Flash du jour
mercredi 20 décembre 2017
Champagne-Ardenne Actualités

Economie régionale - Hôtellerie, restauration, tourisme
Amélie Savart, nouvelle présidente de l’ADT de la Marne.
Amélie Savart succède à Christian Bruyen à la présidence de l’Agence de Développement Touristique (ADT) de la Marne.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page 3
Sézanne décroche le label Petite Cité de caractère.
L’association Petites Cités de caractère de France a décerné hier 19 décembre 2017 son label touristique à la commune de Sézanne.
L'UNION EPERNAY

du 20/12/2017
en page 16
Economie régionale - Divers
La société civile pour éclairer la politique du Grand Reims.
Le Conseil de développement du Grand Reims est installé. Ses 60 membres, représentants de la société civile, participeront au projet de territoire de la Communauté urbaine qui devrait aboutir d’ici la fin 2018.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page 14
La Cour d’appel de Reims et l’Université main dans la main.
Le 13 décembre 2017, l’Université de Reims Champagne-Ardenne et la Cour d’appel de Reims ont signé une convention de partenariat dans l’intérêt des acteurs du droit, de l’enseignement de celui-ci et du grand public.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page 9
Les business angels rémois prennent leur envol.
L’association Reims Business Angels, composée de chefs d’entreprise, se félicite d’avoir réalisé en 2017 4 levées de fonds et espère bien monter en puissance dans les années à venir.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page 6
ExpoFrance 2025 : ambition partagée sur le territoire.
Dans le cadre de la candidature de la France à l’accueil de l’Exposition universelle en 2025, les différents acteurs locaux ont témoigné leur engagement à l’organisation d’un village thématique dédié à la bioéconomie. Explications.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page
Child & Connect : un outil de suivi des enfants de la rue.
Initiée par la Jeune Chambre Economique (JCE) de Reims en 2013, Child & Connect, application web qui a pour objectif de réduire le nombre d’enfants de la rue dans le monde, est désormais entre les mains de Citoyen des Rues International.
En savoir plus...
CHAMP'ECO

du 20/12/2017
en page
Vitry-le-François. Un contrat de Ville diesel.
Durant le conseil municipal, les volets social, économique et urbain du Contrat de Ville ont été rappelés. Sur la période 2008-2013, Vitry-le-François a perdu 7,27 % d’habitants. En 2013, le taux de chômage chez les 15-24 ans est de 51,8 %. La mutation du centre commercial du Hamois est l’une des avancées majeures rendues possibles grâce au contrat de politique de la Ville.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 20/12/2017
en page 9
Châlons-en-Champagne. Aux Restos du cœur, la solidarité se cuisine aussi.
A l’initiative de l’Agence régionale de santé, des cours de cuisine sont proposés aux bénéficiaires des Restos du cœur à Châlons-en-Champagne.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 20/12/2017
en page 12
Epernay. Stabilité de la fiscalité pour 2018.
Les orientations budgétaires pour 2018 étaient à l’ordre du jour du dernier conseil municipal d’Epernay. Précisions.
L'UNION EPERNAY

du 20/12/2017
en page 11
Vertus. Côte des Blancs : la discussion est ouverte.
Les quatre conseils municipaux (Vertus, Oger, Voipreux et Gionges) de la future commune nouvelle vont se réunir prochainement pour décide s’ils conservent ou non le nom « Côte des Blancs ».
L'UNION EPERNAY

du 20/12/2017
en page 8
Reims. Le cours d’un entrepreneur.
Dans le cadre du cycle « Esprit d’entreprendre » lancé il y a trois ans par le lycée Roosevelt à Reims, des chefs d’entreprise viennent sensibiliser les élèves au monde de l’entreprise. François Bancilhon, cofondateur de Data Publica, était le dernier intervenant de cette opération.
L'UNION REIMS

du 20/12/2017
en page 15
Reims Business Angels, le club qui donne des ailes aux start-up locales.
Les 13 adhérents du club Reims Business Angels ont soutenu en 2017 4 start-up, pour un total de 215 000 € : Toosla (location de voiture digitalisée, VisualApp (plateforme de communication, Reccal (récupération d’énergie) et Degineo (impression 3D). « On a une diversité de talents, qui permettent de faire rencontrer des spécialistes de l’immobilier, de la communication, de l’électronique, de la franchise, de la distribution, des financiers… », explique le président Eric Poncin, qui espère atteindre 20 business angels d’ici 2020 pour augmenter la capacité d’investissement et donc le nombre de start-up accompagnées.
L'UNION REIMS

du 20/12/2017
en page 11
Avancées dans le projet Reims Grand Centre.
Lancé dès le printemps 2015, le projet Reims Grand Centre prévoit de redessiner une centaine d’hectares situés entre la partie historique et les faubourgs. Il comprend la reconversion de la friche du Sernam (7 hectares) en un complexe aqualudique, une grande salle événementielle, des bureaux et un parking en ouvrage ; la transformation des Promenades, la redynamisation des halles et du secteur élargi du Boulingrin ; et la création d’un pôle d’échanges multimodal près de la gare. Précisions sur les avancées du projet.
L'UNION REIMS

du 20/12/2017
en page 7
Comment leur faire préférer le TER.
Pour que les Champardennais et les Axonais oublient la voiture et choisissent le TER pour leurs trajets quotidiens, il faudrait réunir trois conditions : la ponctualité, la fréquence et la sûreté. « Pour améliorer la fiabilité des TER, nous pénalisons la SNCF. Elle nous a versé plus d’un million d’euros depuis le 1er janvier 2017. Nous avons été l’une des premières grandes régions à signer un nouveau contrat il y a un an. Nous remplaçons le matériel et nous augmentons les fréquences. Nous allons aussi pouvoir proposer des baisses de tarif aux voyageurs de la vallée de la Marne, qui seront désormais soumis aux tarifs régionaux », explique David Valence, vice-président du Grand Est chargé des mobilités.
L'UNION

n° 7738 du 20/12/2017
en page 4-5
Troyes. Bourse du travail : l'architecte s'explique.
Après les critiques formulées par l'un de ses confrères à l'encontre des travaux prévus à l'intérieur de la Bourse du travail à Troyes, l'architecte Antoine Saab détaille le contenu exact de son projet de réhabilitation.
L'EST ECLAIR

du 20/12/2017
en page 8
Grande région Est
Déchets radioactifs : le partage local de la manne fiscale de Cigéo en débat.
Le gouvernement défend un modèle fiscal dérogatoire pour le projet de lieu de stockage des déchets radioactifs d’EDF, d’Areva et du CEA sur le site de Bure, situé entre la Meuse et la Haute-Marne. Il veut éviter de concentrer les ressources sur les seules communes proches du site.
> Les projets de stockage se multiplient dans le Grand Est. L’Andra envisage la construction d’un troisième site de stockage dans l’Aube. Des groupes industriels lancent en Haute-Marne des projets parfois contestés.
> Haute-Marne et Meuse : territoires clefs du « grand carénage ».
LES ECHOS

du 20/12/2017
en page 30
Entreprises à la Une
Pour l’humour du risque.
David Hardit assure la programmation de la salle de spectacles Le Kabaret à Tinqueux et du festival Les Bulles du rire.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page 40
10 M€ d’investissements pour le centre de valorisation des déchets.
En remportant à nouveau le marché d’exploitation de Rémival, l’unité de valorisation énergétique des déchets du Grand Reims, pour 9 années, l’entreprise compte investir 10 M€ pour améliorer la performance du site (21 salariés). Ce qui se traduira aussi par une réduction de la facture pour la collectivité. Ce nouveau contrat devrait représenter pour l’entreprise un chiffre d’affaires de 95 M€ sur 9 ans.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page 13
Nouvelle étape pour Global Bioenergies.
La start-up Global Bioenergie a confié à ARD, installée sur la plate-forme agro-industrielle de Pomacle-Bazancourt, la phase de mise à l’échelle du « procédé C3 » de conversion de ressources renouvelables en carburants et matériaux afin de réduire la dépendance au pétrole et l’empreinte carbone.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page 5
La météo ne douche pas l’ambition de Vivescia.
Christoph Büren, président du groupe Vivescia, et Alain Le Floch, son directeur général, se disent satisfaits du modèle coopératif de Vivescia et de son développement industriel et international qui profitent aux agriculteurs. Le groupe Vivescia est la 2e coopérative céréalière européenne et le 13e groupe agroalimentaire français. Il compte 11 000 agriculteurs et 7 600 collaborateurs et détient 90 implantations industrielles dans 25 pays. Le groupe réalise 3,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 21,8 M€ de résultat net.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page 4
Genèse d’une success story.
Les Rémois Aude et Eric Girard sont les distributeurs d’Everblock pour la France, des blocs destinés à la fabrication de stands, de murs de séparation, de mobiliers ou de constructions temporaires, intérieures ou extérieures. Ils ont reçu, le 14 décembre 2017, Arnon Rosan, le fondateur américain du concept, dans les locaux d’Innovact.
PETITES AFFICHES MATOT BRAINE

n° 7738 du 18/12/2018
en page 3
Vitry-le-François. Elles dénoncent leurs conditions de travail.
Des aides à domicile de l’Association d’aide aux personnes âgées (AAPA) étaient en grève hier 19 décembre 2017. Elles réclament plus de temps à consacrer aux bénéficiaires.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS

du 20/12/2017
en page 7
Courtisols. Une boutique qui en met plein la vue.
Le 15 décembre 2017, Jérémy Notel et Maxime Hautier ont inauguré leur magasin d’optique Courti Optic. Ils proposent aussi des rendez-vous à domicile.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE

du 20/12/2017
en page 15
Reims. Les métiers évoluent chez ArcelorMittal.
L’usine rémoise d’ArcelorMittal, située dans la zone industrielle Colbert (348 salariés dont 24 apprentis), est spécialisée dans la transformation, le parachèvement et l’expédition d’acier pour l’automobile, l’industrie, le transport, l’électroménager, le bâtiment. Chaque année, elle expédie par camions, trains ou péniches 350 000 tonnes de produits parachevés. L’objectif d’ici 2020 est que Reims devienne un « jumbo site », site majeur du groupe en atteignant 500 000 tonnes de produits parachevés. 3 questions à Francis Majta, directeur de l’établissement.
L'UNION REIMS

du 20/12/2017
en page 16-17
M-Elec, 24 salariés, à Bernon, fin 2018.
En vendant à la communauté de communes du Chaourçois et du Val d'Armance 2 000 m² de ses locaux industriels de Bernon, le Département de l'Aube permet le déménagement de l'entreprise M-Elec (de Mélisey dans l'Yonne vers Bernon).
L'EST ECLAIR

du 20/12/2017
en page 14
International - Secteurs
Le plan de Bruxelles pour favoriser l’économie circulaire.
Les institutions européennes sont parvenues à un accord sur le plan en faveur de l’économie circulaire. Bruxelles veut atteindre 65 % de déchets municipaux recyclés en 2035.
> Une feuille de route en France.
> La fermeture des frontières chinoises a déstabilisé les recycleurs français.
LES ECHOS

du 20/12/2017
en page 24
International - Divers
Le FMI demande à la Tunisie d’accélérer ses réformes.
Sous surveillance du Fonds Monétaire International, la Tunisie récolte quelques bons points, notamment avec l’accélération de la croissance. Mais les hausses d’impôts sont critiquées et la réforme du secteur public se fait attendre.
> Mehdi Jomâa, ancien Premier ministre de Tunisie : « J’attendais de l’Europe plus de compréhension envers la Tunisie sur la liste des paradis fiscaux ».
LES ECHOS

du 20/12/2017
en page 11
En panne sur les réformes, le Brésil profite du rebond de l’économie.
La croissance atteindra 1,1 % cette année et 3 % en 2018, selon les prévisions officielles. Le gouvernement brésilien a toutefois essuyé un gros revers politique en renonçant à faire voter la réforme des retraites.
> Les investisseurs français reprennent confiance. La récession est bien finie et les perspectives de croissance attirent à nouveau les entreprises françaises vers le plus grand marché latino-américain.
LES ECHOS

du 20/12/2017
en page 7
Produits et marchés
La croissance du bâtiment renchérit les matériaux.
La hausse des prix des matériaux de construction sera générale au 1er janvier 2018. Le secteur créera 30 000 emplois l’an prochain en solde net après 20 000 cette année.
LES ECHOS

du 20/12/2017
en page 20
Immobilier : 2017, année record en nombre de transactions.
Les volumes de vente ont augmenté cette année de 15,5 % sur un an, selon les Notaires de France. Après ce plus haut niveau jamais enregistré, 2018 devrait être marquée par une accalmie.
LES ECHOS

du 20/12/2017
en page 20
Tendances économiques
La reprise de l’économie française gagne en vigueur.
L’Insee a revu à la hausse mardi sa prévision de croissance à 1,9 % cette année et l’économie française devrait garder ce rythme début 2018. Mais, pour la première fois depuis 2007, de plus en plus d’industriels ont du mal à répondre à la demande. Des tensions précoces sur l’offre qui inquiètent.
> Les prélèvements sur les ménages augmenteront de 4,5 milliards d’euros en 2018.
> Emplois vacants : les chiffres de Pôle emploi qui vont relancer le débat.
> Les difficultés de recrutement pourraient freiner l’activité.
> Penser compétences et oublier le CV, une recette expérimentale qui s’annonce prometteuse.
> Plus de 1 million de postes non pourvus en Allemagne.
LES ECHOS

du 20/12/2017
en page 2
Champagne-Ardenne Actualités - Rechercher un article Recommander à un ami CCI GRAND EST
ANTENNE CHAMPAGNE-ARDENNE
10 RUE DE CHASTILLON - CS 50537
51011 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
Tél. 03 26 69 33 40
SUIVEZ-NOUS SUR :

Champagne-Ardenne | Facebook Champagne-Ardenne | Twitter Champagne-Ardenne | Viadéo
Contactez-nous - www.champagne-ardenne.cci.fr - Mentions légales