».
Selon un baromètre Score Advisor-Novametrie, les établissements bancaires sont considérés comme les meilleurs « tiers de confiance » pour la conservation des données personnelles. Il reste à inventer de nouveaux services à la fois sûrs et commodes.
> La France veut protéger les données des clients.
> Les gendarmes bancaires définissent leur mode d’emploi pour le cloud.
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 28
International - Réglementation
Bruxelles donne dix jours à Paris pour agir contre la pollution de l’air.
La Commission européenne a convoqué mardi les ministres de neuf pays, dont la France, pour répondre de l’incapacité de leurs pays à respecter les normes européennes sur la qualité de l’air et présenter leurs actions, actuelles ou à venir, en la matière.
> La France n’en fait toujours pas assez.
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 4
International - Divers
Le made in Portugal a le vent en poupe.
Après des années de récession et d’austérité, le Portugal a retrouvé le chemin de la croissance tout en se modernisant. Enquête sur les recettes qui font de ce pays dirigé par un socialiste l’un des plus prometteurs d’Europe.
> Le boom des exportations.
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 13
Macron à Tunis pour soutenir l’économie en même temps que la démocratie.
Le président français effectue une visite d’Etat de deux jours à Tunis. Il doit signer plusieurs accords économiques, universitaires et culturels.
> Hakim El Karoui, fondateur de Volentia : « Il faut mettre de la concurrence dans le système économique tunisien ».
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 6
La richesse mondiale a presque doublé en vingt ans.
Le dernier rapport de la Banque mondiale sur la richesse des nations montre qu’elle a progressé de 66 % entre 1995 et 2014.
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 6
Juridique et fiscal
Apprentissage : le rapport qui va inspirer le futur projet de loi du gouvernement.
Le rapport a été remis mardi à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Il liste 44 propositions très opérationnelles en vue du projet de loi sur l'apprentissage, qui doit voir le jour au printemps.
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 4
Produits et marchés
Chauffage au bois : la filière s’organise pour fournir des bûches de meilleure qualité.
Si le bois de chauffage constitue la première énergie renouvelable, les particuliers sont bien peu informés sur ce qu’ils mettent dans des poêles pourtant de plus en plus performants. Trois labels peinent encore à se faire une place. Seule une petite partie du bois brûlé en France est achetée à des professionnels. Une situation dommageable pour le rendement des appareils de chauffage et pour l’environnement.
> Industriels et collectivités veulent sécuriser l’approvisionnement de leurs chaufferies.
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 24
Commerce : une France à deux vitesses.
Pour la deuxième édition de son palmarès des centres-villes, la fédération Procos a choisi de saluer les efforts plutôt que de pointer les carences. Les métropoles sont florissantes, les petites villes sur une mauvaise pente.
> Tours, Le Havre et Pontarlier, des villes actives.
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 16
EDF ne veut pas fermer d’autre réacteur avant 2029.
L’électricien public se démarque du gouvernement qui promet un plan précis dans le cadre des discussions sur la programmation pluriannuelle 2024-2028.
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 15
Tendances économiques
La croissance française, en nette accélération, a atteint 1,9% en 2017.
L’inadéquation entre l’offre et la demande de travail pèse toutefois sur l’activité. « Si la reprise profite aux importations, c’est que la production domestique ne peut répondre aux besoins. », indique Jean-Michel SIX, Standard & Poor’s. Chaque secteur a profité ou non, de cette reprise. Tout d’abord, la production agricole s’est remise des mauvaises récoltes de 2016 contrairement au tourisme qui a été impacté par les attentats. L’industrie manufacturière connait des perspectives de production au plus haut depuis juillet 2000. La création d’entreprises a également bondi. Concernant les ménages, l’investissement est plus important, notamment dans la construction de logement (+5,1%).
LE MONDE ECO ET ENTREPRISE

du 31/01/2018
en page 3
La France renoue avec une croissance soutenue.
Le PIB a progressé de 1,9 % en 2017, contre 1,1 % l’année précédente, a indiqué mardi l’Insee. L’Hexagone devrait connaître une nouvelle année porteuse en 2018. Quelques bémols cependant risquent d’en limiter la progression.
> L’investissement privé tire l’activité économique.
> Impôt sur les sociétés : le gouvernement prépare un grand soir fiscal.
> De nouvelles règles anti-évasion fiscale.
> Les créations d’entreprises au plus haut.
> La zone euro devance une nouvelle fois les Etats-Unis.
> La commande publique amorce une nette reprise.
LES ECHOS

du 31/01/2018
en page 2
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales