vendredi 17 mai 2019
Actualités
La logistique booste les zones d’activités rémoises.
Les projets de plateformes logistiques se multiplient à Reims, à l'image de ceux à venir prochainement à la Croix-Blandin et du côté de Champigny, ou déjà en cours de construction à Bétheny. Le dernier en date, porté par KS Groupe et sa filiale Aréfilm, concerne la construction d'une vaste plateforme logistique d'un seul tenant de plus de 47 000 m2 au sein de la zone d'activités de la Croix-Blandin à Cernay-les-Reims, à quelques dizaines de mètres de la Comète de la maison Veuve-Clicquot.
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims) n° 579 du 17/05/2019 en page 4
Démission du directeur de l’aéroport de Vatry.
En poste depuis fin 2014, Stéphane Lafay va quitter son fauteuil de directeur général de l’aéroport de Vatry. Il démissionne aussi de son porte de directeur de l’aéroport de Metz-Nancy-Lorraine qu’il assurait dans le cadre d’un accord entre la Marne et la Région Grand Est, propriétaire de cette structure. A Vatry en attendant le recrutement d’un nouveau DG, c’est Laurent Lucot, actuel adjoint, qui va assurer l’intérim à partir du 1er juin 2019.
L'UNION du 17/05/2019 en page 6
Une journée dédiée à l’emploi des jeunes à Epernay.
Comme chaque année depuis neuf ans, la ville d’Épernay et ses partenaires organisent une journée consacrée à l’emploi des jeunes, au Palais des fêtes. Connu sous le nom d’Action jobs pendant sept ans, l’événement est devenu le Forum destination emploi depuis l’an passé, mais a conservé son objectif : rassembler en un même lieu et à une même date tous les partenaires de l’emploi et de la formation qui pourraient venir en aide aux 17-30 ans à la recherche d’un contrat de courte ou de moyenne durée, d’un apprentissage, d’une alternance ou encore d’un petit boulot d’été.
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Epernay) n° 493 du 17/05/2019 en page 19
Recruteurs cherchent experts.
Bien installé dans le calendrier champenois, le prochain Rendez-vous recrutement experts organisé par la société L4M, se tiendra jeudi 6 juin 2019 au salon Degermann à Reims. Il s'agit d'un afterwork spécialisé qui permet à de mettre en relation des entreprises avec des profils très qualifiés dans divers secteurs d’activités : vente, finance, banque, immobilier, comptabilité, gestion et habitat social. Lancé pour la première fois à Lille en 2011, ce type de salon entend ainsi faciliter le premier contact entre candidats et recruteurs.
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims) n° 579 du 17/05/2019 en page 22
Aulnay-L’Aître. Les éoliennes n’en finissent pas de séduire.
La campagne de financement participatif rencontre un grand succès.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS du 17/05/2019 en page 9
Un premier « Routard » pour le Pays d’Épernay.
Le célèbre guide touristique français vient de sortir la toute première édition du « Routard Pays d'Épernay Terres de Champagne ». Moins imposant que les autres volumes consacrés à des pays entiers ou des grandes villes, celui-ci mise sur la carte de la proximité. Toujours avec l'esprit si particulier qui caractérise la collection.
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Epernay) n° 493 du 17/05/2019 en page 14
Les métiers qui recrutent dans la Marne.
Publiée chaque année depuis 18 ans, l'enquête « Besoins en main-d’œuvre » confirme la reprise de l'emploi dans la Marne comme dans l'ensemble du territoire français. Avec 32 957 projets de recrutement cette année dans le département, contre 27 849 en 2018, la hausse est de l'ordre de 18,3 % (14,8% au niveau national). Avec 14 815 projets, le bassin d'emploi de Reims concentre presque la moitié des intentions d'embauche dans la Marne. Il est suivi par celui d'Epernay (8 568) et Châlons (4 980). Des chiffres qui confirment une reprise de l'emploi inédite, observée depuis l'année dernière, après une période 2008-2010 en crise. Ces résultats ont été obtenus directement auprès des employeurs.
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons) n° 493 du 17/05/2019 en page 12
De Reims à Epernay, 40 aires de covoiturage.
Le Parc naturel régional de la Montagne de Reims (PNRMR) s’est lancé dans une grande campagne de signalisation des aires de covoiturage. Elle concernera son large territoire – qui englobe 65 communes de la Marne – mais ira aussi au-delà puisque d'ici septembre 2019, un réseau de 40 aires de covoiturage en milieu rural devrait voir le jour sur les territoires du Grand Reims et du Pays d’Épernay Terres et Brie de Champagne.
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Epernay) n° 493 du 17/05/2019 en page 7
Foire de Châlons-en-Champagne. Un colloque dédié à la transition énergétique.
Tout juste renouvelé, le partenariat qui lie la Foire de Châlons et le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) ne date pas d'hier. Il donne lieu, depuis 2008, à un colloque qui fédère en moyenne 300 personnes au Capitole. Et qui abordera cette année la vaste mais primordiale question de la transition énergétique. « Il ne s'agit pas de faire un colloque pour faire un colloque, dixit Patrick Tassin, président du Ceser. Mais bien d'ouvrir le débat, d'apporter des réponses et de favoriser des rapprochements entre les différents acteurs concernés pour impulser des projets partagés par la suite. » Une philosophie qui colle tout à fait à l'esprit de la Foire et de son commissaire général, Bruno Forget.
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons) n° 493 du 17/05/2019 en page 5
Reims. J-8 pour le spectacle « Regalia »
Depuis mardi 14 mai 2019, les équipes de Moment Factory travaillent sans relâche sur le parvis de Notre-Dame.
L'UNION REIMS du 17/05/2019 en page 15
L’Europe vue de la frontière.
Autour de Givet, les frontaliers franco-belges vivent l’Europe au quotidien. Le paradoxe est qu’ils ne portent pas vraiment l’Europe dans leur cœur. Trois questions à Claudine Ganter du Conseil régional Grand Est : « Pour la Région, les jeunes sont la priorité ».
L'UNION du 17/05/2019 en page 4-5
Reims-Bezannes. La colocation non solidaire arrive en ville.
Plurial Novilia propose désormais la colocation non solidaire pour partager à plusieurs le coût d’un loyer sans devoir assumer l’éventuelle défaillance des autres occupants du logement.
L'UNION REIMS du 17/05/2019 en page 14
L’homme du jour : Patrice Richard.
Le primeur rémois fait partie de la cuvée 2019 des meilleurs ouvriers de France, une distinction qui couronne l’excellence et la rigueur. Producteur à Cormontreuil, il représente la 4e génération de primeurs et propose des fruits et légumes d’une rare qualité.
L'UNION REIMS du 17/05/2019 en page 11
Du matériel de cuisine qui aiguise l’appétit.
Au 20 place du Forum à Reims, il y a tout ce que vous voulez pour cuisiner. Cette boutique spécialisée, référencée sous le nom de Lydia SAS, est avant tout un grossiste en matériel et en alimentaire pour les métiers de bouche.
L'UNION REIMS du 17/05/2019 en page 11
Reims. Giga Gym, méga pagaille.
Le décès d’un sportif, des loyers impayés, un déménagement surprise avant un probable procès… la salle de sport Giga Gym a fermé ses portes le 12 avril 2019 dans une grande confusion.
L'UNION REIMS du 17/05/2019 en page 7
Sainte-Ménehould. Dans les pas d’un travailleur handicapé.
A l’occasion du DuoDay, l’association l’Elan, qui participe à l’accueil et à l’avenir de enfants et des adultes handicapés grâce à sa structure d’environ 140 salariés pour près de 330 personnes, a fait découvrir ses services.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE du 17/05/2019 en page 16
Châlons-en-Champagne. Une soirée inédite autour de la bière.
La Fabule vient de brasser deux nouvelle bières pour L’Union, une Pale Ale et une ambrée. Elles sont à déguster ce samedi 18 mai 2019 à la halle du marché à partir de 19 heures.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE du 17/05/2019 en page 14
« Objectif Manager » : le programme accélérateur de carrière de Neoma Business School à Reims.
Destinée aux salariés souhaitant accroître leurs compétences managériales, « Objectif Manager » est une formation diplômante originale et pluridisciplinaire, proposée par Neoma Business School, d’une durée de 12 mois et totalement compatible avec une activité professionnelle.
Lire l'article
CHAMP'ECO du 17/05/2019 en page
Economie régionale - Commerce
Charleville-Mézières – Commerce - La coque d’H&M sera livrée en juillet.
Le bâtiment devant accueillir l’enseigne de prêt-à-porter H & M, situé entre les rues Bérégovoy et Sévigné, devrait être terminé mi-juillet. Selon Patrick Fostier, vice-président d’Ardenne Métropole et président de Protéame, « H & M ouvre ses magasins par vagues, tous les six mois. Une première à la mi-mai, une seconde à la mi-novembre. Celui de Charleville sera donc pour le mois de novembre ». Du côté du parking souterrain, le décaissement n’a pas encore commencé, mais doit être construit avant mai 2020. Côté rue Madame-de-Sévigné, l’impressionnante structure de 1.500 mètres carrés de surface, est quasiment achevée. Elle accueillera une salle de sport. Au départ, l’investissement privé sur le site s’élevait à près de 9 millions d’euros. Il devrait au final avoisiner la dizaine de millions d’euros.
L'ARDENNAIS du 17/05/2019 en page 8-9
Charleville-Mézières – Économie – Gilets jaunes : l’État au chevet des commerces.
Comme cela a été annoncé dans l’édition de jeudi 16 mai, la ville de Charleville-Mézières fait partie des 34 communes retenues par l’État pour bénéficier du fonds de soutien au centres-villes impactés par le mouvement des gilets jaunes. Le montant de ce fonds a été revu à la hausse. Les 3 millions annoncés en février sont devenus 5,5 millions d’euros. La part de Charleville-Mézières serait d’environ 156.000 euros. Cet argent ne sera pas directement versé aux commerces mais permettra de mener diverses actions de promotion. Plusieurs acteurs (Ville, Agglo, CCI 08 et Vitrines de Charleville) ont monté un dossier avec 13 actions programmées. >Entretien avec Géraud Spire, président de la CCI 08, et Patrick Fostier, conseiller municipal délégué au commerce. >Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, la CCI 08 informe les commerçants sur toutes sortes de dispositifs, aides et procédures auxquels ils peuvent prétendre, notamment pour des reports d’échéances ou des remises d’impôts. Contact : 03.24.56.62.62.
L'ARDENNAIS du 17/05/2019 en page 7
Reims. Les échos du commerce.
> Napapjiri, c’est fini : l’enseigne de prêt-à-porter a fermé ses portes au 21-23 rue de Talleyrand. A la place, un magasin de maroquinerie de style vintage Paul Marius doit ouvrir prochainement.
> Le Monop situé à Clairmarais va fermer ses portes à la fin du mois de mai 2019. L’Atelier Lily, le kiosque des promenades spécialisé dans les pâtisseries maison, baisse le rideau. Idem pour la boutique Pantashop située dans la galerie Condorcet.
L'UNION REIMS du 17/05/2019 en page 11
Barséquanais. L'application commerciale avance.
Une application similaire à Shop in Reims devrait bientôt voir le jour à l'échelle du Barséquanais. Le principe : le client commande un article sur l'application et va ensuite le retirer chez le commerçant. Ce nouveau service pourrait très rapidement être mis en oeuvre, dès que quinze commerçants adhéreront au projet.
L'EST ECLAIR du 17/05/2019 en page 14
Les Mazures – Tourisme - Pas de candidat pour l’hôtel des Vieilles Forges.
En 2018, le Département avait lancé un appel d’offres pour développer l’hébergement touristique sur les rives du lac des Vieilles-Forges. Si le groupe Homair vacances, déjà présent sur le site, a annoncé son intention de reprendre les gîtes cédés et développer le camping existant, l’autre lot proposé dans l’appel d’offres n’a pas trouvé preneur. La collectivité va relancer un appel pour le projet de créer un hôtel de 50 à 60 lits au bord du lac.
L'ARDENNAIS du 17/05/2019 en page 16
Nouvelle école d’ingénieurs à l’Urca.
Après l'emballage et le conditionnement, l'Université de Reims Champagne-Ardenne poursuit le développement de son offre dans le domaine de la formation +d'ingénieurs. Elle ouvrira ainsi à partir de septembre 2019 une nouvelle école dédiée aux sciences industrielles et au numérique. Cette école localisée à Charleville-Mézières et Reims proposera deux nouveaux diplômes en apprentissage et en partenariat avec l’Institut des Techniques d'Ingénieurs de l'Industrie Champagne-Ardenne : « Matériaux et génie des procédés » et « Génie électrique et robotique ».
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Reims) n° 579 du 17/05/2019 en page 21
L’art naturel prend racine dans les vignes.
Les œuvres de Vign'Art, le premier festival d'art naturel champenois, ont pris vie ces derniers jours, dans le bassin sparnacien. Si l'événement ne sera officiellement inauguré que le vendredi 24 mai, il est d'ores et déjà possible de profiter de ces créations hors du commun.
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Epernay) n° 493 du 17/05/2019 en page 6
Châlonnais. Le casse-tête des élections.
Avec 34 lice en liste les élections européennes posent des problèmes de logistique aux communes les moins peuplées.
L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE du 17/05/2019 en page 7
80 km/h : « Que l’Etat assume ses responsabilités ».
Les conditions de l’assouplissement des 80 km/h proposés par Edouard Philippe ne plaisent pas aux départements.
L'UNION du 17/05/2019 en page 6
Vitry-le-François. La rectrice en mode pédagogue sur Parcoursup.
Les candidats reçoivent le réponses aux demandes de formation auxquelles ils ont postulé dans l’enseignement supérieur. La rectrice de l’académie s’est rendue au lycée François 1er de Vitry-le-François.
L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS du 17/05/2019 en page 7
Entreprises à la Une
Auvillers-les-Forges – Commerce - Le fleuriste a fermé boutique.
Les établissements Moiny Szydlowski, qui exploitaient l’enseigne Jonval Fleurs depuis le 1er mai 2010 comme locataires, ont décidé de ne pas renouveler le bail qui est arrivé à échéance le 30 avril. En revanche, le magasin de Signy-le-Petit reste ouvert.
L'ARDENNAIS du 17/05/2019 en page 16
L’Institut Georges Chappaz dévoile deux nouveaux cursus.
L'Institut Georges Chappaz accueillera en octobre 2019 la troisième promotion du diplôme universitaire (DU) « Journalisme du vin ». Il ouvrira également le DU « Management de l'œnotourisme » pour ceux qui souhaitent se lancer dans ce domaine. Les vignerons évidemment, mais aussi les chefs d'exploitations et les salariés viticoles, les étudiants issus des filières touristiques et autres acteurs privés.
Lire l'article
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Châlons) n° 493 du 17/05/2019 en page 13
Pierry. A la découverte des cépages oubliés.
La maison Vollereaux, installée à Pierry depuis 1923, a récemment planté des vignes de pinot blanc, pinot gris et pinot meslier, une rareté en Champagne. Il faudra attendre au moins 5 ans pour en déguster le résultat.
L'HEBDO DU VENDREDI (Edition Epernay) n° 493 du 17/05/2019 en page 7
International - Secteurs
Pour Emmanuel Macron, l’Europe peut devenir « le leader mondial de la tech de demain ».
A VivaTech, le chef de l’Etat a dit vouloir renforcer les règles sur les concentrations pour éviter l’absorption de pépites européennes par les géants américains ou chinois. A l’approche des élections européennes, il a défendu sa vision d’un modèle européen d’une « tech soutenable démocratiquement ».
LES ECHOS du 17/05/2019 en page 24
La politique industrielle commune, nouvel horizon de l’Europe.
La survie de l’industrie européenne face aux géants asiatiques et américains est un enjeu majeur des élections. Avec retard, la France et l’Allemagne, soutenues par la Commission de Bruxelles, semblent décidées à lancer des projets communs, notamment dans la batterie électrique et les armements du futur.
> La création d’un « procureur commercial » soumise à Bruxelles.
LES ECHOS du 17/05/2019 en page 6
Produits et marchés
La consigne des bouteilles plastique inquiète les collectivités locales.
Le projet de loi économie circulaire pourrait inclure un système de consigne, de 10 à 25 centimes par bouteille. Cela menace le modèle économique de la collecte des ordures ménagères dont sont chargées les collectivités locales.
> E-commerce : Loop teste l’emballage consigné collecté à domicile.
> La France pourrait devoir payer plus d’un milliard d’euros à l’Europe.
LES ECHOS du 17/05/2019 en page 19
Les vignerons aux avant-postes du dérèglement climatique.
Le réchauffement de la planète et les désordres climatiques imposent un défi sans équivalent aux producteurs de vin. Les chercheurs tentent d’évaluer son impact. En France, les dates des vendanges ne cessent d’avancer et l’acidité des raisins a baissé.
LES ECHOS du 17/05/2019 en page 16
Ressources humaines
Le chômage poursuit sa lente décrue.
Le taux de chômage a baissé de 0,1 point au premier trimestre et de 0,5 point sur un an, à 8,7 % de la population active. Au-dessous de sa moyenne des trente dernières années, il reste nettement au-dessus de la moyenne européenne.
> Assurance-chômage des cadres : nouvelle piste.
> Moins de contrats aidés que prévu en 2018.
LES ECHOS du 17/05/2019 en page 4
Lettre d'information produite grâce à la collaboration des CCI de Champagne Ardenne : Champagne-Ardenne Actualités